205
Commentaires

Linky : brouillard, fourmis et ruissellement

Commentaires préférés des abonnés

Elle est belle cette minute (et 46 secondes) d'intervention ministérielle. Elle mériterait une émission à elle toute seule. Tout y est: la litanie de termes abscons formant un galimatias bureaucratique; la lutte de la ministre avec ce texte qu'elle n(...)

Courons, camarades, le vieux monde nous rattrape, et ses intentions sont manifestement malhonnêtes ! Comme le service de l'eau - repris aux concessionnaires par de plus en plus de communes pour cause de mauvaise gestion et de mauvais entretien du rés(...)

Rappelons, dans un sursaut d'énergie, que Monsieur Elie Cohen est membre   du Conseil d'Administration de EDF Energies nouvelles.


Il est donc forcément au courant et nous apporte ses lumières....


Quant à Seux, Dominique nique, nique ....

(...)

Derniers commentaires

Pas très sympa, limite irrespectueux de déformer le nom d'Emmanuelle Wargon ( en Jargon !!!) Cette date est-elle responsable de son nom de famille ? 

Et on pourrait aussi parler de la taxe CSPE (retournez votre facture d'électricité, vous la trouverez) qui sert à payer le surcoût du prix du kwh des énergies renouvelables (non pas que je sois contre les énergies renouvelables, bien au contraire).

En fait la loi oblige EDF à racheter l'énergie renouvelable produite (notamment par des entreprises privées ou des "investisseurs" privés , des fonds de pension...qui sont propriétaires d'un champ d'éoliennes par exemple) bien plus cher que l'électricité classique (en 2001 c'était le double).

Ce qui fait que quand les conditions (météo, besoin d'énergie...) font qu'il y a bcp d'énergie produite pour peu de demande, le prix du kwh baisse (il peut même être négatif) alors qu'EDF rachète toujours au même prix l'électricité produit par les champs d'éoliennes...d'où un déficit pour EDF qui est payé par...nous avec le CSPE.

Elle est pas belle la vie? on paye les dividendes de ces entreprises privées avec notre facture...c'était vraiment une très bonne idée d'ouvrir l'énergie à la conccurence! 

Si vous voulez en savoir plus, regardez "main basse sur l'énergie" : https://www.youtube.com/watch?v=eYZpxpPdENQ&t


C'est quoi le probleme de linky ?

L'argument de la surconsommation est souvent contre par l'obsolescence de l'ancien compteur qui sous evalue la consommation. 

Pourquoi tant de haine.

De toute façon, quelque soit le sujet, au bout du bout, c'est nous qui payons!


Hors sujet: comment diable est-on censé maitriser sa consommation avec un Linky??? Tout ce que j'ai découvert c'est que je consomme plus en faisant une lessive, un lave vaisselle ou en me servant de mon four électrique. J'en suis toute retournée mais ce n'est pas très utile.

C'est la danse des toutologues, dont on se demande vraiment pourquoi et comment ils peuvent générer l'audimat suffisant pour que les émissions spécialistes du genre soient considérées comme rentables.

si ce n'etait que 130 euros a payer ca serait deja un moindre mal. Avec le linky c'est surtout la tarification dynamique, c'est a dire les augmentations  variables de tarif ou comment monetiser les pics de consommation. Ils ont trouvé moyen de s'enrichir avec les black out.

J'ai un Linky, des éoliennes et une voiture électrique et tout va bien. 


Le Linky serait à mon avis encore mieux s'il était plus précis, au point de savoir quel appareil consomme combien. Je ne sais pas si la limite est technique ou si c'est juste un bridage pour rassurer les gens sur la vie privée (mais perso je m'en fiche donc donnez moi un truc précis).


L'autre truc qui me gêne c'est que l'appli Enedis me dit que je consomme plus que la moyenne mais comme je suis h24 chez moi je ne suis pas sûr que la comparaison tienne (avec ceux qui bossent hors de chez eux).


Pour la proposition, l'énergie (donc électricité mais pas que) devrait être effectivement publique, ça relève du régalien comme on dit. Je calerais même ça à un niveau européen vu que de toute façon il y a des transferts de pays à pays en fonction de la consommation, autant partager l'investissement ça devrait réduire les coûts.

"dire que les consommateurs paieront est aussi trompeur que de dire qu'ils ne paieront pas"

Petite correction : 

"dire que les consommateurs paieront est MOINS trompeur que de dire qu'ils ne paieront pas"

Franchement, qui a vu une entreprise ne pas intégrer ses coûts dans l'élaboration de ses prix???

Ben non, c'est pas clair ! Alors j'esssplique : en tant qu'irréductible gauloise installée en Bretagne... (presque, et encore, certains gens d'ici le prétendent), j'ai fait partie du Comité Anti-Linky de St Nazaire (affilié à celui de Nantes, très actif)... bien sûr, j'en ai pris plein la gu... par les "techniciens"... ceux qui savaient..." meu nan, Linky ne vous coûtera rien, et bien au contraire, si vous refusez, vous devrez payer les déplacements des techniciens Enedis qui devront venir "checker" vos compteurs au moins 1 fois par an"... Dans ma montée d'escalier, je suis la seule à avoir refusé (malgré le harcèlement dont j'ai été victime, qui s'est arrêté quand j'ai menacé de porter plainte pour harcèlement des installateurs)... Dans la copropriété, nous sommes 2 parmi une cinquantaine de "foyers"...

C'était évident qu'on allait devoir payer le "bouzin" dont qqs uns ont été installés de force (opposition de la Mairie) lorsque les compteurs étaient à l'extérieur... on le savait... Les installateurs ont souvent été si nuls que leurs installations ont pris feu peu de temps après l'installation (ça, ce ne sera jamais décompté)... Une connaissance m'a dit avoir vu sa consommation baisser drastiquement après installation du compteur Linky (sans consultation), pendant que celle de ses parents, eux, ont vu la leur multipliée par 10 ! Oui, 10 ! 

En attendant, moi je n'ai pas de réponse à ma question : je ne suis pas consommatrice d'EDF, mon compteur est toujours bleu... vais-je devoir malgré tout contribuer à cette saloperie de Linky que j'ai toujours refusée alors que je suis chez Planète Oui ? Mme Jargon ? Je vous écoute...

(bon, je ne me fais guère d'illusion étant "cliente obligée" d'Enedis, il va falloir que je crache au bassinet)... Mais j'en ai marre d'avoir à faire comme tout le monde : m'écraser et payer... (sauf que des milliers, centaines de milliers ne vont pas pouvoir payer ces put... de 130 Euros qui sont une fortune pour eux... alors... que va-t-il se passer ? On va les priver de courant ? )... De toutes façons, les entreprises auront toujours des tarifs préférentiels... puisqu'on vit dans un pays appelé "startupnachions dans la colle" ! 

Cette Macronie où toutes les pertes sont rendues publics et où les bénéfices sont privatisés m'insupporte au plus haut point !

Linky et véhicules électriques,


Vous avez sans doute remarqué, entendu, vu que le véhicule électrique sera bientôt aussi obligatoire que respirer, et adieu votre petite bagnole, qui pollue largement moins que les gros 4x4 et adieu aussi aux autres bagnoles diésel !!

 

Le tout électrique c'est l'avenir, ils n'arrêtent pas de le dire et que vous le vouliez ou non, il sera bientôt impossible d'avoir autre chose que ces véhicules qui ne tiennent même pas la distance. 

Vous allez me dire, ouais on le sait mais quel est le rapport avec le Linky ?! J'y viens....


Actuellement si vous rechargez votre véhicule en journée, à l'aide d'une borne de recharge publique, vous payez des taxes (sur les carburants) et de l'énergie.

 

Bien, mais lorsque vous mettez en charge chez vous, vous ne payez pas de taxe sur les carburants, vous ne payez que les taxes liées à l'énergie. Et lorsque tout le monde sera équipé d'un compteur intelligent Linky, qu'adviendra-t-il de votre cout de recharge ? 


Pensez-vous, alors que Linky sera en capacité de détecter votre recharge, que le gouvernement se privera de vous faire payer les taxes sur le carburant ?


Voilà un usage intelligent du Linky, récupérer les taxes de carburant, perdues car moins de passage à la pompe....!!

Un technicien O.S -sous traitant- (qui en avait marre de se faire insulter) m'a installé un "Linky Toys" non désiré sur le palier.


Le voyant avec son ras le bol, je lui ai proposé un café ; que faire d'autre ?


Merci à l'autre noix Seux pour le coup des Fourmis*, fort drôle ce drôle ...


Fait vérifié : si les cigales n'avaient jamais chanté tout l'été, les fourmis n'auraient jamais pu travailler aussi bien !  


Fait vérifié : notre société est bel et bien Caca-Pipi-Ta-Liste ; envoyez les violons et la plu-value.


J’attaquerais en force mon "Linky Toys" avec des fourmis rouges.

Hélas, c'est une armée à double tranchant ... 


La ministre Ouargon est merveilleusement incompréhensible ; c'est le fou rire sardonique assuré.


* Rappel : 1er mai 1891, la Fusillade de Fourmies. 

Suite à des grèves dues aux traitements et aux conditions de vie inacceptables des ouvriers, ceux-ci défilèrent. 

Intervention de la troupe ; bilan : 9 morts, une cinquantaine de blessés.

La facture EDF que l'on reçoit encore , en ayant refusé le Linky, et dont le relevé est envoyé par l'abonné lui même ou bien relevé par EDF elle même ,  ne peut pas exploser. en consommation si l'on fait attention à notre compteur bleu, toujours en place. Linky est un vaste hold up sur nos sous,  opération "préconisée" par Bruxelles qui est, depuis le traité de Maastricht, en 92, le V.R.P. de l'Europe. Une vaste magouille commerciale pour faire consommer un max...au profit des USA, de la Suisse et j'en passe. La "double sécurité" à code avec l'appli Google,  pour les achats en ligne, participe à ce "Las Vegas" du libéralisme décomplexé., qui ne fait que piller les états. Depuis le nazisme dont la devise était : faire plus (pour nous),  avec moins (pour eux),  reprise par le libéralisme, on devrait être au courant. Un conseil : faites attention de ne pas disparaître  vous mêmes avec un système économique qui ne sera jamais rassasié  !! Relisez Le Prince, de Machiavel et l'Art de la Guerre, de Sun Tzu !! pour la prochaine opération "PICSOU" !!!

En plus des trois pontifiants cités, il me semble qu'il y avait une femme, dans cette émission C dans l'air. Je ne parle évidemment pas de l'animatrice, mais d'une journaliste de France info. Comment s'appelait-elle, déjà ? :-)

comme  disait quelqu'un (une ) sur ce forum hier,  c' est pas le refus individuel qui compte, mais l' action collective  . Il faut distribuer les tract,  organiser des reunions dans les campagnes profondes, et dans ma sous  prefecture, etre present , donner  3 euros  pour les tracts, faire du porte à porte, discuter , informer .. Mais ça PAIE . Je ( nous ) n' avons ni linky  ni Gazpar,  avons  gaz  et electricité , (compteur recent et compteur  gaz exterieur ,  ) Avec ça, il ya des lotissement sous linky depuis 4 ans qui n' ont toujours pas de relevé automatique ... pas tres  au point

 PS le  releveur vient chez moi une fois l' an et je ne paie pas de supplement ...

Avec le gratuit le consommateur est le produit. Avec le compteur linky non seulement ce n'est pas gratuit mais le consommateur est aussi le produit. Enedis à réussi l'arnaque du siècle.

Daniel Schneidermann a parlé il y a quelques jours de cet appel de "Mélenchon, Hamon, Montebourg et Piketty".. et j'en avait profité pour faire une diversion sur "l'ouverture au marché" et sur les bienfaits de la concurrence comme on l'a vu avec les cars Macron, vous savez ce qui a réussi à transformer les véhicules de transport électrique que sont les trains en autocars roulant au diesel sur des autoroutes privées à des heures improbables et avec des horaires dantesques... et j'avais parlé plus particulièrement du monde des télécommunications, les fournisseurs de téléphone et Internet, et les problèmes provoqués par leur interaction impossible

Ben là aussi, le ruissellement se fait sentir avec la panne des numéros d'urgence :

à la question de France Info : "Une panne de cette ampleur était-elle prévisible ?"

"Oui, elle était prévisible. Je le répète depuis des années. J'ai vécu la période de France Télécom, des PTT, d'un opérateur public unique. C'était notre interlocuteur, nous pouvions discuter avec lui de la sécurisation de notre système. Aujourd'hui, nous avons plusieurs opérateurs, quatre grands opérateurs, c'est très compliqué pour nous." répond Christophe Prudhomme, médecin au Samu 93 et porte-parole de l’Association des médecins urgentistes de France


PS : je conseille un peu tardivement de voir le film "Une Affaire de Famille" de Hirokazu Kore-eda qui n'est plus sur Arte Replay mais on peut voir encore un portrait de ce grand réalisateur de film à travers ce film. On y apprend entre autres des choses merveilleuses au passage en rapport avec le ruissellement : le Japon 3e puissance du monde s'est défait de ses règles de protection sociale il y a plusieurs années pour se transformer en Nation En Même Temps. Résultat le nombre de pauvres, et surtout d'enfants dans le besoin, est le plus important des pays industrialisés

...du même tonneau que les échéanciers avec 25 % d'augmentation: "Pour vous éviter un redressement à la facture finale !"...ben voyons c'est plutôt : "Avance nous du pognon , on le fera travailler chez nous , toi t'as pas l'droit !" . Et c'est chaque année la même : téléphoner , redemander l'ajustement pour revenir à l'ancien , sans modifications notables de consommation. Les actionnaires oseront tout !

Merci pour la chronique. 


L'autre jour, vous avez retweeté la tribune du Monde de MM Mélenchon, Hamon, Montebourg et Piketty* en disant que dans un monde normal, ce débat devrait faire la une (de mémoire)


Puis, dans votre chronique matinaute, vous avez choisi de nous parler d'une sportive que vous ne connaissiez pas quelques heures avant, en nous expliquant que vous ne saviez pas trop quoi en dire, et que d'ailleurs, rien à voir mais il y avait plus important, la tribune du Monde, sur laquellle vous y reviendriez. 


Ce matin, vous sortez la loupe d'entomologie pour observer les copeaux de langue de bois d'une médiocre ministre ou les doubles négations d'un journaliste, savoureuses friandises, mais  on comprend à vous lire qu'après tout ce n'est pas le plus important, qu'il y a par exemple cette tribune du Monde. Sauf que, caramba encore raté, vous n'en dites pas plus.


Du coup, je me demande : on en parle quand, ici, de cette tribune du Monde... :) ? Le sujet important, quoi ... Dans l'émission  de cet après-midi ?


*NB : le carré d'as testostéroné que vous citez est co-signataire de cette Tribune avec les non moins excellentes Mmes Debrégeas, Lalucq, Trouvé. La première est une redoutable spécialiste des questions énergétiques. Je dis ça je dis rien...

J'ai personnellement assisté à un départ de feu sur un compteur Linky. Alors oui vous n'êtes pas obligé-e-s de me croire et je n'ai pas de photo parce que sur le coup j'avaias autre chose à faire et à penser. Voilà... alors vous me faites confiance... ou pas.

Je faisais du porte-à-porte pour la campagne de F. Ruffin (là je sens qu'il y en a qui vont de suite ne plus me faire confiance...) et, alors que je discutais avec l'occupante d'une maison, le compteur Linky qui se trouvait juste à côté de la porte d'entrée a commencé à émettre de la fumée. On a immédiatement coupé l'électricité et ça n'est pas allé plus loin. J'avoue ne pas être resté pour savoir comment l'occupante s'en est sortie. Je sais juste que le compteur avait été installé quelques jours auparavant.

Alors ? Compteur dangereux en soi ? Je ne le pense honnêtement pas... mais le truc c'est peut-être que ça a été installé un peu trop à la va-vite par des prestataires pas forcément au top de leur métier.


Par ailleurs, une de mes voisines m'a demandé si j'avais, comme elle-même, subi une hausse inexpliquée de sa facturation électrique depuis qu'on nous a installé des Linky dans notre immeuble.

Je ne me suis pas encore sérieusement penché sur la question mais c'est donc à surveiller. Et peut-être que là aussi, les économies promises vont partir en fumée et se transformer, oh surprise, en augmentations des factures.

Question d'autant plus importante que, donc, l'explication d'E. Wargon c'est que même avec ces 130 euros (qui n'auraient donc jamais dû être prélevés puisque le client ne devait rien payer...), on devait s'y retrouver en gérant mieux sa consommation.

Mais... question : qui va se prendre la tête à faire de la micro-gestion heure par heure de sa consommation électrique ??? Comme si les gens n'avaient que ça à foutre une fois revenus de 8 heures de boulot, 1 à 2 heures (plus ?) de transports et une fois les questions essentielles (courses, les gosses, etc.) gérées ? Encore un exemple de la déconnexion des nos "élites" ? Non en fait je crois tout simplement qu'ils/elles savent mais s'en foutent et nous prennent tout simplement pour des abruti-e-s manipulables à merci.

J'ai eu envie de casser mon poste en regardant le sujet dans "Seux dans l'air" surtout lors de l'énonciation de: "Enedis n'a pas gagné la bataille de la communication" ... le reste était à vomir quand le pseudo-débat arguait de la "supériorité" supposée des entreprises en DSP sur les gestions publiques.

Mais, hé ho les gens!? Vous êtes là? Je vais vous en apprendre une bien bonne: les goodies soit disant cadeaux que vous trouvez dans la boite de corn flakes, big news, vous la payez! Et la boite en carton et le sachet aussi, vous le payez. On parle de boites privées distribuant notre énergie et nos corn flakes? Ben voilà, la question, elle est vite répondue....

On va payer et, honnêtement, on le savait tous! Qui croit que le gratuit est gratuit? L'affaire des fourmis a donné lieu à un article du Canard de la semaine dernière et semble devoir être prise au sérieux... mais "les cigales? Elles s'en fichent?" demande le Professeur Canardeau!

je me rappelle à l'époque, j'étais tout remonté contre cette horreur, que je voyais (et vois toujours d'ailleurs) comme un beau mouchard introduit au coeur du nid.. 

puis finalement, de guerre lasse, la tête à d'autres problèmes, le compteur a été installé, je n'ai pas protesté...


aujourd'hui, c'est les compteurs d'eau qu'on est en train de changer dans la commune, sur le même modèle que Linky..

je n'ai pas la tête à ça, mais c'est tellement pénible et envahissant, sans avoir un mot à dire, une concertation citoyenne..

J'avais signifié mon refus au Maire de St Nazaire (un faux PS redoutablement traître à ce pauvre petit bout de parti)... il s'est fendu d'une réponse de 2 pages me disant en des termes très "macroniens" (pov'conne, traverse la rue), bien au contraire, il était pour le progrès, lui, et qu'il accompagnerait l'installation des compteurs Linky dans la ville de St Nazaire... N'empêche qu'on est qd même quelques-uns (souvent dans la liste d'opposition lors des dernières municipales) à résister à Linky malgré la collaboration pourrie du Maire... qui voudrait être plus Macron que Macronhimself...


aaah la magie du PS ;)

Avez vous aussi refusé le passage au compteur bleu en son temps (ou  bien vos parents l'ont ils refusé? Etes vous restés en 110 Volts? Etes vous restés à la bougie?)

Le compteur Bleu, il a engraissé des actionnaires? Vous êtes au courant que la France est multie-épinglé au niveau européen pour sa gestion des des données personelles? Vous voyez, ce n'est pas un simple débat technique.

oui il a engraissé l’actionnaire de l’époque. Car il a bien été payé par les abonnements de l’époque. 

Sauf que les "actionnaires de l'époque", c'étaient nous (et nos parents) !

Eh bien aujourd'hui aussi ! Mes parents ont acheté des actions EdF à leur introduction en bourse... Et j'en ai peut-être dans mon portefeuille d'actions...

Non, aujourd'hui il n'y a que les bourgeois qui en ont ! C'est très différent.

Il doit vous manquer quelques notions de base en économie vous...

les bourgeois ? Je ne sais pas ce que c'est aujourd'hui. 


En tout cas, les privés ne détiennent que 1,97 % à fin 2020. Et l'Etat (donc vous et moi) détenons actuellement 83%. 

Petits-bourgeois = classes moyennes

Moyens bourgeois = classes moyennes supérieures

Grand bourgeois = les fameux 1%, les vrais maîtres du game quoi !


:-p

C'est 11 € une action enedis, tous les gens qui fument sont-ils des bourgeois ?

Tous les gens qui mangent ou boivent de l'eau sont-ils des bourgeois également ?


On arrête là les comparaisons absurdes ?

Je compare 2 investissements non-essentiels, vous comparez 1 investissement non-essentiel avec un investissement essentiel. Ma comparaison est bonne, la votre non.


Investir dans des actions ce n'est réservé aux bourgeois.

investissement non-essentiel


Allez expliquer ça à un accro à la nicotine (aussi puissante en dépendance physique que l'héroïne, au cas où vous l'ignoriez !)...


Investir dans des actions ce n'est réservé aux bourgeois.


Allez expliquez ça à un SMICard qui est dans le rouge dès le 20 du mois...


Décidément, y a vraiment des gens hors sol chez les bourgeois !

C'est plutôt vous qui êtes hors sol : déjà d'une personne ne force qui que ce soit à commencer à fumer. J'ai moi-même mes addictions et je ne me cache pas derrière. Si quelqu'un vient me dire que je pourrais dépenser mon argent ailleurs je reconnaîtrais que oui. Si vous n'arrivez pas à sortir d'une addiction seul il y a des moyens d'être aidé. 


Ensuite vous partez du principe que tous les fumeurs sont pauvres et que tous les smicard sont dans le rouge.

Il y a un tas de gens qui ne sont pas bourgeois et qui achètent des trucs inutiles, argent qu'ils pourraient aussi mettre dans des actions. Il existe aussi des tas de gens qui ne sont pas bourgeois et qui n'achètent pas de trucs inutiles mais qui investissent dans des actions.


Si vous classez comme bourgeois tous ceux qui ont un budget "non-essentiel", ça va en faire du monde.

Pour commencer, je ne fume pas. Je n'ai donc pas à me cacher derrière quoi que ce soit. Argument inutile...


Et pour finir, vous confirmez parfaitement mon impression que vous êtes hors sol. Merci pour la profondeur de vos analyses. Le fameux "quand on veut, on peut" ?

Bonne fin de journée chez les bourgeois où la vie est si belle et si tranquille !  ;-)

J'ai moi-même mes addictions et je ne me cache pas derrière. 
Se cacher derière n'est pas la question, une fois l'adiction prise, et c'est rapide, ça rentre dans le budget essenciel, ça ne sera jamais le cas des actions. Les actions, ne génèrent pas de dépendaces biologique.

Ensuite vous partez du principe que tous les fumeurs sont pauvres et que tous les smicard sont dans le rouge. 

Le fait qu'il y ait des exeptions ne change pas qu'il y a des tendances générales.

Il y a un tas de gens qui ne sont pas bourgeois et qui achètent des trucs inutiles 

Moins on est riche, moins c'est proportionellement vrais d'après les études.

Il existe aussi des tas de gens qui ne sont pas bourgeois et qui n'achètent pas de trucs inutiles mais qui investissent dans des actions. 
chiffres 2010 :
- 4 pourecent du patrimoine est détenus par les 50 pourcents les plus pauvres des français.
- 34 pourcent par les 40 pourcent du dessus. (principalement les résidences principales)
- 62 pourcent par les dix pourcent les plus riches (dont 24 pourcent pour les seuls 1 pourcent, qui se sont sacrément gavé depuis)

On sait que depuis le début de la perriode covid, l'épargne de 80 pourcent des français a diminué pendent que celle totale, malgré celà, a augmenté.

Comme on dit, il existe des poissons volants, mais ils ne représentent pas la majorité du genre ;)

Ce n'est pas moi qui parle des poissons volants. 


Il y a environ 9M de pauvres en France, et sur les 9M une partie seulement n'a pas d'épargne. Considérer tous les épargnants comme des bourgeois c'est juste à l'ouest.

Avoir quelques actions n'a rien à voir avec avoir un porte-feuille bien granis. L'enphase de Prométhé "Investir dans des actions ce n'est réservé aux bourgeois" me parait totalement justifié quand on voit que le début de votre discution, c'est mettre en parallèle la propriété publique et l'actionariat.

Surtous que l'épargne populaire se fait très peu dans les actions, proportionellement.

Considérer tous les épargnants comme des bourgeois c'est juste à l'ouest. 
C'est simpligier les shémat pour ne garder que l'essenciel et le signifiant, ce qui n'est pas pareil. Utiliser des cas particulier pour démentire des tendances générales, ça c'est être hors sol.

On parlait du cas précis d'enedis, détenu par edf dont le capital est réparti : 

- 83% : etat

- 13% : instituntionnels

- le reste entre actionnaires individuels et salariés etc.


Il était question de réfuter l'expression "engraisser les actionnaires" à propos du paiement de linky car déjà il y a eu une moins-value d'une part, et d'autre part car les actionnaires ça reste nous pour le moment. Et qu'à notre niveau on peut prendre des actions enedis.

Ce à quoi on s'est vu répondre "bourgeois".


Donc je ne sais pas pourquoi vous partez dans des généralités quand on était sur un sujet très précis.

Cette branche précise de la discution part de la remarque de Pates Fraiches :
"Eh bien aujourd'hui aussi ! Mes parents ont acheté des actions EdF à leur introduction en bourse... Et j'en ai peut-être dans mon portefeuille d'actions... "

Donc la c'est bien sur l'inégalité de la repartiton de la partie "action privée" que la réponse était, que l'on ne pouvais pas parler de "nous" pour cette partie.

En intégrant les 83 pourcent de l'Etat, c'est vous qui être trop généraliste. (On peu préciser que l'institutionel comprend des acteurs comme les fonds de penssions, qui sont principalement financé par de l'épargne de particulier, auquels ils doivent un rendement.).

Les autres branches de la discution (répartition des dividandes, dynamique de privatisation avec le prjet Hercules,  sont poussé ailleur sur cette page).

Sa réponse s'inscrit clairement dans le cadre que j'ai présenté : 


_"Sauf que les "actionnaires de l'époque", c'étaient nous (et nos parents) !"

_"Eh bien aujourd'hui aussi  |...]"


On voit bien qu'il est question de l'actionnariat d'edf/enedis qui avant était 100% Etat et maintenant serait privé et en majorité détenu par des grands bourgeois (affirmation sous-entendu par le fait qu'avant on était actionnaire et qu'aujourd'hui non).

Ce à quoi Pates répond que non : les actionnaires c'est encore nous en prenant son propre exemple. Puis Prométhée répond que non il n'y a que des bourgeois qui ont des actions edf (donc qualifie de facto Pates de bourgeois). 

Pates rappelle alors qu'edf reste très largement détenu par l'Etat et que l'actionnariat privé au sens où Prométhée l'entend représente 1-2% du capital (donc à ces niveaux, on peut pas dire que les petits porteurs sont négligeables face à des éventuels gros porteurs.

Ce à quoi j'ajoute : l'action ne coute que 11 € donc n'importe qui peut être actionnaire d'edf. Ce n'est pas comparable avec une entreprise nécessitant un investissement minimum de 1000 € (ex: investissement sur une entreprise étrangère).

_"Eh bien aujourd'hui aussi  |...]"
Enfait, les trois petits points changent absolument tout, vu que c'est sur eux que tout l'échange a porté. Prométhé n'a jamais relancé sur la question de des 83 pourcents de l'Etat, par contre vous avez relancé sur qui possède les actions.

Puis Prométhée répond que non il n'y a que des bourgeois qui ont des actions edf (donc qualifie de facto Pates de bourgeois)
.
Prométhé a précisé ce qu'est un bourgeois pour lui, et ça corespond à 40 à 50 pourcent de la pop selon les cadres de l'INSEE. Autrement dit, les classes moyennes, les classes moyennes sup et les super-riches. Et, comme je vous l'ai montré, les 50 pourcents les moins aisées des Français ont 4 pourcent du patrimoine, et c'est pas mal de l'argent sur compte courant. Donc, oui, avoir un porte feuille d'action est très rare dans ces classes sociales.

Très bien je note que posséder des actions d'edf à 11 € c'est bourgeois. J'en informerai mes amis, ces bourgeois de mécano, plombiers, gardiens de nuit, secrétaires, ... je pense que ça va les faire marrer.

C'est presque certainement faire partie des 40 pourcents les mieux loties de la société, ce que Prométhé désigne comme bourgeois (perso je m'arrête aux 10 à 20 pourcents). Et Prométhé a été claire quand il a dit ce qu'il désignait comme bourgeois.

Ce n'est pas parceque vous connaisser des poissons volants que c'est autre chose qu'un exeption.
Et si vos amis gagnent 2000 euros par mois et possèdent leur résidance principale sans avoir encore 20 ans de prets, quelque soit leur boulot, il font partie de ces 40 pourcents les mieux loties.
Et, quelque soit la configuration, une vision de l'égalité qui exclue 50 pourcent de la population, ce n'est pas une vision de l'égalitée.

Dans notre société, même à 11 euros, l'actionariat est oligarchique.

Ecoutez j'abandonne. Je ne vois pas pourquoi je perds du temps alors que chacun sait qu'on n'a pas besoin de gagner autant pour épargner de l'argent.

C'est étrange alors que la moitiée de la population n'épargnent, pour ansi dire, pas (4 pourcent du patrimoine national, avec les comptes courants, on peu dire "pas") et que les études montrent pourtant que c'est la part de la société qui gère le mieux son budget.

Voilà la réalité, "on n'a pas besoin de gagner autant pour épargner de l'argent", et bien c'est faux, et moi j'ai des données pour appuyer ça, je ne m'appuie pas sur un " chacun sait ".

sans parler du fait que 83% du capital d'edf est détenu par l'Etat, 12% par des institutionnels (banques, fonds de pension, etc. donc c'est aussi dans les package assurance-vie et autre des particuliers).

Plus pour très longtemps, ne soyez pas si pressé !  ;-)

50 pourcent des français avaient 4 pourcent du patrimoine total des particuliers en 2012. Aujourd'hui, après une part de la perriode covid, la majorité des français ont vue leur épargne chuter, alors que l'épargne globale à augmenté, mais cette augmentation a été concentré sur les 20 pourcents les plus riches (qui ont aussi, donc, raflée en plus la baisse de l'épargne des autres).

Donc, ici, le "nous" est relatif...

Petite erreur, le livre que j'utilise, "pour une révolution fiscale" de, entre autre Piketty, date de 2012, mais les données sont de 2010.

D'où la vrais question, ENEDIS sera filiale de l'EDF bleu ou de l'EDF vert du projet Hercule?

Ok, don't act sur la capitalisation d'ENEDIS (mais renomer une entreprise de manière marketing, c'est généralement un préalable à la privatisation).
Par contre, sur la gestion par l'Etat de nos données personelles?

Côté des données, je n'ai pas d'information particulière sur ce qui remonterait de Enedis ou EdF ou des autres vers l'Etat. 


En fait c'est plutôt la masse incontrôlée de sous-traitants de ces mêmes fournisseurs (avec lesquels nous avons un contrat alors qu'on n'en a pas avec les sous-traitants) qui ont accès à nos informations (sans que l'on sache qui a accès à quoi et sans qu'on ait accepté formellement de les partager), qui me préoccupe.


Parce que votre utilisation de l'électricité (la variation de charge entre une semaine de présence et une semaine d'absence) est quand même un sacré indicateur de votre présence ou absence sur le lieu en question. Et ça, ça peut donner des idées à certains.

(sans que l'on sache qui a accès à quoi et sans qu'on ait accepté formellement de les partager)


De mémoire, on peut s'y opposer sur son compte perso en ligne... Après, est-ce que c'est respecté...

Voilà, je ne suis pas un extrèmiste anti-linky, mais il faut avouer que les opposants ont deux trois raisons en plus de s'y opposer par rapport au compteur bleu :)
Principalement des choses qui pourrait se régler avec un pôle publique de l'energie et une politique plus transparente et respectueuse des règles de'entitées comme la CNIL.

Vous est-il venu à l'idée que les temps ont passé et que le capitalisme est devenu de plus en plus "échevelé"... et que mon questionnement par rapport à Linky a été provoqué après avoir appris que l'Angleterre et l'Allemagne avaient justement installé ce compteur puis avaient fini par arrêter ces installations générales... Je ne saura

Je ne me souviens plus de la raison exacte... mais en tout cas ils ne sont pas retombés 100 ans en arrière, ni même 50...

Au fait, êtes-vous toujours client EDF ? Ou, comme moi, vous avez fait le choix d'un fournisseur d'électricité VERTE... plus chère ça, c'est évident... mais au moins je contribue à la diminution de l'effet de serre... De temps en temps, la marche arrière, ça fait du bien ;)

edf fait aussi de l'électricité verte (ils font des contrats 100% vert). Mais si vous pensez à Enercoop l'intérêt peut être social.

"100% vert" issue probablement majoritairement de la biomasse qui consiste à détruire des hectares de forêts (parfois primaires) pour produire de l'électricité ? Une vaste blague, non ?

"Avec l’offre Vert Electrique1, vous soutenez le développement des énergies renouvelables (hydraulique, éolienne, solaire) !"


"100% d'électricité verte via le système des Garanties d'origine"


Je maintiens : les GO garantissent une énergie verte, y compris donc la biomasse qui est une aberration écologique !

À vérifier donc en détail si l'offre d'EDF que vous mentionnez exclut totalement la biomasse dans son mix...


Sinon, voici le guide 2019 de l'électricité verte de Greenpeace.

Enercoop fonctionne aussi avec la garantie d'origine en fait, c'est pour ça que j'ai mis ça en avant.


Le guide de greenpeace n'est pas forcement pertinent dans la mesure où ils mettent le nucléaire dans le rouge vif (c'est principalement ça qui penalise edf, ne tenant pas compte du fait qu'il y a une histoire derriere te qu'on ne supprime pas le parc nucléaire du jour au lendemain)

absolument, moi aussi, mon electricite est VERTE puisque elle est nucléaire ! 

vous savez argumenter, il faut bien le reconnaître..

Fabriquer de l'électricité pollue. Quelle qu'en soit l'origine. Il n'existe pas d' "électricité VERTE".


Désolé mais se cacher derrière une appellation comme "électricité VERTE" ne permet pas d'aborder sereinement le débat sur la transition énergétique (pour remplacer les fossiles; hydrocarbures et  charbon).

Ne jouez pas non plus sur les mots : le charbon et l'hydraulique n'ont pas le même impact sur les GES !

Bienvenue au club: j'ai laissé tombé aussi et j'ai un Linky!!

Par contre pour le compteur d'eau, j'aurais dit oui tout de suite... Là il y a une vraie utilité: il y a quelque temps j'ai eu une fuite chez moi: le temps que le compteur soit relevé, que Veolia me prévienne, que je localise et et répare, pas loin de 4 mois dans la vue, et la facture qui va avec. 

Ma fille a un compteur connecté, elle a vu au bout de 15 jours qu'un truc n'allait pas. La localisation de la fuite a été très compliqué mais elle a pu réagir tout de suite. Il y a là un vrai plus pour l'usager.

Alors que les fuites d'électricité c'est beaucoup plus rare. Quand à celles de gaz ....

vous avez raison... je n'y avais pas songé..!

tendance à voir le mal partout en ce moment, le contexte sanitaire/techno/écolo/politico/économique n'aidant pas, il est vrai :)

Rappelons, dans un sursaut d'énergie, que Monsieur Elie Cohen est membre   du Conseil d'Administration de EDF Energies nouvelles.


Il est donc forcément au courant et nous apporte ses lumières....


Quant à Seux, Dominique nique, nique ....

Courons, camarades, le vieux monde nous rattrape, et ses intentions sont manifestement malhonnêtes ! Comme le service de l'eau - repris aux concessionnaires par de plus en plus de communes pour cause de mauvaise gestion et de mauvais entretien du réseau - les services de l'énergie électrique, tout aussi essentiels, doivent être repris en main par la puissance publique. Un point, c'est tout !

Mais qui a pu croire un truc pareil ? Le compteur Linky serait un cadeau au même titre que l'ouverture des services publics au privé fait baisser les prix.

Z'en ont pas marre de nous prendre pour des poissons rouges (pour rester polie) ?

Bref, on va le payer.

La tribune appelant à la création d'un service public de l'énergie a été publiée dans Le Monde mais sa lecture complète est réservée aux abonnés. Pour ceux qui ne participent pas aux dividendes de Xavier Niel, la tribune est reproduite dans le "Club" de Mediapart en accès libre


La liste des premiers signataires (LFI, EELV, PC, PS...) montre que la mise en place d'un tel service public peut être un thème fondateur d'une future union de la gauche - après tout, la droite dans toutes ses différences arrive régulièrement au pouvoir en ne faisant campagne que sur la sécurité. Il y a un lien en fin d'article vers une pétition pour soutenir cette proposition.

Il y a quelques mois, j'ai reçu un courrier recommandé d'ENEDIS m'indiquant que mon compteur Linky ne leur transmettait pas les informations correctement depuis plusieurs mois.

De bien vouloir vérifier que rien n'entravait son bon fonctionnement.


Je leur ai répondu par courrier que d'une part ce n'était pas MON compteur mais le leur, étant donné qu'on me l'avait imposé sans me demander quoi que ce soit, et que comme il était installé dans la cage d'escalier de mon immeuble, ils n'avaient qu'à se déplacer s'ils voulaient constater eux même sont dysfonctionnement et y remédier.


Dans un petit village du fin fond de l'Isère où je vais parfois ( cette contrée reculée qu'on appelle le Triève ) de nombreux habitants du village ont apposé des pancartes " pas de compteur Linky chez moi "  sur leurs maisons 

Je pense que ce n'est pas le seul village de France réfractaire  à ce "modernisme" de pacotille dont on voit les limites et surtout la perfidie

Je savais que vous retrouveriez votre " énergie ".


On constate  que c'est le principe macronesque qui s'applique : le coût du  compteur  Linky ne sera pas  facturé, et " en même temps  ",  ce procédé miracle sera répercuté sur la facture. C'est ce qu'on appelle une prestation de belle facture.


Quand à Madame Wargon, elle a tellement assimilé le principe du " en même temps " qu'elle peut prétendre à être la locomotive du gouvernement et son wagon de queue.

Elle est belle cette minute (et 46 secondes) d'intervention ministérielle. Elle mériterait une émission à elle toute seule. Tout y est: la litanie de termes abscons formant un galimatias bureaucratique; la lutte de la ministre avec ce texte qu'elle ne comprend visiblement pas elle-même, écrit aux petites heures du matin par un technocrate exténué; les références hors propos à la transition énergétique (centrales charbons, accord de Paris... si j'ai bien compris, Linky soigne les ongles incarnés aussi) ; la diction hâtée pour éviter toute interruption et en finir au plus vite; et qui se termine par une fuite loin du micro. Tout y est, sauf en effet la réponse à la question. Ce n'est pas de la politique, c'est du mauvais théâtre.


Ce que beaucoup de communicants oublient, c'est qu'à forcer de ciseler leurs interventions pour dire sans dire, face à des récepteurs suspicieux, ils renforcent la suspicion. La transparence engendre la confiance, même quand on a quelque chose à cacher.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.