1611
Commentaires

"Le parlement européen, les Français s'en foutent"

Le parlement européen sert-il vraiment à quelque chose ? Et si on répond oui, comment expliquer qu'il soit si difficile d'expliquer au public son rôle exact ? Pour répondre à ces questions d'actualité, nous avons invité trois eurodéputés : Jean-Paul Gauzès, eurodéputé UMP-PPE sortant et candidat aux élections de dimanche. A ses côtés, deux autres eurodéputés sortants, non reconduits sur les listes PS : Françoise Castex, spécialisée sur les questions du numérique, et Liêm Hoang-Ngoc qui s'est intéressé plus particulièrement, au cours de son mandat, aux limites des politiques d'austérité instaurées par la troïka.

Derniers commentaires

Pour info:
Certains dans ce forum ont exhumé d'anciens posts de l'@sinaute nommé Sandy, en reprenant des citations à caractère antisémites.
Juste pour signaler que ces citations ne sont pas de lui, mais sont issues d'autres @sinautes nommé(e)s Sandy, et qu'un bug ancien d'@si déjà signalé aux webmasters anciens et actuels (Thomas, Pierre & Mireille) n'a jamais été corrigé pendant de longues années jusqu'à récemment; puisqu'il était possible dans un passé proche, de prendre le même pseudo déjà existant d'autres @sinautes.
Il suffit de cliquer, pour en avoir le cœur net, sur les commentaires anciens en question, et de re-cliquer sur son pseudo, pour s'apercevoir qu'ils appartiennent à d'autres @sinautes qui ont le même pseudo. On tombe par exemple sur ces Sandy-là:
http://www.arretsurimages.net/forum/profile.php?4,67477
http://www.arretsurimages.net/forum/profile.php?3,77186
.. il y en a d'autres, et ils ont ceci de commun que leurs historiques respectifs (12 posts pour la première, 300 pour le second parmi les exemples ci-dessus), à cause de ce bug, font désormais partie de l'historique de Sandy, celui de ce forum, auxquels n'appartiennent pas les posts en question; et ce, alors que ces historiques sont ceux d'autres @sinautes qui ont (ou avaient) le même pseudo.
Petit hors sujet mais qui a son importance. .Des membres de la LDJ ont donc été condamné pour avoir posé une bombe sous la voiture d'un citoyen français, juif et antisioniste...Verdict et peines

Cela mérite d'être souligné car souvent les membres de ce groupuscule violent est impuni d'ailleurs certains de ces accusés vont se cacher en Israel après leur forfait afin d'échapper à la justice ...
le scandale c'est que je ne me sens pas representée par le front national mais pas davantage par MME ALLIOT MARIE????? j'ai l'age de la retraite et je persiste et je signe au dela de 65 ans ils ne devraient pas se presenter pour representer les jeunes de notre pays qui feront l'europe de demain!!!ce recyclage incessant de '"vieux politiques" recalés aux elections nationales est un veritable scandale français ......les autres pays envoient de specialistes!!!!!!!!! eux
mr Jean-Paul Gauzès est pour le tout privé et ben non il y a des domaines comme la justice
et les arbitrages où il vaut mieux un indépendance;
dans son village cela lui fera sans doute drôle quand dans les années à venir, il pourrait y avoir
une AOP sur un fromage fabriqué avec du lait de vache canadienne ou américaine !
l'arbitrage se fera en procès privé ...
à ce titre à quoi servira l'Europe si tout ce passe par des arbitrages privés?
d'après cette émission il semble que la majorité des élus européens ne font pas le boulot ou le font mal !
Cela vous étonne qu'ils aient viré Mme Castex ? le ps ,est lamentable.......

"Haïr" et "vomir" relèvent des émotions, qui ne m'intéressent pas vraiment ici car je pense qu'on peut difficilement les contrôler et donc reprocher à quelqu'un d'en avoir.


tu maitrisais tes émotions quand tu me traitais de collabo, (Vous à l'inverse, vous revendiquez le désir d'être un collabo).
y'a pas un tout ptit peu de haine la dedans,juste un tout p'tipeu....
et l’honnêteté,ça ne te dit pas,comme valeur universelle?

tout au long de notre échange ,tu m'as prêter des intentions diaboliques,travesti plusieurs fois mes propos..ne joue pas maintenant les as de la dialectique,je n'suis pas dupe.




Respecter l'idée d'autrui, c'est considérer qu'elle est digne d'être défendue parce qu’elle a de la valeur.

donc si suffisamment de gens( je n'en ferait pas partie) considèrent que vos idées ne sont pas digne ,vous accepterez qu'elles ne soient pas représenté dans la sphère politique?

je précise que l'idée que ceux qui veulent lâcher du leste sur les frontiere sont des traitres à la nation,idée que je ne partage pas,à le vent en poupe ,si vous avez suivi les dernières élections .

donc si une majorité d'électeur trouve que la défense contre la traitrise à la nation est la (des) référence(s) absolue(s) ,tu jartes?(ce que je ne souhaite,evedement pas .(je cherche à te mettre en face de tes contradictions.)

Si je prends comme valeur fondamentale l'égalité en droits des êtres humains, par exemple, alors je ne peux pas respecter le racisme
faut il encore que tu puisse faire le lien entre ,contrôle de l'imigration et racisme.
tu peux?
dans l'histoire des hommes ,contrôler ses frontiere( idée que je ne défend pas) à toujours été un gestes raciste?

tu vois ,on tombe encore dans des gouffre d' incompréhension,il faudrait que tu définisses un comportement spécifique du FN(le racisme n'existe pas ailleurs qu'au FN?) qu'on ne trouve pas dans les autres partis,et que ce comportement soit "montrable" par des intentions clairement énoncées.

j'accepte qu'on puisse avoir des pensées racistes, mais pas qu'on préconise des actions basées du cette idée.

pareil pour moi.

mais pas qu'on préconise des actions basées du cette idée

difficile de savoir sur qu'elles idees sont basées telles actions.

j'imagine que si ils disent ,on veut limiter l’immigration pour réguler le chômage ,contrôler les dépenses publiques,etc (idées que je ne partage pas.)
tu entends
sales bougnoules! (non plus)
[quote= jules]
"Je pars du raisonnement que la democratie consiste a mettre au centre la notion d'egalité de ses membres dans la prise de decison politique, pour cela le systeme doit garantir que ses membres ne feront pas l'objet d'un arbitraire atteignant les droits politiques."



Je ne suis pas sûr de vous suivre.

La démocratie place la décision collective au dessus des décisions individuelles : les individus doivent se placer sous le contrôle des lois que la collectivité (dont il font partie à égalité avec les autres individus) a décidée. Si l'application de la loi décidée collectivement mène à l'exécution d'un individu (ou son incarcération), ça ne me semble pas anti-démocratique (c'est par contre tout à fait condamnable sur le plan philosophique et moral).



Les décisions de justice sont supposées échapper à l'arbitraire grâce à plusieurs mécanismes (présomption d'innocence, jury, instances d'appel, droits de la défense, etc...), bien qu'il soit impossible de s'en défaire complètement. Mais ce n'est pas spécifique à la peine de mort.



"C'est ce qui me pose probleme dans un raisonnement limité a : "c'est la volonté du peuple donc c'est democratique", il doit y'avoir respect du principe de fonctionnement qui est l'egalité de ses membres, pour faire de la volonté du peuple un acte democratique. Toute decision qui amene une discrimination voir une persecution d'une partie de ses membres, amene de facto vers la sortie du systeme democratique."



Ce qui me parait important (et juste), c'est de donner a priori les mêmes droits de décision à tous, mais pas forcément d'en faire un droit absolu et inconditionnel. Considérer que les avis de tous comptent tous pour un en toutes circonstances, ça me parait être la base d'une démocratie un peu primaire, pas forcément optimale. De la même manière qu'on accorde la même liberté de circuler à tous a priori, mais que la communauté (à travers des lois communément choisies et acceptées, s'appliquant à tous) se donne le droit et les moyens de limiter cette liberté de circuler dans certaines circonstances (arrestation, propriété privée, etc.), qui sont discutables.


Bon désolé pour ca : je vais repartir sur des elements de base :

le terme politique evoque blablbla la vie de la citée et tout ce qui en decoule etc.... mais au final ce qui est au coeur de la notion politique c'est de savoir qui decide, comment et pourquoi, et ca nous amene a l'organisation, si on repond a ces question, grosso modo on a definit un systeme politique.

Je prend quelques lignes pour expliquer le sens de "decider" qui me parait particulierement flou chez certain ici, decider c'est etre capable de proposer, de pouvoir initier des choix, c''est aussi capable d'y reflechir et d'en modifier certains aspects, et c'est etre en mesure, avoir le pouvoir d'adopter, d’entériner le choix discuté. celui qui est placé en position de decider doit etre en capacité d'user de ces trois prerogatives la.

Pour en revenir au sujet : la democratie, n'est pas un code ethique, ni une religion ni une philosophie, c'est d'abord un systeme politique, donc une organisation qui produit des decisions dont la finalité est de creer un modus vivendi, d'articulier l'individuel et le collectif, l'individu avec l'individu..
Le propre d'une democratie c'est de faire le pari de mettre chacun de ses membres en position decisionnaire sur un pied d'egalité, l'egalité dans la prise de decision et de faire avec....
Autant dire que beaucoup d'auteurs ont toujours mal vu pour differentes raisons le fait de mettre la populace en situation de decider... en commencant par platon, fervent opposant a l'athene democratique de son epoque, mais je continue pas "la populace prend de mauvaise decision" est un refrain qui date pas d'aujourd'hui mais qui nous ait toujours chanter....
On pourrait se dire que ce qui sous tend cette egalité , la motive, dans le systeme democratique est la croyance en l'humain, le respect de chez pas quoi... non, c'est avant tout la mefiance du pouvoir d'un seul, ou meme de plusieurs. Ce qui motive c'est la mefiance, et on va integrer dans le systeme de fonctionnement tout les mecanismes qui permettent de s'assurer (plutot qu'on pense pouvoir permettre de ....) que nul ne pourra se mettre ne position de dominer les autres (collegialité, tirage au sort, controle, capacité de mettre n'importe qui en cause etc...)

Bon pour revenir a peine de mort / prison qui pour moi est dans le principe similaire :
La democratie met au centre de son systeme de fonctionnement l'egalité de ses membres, celui qui se permet d'executer ou d'emprisonner un membre rompt ce principe d'egalité, il se place au dessus de lui, et dans l'un ou l'autre cas lui prive la capacité d'exercer ses droits.

Si on prends l'exemple de la seule experience democratique, athenes (alors non ce n'est pas un ideal blablabla), on remarque que la prison n'existe quasiment pas, sauf les cas temporaires en attente de jugement, que la peine de mort est passé du "je te jette d'une falaise" a je te laisse le choix d'une mort digne en choisissant le poison (sinon falaise), un changement de forme qui aurait peut etre augurer une disparition de la peine. il existait une autre alternative, c'etait l'ostracisme (bannir).
Est ce que la plus forte peine que pourrait infliger un systeme democrate, sans contrevenir a son principe, ne serait pas celle d'exclure de la communaute ?

Ce que je veux dire par la, c'est que ce qui fonde le mode d'organisation democratique est l'egalité politique de ses membres, tout rupture de ce principe met en cause le systeme, sa coherence est fondé sur la solidité du respect de ce principe organisationnel. Il ne peut y'avoir de minorité dans ses membres, dans le sens traitement differencié, dans un systeme egalitaire par principe.
Donc toute decision d'un groupe democratique doit forcement continuer a respecter cette ligne, sous peine de faire basculer le systeme politique vers un autre.

(cela dit il peut y'avoir contournement... on peut considerer que le membre est exclu, decheance..., et en tant que non-membre, la garanti ne s'applique plus a lui sauf decision democratique disant le contraire....).

Bon je sais pas si je suis tres clair, mais je pense qu'on peut discuter du fait que la democratie peut en raison de son principe de fonctionnement refuser la peine de mort pour ses membres. (et sans invoquer de principes moraux ethique)
[quote=Al1]Pour moi c'est une histoire de cohérence. On on accepte la règle ou on ne l'accepte pas. C'est pas "on l'accepte sauf si". Effectivement avec ce genre de mentalité la guerre civile est assurée.

Vous ne semblez pas au courant de l'existence du concept de désobéissance civile :
http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9sob%C3%A9issance_civile

Je prends un exemple extrême pour démontrer l'absurdité de votre position :

On peut très bien imaginer un mouvement politique qui défend l'extermination d'une partie de la population dont vous faites partie. Ils gagnent les élections. Vous leur accordez votre assentiment pour mettre en place leur idée et vous attendez qu'ils viennent vous exécuter ?
Emission regardée avec un peu de retard, pas convaincu par tout le déroulé, mais de bonnes choses.

En tout cas bon plateau. Il faudrait plus d'élus de cette nature, au parlement européen ou ailleurs...


Refuser la légitimité à un groupe(élue) pour gouverner ce serait ça le crime ?

Pour vous dans une démocratie on doit accepter de donner son assentiment à tout le monde pour gouverner il n'y a pas de limites ?


expliques nous ta conception du respect du choix des électeurs ,mais sans détour SVP pour que l'on se comprenne bien.


La démocratie n'est pas la dictature d'une majorité.
Dans une démocratie les perdants accordent leur assentiment aux gagnants pour gouverner et les perdants ont des contre pouvoirs pour contrôler ce que font les gagnants.
Cet assentiment n'est pas dû automatiquement.
Il y a des limites à cet accord.
Vous refuserez de l'accorder par exemple s'il y a eu tricherie.
Et bien on peut le refuser aussi si les idées défendues par les gagnants sont inacceptables, par exemple si elles remettent en cause la démocratie ou la république elle-même, si ils comptent s'en prendre à une partie de la population, comme c'est le cas du FN.
Donc sans l'UE, l'Allemagne aurait attaqué la France, c'est bien ça l'argument de la paix?
Il faudrait établir un scénario un peu plus construit : A quel moment? Juste après la réunification, lui redonnant une supériorité numérique importante? Ils seraient passés par la Belgique?

Ce n'est pas que la bombe d'ailleurs, la protection américaine y est aussi pour quelque chose : J'imagine mal les Etats-Unis laisser quelqu'un attaquer un de leurs protectorats, ou laisser 2 de leurs protectorats européens se faire la guerre.
@clive:il ne vous a pas échappé que l'ue à été fondée à la suite d'une guerre qui a fait des dizaine de millions de morts en europe,pour faire en sorte que les haines fratricides soient dépassées.

vous citez 4 personnes parmis les fondateurs:2 financiers et 2 espions à la solde de la cia,c'est parfait comme démonstration.votre très petit rappel ne va faire que passer...
Désolé pour le HS, et pour celles qui auront déjà vu ce post ailleurs sur le forum, mais je pense qu'il y a sûrement, ici plus qu'ailleurs, des gens qui pourraient s'inquiéter de la santé précaire de l'association ACRIMED ; parmis les abonnés s'entend, puisque les journalistes du site n'ont pas estimé l'information digne du moindre "vite-dit".

C'est ici que ça se passe : http://www.acrimed.org/article4344.html
-mal placé- (mais là je crois que j'ai compris comment répondre au bon endroit '^^ )
-message mal placé-
Caramba, encore raté !

Merkel ne soutient pas Juncker pour la présidence de la Commission européenne

http://fr.euronews.com/2014/05/26/merkel-ne-soutient-pas-juncker-pour-la-presidence-de-la-commission-europeenne
Les cookies, ces fameux "microprogrammes injectés sur votre ordinateur pour vous surveiller"...

C'est marrant j'imaginais bêtement qu'une parlementaire spécialisée dans le numérique devait connaître un peu l'informatique...

Pour info un cookie est un simple fichier texte (donc pas du tout un programme), stocké sur votre ordinateur seulement si vous l'autorisez dans les options de votre navigateur (donc pas "injecté"), et dont le but principal est de vous reconnaître automatiquement quand vous revenez sur le même site (pas de vous surveiller).

Le site ne récupère aucune info sur votre ordinateur grâce au cookie, tout ce qu'il peut faire c'est y écrire des informations qu'il a déjà (en général parce que vous lui avez donné volontairement), et vous reconnaître en relisant ce qu'il y avait écrit lors de votre visite suivante.

De plus chaque cookie est associé à un site particulier et normalement un site ne pourra pas lire un cookie laissé par un autre site.

Pour être concret, l'écrasante majorité des cookies ne contient qu'un numéro identifiant pour vous permettre de vous reconnecter automatiquement sur un site sans rentrer son login et mot de passe, même si vous avez changé d'adresse IP. La case à cocher "me reconnaître automatiquement" présente sur de nombreux sites veut simplement dire "stocker un cookie sur mon ordinateur".

Donc effectivement le cookie peut être utilisé de manière plus efficace qu'une adresse IP (qui peut changer) pour vous reconnaître, et donc éventuellement pratiquer une différence de prix d'un produit, mais en soit le cookie ne présente aucun danger, à part si vous souhaitez être incognito sur Internet, mais dans ce cas il faudra de toutes façons brouiller aussi votre adresse IP.

Ah oui pour info le site d'@SI utilise des cookies comme tout le monde pour permettre la connexion automatique et autres services automatisés. Quand je regarde mes cookies stockés par site, j'en suis à 5 cookies pour @si ^^. Mon Dieu ! @SI injecte des microprogrammes sur mon ordinateur !!!
Le parlement européen, les français s'en foutent car ils savent qu'il n'a aucun pouvoir: la "codécision" est une entourloupe servant à valider des mesures décidées par la Commission et le Conseil des gouvernements.

Or on peut penser paradoxalement que c'est une bonne chose: un vrai Parlement européen marquerait un basculement définitif vers le fédéralisme qui fait rêver les Guetta-Quatremer et tous les patronats européens.
Or, pour que le fédéralisme fonctionne, il faut une communauté politique: rien de tel n'existe en Europe pour des raisons historiques.

Comme le disent des gens comme Todd ou Berruyer, bâtir une véritable démocratie parlementaire en Europe est une dangereuse chimère, c'est se préparer à fabriquer des émeutes dans chaque pays, pour une raison simple: dans chaque domaine, économique, social, fiscal, culturel, juridique...les Etats européens présentent des dispositifs relativement consensuels à l'intérieur de chaque pays, mais totalement intransposables chez leurs voisins.

Le fait majoritaire dans une démocratie fédérale imposerait donc logiquement une harmonisation de ces dispositifs et donc l'abandon des dispositifs spécifiques - et par voie de conséquence forcément minoritaires au niveau européen - au nom d'un cadre général européen: cela impliquerait, de façon parfaitement DEMOCRATIQUE, par exemple, une privatisation d'une bonne partie de la Sécurité sociale française - systême le plus socialisé d'Europe, l'imposition d'un SMIC en Italie, dont l'absence est une forme d'arbitrage spécifique à ce pays entre salaire et emploi, l'abandon d'une politique monétaire anti-inflationniste de l'euro qui ferait hurler les retraités allemands etc...

Déjà qu'on a du mal à s'entendre sur le nombre de trous dans le fromage ou la teneur en cacao du chocolat...

Le blocage institutionnel actuel de l'UE - un parlement croupion et des institutions anti-démocratiques - montre que le "projet" européen est exsangue, mais c'est finalement peut-être un moindre mal par rapport à une Europe fédérale - fûsse-t-elle organisée sur la base d'un véritable Parlement - qui jetterait les peuples les uns contre les autres et les unirait plus sûrement encore qu'aujourd'hui contre les institutions européennes.
Aucun résultats publiés dans aucun pays avant la fin du scrutin du dernier pays (= 23h ce jour, fin du vote en Italie).
Je paris que les estimations qu'on nous sert gonflent les chiffres du FN comme d'habitude.
Résultats selon Médiapart :
En France, 24% pour le FN, 6% pour FdeG.

Je vais attendre un peu avant de me pendre. Pour l'instant je bois.
Ca craint totalement.
A la tienne Sandy ! (au moins là on est copains)

Ce qui me terrorise, c'est de rapprocher la montée de l'extrême droite avec le fait que PS et UMP ont menti au peuple, prétendant que leur vote déciderait de la présidence de l'AE.
Imaginez une coalition facho arrivant première, et une Merkel qui dit "de toute façon votre vote n'a aucune importance, je ne suis tenue de tenir compte de votre avis, pas d'y obéir".

Je vous dit pas le portée d'un tel déni de démocratie, face aux fachos.
On a l'air d'être agressifs entre nous, mais on est des bisounours, faut bien comprendre ça !

Bon, allez, tchin !
Un p'tit vin nature, ça réjouit au moins les boyaux!
Le FN peut remercier ce soir, les médias de masse qui ont bien contribué à sa promotion et à la propagande de désinformation qui se généralise toujours plus; au pouvoir en place qui a préféré torpiller sa gauche et réaliser dans les grandes lignes - économie, sécurité, austérité - la politique de ceux et celles qui ne l'ont pas élu: la droite; et enfin, aux abstentionnistes non-frontistes qui ne se sont pas déplacés.
Après seulement, le FN pourra rendre hommage à ses électeurs, ainsi que - une nouvelle fois - aux précédents pour services rendus, notamment la misère qui s'étend davantage par pur choix politique de non-redistribution et de saccage global de l'environnement toujours encouragé.

Le fascisme s'est rallumé dans les pays est et sud européens, on se demanderait presque ce qui les a retenus, pour s'implanter chez nous...

.. c'est la fête de la bière. En tout cas chez moi.
Je dirais plutôt que le FN peut remercier les abstentionnistes ! CQFD
Relier la montée du FN et l'abstention est une très mauvaise analyse.
Aux dernières européennes, l'abstention était plus élevée, et le FN faisait alors 3 ou 6% je ne sais plus.
La corrélation reste donc à prouver.
Tjs facile de rejeter la faute sur les abstentionnistes, alors que cela fait 20 ans que les grands partis s'emparent de questions que le FN a érigé en pb politique(immigration dans les années 70, banlieues fin 90). Ca arrange trop l'ump et le ps (et tous les beaux républicains de tout poil) de dire "faute aux abstentionnistes" pr faire oublier leurs errances politiques.
Que les médias ont déroulé un beau tapis rouge au front national depuis quelques années. Les invitant sur tous plateaux sans réelles critiques de son programme, sans questionner la présence d'un parti xénophobe et raciste.
Mais cela fait aussi lgtps que les partis "traditionnels" légitiment le racisme d'Etat (racisme anti-rom, explulsions de sans-pap qui ont explosé sous Valls, camps de rétention...)
La montée du FN n'est pas une surprise, un résultat à une élection bidon. C'est une montée de long terme, structurelle qui ne peut se réduire à dimanche.

De plus 50% des sympathisants fontistes se sont abstenus aux européennes... Aimeriez-vous qu'ils se soient bougé les fesses?

Soyons sérieux... le vote n'est qu'une mascarade. Un semblant de démocratie.
"De plus 50% des sympathisants fontistes se sont abstenus aux européennes "
Vous avez vu ça où ?
Pour le reste, c'est mathématique: si le FN est mobilisé et que les autres partis ne le sont pas, il y a un gros rapport de cause à effet, une grosse corrélation. Parmi d'autres, certes.
Donc, soyons sérieux, je suis d'accord.
Mais je suis preneur de votre source sur ces fameux 50%.
Selon cette enquête IFOP-Valeurs Actuelles, si les abstentionnistes [s]en avaient[/s] avaient voté, le résultat aurait été profondément... le même.
Vu la source, c'est imparable, Ils ont eu le temps d'appeler les 26 802 113 abstentionnistes en 2 jours ? :-)
Non, je suis sûr que Youen ci-dessus a une source fiable, d'ailleurs il l'a dit: "Soyons sérieux".
La réponse, par conséquent, ne saurait tarder.
(juste pour préciser que l'enquête a été effectuée AVANT le vote, et que l'article est daté du vendredi 23/05)
Oui en effet
en fait tout ça pour dire que ces trucs ifop & Cie sont l'exception à l'adage "il n'y a pas de sot métier"
>> c'est la fête de la bière. En tout cas chez moi.
C'est même la fête de la mise en bière du FdG.

Désolé, je n'ai pas pu me retenir...
votre jubilation de croque-mort est prématurée,mais en résonnance logique avec votre goût du malheur...
>>avec votre goût du malheur
Votre déni de réalité est comique: un simple coup d’œil à la soirée électorale montre bien que c'est plutôt le FN le seul parti à ne pas tirer des têtes d'enterrement... Et c'est bien Jean-Luc Mélenchon qui parle de "suffocation".
moi je m'en fous, je suis blond aux yeux bleus.
>>moi je m'en fous, je suis blond aux yeux bleus.
Vous auriez du faire une demande de logement social à Evry. Il parait que l'ancien maire recherchait "quelques blancs, quelques white, quelque blancos" pour améliorer l'image de sa ville.
"Désolé, je n'ai pas pu me retenir..."
Parce que d'habitude ?
Eh oui, il faut comprendre cette jubilation: la victoire de la connerie, a toujours les adeptes qu'elle mérite.
Un monde rempli de crédédés décomplexés, quel bonheur.
Laissons-le savourer ces instants de gloire...
Mais qui va nettoyer le pipi par terre ?
Pourquoi par terre ?
Vous en êtes déjà aux couches-culottes ?
D'accord, ça manque de classe. Mais il me faut bien descendre à votre niveau de compréhension.
Superbe lien vers le programme du FN épuré de ses figures de style destinées à enfumer le lecteur !
Merci RV !
Euh, après des semaines, des mois de pub pour le F.N., quoi d’étonnant ?
si,étonnant quand même,pour un citoyen républicain de voir en direct le pen,bouffi d'orgueil se permettant de demander la dissolution de l'assemblée,au terme d'une vie politique ponctuée,entre autres,de dérapages abjectes.

sensible à la tristesse de mélenchon,les rouges minoritaires,mais comme lui, lucide,déterminé et combatif.
La stratégie depuis les élections présidentielles était de toute façon perdante, dans tous les pays ( européens comme dans le monde ) où le PS s'est discrédité en menant des politiques de droite, c'est à chaque fois toute la gauche qui a été entrainée dans les abysses avec le PS. Ceux qui pensaient que les gens en rejetant le PS allaient voter FDG se sont totalement trompés.

Et en ce sens les élections municipales étaient un piège, on aurait pu l'éviter en se désolidarisant du PS, mais à cause des dirigeants communistes, nous sommes tombés en plein dedans, en nous alliant au PS, toute la belle dynamique construite jusqu'aux présidentielles a été brisée.

La seule exception est Syriza en Grèce, mais il a fallu que pour cela que leur pays soit mis à feu et à sang.

Il faut maintenant repartir de zero. 5 années de perdues. Et une situation pire qu'il y a 5 ans.
faire porter la responsabilité de la défaite du front de gauche,à la stratégie des dirigeants du pc lors des municipales,n'est pas recevable ou alors une responsabilité extrèmement chétive.chaque scrutin est différent,le contexte varie.le front de gauche est composé de différentes sensibilités,il n'a pas vocation à être au garde à vous derrière un chef charismatique,même si on doit reconnaitre à méluche une vivacité intellectuelle et un charisme fédérateurs.

ce qui rend triste,ce sont ces électeurs qui jubilent après avoir voté fn,comme une bonne plaisanterie faite à la république,aveugle sur la portée réelle de ce vote,et le poids au moins symbolique qu'il donne aux dirigeants de ce parti.
On se fait entrainer par le fond avec le PS, cela se passe comme dans tous les autres pays où le PS s'est discrédité en menant les mêmes politiques que la droite.
La gauche totalise 30% de voix, alors que l'abstention est à 56%.

Il vous sera difficile de nous retirer l'idée que tous ceux qui se sont battus à l'intérieur du front de gauche pour nous empêcher de nous démarquer du PS ont une responsabilité dans le fait que les gens nous font payer les fautes du PS ?
et ca vous surprend ? melenchon recycle un discours maintes fois usé sur l'europe : "nous on renegociera...." les gens apres s'etre fait trompé je ne sais pas combien de fois par ce genre de discours.... le fdg croit pouvoir nous le ressortir encore une fois avec succes ?
il vous faut réduire le discours du front de gauche d'une manière impressionnante pour arriver à y trouver des similarités avec celui des personnes qui ont trahit les gens par le passé
et puis il vous faut aussi passer sous silence l'opposition idéologique totale entre le front de gauche et ces gens
et enfin il vous faut aussi faire un procès d'intention au fdg qui n'a pourtant jamais trahis par le passé
@Sandy
"on aurait pu l'éviter en se désolidarisant du PS, mais à cause des dirigeants communistes, nous sommes tombés en plein dedans, en nous alliant au PS, toute la belle dynamique construite jusqu'aux présidentielles a été brisée."

et plus loin : "il vous faut aussi faire un procès d'intention au fdg qui n'a pourtant jamais trahis par le passé"

L'alliance que vous dénoncez deux posts plus haut ne peut-elle pas être considérée comme une trahison, quand un PC _pour des raisons purement électoralistes_ suit un PS qui on le sait depuis pas mal de temps, n'a de socialisme plus que le nom ?

D'autre part le résultat faible du front de gauche s'explique par le manque de clarté de son discours critique sur l'UE (cela tient probablement à ce que le fdg est un aggloméré de différents courants). Du coup, concernant l'UE, la ligne directrice est floue et la stratégie proposée pour "changer l'europe" est peu crédible. On avait déjà eu cette discussion il y a quelques mois, où je vous pronostiquais des désillusions électorales aux européennes (sans être grand clerc d'ailleurs). La question qui vient est combien de temps faudra-t-il encore attendre pour que le fdg entérine le fait que pour refonder l'Europe (derniers propos entendus dans le discours de Mélenchon ; notons que ça progresse car "refonder" a remplacé "réorienter") il faudra d'abord en sortir.
non, sortir de l' ue serait suicidaire c'est magnifique de cette union de pays si différents et longtemps rivaux,et les poussés nationalistes comme hier en france sont surtout régressives.

quant à la "trahison" pour "des raisons purement électoralistes" du pc aux municipales,c'est une stratégie d'autonomie d'un parti
qui dirigent des villes en commun avec les socialistes depuis des lustres,et il y a eu des cas de figure très éclectiques avec des alliances composites.
Ne pas confondre ni comparer les élections municipales avec de braves gens qui , dans la plupart des cas , se dévouent à leur ville , avec la juteuse machinerie européenne où les plus malins plongent sans vergogne les mains dans la caisse sans faire le travail supposé , en se faisant "élire" ou embaucher par voie de cooptation , [s]copulation ,[/s] , copinage ou cousinage .
tout à fait d'accord et c'est une forme de correction morale d'assumer un bilan quand on gère une ville au sein d'une alliance politique.les directives nationales pour un scrutin mubnicipal,à gauche,doivent prendre en compte la réalité.
@Luc
Absolument pas d'accord avec votre première assertion ; je pense même que c'est strictement l'inverse. Mon argument : il suffit de regarder ce qui se passe en ce moment à force de vouloir imposer l'Europe à tout crin. C'est le maintien dans l'UE tel qu'elle est, qui est suicidaire. Le danger vient de l'intérieur et aussi de l'extérieur :
1- Catastrophe économique intra européenne accompagnée d'une montée des extrêmes droites quasiment dans tous les pays. Pour s'émanciper de l'échelon national il faudrait qu'existe un sentiment d'appartenance à un peuple européen. Or, que ça plaise ou pas, il n'y a pas de peuple européen et la tentative de transfert de souveraineté de l'échelon national à l'échelon européen entraîne une forte crispation et des tensions au sein des différentes populations. Les dernières élections viennent de le montrer très clairement. Vous semblez critiquer le nationalisme, mais l'UE est aussi un projet nationaliste (selon votre sens péjoratif) qui vise à organiser la confrontation à une échelle supérieure, contre les autres grands ensembles géostratégiques (Chine, Inde, Russie, Amérique du Sud) et je ne vois pas en quoi cela est magnifique.
2- Au niveau international, sous l'égide de l'UE, on se met à suivre dangereusement le militarisme forcené des EU permettant de péréniser pour un temps encore leur suprématie mondiale... tout cela est inquiétant et ne présage rien de bon pour l'avenir, dans un monde où les ressources naturelles vont bientôt manquer, si on ne change pas rapidement de politique. C'est-à-dire en reprenant notre souveraineté (concomittante avec la démocratie) et en nouant des alliances stratégiques ou partenariats économiques croisés avec tous les blocs géopolitiques mondiaux. Il me semble que c'est plutôt ce genre de configuration, avec de nombreuses relations et intérêts croisés entre tous les pays, qui garantit la meilleure stabilité géopolitique mondiale, plutôt que la création de quelques gros blocs monolithiques qui accréditerait la thèse du choc des civilisations.
@sherwood01
je trouve magnifique que des pays rivaux pendant des siècles, qui partagent une histoire tragique de millions de morts puissent envisager un destin commun.évidement ça dérange "les patriotes" de ces pays et ils nous sortent les bons vieux lieux communs,sur l'immigration,la crise économique ou comme vous pointant l'alliance avec les salauds de la cia!

j'aime rome,naples,lisbonne,utrecht on y est dépaysé profondément et délicatement,avec du pognon commun!
Vous avez oublié Athènes aussi, où le dépaysement est total en ce moment, surtout pour les autochtones !
Sinon, d'un point de vu architectural, je suis d'accord, ce sont de très belles villes qui méritent de s'y attarder.
Dommage que l'on ait uniformisé la monnaie, ça avait son charme la Lire l'Escudo ou le Florin, ça contribuait nettement au dépaysement, presqu'autant que l'architecture je trouve.
Si vous voulez, les règles du destin commun écrites dans les traités européens ne me conviennent pas du tout car je trouve qu'elles font régresser tous les "acquis" sociaux gagnés par nos aïeux au cours du XXe siècle. Le résultat actuel est que cette [s]destruction[/s] construction européenne avec sa politique économique et monnétaire entraîne tous les standarts sociaux vers le bas, au lieu de les tirer vers le haut et que l'OTAN nous enferme dans une politique extérieure de plus en plus agressive.
Je ne sais pas où vous voyez de lieux communs ? Dans votre tête sûrement !
Maintenant, vous avez effectivement le droit de trouver cela sympathique...
je suis d'accord avec vous sur les standarts sociaux et sur les luttes ouvrières des siècles passés.
néanmoins je vis à la campagne,le pognon que touche les paysans pour la pac,parlez-en aux vieux agriculteurs qui ont trimé toute leur vie,"du lever au coucher du soleil",pour des salaires dérisoires,et qui touchent des retraites de misère.
ou encore la hausse du niveau de vie dans des régions enclavées,ou même dans certains pays grace aux aides européeennes...
et il faudrait rayer tout ça d'un trait de plume,sans parler de la paix qui demeure,quand on voit la violence et la mort à l'est du continent.
sherwood01,le fatalisme capitaliste de l'europe me navre évidement, la france était un pays capitaliste avant d'être dans l'ue.vous parliez plus haut de ressources naturelles limitées mais justement ce ne sont pas des frontières qui vont résoudrent ce genre de problèmes gravissimes.
une dernière chose,le fn à gagné les élections européennes dimanche,c'est sinistre pour notre pays,mais son poids au niveau européen est ridicule,c'est un des avantages de l'europe dans ces cas là,ça dilue considérablement le poids des patriotarts...
Mais moi aussi je vis à la campagne ; on y voit une agriculture à deux vitesses avec d'un côté les petits agriculteurs qui tirent la langue qui sont obligés d'arrêter leur activité à cause des normes par exemple et les gros céréaliers ou engraisseurs qui vivent de subventions... soit dit en passant le gros des subventions retournent aux banques dans le remboursement de prêts pharaoniques permettant de rembourser le matériel agro industriel. Car seuls ceux qui se sont transformés en industriels ont pu s'en sortir... et à quel prix pour le paysage : monoculture et pour l'environnement : les sols sont morts et les nappes et rivières polluées. Et tout ça pour produire de l'excédent qui va détruire les marchés locaux de pays en voie de développement. On cherche donc où est le gain !
Quant à la paix (toute relative) que l'on a connue de 45 à aujourd'hui, elle tient à l'équilibre de la terreur nucléaire et pas à autre chose... le "mal nécessaire".
Les ressources naturelles, il y en a peu en europe et le fait de ne pas avoir de frontière ne nous en rend pas l'accès plus aisé. On est dépendant d'autres pays du monde, qui eux ont des frontières et l'on s'adosse à la puissance étatsunienne pour aller siphonner tout ce qui est possible de siphonner.
L'analyse produite dans votre dernière phrase est dangereuse car erronée. L'UE ne nous protège pas des fascistes, puisqu'elle est en train d'en être le terreau.
si,pour l'instant le parlement européen dilue les nostalgiques des "patries",et je vous signale que dans l'histoire du 20e siècle le terreau fasciste fût fertile dans des pays très nationalistes.vous faites un contresens
gratuit et trivial,l'ue est absolument critiquable sur de nombreux points,mais son concept internationaliste est une de ses grandeurs.

quant aux agriculteurs pollueurs,c'est un constat lucide que vous faites,mais je ne vois pas en quoi l'europe est exceptionnelle sur ce plan,c'est pareil,au japon,en indonésie,au brésil,aux usa...

votre discours et vos arguments ne sont recevables que si vous on imagine un monde abstrait,sans aucune prise sur la réalité concrète et je ne vois pas en quoi la paix serait moins appréciable car reposant sur l'arme atomique,pour le retour à la ligne maginot:non merci.
Je ne suis pas un nostalgique de la patrie, mais je crois comprendre qu'il n'y a pas de démocratie possible (même imparfaite) sans un espace de souveraineté clairement défini. L'internationalisme est un concept qui ne peut pas s'appliquer sur tous les plans en tout temps et en tout lieu. Je vous ramène à la phrase de Jaurès "Un peu d'internationalisme éloigne de la patrie ; beaucoup d'internationalisme y ramène."
Et c'est vous qui commettez un contre sens tragique sur la situation actuelle : l'UE est en train de réveiller ce qu'il y a de mauvais dans le sentiment d'appartenance nationale.

Pour l'agriculture je vous disais cela dans le sens où la PAC oriente et favorise l'agriculture industrielle avec les désastres précités qui en découlent, donc je ne vois pas où est l'avantage pour le bien commun des européens.
Cette politique n'a effectivement rien d'exceptionnelle par rapport à certains pays (pas tous) mais à quoi a donc servi cette politique commune ? une plus grande efficacité à endetter les paysans et à pourrir l'environnement ?

Pour votre dernier point, je pense que vous ne m'avez pas compris : la paix que l'on vit en europe occidentale depuis la ww2 n'est pas due à la construction européenne mais à la dissuasion nucléaire. C'est simplement un constat, pas un jugement de valeur.
tous vos arguments qui enfoncent l'ue pourraient s'appliquer si on parlait des différents pays pris un par un.l'agriculture française aurait été aussi polluante et productiviste si nous n'avions pas fait l'europe et peu être même pire, quand on sait que le pays le plus exportateur de produits agricoles en europe ce sont les pays bas!la marge de progression française rapporté à la taille du pays est élocente.

je n'essaye pas d'atribuer je ne sais quels bons ou mauvais points à l'ue dans un domaine particulier,je suis heureux d'être en paix et en amitiée(même limitée) avec les pays voisins et les autres,peu m'importe si c'est l'ue,la disuasion nucléaire,qui y a contribué le plus éfficacement.

si j'ai voté fdg dimanche,c'est dans l'espoir de voir la construction européenne plus sociale,plus poétique,je dégueuele le capitalisme mais "se sont toujours les conditions qui déterminent les moyens" et j'aime autant aujourd'hui me dire européen,que français.les dominants français sont aussi blamables et médiocres que les autres qu'ils soient positionnés en france ou ailleurs...

e la vita e bellissima...
Le FdG suit le meme destin que le NPA, un debut eclatant puis un declin....

Pour moi le tournant c'est les elelections presidentiels sur l'UE ou il n'a pas osé la radicalité contre l'UE.... si marine lepen est en plein dynamisme, c'est qu'elle s'est posé sur ce creneau la, il y' aune telle exasperation que meme si racisme ca passe.
Il a finit par appeler a voter pour hollande, il a perdu encore plus d'electeurs, et pour longtemps, qui avec le comportement du pc, fait qu'un electeur se demandera toujours si voter FdG, c'est pas au fond voter PS.

Le FDG s'est loupé sur ces 2 questions essentielles :
sur sa credibilité en tant que force alternative, revenir toujours au PS, fait que le vote des contestataire va ailleurs....
sur l'europe, l'exasperations d'un partie non-negligeable de la population les pousse a vouloir un discours clair et offensif contre l'UE et l'euro, un discours de rupture..

les resultats parlent d'eux meme, election apres election le FdG se vautre, et pour ma part inutile de chercher des raisons chez les autres, le FdG ou plutot le PG a laissé passer sa chance, je sais pas comment vous allez pouvoir recredibiliser un discours aupres de l'electorat, faire le couillon aupres de journaliste ca va 5 mn mais ca mene pas tres loin.
Etant donné votre malveillance vis à vis du PG et du FDG, j'ai cru comprendre que vous rouliez pour le FN, vos considérations sur la stratégie du FDG n'ont aucune crédibilité et aucun intérêt.

Ce que nous défendons est parfaitement cohérent et juste, c'est la meilleure solution et la plus efficace. Seulement nous sommes inaudibles, et c'est en partie parce que le rapport de force nous est totalement défavorable, parce que nos adversaires sont plus forts et plus nombreux, parce que les gens entendent plus de choses qui les désinforment sur ce que nous proposons, que d'informations.
Si les idées simplistes et fausses ont le vent en poupe, c'est parce qu'il y a un climat général qui leur est favorable, et parce que de notre côté nous n'avons surement pas l'éloquence nécessaire pour battre ces idées.

Il n'est évidemment pas question de s'aligner sur des idées qui sont mauvaises simplement parce qu'en ce moment ce sont ces idées qui progressent. On fait de la politique pour améliorer les choses, pas pour crier avec les loups et surfer sur les vagues par électoralisme.
oulalal.... le fan de melenchon sort la grosse artillerie " je suis un malveillant frontiste".... vous etes pathetique....

En tant que militant j'imagine que vous etes d'accord avec vos salades.... cela dit vous etes de ceux qui misent sur les urnes, et les urnes "parlent", vos scores baissent.... une election qui devrait etre si favorable aux petits partis comme le votre, le resultat est quand meme mauvais.

Vous etes comme les sarkosyste.... c'est pas qu'on a perdu, c'est juste qu'on a pas gagné a cause de mechant contre nous....
Connectez 2 neurones, la gauche un peu radical a toujours evolué dans un univers hostile. Le discours de melenchon est peu clair, peu credible, arrosé d'une dose de n'importe quoi sur l'europe, et apparemment vos 6% de 45% montre que beaucoup le pense.

Vos idees sur l'europe sont foireuses, peu y adhere, et d'apres les echos que j'ai aupres de sympathisant locaux FdG, certains grincent des dents aussi chez vous en interne, qui auraient prefere une autre ligne plus radical....

T'es un brave soldat, mais faut arreter de nier l'evidence, vous vous vautrez elections apres elections.
C'est sûr, ya que le résultat qui compte... Dur-dur de ne pas avoir voté Mélenchon...Faut s'en inventer, des histoires...Et puis, ya pas que la politique, dans la vie...On a aussi le droit d'être un con fini.
On a aussi le droit d'être un con fini.

ca vole haut au front de gauche...
ah, vous avez deviné ? Vous remontez (de très bas) dans mon estime.
"beaucoup le pense."
"peu y adhere,"

Vos "beaucoup" n'ont pas l'air plus nombreux que votre "peu".
oui je vous accorde que le "beaucoup" a vouloir la rupture est encore minoritaire, mais largement plus nombreux que le "peu" FdG qui fait encore moins.

A quoi sert le FdG, a faire comme madame lineman, chouiner pleurer, se plaindre puis finir par faire voter PS ?
Vous avez voté pour quelle formation, par curiosité ?
j'ai posté suffisamment de message ici a @si, contre le systeme representatif, contre la confusion republique/democratie, pour pouvoir dire droit dans mes bottes : je ne participe pas a cette mascarade. j'ai jamais voté de ma vie, et je ne voterais jamais dans une election pour elire un representant politique, qu'on me vole ma "parcelle de pouvoir" est une chose, mais il est hors de question, par ma participation, de le legitimer,

N'en deplaise a vous du FdG, la critique que je formule est celle d'une gauche plus a gauche que la votre, j'esperais voir aux dernieres elections un vrai representant du courant reformiste socialiste (pas que je comptais voté pour lui, mais meme si ce n'est pas ma tasse de thé, j'estime que ce courant a sa pertinence et donc sa place), je constate que lui et sa coalition est juste une espece de voiture balai pour les formations de la droite dite socialiste.

Le fait que 55% des gens, scores de la meme teneur a chaque election de ce type, s'abstiennent est pour moi une demonstration que la majorité des gens ne se sont jamais appropriés les institutions europeennes qu'on leur a octroyé....
Le rejet de l'UE n'est pas a demontré, c'est l'adhesion a ces institutions qui est a faire.
à Paris la gauche "plus à gauche que moi tu meurt" (NPA et LO) ont fait 1,16% à eux deux. Il encadrent le parti des "europirates" et "Cannabis sans frontière" (et sont royalement dépassé par la folle de la messe et ses 1,21%).
Ce positionnement ne rencontre donc pas des masses d'adhésions exprimée (quand a faire parler les abstentionnistes , je laisse ça aux autres).
sans vouloir vous vexer, je m'en branle de leurs scores.... ce n'est pas mon positionnement, j'attends pas d'une election un quelconque resultat, ou plutot je m'attends au pire quelque soit "l'elu".

Ce que je veux c'est pas une nouvelle republique, mais qu'on essaye enfin d'emprunter la voie democratique.
Heureusement qu'il y a la dernière phrase, sinon on dirait un discours d'extreme droite.

Mais vous avez raison dans ce cas de ne pas voter FdG parce que Melenchon est un bon produit du systeme habituel et son but et d'être élu mais surtout de ne rien changer dans le principe des institutions. Quand à ses militants, on dirait parfois des midinettes devant Justin Bieber tant tous ses pires travers lui sont passés.
Vous avez décidément une vision bien réductrice du FdG, en mettant systématiquement la loupe sur certains comportements en effet existant, mais anecdotiques par rapport au fond de ce que constitue et défend le FdG - bref, le fond que vous évitez soigneusement et systématiquement.
Ce qui vous fait un point commun avec Makno: la considération du FdG comme un adversaire et qu'il ne vaut pas mieux que les autres partis, quels qu'ils soient.
"Melenchon est un bon produit du systeme habituel et son but et d'être élu mais surtout de ne rien changer dans le principe des institutions"

Heuuu. La VIème République que le PG, dont Mélenchon est le co-président, appelle de ses vœux et a mis dans le programme du FdG, ça ne vous dit rien ?
Le live Médiapart a commencé, et on commence par David Van Reybrouck, "contre les élections".
On est en plein dans le sujet
Annie Lacroix-Riz: Aux origines de l'Europe - vidéo 1h
http://www.youtube.com/watch?v=E9bHcF9ckIU

tout y est dit ! et l'émission proposée ne fait que confirmer que ce "machin" n'est qu'au service des banques et des capitalistes !!
Pas le temps de lire ce qu'il y a au-dessus : les @sinautes sont plus bavards que les députés européens ! ;=) peut-être ce que je vais écrire l'a-t-il déjà été. J'en doute, en l'absence de corrections.
Dans votre quatrième paragraphe descriptif, vous orthographiez Gauzès en “Gouzès”, dans le titre ; et dans le texte, Françoise Castex devient “Costex”, puis – flatteurs, va... – “Cortex”. Ce serait gentil pour eux de corriger...

Ah ! en allant vérifier la suite, j'ai rafraîchi la page, et il ne reste plus que “Gouzès” dans le titre. Allez ! un dernier effort... Merci !
L'émission part bien, et puis ...
Si on fait une émission cherchant à comprendre pourquoi les gens ne s'intéressent pas à l'UE, inviter des eurodéputés, ça se comprend.

Ne pas inviter des représentants de mouvements politiques qui s'opposent à l'UE, étant précisé qu'il n'y a pas que le FN ou d'obscures groupuscules, c'est inadmissible car c'est évident qu'ils ont des réponses à proposer aussi.

Normalement je vous défends @si, mais là, y a faute.
@ charlotte :
Comme je l'ai dit plus haut, il y a aussi la liste Décroissance.

Personnellement, je m'en tiendrai au FdeG.
"JLM, j'aimais bien, mais sa reconversion écolo j'y crois pas trop."

Le Front de Gauche, d'une par c'est pas que Mélenchon, c'est aussi Martine Billard, Corinne Morel-Darleux, …, et de deux, le projet d'écosocialisme est bien plus clair et cohérent que ce que proposent les gens de EELV, qui ne sont pas foutus de s'entendre sur une ligne, et nourrissent le paradoxe de n'avoir pas encore lâché le modèle économique basé sur la croissance.

Quant à Mélenchon, vous pouvez consulter sur son site où il a voté contre, où il a voté pour, et pourquoi. C'est on ne peut plus transparent, vous vous ferez une idée.

Je n'ai pas à vous dire pour qui voter, mais juste vous rappeler que bientôt il y a le TAFTA, et qu'il faudra avoir suffisamment de poids pour lutter contre. Et que les ricains en ont besoin pour nous vendre leur gaz de schiste, et que c'est pour ça qu'ils ont foutu ce bordel en Ukraine.

Aux urnes, bordel ! Banzaï !!!
Je viens ici pour chercher des infos que je ne trouve pas ailleurs, c'est-à-dire qu'à la veille des européennes, je cherchai un parti écolo-gaucho qui ressemble le + à mes idéaux, donc je me dis : Fdg ou EELV. Bové est trop libéral pour moi, et les verts ont trop fricoté avec le PS, donc ça me gave. Tiens, tiens, je découvre Nouvelle Donne, le nouveau parti de Gaccio et Larouturrou (j'ai du mal avec son nom!) et je me dis, tiens, pourquoi pas, JLM, j'aimais bien, mais sa reconversion écolo j'y crois pas trop... et puis je me dis, et Rabhi, mon bon Rabhi, il voterait pour qui? Alors je tombe sur Démocratie Réelle, mais aucun programme, et je vois sur certains articles qu'ils ont du mal à virer des FHaineux et des E&R... et là, je tombe sur le site de Soral, et 6 vidéos de Rabhi, comme si Pierre papotait tous les jours avec le gars, et je tombe sur un article des Enragés de facebook, pas franchement sympa sur le clan Rabhi et sur les Colibris, qui donne à penser... alors du coup, c'est le bordel!!! Je vais peut-être aller voter pour "les citoyens du vote blanc", tiens, finalement!!!!!

:S
Et bien sûr il faut vite relayer l' "info" (totalement fausse) sur Mélenchon "totalement absent du Parlement Européen" "comme Marine Le Pen".
Et bien sûr personne pour la relever, la mettre en doute...
Pourquoi dois-je payer un abonnement pour des boules puantes qu'on peut renifler partout, gratos?
j'ai préfféré regarder l'émission télé de Pujada du 22 plutôt que celle celle d'@si, c'est grâve?
Le professeur Tournesol rédacteur de la présentation a aussi écrit " bande mondiale" au lieu de "banque mondiale".
Bande de quoi ? That is the question...
Dans l'article qui présente l'émission on trouve "Castex" , "Costex" et "Cortex" ... Pas encore vu l'émission mais l'article donne l'impression que sous ces 3 noms c'est toujours de la même personne qu'il est question.
Je m'y perds.
Sinon il y a aussi une liste décroissance !

Moins de biens, plus de liens !
Ce n'est pas avec ce genre d'émission qu'on va se sentir préoccupés d'aller voter dimanche.
Entre les tripatouillages électoraux au détriment de l'efficacité du travail, l'affirmation que les Allemands bossent plus que nous et utilisent des stratégies pour damer le pion aux autres pays et tirer la couverture à eux (ceux en quoi ils ont raison, s'ils le peuvent), les combats en partie perdus d'avance contre les libéraux, je ne me sens pas trop bien.

Certes l'émission a permis de donner de la chair et nous met plus près du détail, de l'Union Européenne.

Mais ça ne persuade pas de voter.

Bah ! J'irai quand même.
Bonjour,
Dommage que cette émission ne soit pas en claire, la veille des élections.
Amitiés
Catherine Chabrun
le député ump jp gauzés arrive à faire suspendre une décision concernant le pourcentage de lait,d'une race de vache particulière,dans la fabrication d'un fromage normand, mais la socialiste f castex et le parlement dans son ensemble rament sans succés sur les problèmes fondamentaux.c'est éclairant!
Pas trop mal cette emission. Incidemment on a eut droit au fameux "travail en commission" ! Le travail des plantes vertes en commission ça existe aussi ...
Elle est parlementaire spécialiste de quoi déjà la dame qui dit que les cookies sont des petits programmes ?
Bonjour,

j'ai beaucoup apprécié cette émission. Et je suis convaincu que ces euro-députés font du travail. J'ai pu apprécié les éclairages de Liem Hoang-Noc assez souvent dans Politis.

Toutefois, je ne suis pas d'accord pour dire que Mélenchon, ou Bové par exemple, ne font pas leur boulot de député européen (quoi qu'il pense eux-même de l'autre!). Mais il ne font pas le MEME travail que les 3 députés présents à cette émission. Mélencon, par exemple, ne fait pas que des explication de vote à l'assemblée européenne. Il explique aussi son vote à ses électeurs. Et très abondament, ce qui permet d'avoir un éclairage, partisan forcément, mais indispensable.
Pour Bové, beaucoup moins de communication sur ce qu'il fait en quantité, mais des éclairages ponctuels et approfondis sur ce qui se passe concernant le volet agricole en particulier.

Et nous avons grandement besoin de ce travail aussi de la part des députés européens...
Merci pour cette émission d'utilité publique

Comme disait hier Dany Cohn Bendit quand la troïka a promis à la Grèce son aide : la première condition posée par Merkel et Sarkozy fut : "on vous prête l'argent mais vous n'annulez pas les contrats d'armements avec la France et l'Allemagne en cours".

Oui il faut voter dimanche pour dénoncer cette hypocrisie des grands partis (et du FN) justement !
Je n'ai pas regardé jusqu'au bout, non que cette émission ne soit pas intéressante, mais elle m'a passablement déprimé.

On y apprend que les premiers à se foutre de ces élections sont les politiques français avant les électeurs, que nous votons pour une majorité de glandeurs qui viennent là se remplir les poches sans se fatiguer et que cette docte assemblée passe le plus clair de son temps à discuter de problèmes qui ne sont pas de son ressort!

Si avec cette émission vous vouliez convaincre des abstentionnistes, j'ai bien peur que ce soit raté et si c'était l'inverse que vous recherchiez, c'est parfaitement réussi!

Malgré tout j'irai voter, bien que je ne le fasse plus depuis 2005, selon mes convictions comme Sapir, tout simplement pour faire baisser le pourcentage des voix accordées au parti de la haine et de l'imbécillité, mais sans aucune illusion sur l'utilité de ce vote et avec le regret de savoir que je vais engraisser un fainéant avec mon argent.
Je ne vois pas en quoi recevoir des documents papiers empêche de faire fuiter: Madame n'a pas accès à un scanner?
Je ne peux m'empêcher de constater que parmi les succès cités des trois parlementaires présents, il ne s'agit que d'empêcher l'Europe de faire quelque chose :
-enquête sur les dégats des politiques d'austérité de la troïka
-éviter un changement sur le quota de lait blabla
-lutter contre ACTA

Ça fait peur non?
Franchement, se baser sur une photo telle que celle montrée pour essayer d'en tirer une quelconque preuve d'accointance ?
Sur Arrêt sur images ?

Voici une autre paire de larrons en foire :)

Haaaaaaannnnnnn...
Alors ça, non ! Faire UNE émission sur le parlement européen à la veille de l'élection, et convoquer 3 euro-députés uniquement, sur @si ??? Mais je les entends partout ! Le jour ou vous ferez une émission sur les méfaits du tabac, invitez uniquement des représentants de Philippe Morris...

C'est le premier @si que je ne regarderai pas... en 10 ans... (au moins)
Quelques remarques: d'abord, sans l'absentéiste Mélenchon, je n'aurais jamais compris les arcanes du parlement européen. Ensuite, le stakhanovisme parlementaire n'est que le signe de la médiocrité intellectuelle. De plus, les éjectés dudit parlement me paraissent plutôt moins nunuches que leurs éjecteurs. Enfin, Daniel Schneidermann me semble un bon cuisinier politique. 2017, c'est demain.
L'entente entre PSE et PPE ne se résume pas à une photo. Pas le temps de retrouver la référence mais il me semble bien qu'une déclaration a circulé dans laquelle Schultz et Juncker reconnaissaient être d'accord sur une très grande partie des sujets.
Je n'ai pas eu envie de regarder quand j'ai vu le CV des invités. J'ai quand même jeté un coup d'œil . Pas de surprise, un même ronron auto-satisfait. Je vais relire Sapir et Todd et préparer une pièce d'1euro . Pile ,je vais voter . Face, je vais à la plage . Il va faire très beau dimanche
Les souverainistes (ou eurosceptiques) dont je fais partie sont confrontés à un choix cornélien : voter pour une liste hostile à l'Europe (en particulier celle qui prône une sortie de l'Union Européenne et qui n'est pas xénophobe) et légitimer l'élection, ou s'abstenir et entendre des hommes politiques, experts et autres politologues interpréter cette abstention comme cela les arrange, avec leur propre biais, condescendance voire mépris.

D'ailleurs ils n'attendent même pas l'élection pour analyser l'abstension :
[quote=Émission radio Du Grain à Moudre du 21 mai, France Culture]- Hervé Gardette: Donc s'abstenir pour vous Virginie Martin, c'est ne pas être du côté du mouvement. Alors c'est quoi ? Être du côté de la stagnation ?
- Virginie Martin: Alors tout dépend évidemment de ce que l'on met derrière l'abstention. Mais là on sait très bien que la plupart du temps sur la question de l'Union Européenne l'abstention n'est pas une abstention politique très forte, c'est juste une indifférence au mieux. Et donc évidemment l'Europe se fait sans les abstentionnistes par définition.
Ce genre de réflexion m'agace fortement…

D'un côté nous avons la ligne Emmanuel Todd :
En conséquence, j'ai choisi de ne pas aller voter le dimanche 25 mai. Je ne veux pas apporter ma caution à une institution non démocratique et proprement illégitime.

De l'autre, nous avons la ligne Jacques Sapir :
Je répète donc ce que j’ai écrit à de nombreuses reprises. Il faut voter, en fonction de ses affinités, et ce quelles que soient les préventions que peuvent susciter, à raison, les imperfections des programmes proposés. Seuls les résultats exprimés auront un sens.

J'étais en train de lire l'article d'E. Todd quand une alerte email retentit : Gazette 336. Aller voter ou pas ? Si vous cherchez des arguments…
" Quand les européennes sont passées, un tiers de députés européens quittent l’hémicycle européen pour faire campagne pour obtenir un siège national ! C’est spécifiquement français""

Et c'est uniquement la faute des institutions françaises, en Allemagne les élections nationales sont à un seul tour, ceux qui veulent s'engager dans la politique nationale le peuvent. En France il y'a 577 députés mais avec ce scrutin majoritaire, 3 personnes qui représentent un tiers des français à la présidentielle (JL Melenchon, M LePen et F Bayrou) n'ont pas pu se faire élire. 3 sur 577 ! c'est déjà trop ! C'est quand même de la folie furieuse.
Bonjour,

Je suis tête de liste d'un groupement qui s'appelle Démocratie Réelle, nous proposons une solution pour lutter contre l'abstention mais nous n'avons eu accès à aucun temps d'antenne nationale que ce soit télévision ou radio pour présenter nos idées, et ce n'est pas faute d'avoir lutté pour obtenir un temps d'antenne, nous somme le groupement le plus censuré de tous les médias nationaux.

Notre solution dérange le système car elle consiste à supprimer l'intermédiaire que représente l'élu dit "représentatif"

Voir notre site "Démocratie Réelle" et trois articles :

Spéléologie et Démocratie Réelle

« Démocratie Réelle » la liste la plus censurée de France

Dernière chance pour « Démocratie Réelle »
De très bonnes émissions :) mais de grâce améliorez svp la qualité de vos diffusions !!
Un fidèle abonné,
Cordialement,
Alain Koenig Ortoli
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.