38
Commentaires

Le stagiaire de France Culture, Desnos et Queneau

Chaque média abrite en son sein un stagiaire fou qui intervertit joyeusement les légendes des photos, modifie les titres en y insérant d'hilarantes co(q)uilles, etc. Le stagiaire fou de France Culture s'est ainsi amusé, hier soir, en annonçant sur Twitter une émission consacrée à Robert Desnos qu'il a illustrée avec…

Derniers commentaires

Si le stagiaire est traité comme le sont d'ordinaire les stagiaires : bien fait. If you pay peanuts you get monkeys.
Merci Alain Korkos d'avoir rappelé ce grand poète et ce résistant même si ce fut par le bout de la lunette.

Peut-être que le stagiaire n'est pas si fou que cela, et voulait faire là un acte oulipien

Voici sur un même disque réunis Queneau et Desnos sous la baguette de J. Korma, Si tu t'imagines fillette fillette Une fourmi de 18 mètres
Le stagiaire de France Cul ;)
Mise à jour, 16h40 :

France Culture a, cet après-midi, discrètement effacé le tweet fautif
.
Gamma, ça peut être mal interprêté
un intello qui agit, qui va au bout de ses convictions. Nous il nous reste des universitaires meprisants, a droite molle , et incapable de s investir dans autre chose que leur petit confort . Ou sont nos grande femmes , pour nous guider, nous qui avons besoin de modeles.
Ben, quand bien même... ils se ressemblent pas mal les deux là non ? et pas qu'à cause des lunettes.

Sans parler de certains de leurs poèmes qui ont un petit air de famille.

J&J
président de la LDS (Ligue de Défense des Stagiaires)
Môssieur le Président de la Ligue de Défense des Stagiaires,

S'il est vrai qu'un stagiaire distrait du Parisien ou de 20minutes aurait pu, sans qu'on le lacère à coups de crocs de boucher avant de verser de l'eau de Javel dans ses plaies, se méprendre et afficher la trombine de l'un pour l'autre, il est injustifiable qu'un stagiaire de France Cul commette la même bourde. À moins qu'il s'agisse, comme je le disais, d'une plaisanterie. Ce dont je doute, finalement ;-)
Voilà tous les outrages que méritent ces stagiaires:
http://portorl.blog50.com/media/02/01/1554922595.jpg
A supposer que l'auteur de cette bévue avait bien le statut de stagiaire (?!?!), je plaide pour l'indulgence. D'abord en vertu du fameux "errare humanum est", ensuite parce qu'un stagiaire, plus encore que tout autre salarié, est en formation continue, et donc en apprentissage. Or, c'est en se trompant qu'à apprend vraiment. Y compris à FQ.

J&J pédagogue dans l'âme...
C'est en sciant que Léonard devint scie !
Quel archaïsme Al1?
Que faites vous de la tronçonneuse?

Les crypto-gaucho-écolo-bolchéviques s'éclairent encore à la bougie.
Parce que le stagiaire a voulu utiliser le logiciel de reconnaissance faciale de Fesse-bouc alors que Desnos et Queneau n'étaient même pas inscrits?

Des gars qui se ressemblent surtout en faisant une grimace avec des lunettes rondes d'époque, on peut en trouver des tas, mais quand on illustre un article, le stagiaire moderne sait aller au fond des choses, faire un vrai travail d'investigation, et dans un effort surhumain quitte Fesse-bouc pour aller consulter Gogol images, on applaudit bien fort le héros de la recherche documentaire et de la vérification des sources d'info.
Le stagiaire de France Culture n'a probablement jamais entendu parler de l'exposition Derrière le rideau - L'Esthétique Photomaton qui se tint en trois lieux. Mais Alain Korkos, chroniqueur chez Arrêt sur images, ne peut ignorer les Autoportraits dans un photomaton de 1929.
Le plus fameux des "stagiaires" : Pierre Desproges dans L'Aurore
Merci pour cette chronique, mais le stagiaire fou a sévi dans le lien sur les faits de résistance de DESNOS ( ou alors c'est mon ordinateur qui résiste ...)
Le stagiaire fou est-il un mythe? Stagiaire fou, si tu existes, prouve le: annonce sur Twitter l'émission sur Jean-Paul Sartre avec une image de Desnos. Dépèche-toi, j'aime pas attendre et un capucino sans sucre svp, tiens 40 centimes.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.