Sous les pavés la page...
De Rembrandt à Tarzan
De Rembrandt à Tarzan
chronique

Sous les pavés la page...

... et bye-bye l'héritage !

Réservé à nos abonné.e.s
68-01

Quarantième anniversaire oblige, nous sommes abreuvés de magazines, de livres et de films célébrant Mai 68. Quelques exemples, issus de cette litanie rétro-révolutionnaire :

68-02
68-03
68-04
68-05
68-06
68-07
68-08
68-09
68-10
68-11



Toutes ces images sans exception fonctionnent sur le trio noir-rouge-blanc. Noir, à cause du drapeau anar qui flottait sur les barricades. Rouge, à cause du drapeau communiste qui flottait, etc. Logique. D'autant plus que certains étendards, brandis par des anarcho-syndicalistes et des anarcho-communistes, étaient à la fois noirs et rouges.

Le blanc de ces différentes livraisons éditoriales n'est autre que le blanc du papier. Mais pourquoi pa...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.