7
Commentaires

Les erreurs de diagnostic de France 3 Régions

Gare à l'utilisation des témoignages! France 3 Régions a rapporté la mort d'un homme de 48 ans à Toulouse, démentie par l'Agence régionale de santé. Puis la guérison d'un patient soit-disant guéri du coronavirus grâce à la chloroquine, mais qui avait en fait une autre pathologie. Ces derniers jours, France 3 a dû corriger deux articles-témoignages. Discrètement.

Commentaires préférés des abonnés

Bon, rien d'étonnant à ce que l'info laisse à désirer en période de crise aigüe, vu qu'en temps normal...


Mais les erreurs c'est une chose, les mensonges c’en est une autre.


Entendu au journal de 20 h   J.F. Delfraissy,  le président du Conse(...)

Approuvé 2 fois

Je viens de lire cette phrase sur le site de France Info, à propos des 1 100 décès du jour :


"Ce bilan ne concerne toutefois que les personnes admises à l'hôpital. Or, "on sait que les décès à l'hôpital ne représentent qu'une faible part de la mortali(...)

Finalement, ce professeur Raoult est un génie , avec sa chloroquine, il guérit même les gens qui ne sont pas malades....

Derniers commentaires

Finalement, ce professeur Raoult est un génie , avec sa chloroquine, il guérit même les gens qui ne sont pas malades....

Merci à Vous, Madame Juliette GRAMAGLIA pour cet article lu tardivement.

Il permet de confirmer la vision partielle de la réalité dispensée par les médias mainstream et de renforcer la communication du médecin célèbre en cette période évoqué dans un autre article d'ASI.

"Rien ne nous dit que ce qui est écrit n'est pas vrai" + "la vérité du matin n'est plus celle du soir" >>> Totophe le Barbier à masque rouge !


Bon, rien d'étonnant à ce que l'info laisse à désirer en période de crise aigüe, vu qu'en temps normal...


Mais les erreurs c'est une chose, les mensonges c’en est une autre.


Entendu au journal de 20 h   J.F. Delfraissy,  le président du Conseil scientifique covid19, déclarer que l'on procédait à 12 000 tests de dépistage par jour.


Je me suis précipité le cœur joyeux pour vérifier si on avait subitement triplé la capacité de dépistage...


Ben non, toujours 4 à 5 000 !


Donc, soit ce type est un incompétent et c'est effrayant, soit il ment... Mais alors quel crédit accorder à ce Conseil scientifique ?


Par ailleurs, je constate que pour la première fois les statistiques de contamination et de décès sont des multiples de 100.


S'agissant de chiffres produits par un système d'information qui enregistre les déclarations en temps réel (une par une), je m'interroge sur les raison de ces arrondis (la probabilité d'une coïncidence n'étant que de 1/10 000). 


Panne ? Remontées tardives ? Ou  a-t-on troqué l'ordinateur contre un couteau suisse ? Ce qui serait l'indice d'un passage en mode survie...


Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.