205
Commentaires

L'éleveur californien, son cheval et France 2

Commentaires préférés des abonnés

c'est effrayant...

quand je lis ce genre d'articles, je sens un frisson me saisir.. mais il faut bien continuer de vivre "pendant ce temps-là" et c'est peut-être tout notre problème qui est concentré dans cette expression..


un détail qui me hérisse à c(...)

ce qui me sidère, et m'inquiète un brin, c'est que dans ce genre de sujet, on se contente de se lamenter sur la situation.

Certes, il va être très difficile de faire quoi que ce soit, mais bordel! on va se réveiller quand?

(...)

La crise climatique et environnementale, c'est donc toujours "la faute à pas de chance" d'après les médias mainstream.

C'est comme ça, il n'y a pas de cause identifiée ni même identifiable et certainement pas de cause humaine. Il n'y a que des faits q(...)

Derniers commentaires

Un brin d'optimisme (ou pas) sur ce sujet. Je vis en Californie du Sud depuis presque un an, et je suis choqué par le gâchis d'eau des américains. Que ce soit mes colocs qui ouvrent les robinets à fond pour se laver les mains ou les terrains de golf des plus riches, personne ici ne se rend compte que l'eau est limitée. De nombreuses maisons arborent des pelouses anglaises qui survivent à grand renfort d'eau potable. Alors qu'il fait tellement sec que la pelouse de ma maison ne pousse naturellement en hiver, avant de cramer en Avril. Je ne parle même pas des terrains de golf, verts toutes l'année alors que les ruisseaux qui les bordent sont secs.


On peut aussi parler de l'état des canalisations. Quelle n'a pas été ma surprise quand j'ai appris que les canalisations de mon quartier était en terre cuite, et qu'elles étaient courrament endommagées par les racines des arbres. Tout dans l'État le plus riche du pays le plus riche du monde... 


En bref, la sécheresse est un défi pour la Californie, mais les Américains en ont vraiment beaucoup sous le pied.

Hate de voir demain une chronique scandalisée sur Cergy et qui expliquera que si les chancespourlafrance sont fachg c'est à cause du patriarcat blancs universaliste....
https://francais.rt.com/france/87257-sale-n-agression-verbale-insultes-racstes-devant-restaurant-cergy

En prime, bel échange intersectionel sur l'esclave arabo-musulman : https://t.co/gEpmshUKjZ

Bon, il y a eu aussi des violences antifa contre des catholiques,mais bon, n'en demandons pas trop



Pour tout savoir sur la production agricole de la Californie, c'est ici :



https://www.cdfa.ca.gov/Statistics/PDFs/2020_Ag_Stats_Review.pdf



Les besoins en eau de la Californie augmentent de façon constante à cause de la production agricole d'une part et de la population d'autre part qui était de :


- 92 000 habitants en 1850


- 1,5 million en 1900


- 10,5 millions en 1950


- à peu près 40 millions  à l'heure actuelle . 



En regardant les statistiques de la production agricole, on remarque que les agriculteurs s'adaptent : la production de coton ne cesse de diminuer depuis les années 1990 .et d'autres productions se développent .


La famille de John Guthrie est installée à Porterville depuis 1870 


Les archives de Californie ont mis en ligne quelques documents les concernant dont cette photo datant de 1918 :


https://oac.cdlib.org/ark:/13030/c8125qv9/?brand=oac4




Si ce reportage de 4 minutes  donne envie d'en savoir plus sur le sujet il remplit son rôle .




Matinaute glaçant, à vous figer comme une statue de sel, le sel qui bouffe l'eau qui est aussi le sel de la vie et de la disparition de la vie. Désolée d'avoir été un peu polémique ces derniers temps, Daniel. 

À tous les culpabilisateurs, lisez-ça — https://www.partage-le.com/2015/03/26/oubliez-les-douches-courtes-derrick-jensen/ — ça permettrait d’élever le problème à son juste niveau !

il y avait aussi ça. dans l'actu.


C'est raccord avec le sujet parce que c'était une (petite) manif de paysans écoresponsables de la Confédération Paysanne, soutenue par une courageuse députée, où nos braves pandores ont pu s'en donner à coeur joie.


Si ça avait été une manif des agroindustriels de la FNSEA ils aurairnt pu, à leur habitude, tout casser et les poulagas les auraient laissé faire, comme d'hab..

Bon ok la planète se réchauffe, mais en france on a des problèmes politiques glaçants, donc ça devrait aller non? :D

Je trouve la critique du reportage de france 2 un peu dommage. Le reportage met clairement en accusation l'agriculture intensive et conclut sur le réchauffement climatique. Ok, ça aurait été bien d'aller plus loin, mais pour un JT je trouve ça déjà très bien.

oui tous victimes... et bourreaux ! 

posez vous des questions sur votre mode de vie, vos achats, votre con-sommation. Car oui vous etes sommés de depenser ce que vous avez acquis par vos renoncements a la vie, la liberté, pour votre petit confort, pure folie! Vous vendez votre temps, vos mains, vos cerveaux, jusqu'a votre ame pour pouvoir se torcher avec du pq dans de l'eau potable dans "votre" 30m2, genereusement crédité par votre banquier (qui est dans la meme merde lui aussi).

Faut dire que vous n'avez guère eu le choix : la misère misérable, ou l'esclavage et l'alienation. Travaille, consomme, et ferme ta gueule !

Tout ça pour quoi ? Pour se retrouver dans un monde pollué, saccagé, détruit et méthodiquement recouvert de béton. Bientot englouti sous l'action de ses propres dechets, bientot inhabitable. 

Alors que les solutions existent. Il faut juste s'y mettre. Radicalement, comme l'exige la situation. 

Bien sur les pieges sont nombreux, les fausses pistes et les bonimenteurs sont à tous les coins de rue. Dans quelle voie ? A quel rythme, pour quelle temporalité ?

vite, c'est certain. Vers la paix, c'est une nécessité.


Soyons clairs, c'est un combat, une lutte. Victime et bourreau, tu dois lutter pour sortir de ce cercle infernal que tu subis depuis petit. Mais au final, vaincu par l'alienation de masse, tu choisis d'y rester. Croyant se sacrifier pour la paix, tu auras la guerre.


Ou alors, on arrete d'alimenter le systeme. On arrete de travailler, de consommer, et de se taire. On re-crée d'autres systemes, qui font la part belle à la vie, la nature, les communs, qui limitent la predation des humains sur toutes les ressources en limitant la propriété privée (fin du capitalisme), qui redonnent le pouvoir aux citoyens. Qui libèrent aux lieu d'aliéner.

On laisse s'effondrer dans nos tetes les vieux mythes miteux, la croissance, la comptabilité, la dette, le pouvoir d'achat, la soi-disant democratie, etc. On réinvente. Place à la création, place aux besoins et desirs communs. C'est le seul moyen de passer à autre chose.


Ça se passe en bas de chez toi. Au jardin partagé le plus proche, à l'ecole, dans la foret. Partout. Il ne tient qu'à toi de changer de regard. Il ne tient qu'à toi de prendre tes responsabilités.

Merci pour la chronique


A défaut de porter un chapeau, qui doit porter le chapeau:  l'éleveur ? L'arboriculteur ? le foreur ? 

Et nous, non ?  Pourquoi ? Parce qu'on tapote notre indignation face aux méchants sur le forum d'@si ? ca suffit à se dédouaner ? Les boeufs et les fruits, il partent dans l'espace, où ils sont mangés par quelqu'un?

Je sais qu'il y a des niveaux de responsabilité différents. Mais de là à en rester à des gentils et des méchants, à laisser de côté toute la problématique de la circularité des responsabilités...

Y'a un type nommé Marx qui a analysé le capitalisme et qui a conclu qu'il s'autodévorerait .Ben le capitalisme en a rêvé le libéralisme est en train de le réaliser .Les États Unis vont disparaitre ? Et alors ? le probleme c'est qu'est ce qu'ont va faire de ces immigrants américains ? Bon ils vont d'abord aller coloniser le Vénézuela , par contre ils vont mettre 15 jours a le détruire .Après ils ont trouvé de la place en Sibérie , mais les russes ils veulent pas , c'est pas gentil de pas partager , je sais plus quelle ONG dit ça .Y'a bien une solution qui serait de limiter la concentration de biens , ouais mais bon le PIB et tout ça , et puis Arnault veut pas , ni Bill donc ....Ca serait bien que ça finisse dans un grand incendie , c'est très spectaculaire un grand incendie , on pourrait vendre les droits , ça serait bon pour le PIB.

"Tous victimes, à égalité."


Tant que la finance en retire son tribut immédiat, alors ce ne sera que dans l'ordre normal des choses.


La poule aux oeufs d'or est en train de crever, mais les financiers élèvent plein de petits poussins numériques pour la remplacer. Le pire c'est que ça marche. Du moins jusqu'à ce qu'on se rende compte que les oeufs d'or numériques ne valent rien.

Dans l'article de Reporterre il y a un lien vers un article de 2015

https://reporterre.net/La-secheresse-en-Californie-menace (clic droit)

Terrible autant de connerie, et qui insiste, j'en peux plus, j'ai la haine

On la dit et répété la priorité est le "retour à la normale", sans que l'on sache si c'est l'anormale d'avant COVID ou d'avant le réchauffement climatique.


Il parait qu'avant de mourir dans leur téléphérique sur le Lac Majeur des touristes se sont écriés "PIB Ackbar".


Prenons exemple sur ces gens qui essayent de sauver les aristocraties européennes, si les dieux de l’économie ont assez de sang ils daigneront peut être nous offrir de l'air.

Phénomènes déjà konstatés, les sonnettes d'alarmes résonnent toujours trop tard.


A moins que ...


Lémédia comme Rance 2 nainforment plus sur les fonds du fond des problèmes.


A moins que ...


dans un sursaut inespéré, les Humanoïdes Terriens décident que cette longue marche vers le mur doit cesser ipso facto.


Je suis prêts à pédaler pour fournir de l'énergie à ma Stéréo Hi-Fi*. 

J'habite au 5ème étage : fini l’ascenseur. (et je rampe sur les marches ;-)) )


Et vous colocataire du Forum @SI, à quoi êtes vous prêt ?


*sans musique, je meurs  

Je conseille à tous le documentaire "des abeilles et des hommes" de 2015 et en particulier cet extrait sur la pollinisation des amendiers en fleurs en Californie dans l´agriculture intensive. Ce qui se passe en Californie est malheureusement se passe dans le Val de Loire ou dans la Drôme.

https://www.youtube.com/watch?v=ZrnNdQ515gM


La crise climatique et environnementale, c'est donc toujours "la faute à pas de chance" d'après les médias mainstream.

C'est comme ça, il n'y a pas de cause identifiée ni même identifiable et certainement pas de cause humaine. Il n'y a que des faits qu'on observe et dont on peut se désoler mais sans jamais chercher à les relier les uns aux autres et surtout sans jamais ne serait-ce que tenter de les expliquer en remontant des conséquences aux causes.

De la même manière que certain-e-s "journalistes" peuvent se désoler de la misère du journalisme sans tenter d'en identifier les causes d'ailleurs... même si d'autres les pointent depuis un bon moment déjà.

c'est effrayant...

quand je lis ce genre d'articles, je sens un frisson me saisir.. mais il faut bien continuer de vivre "pendant ce temps-là" et c'est peut-être tout notre problème qui est concentré dans cette expression..


un détail qui me hérisse à chaque fois, ce sont les présentatrices météo qui annoncent avec une mine réjouie et en se frottant les mains "des températures au-dessus des normales de saison et un beau soleil", et avec une mine tristounette et limite tragique "des précipitations pour les prochains jours"...

et alors..?

c'est chouette les précipitations, ça humidifie les sols...!

tant qu'on n'aura pas changé ce logiciel, ce sera peine perdue..



ce qui me sidère, et m'inquiète un brin, c'est que dans ce genre de sujet, on se contente de se lamenter sur la situation.

Certes, il va être très difficile de faire quoi que ce soit, mais bordel! on va se réveiller quand?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.