23
Commentaires

Lieux fermés pour "séparatisme" : la stratégie Al Capone

Dans le cadre de la prochaine loi sur le "séparatisme", la ministre Marlène Schiappa annonce que près de 250 lieux ont été fermés - souvent pour des problèmes d'hygiène et d'accueil du public - sans soulever de questions des journalistes. Enquête sur une communication opaque.

Commentaires préférés des abonnés

Est-ce  une réorientation du commissariat aux affaires juives ?

Madame SCHIAPPA  va faire fermer certains lieux.


Certains mauvais Français vont penser qu'elle va devenir spécialiste des maisons closes.

Qu'en est il du séparatisme des grands bourgeois avec leurs écoles, leur bals des débutantes, leur propension à se marier entre eux, de demander sans arrêt des impôts moins lourds sous la menace de "partir"? Bref, se sentir hors de la vie de leurs co(...)

Derniers commentaires

C'est marrant, cet article n'a pas beaucoup de succès vu le peu de commentaires. Pourtant je pense que c'est très important.

Je prend le pari que le sujet reviendra et sera chaud, quand les gens auront compris de quoi il retourne. :-)

Mama mia!

Très très, trèèèèès intéressant.


Ne hurlez pas.

Ce Gouvernement fait son boulot. Il sent venir le vent de la révolte et prend les devants.

Il le fait en mode "2.0" càd en utilisant les concepts dans l'air du temps. Mais l'objectif du fond reste le même: maintenir la paix publique.

Je n'avais pas compris ce truc sur le "séparatisme". Je me disais c'est quoi encore cette connerie?

J'en étais resté au séparatisme politique des luttes pour l'indépendance des colonies. Et je ne le voyais pas dans l'exaspération exprimée dans les propos "extrémistes" qu'on "entends" partout.

Il ne s'agit pas spécifiquement de ça, mais de prévenir ce qui pourrait  devenir ce qu'on voit aux USA, Portland et ailleurs...

La caractéristique de ce qui se passe est qu'il ne s'agit pas (encore?) de faire des "Commune" mais d'un éclatement, d'une désintégration chaotique.  La tendance "survivaliste" n'est pas non plus à négliger dans ce merdier - Je lis des trucs...heu...bon.

La tentation de faire passer les "Gilets jaunes" dans la même trappe doit être grande, mais je en pense pas que ce mouvement soit spécifiquement la cible...

J'aimerai bien avoir d'autres regards sur ce coup, parce que, dedieu, gros sujet..! Intellectuellement jubilatoire.

Nous vivons une époque formidable!

A suivre.


Puisqu'on vous dit sue c'est un jeu voyons ! 

Pour "ne pas stigmatiser les musulmans" il parait qu'ils cherchent désespérément quelques structures d'autres religions à faire tomber sous le coup de leur loi (des assos catho intégristes, défendant des intimidations anti-avortement ou pratiquant la "thérapie de conversion" des homos pourraient être interdites), mais qu'ils aient attendu une loi anti-barbus pour s'y attaquer ne plaide pas vraiment en faveur de leur neutralité laïque.

Ces gens ne sont pas racistes, ils sont juste contre l'islamisme, contre le séparatisme, le communautarisme... et pour la République.


Et mon voisin n'est pas antisémite, il est juste pour la purification de la race aryenne.

Quoi qu'on puisse en penser par ailleurs de l'efficacité de ces mesures au delà de la communication gouvernementale, cela pose un très gros problème démocratique, en donnant le pouvoir à l'administratif, sans passage par la case justice, alimentant des sentiments justifiés d'injustice, de méfiance envers l'état, de rancoeur, de dégoût, de désespoir de certaines personnes musulmanes visées à tord (faillite, perte d'emplois, etc) et ayant peu ou de difficiles  recours une fois la "sentence" prononcée. Le procédé utilisé pour lutter contre le radicalisme est très dangereux à mon avis.

Qu'en est il du séparatisme des grands bourgeois avec leurs écoles, leur bals des débutantes, leur propension à se marier entre eux, de demander sans arrêt des impôts moins lourds sous la menace de "partir"? Bref, se sentir hors de la vie de leurs concitoyens?

Bientôt des pogroms anti musulmans... Le débat sur le voile ne suffisait plus à faire élire notre aristocratie...

"Séparatisme" : les groupes visés veulent détacher des bouts de territoire français pour y instituer leur propre gouvernement et leurs propres lois avec si possible reconnaissance internationale des frontières ? Comme le Kosovo, les Catalans, ou les Corses et les Basques jadis ?

Que c'est beau la Laïcité ! 

L'état va donc pourvoir surveillé et fermé tout lieux social où ne pratique pas la bonne religion. Le tout sur des bases bien entendu secret défense...

Finalement je suis convaincu : Le communautarisme est bel est bien la plus grande menace pour la démocratie ! A moins que ça ne soit la lutte contre le communautarisme... Allez savoir.

mais ce matin les journaux ( ? ) clament que 70 % des français approuvent le projet de loi contre le séparatisme ! la staffelpropaganda a bien fait son travail ! merci à tous

 Je trouve que ASI reste un peu, ces derniers temps, à la surface anecdotique des choses. Ça peut être rigolo, à courir deux lièvres, séparatisme et covid-affolement,"nos" dirigeants vont peut être se prendre un arbre qu'ils n'avaient pas vu). Mais c'est un peu pauvre, non? 


Les betteraves? On en est où?

...encore un p'tit coup de LTI dans le reich !


Il y a des lieux "séparés" nommés "école catholique" financés par l'état , seront ils également fermés ?  

L'islamisme n'est-il pas finalement un mouvement sectaire comme il en existe dans d'autres religions ? La circulaire de Castaner circulaire NOR/INTk1929709j - qui n'est pas accessible en ligne - court-circuite la Miviludes et entretient ainsi la confusion entre islam et terrorisme.


L'actualité témoigne de la radicalisation de l'ineptie et porte à s'interroger si les intégristes de cette religion ne sont pas au pouvoir.

Il faut qu'ils prennent garde toutefois à la dynamique stupide de la surenchère verbale qui les caractérise. Que leur emballement puéril ne les amène pas à promettre, dans leur précipitation communicante, de fermer des lieux pour ineptisme

Et Marlène d'aller annoncer trop vite cela triomphalement par des affirmations définitives . 

Ce serait alors l'Elysée, Matignon, le Palais Bourbon, le Palais du Luxembourg, la préfecture de police, les différents ministères, etc. et leurs relais médiatiques qui risqueraient d'être fermés. Cela en fait du monde. 

Leur arrestation pourrait même affecter l'influence de la langue française. 

Un nouveau monde du silence ?



Est-ce  une réorientation du commissariat aux affaires juives ?

Madame SCHIAPPA  va faire fermer certains lieux.


Certains mauvais Français vont penser qu'elle va devenir spécialiste des maisons closes.

y'a Fauchon dans la liste ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.