18
Commentaires

Et la Marianne de 68 traversa l'Atlantique (dans les deux sens)

Commentaires préférés des abonnés

Merci pour ce retour sur images.


Il semble que tous les 5 ans, on nous en parle de celle-là sur ASI, mais avec des angles si différents que c'est agréable : je fais allusion ici à cette chronique des 40 ans de mai 68.


Et elle est apparue au moins une a(...)

Approuvé 3 fois

C'est tout à fait vrai, dans un souci de richesse documentaire, de référencement, mais aussi de pédagogie des sources, un encart de références et de liens devrait effectivement toujours agrémenter les chroniques vidéos  :


- liens cités dans la ch(...)

On pourra à cette occasion commémorer une chronique qui a déjà 10 ans, et surtout sa deuxième partie:

https://www.arretsurimages.net/chroniques/de-rembrandt-a-tarzan/sous-les-paves-la-page

Derniers commentaires

Très intéressant

mais quelles images le cinquantenaire laissera

celle d'un Daniel Cohn Bendit enfin retourné au bercail, formant avec le Drian et l'autre, les trois Grâces



quelle image donnera de quoi alimenter le récit

Humeur morose

Tout les dix ans, plutôt! (2008-2018)

Les abonnés les plus attentifs remarqueront que l'exégèse de Korkos ("Baptisée la Marianne de Mai 68 parce que le parallèle avec le célèbre tableau de Delacroix apparut immédiatement aux yeux de tous, ") est à peu près l'inverse de la mienne… Eh oui! Les interprétations des icônes évoluent, grâce à de nouveaux documents, comme le photomontage de Life, absent de l'iconographie d'AK!

J'ai attentivement recompté sur mes petits doigts et 2008-2013-2018 ça fait bien tous les 5 ans.


Le chroniqueur attentif remarquera que dans mon message j'avais écrit en gras qu'il y avait des angles différents et que c'était cela qui était agréable pour les abonnés.


Enfin, une écoute attentive me fait m'étonner qu'il soit mentionné que le tableau de Delacroix passe pour une allégorie de 1789, sans rappeler que c'est 1830 qui est représenté sur le tableau, parce que ça aussi c'est intéressant.


Et au fond, si j'avais fait ces remarques, dans mon premier message, en commençant par un remerciement sincère, c'était pour suggérer qu'ASI mette les autres chroniques consacrées au même sujet en lien sous celle-là, ça se fait sur les sites, c'est une des richesses du net.


Et tant que je suis dans les suggestions, un lien vers la présentation de l'expo qui a donné l'idée et la matière de cette chronique, serait bienvenu.

Sur le long terme, les chroniques vidéo sans aucun référencement ni lien ont peu de chances d'être ressorties.

C'est un changement " culturel" sur le site, dont j'apprécierais de connaître les motivations.


Pour les références, je suis tout à fait d'accord! Voici le lien de l'expo de la BNF: http://www.bnf.fr/fr/evenements_et_culture/expositions/f.icones_mai_68.html

Il est super ce lien !  

Il y a plein de choses, et de très nombreuses images si on clique un peu partout : vraiment, une mine ! 

Il mériterait d'être dans le corps de la présentation de la chronique plutôt que planqué dans un recoin de commentaires. 

Vraiment chouette ! 


Pourquoi avez-vous fait le choix ne pas  dire, dans la chronique, que  vous avez contribué à certains travaux de cette expo ?




Pour ne pas laisser penser que je me mets en avant, et parce que les chroniques vidéo, où il faut aller au plus bref, ne sont pas propices à ce genre de précisions, de l'ordre de la note de bas de page. (Je vous rejoins sur vos critiques à propos du format vidéo, mais d'une part, je ne suis pas maître de ce choix, qui fait partie de la proposition qui m'a été faite. D'autre part, je note que, quoique mon blog correspond beaucoup mieux à vos désiderata: texte écrit, réferences sourcées, précisions en notes marginales, etc…, sa fréquentation est très inférieure à celle d'ASI… Il y a donc bien un public pour des formats plus légers – c'est en tout cas le choix d'une plate-forme dont l'existence repose sur l'abonnement…)

Merci de la réponse.


Puisque un texte de présentation accompagne une chronique vidéo, ne pourrait-on pas imaginer que ladite chronique soit aussi accompagnée d'un contenu textuel où on trouverait les références, les liens, ...enfin, bref ce qui manque quand c'est de la vidéo ?


Je sais bien que le patron c'est DS, pas vous, ...mais vous, vous répondez aux questions qu'on vous pose ! 

Avec sa double-casquette de rédac chef et de PDG il serait peut-être sensible au fait que le contenu informatif d'une vidéo ne laisse pas trop de traces sur les moteurs de recherche. Alors que quelqu'un pourrait découvrir le site en tombant dessus par hasard à l'occasion d'une recherche.


Quelqu'un comme un gestionnaire de droits d'images, par exemple?

Moi, je pensais davantage à quelqu'un qui découvre le site par hasard, le trouve génial et s'abonne.

Mais un gestionnaire de droits d'images  ça peut le gêner aussi de ne pas voir tout ça clairement.


Dans les deux cas, en plus d'être intelligent, ça aurait des retombées financières, donc ça vaut le coup de faire les choses bien.

C'est tout à fait vrai, dans un souci de richesse documentaire, de référencement, mais aussi de pédagogie des sources, un encart de références et de liens devrait effectivement toujours agrémenter les chroniques vidéos  :


- liens cités dans la chronique
- ressources complémentaires de l'auteur
- liens vers des articles connexes du site

Formidable! Voici quelques éléments pour répondre aux curiosités pointues:

Exposition: Icônes de Mai 68. Les images ont une histoire (commissaires: Audrey Leblanc, Dominique Versavel), Bibliothèque nationale de France, du 17 avril au 26 août 2018, catalogue (http://www.bnf.fr/fr/evenements_et_culture/expositions/f.icones_mai_68.html).


Bibliographie:

- Audrey Leblanc, «Devenir la "Marianne de Mai 68". Processus d'iconisation et histoire par le photojournalisme», Christine Pina, Erice Savarese (dir.), La politique par l'image. Iconographie politique et sciences sociales, Paris, L'Harmattan, 2017, p.145-167 (en ligne: https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01622358).

- Maurice Agulhon, Marianne au combat. L’imagerie et la symbolique républicaines de 1789 à 1880, Paris, Flammarion, 1979.

- Nicos Hadjinicolaou, «"La Liberté guidant le peuple" de Delacroix devant son premier public», Actes de la recherche en sciences sociales, 1979, vol. 28/1, p. 3-26 (en ligne: http://www.persee.fr/doc/arss_0335-5322_1979_num_28_1_2637).

Waouh, ça fait du bien d'avoir des réponses. ! 

Un encadré avec les références d'André a été ajouté dans l'article.


Et donc, vivement que nous puissions mettre en forme le texte des encadrés pour ne pas avoir de gros pavés en CAPS ! ;)

Ah oui.

C'est très bien que ça existe, et effectivement la casse est surprenante et pas très adéquate.


Reste plus qu'à faire pareil sur tout ce qui est sorti en vidéo depuis le 8 janvier, ici et chez Mathilde Larrère.


Et à partir de maintenant le faire au fur et à mesure. 


Allez,... peut être qu'à force tout ce qui est de traviole va être réparé que ce site ! 

Super, comme d'hab

Merci pour ce retour sur images.


Il semble que tous les 5 ans, on nous en parle de celle-là sur ASI, mais avec des angles si différents que c'est agréable : je fais allusion ici à cette chronique des 40 ans de mai 68.


Et elle est apparue au moins une autre chronique de juin 2013.


Et d'ailleurs, ça serait bien que par le titre d'une image on puisse retrouver les contenus qui la citent, parce que la mémoire c'est moins balèze que les bases de données au bout d'un moment.


PS: Résolument, le format vidéo, pour les chroniques, c'est pas du tout mon truc : on ne peut pas s'arrêter sur une image ( un comble), ni revenir sur le propos sans tout revisionner... En plus, elles sont écrites, ces chroniques, vous gagnerez du temps en nous les mettant par écrit sur le site ! ou alors les deux, si vraiment il y a un public d'ASI qui ne lit pas. Mais regarder une photo sur une vidéo, pour un site qui veut s'arrêter sur les images, c'est vraiment un choix super bizarre.


On pourra à cette occasion commémorer une chronique qui a déjà 10 ans, et surtout sa deuxième partie:

https://www.arretsurimages.net/chroniques/de-rembrandt-a-tarzan/sous-les-paves-la-page

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.