167
Commentaires

Les raccourcis d'Asselineau au 20H de TF1

Robert Schuman et Jean Monnet étaient-ils des agents de la CIA ? C'est la question posée par Gilles Bouleau à François Asselineau sur le plateau de TF1, le 13 mars dernier. Pour répondre, le candidat à l'élection présidentielle s'est appuyé sur un vieux numéro de la revue Historia, daté de 2003. Où Schuman et Monnet n'étaient pas du tout présentés comme des agents de la CIA.

Derniers commentaires

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

J'ai toujours eu tendance à confondre Cheminade et Asselineau.
Mêmes délires complotistes de secoués du bocal, mêmes jérémiades paranoïaques, mêmes scores stratosphériques aux présidentielles... ces élections qui nous permettent, tous les cinq ans, de mettre un visage sur leur nom.
EN tout cas au niveau de l'analyse F. Asselineau est bien celui qui est le plus clair et rationnel de tous les candidats actuels...
Comment expliquer que ce candidat puisse rassembler une bonne moitié de ses électeurs potentiels sur ce forum ?
Il y a pas mal d'adhérents UPR qui sont abonnés à @si, et j'en fait partie.

Je pense pas que ce soit dommageable d'attaquer Asselineau sur son passage a TF1, il a pas été bon, et la preuve est très simple: le site de l'UPR n'a pas partagé la vidéo TF1.

Les types, en 10 ans, ils ne sont jamais passés sur TF1, et pour le premier passage, l'extrait n'est même pas partagé sur leur site, ils savent trés bien que ce n'était pas bon et je pense qu'Asselineau a du se mordre les doigts pendant quelques jours après son passage assez médiocre par rapport à ses performances habituelles...

Je trouve que c'est dommage qu'Asselineau s'enferre dans cette question de l'influence de la CIA. Il a des trucs très intéressants à dire sur l'UE, il est le seul à défendre la sortie parmi les candidats, et là, il publie deux articles par semaine pour montrer que sa bibliographie sur la CIA est fiable. Tout le monde s'en fiche, et il perd un temps monstre à parler de trucs qui n'intéressent que 0.1% de la population.

Après, c'est vrai que ce serait cool si @si donnait la parole à Asselineau et à un responsable pro-UE, histoire qu'on ait un vrai débat sur cette question avec le principal défenseur du Frexit et un opposant farouche. Parce que là, à part le débat TF1, il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent...
Vous pourriez faire un peu plus profondément votre taf et arrêter de prendre mr Asselineau pour un imbécile.
Ce type a été le conseiller de 3 président et à représenté la diplomatie française dans 85 pays. Donc un peu d'humilités s'il vous plait.

Enfin il existe de multiple source sur Monet, qui a effectivement défendu des états-unis d'europe en révant d'états unis transatlatique. De Gaule décrit Monnet comme un malade qui est complétement soumi aux USA.

Alors bon, allez lire un peu la biographie de De Gaule pour commencer, et allez vous entretenir avec un véritable historien ou un type qui a fait une these sur le sujet, ça fera de vous de véritables journalistes, au lieu de céder à la facilité de 'Asselineau conspi'.

Je suis très déçu du travail de Arret sur Image ici ... vraiment. Vous m'avez habitué à mieux.

Bon par contre vous tiqué quand meme à la fin sur le WTF autour du retrait du magazine Historia. C'est déja ça.
Je dois dire, que comme beaucoup, ce non-professionalisme me fait douter de l’intérêt de mon abonnement ... Si vous ne faites que repeter ce que la sphere des médias sous influence construit à dessein, à quoi peut bien vous servir votre indépendance ?
Bonjour et bravo,
Je trouve que ASI fait un joli travail journalistique sur un certain nombre de sujets, et a tendance à avoir soit une certaine réserve, soit un parti pris net sur d'autres

Votre précédent article sur Asselineau était carrément diffamatoire (il avait d'ailleurs justifié un droit de réponse très argumenté), et cela m'avait fait hésiter à résilier à l'époque déjà (c'était le 24 Septembre 2014).

Ce jour, vous accusez Mr Asselineau en raison d'un lien qui ne marche plus, alors que moi même avec mes petits moyens jai pu le retrouver grâce à un des excellents sites d'archives qui sont sur le web (j'utilise beaucoup ces sites quand je pense que des liens sont susceptibles de disparaître).

Voici le lien : http://archive.is/6lSe => le lien fait justement référence à un livre d'un historien sur lequel F. Asselineau se basait en partie, malgré le fait que votre article prétend qu'aucun Historien ne dit cela

Ensuite, vous auriez pu aller voir le mémo déclassifié du département d'Etat que l'UPR s'était fait envoyer, et le long article factuel écrit autour de ce memo (ils ont écrit un article factuel : https://www.upr.fr/wp-content/uploads/dossiers/DEPARTEMENT-D-ETAT-AMERICAIN-Note-du-11-juin-1965-V15.pdf )
Mais non, ce qui vous intéresse, c'est de trouver un moyen de prouver que Mr Asselineau a tort, peu importe les faits

Votre obscurantisme est similaire à celui comme les journalistes qui se moquent de F. Asselineau dans un extrait de 3 secondes tiré d'une de ses conférences où il dit "le dalai lama est payé par la CIA". C'est facile de se moquer, sauf que F. Asselineau a très souvent raison sur le fond, même quand l'instinct nous ferait penser l'inverse : http://www.liberation.fr/planete/1998/09/16/le-dalai-lama-a-ete-finance-par-la-cia_245939

Cordialement,
NL

PS : j'envisagerai un réabonnement dans quelques mois si vous corrigez vos erreurs (ce que normalement, vous êtes obligé de faire par déontologie). Le mépris des journalistes envers un des rares hommes politiques à être intégre et compétent n'a que trop duré.
Les liens entre les "pères de l'Europe" et les USA ont été documentés par les journalistes Christophe Deloire et Christophe Dubois dans leur livre Circus politicus, paru en 2012
Deuxième partie, "la superclasse invisible", chapitre 7 "Nos chers amis de la CIA"
les auteurs ne concluent pas que Monet ou Schuman étaient des agents de la CIA mais ils racontent comment des hommes d'influence américains, proches du pouvoir ont soutenu financièrement et moralement le projet européen, porté notamment par Jean Monet, qui comme beaucoup le savent, a travaillé dans la banque aux USA.
Le livre se trouve en ligne ici: https://www.fichier-pdf.fr/2016/09/05/circus-politicus/ (à partir de la page 80)
Je ne vois pas en quoi un n° de Historia de 2003 peut être qualifié de "vieux" ...
On ne parle pas d'un article scientifique sur un domaine de pointe qui évolue tous les 3 mois.
Ni un sujet d'actualité brulante.
Jean Monnet agent de la CIA !
Robert Schumann à la solde de Washington !
Et aujourd'hui, c'est Jean-François Kahn qui nous trahit : il est évident qu' il est payé par Poutine.
Juste un comm' de plus pour appuyer le fait que, si on qualifie un journal "europhobe", il faut aussi qualifier d"'eurolâtre" ceux qui le sont. Sinon c'est deux poids deux mesures.
Bravo ASI !

Par la médiocrité de vos articles, vous mettez en valeur le travail et l'analyse de François Asselineau.

Pour rappel :
- Un article qui sert de référence à la page la plus pourrie de wikipedia pour faire croire que F.A. est d'extrême droite, alors que c'est le candidat qui défend le plus le vivre ensemble et la lutte contre les divisions, c'est d'ailleurs l'un des éléments qui fait le succès de l'UPR, savoir rassembler au delà des clivages.
- Une émission sur les politiques influents sur internet, sans citer une seule fois F.A. qui est le politique le plus influent sur internet en 2016.
- Et cet article ou vous cherchez à démontrer que F.A. ment, en oubliant de citer la source Marie-France Garaud qui dit exactement la même chose. Le tout en oubliant que le point essentiel, est de comprendre que la construction européenne a été lourdement financée par la CIA, alors que le peuple français croit qu'elle a été crée pour peser face aux grands blocs tels que les états-unis.

Par votre mauvaise fois, vous avez réveillé Olivier Berruyer !

Que du bonheur, les internautes ont compris l'arnaque, internet va passer en surchauffe, la campagne va devenir intéressante.

LA CHUTE EST POUR BIENTÔT :

[large]L'oligarchie apprend que Asselineau est candidat. Parodie de La Chute[/large]
J'espère qu'ASI va faire un rectificatif sur cet article. Pour retrouver les documents déclassifiés à propos du soutient financier à Jean Monnet, il suffit d'aller sur sa page Wikipedia!
Bonjour à toutes et à tous,

Je me suis permis quelques compléments ici :

http://www.les-crises.fr/special-historia-oui-la-cia-a-finance-la-construction-europeenne/

Bien sûr que Monnet n'était pas "payé par la CIA" - mais il ne me semble pas que ce sont les mots d'Asselineau au 20h, non ? (il l'a peut-être dit sur son site, je n'en sais rien). Ceci étant, c'est quand même rare d'avoir le temps au 20H de ne pas faire des "raccourcis", j'en entends tous les jours. Après si TF1 veut lui filer 2 heures d'antenne pour une de ses conférences... :)

Après on pourrait avoir droit à un peu plus de subtilité et de nuance, non ?

"Agents de la CIA" n'est probablement pas non plus un terme adapté pour une personnalité aussi éminente que Monnet, mais il l'est en tous cas bien plus que le blanchiment total de Monnet par les médias depuis deux jours façon "circulez, y'a rien à voir"... Bref, encore une belle NO NEWS de créée...

Pourtant : Constantin Melnik, conseiller du Premier ministre Michel Debré pour la sécurité et le renseignement entre 1959 et 1962 témoigne : « Dulles estimait avoir sauvé l’Europe à travers les contacts avec les politiques. Et il me citait notamment le rôle de Schuman et Monnet. Oui, Schuman et Monnet avaient des liens avec la CIA. » Le Général en concevait de l’agacement : « De Gaulle voulait que les contacts avec la CIA soient concentrés au niveau des services et que les gens de la CIA cessent de voir directement Monnet et Schuman. » (Source : Atlantico, issu de Circus Politicus des journalistes Christophe Deloire et Christophe Dubois)

Ou l'avis de de Gaulle :

http://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2017/04/cdg-2.jpg

http://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2017/04/cdg-4.jpg

Plus largement, une des références sur ce sujet est cet article de Richar J. Aldrich :

https://www2.warwick.ac.uk/fac/soc/pais/people/aldrich/publications/oss_cia_united_europe_eec_eu.pdf

Bon, j'arrête là, je me rends bien compte que c'est malpoli d'essayer de sortir du manichéisme et de la bienpensance européenne... :)


À ce propos, une remarque dans l'article : "Un court article de l'europhobe Daily Telegraph daté du 19 septembre 2000"

1/ "europhobe", cela ne veut rien dire, et c'est insultant. Il n'y a à ma connaissance aucune "phobie de l'Europe" en l'espèce (ce serait bête quand on habite dessus), pas plus qu'il n'y a de "Phobie de l'Asie". Il faudrait cesser de confondre la politique et la géographie - promis, c'est différent. Par ailleurs, une phobie relève (attention, je fais un raccourci) de la psychiatrie et doit être soignée.

Il me semble que le Telegraph est simplement un journal qui milite "contre l'Organisation néolibérale de Bruxelles" aka "Organisation du Traité de Lisbonne". Et avec un certain succès, ces imbéciles d'Anglais semblant préférer décider démocratiquement et par eux-même de leurs lois et politiques économiques, plutôt que de laisser ça à Junker, Draghi et Moscovici...

http://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2017/04/cdg-1.jpg

http://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2017/04/cdg-4.jpg

2/ je voudrais savoir si ceci fait jurisprudence, et si vous allez enfin désormais systématiquement affubler Le Monde et Libération du qualificatif "d'Eurodingues", "d'Europathes", "d'Eurodévots", "d'Euromanes", "d'Eurotégristes", "d'Euroravis" ou "d'Eurobigots", "d'Eurotollahs" ? ;)

Amitiés
Et la réponse d'Olivier Berruyer ici : http://urlz.fr/4ZJD
Je n'ai même pas encore eu le temps de tout lire et je lui ai donc posé la question qui me turlupine depuis un certain temps :

"Je n’ai pas encore tout lu mais j’ai une question : Olivier, comment vous faites, tout seul, pour traiter tous ces sujets si différents? Sérieusement, je finis par m’interroger. Il me semble que soit vous êtes un surdoué et un acharné de travail et que vous ne dormez pas …., soit quelque chose m’échappe ???
A l’occasion, une petite explication sur vos méthodes travail serait la bienvenue pour les fainéants comme moi qui ont du mal à faire une note de lecture en moins de 3 ou 4 h
.
"
Et sinon il a dit quoi d'autre le candidat ?
L'interview a duré 50s ou vous n'avez sélectionné que ces 50s qui servaient votre propos ?
Il aurait fallu qu'ASI regarde toutes les sources données par l'UPR avant de faire ce genre d'article en sélectionnant les sources qui vous arrange, ha les raccourcis d'ASI... tous les trucs "complotistes" dont parle FA sont des secrets de polichinelle pour tous les experts (les vrais) faut arrêter de jouer les vierges effarouchées et grandir un peu question relations internationales et géopolitique.
Par les temps qui courent on a peur que les mélenchonistes tombent dans de telles fables - dans le genre, Cheminade est pas mal aussi.
Mais c'est intéressant aussi de voir comment Historia ce truc putassier de fausse vulgarisation très Vieille France se rend compte de sa propre absence de déontologie éditoriale.

Sinon, en aparté :
Camarades mélenchonistes, réveillez-vous !

& lisez avec profit Dominique Vidal, du Monde diplo : https://blogs.mediapart.fr/dominique-vidal/blog/200317/pourquoi-je-ne-voterai-pas-melenchon?utm_source=twitter&utm_medium=social&utm_campaign=Sharing&xtor=CS3-67
Sinon, en aparté :
Camarades mélenchonistes, réveillez-vous !


Monsieur ou madame Kawouede, je vous trouve un peu...chiant(e).

Vous ne pourriez pas changer un peu de disque ?
Par exemple, utiliser le terme "insoumis" à la place de mélenchoniste, ensuite, essayer d'abandonner un peu vos oeillères de béni oui-oui soc-démo pour tenter de comprendre ce qu'il y a comme enjeux dans cette élection.
je vous trouve un peu...chiant
Encore un (ou une) que vous trouvez "chiant" (votre mot favori) !
Vous êtes chargé de distribuer les certificats de bonne conduite sur les forums d'@si ? Quelle sale besogne ! Vous devez passer vos journées le pantalon sur les chevilles.
..Donc "pénibles" si vous préférez...Mais vous pouvez toujours essayer de ne pas comprendre. La relance économique keynésienne et écologique n'est possible qu'en renégociant ou en sortant des traités européens. Or si l'option "sortie de l'Euro/UE" n'est pas sur la table, celui qui négocie se prépare un avenir à la Tsipras. Hamon refuse de l'admettre démontrant un manque évident de réalisme. D'autre part, Hamon n'est pas 1er secrétaire et n'est donc pas en charge des investitures aux législatives. Finalement, quels sont les moyens de contrôle dont dispose Hamon sur le PS aujourd'hui ? Merci de répondre à cette question avant d'entonner le hullulement habituel du "c'est-la-faute-à-Mélenchon-qu'est-un-gros-vilain-qui-va-faire-élire-Le-Pen"...
C'est la faute à personne si on ne peut pas s'unir. L'analyse sur la responsabilité de l'UE et des traités dans le marasme économique et social actuel, et sur l'opportunité d'en sortir est une pierre d'achoppement radicale en effet. Mais on constate que chez Hamon il n'y a ni césar ni tribun. Et on s'interroge, comme D. Vidal, sur les ambiguïtés du discours de Mélenchon qui veut "rendre la France aux Français" (dans le débat hier soir) = un slogan du FN des années 1980-90.
La relance keynésienne de 1981 n'a pas marché, alors qu'à l'époque il n'y avait ni l'euro ni les traités - mais on avait déjà la mondialisation et la division internationale du travail : c'est ça le fondement du réalisme de Hamon. Avec Piketty et co il veut une relance européenne, et préconise de l'obtenir en négociant avec l'Allemagne, non par un chantage au départ qui déchaînerait les nationalismes.

OK, c'est sûr, Hollande avait dit la même chose (en un peu différent) et il s'est bien gardé d'agir une fois élu. Mais l'équipe de Hamon, son parcours ne sont pas les mêmes que ceux de Hollande (la synthèse à la tête du PS, le "flou" dont parlait Aubry lors de la primaire de 2011) ; c'est là où il a plus de chances de réussir alors que le départ de l'UE nous plongerait pour des décennies dans le repli souverainiste - sous les applaudissements de Vladimir Poutine et d'autres...

A ce sujet il est étonnant de dire, comme Mélenchon qui prétend à "l'universalisme" l'a dit hier, que la France n'a pas à se battre pour la sécurité des Baltes : ce sont des démocraties qui ont rejoint l'UE et l'OTAN et sont menacées de déstabilisation par une dictature. Mais là chacun-e peut penser ce qu'il veut bien sûr. Comme pour la Syrie.
Le problème c'est que Mélenchon raconte n'importe quoi en parlant comme cela des pays baltes. En cas de conflit avec la Russie nous serons obligés d'intervenir si les américains donnent le coup de sifflet. Or si un conflit entre une puissance nucléaire et une puissance non nucléaire ne présente pas de risque cataclysmique, Trois puissances nucléaires contre une là les risques ne sont pas les mêmes...

Mais au moins il rassure le bon peuple Méluch c'est bien ^^

Négocier une relance avec l'Allemagne c'est déjà ce qu'on a essayé de faire depuis plusieurs années sans succès, il n'y a que la menace d'effondrement des banques et de l'Euro qui a poussé l'Allemagne à accepter un QE. Mais celui-ci n'est injecté que dans le bilan des banques et pas dans l'économie ... bref ce n'est pas de la relance juste de la planche à billet pour maintenir la tête hors de l'eau.

Voici comment ça se passe avec Méluch déjà avec le premier ministre Belge :

https://www.youtube.com/watch?v=OhYgTngNlvU

Alors on imagine avec Merckel^^
"le départ de l'UE nous plongerait pour des décennies dans le repli souverainiste "
1. Sortir de l'Euro n'est pas sortir de l'UE.
2. Le repli souverainiste : La Norvège, l'Islande, la Suisse, le Brésil, l'Argentine, les USA, le Canada, l'Australie, etc... vivent un repli souverainiste depuis des décennies. Quelle horreur de vivre dans ces divers pays.
Plus sérieusement et sur le fond, le cas de la Grêce a démontré qu'une politique progressiste est impossible dans la zone Euro - le chantage de la Banque Centrale a été un coup de force antidémocratique dont on devrait prendre la mesure lorsqu'on veut sérieusement proposer un politique plus sociale. Et l'argument de la France deuxième puissance économique de la zone et par la même plus en mesure de modifier les règles de la zone n'est qu'un deuxième affront aux misères de ce pays qui, parce que beaucoup plus petit, n'a pas eu son mot à dire.
Donc il est évident que tout ceux qui refusent de balancer par dessus bord les traités de la zone euro - voir de l'UE - à la lumière de ce qui s'est passé en Grêce, acceptent ce système qui reproduira immanquablement la même chose.
Encore un (ou une) que vous trouvez "chiant" (votre mot favori) !

Mais non !
Vous partagez ce privilège avec Kawouede et feu Jmx devenu Tigi.
Sur un podium, il n'y a que trois places.
En tous cas, vous semblez suffisamment content de vous pour vous autoriser à distribuer les médailles.
En effet. Quand je vous lis, je me sens très content de moi.

D'où les médailles.
et perso je lis le monde diplo bien avant 2012, pas besoin de JLM pour se cultiver et connaitre Lordon, Halimi ... Ca m'empêche pas de soutenir la FI, et d'agir pour.
Pourquoi je ne voterai pas Mélenchon

La première, et de loin la plus importante, concerne le risque d’une victoire de Marine Le Pen


J'ai arrêté de lire à cette phrase...
Non en fait j'ai continué mais j'ai re-arrêté de lire à cette phrase sur laquelle JLM s'est largement expliquée en long, en large et en travers :

il suffit de regarder sur Internet deux émissions de télévision accessibles pour l’entendre affirmer en toutes lettres son soutien à l’intervention russe et même son refus de condamner les bombardements sur Alep 

Bref, cet article est une vaste blague d'un mec qui n'a pas dû aller loin dans la documentation avant d'écrire. Il faudra aussi l'informer que regarder sur internet des émissions TV, ça reste des émissions TV donc faites pour piéger les acteurs politiques comme JLM.

Je ne parle même pas du passage sur Hamon, il n'a vraiment pas l'air de comprendre que quelque soit le positionnement de Hamon, les gens qui suivent JLM n'ont plus confiance dans le PS. Il peut dire ce qu'il veut, on ne le croit pas.
Mais ça il ne veut pas le comprendre (de la même manière que d'autres ne comprennent pas qu'on veut contrôler les dépenses et conflits d'intérêt des élus).
Sinon pour le "rendre la France aux français" : l'expression est malheureuse mais à mon avis elle n'a pas le même sens dans la bouche de Mélenchon :

- MLP : rendre la France aux français de nationalité, en opposition à l'Europe (pour le pouvoir) et aux immigrés (pour le travail)
- JLM : rendre la France au peuple, en opposition à la classe politique sous influence des pouvoirs de l'argent (lobbys).

Il aurait dû ajouter "peuple", car c'est vrai que ça peut être interprété de plusieurs manière (mais en recoupant avec son discours dans le temps, je pense que le sens que j'ai mis plus haut est le bon).
Une fois de plus, @si se fait le rabatteur des grands médias en s'attardant sur un sujet polémique, et sans s'intéresser au fondements du discours d'Asselineau. Et pour cause: il est inattaquable à la loyale...

A propos de cette affaire, donc, vous avez omis le témoignage de MF Garaud, qui est pourtant édifiant. Mais surtout, vous faites mine de ne pas comprendre ce qui est grave: Que Monnet ou Schuman eut été ou non des agents stipendiés, on s'en fout. Ce qu'il faut retenir, c'est que les USA ont poussé à la création d'une Union Européenne (qu'on nous a vendu comme un contrepoids aux US...), qu'ils étaient prêts à y mettre les moyens, et qu'ils ont obtenu exactement ce qu'ils espéraient.

L'UE est une prison des peuples pour les soumettre à l'idéologie ultralibérale des US. Voilà ce que démontre Asselineau, et que aucun média n'ose révéler, même pas @si, qui se prétend pourtant indépendant. Informez-vous mieux.
Le lien qui ne fonctionne plus est trouvable ici: https://web.archive.org/web/20160317212350/http://www.europaforum.public.lu/fr/temoignages-reportages/2008/10/roth-schuman/index.html
Il me semble que Marie-France Garaud affirmait la même chose lors de débats télé.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.