24
Commentaires

Les matinales à (l’extrême) droite toute

La gauche et le centre ont littéralement disparu des radios généralistes ce matin 15 septembre 2021. Dans les quatre émissions matinales de RTL, France Inter, Europe 1 et RMC, de 7 h 30 à 9 h, on avait le choix entre le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, le candidat aux primaires LR Eric Ciotti, l’essayiste réactionnaire Alain Finkielkraut, et l’éditorialiste-presque-candidat d’extrême droite Éric Zemmour. Ce dernier a par ailleurs été cité dans toutes les interviews. Montage et récit.

Commentaires préférés des abonnés

Je ne sais pas ce qui est le plus glaçant. Que l'extrême droite soit partout invitée, ou que nul part, ça ne provoque un tollé d'indignation?

Même les mains arrachées ne provoquent plus de réactions. Aucune réaction du gouvernement pour la main perdue(...)

C'est quand même étonnant comme argument de s’enorgueillir du fait qu'il y a plus de gens en prison qu'au début du quinquennat. La tendance inverse devrait pouvoir dire qu'on a mieux répondu aux problèmes, mieux éduqué, mieux aidé. Mais je me trompe (...)

C'est effrayant. On a beau se dire, non pas lui , pas Zemmour, cette bulle finira par exploser . Mais après Macron et la fanfare médiatique qui l'a accompagné et propulsé là où il est, le doute me submerge . Et si le même scénario se répétait? Dans q(...)

Derniers commentaires

Camouflet pour le CSA ? Depuis que Zemmour n'est plus chroniqueur il est invité dans les émissions de CNews et par une mise en abîme vertigineuse, ces émissions sont décryptées (sic) le lendemain dans d'autres émissions de CNews. Ses prises de parole et ses meetings sont disséqués, valorisés, commentés à l'envi. Le CSA devrait pouvoir se pencher sur cette dérive car sa décision est maintenant tordue, pliée, détournée et tournée en dérision par CNews. 

Vous exagérez, Guémart : il reste encore des invités de gauche. Regardez, en incrustation sous l'extrait de Zemmour que vous proposez : 18h15, face à Alain Duhamel, Manuel Valls ! Alors, c'est-y pas de la gauche, ça ?

Sur France Inter on notera la petite conclusion de demorand a la fin de l'interview de Finkielkraut : "c'était trop court"..


Je remercie quand même l'invité de l'émission d'après, Anne Berest, d'avoir expliqué qu'elle s'était un petit peu engueulé avec le finkelkraut en oui expliquant que sinon était un petit plus dur avec Camus c'est ptet parce qu'il était antisémite. Ce qu'il niait.


On voit la par extrapolation que demorand adore écouter la diatribe d'un négationniste

Le problème majeurs avec tous ces invités, c'est qu'ils ne parleront jamais des vrais problèmes d'une majorité de français : les fins de mois difficiles, les problèmes de logement, de couverture sociale, de transports, etc.

Ça sent l'élection pour rien , le rendez-vous raté. Un de plus ...

C'est quand même étonnant comme argument de s’enorgueillir du fait qu'il y a plus de gens en prison qu'au début du quinquennat. La tendance inverse devrait pouvoir dire qu'on a mieux répondu aux problèmes, mieux éduqué, mieux aidé. Mais je me trompe les prisons se sont sans doute remplies de délinquants financiers.

Bordel ! Depuis les années / décennies qu'on se lamente que le verrou à tout progrès soit essentiellement médiatique. On devrait prioritairement manifester / se mobiliser pour dénoncer cela et exiger un autre système. Beaucoup y réfléchissent (Acrimed, Le Monde Diplo). On n'arrivera à rien -- et plus on attend plus on sera éclaté. Jusque-là, mais j'espère me tromper, je ne vois pas comment nous allons réussir à faire bloc en se dispersant dans nos médias alternatifs de niche.


Perso j'ai vu pas mal de gens "se perdre" dernièrement. Chacun trouvera sa niche de niche, sa petite lubie, et oublie l'intérêt général ou "the big picture". Ouin ! 


C'est fou ça, vos autres médias alternatives, nous autres membres de diverses ONG, on n'arriva pas à avoir un mot d'ordre là-dessus ?!?!

...ça glisse , ça glisse , ne manque plus que la condamnation proposée par la CJR sur les cas qui nous concernent actuellement (...probablement du style Lagarde...) pour enfin affirmer que notre "démocratie" n'est qu'un faux nez !

Ah vivement un débat Zemmour BHL pour recentrer le débat vers le centre droit 😺

C'est effrayant. On a beau se dire, non pas lui , pas Zemmour, cette bulle finira par exploser . Mais après Macron et la fanfare médiatique qui l'a accompagné et propulsé là où il est, le doute me submerge . Et si le même scénario se répétait? Dans quelle société vivons nous pour choisir de tels médiocres ? Est-il encore possible de résister à cette descente infernale ?

Je ne sais pas ce qui est le plus glaçant. Que l'extrême droite soit partout invitée, ou que nul part, ça ne provoque un tollé d'indignation?

Même les mains arrachées ne provoquent plus de réactions. Aucune réaction du gouvernement pour la main perdue à Redon par un jeune venu faire la fête. 

A ne jamais réagir, à ne jamais se révolter face à cette omniprésence de la violence, les pires travers humains vont s'imposer, alors oui, c'est glaçant. La planète se réchauffe mais j'ai bien que les relations humaines, elles, se refroidissent.

Puisqu'on doit se le farcir, je me demandais si quelqu'un a déjà demandé à Zemmour s'il pense qu'il faut expulser Zinedine Zidane ou Omar Sy, par exemple ?

Pas surprenant, mais terrifiant. La bête immonde est revenue, toujours aussi dangereuse. 

Et j'arrive pas à me faire à l'idée qu'on vit dans un monde où Bourdin, le "facho des médias" dans mon enfance, est devenu le plus pugnace et le plus intègre des journalistes de matinales radiophoniques..

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.