99
Commentaires

"Les médias électroniques ne sont pas formatés pour la spontanéité"

C'est quoi, un "journal de référence" à l'heure du net triomphant ? Et peut-on tenir sa place sur la toile lorsqu'on est l'éditorialiste le plus célèbre d'un bon vieux journal papier ?

Derniers commentaires

Rétrospectivement je comprends mieux comment lemonde.fr est devenu l'un des meilleurs instrument de propagande de l'oligarchie financière occidentale !
Excellentes, ces émissions estivales. Je trouve en particulier que le choix des invités est très intéressant.
Ha bah vous avez du le vexer avec cette histoire de dessin, ils sont enfin sur la page d'accueil du monde, pas de la manière la plus pratique, mais quand même!
J'aime beaucoup la notion de "marketing" selon Plantu. Le terme me semble mal choisi, mais je ne lui trouve pas de remplaçant adéquat. Ce "marketing", c'est celui d'offrir à chacun ce qu'il veut entendre, que ce soit polémique, douceureux ou autre, et donc de n'offrir qu'une vision épurée de la société ; à l'inverse des dessins de Plantu, empris d'un ego fort, d'une personnalité vivante, pensante.

J'ai beaucoup aimé cette émission. Non pour ce qui y a été dit (qui n'a pas réussi à décoler, Plantu n'ayant pas développé, et l'autre ayant passé son temps à essayer de défendre et mettre en avant sa source de revenue), mais pour la mise en confrontation de ces deux personnages, de ces deux visions ; ce qui, on l'a constaté, ne mène souvent à rien...
Tant qu'à faire d'inviter ceux qui mettent de l'eau dans le moulin du Monde sous toutes ses formes, il aurait peut-être été intéressant d'avoir également sur le plateau des gens qui font le rôle de Plantu, bénévolement, en utilisant le Monde comme plate forme pour leur blog. Deux exemples parmi d'autres:

http://nicolaswild.blog.lemonde.fr/
http://vidberg.blog.lemonde.fr/
Patino est "Full of shit" comme on dit la-bas.

Il est d'une hypocrisie degoulinante et ecoeurante devant la majestee de Plantu qu'il reverait de virer a coups de pieds dans l'c.l.

Ca se voit dans ses yeux surtout vers la fin de l'emission.

Comme dit plus haut, encore un qui ira loin.

Decidemment les faux-culs auront toujours l'avenir devant eux.
Patino est CHIANT !! il plombe complètement le débat... j'abandonne le visionnage ! ça me gave ce verbiage stérile...
patino pipeau. Point !
C'est pas journaliste qu'il devrait faire, c'est politique.
Ah, on me dit dans l'oreillette que c'est déjà le cas.
C'est incroyable comme ce torchon qu'est le post vanté par ce Patino met à mal toute la déontologie journalistique...

un exemple, parmi d'autres, tous signés par des journalistes rénumérés :

http://www.lepost.fr/article/2008/08/04/1236547_meurtre-de-valentin-c-est-lui_0_427474.html?&annonce=1&id_reaction=427474#reaction_427474
extrait :
Meurtre de Valentin: c'est lui
Le marginal interpellé dimanche a été confondu par son ADN: il a tué le petit Valentin.

Ah bon, et la présomption d'innocence ?


un titre :

""Un schizophrène peut très bien vous pousser sous un métro!"

http://www.lepost.fr/article/2008/07/22/1228694_comme-dans-forrest-gump-un-parent-derange-peut-garder-on-enfant.html


voir aussi cet article http://champignac.hautetfort.com/archive/2008/04/29/le-post-ou-l-extreme-droite-decomplexee.html , écrit après que le post ait titré un article :
"Si la loi Dati était passée, elle serait encore vivante",
Je n'ai pas compris l'agressivité de Daniel envers ce pauvre Dan, à sa place je crois que je serais parti, ce n'est pas des façons de faire. Même s'il a fait une gaffe avec l'histoire des 19 millions de visionnages (au lieu de 1,9 million), mais je note que personne n'a relevé l'erreur pendant l'émission.

Effectivement, il aurait mieux fait de faire du rentre-dedans sur Patino, qui n'est pas si jeune qu'il en a l'air (il est né en 1965 d'après Wikipédia) et qui est par ailleurs conseiller municipal de droite à Sceaux depuis mars dernier (ceci explique cela, entre autre le grand amour affiché avec Plantu).

Et moi aussi, j'aurais bien aimé avoir la réaction de Plantu sur son dessin de Val, mais c'est le problème des émissions pré-enregistrées et réchauffées, elles ne sont plus en phase avec l'actu.

Tiens, une idée d'émission à la rentrée : Val et Siné (ou Charb, ou Luz) pour parler de la ligne éditioriale de Charlie, ce serait rigolo, non ?
moi j'ai bien aimé cette émission (ça vient même de me donner l'idée de m'abonner au Monde.fr, tiens), et puis j'aime bien Plantu, l'homme et ses dessins
et en plus je l'entendais normalement sur mon portable tout pourri sans ampli, machin truc. Tant mieux pour moi, vous m'aviez fait peur !

et la phrase que j'ai adorée : "mes explications Val ce qu'elles Val"...
bon, je sens que ça m'a fait rire toute seule, mais ça m'a bien fait rire quand même !
Plantu n'a pas trop l'air de savoir ce qu'il dit, et Patino sait trop bien ce qu'il ne faut pas dire. Le debat etait lourd comme l'air de la Mongolie au milieu de l'ete. Mais bon, j'imagine que ca arrive parfois quand les invites se sont leves du mauvais pied et n'ont pas envie de parler.
Désolé, mais les explications de Bruno Patino, si délicatement articulées, merveilleusement sinueuses et délicieusement glissantes, pour justifier la non publication d'un dessin de Plantu sur la page d'accueil du premier site d'informations français… pour des raisons "techniques", ont anéanti toutes mes réserves de patience… et j'ai coupé court. Cet épisode est un monument de langue de bois. Patino est journaliste et enseigne le journalisme ? Bon, je vais prendre quelques tisanes, laisser passer quelques mois et revenir voir la suite. Juste pour savoir quel type de journalisme on enseigne dans des écoles prestigieuses. J'espère juste ne pas faire un malaise avant la fin. Plantu montre-t-il un dessin avec une seringue ? Parce que la seringue c'est un paramètre technique très important dans le malaise vagal donc dans ma capacité à décrypter l'information. Toujours est-il que je n'ai pas pu résister à tenter de localiser un malheureux petit dessin de Plantu sur la nouvelle formule du monde.fr. S'il s'en trouve un seul, heureux celui qui le trouve.
Bonjour,
Je trouve vos internautes un peu dur avec Patino. Effectivement il n'était peut être pas trés à l'aise au départ mais je l'ai trouvé trés clair voire "pédagogue" à propos de son site et du fonctionnement des médias électroniques. Plus qu'un discours"internet" comme Daniel lui reprochait, il a eu un style peut être un peu plus "magistral" (c'est peut être cela qui a déplu aux internautes) mais si l'on portait attention sur le fond plutôt que sur la forme ses analyses étaient trés construites et claires.Enfin voilà pour la forme mais sur le fond du sujet:
Il n'y a qu'une seule chose dans l'emmission qui à mon avis n'a pas été assez relevée c'est la reflexion de Plantu sur la video du Parisien. Je pense que ce qu'il voulait dire c'est que pour le Parisien (ou tt autre média) sortir une vidéo comme celle de Sarko (qui pour moi est quand même une info dans le sens qu'elle nous confirme la personnalité un peu troublée de notre chef d'état...) ou tt video un peu "folklorique" est une source de revenus (ce que nous avons appris de la bouche de Patino, quelques secondes avant). Du coup, Plantu, et à juste titre, soulevait le probléme de "l'info" qui rapporte de l'argent, qui n'est souvent pas l'info de fond.Et ça c'était assez interressant comme théme. Théme qui était aussi sous entendu avec le débat du "Poste" mais là Patino a été clair pour qui veut bien l'entendre, en expliquant que 1. le poste c'est une filiale du Monde (et la comparaison avec "Prier" était tout à fait pertinente)/ 2. Le Poste n'est pas le Monde, et il s'adresse à des ados donc leur proposer un Monde un peu plus soft n'est pas une mauvaise idée.
Et nous en revenons à l'image du terrain de foot: les médias, electroniques ou autre d'aiileurs, doivent faire la part des choses face à une info. Patino semble en être conscient, puisque l'image est de lui. Aujourd'hui, comme avant d'aileurs, le rôle du journaliste et d'un journal est de proposer de sujets (donc de les choisir et donc de les hierarchiser). Il y a eu de tout temps, bien avant internet, des feuille de choux, des spécialistes de chiens écrasés. Ce qui est plus inquietant aujourd'hui ce n'est pas du coté d'internet et des médias on line c'est du coté des médias traditionnels qui eux sont tombés plus que tt autre dans les bras du facile et du "vendeur" que cela soit journaux papier, télévisés (n'en parlons même pas!!) et voire radiophoniques (les journaux de France inter en ce moment jouent plus qu'avant dans le sensationnel, par ex). Est ce pour le "marketing", est ce pour ne pas parler des choses qui fachent...personne n'est dûpe!! BREF, ne jetons pas la pierre aux médias électroniques, sous pretexte que les "tubes" viennent du même médias. C'est seulement la philosophie de base du médias quelque soit le support, qui fait et fera la différence. Et chers internautes, je n'ai aucun lien avec Patino, mais soyez plus clément avec lui car franchement je ne crois pas que cela soit le pire de la planéte media, loin de là, . Bonne semaine à tous et jugeons plus sur le fond que sur la forme (car sinon d'une certaine façon nous tombons aussi dans l'effet marketing!)
Je trouve plantu plus intéressant que ses dessins. Malgré son ego. Ah oui quand même il s'aime ce type.

Il exagère sur internet= grande machine marketing, ceci dit bien sûr que certains utilisent buzz, réseaux "sociaux" et consorts comme outil de marketing.

Effectivement, impossible de trouver les illustrations/caricatures sur lemonde.fr. La nouvelle version est une horreur, aussi beau qu'une page de recherche sur google, trop de blanc partout. Ça coûte rien l'encre sur internet ! Sempiternelle modèle 3 colonnes, avec trop d' infos planqués 3km sous terre. Est-ce que des êtres humains y vont ? Ou des planctons ?
Comme apparemment d'autres commentateurs, je suis un peu déçue de cette émission: d'habitude, la verve de DS et sa façon de pousser ses invités dans ses retranchements sont appréciables, même s'il en fait parfois un peu trop, et permettent de vraies réponses. Ici, on n'est pas plus avancés à la fin qu'au début: Plantu voulait dire des trucs intéressants mais se fait couper, Patino a longuement la parole et à la fin de son discours on n'est pas plus avancé (on sait juste que "ouiii c'est compliqué de mettre un dessin sur un site weeebeu.... mais la maïeutiiiqueu..."). Bon j'exagère un peu, mais pour une fois que je suis déçue d'une émission, je me permets de le dire! Alors pourquoi une telle indulgence de DS face à cette langue de bois manifeste? DS aurait-il trouvé son maître, ou bien est-ce la fatigue dont il accuse bien vite ce pauvre Dan Israël?
Bon, sans rancune, l'émission précédente avec Eolas et compagnie était délectable, on ne peut pas toujours être au top...

ps: pas de problème de son avec mon mac mini, que ce soit sur les enceintes ou au casque...
Quelqu'un pourrait-il me dire où se trouve sur le site de @si cette émission de Daniel avec Aphatie et Cohen, résumée ici dans Daily Motion

http://www.dailymotion.com/fr/featured/cluster/news/video/x688i1_journalistes-blogueurs-vive-la-pole_news

par avance merci..
LES DESSINS DANS LE MONDE.FR

Dans ce sujet réalisé en juin, il est dit que ce n'est pas facile d'accéder aux dessins et caricatures sur le site internet du Monde.

Mais que dire de la nouvelle version du Monde en ligne, depuis mi-juillet.

Si quelqu'un a pu voir les dessins et l'arborescence pour y accéder, merci de passer l'info
Bien sûr qu'ils le sont, la technique permet principalement ça... Mais les conséquences, les sanctions juridiques et financières éventuelles de "l'immédiateté" font peur.

D'ailleurs, au sujet de la caricature de Plantu sur Mahomet (excellentisime !), connaissant bien le web et l'informatique, j'ai l'intime conviction que cette "auto-censure" de mise en ligne sur lemonde.fr relevait de la crainte que le site se fasse "attaquer" et soit la cible des hackers "outragés" par cette représentation tellement intelligente. Une attaque mondiale d'un site, même très bien défendu par des personnes compétentes, ça coûte beaucoup d'argent en moyens techniques, humains et fait toujours baisser les performances du site web... Bref, en matière d'informatique on ne peux JAMAIS être sûr, vaut mieux éviter les gros emmerdes...

Quant au "casses-toi, pauvre con", si ça c'est pas de l'info, ou va-t-on ? Ne croyez-vous pas, qu'en pareille situation, ce qui sort en premier est révélateur de la personnalité ? Un peu comme le mec bourré-qui-se-lâche ? Rappelez-vous de Chirac se faisant insulter et l'intelligence de ça réponse en marchant vers l'insulteur ? C'est vraiment plus classe qu'une insulte-réponse en se barrant, non ?

Sinon concernant le Post.fr (très bon et profitable à mon avis, pour la cible) : M. Patino, je vous remercie de m'avoir autant fait sourire par votre analogie des rapports d'audience et journalistes avec un match de foot. J'ai rien compris mais j'ai repéré que vous étiez entrain de nous embrouiller ! C'était osé, avec le sourire, et de langue de bois...
N'était-il pas plus simple de révéler que ce projet veut attirer les jeunes et élever le débat, le niveau, réfléchir et délirer, en traitant des sujets qui seraient considérés "comme dérisoires" par Le Monde papier et peut être lemonde.fr ?

Encore et toujours bravo pour l'équipe d'@si... Même à une relation amicale, Daniel, vous ne résistez pas à lui piquer les fesses...
Je trouve assez amusant la façon dont mr Plantu utilise le mot Marketing. Comme pour beaucoup de gens c'est synonyme de mal à tel point que l'on ne précise pas le marketing de qui.
Pour lui le succès de la vidéo "casse toi connard" est du MARKETING...Marketing du parisien ? Est ce le parisien qui a demandé à monsieur Sarkosy de jouer un sketch pour assurer leur audience ? Ont il fait une étude de marché avant de la lancer histoire de tester les meilleures versions ? Quelle stratégie si spéciale ont ils eu pour distribuer la vidéo ?
Le phénomène est a mes yeux bien plus agaçant que du marketing c'est le "buzz" , cet effet boule de neige que une info dés qu'elle est croustillante peut produire. Le mot en lui-même tient compte du fait que cet soudaine audience n'est que du bruit passager puisqu'il signifie bourdonnement...
Après si on veut parler marketing on peut se demander si le fait pour le lemonde.fr de ne pas reproduire exactement la une du monde avec en particulier cette si reconnaissable une de Plantu n'est pas un moyen de se positionner de façon a ne pas trop concurrencer de façon brutale la version papier.
Bref je déplore cette utilisation caricaturale du mot marketing mais de la part de d'un caricaturiste c'est normal.
Bravo, j'aime beaucoup cette émission.
En premier, bien sûr, parce qu'on y voit un superbe Plantu, un grand maître qu'il faut saluer. Je ne m'étendrait pas sur l'excellence de l'artiste.
Ensuite à cause de ce petit monsieur Patino, parfaitement antipathique, caricature d'un parisianisme élitiste. Découvrir que ce personnage, qui n'est visiblement qu'un publicitaire, dont la langue de bois ne connaît que l'audience, la technologie et le marketing, dirige une école de journalisme en dit long sur l'avenir de ce métier (on ressent peut être l'influence du tiers de Lagardère chez la filiale web). C'est autre chose que Joseph Kessel*. Ses explications concernant Le Post sont à mourir de rire. Ce site, que j'ai la faiblesse de fréquenter par sympathie pour Birenbaum, est en fait une saleté assimilable aux journaux genre Ici Paris ou Entrevue, sans aucun courage journalistique, dont la censure perpétuelle est particulièrement tendancieuse (j'ai remarqué que tout ce qui concernait Rachida Dati était effacé). C'est une usine à fric sans déontologie, et apprendre qu'il y a 6 journalistes à temps plein est une révélation. C'est un plaisir de parcourir @si en comparaison, et je félicite votre équipe de jeune journalistes, dont Dan Israel, limpide dans cette émission, contrairement à ce que dit Daniel.

*(encore que Kessel a aussi lancé des journaux à sensation à côté de sa carrière de grand reporter)
Cette émission d'été n'est pas la meilleure, ni la plus passionante,...,( ni la plus nulle ):

1) C'est vrai qu'elle ressemble plus à une discussion de comptoir de 3 anciens collègues. C'est pas désagréable mais ça change de d'habitude. Sur le fond, j'abonde avec les autres asinautes qui ont trouvé cette émission qui avait l'air d'une émission du making of du monde.fr

2) DS m'a déçu d'une force !!!! : "on ne critique pas ce qu'on ne fait pas" : alors dézinguer Dan (après avoir eu du mal à le laisser commencer) après son énoncé de l'affaire du monde me paraît vraiment discourtois. Et si il y avait un buzz à chaque fois que DS s'embrouillait ??? Non vraiment, il aurait pu attendre la fin de l'émission.

3) Plantu : m'a l'air bien sympathique : je me demande si il n'est pas le fils caché de Lavilliers et Higelin... J'ai aimé ces petites piques et blagounettes pour permettre de sourire un peu et de visionner l'émission jusqu'à la fin.

4) L'autre type en chemise blanche : si vous voulez un scoop c'est un relou de première avec une bonne couche de parisianisme avancé : cet art de parler avec des phrases et des mots compliqués quand cela n'est pas necessaire. A la différence de Jeanenet (c'est bien comme ça son som, l'historien des médias?), qui parle avec les mots toujours justes(sors de mon corps Ségo!!!) et seulement ceux qui sont necessaires, avec une clarté limpide. Mr P. lui se sent le besoin de s'écouter parler, et au bout de la phrase on est pas plus avancé, si on est pas d'ailleurs parti se faire chauffer un thé de dépit.
5) J'ai cru comprendre que les 2 invités n'étaient pas les meilleurs amis du monde, et n'avaient pas les mêmes convictions politiques. Faux?

Voilà, c'était pour dire rien du tout.
Bruno Patino assimile les images "tatouées" aux DRM.
Il me semble qu'il y a là une confusion (volontaire ?) sur ces deux notions.

Essayons d'être clair :
J'ai payé pour visualiser un contenu et grâce au système des DRM (dont je vous passe les détails) je visualise ou j'écoute le contenu de mon achat que je ne peux dupliquer qu'en accord avec les droits accordés par l'éditeur.
Donc pour une vidéo ou une musique, j'ai accès gratuitement à 30 secondes et si je paye alors j'acquiers des droits qui me permettent de jouir de la totalité de l'œuvre dans les limites fixées par l'éditeur.

Pour une image ou photo, j'ai une vue réduite et de qualité médiocre, mais si j'achète les droits alors j'obtiens , par exemple, une version en haute définition.
Ce qui fait la difficulté de la protection d'une image est qu'elle contient tout ce qu'il y a à voir. Il n'y a pas de processus de lecture avec un format particulier nécessitant un lecteur prédéfini (Window Media Player, ITunes etc), c'est souvent du TIFF ou du JPEG. Il reste donc le "tatouage" comme protection.

Dans le cas des dessins de Plantu sur le site web du Monde, il n'est pas question d'acheter ses dessins et tous les internautes doivent pouvoir en profiter.
Donc pour apporter une protection supplémentaire au copyright on appose une "water mark" ou "tatouage" qui est presque invisible mais qui permet de localiser des reproductions interdites de cette image sur le Web ou ailleurs.

Apposer une "water mark" peut être fait après un simple scan d'un dessin.
On voit que ces mots recouvrent des réalités techniques précises qui ne doivent pas être confondues.

Une fois de plus, pour couvrir des choix éditoriaux discutables, on fait porter le chapeau à la technique. Classique.
Que les graaaaaaands patrons des graaaaaaaands groupes de presse ne s'inquiètent pas Sarko, qui souhaite faire main basse sur internet, est là pour veiller au grain.
« Il est absurde que le groupe Lagardère n'ait pas de télévision et que Bouygues n'ait pas de groupe de presse écrite. Quant au groupe de télévision Canal +, il n'est présent qu'en France », confiait le président au Monde dans son édition du 17 juillet.
Il vient de commander un rapport sur « les médias face au numérique » à la Secrétaire nationale de l'UMP, Danièle Giazzi.
Tiens, ça vous rappelle pas le rapport de Marc TESSIER en février 2007 intitulé "La presse au défi du numérique" ?Le voici pour ceux qui ont envie de s'y coller.
Sinon l'Express.fr proposait ce résumé
dont voici les grandes lignes :
-Favoriser le regroupement des entreprises et les partenariats "plurimédias"
-Consolider la capacité financière des entreprises de presse
-Abandon des subventions existantes en faveur d’autres outils comme "la constitution d’un fonds dédié à l’investissement dans les entreprises de presse, qui pourrait être géré par une institution financière publique" et "la mise en place d’une déduction fiscale pour les particuliers qui investissent dans des titres de presse". (Tiens une nouvelle niche ?)
-Une TVA à 5,5% pour les sites d’information payants
-La "mise en place d’un label qualité fondé sur des critères de professionnalisme, de contenus et d’organisation" pour les médias d’information en ligne

A la rentrée se teindra donc 'les états généraux de la presse" avec un nouveau rapport tout neuf dont le contenu nous sera révélé. Une nouvelle façon de s'attaquer à internet ??
Après la télé et la press e : le plan Sarkozy pour mater Internet
"Toujours les mêmes recettes : assouplir, favoriser les concentrations, créer des grands groupes. Le tout enrobé de quelques poncifs sur le pluralisme" nous dit Régis Soubrouillard qui conclut : "En somme, du Sarkozy dans le texte, déclinable à l'infini. Des propos sans surprise, si doux aux oreilles des Bouygues, Lagardère, Bolloré et autres industriels qui se sont diversifiés dans le secteur des médias et que l'on sait si soucieux de favoriser le pluralisme de l'information..."
La récente campagne d'affichage sur le site du "post" reprennant le concept de "la France qui se lève tôt" me laisse pensive...
... Mouais, Patino s'enfonce dans les méandres d'une explication pseudo-techniquo-mensongère pour ne pas dire que Plantu fait vendre (jusque la, normal) et n'est accessible qu'aux abonnés du monde (dans la nouvelle version en tout cas), et que par conséquent, on ne met pas Plantu sur la homepage qui est accessible à tout le monde... Après je ne vais pas brailler sur la normalité ou pas de payer pour voir du Plantu, chacun son business (même si ce modèle se désagrège au fil du temps), mais ça n'excuse pas l'énormité du mensonge. Pourquoi ne simplement pas le dire ? D'autre part, libre à Plantu de diffuser lui même les dessins qu'il trouve important sur son site dont les rares images récentes sont traités avec une exécrable qualité - de sorte qu'outre le sacrilège fait à l'œuvre, on n'en perçois même pas le fond ! Bref c'est une histoire d'argent - grand tabou français - basée sur une ancienne économie mal adaptée à la nouvelle. D'ailleurs Plantu avoue qu'il à peur de perdre la maitrise de sa production en la diffusant trop... Mais Internet est au mains de ceux qui produise son contenu ! Pas des consommateurs, mieux encore, on peut n'en faire qu'a sa tête : diffuser, ne pas diffuser bref, avoir une ligne éditorial pourquoi pas totalement anarchique.

Je suis sidéré d'entendre que le web ne permet pas la spontanéité (d'ailleurs il tente de se reprendre), j'aurais plutôt dit l'inverse, il permet au contraire moins la réflexion car c'est trop spontané, trop sur le fil !

"il y a 6 ans vous n'auriez été pas capable..." (Patino), oui et non, les outils du web de l'information n'ont pas changé en six ans (c'est les même depuis prêt de 15ans !) mise à part l'apparition de la vidéo - certes important mais ça fait pas le web informatif ! Ce qui a changer c'est l'expertise du technicien et l'appréhension du média Internet par les communicants, un manque de jugeotte due à la jeunesse du support évidement, de la à se déffausser sur la technique, c'est soit du à une méconnaissance, soit la tentative de noyer le poisson précédent qui à dérapé sur tout le reste...

"faux cul pour parler comme sur le web" (Patino) avec un ton tellement médisant que cela m'a fait tiquer, le ton du web dépend des gens qui s'y exprime, le support n'impose pas son ton, et n'est pas plus vulgaire que les gens qui s'y trouve.

Du coup, Je trouve le patron du monde.fr pas très au fait des capacités et de l'avenir de son médium, et surtout ne l'aime pas, on sent plutôt que pour lui c'est plus un problème à résoudre (obligation de présence d'un journal institutionnel) qu'une opportunité... Pas très rassurant pour le futur du journal en ligne :/ Se baser sur son nom prestigieux pour vendre ne durera qu'un temps. leMonde.fr à d'ailleurs un très gros défaut dans son modèle, il fait payer ses archives. Que Patino ne s'étonne pas qu'il ne soit pas bien linké ! Internet marche au lien, plus tu as de liens, plus tu fait du trafique, plus ton potentiel de business est grand, bref, en tuant le libre accès à son contenu, revient a se suicider sur le web, les blogs ne linkerons jamais les articles du monde pas entièrement accessible (tout comme les contenus payant d'@si ne le sont pas, d'ailleurs, pour cela ce serait bien de savoir clairement ce qui est gratuitement accessible, de ce qui ne l'est pas, cela permettra aux @sinautes de diffuser le contenu accessible et gratuit via leurs propre moyen blogesque et autre).

Dommage que l'émission fut pré-tourné au su de l'actualité immédiate concernant la restriction de plus en plus oppressante de la liberté d'expression où Plantu fut lui même pris à partie.
Trés bonne émission, qui illustre bien les correspondances compliquées entre médias tradi et médias web. Souhaitons que celles ci se développent encore et toujours en gardant pour objectif la liberté d'info et la multiplicité des opinions.
Une réserve toutefois sur l'emission:
Cher D.S, vous aviez Plantu sur le plateau. POURQUOI NE PAS AVOIR PRIS 2MIN POUR LE FAIRE RÉAGIR SUR SON DESSIN MONTRANT P. VAL EN NAZI? Vous aviez l'occasion de faire un superbe 2-1 plutôt que de commenter certains dessins assez mineurs de l'artiste sur la crise du Monde ou sur le "casse toi pov' con. Une occasion ratée et c'est dommage. A moins que vous en ayez discuté en off en dehors de l'enregistrement et dans ce cas là, ça serait intéressant de revenir dessus.
C'est un exercice redoutable que de devoir présenter une situation concernant une personne présente sur le plateau. Donc, même si selon DS les explications n'étaient aussi claires que souhaité, je dois dire que je n'aurais pas aimé être à la place du journaliste d'asi. Surtout qu'il s'est vu gratifier d'un condescendant "jeune homme" par BP à l'occasion de cette (pour le coup) sombre explication technique quant à l'impossibilité du Monde.fr de mettre en ligne La caricature de Plantu. Même si on fait abstraction du langage verbeux de BP (Vous avez dit maïeutique, picroline etc? Comparés au franc "baiser" de Plantu, on rigole, chacun est bien dans son rôle), après tout comme dirait DS "on est sur le web", la répartition du temps de parole sur le plateau et le discours polissé de BP font que cette émission (d'1h00.00, bravo) tourne quelque peu au cours magistral... Un peu plus de confrontation de point de vue entre Plantu et BP (qui n'ont effectivement pas l'air de se parler beaucoup le reste de l'année) aurait été la bienvenue.
I love Plantu !
Merci @si d'avoir invité ce dessinateur qui sait l'ouvrir.

Daniel, évitez de "casser" vos collaborateurs en direct, ce n'est agréable ni pour eux,
ni pour nous. Dan était peut-être stressé, cela ne va pas arranger les choses.
Réglez peut-être ces choses-là hors antenne.
(Coucou affectueux pour Dan !).

Il était aussi très désagréable, ou drôle, d'entendre Patino parler d'audience quand Plantu dit public.

J'imagine que Patino a du gaver Daniel avec son énooorme langue de bois en chêne massif, pendant que Plantu
mourrait d'envie de caricaturer Patino, savant mélange physique de Minc et de De Carolis.

En final, nous ne saurons pas pourquoi les dessins de Plantu ne sont pas en une du Monde.fr.
Snif !
Je ne suis pas certain d'avoir tout compris: Patino passe 1/2 h à nous expliquer qu'il est extrêmement difficile d'insérer un dessin sur son site ( il nous prend pour des débiles ? ).
Mais finalement le problème vient de Plantu qui ne veut cêder ses droits électroniques. C'est ça, j'ai bien compris ?
Mais alors peut-on en déduire que "Les médias électroniques ne sont pas formatés pour la spontanéité" ? Tout le raisonnement s'écroule.

Sinon, j'ai appris pas mal de chose, notamment sur le fonctionnement du post.fr que je vais suivre de plus près.
Plantu était prêt a parler de l'idée qu'il se fait de la démocratie, Merci Daniel.
Il était lourd ce Bruno Patino… Il est déjà fait mention de sa langue de bois dans les précédents messages, donc je n’en rajoute pas. Mais ses explications au sujet du dessin de Plantu sur la « home » du site, c’était INSUPPORTABLE.

Je suis informaticien, je fais notamment des sites internet.

Pour ne pas dire qu’ils avaient décidé de ne pas reprendre le dessin de Plantu sur la page d’accueil du Monde.fr depuis le début du site, Patino met en avant la non-flexibilité de son site qui lui interdirait de mettre en ligne ledit dessin. Mort de rire !

Les projets informatiques ne sont pas toujours parfaits, loin de là, il y a des oublis, des incompréhensions, voire des bugs, etc… Mais le dessin de Plantu est une marque de fabrique pour la version papier, comme la peinture du Monde Diplomatique. Donc, lors de la création du site (le p’tit frère), il est absolument certain que la question de mettre en ligne – sur la page d’accueil – le fameux dessin a été posée, et qu’il a été décidé de ne pas le faire. Voila c’est tout. Pourquoi ne pas l’avoir dit ?

Donc, on décide de ne pas prendre de dessin en page d’accueil lors de la phase de création du site. Et plus tard, on reproche au site de ne pas être assez flexible. Ce type nous prend pour des abrutis. Et puis l’histoire du tatouage et des droits d’auteur… Quand c’est Plantu lui-même qui donne son dessin. No comment.
Aucun soucis de son pour visionner cette émission

emission qui partait bien et hélas vite retombée.... dommage.


ce que je retiens et qui a éveillé mes sens :
(à 4 minutes 33)

Plantu : « [large]Je suis un caricaturiste qui se prend pour un journaliste, dans un milieu médiatique qui se prend pour des caricaturistes[/large] »
deux invités particulièrement antipathiques...
un jeune cadre sorti de Hec à la langue de bois TERRIBLE dont on ne tire pas la moindre information ou presque, et dont on devine la férocité avec ses pauvres étudiants en journalisme.
un dessinateur à l'ego hypertrophié qui considère ses dessins comme des chefs d'oeuvre absolus, et son oeuvre globale comme nécessaire à tout un chacun... (faudrait qu'il retouche terre parfois).

Un DS trop mielleux avec deux anciens collègues, pas au top de sa forme et particulièrement incorrect avec ce pauvre Dan (pourquoi cette agressivité avec lui ? pourquoi lui couper la parole sans cesse ? pourquoi le faire taire pour réexpliquer ? c'est pathologique là !!!).

Et donc finalement, un pauvre Dan Israël qui n'arrive pas à en placer une, malgré toute sa bonne volonté et sa pertinence.

émission décevante dans son traitement du sujet.
Pas de problème de son pour moi. Je suis sous Windaube XP pourtant. Je n'ai regardé que les trois premières minutes, je le télécharge pour le regarder une autre fois.
Une question pour ceux qui ont des problèmes de son : avez-vous pensez à augmenter le volume à la fois de la vidéo sous dailymotion et aussi de vos hauts parleurs et aussi de votre ordi ?


PS : pourquoi DS n'interroge pas Plantu au sujet de sa caricature de Val : encore un cas d'autocensure due à une connivence avec le milieu, n'est-ce pas ? *





* that's a joke
Patino gâche tout le débat à lui seul en abusant de langue de bois. Une simple question "Aimez-vous Plantu ?" et on est parti pour de longues minutes de circonlocutions pour éviter de répondre simplement "non". Une autre question "pourquoi les dessins de Plantu ne sont pas en une du Monde.fr" et on repart pour une explication alambiquées sur le fait qu'il est plus facile de changer la maquette d'un journal papier que d'insérer une image dans une page web !

Jusqu'à présent je n'avais pas une mauvaise opinion du Monde.fr mais je vais le regarder d'un autre oeil maintenant que je vois qui le dirige.
Un petit ajustement sur la question de la spontanéité des médias électroniques. On ne peut pas généraliser.

D'une entreprise à l'autre, d'une équipe de développement à l'autre, les méthodologies, les outils, les conventions, les normes peuvent-être différents.

L'informatique regroupe un très grand nombre de métiers. Et le site du monde doit être une sacré machinerie. Je ne suis pas étonné qu'on ne puisse pas éditer le site en queques minutes, le contraire serait surprenant. Maintenant, la vrai question, depuis le temps, c'est pourquoi ne pas avoir adapté les méthodes de travail pour inclure les dessins de plantu ?
Moi je continue de galérer, pas de connexion, nos amis de France télécom font de la résistance en tardant à confier la ligne à mon opérateur.

Raz-le-bol de ces abus de pouvoirs.

Donc depuis le cyber, le son n'est pas possible.

C'est d'un drôle.

http://anthropia.blogg.org
Peut-être que les internautes le sont davantage !!
Je n'ai pas vu cette info sur lemonde.fr : "Immigration, prison : la France épinglée par l'ONU"
Le Comité des droits de l'homme vise toute une série de pratiques de privation de liberté et de traitement des étrangers dans un texte daté du 22 juillet 2008.
Personnellement je n'ai aucun problème de son sur mon ordi (un splendide MacBook Pro aux enceintes excellentes) —mais je mets toujours le son du player et le volume de mon ordi au maximum.

Personnellement j'ai bien apprécié cette émission, qui m'a notamment fait découvrir un Jean Plantu plus virulent que je ne l'aurais cru. Et [large]scoop[/large] que je me gardais sous le coude depuis mon séjour à @si: Dan Israël tel que vu par Plantu (l'image est affichée derrière son bureau).
Effectivement, le son est affreux. Mon ordinateur portable n'ayant pas un volume très élevé, en poussant tout au max je n'entends que très, très mal ce que dit Plantu, qui pourrait tout de même parler un peu moins doucement !. Impossible de regarder l'émission pour ma part.
Bonjour,
comme l'a dit Daniel, on est sur internet et on peut parler comme sur internet, alors je vous le dit, je me suis fait suer (je reste toutefois poli !) en regardant presque jusqu'au bout cette émission. Un vrai langage de pros, totalement abscons pour le premier venu. C'est en fait une tribune sur et pour le Monde, et que tous ceux qui ne lisent pas ce journal ou ne visionne pas le site du monde.fr, se sentent étrangers au sujet.
On voit bien qu'en temps normal, un tel sujet serait passé à la trappe, mais c'est l'été .....
Très bien à l'inverse la prestation de Plantu, qui pimente même l'émission et m'a tenu en éveil à chacune de ses intervention.
Allez Daniel, on attendra avec impatience la rentrée prochaine.
Bonnes vacances quand même.

PS: un problème de freezing a perturbé cette fois la diffusion des images. Pourvu que l'on ne revienne pas en arrière sur la technique !
Patino m'a épaté . Il a fait incroyablement attention à chaque mot prononcé. Peut -être est-ce le premier invité pour lequel l'enjeu d'un passage sur internet est plus important qu'à la télé ???
Au delà de cette langue de bois, de véritable propos ont été échangé et je vous remercie pour cette émission.

Il est clair que la technique n'est pas l'obstacle a la publication d'un dessin même avec des "tatouages".

Le flottement autour de la notion de "petit frère" est peut-être la vrai question que Monsieur Patino ne veut pas aborder. Comment créer une identité propre ( on ne reprends pas les dessins de Plantu car ils sont l'identité du papier) tout en gardant le nom, le prestige , donc l'audiance donc les annonceurs.

Le deuxième passage passionnant est celui sur l'absence de maîtrise. La solution n'est -elle pas le payant ? En effet ce n'est pas les annonceurs qui décident de l'information. Mais les annonceurs proposent leurs bannières aux sites qui ont de l'audience. Course à l'audience et patatras absence de maîtrise de la hiérarchie.
Alors oui les mécanismes de l'audience sont particulier à internet, des éléments mathématiques viennent se meler. En effet ce n'est pas le meme match qui se joue sur internet et sur le papier ou qu'à la télévision

Mais la course à l'audience a des conséquences fâcheuses aussi sur internet.
Là aussi elle entraine un appauvrissement de l'information, car pour avoir une bonne audience, il faut faire vite et pour faire vite on ne peut pas toujours approfondir, ou travailler le style ect...
Pour casser cette course on peut proposer le payant comme ici

Il aurait été intéressant d'avoir l'avis de Rue 89 sur le sujet : "course a l'audience et choix des sujets". et sur la difficulté de publié des dessins d'auteur.

en tous les cas, que ce soit en écoutant Plantu ou Patino, ils semble que le monde.fr soit un lieu ou règne énormément de contrainte.

PS: Tendresse pour Dan
Oui, vraiment insupportable le délayage verbeux de ce "jeune" Bruno Patino ! Il a tout ce qu'il faut pour occuper les diverses fonctions qu'il doit assumer. Pour paraphraser un dessin justement très à-propos : il ira loin, ce petit. Pauvre Télérama...
mais c'est qui ce Patino ? j'ai du mal à croire qu'il soit journaliste et je me demande comment il a pu arriver à la tête du Monde.fr...

Il renforce mon impression que sur le web le pire est à venir.

Quand on ne reflechira plus en termes de politique éditoriale, d'enquete (avec des vrai gens, des vrai documents papiers) etc
mais en flux RSS, nuages de tags, blogosphere, Nielsen Net/Rating, XITI, mathématique du Buzz....

je crains que même les Journalistes aux intentions les plus nobles ne resistent pas au mouvement.

le brouhaha permanent de la "mécanique du réseau " m'insupporte déja.
« Les médias électroniques ne sont pas formatés pour la spontanéité »
Ah! la bonne blague !!

Cette émission aurait mieux fait de rester dans les placards d'@SI. Ce « Bruno Patino, président du Monde Interactif » y est particulièrement désagréable, à mentir comme il respire. J'ai à peine dépasser les 20 minutes de visionnage.

...quoique maintenant je vois qui est le bonhomme derrière le site du monde.fr
Emission assez peu réussie effectivement, le son est très médiocre et le débat n'avance pas.
J'ai fait un cauchemar, pendant 1H j'étais dans une réunion d'entreprise au cours de laquelle on me détaillait des problèmes de structure et de hiérarchie en tournant autour du pot.
Bon, ça doit être mon problème de ne pas être interpellé par les plans de croissance du groupe Le Monde mais, au delà de ça, le débat n'apporte pas grand chose sur la problématique qu'il tentait d'aborder. Tout cela reste sur un cas précis et le développement ne semble jamais décoller.
Et cette émission remporte la palme d'or du pire son ! Oui, je suis convaincue que le problème ne vient pas de mon ordinateur. La prochaine fois, merci de brancher les micros (surtout celui de Plantu). Tant que les @sinautes dans leur grande majorité ne sauront pas lire sur les lèvres, merci de faire attention à ce problème technique récurrent (je ne crois pas être la première à le dire).
L'émission est passionnante, mais pénible à suivre en raison de ce problème de son.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.