55
Commentaires

Loi travail et immigration, thèmes préférés des médias russes en France

Que ce soit via les periscopes de RT France sur les manifestations contre la loi travail, ou la page Facebook de Sputnik France qui compte plus de 200 000 "fans", vous les avez forcément croisés en ligne ces derniers mois. Ces médias, financés par le gouvernement russe, ont un point commun : ils veulent "réinformer" le public français, notamment face à une "russophobie" supposée des médias mainstream. Mais que trouve-t-on sur ces différents sites, et quelle différence entre RT France, Sputnik ou La Russie d'Aujourd'hui, publiée dans Le Figaro ? Premier volet de notre tour d’horizon des réseaux médiatiques russes en France.

Derniers commentaires

Petite info : le papier de @si est mentionné dans cet article de RT France ironisant sur un article de Grazia à leur sujet.

Et du coup, en lisant l'article de Grazia qui en fait quasiment une sorte de journal amateur, je me suis demandé à quoi pouvait ressembler la structure de RT France. D'après les données de societe.com, ce serait une SASU (Société par actions simplifiée à associé unique), créée en 2014, capital 100 000 €, un nouveau dirigeant en 2015, Irakly Gachechiladze, et 1 à 2 salariés.
Je me serais attendu à quelque chose de plus construit et je suis curieux de voir leurs premiers bilans pour savoir comment ça se finance ces choses-là. Grazia parle d''un budget de 1 million d'euros venu de Russie, c'est ce qu'aurait dit Gachechiladze en novembre sur France Inter, mais je ne l'ai retrouvé qu'interviewé dans cette émission de janvier sur des médias investissant sur la francophonie (TV5 Monde, Chine, I24News, RT France).
Allez pour ceux qui ont le courage une interview de l'ambassadeur russe de France : https://www.youtube.com/watch?v=TR9IG4Ysuv0
Et que pensez vous du site les-crises.fr ?
Cet article illustre bien les propos de Gerard Chaliand dans l'ASI du 1er avril 2016: "LA PROPAGANDE DES AUTRES, ON S'EN MÉFIE. LA NÔTRE, ON SE LA GOBE"
François Hollande a ironisé mardi sur les "esprits tourmentés ou inquiets", dans une allusion aux mouvements sociaux contre la loi Travail et les grèves à la SNCF ou à Air France.
http://www.bfmtv.com/politique/hollande-moque-les-esprits-tourmentes-dans-une-allusion-aux-opposants-a-la-loi-travail-981393.html
Donc, si je vous suis bien, Vincent, les médias russes sont aussi propagandistes et réacs que les médias français ?

Donc la Russie est foutue !

Heureusement qu'il nous reste l'Ukraine comme vecteur de l'Internationale Socialiste !

(bon en même temps, j'avoue, je ne suis pas sûr d'avoir tout compris !)
Jacques Sapir anime une émission radio sur Sputnik France. Ce tabloid russe doit quand même être d'un autre niveau que les tabloids anglais...
Toujours est il qu'avec RT vods Ruptly , on peut (si on le désire) voir des images (brutes ? et sans commentaire) que nos médias "à la botte" se gardent bien de nous montrer ! Je considère cette chaîne comme une "source" supplémentaire de contenus , sans apriori !
Pour le reste , il suffit de conserver son sens critique...
Bonjour, évidemment l'article est orienté contre la russie (normal vu la positionnement atlantiste d'ASI on l'a bien vu avec le revirement décisif dans la guerre en syrie lors de l'intervention russe, ASI n'en a absolument pas parlé comme par hasard).

Ce qui est amusant c'est que si on met de côté l'aspect rhétorique de l'article il n'y a pas grande critique sur le fond et les infos données dans ces médias officiels russes... Franchement quand je compare à nos médias c'est pas mieux, ce n'est pas pire non plus , c'est juste propagande contre propagande; un coup c'est l'un qui ment un coup c'est l'autre ...
Les chaînes russes " financés par le gouvernement russe" feraient de la propagande pro-Russe et anti-US et UE ?

Si j'ai bien compris, c'est donc un peu comme les chaines US et UE (qu'elles soient financées par l’État ou les Tycoons) qui font de la propagande ultra-libérale et anti-Russe, non ?

Alors, si on veut avoir des infos sur les usagers qui "galèrent" les jours de grève, on regarde France Télévision, TV Bouygues ou TV Bolloré, et si on veut des reportages "la plupart du temps factuellement exacts" sur les grévistes et leurs revendications on regarde RT.

Sachant que 95 % des téléspectateurs - en France - regardent les chaînes Françaises et 5% les chaînes russes...
Bouygues, Bolloré et Coca cola n'ont pas trop de soucis à se faire.
J'adore les sujets comme ceux là, le complotisme c'est excellent aussi comme thématique.

Ca reveille chez les gens "de gauche" le syndrome du faux dilemme trop connu : vous êtes avec moi ou contre moi. Ou comment on ne peut jamais critiquer la russie sans passer pour un putain de nazi/capitaliste/ultralibéral.
Peut-être en parlerez-vous plus tard mais il pourrait être intéressant de voir quelles personnalités du débat public français sont mises en avant chez eux et d'élargir l'analyse du discours à la manière dont est représentée l'Union Européenne (pour l'OTAN, on s'en doute...) : un des éléments géostratégique majeur pour Poutine est aussi d'enrayer l'attrait des pays de l'Est pour l'U.E., l'occidentalisation, de favoriser les euro-sceptiques, d'éviter ce qu'il s'est passé en Ukraine.

Ca va même assez loin géographiquement parce que quand Hollande fait une visite au Kazakhstan, on s'amuse de lui en chapka, mais d'un point de vue russe, c'est un pied de l'U.E. sur sa zone d'influence.
Bonjour
Je ne fréquente que Sputnik, ainsi je suis au courant de la propagande russe, sans être em.. par la pub
Si c'est comme le premier volet, les suivants peuvent rester fermé
Ah! J'aime bien quand ASI fait son travail de décryptage des médias.
Prometteur aussi, dans l'introduction : Premier volet de notre tour d’horizon des réseaux médiatiques russes en France. Donc, il y aura d'autres volets. Super extra LoL.

Mais alors, à quand un tour d'horizon des réseaux médiatiques américains en France? J'ai comme l'impression qu'ils sont, de très, très loin, beaucoup plus importants et influents. Souvent, j'ai le sentiment d'écouter La Voix de l'Amérique quand j'ai réglé mon poste sur la fréquence de FI, de RTL ou Europe 1, ou si je regarde n'importe quel moment d'information sur une chaîne de télévision. Sans parler des principaux journaux papier. Saurez-vous me détromper?
Il me semble que @si a toujours parlé des médias américains. De Fox News à nos propres médias très "atlantistes", je n'ai pas l'impression qu'on ait une vision très positive si ce n'est qu'on a accès aussi à des médias critiques made in USA (cf le style Jon Steward ou John Oliver, plusieurs fois mentionnés sur @si).
très juste, voté

Merci Vincent Coquaz pour cette enquête. Ecoutez aussi Radio Sputnik "la radio qui vous dévoile ce que les autres vous cachent" ou quelque chose comme ça dans le jingle, sur l'antenne d'Aligre FM (ils doivent louer ?) tous les après-midis. C'est édifiant, on se croirait dans la machine à remonter le temps dans une ambiance de guerre froide des ondes.

Et dire qu'il y en a qui croient que c'est ça la liberté de la presse ! misère... alors qu'en Russie un site comme @si serait interdit depuis longtemps ou non accessible comme grani.ru, etc. suivant la loi qui autorise le président à fermer n'importe quel site sans besoin d'une décision de justice.

Ah! J'aime bien quand ASI fait son travail de décryptage des médias.

Prometteur aussi, dans l'introduction : Premier volet de notre tour d’horizon des réseaux médiatiques russes en France. Donc, il y aura d'autres volets. Super extra LoL.



Mais alors, à quand un tour d'horizon des réseaux médiatiques américains en France? J'ai comme l'impression qu'ils sont, de très, très loin, beaucoup plus importants et influents. Souvent, j'ai le sentiment d'écouter La Voix de l'Amérique quand j'ai réglé mon poste sur la fréquence de FI, de RTL ou Europe 1, ou si je regarde n'importe quel moment d'information sur une chaîne de télévision. Sans parler des principaux journaux papier. Saurez-vous me détromper?



Pareil... Je prend ce décryptage plus comme un presque bashage. Ca veut dire quoi, liés au Kremlin? Financés par l'état russe (sous entendu, à la botte de Vlad le dictateur?) ? Et donc, France Télévision et Radio France, c'est quoi, à part un conglomérat de médias dépendant directement de l'état français?

Je suis bien désolé, mais le traitement de l'info internationale par RT, Sputnik, Courrier de Russie et autres, sont bien plus factuels et objectifs que les européens, et à mille lieues de l'info US...
Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que le "auditoires" exploses partout dans le monde.
C'est bien gentil de décrypter, mais faut il encore regarder plus loins que les gros titres de RT et Sputnik en français...

L'oeil, le voisin, la poutre, toussa...
Pareil... Je prend ce décryptage plus comme un presque bashage. Ca veut dire quoi, liés au Kremlin? Financés par l'état russe (sous entendu, à la botte de Vlad le dictateur?) ? Et donc, France Télévision et Radio France, c'est quoi, à part un conglomérat de médias dépendant directement de l'état français?
Faut être de sacré mauvaise foi pour voir cet article comme du «bashing».
Sur @si la critique de France Télévision, Radio France & co c'est 360 jours par année. Faire une fois une entorse pour parler de RT Sputnik & co n'est quand même pas un crime.

Le «à la botte de Vlad le dictateur» est de vous. Financé par le Kremlin c'est un fait, pas une divagation. Vous qui voulez du factuel vous êtes servi. Et puis il ne faut pas être un génie par ne pas voir le moindre article critique sur le pouvoir en Russie (mais parfois sur les opposants). Je ne suis ni Russe, ni spécialiste de la politique Russe, mais un gouvernement sans critiques il y a quelque chose qui cloche.

Démêler la propagande et la contre-propagande est très difficile, mais la première règle est de rester très critique envers les différents côtés plutôt que de choisir son camp.
en 2010 pour être informé des violences policières en France contre les manifestants il fallait aller sur le site du Boston Globe.
Juste une chose, qui n'a pas de rapport étroit avec le sujet mais quand même:
5 & 6 juillet 2016: 2 citoyens noirs américains sont assassinés (il n'y a pas d'autre mot) en plein jour et en public par la police de leur pays.
Uniquement parcequ'ils sont noirs, n'ayant commis à priori aucun crime ni même délit, et sous l'oeuil réprobateur mais néanmoins mesuré de la Presse occidentale.
Maintenant supposez la même chose, mais en Russie, et essayez d'imaginer le traitement médiatique qui en résulterait en France, et plus généralement en occident.
C'est tout, en vous remerciant, bonsoir
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.