326
Commentaires

Macron, le sympa et l'immontrable

Derniers commentaires

Tout ça ressemble à de la stratégie militaire bien imaginée et téléguidée par de grands capitaines d'industrie appartenant à la même caste.
Excellent...Du moins, ça aurait pu l' être AVANT de contribuer à son élection somptueuse: aujourd'hui, ça laisse juste un sale goût dans la bouche, surtout quand on met en parallèle la " frilosité ", affichée, au soutien de Mélenchon, au 1er tour, par rapport à celui, inconditionnel, à Macron, pour le deuxième!
En fait, je n' arrive pas à savoir QUI je déteste le plus: le déçu post-traumatisé de 2002, jurant, ad nauseam, le front bas mais républicain, " qu' on l' y reprendrait plus, na. ", la pintade hystérique, inquiète, hier, qu' il y ait tant de trous dans le grillage de son poulailler, ou l' amnésique, maintenant, qui critique la couleur du costard qu' il a offert à son nouveau maître!?
Heureusement que ce sont les mêmes, pinaize...!
- " Que les damnés obscènes, cyniques et corrompus,
fassent griefs de leur peine à ceux qu' ils ont élus.
Car devant tant de problèmes,
et de malentendus,
les dieux et les diables en sont venus
à douter d' eux-mêmes... "
Carpe diem...Et Champagne pour tout le monde ( Le seul qui ne donne pas de remords, ni de gueules de bois: de, et par Jacques Higelin, 1979 )
Je trouve cet article à la limite du consiprationisme. On frôle le n'importe quoi.
Bien évidement, ce documentaire est monté, vu que le réalisateur à lui même expliqué qu'il avait utilisé seulement 1% (ou 5% je ne sais plus) des rushs dont il disposait.
Le fait que la coupe/le montage soit évident durant cette séquence NE PROUVE RIEN. C'est un raisonnement par l'absurde.
Parce qu'un morceau à été coupé, il faudrait comprendre que toute la séquence est "mise en scène" ? On est dans le délire complet.
Et si la coupe avait été réalisée pour ne pas divulguer d'informations privées (comme le nom du détenteur du RIB, etc) ?
En réalité il y a pleins de raisons qui peuvent expliquer ce montage. Mais vous courrez vers une raison complotiste.
Le pire c'est surement le racisme latent dans votre propos sur l'attaché de presse de Macron.
Alors expliquez nous @ASI, en fait elle est ultra présente non pas parce qu'elle est importante dans le dispositif et parce qu'elle a l'air d'avoir une relation de confiance avec Macron, mais parce qu'elle est noire ? C'est ça votre logique ?
Donc les méchants blancs d'En Marche ont demandé au réal de sélectionner les séquences ou elle était présente ?
C'est du délire total. Ceux qui connaissent le mouvement savent :
Qu'elle est en effet ultra importante dans le dispositif
Qu'En Marche est composé pour une part très importante de personnes issues de la diversité, de femmes, de jeunes, etc...
Le plus dingue, c'est qu'il vous aurez suffit de faire votre boulot de journaliste ! Interroger le réal, interroger l'attaché de presse, certains membres d'EM... Votre boulot quoi. Vous auriez appris que le réal n'a reçu aucune directive de la part de d'EM, et aucune censure.
C'est bizarre je croyais que le principe même d'@SI c'était de faire du journalisme et d'éviter les raccourcis, de ne pas faire confiance à l'image et d'aller chercher l'info ? C'est tellement plus simple de fantasmer sur "ce qui n'est pas montré".
Vraiment flippant comme on retrouve ces mêmes fantasmes, à l'extrême droite comme à l'extrême gauche aujourd'hui.
On a bien compris, ce qui n'est pas montré c'est les vilains globalistes qui tirent les ficelles avec leur nez crochus.
Ils manipulent cette pauvre petite black, innocente ! Voilà pourquoi En Marche paraît si diversifié ! C'est un complot !
En fait @si, êtes vous bien placé pour donner des leçons de diversité ? Je me demande ?
Voilà ma réaction.
Bien à vous
Tout le Grésivaudan sait pour qui vous roulez, Pierre. Les complots les plus efficaces sont souvent les plus discrets.
Aveu : je n'ai pas lu toutes les contributions de Yogi parce que ma patience a des limites qui sont, l'âge venant, vite atteintes.
De ce survol, je tire une première conclusion : consternant (en un seul mot) et une interrogation : Yogi est en pleine campagne pour les législatives. C'est un agent électoral consciencieux, dévoué, opiniâtre.

Il s'est peut-être trompé de place publique, mais bon...
et les 48h à 35 ans ben oui on peut quand on n'a jamais élevé un gamin de sa vie c'est à dire se lever la nuit, changer les couches, courir chez le pédiatre ou tout simplement éduquer, aimer, éveiller. mais ça le type hors sol qui n'a jamais une corbeille de linge sale à laver, l'aspi à passer bref faire les courses, le ménage de sa vie puisque c'est la gouvernante qui s'en charge il peut pas savoir que les 48h on les fait déjà car c'est pas avec nos salaires qu'ont va connaître les difficultés de gestion du petit personnel. Et puis ça appâte moins d'heures à 55 ans sauf que là, ils sont pas cons les patrons, ils trouveront bien une raison de licencier pour embaucher un petit jeune de 35 ans. ben ils seraient cons tout de même de ne pas aller au bout de l'idée.
ont commencé...
Oui....
C'est ça...
Les choses sérieuse ont REELLEMENT commencé...
Le barrage anti FN a sauté comme une digue de Fos-sur-Mer (et c'est tant mieux)...

Mainteant... Reste plus qu'un verrou...
L'ultime... Avant le chaos absolu...

Celui où les gens vont voter massivement FN (ou autre nom inventé à la con peu importe) non pas par adhésion à des idées moisies racistes et/ou identitaires mais, au contraire, pour un rejet tellement profond du FN ET du cirque Marcon et clique cie que les gens vont voiloir le FN pour vraiment foutre la merde... Instaurer le chaos...

C'est vraiment pas ce que je souhaite... Mais, malheureusement, on y court tout droit, et en galopant en plus...
Ce jour là, ça sera manif à flingues (du gros calibre) et dégommage en tout sens....

Faudra bien s'entrainer sur des champs de tir bien calfeutrés dans des maquis pour être en repli et tenter de survivre...

Délirai-je ?

J'aimerai tellement....

Amicalement,
Combativement,

Cyril.
Putaing,

le macronisme (avec un ou deux "n"? la règle tacite en mettrait 2, mais pour macron c''est trop lourd!) nous ramène freudgo et un Yogi.
Mais où qu'il est Kazoula?
Yogi, peut-être?

Ca promet!

Les échanges vont être un pur produit de chez produit...." et des exemples de métiers ou on fonctionne par "projets" il y en a à la pelle de chez pelle."
Vous savez le produit qui écrase le produit des autres car il est conçu comme un produit qui doit écraser tous les autres produits. CQFD.

Moi je demande le râteau et je lui laisse le sot, à la pelle. (18 juin législatives!!)
Michel

Pourquoi pas aussi des critiques sur Paris-Match, Closer etc...

Les lecteurs de asi n'attendent que cela.
Immontré aussi aux infos d'hier juste après le jeune Elu qui marche sur l'eau,
l'autre versant de Paris, l'autre jeunesse, "En marche pour 5 ans de guerre sociale"
Voici qqs images ici!

https://www.youtube.com/watch?v=V-6bSQrr8B0&t=58s
On ne peut pas dire qu'il fasse l'unanimité ici, ou plutôt si!
Jules et Jim

J'étais en Allemagne ce weekend
Et à l'annonce des résultats, tous les Allemands ont poussé un grand ouf de soulagement. Leur peur à eux, leur peur aux Allemands, c'était que la grosse facho gagne et que les Français leur ouvrent la boite de Pandore d'où sort le NPD
Et à l'annonce des résultats, ces Allemands ont reçu des SMS des Français qu'ils connaissent, des SMS avec des drapeaux Européens, car ces Français sont des expats qui travaillent en Allemagne, et s'y plaisent, et eux ont pensé immédiatement Europe tandis que les Allemands ont convergé vers le point de Godwin car pour eux, ce point-là ce n'est pas une banalité, une anti-argumentation fantaisiste, c'est une crainte viscérale.

Macron leur parait sympa, de loin. Ceux avec qui j'étais savent bien que c'était le choix entre le pire et le moins pire et qu'il n'était pas l'heure de prendre le moindre risque

Maintenant de retour ici, la désolation de voir que ce qu'on avait prédit dès le départ fonctionnerait, que ces sondages basés sur un vide sidéral (absence totale de programme alors) entraîneraient avec une facilité sidérante la montée du mec désigné par les banques qui allait détruire tout sur son passage sur les pas de Maggie et de Blair, que tout ça avait réussi.
Et maintenant, les petits jeux politiques commencent tout en nous disant que s'en est fini de la politique passée
Et maintenant, commencent les législatives avec les nouveaux rêves impossibles, et les nouvelles parlottes éternelles tout ça pour arriver au même résultat : un combat entre le parti des fachos et un nouveau parti aux slogans néo-fascistes "République en marche" (on voit les statues années 30 où les traits d'humanité sont effacés par la dureté de l'airain et la pierre)
Et maintenant commencent les cogitations des Insoumis suivies de cogitations, et maintenant s'assument les traitrises des socialistes devenus réalistes et qui peuvent d'autant plus facilement changer d'étiquettes qu'ils se refont une vertu
Et maintenant, voilà qu'à peine leur favori élu, les Juncker n'ont même pas la décence d'attendre ou d'user de la subtilité

No pasaran, mais ils sont passés
Au passage, un sujet du JT de Pujadas cite un trouble-fête nommé Juncker, Jean-Claude, lequel a salué l'élection en rappelant que "les Français dépensent trop d'argent, et ils le dépensent au mauvais endroit".

Putain, mais on n'est pas tous plus ou moins d'accord là-dessus ? On n'est pas d'accord que la dépense publique est mal gérée, qu'on soit de droite ou de gauche ? Parce que c'est Juncker qui le dit, c'est pas vrai ?

Et à quel moment il embobine les ouvriers Macron ? Mais merde à la fin. Leur dire qu'on va se battre contre le grand méchant Mittal, ça, c'est embobiner les ouvriers. Leur dire qu'on va essayer de les former et de les reclasser, sans rien promettre, c'est, littéralement, la vérité.

Mais dans la tête de Daniel Schneidermann, l'embobinage, finalement, c'est tout ce qui ne s'apparente pas à une critique forte de toute idée libérale. En gros, si ce que vous dîtes ne ferait pas tâche sur un tract NPA, voire FI peut-être, ce n'est pas de l'embobinage. Sinon rien.

Bonjour l'analyse…
Bonjour
Les TV (2 chaines, une troisième et une quatrième jeudi) immédiatement béates à la botte. On se croirait à Pyongyang !!!
On va en bouffer du Macron. L'oligarchie a pu placer sa créature (pardon, son "projet"), et elle compte bien nous le rappeler à intervalles réguliers, très réguliers.

D'ici là, va falloir faire le dos rond et croiser les doigts pour qu'on ait encore le droit de vote dans 5 ans.

(non mais c'est vrai ça vous avez vu le score du FN ? on ne peut plus laisser les français voter ça c'est plus possible ...)
Faudrait quand même arrêter votre fixette sur la Rotonde. Inviter son équipe, qui s'est défoncée pendant des mois, à une soirée de célébration après une étape importante d'un projet, c'est bien le moins. Y inviter des sponsors et des soutiens extérieurs, c'est bien le moins.

Vous faites jamais aucune réunion festive chez ASI ? Votre vie de pisse-froid ne doit pas être bien réjouissante et je plains vos collaborateurs.
mais quand donc un coefficient de ponderation interviendra t il dans les commentaires, je suis lassée de la surexposition des hommes politiques en général et de Macron en particulier, les medias sont devenus fous.... l'outrance, le buzz constituent leurs raisons d'être et nous devrions nous opposer à ces
portraits , ces informations, ces explications pour nous dire ce qu'il faut penser... avoir comme reflexion ...nous eclairer ..je ne supporte plus qu'on parle de son epouse et sa vie privée, je trouve inapproprié pas qu'on fasse des livres ... et des livres...des des documentaires, pour nous expliquer une façon de voir les choses
un philosphe a dit " L EXCÈS EN TOUT EST UN DEFAUT" trop c'est trop !!! je ne veux pas savoir comment se comporte cet homme surtout à travers le regard "tendancieux" de quelqu'un d'autre que moi , personne ne peut expliquer le pourquoi le comment etre d'une autre personne sinon de l'apparence de ce personnage de ce qu'il veut bien montrer alors de grâce voyons son projet et verifions le bien fondé de ses idées au pire en s'y opposant mais de grace laissons le vivre sa vie qui n'interesse en fait pas grand monde si on se pose la question !!!!
.
en résumé : https://www.youtube.com/watch?v=Vvwogu43NxY
https://www.youtube.com/watch?v=NNDgsw39m9s
!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Moi, j'ai bien aimé la photo avec la pyramide luminescente: on dirait qu'il s'en va.
OK, c'est de la com qui cache tous les aspects déplaisants.

Mais en quoi est-ce différent des précédent présidents ? Que je sache, les médias n'insistaient guère sur les défauts de Hollande et de Sarkozy peu après leur élection. Donc pourquoi, chez Macron, cela vous choque-t-il plus ?

Peut-être qu'en fait, cela est moins dû à Macron qu'à vos présupposés. Bon nombre de gens sont persuadés qu'on leur cache des choses au sujet de Macron. Que ce soit sur son patrimoine ou ses réseaux, son ascension parait trop rapide pour être honnête. Et bien que ni les journalistes, ni le fisc n'ont trouvé quoi que ce soit de répréhensible, les complotistes s'en donnent à coeur joie. Car au fond, tout le monde a bien envie que Macron chute.
Oui tout le monde a envie que Macron chute, et parmi eux, un bon paquet de gens du soi-disant "système" (des fillonistes aux socialistes), y compris ceux qui le rallient, histoire de retrouver une chance un jour de prendre le pouvoir pour leur compte (Valls, Lemaire).

Parfois pour de bonnes raisons (son arrogance, son césarisme masqué), parfois pour de mauvaises (procès d'intention en tout genre, caricatures anti-libérales de droite comme de gauche, défaitisme et/ou déclinisme, etc...)
[quote=Mais en quoi est-ce différent des précédent présidents ?]

Çà n'est pas vraiment différent et la majorité des Français qui regarderont le reportage auront un oeil bienveillant tout en n’étant pas dupe.... c'est une success story holywoodienne romancée. les médias ne commenteront ni a charge ou décharge tout simplement parce que ça fait partie du folklore et de la période de grace. ..... Ce qui compte c'est ce qu'il va faire dans les 5 ans politiquement.
mais il n'y pas de raison que DS se prive de pointer la qualité médiocre du documentaire, on est sur @si. (bon après, le dechainement potentiel a prévoir coté FI sur le complot de la mediacratie qui continue c'est autre chose et je ne cautionne pas).
Il y avait surement moyen de faire la part des choses au montage sans pour autant insinuer une quelconque malfaisance de Macron, on a tous des défauts, c'est ce qui nous rend humain.
Au secours ! Encore les complotistes. on n'en peut plus. C'est l'argument ultime. Macron c'est banalement une logique, un effet de système. Ses soutiens ne sont pas comme les complotistes dans je ne sais plus quelle aventure de Tintin, encagoulés dans un sous-sol caché. Ses soutiens n'ont pas besoin de se concerter C'est une mécanique, chacun y apportant naturellement sa petite ou grande contribution.
"Son ascension parait trop rapide". Ben, non elle ne parait pas, elle l'est. Il y a 2 ans les citoyens français ne le connaissaient pas. Bravo non seulement l'artiste mais une mention particulière à ses parrains.
Ai-je envie que Macron chute ? oui car là aussi car compte tenu des forces qu'il représentent et dont il fait parti il ne peut que poursuivre les politiques précédentes. Sauf si par un retournement improbable il décidait de faire l'opposé de ce qui est prévu. On peut rêver.
Bingo !
Vous confirmez (sans même vous en rendre compte) tout ce que j'ai dit dans mon post initial. Merci.
Macron est l'ultime spasme d'un système à bout de souffle. C'est un spasme qui sera douloureux mais il nous faut espérer que l'on pourra reconstruire un semblant de démocratie après la gigantesque mascarade qu'aura été cette élection.
Absurde. Si on a la moindre chance de reconstruire la démocratie c'est par le centre, pas par les extrêmes.
En permaculture, on apprend que la vie et son renouvellement se fait toujours dans les marges et par les friches...
A méditer... du moins si on considère que les sociétés sont encore des "organismes vivants" et non des agrégats déjà morts.
D'accord. La référence pour la conduite des sociétés humaines se sont les plants de tomates. Pourquoi pas. Vous faites dans l'astrologie aussi ?
Si on a la moindre chance de reconstruire la démocratie c'est par le centre, pas par les extrêmes.

Et votre référence pour la conduite des sociétés humaines semble être les affirmations démago et non étayées de François Bayrou.
Entre Bayrou et un plan de tomates pour moi le choix est vite fait.
La démocratie c'est la loi de la majorité, non ?
Et la majorité se construit par le centre, de par la définition même de "majorité".
Conduire une société humaine par la marge, cela s'appelle du totalitarisme, quelqu'en soit la couleur.
Magnifique !

Je me demande pourquoi on se casse le cul à voter, yaka mettre un centriste au pouvoir et vive la démocratie !
"mettre un centriste au pouvoir" ça s'appelle "trouver le centre de gravité de toutes les opinions". Autrement dit "la majorité".
La médiane n'est pas la moyenne.
J'ai volontairement parlé de "centre de gravité" et pas de moyenne.
C'est la même chose.
Mettre un centriste au pouvoir, c'est ce qu'il s'est passé dimanche.

Or, pour pas mal de gens, la démocratie, c'est quand leur candidat gagne uniquement. Peu importe que ce dernier aie des idées radicales qui n'intéressent clairement pas la majorité de la population.
Et vous pensez sérieusement que les idées de Macron "intéressent" la majorité de la population ?

Petit rappel :
Sur les 20 753 798 voix qui se sont portées vers Macron, 24% sont des votes de conviction.
Ça fait en gros 5 800 000 Macronistes. À peine plus d'1/10 des électeurs.
Je pense que sa personnalité se rapproche des attentes des français.

Avec 50 millions d'électeurs, je ne m'attendais certainement pas à ce qu'il corresponde totalement à une majorité.
Si vous me permettez cette familiarité, on s'en fout de sa personnalité.

Politiquement il correspond à la continuation des gouvernances précédentes, chose que tant de français ont rejetés au point que le président sortant n'a même pas pu se représenter (une première dans la Vème).

C'est le paradoxe politique ultime.
Si vous me permettez cette familiarité, on s'en fout de sa personnalité.


Bien sûr que non. Bien au contraire. La couleur politique, le programme, les idées, ce sont avant tout des enjeux législatif. Là, c'est un chef de l'exécutif que nous recherchons. Si le projet est important, la personnalité, la culture, la vision sont essentielles également.
La personnalité de Macron ? Sa culture ? La vache, le niveau d'exigence des français est tombé bien bas.

Edit : Je sais qu'après Sarko ça ne pouvait pas être pire mais tout de même ...
Sarko, c'était le moindre mâle.
Sur les 20 753 798 voix qui se sont portées vers Macron, 24% sont des votes de conviction.

Dans "conviction", il y a "viction".
La con-viction c'est les 24%, le reste c'est de la con-formité con-servatrice con-sommationnelle télévisée con-commitente au con-sentiment aux con-fédérés castors.

En êtes vous con-scient ?
Conviction, piège à cons. :-)
Mais non, puisque les convaincus sont vaincus !

Tigi, un p'tit effort !
Après les ka... voici les ...gi
Maître Yogi : 39 messages sur 215 ; 18% des exprimés à lui tout seul. Un vrai centre de gravité.
Kazoula aurait-il été radié ?
Non, il pensait pouvoir marcher sur l'eau et plouf!!
Sauf si la majorité vote ailleurs qu'au centre.
Et à condition que toutes les formes d'expression d'un opinion soient comptabilisées, ce qui n'est pas le cas.

Mais bon, on va pas se prendre le chou pour savoir si c'est une bonne chose ou pas qu'il soit président : il l'est.
Vous, ça vous parait bien, moi, je le regrette, mais maintenant faut avancer.
Avancer, hein, pas reculer.
"si la majorité vote ailleurs qu'au centre" : absurde. Le centre de gravité d'un ensemble c'est ... le centre, par définition.
Donc, la démocratie ne sert à rien. Il suffit de nommer quelqu'un du centre.
Non. Il faut nommer quelqu'un qui a la majorité, c'est à dire, par définition, le centre de gravité de toutes les opinions disparates. C'est ça qu'on appelle la démocratie.
Ha d'accord.
Je pensais, naïvement, que la démocratie c'était d'abord un espace de débat et de tension (voir Paul Ricœur... lui même soi-disant inspirateur de Macron).

Mais pas du tout, c'est juste nommer quelqu'un du centre, comme "centre de gravité".
Donc, Sarkozy était centre de gravité des opinions disparates. Comme Trump. Ou de son temps, Chavez (élu régulièrement). C'est bien ça ?
Peut-être que les modes de scrutin ne sont pas toujours adaptés à faire émerger le centre de gravité en question ?
Ha, la démocratie se résumerait donc au mode de scrutin.
On avance.
Oui, et le scrutin a un but : élire des représentant qui correspondent à la société. Dans le cas où ce représentant est unique, comme c'est le cas pour notre président, il est nécessaire que ce soit une personnalité de consensus, histoire de bien enfoncer des portes ouvertes…
Donc : quand ça élit Chavez, c'est que le mode de scrutin n'est pas bon, mais quand ça élit Macron, nickel, ça correspond à la société et à une personnalité de consensus.
Oh non, je pense que Chavez correspondait assez bien à une volonté des vénézuéliens à l'époque.

Mais pour Sarkozy, par exemple, je serais plus mesuré. J'ai le sentiment que Bayrou aurait fait une meilleure synthèse des attentes.
Ok, donc on nage dans l'absurde le plus total avec cette histoire de centre de gravité, c'est bien ce qui me semblait...
Vous doutez que le Centre de Gravité puisse être chaviste ? Ou vous doutez que des fois le scrutin uninominal à deux tours dysfonctionne ?
Je pense que réduire la démocratie à un "centre de gravité" a autant de sens que de réduire une société humaine au marché...
Bon. Et vous proposez quoi ?
D'arrêter de considérer que Macron est un "centre de gravité", qu'il existe même un "centre", et que ce serait la seule expression valable de la démocratie.
Ah d'accord. Et donc vous proposez quoi ?
D'arrêter de considérer que Macron est un "centre de gravité", qu'il existe même un "centre", et que ce serait la seule expression valable de la démocratie
C'est quoi le "centre de gravité" de 24% de néolibéraux, 22% de fascistes, 20% de conservateurs de droite, 19% (ou 26 ?) de socio-démocrates écologistes (+ les "petits" candidats") ?
Ca revient à chercher le "centre de gravité" entre un kilo de patates, la couleur bleue et la Critique de la raison pure. C'est absurde.
Tant que vous ne proposez rien, vos remarques n'ont aucun intérêt. Je crois déduire de votre logorrhée que vous rejetez la démocratie, c'est déjà ça.
La démocratie c'est l'expression des contradictions et leur arbitrage.

Il existe plusieurs méthodes pour cela, la loi du plus nombreux n'est pas la seule.
Très bien. Et vous proposez quoi ?
Tu m'étonnes qu'on est dans la merde quand on lit des philosophies pareilles ... A vous entendre toutes les volontés se valent ... N'importe quoi.

Non !
Si on doit construire une société c'est en fonction de valeurs, par exemple la liberté l'égalité et la fraternité. On doit viser l'intérêt général, ce qui est le mieux pour le plus grand nombre, ce qui est juste.
Il y a des individus, des groupes, qui ont des volontés qui entrent en contradiction avec ces valeurs, avec l'intérêt général, avec la justice.
Il y a des racistes.
Il y a des égoïstes et des individualistes.
Il y a des gens corrompus.
Il y a des terroristes.
Il y a des intégristes.
Il y a des journalistes.
etc ...
Et il n'y a évidemment pas de compromis possible.
Toutes les volontés ne se valent pas !
Allez, je me saisis de la perche stupide que vous tendez : autant c'est clair pour vos autres catégories, autant vous seriez gentil d'expliquer en quoi le métier de journaliste entre en contradiction avec les valeurs de liberté égalité fraternité, ou avec la justice et l'intérêt général.
Et si cette remarque débile marquée du sceau du FN était juste "pour faire avancer le schilimbilimbili", sachez que ce n'est pas le cas.
C'était juste pour faire chier les journalistes ;)
OK. Ca m'aurait peut-être fait rire au siècle dernier, avant Trump et avant le premier tour de cette campagne.
C'est le schmilblik, un truc allemand quoi, et non une vague nouille ritale
Vous connaissez Coluche ? Révisez vos classiques.
vous confondez coluche avec papy mougeot, sombre cuistre.
Deimos-Kratos : "Le pouvoir du peuple". Rien à voir avec un quelconque concept de "majorité".
"Rien à voir avec un quelconque concept de "majorité". LOL. Quel total contresens logique, historique, et intellectuel. Comment alors tu détermines quelle opinion "du peuple" il faut suivre ?
Littéralement la "démocratie" c'est le fait que le peuple décide collectivement de son propre sort.

Il existe différentes façon d'organiser cette collectivité. La méthode à base de suffrage universel et de majorité absolue montre juste ses limites dans les deux grandes "démocraties" historiques de notre temps (États Unis et France). Mais continuer d'y croire est votre droit le plus strict.
Quelqu'un qui ne place même pas l'Angleterre dans les grandes démocraties d'aujourd'hui… Le dégré zéro de la culture…
Yup je me suis rendu compte de mon erreur en l'écrivant. Ce fil va trop vite, mea-culpa.
Ça invalide quand même pas mal l'argument…
Si vous voulez. Parmi les grandes "démocraties" historiques de notre temps, une seule ne s'est pas totalement ridiculisée. C'est sur, c'est vachement rassurant.
Parce que la France s'est ridiculisé, là, tout de suite ?

Et puis, pfff, si vous oubliez l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne, les pays scandinaves, etc.
On pourrait également arguer que l'élection de Trump est un sursaut démocratique. Pourtant, on voit bien en quoi celle-ci pose problème.

Ce qui est sur, c'est que tout le processus de fabrication de Macron et de son "duel" avec LaPen, s'il peut s'analyser comme un "heureux accident" (Fillon qui se mange un iceberg, Hamon qui se fait siphonner par Mélenchon), n'en est pas moins le succès d'une des plus grandes manipulations de notre époque.

Même si l'importance de celui-ci est tout relatif, la teneur du "débat" de l'entre-deux tour nous montre cependant en quoi ce processus censé sélectionner une "élite" est totalement grippé (au mieux).

Il aura suffit que l'oligarchie se choisisse un poulain conforme à leurs attentes pour qu'ils parviennent à le faire élire (et probablement à lui offrir une majorité à l'assemblée, mais on n'y est pas encore). C'est sur, quelle grande victoire pour la "démocratie".
"une des plus grandes manipulations de notre époque" : le fait même de poser le débat en ces termes vous empêche de réfléchir et de résoudre le moindre problème.

Selon vous "on" (les manipulateurs) a fait voter Fillon à la primaire de droite pour ensuite lui sortir son iceberg, a fait voter Hamon à la primaire de gauche pour ensuite faire échouer les négos avec JLM, et a poussé Le PEn à saborder ses dernières chances au cours du débat. Chapeau.

A part des reptiliens devins télépathes, je ne vois pas qui est capable de monter ça. Est-ce bien là votre thèse ?
"continuer d'y croire est votre droit le plus strict" : cette phrase n'a aucun sens. Le suffrage universel et de majorité absolue est une méthode qui existe et qui a ses limites, comme toutes les autres. Aucun rapport avec une quelconque "croyance".

Vous n'avez pas répondu à ma question, qui est la seule qui vaille ici : comment déterminer l'opinion "du peuple" qu'il faut suivre ?
Au premier tour, Macron a recueilli ~24% des suffrages exprimés. Par le truchement de nos institutions, il se voit propulsé président "par défaut" (on n'allait pas voter pour la grosse, faut pas déconner). Mieux, si l'on en croit certains sondages, seule la moitié de ces 24 points ont été donnés en adhésion au programme (pardon, au "projet"). Mais passons.

Si pour vous 24% c'est une "moyenne" ou une "majorité", alors je pense que vous avez un problème avec les mathématiques.

Mais peu importe, une France hypothétique ou il n'y aurait plus que de l'extrême gauche et de l'extrême droite en égale proportion serait en "moyenne" centriste.

Maintenant expliquez moi où vous trouvez un "centriste" pour gouverner cette France hypothétique vu qu'il n'y a plus que des extrêmes ...
Vous vous avérez toujours incapable de proposer la moindre solution, ce qui réduit l'intérêt de vos propos à pas grand chose.

Assumez au moins le fait que vous êtes favorable au totalitarisme, seul moyen dans votre exemple de mettre l'un de vos extrêmes sous la botte de l'autre extrême.
Le totalitarisme il est du côté des quelques oligarques qui détiennent l'écrasante majorité des médias. Mais pas de souci, le marché va nous sauver tous.

Pour le reste je répond ici.

Un principe délibératif peut-être ? On débat et on ne s'arrête que quand les deux tiers sont d'accord ? (jamais possible que tout le monde ne soit d'accord, mais un peu plus que juste la moité ça serait déjà pas mal)

Un système majoritaire sur une base tirée au sort ? (c'est juste comme ça qu'on traite un paquet d'affaires judiciaires)

Il existe des tonnes d’alternatives, pas de ma faute si vous refusez de les considérer comme viables.

Rassurez vous, après 5 ans de Macron vous pourrez de nouveau pleurer sur la nécessité de faire barrage au fascisme (en plus avec un peu de chance il aura changé de couleur cette fois ci, booooo le grand méchant Mélenchon Le Rouge).
"pas de ma faute si vous refusez de les considérer comme viables" : mauvaise foi. C'est la première fois que vous en exposez.

"on ne s'arrête que quand les deux tiers sont d'accord" : vous affinez le calcul du centre de gravité mais il sera toujours globalement au même endroit ; par contre oui vous renforcez sans doute l'adhésion. On notera que Macron a pile-poil les deux tiers des suffrages exprimés : soyez heureux !

"Un système majoritaire sur une base tirée au sort" : c'est le système actuel. Pour un jury d'assises on tire au sort pour ne pas avoir à inviter le peuple entier.
Vous confondez le pouvoir et la délégation du pouvoir.
Il y a forcément délégation de pouvoir. Tout le monde ne peut pas être expert en tout, ni tout faire. La question est de choisir à qui on délègue le pouvoir et pour faire quoi.
HBK je comprends ce que vous voulez dire mais vous vous exprimez mal.
Ce qui vous manque c'est sans doute de comprendre que la démocratie distribue des pouvoirs à tout le monde. Ce n'est pas la dictature d'une majorité, mais la séparation et la distribution des pouvoirs entre les différentes volontés.
Ignorer le vivant Yogi c'est être déjà mort.

Si je pince là, ça fait mal?
Si le centre y pète est ce que le centre y fuge se bouche le nez, ou fait comme si de rien n'était?
Le centre c'est une vue de l'esprit. Idéologiquement c'est la droite. Conservatrice. Autoritaire. Réactionnaire. Il n'y a évidemment rien à espérer de leur côté en matière de démocratie. Et c'est pour cette raison qu'ils défendent l'UE actuelle autoritaire et complètement coupée des peuples, ainsi que la Vème république et son exercice du pouvoir quasi monarchique, prêts à utiliser tous les moyens qu'elle offre (ordonnances / 49-3 / procédures d'urgence) de contourner le débat public et les éventuels contre pouvoirs pour faire passer ses mesures les plus antisociales et injustes.
Ah oui ? LE centre ?

Euh, vous avez des exemples de Centre qui reconstruit une démocratie, ça m'intéresse là.

Cyril.
Tristan Le Gall, une question sincère :
Est-ce que vous considérez des gens comme Chomsky, Bourdieu, … comme des complotistes ?

Merci d'y répondre, c'est pour m'aider à vous comprendre.
Non. Ni l'un, ni l'autre ne sont complotistes. J'apprécie particulièrement Chomsky; pour Bourdieu, j'ai plus de mal ne serait-ce qu'à le lire. Par contre, de nombreux complotiste s'y réfèrent, ayant mal compris leurs idées.
Oui, je suis d'accord là-dessus, c'est comme Michéa dans une moindre mesure, il ne dit pas que des conneries (il en dit aussi, hein!) dans ses critiques de la gauche, mais il est surtout utilisé comme paravent intellectuel par la fachosphère.

Bon, alors, si vous appréciez Chomsky, vous pouvez comprendre ce qu'on peut dire de Macron, comment tout un système converge, sans forcément une organisation structurée, des rencontres secrètes etc…, et porte comme dans un chœur harmonique un pur produit de ce système.

Et vous serez sans doute d'accord avec ces citations :

"On avait parfaitement compris, longtemps avant Georges Orwell, qu’il fallait réprimer la mémoire. Et pas seulement la mémoire, mais aussi la conscience de ce qui se passe sous nos yeux, car, si la population comprend ce qu’on est en train de faire en son nom, il est probable qu’elle ne le permettra pas."

"Dans une société bien huilée, on ne dit pas ce que l’on sait, on dit ce qui est utile au pouvoir."

Tiens on va godwiner un peu, une citation qui serait de Hitler (je l'attribuais à Chomsky) :
"Un mensonge répété dix fois reste un mensonge; répété dix mille fois il devient une vérité."
Il y a quand même une sacrée différence entre la critique de Macron telle qu'on peut la trouver sur ce forum, et une critique à la Chomsky.

Critique "typique" de ce forum:
Je ne suis pas complotiste, mais quand même, pour Macron tout était prévu. L'oligarchie nous a obligé à voter Macron à coup de sondages manipulés, de médias partisans et de la complicité des autres politiciens. Mais de toute manière, je me suis abstenu au second tour, ils ne m'ont pas eu !!! Ceux qui ont voté pour Macron sont des idiots qui n'ont rien compris, heureusement que RussianToday m'a informé impartialement. A bas le libéralisme ! A bas l'Europe ! Médias complices !

Critique "à la Chomsky":
L'élection de Macron n'a pu être possible que par la conjonction de facteurs circonstanciels. L'usure du pouvoir au Parti socialiste et le discrédit personnel de François Fillon ont considérablement affaibli les deux principaux partis politiques français De plus, la campagne a opposé très majoritairement des candidats eurosceptiques et qui ont fait campagne soit très à droite, soit très à gauche, laissant au centre un espace politique que Macron a su occuper avec une certaine habileté. Mais sont élection n'est pas due au hasard: Macron, sous des apparences de la jeunesse et de la nouveauté, développe des idées anciennes qui font consensus dans les médias dominants. Il nous présente comme des évidences des choix qui sont en soi discutables mais ne sont jamais discutés. C'est en s'appuyant sur ce consensus et sur la peur de voir un parti fasciste arriver à l'Elysée qu'il a su convaincre une majorité de français de voter pour lui.
Ah, c'est pas la bonne foi qui vous étrangle !

"L'oligarchie nous a obligé à voter Macron à coup de sondages manipulés1, de médias partisans2 et de la complicité des autres politiciens3."

Tout à fait Chomsky-compatible.
[1] regardons à qui ils appartiennent, et voyons s'ils donnent les données brutes. [2] inutile de développer. [3] On peut aborder la stratégie de Hollande, menée de main de maître.

Voyons la suite :

"heureusement que RussianToday m'a informé impartialement"

Au contraire d'être une "Critique "typique" de ce forum", elle est ultra-marginale, pour ne pas dire inexistante (ou alors trouvez m'en un). C'est juste ce que vous projetez.

De même que votre critique "à la Chomsky", c'est une projection. Peut-être qu'il dira quelques mots sur le sujet.
[1] regardons à qui ils appartiennent, et voyons s'ils donnent les données brutes.
Parce que ça change quelque chose à leur résultats ? Il existe bien des façons de manipuler les sondage (notamment dans les choix présentés) mais une fois la liste des candidats arrêtée, plus guère de manipulations possibles. Et vus les résultats, les sondages ont été fiables.

[3] On peut aborder la stratégie de Hollande, menée de main de maître.
Tellement menée d'une main de maître qu'il n'a pas osé se représenter face à Fillon. Quel génie !

SVP n'insultez pas Chomsky en lui attribuant ce genre de "réflexions".


Voyons la suite :

"heureusement que RussianToday m'a informé impartialement"

Au contraire d'être une "Critique "typique" de ce forum", elle est ultra-marginale, pour ne pas dire inexistante (ou alors trouvez m'en un).
Je n'ai fait que coller/condenser divers "arguments" que l'on peut trouver par exemple ici:
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?3,1561016,1561171#msg-1561171
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?3,1561016,1561317#msg-1561317
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?4,1561366,1561369#msg-1561369
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?5,1558841,1559447#msg-1559447

certains ont même été voté d'utilité publique, c'est dire...
J'ai pas le temps de répondre à tout, faut que j'y aille, j'ai juste cliqué sur le premier lien qui ne dit absolument pas "heureusement que RussianToday m'a informé impartialement" ni quoi que ce soit de ce genre. A plus tard.
Cherchez pas. Apparemment, il a cité des messages au hasard. Aucun ne cite Russia Today, a fortiori ne dit ni ne laisse entendre "heureusement que RussiaToday m'a informé impartialement".
Certains n'ont même aucun rapport avec la Russie ou les médias russes.
Va comprendre, Charles.
Je vous croyais pourtant plus perspicace.

Aucun ne cite explicitement RT. Chacun, en revanche, reprend une partie des "arguments" que l'on peut trouver sur RT & co et/ou expriment une plus grande confiance dans ces média russes que dans les média occidentaux.
Ah tiens j'en ai oublié un : Lordon complotiste ?
Lordon, c'est carrément un cas pour la psychiatrie :-)
Ah bon ? Vous pouvez développer svp ?
J'essaie de me mettre à la place de ceux qui ne sont pas d'accord avec lui :-)
J'aurais un peu dû m'en douter ! :-)

Je ne mémorise pas tous les pseudos, m'enfin il m'avait semblé que vous n'étiez pas vraiment le profil anti-Lordon !
Au judo on disait, plus c'est "gros" plus la chute est bruyante, là, je dirais, plus l’ascension est rapide, plus la chute sera violente. On en reparlera dans quelque temps pour voir si ça se vérifie.

Quant aux médias, ils s'auto censurent tout seuls... C'était déjà démontré, mais là nous savons maintenant que c'est chronique.

Merci d'avoir regardé pour moi.
Vous oubliez son âge. En France, on aime pas trop les jeunes qui prennent les rennes.
Surtout si les jeunes n'ont rien demandé aux rennes. Non, y'a des façons de faire, quand même, on ne prend pas un renne comme ça à la hussarde, surtout que s'il est pas d'accord on peut avoir de mauvaises surprises !
Je précise que le renne dont vous parliez est d'une race un peu particulière. Si j'en crois wikipédiatre :

Il s'agit d'un juge Courroyes fixé au morse d'un Facteur Cheval et dont le cas Valliers se serre pour digérer sa montre. Enfin, un Turc dans ce genre là ;-)
magnifique opération de com.... a coté le documentaire de Miller en sympathie sur Melenchon c'est presque un chef d'oeuvre.
il y a surement une version alternative beaucoup moins flatteuse préparée en cas de défaite au premier tour.
La messe est dite, "le système" (un système dans lequel médias et financiers ne font plus qu'un) a gagné, il nous a placé son produit et maintenant ils assurent le service après-vente.
Il aurait été naïf d'attendre autre chose d'un docu juste après l'élection.
Merci d'avoir regardé et de nous raconter ! Moi, franchement, "j'ai pas pu". En ce moment, la télé, c'est au delà de mes forces ;o)
1h30 d'images fascinantes dont (sauf erreur) quasiment pas une minute consacrée au contenu, au programme, aux idées. Bienvenue en macronie!
Montrez nous!!!!
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.