71
Commentaires

Le saumon norvégien miraculeusement "repêché" par le 20 heures de France 2

Toxique ou pas, le saumon ? Lundi 16 décembre, le 20 heures de France 2 avait une "bonne nouvelle" pour les téléspectateurs qui préparent les fêtes de fin d'année : les saumons d'élevage de Norvège n'ont qu'une faible concentration de produits toxiques. Logique : la filière norvégienne "fait l'objet de nombreux contrôles". Les autorités sanitaires norvégiennes considèrent même que les femmes enceintes n'en mangent pas assez. Bref, vivement le réveillon ! Pour plus d'informations, David Pujadas a tout de même renvoyé les téléspectateurs vers un article du site FranceTVinfo, qui a collaboré à l'enquête. Et là, surprise : la tonalité n'a rien à voir avec le sujet rassurant du 20 heures, et souligne plutôt les inquiétudes sur la présence de ces produits toxiques dans le saumon. Une toxicité qui ne faisait aucun doute pour Envoyé spécial un mois plus tôt. De quoi s'interroger sur les motivations de France 2, qui sur le saumon, nage manifestement entre deux eaux.

Derniers commentaires

Alerte rouge sur le saumon - Le Monde du 22 déc.

J'ignorais que le Chili était le deuxième producteur de saumon.
Le journal de FR2 a perdu toute crédibilité, tout a sa course à l'audience avec TF1 il est en train de devenir pire que ce dernier. Ses sujets se résument de plus en plus à des faits divers et à des reportages touristique, le voilà maintenant qu'il se vend aux gros intérêts d'entreprises multinationales, désolant pour une tv du service public. N'en voulons pas trop aux journalistes et reporters de bases qui sont pris dans ce système où ils sont soumis à leurs supérieures hiérarchiques pour garder leur boulot...
France 2, la radio qui nous diffuse des bulletins météo parrainés par "Les yeux fermés de loué" ( louer au sens de donner en jouissance moyennant rétribution) a été une fois de plus, conforme à ce que l'on redoute d'elle : non content d'être nul, soyons vénal.
Sébastien, votre chronique est remarquable (et sans éthoxyquine).
Pour moi il manque deux points -mais je n'ai pas vu les vidéos incrustées - : sur le graphe France 2 qui présente une concentration en "polluants" plus haute pour les saumons fumés que le saumon frais, la pollution viendrait-elle alors du fumage ?
Et qu'en est-il du lobby américain du saumon d'alaska, pêché en mer (-dans quelles conditions pour l'environnements, quels chaluts etc..) Je crois qu'ils sont assez intéressés par la désaffection possible du marché européen pour le saumon d'atlantique.
Merci pour ce texte qui, une fois de plus, nous alerte sur les manip de com des grands d'un peu plus haut que nous. J'ai toutefois une remarque. Vous écrivez : "Avec d'abord un rappel de l'importance du saumon pour la Norvège puisqu'il s'agit de la deuxième richesse naturelle derrière le pétrole. Une production dont la France est un acteur clé : 70% du saumon consommé en France provient de Norvège." Là, je reste sur ma faim. Ce que je voudrais savoir, c'est le pourcentage de consomation de la production norvégienne par la France. Que 70% du saumon consommé par la France vienne de Norvège ne nous dit pas combien de parts de marché vaut la France pour les producteurs norvégiens. J'ai bien compris que nous sommes le plus gros consommateur de saumon mais il n'empêche que votre imprécision me gêne. On est loin des aproximations d'un Pujadas, hein, mais quand même... Ne m'en voulez pas, je suis formée par Arrêt Sur Image ;)
C'est quoi leur explication du pourquoi le bio serait plus contaminé ?
A part que c'est pas la même filière, et donc pas le même lobby ?

Ah si, ils l'ont dit : "le saumon bio est élevé dans des eaux plus polluées".
Le pire c'est que c'est peut-être vrai, mais ça mérite de creuser : pourquoi les éleveurs bio choisiraient les eaux les plus polluées ?
Là comme ça pour moi ça tient pas.

Belle opération de propagande. Je vois d'ici mon voisin claironner "ah ben tu vois que le bio c'est de la merde, c'est plus pollué que les autres, depuis le temps que je te le dis, tu es vraiment trop naïf mon pauvre ami !"

Le problème de la télé c'est qu'il y a encore beaucoup de monde qui la regarde, et qui prend ça pour de l'info. On est pas sortis, les amis !
- Allo, François ?
- Oui
- Ça va pas du tout, François, faut faire quelque chose. Vous ne voudriez pas que nos pays se brouillent pour cette affaire. En plus c'est la période des fêtes, on fait la moitié de notre chiffre d'affaire...
- Oui, ne vous en faîtes pas, ma chère. Je m'en occupe.
Bon, le gros avantage c'est que le saumon : on peut facilement s'en passer. Donc dans le doute s'abstenir n'est pas préjudiciable.
Je dirai que c'est la même chose pour france 2 : dans le doute, on peut couper la télé :-) rien de préjudiciable.

Par contre c'est l'ensemble de notre assiette et de nos boissons qui posent de sérieux soucis : des légumes aux pesticides, de la viande élevée en cage...
certes il y a le bio/raisonné mais seule une infime frange de la population en profite et le gros du "Peuple" subit l'insoutenable "jemenfoutisme" de nos élus.
Super ce papier, je propose que l'on fasse bouffer du saumon à ce journaliste de france2 matin, midi et soir et ce le plus longtemps possible, il pourrait ainsi apprécier toutes les qualités de ce produit qu'il nous vend.
Enquête parfaite pour faire la promotion d'ASI !
Merci!
Merci pour ce dossier.
Vu que c'est d'intérêt publique, le seul regret c'est que ce ne soit accessible qu'aux abonnés.
Un peu comme 90 % de ce que vous produisez d'ailleurs (hyper intéressant, mais forcément plus confidentiel qu'un site ouvert).

Je sais qu'on peut proposer un abonnement provisoire à quelqu'un, mais ça sera plus difficile de la faire pour une cinquantaine de contacts.

Bref, pendant les fêtes (et après), je vais limiter fortement le saumon norvégien pour mes enfants.
L'Europe a subventionné la grèce qui a mis au tapis les piscicultures françaises. Le saumon norvégien, élevé dans des conditions discutables apparemment continue le travail de destruction massive. La France et sa plus grande facade maritime d'Europe, n'aime bien que son agriculture et ses paysages, vive la pisciculture... chez les autres.
Toujours est-il que les Norvégiens, eux, refusent d'en manger, du saumon d'élevage!
Crevons tous repus.
Pour Noël, j’ai envie de manger des courgettes.
Dîtes, on est sûr que c’est pas du cheval, tout ça ?
Peut-être pourrions commencer sérieusement à revoir nos habitudes alimentaires, surtout en période de fêtes.
Quoiqu'en dise le 20h, la consomation de viande ou de poisson c'est un truc de riche qui n'est pas soutenable à l'échelle du monde. En tout cas pas à notre rythme, et peut être qu'on ferait bien de chercher des alternatives.
Ci dessous un article de reporterre sur la question : L'humain est au niveau de l'anchois dans la chaîne alimentaire

Mais bien sûr le 20h préfère faire de la publicité et pousser à la consomation. << Oubliez tous vos problèmes, tous les problèmes que votre consommation créée, tous les problèmes que l'écologie dénonce (c'est has been) : consommez ! >>
En ce qui concerne les recommandations pour les femmes enceintes, l'ANSES a récemment fait une mise au point qui va dans le même sens que celle de l'agence norvégienne (aux US c'est pareil, je crois):

oui, le bénéfice-risque lié à la consommation de poisson est bien en faveur du poisson (omégas 3 longue chaine vs. contaminants dont le méthylmercure en particulier), mais les taux de ce contaminant, très présent dans les poissons en haut de la chaine alimentaire (par le biais d'un effet de bioaccumulation très particulier au mercure) a tout de même conduit à nuancer les choses :

La reco (pour les femmes enceintes, allaitantes et les enfants de moins de 3 ans) est donc de manger du poissons deux fois par semaine (mais pas forcément tellement plus) dont une variété de poisson à forte teneur en omégas 3 (dont le saumon, mais pas que), et SURTOUT de varier les sources de poisson et les lieux d'aprovisionnement, et d'éviter certaines espèces très contaminées que sont les prédateurs sauvages.

Donc, oui le saumon c'est bien, mais le poisson en général, c'est mieux, parce qu'en variant les espèces, on peut limiter les doses de toxiques ingérés, tout en maintenant le bénéfice lié aux omégas 3 dans le poisson.

Sauf que...Le saumon reste l'espèce la plus consommée en France, et que bien entendu, ce ne sont pas les producteurs norvégiens qui vont dire du mal de leur propre produit

Le rapport de l'ANSES est là:
http://www.anses.fr/fr/documents/NUT2012sa0202.pdf
Merci pour l'analyse, monsieur Sébastien.
Oui, les poissons gras accumulent des toxiques tels que methylmercure, PCB et dioxine. L'accumulation est pire au sommet de la chaine alimentaire (thon, espadon), et moindre à la base (anchois, sardine, maquereaux, harengs).

Oui, ces produits sont neurotoxiques. Néanmoins les poissons gras contient des acides gras oméga 3 à chaine longue (EPA et DHA), qui sont bénéfique pour le cerveau. Un mal pour un bien, quel est le bilan?

L'épidémiologie nous l'apprend. Si on observe les habitudes alimentaires des populations et l'incidence des pathologies, on constate que les mangeurs de poisson gras sont en meilleur état que les mangeurs de burgers. De mémoire, les conclusions des méta-analyses est que la consommation de poisson gras est associé à un bénéfice pour le cerveau, et une tendance aux naissances prématurées.

Bien sûr, comme pour tous les paramètres biologiques, il doit y avoir une courbe en U, avec un optimal de consommation de poisson gras, et un surcroit de pathologie pour ceux qu en consomment trop ou pas assez. Mais pour l'instant, le coté « excès » de la courbe n'est pas connu faute d'une telle pratique alimentaire dans les faits.
pendant des siècles, le caviar fut la nourriture honteuse des crêve-la-faim des bords de la mer noire. Même chose pour les truffes du Périgord médiéval. Quant au Sauternes des XVIémeXVIIème siècles, je vous dis pas ce qu'ils en faisaient. On est peu de choses.
Il est pas frais mon poisson ?

http://www.google.fr/imgres?imgurl=http://lencyclopedix.free.fr/image/villageois/ordralfabetix2.gif&imgrefurl=http://lencyclopedix.free.fr/perso2.php?perso%3DOrdralfab%25E9tix%26apparait%3Don%26nombreapp%3Don%26fonction%3Don%26citation%3Don%26voyages%3Don&h=211&w=187&sz=9&tbnid=5ddr9FsZuWNtWM:&tbnh=96&tbnw=85&zoom=1&usg=__qy55jkkkhMX8YaFM905wDqNU6-o=&docid=FgTdTOhf8sPQ1M&sa=X&ei=yKKwUvCVH8a60wXU14DIAg&ved=0CDkQ9QEwAQ&dur=2802
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.