94
Commentaires

Liberté de la presse : le front Europe 1

Commentaires préférés des abonnés

Cette vidéo satirique est 👌


Comme dirait Usul : « on prévient que « attention aux fachos leurs idées progressent », on nous écoute pas en nous rétorquant « vous voyez des fachos partout », et au bout d’un moment ben y’a des fachos partout »


🤷‍♀️

(...)

La liberté d'informer est en danger, je ne le nie pas... Mais où étaient-ils et comment ont-ils informé toutes ces dernières années ? 

Les conditions de travail des cheminots, des soignants, des enseignants, (si on regarde bien, tous les corps de(...)


Le problème c’est que beaucoup de journalistes, venant souvent d'une classe sociale privilégiée , n’ont pas besoin de maitre pour être les zélés défenseurs de l’ordre néolibérale.

Voir ci-dessous le tableau publié par Libé ...

 qui place LREM au c(...)

Derniers commentaires

Une humoriste d'Europe 1, Christine Berrou, d'être censurée pour une blague sur Zemmour. Elle a claqué la porte.

J'ai toujours pensé que les fachos piquaient des voix a la droite , mais c'est plus compiliqué que ça , c'est aux gens qui veulent des solutions rapides qu'ils piquent des voix , des solutions qui semblent facile a mettre en place , car il faut aller vite quand on souffre au boulot ou au chômage .Du coup je comprends mieux que ce sac a fiente de Boloré soutienne si activement les fachos . 

Et aujourd'hui, une comique démissionne d'Europe 1 après qu'on lui ait censuré une blague... sur Zemmour :


https://www.telerama.fr/radio/crise-a-europe-1-censuree-pour-une-blague-sur-zemmour-christine-berrou-claque-la-porte-cest-6906267.php

Je ne sais pas si ça déjà été remarqué ici, mais il est intéressant de noter que le sketch en question est réalisé et diffusé par l'ARD, c'est à dire la première chaine allemande, d'Etat.  D'ailleurs ça se voit à la qualité de la réalisation.

« cette vidéo satirique allemande, sur le thème de la difficulté de bien nommer les choses ». C’est drôle j’aurais plutôt dit : cette vidéo satirique allemande sur le danger de trop bien nommer les choses ».

Mais heuuuuu: depuis combien de temps Europe1 lutte contre (l'extrême) Droite?

Robert Hersant, collabo vous dites... Je cite votre source : 

"Avant la Seconde Guerre mondiale, Robert Hersant milite au sein des Jeunesses socialistes (SFIO) de Rouen, où il rencontre notamment l'anarcho-syndicaliste Alexandre Hébert. Après la défaite de 1940, il monte de Rouen à Paris (seul à pied selon certains, avec plusieurs amis des Jeunesses socialistes selon d'autres) pour tenter l'aventure politique.

Il fonde alors le « Jeune front », un groupuscule pronazi situé dans l'orbite du Parti français national-collectiviste (PFNC) de l'ancien journaliste radical-socialiste Pierre Clémenti". etc

Effectivement, le collabo de gauche intemporel, classique, indémodable. 


En parlant de gauche : Une transfuge découvre les gauchistes américains après avoir fui le pays de Kim Jong-un : « Même la Corée du Nord n’est pas aussi folle » 

Ca a été twitté par DS je pose ça là car c'est dans le contexte : 


https://twitter.com/Europe1/status/1405768032954187777

Excellente la vidéo bonus !!! mdrrr


Petite pensée pour tous les petits nazillons qui pullulent ici. Ils se reconnaîtront...  ;-)

C'est là que je prends un sacré coup de vieux ! J'ai bossé à la Rédaction d'Europe 1 de 1972 à 1975... Vu de mon oeil d'"assistante du directeur de la Rédaction", l'espace Rédaction, mais aussi avec lui l'espace "animateurs" qui s'appelait "la Grange" à l'époque... ces deux espaces étaient des lieux où tout était possible. Tout ne l'était pas, certes puisque mes patrons appelaient l'Elysée ou Matignon ou un Ministère avant d'écrire leur "papier" (éditorial du lendemain matin)... C'était Maurice Siégel qui "dirigeait" ... au-dessus de lui : Sylvain Floirat, qui ne partageait pas l'espace rue François 1er mais résidait dans les bureaux de Matra... vers l'Etoile. Et Floirat, il aimait bien venir voir les gens de la rédaction... ou les autres. S'il y a eu intervention, ça venait plutôt de la "régie publicitaire"... où les annonceurs se plaignaient de quelques critiques acerbes de journalistes... dont l'un s'est fait virer d'ailleurs, par mon boss, parce que le pauvre avait osé dire la vérité sur une entreprise qui faisait partie de nos annonceurs... 

C'était raide, probablement, mais je n'ai pas le souvenir de cette abominable chappe de plomb bollorienne... 

Mes 5 ans à Europe 1 sont mon meilleur souvenir professionnel... c'était avant Antenne 2 devenue ensuite France 2 où la lourdeur étatique se faisait sentir... un peu partout.

J'dis ça, j'dis rien parce que mon point de vue est on ne peut plus personnel. N'empêche que je n'aimerais pas bosser actuellement dans ce milieu. Je crois que je serais déjà morte de suicide... ou que je serais devenue nonne dans un ashram...

Oui amusante vidéo Allemande. Ils savent de quoi ils parlent d'autant qu'ils ont à combattre des résurgences


Et nos trolls qui s'émoient dès qu'on leur dit qu'ils ont tout de facho (le goût, l'odeur, le physique etc)


Savez-vous qu'ici à Strasbourg sur les panneaux d'affichage, il y a la photo de philippot avec les mots "Liberté" et "Résistance", philippot le raciste qui dans les débats coupe systématiquement la parole à ses contradicteurs, ces fachos n'ont honte de rien, même pas de voler le vocabulaire et en détourner le sens sans aucune morale, comme ce philippot qui parle du racisme contre l'argent quand on lui parle des difficultés des personnes de couleur de trouver un logement


PS : je profite de ce commentaire, pour dire toute mon admiration pour les services de pompiers du Bas Rhin qui ont organisé à la perfection le vaccinodrome de l'Hôtel du Département. J'ai eu l'occasion d'accompagner une personne "déboussolée" à la dernière minute. Tout est fait du début à la fin pour assurer une fluidité du passage avec beaucoup de décontraction et d'attention. Bravo

Enfin, une référence à Hersant, ça a été long ; depuis le temps que je ris de toute cette gauche qui ne parle que des milliardaires s’emparant de la presse comme si c’était nouveau…

En tout état de cause, si le journaliste venait  effectivement à être licencié, il irait ipso-facto devant les prud'hommes pour dénoncer un licenciement abusif . 


Et il gagnerait .

La liberté d'informer est en danger, je ne le nie pas... Mais où étaient-ils et comment ont-ils informé toutes ces dernières années ? 

Les conditions de travail des cheminots, des soignants, des enseignants, (si on regarde bien, tous les corps de métier d'ailleurs...), les gilets jaunes, les privatisations, les scandales et affaires politiques : ils ont bien utilisé leur droit de désinformer...

Ils ont bien servi de passe-plat et ils viennent pleurer quand c'est leur tour, ben désolée, s'ils avaient fait leur vrai boulot au lieu de  défendre une certaine image de la société, ils n'en seraient pas là ! La charte de Munich, ils connaissent ?


 " Quand les nazis sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste.

Quand ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n’ai rien dit, je n’étais pas social-démocrate.

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.

Quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester.  " Martin Niemöller

La vidéo est tout simplement géniale.

Je tiens à présenter mes excuses à tout le peuple allemand, j'étais dans l'erreur et même la calomnie la plus abjecte à son propos : je pensais que l'humour allemand n'existait pas. Comme je me trompais. :-)

Les idées,   ça voyage librement  sans frontières  comme les oiseaux migrateurs !!!  Il n'y a que la Droite qui veut  encadrer, régimenter, emprisonner  la liberté de penser des autres.   Tout en enfermant pareillement,  en même temps, ses trésors  dans des coffre- forts, derrière des barrières, des murs, des iles,  des océans.. C'est dire la trouille dans laquelle ils survivent dans leur petit monde de rétention..

"La première fois, je leur demande l'autorisation d'aller pisser. La deuxième fois, je vais pisser sans autorisation. La troisième fois, je leur pisse dessus" 


Ce qui est marrant avec cette citation du répugnant R. Hersant est que le plus modéré des managers d'aujourd'hui n'imaginerait même pas en passer par la première étape.  C'est la fenêtre d'Overton appliquée au capitalisme urinaire. 



Et bien je ne vois qu'une solution : une grève "dure" et une grève de l'écoute d'Europe 1 (que je n'écoute plus depuis trrrrrés longtemps)

Que les sites et radios altenatifs accueillent et donnent la parole à ces journalistes qui protestent pour défendre leurs libertés.

Les atteindre au porte monnaie me paraît être la seule solution pour virer les requins ! Je sais "pas facile" mais souvenez vous des gars de la SNCF/RATP.... des femmes de service du Sofitel.... les employés de voirie à Toulouse qui entame un processus de grèves.... j'en passe !

Courage à ces journalistes.


Le problème c’est que beaucoup de journalistes, venant souvent d'une classe sociale privilégiée , n’ont pas besoin de maitre pour être les zélés défenseurs de l’ordre néolibérale.

Voir ci-dessous le tableau publié par Libé ...

 qui place LREM au centre




Image

Ca manque de vrais émissions satiriques façon Guignols de l'info en France.

vous n' avez pas regardé quotidien ? la télé de déférence !

Allez voir "Le journal" sur Blast TV.

Avec Bruno Gaccio aux manettes !

ah oui alors : excellent !


Pour la satire informationnelle, il y a de la relève !  ;-)

Cette vidéo satirique est 👌


Comme dirait Usul : « on prévient que « attention aux fachos leurs idées progressent », on nous écoute pas en nous rétorquant « vous voyez des fachos partout », et au bout d’un moment ben y’a des fachos partout »


🤷‍♀️

pour lire le début de la tribune ( réservée aux abonnés ! ) de la Société des rédacteurs et l’intersyndicale de la station Europe 1 ; c'est là :


https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/06/17/a-europe-1-nous-refusons-de-devenir-un-media-d-opinion_6084572_3232.html


ça pue quand même un peu  (beaucoup ) cette monarchie à la Citizen Kane

Peut-on penser que pour  Monsieur Bolloré, qui souhaite toujours être le plus grand,  il ne s'agit pas de faire pipi sur les journalistes, mais plutôt  de faire caca ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.