10
Commentaires

Livraisons d'armes : Disclose intoxiqué ?

Le média indépendant Disclose a annoncé lundi qu'un chargement de munitions de canons pour l'Arabie Saoudite était prévu au port de Marseille. Information démentie par plusieurs sources, de l'armateur aux dockers. Disclose a finalement fait savoir que les munitions avaient été "rédirigées". Mais que s'est-il passé ?

Commentaires préférés des abonnés

Cela pourrait également être une stratégie pour identifier les sources de Disclose – différents groupes ont peut-être reçu différentes informations pour trouver l'origine des fuites...

Seul compte la balance du commerce extérieur.

Au mépris de personnes innocentes dans ce conflit où le reste de la population survit dans des conditions sanitaires catastrophiques et en détruisant un des plus beaux pays au monde, d'une architecture si (...)

Bof, 21%... consolons-nous en pensant que ce socle représente en réalité moins d'un Français adulte sur dix. Grosso modo ceux qui seront toujours du côté du manche.

Derniers commentaires

Seul compte la balance du commerce extérieur.

Au mépris de personnes innocentes dans ce conflit où le reste de la population survit dans des conditions sanitaires catastrophiques et en détruisant un des plus beaux pays au monde, d'une architecture si particulière sur des sites remarquables...que va t'il en rester


Cela pourrait également être une stratégie pour identifier les sources de Disclose – différents groupes ont peut-être reçu différentes informations pour trouver l'origine des fuites...

Ce fut la stratégie employée par Tyrio Lannister, alors Main du Roi pour démasquer celui rapportait ses confidences à Cercei.

C'était Pycelle. Vilain Pycelle.

Sinon, si c'est vraiment pour enfumer Disclose,  le gouvernement ne s'emmerde vraiment plus.
En même temps avec 21 % aux Européennes, un socle de Français.es prêts à tout, il aurait tort de se gêner. 

Tyrion, pardon. Tyrio, c'est son frère, celui qui ne peut pas corriger ses commentaires.

le seul vrai héros de la série, on est d'accord ?


Bof, 21%... consolons-nous en pensant que ce socle représente en réalité moins d'un Français adulte sur dix. Grosso modo ceux qui seront toujours du côté du manche.

On ne peut pas se consoler, car ces gens du côté du manche contribuent à le maintenir en place.

Surtout quand le manche se fait matraque...

D'accord, plutôt que "consolons-nous", j'aurais dû écrire "gardons espoir", ça ne fait qu'un sur dix, on peut les battre, il faut les battre, et le manche changera de mains. 1788 était sûrement une année désespérante... et pourtant !

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.