32
Commentaires

Levavasseur : politiques enthousiastes et Gilets jaunes fâchés

Une liste de Gilets jaunes aux élections européennes a été annoncée mercredi 23 janvier. Dès le lendemain, sa tête de liste Ingrid Levavasseur était l'une des invités de L'Emission politique. Son initiative y a été saluée par nombre de personnalités politiques... et critiquée par la seule autre Gilet jaune présente.

Commentaires préférés des abonnés

L'initiative de Levavasseur y est saluée par Jordan Bardella, tête de liste du Rassemblement national aux européennes, par Rachida Dati, députée européenne Les Républicains, par Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les hommes et les (...)

Elle se présente aux élections, vient débattre à la télévision. Bien-sûr que les hommes politiques sont contents : elle vient jouer dans leur cour.


Les médias aussi doivent être heureux : dans ces mouvements "horizontaux", du style nuit debout ou gile(...)

Approuvé 5 fois

Si les GJ lisaient les programmes (ou étaient majoritaires), LFI aurait dû largement virer en tête aux dernières présidentielles ou législatives. Les trois-quarts des revendications (économiques et institutionnelles) des GJ se retrouvaient dans leurs(...)

Derniers commentaires

"partisan de plus en plus assumé d'une stratégie insurrectionnelle(je graisse).


Petit rappel de vocabulaire (CNRTL) :

Insurrection : "Action de s'insurger, de se soulever contre un pouvoir politique établi en recourant à la violence armée" (je graisse).


Depuis quand tenir tête à mains nues à des policiers armées jusqu'aux dents et qui font usage, eux,  de leurs armes, en quoi cela  constitue-t-il une violence armée ?


Alors @si ? On reprend les éléments de langage de Castaner ?




Je ne regarde jamais BFM TV mais je viens juste de faire exception l'espace de deux ou trois minutes :

Images de la manifestation et le commentateur indique que certains manifestants sont énervés car la police les empêche d'accéder à la place de la Bastille et les empêche de revenir en arrière

La police Française a créé une souricière alors que la manif était autorisée

Image étonnante de BFM TV : un policier visant la caméra avec son arme interdite dans tous les autres pays d'Europe


A ce point de l'Histoire, on voit la démonstration sous nos yeux du grand débatteur qu'est Macron


Laissons le conjuguer le verbe débattre:

Je débats

Je débats

Je débat

Je débattons

Je débattez

Je débattent

et d'ailleurs si la classe politique fait semblant de s'en réjouir c'est pour faire croire que ça les arrange et diviser le mouvement

où est le problème de la liste puisqu'elle portera les revendications des gilets jaune et surtout rien n'empêche de continuer le mouvement ...que les politiques s'en réjouissent ou pas , si les 64% qui soutiennent le mouvement votent pour cette liste ce sera la première fois que les citoyens auront voix au chapitre

Titres et entre-titres du journal Le Monde aujourd'hui


"Grand débat : Macron repart en campagne" : oui Le Monde participe à cette campagne avec les autres journaux et médias tout en prenant une petite distance amusée et sarcastique mais le résultat est le même


"Manifestations : les forces de l'ordre veulent garder leur LBD" : oui sinon ils auraient l'impression d'être désarmés, eux qui sont les plus armés d'Europe avec des armes interdites ailleurs. Et la bonne blague, ils acceptent aussi d'être équipés de caméras, œil pour œil dent pour dent, les belles images de flou artistique dans la fumée des lacrymos


"Je ne vais pas baisser les yeux parce que je fais les choses que j'ai dites" : il est courageux Brother Emmanuel, non il restera fidèle à ses employeurs du CAC40. Pour le glyphosate aussi, il revient sur sa promesse.


Je vous la rejoue comme en 68, une manif de soutien pour Manu. Il y a des symboles auxquels il ne faut pas toucher dit un des foulards rouges (z'ont pas peur eux de s'approprier les symboles) et celui qui a fait déborder la coupe, ce n'est pas la vieille dame tuée à Marseilles d'un coup de grenade, ce n'est pas ces gens qui n'y arrivent pas le 15 du mois comme cette retraitée qui à la caisse du super marché le moins cher retirait les produits pour diminuer l'addition et pouvoir payer (vu de vu par moi), non non, c'est les graffitis sur l'Arc de Triomphe, ce p.... de symbole à l'un des plus grand meurtrier de la terre

Ingrid si tu me lis, ne fais pas ça. Tu vas te faire démolir.

Fais plutot ceci :

- Affichez clairement que Macron et ses sbires vous ont mis dans les ronds points

Par ailleurs il semble y avoir 42 propositions originelles des gilets jaunes (je les ai lues).

- Fais les approuver ou pas par internet comme vous savez faire.

- Soumettez les à la question des politiciens des partis qui concourrent aux élections européennes (LREM pas besoin ils mentiront de toutes façons, bon OK soyons démocrates?)

- Comparez à ce que ces memes partis ont dit durant la campagne des présidentielles et législatives et mettez le nez dedans à ceux qui mentent.


Ensuite seulement vous auriez du y aller si rien ne vous convenait. Je pense que vous auriez pu trouver du moins pire et vous taper l'incruste sur cette ou ces listes.


Et bien voilà le RN qui va perdre au moins la moitié de ses plumes brunes claires grâce à Tapie et les médias commerciaux ! C'est plutôt une bonne nouvelle ! 

Une vote pour un parti GJ est un vote pour MACRON.


Si vous voulez dire que cela affaiblit d'autres listes d'opposants à Macron, alors il faut convenir que dès lors qu'il y a plusieurs listes d'opposition ( de l'extrême gauche à l'extrême-droite) voter pour n'importe laquelle de ces listes affaiblit les autres.


Donc, sauf à connaître à l'avance la liste qui aurait le plus de voix... (et ne comptez pas sur les sondages pour vous éclairer - ou ne pas vous égarer -, leur mission est justement de faire gagner les candidats de l'oligarchie).


C'est un cas classique de dilemme du prisonnier... à tous les coups l'on perd.


La solution consisterait à faire un front uni assez large. Mais n'oublions pas qu'il a fallu huit ans pour faire triompher, en d'autres temps, l'union de la gauche ; et seulement trois ans pour la dissoudre !

"n'importe laquelle de ces listes affaiblit les autres" 


On a reproché ça à Taubira quand Jospin s'est fait éliminer. Carignon a utilisé ça pour faire tomber Dubedout à Grenoble, en suscitant une liste écolo-bidon. Élu au premier tour, grâce à ça et aux abstentionnistes (skieurs?) qui pensaient pouvoir voter au second. 


Pourquoi pas accuser plutôt le mode de scrutin?

Elle se présente aux élections, vient débattre à la télévision. Bien-sûr que les hommes politiques sont contents : elle vient jouer dans leur cour.


Les médias aussi doivent être heureux : dans ces mouvements "horizontaux", du style nuit debout ou gilets jaunes, leur obsession a toujours été d'en trouver un représentant (cette vieille habitude des systèmes représentatifs...). parce que s'ils tiennent quelqu'un en chair et en os, ils n'ont plus besoin de se poser la question de la multitude, la question de la société, des groupes, plus besoin de se poser la question du sens du mouvement, pus besoin de parler réellement de politique.


Fermez le ban.



L'initiative de Levavasseur y est saluée par Jordan Bardella, tête de liste du Rassemblement national aux européennes, par Rachida Dati, députée européenne Les Républicains, par Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les hommes et les femmes, ainsi que par Pascal Bruckner et Romain Goupil, deux intellectuels ex-gauchistes désormais passés à droite.  

Rien que ça, ça devrait la faire percuter l'Ingrid que c'est une super mauvaise idée qu'elle a eu là ( ou qu'on lui a foutu en tête plus exactement ) !

Et s'il lui reste un neurone vivant, de fuir à toute gambettes !!!!

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.