56
Commentaires

l'éléphant, le père Noël, l'âne et le tigre

Derniers commentaires

Cher Alain,

Vous avez oublié de préciser que 'ass' signifie d'abord âne (et ensuite le mot grossier ''cul").
Donc c'est le jeu de mots 'jackass' qui au départ était une insulte, que ce cher Jack a habilement retourné au sens premier.
Votre article laisse penser l'inverse.

Serge
Vraiment excellente, cette chronique. Et ce n'est pas la première dans ce cas.

Alain Korkos n'est pas toujours aussi éblouissant à l'oral mais, en partie tout au moins, c'est dû au fait que le format des débats ne lui laisse pas les coudées franches pour jouer ses cartes imagées…

À l'écrit, en revanche, ledit Korkos assure "méchamment" (quoiqu'avec beaucoup d'humour et de légèreté).
Merci pour cet excellent article.
Durant votre enquête vous avez peut être trouvé la réponse a un question qui pour le coup m'empêcherait presque de dormir :
le pentagramme inversé du parti républicain.

De ce que j'en sait le pentagramme inversé a toujours représenté l'inverse du bien dans la religion ainsi que dans l'ésotérisme, mais peut aussi representé le coté materialiste du satanisme a savoir le rejet de toute religion.
Et dans les deux cas cela ne colle pas vraiment avec le partie républicain ( d'aujourd'hui en tout cas ).

Et admettons qu'il est été pris dûment, ça me semble très risquer pour un parti politique de prendre le symbole du diable dans un pays très chrétien, principalement du côté de leur sympathisant.

Serait ce le plus beau HOAX du web ?
Un petit malin inversant les étoiles du logo incognito sur Wikipédia ; je n'avais personnellement j'avais fait attention à ça avant que l'ont me le fasse remarquer
Puis se délectant jour après jour la sortit de blog et d'affiche de graphiste ayant pioché leur logo au plus simple, à savoir Wikipédia.
Mais tout ça est un peu gros.

J'espère que vous pourrez m'éclairez sur cette question.
Il existe une autre histoire d'âne ayant un rapport avec la politique, de l'autre côté de l'Atlantique, en France. En 1899, le pamphlétaire anarchiste Zo d'Axa a présenté un âne aux élections. On peut trouver ici une petite bio de ce personnage qui mérite d'être redécouvert.

[quote=Wikipedia]
Le jour du scrutin, Zo d'Axa parcourt la ville sur un char tiré par l'âne blanc, suivi d'une foule nombreuse et hilare. La police se présente, veut mettre fin à la manifestation et conduire l'âne à la fourrière ; une bagarre s'en suit et Zo d'Axa relâche l'âne en disant : « Cela n'a plus d'importance, c'est maintenant un candidat officiel ! »

En lisant sa profession de foi, on pourrait se demander si ce n'est pas lui qui a inspiré la candidature de Coluche :

[quote=http://happy.joueb.com/news/115-zo-d-axa-l-ane]
Aux Électeurs !

ÉLECTEURS,

En me présentant à vos suffrages, je vous dois quelques mots. Les voici :
De vieille famille française, j’ose le dire, je suis un âne de race, un âne dans le beau sens du mot — quatre pattes et du poil partout.
Je m’appelle Nul, comme le sont mes concurrents les candidats.
Je suis blanc, comme le sont nombre de bulletins qu’on s’obstinait à ne pas compter et qui, maintenant, me reviendront.
Mon élection est assurée.
Vous comprendrez que je parle franc.
Je lis non pas "caesar" mais "caesarism" (césarisme) sur la peau de lion.

Une petite recherche sur le net plus tard, je comprends les choses comme ça : la peau de lion ne représente pas Grant mais l'accusation de césarisme portée à l'époque par le New York Herald (l'âne) contre Grant quant à un éventuel troisième mandat.

L'âne (le NY Herald, donc) effraie par ce moyen les animaux de la forêt (les autres journaux) et jusqu'au puissant éléphant (le parti républicain) lui-même.

Le sens de l'image n'est donc pas une condamnation de Grant, mais bien des critiques de celui-ci, et sans doute également du parti républicain qui se laisse si facilement effrayer. Nast était apparemment un républicain convaincu.

Quant au choix de l'âne, ça n'a sans doute effectivement rien à voir avec le parti démocrate puisque cette scène édifiante est inspirée de la Fable d'Esope "De l'âne couvert de la peau de lion".
Les caramba et tagadar ça fait un peu léger comme droit d'auteur, enfin, quand je dis léger...
Super article !

J'en profite pour donner un petit lien : le clip de campagne de Eisenhower en 1952, par Walt Disney, plein d'anes et d'éléphants : http://www.youtube.com/watch?v=Y9RAxAgksSE&feature=related
Merci Alain Kokos : nan ne changeais rien ! Merci à Delphes ! Et les autres ! Vous me laisserais bien un p'ti bonbon ?
RÉPONSES EN VRAC


DELPHES : BRAVOOO ! On se contacte en MP pour l'envoi du lot, Carambars ou Tagada.

NEIM : J'avais cherché sur la Library of Congress, of course, mais n'avais rien trouvé avec la requête "Andrew Jackson".
A noter que l'image dont vous mettez le lien n'est pas la même que celle de Delphes. Laquelle est la première ? Mystère et boule de suif.

J'ajouterai ces deux images dans la chronique, en précisant l'identité des "inventeurs".

OBLIVION : J'vous apporterai des bonboooons, parce que les cap… eeuuh…
Géniale cette chronique !
du coup, passionnée, j'ai cherché comme une forcenée cette satanée image ;
j'ai cliqué sur tous les sites ; je crois que je connais l'histoire des ânes étazuniens par coeur...

mais rien trouvé :-(


tant pis pour moi
ou tant mieux !
j'adore vos chroniques, celle-ci est particulièrement riche et intéressante

ps : en plus, des petits cartoons de mon enfance en fin de page, merki bien !!
Euh, j'ai trouvé Jackson sur un cochon....
J'ai gagné une palette?
Une chronique de M.Korkos de qualité comme toujours! A force que les mots me manquent, je me répète.

Un petit coup de loupe sur des objets, qui avant d'être muséifiés, participaient à la vie d'une conception et d'un rapport au monde, aux animaux à un panthéon, loin des réductions du Buffalo West Wild Show, loin de la symbolique animalière de l'individualisme occidental de l'âne démocrate et de l'éléphant républicain?
http://www.photo.rmn.fr/cf/htm/CSearchZ.aspx?o=&Total=2&FP=71310187&E=2K1KTSWVGNMT&SID=2K1KTSWVGNMT&New=T&Pic=2&SubE=2C6NU00MA7XS
Oui, Alain, ne changeais rien !
Un régal cet historique des symboles animaliers américains.
J'adore le dessin de Zimmerman, très moderne.

Est-ce que je peux avoir des bonbons même si j'ai pas trouvé, siouplait ?
C'est pas ça ?
Vraiment une lecture plaisante et passionnante, merci
C'est introuvable, votre truc. Après trois tentatives d'infection par trois faux antivirus (on peut pas écrire "ass" tranquillement sur internet), j'ai juste trouvé ce qui semble être à l'origine, à savoir ça qui vient de (c'est la deuxième histoire ô combien édifiante). Sinon, rien de spécial.
j'adore !

ne changeais rien !

très intéressent monsieur Korkos !

:-)

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

N'étant intéressé ni par les carambars, ni par les fraises tagada (je préfère les smarties), c'est simplement par esprit de compétition que j'ai recherché sur le net une affiche de Jackson avec un âne. J'ai donc tapé : Andrew Jackson ass.
Résultat : des images d'un vague acteur hollywoodien nommé Andrew Jackson, qui montre son cul.

Sinon, chronique géniale, comme d'hab.
Niark ! niark ! J'ai dégainé plus vite que Judith.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.