180
Commentaires

Le moto-reporter, et le fumigène ultime

"Il n'a pas ouvert sa vitre pour nous parler":

Derniers commentaires

Zêtes méchant Daniel.

Ne savez-vous pas que le coup du moto-interview est une sorte de consécration pour les médiocres ? Cf. la fulgurante ascension de Benoït Duquesne, alias le "motodidacte", qui s'est vu confier des émissions à lui tout seul après des années de strapontin.

Cette histoire et la question des 3 débats (et pourquoi pas 12 ?) montrent à quel point ces gens fonctionnent totalement en circuit fermé, sur une logique de bac à sable, où chacun essaie de faire le plus gros pâté pour impressionner le voisin. Et quand un importun (un "vrai gens") s'autorise à les critiquer, ils se protègent derrière leur carte de presse, la défense de la démocratie (dont ils se foutent tant qu'ils occupent leur poste au chaud), etc.

Et quand le Monde fait la série "un jour en France", on voit quelques scribouillards découvrir la vie avec des yeux écarquillés, et venir témoigner à la télé comme s'ils avaient juste découvert Tombouctou, devant des animateurs incultes qui frissonnent à l'évocation de tant d'exotisme. L'exception qui confirme la règle en quelque sorte...
Je constate avec joie qu'au fil des semaines, DS poursuit son "halimisation" avec des chroniques de plus en plus mordantes et agréables à lire. Pour ceux qui n'ont pas vu le dernier Pierre Carles, je vous met le lien en suivant: ca s'appelle "dsk, hollande, etc..."
Ce qui se voyait le mieux (sur TF1 au moins) c'est l'incapacité des deux présentatrices en robe blanche à gérer les prises de paroles.
Incapables d'interview potables en face à face, elles ne sont pas plus performantes en organisation de débat.
Besoin de lifting sur TF1...
J'imagine sans peine que ce n'était pas mieux sur France2.
Je suis encore un peu sonné par les résultats.

Mais une chose est claire:

Pour moi ce sera Hollande, sans plaisir et sans illusion mais sans état d'âme, parce que j'en ais ras la casquette de voir la gueule et d'entendre la voix de Sarko TOUS LES JOURS.

Alors, si vous voulez contribuer à en reprendre dans la tronche pour 5 ans, pas d'hésitation: abstenez vous!
Au moins, au vu de la réaction de certains melenchonistes du forum, ça a le mérite de la clarté: ils ne sont que les alliés de la formule [Sarkozy + Le Pen]. Eux qui pourtant se dissimulaient derrière des tas de raisonnements tout en complexité et en nuances, en passant par A + B et par des tas de liens google.
Je suis désormais convaincu que [Sarkozy + Le Pen] va l'emporter, bon kiff à tous les melenchonistes aigris.
Hier soir on a pas eu Allègre mais on a eu Tapie ! A quel titre ?

Une bonne question à poser à notre Pupu de la Nation !
Tiens, Schneidermann fait du Porte maintenant ?

J'espère qu'avec cette séquence d'un niveau d'intérêt abyssal la radio aura gagner quelques auditeurs.
Voté yannick! D'où je suis,,je voudrais que se calment tous les égoïsmes .L'aventure n'est pas terminée.Les idées du front de gauche restent et produiront des effets.Pour ça,il faut être là.
Amis de gauche
je tiens a vous faire part d'une idée quelque peu minoritaire mais qui n’enlève rien a sa pertinence.
Si j'ai voté front de Gauche, ce n'est pas parce que j'ai trouvé des idées qui me séduisaient dans son programme, mais bien parce que les idées que j'avais étaient dans le programme du front de gauche.
Dans cette position, je me trouve dans un état de réel acte démocratique et non plus dans la fumeuse mandature représentative.
Quoi il faudrait que je vote Hollende ??? même pas mort je ne le ferais.
Dois je rentrer dans un calcul machiavélique et utiliser les seules armes que nous laissent nos ennemis  pour dénaturer la démocratie....
Attention, a ce jeu là.... si nous votons peut importe qui l'on nous propose, ils nous proposeront n'importe qui....
hormis le style, avez vous vu une différence en blair et cameron ou entre kol et schreuder ?(je ne ferai pas l'effort de vérifier l’orthographe de leur nom) 
C'est certes la droite qui déménage vos meubles mais c'est les roses qui ouvrent la porte.
il faut chercher longtemps avant de trouver un socialiste avec une pensé politique profonde qui ne serait libérale.
le parti socialiste c'est la gauche de l'idiot

Le 6 je vote quand même Mélénchon
Moi aussi, sauf si les derniers sondages voient mimolette en difficulté.
meme pas l'ami,
ils n'ont qu'a assumer et payer.... ils ne souffrent suffisamment pas assez pour réfléchir.... et bien qu'ils se rassurent ça va continuer....
énervé je suis ...très
"ils n'ont qu'a assumer et payer....": protagoras

On ne s'édifie pas une posture d'irréductible sur le dos des autres, ce ne sont pas eux, le PS, qui payeront le prix de cinq années supplémentaire de Sarkozysme, ce sont ceux qui seront renvoyés manu militari dans leur pays, qui seront expulsés en plus grand nombre de leur logement, j'en passe et des meilleures.

Vous partez d'un présupposé complétement fallacieux selon lequel le suffrage universel dans une élection à deux tours serait démocratique et qu'il faudrait le respecter en votant pour ses convictions et non en instrumentalisant le vote.

Mais vous vous leurrez à bon compte. Le système électoral que nous nous traînons est déjà anti-démocratique, c'est pourquoi jamais vous ne jouez mieux son jeu que lorsque vous votez par conviction pour un candidat. Seules des convictions pour des principes dépassant amplement nos petites adhésions vous permettraient de comprendre que la situation nous oblige à nous jouer de ce système perveti dans son être même.

Vous voulez jouer en solo, rester un pur, bien, ne vous étonnez donc pas du résultat d'hier, un minimum de 20% ont la même perception du vote que vous.

yG
Bien vu, je vote.
[quote=ce ne sont pas eux, le PS, qui payeront le prix de cinq années supplémentaire de Sarkozysme]
et bien on va rire un peu et je veux bien prendre les paris.... les gens accepterons des choses du ps qu'ils n'auraient pas accepté de sarko...... "si même hollende le fait, c'est que ça doit être utile et nécessaire".
Je me refuse, et ce n'est pas une posture, d'avoir une sexualité qui n'est pas la mienne et cela peut importe la couleur de la capote.

[quote=Vous partez d'un présupposé complétement fallacieux selon lequel le suffrage universel dans une élection à deux tours serait démocratique et qu'il faudrait le respecter en votant pour ses convictions et non en instrumentalisant le vote]
Ce qui est un présupposé fallacieux c'est de penser que l'on peut instrumentaliser un vote. Vous n'avez pas les outils pour le faire, le pouvoir oui.

[quote=c'est pourquoi jamais vous ne jouez mieux son jeu que lorsque vous votez par conviction pour un candidat]
ah, mais on est d'accord, je ne vote que par conviction pour un candidat, donc je ne joue pas son jeu.

[quote=Seules des convictions pour des principes dépassant amplement nos petites adhésions]

pouvez vous citer ces fameux principes qui relie fdg et ps (de 2012)

[quote=Vous voulez jouer en solo]

C'est bien parce que je ne joue pas solo que je ne voterai pas ps

[quote=rester un pur]

je n'aurai pas choisis ce mots, mais c'est vrai que je préfère a souillé, sale, malpropre

[quote=ne vous étonnez donc pas du résultat d'hier, un minimum de 20% ont la même perception du vote que vous.]

argument faux.
il y a des personnes qui ont si peu d’intérêt pour la politique qu'ils ne voteraient même pas si il se pressentaient eux même a la présidence . c'est vous qui postulez que ces personnes ne se sont pas déplacées parce qu'il n'avaient trouvé de candidat et qu'ils ont voulu garder leur pureté ...
Désolé, mais la démocratie ce n'est pas choisir mais décider. Et dans notre cas, décider du cadre et des principes qui nous sont essentiels. Alors c'est ou c'est pas!!! il n'y a pas de "ça peu ressembler" , "c'est le plus proche" c'est ou c'est pas.
Car vous pourrez toujours essayer de vous prendre une murge au canada dry ....
sarko a ( presque ) perdu ; le sarkozisme aura la vie dure, beuark. comme le bushisme et le thatchérisme qui nous collent aux semelles...
M'enfin, la gauche, sa porte bonheur.
Bien vu, je vote.
Personnellement, je suis plus de l'avis de Protagoras. Mon raisonnement est pourtant un peu différent, il me semble.

Je pars du principe que notre gouvèrnement élu a besoin d'un carburant pour fonctionner. Son énergie, ça s'appelle la légitimité (pour les curieux, lire Bernard Manin). Rappelez vous comment notre président disait à longueur de discours "je suis le président de tous les français"... blablabla. La seule chose dont ont peur les élus, c'est d'une carence en légitimité! Comprenez bien ça. Sans elle, ils ne sont rien.

Le fonctionnement est simple. Nous acceptons d'obéir au gouvèrnement tant qu'il est légitime. Plus il y a de votants, plus la majorité obtient de suffrage, plus il est légitime.

Moi, je conteste la légitimité de notre gouvèrnement. Je ne désire pas un gouvèrnement Hollande légitime, pas plus qu'un gouv. de droite légitime. Je pense (pour l'instant), ne pas aller voter au second tour.

Qu'ils veuillent en tenir compte ou pas, mon abstention signale mon désintérêt pour les candidats en lice.

Finalement, oui, la lutte continue, sur un autre terrain. Je ne suis pas résigné.


Amicalement,
Matthieu de Poitiers
Bravo Matthieu ! les vrais weberiens sont si rares !
"Moi, je conteste la légitimité de notre gouvèrnement. Je ne désire pas un gouvèrnement Hollande légitime, pas plus qu'un gouv. de droite légitime. Je pense (pour l'instant), ne pas aller voter au second tour.
Qu'ils veuillent en tenir compte ou pas, mon abstention signale mon désintérêt pour les candidats en lice.
Finalement, oui, la lutte continue, sur un autre terrain. Je ne suis pas résigné. "


Non, Matthieu_S, votre absention ne signale rien, pas plus qu'une grève de la faim non médiatisée n'a de sens.

Vous oubliez que Chirac n'avait aucune légitimité en 2002, puisque nombre de gaucho dont votre serviteur l'ont élu pour éviter Le Pen. Cela ne l'a pas empêché de s'asseoir sur sa non représentativité.

Ne vous leurrez donc pas, tout vote qui ne sera pas contre Sarkozy en terme de comptabilité n'aura qu'un seul résultat, il sera en sa faveur.

Assumez-le si vous le pouvez, mais ne comptez pas sur ma clémence, je serai vous en tenir pour responsable.

yG
A albert-yves Denielou:
je ne connais pas Weber. J'entends beaucoup son nom, pourtant. Il a les mêmes idées que moi? A la bonne heure.

A Yannick G: "votre absention ne signale rien"
On me fait souvent ce reproche là. Je le trouve pertinent, et j'y médite.
Ce qui me gêne le plus, c'est le sentiment d'être accusé de collusion avec l'ennemi pour ma prise de position.


Quant à Chirac, je ne suis pas sûr qu'il se soit tant que ça "assis sur sa non représentativité". Un peu tout de même, en bon chef suprême du gouvèrnement. Du reste, personne ne se sert de cet élément pour faire pression. Est-ce de ma faute? Il me semble pourtant que ce que j'avance est valide. Un gouvèrnement non légitime est moins stable. Ensuite, tant que le vent ne souffle pas... ce n'est pas étonnant qu'il ne chancèle pas.

Matthieu de Poitiers

post scriptum: après la lecture de votre billet du dessous, je sens la nécessité de préciser que je patis suffisament de la politique actuelle: diplômé sans emploi et sans perspective d'emploi.
"On me fait souvent ce reproche là. Je le trouve pertinent, et j'y médite.
Ce qui me gêne le plus, c'est le sentiment d'être accusé de collusion avec l'ennemi pour ma prise de position. "


Je comprends Matthieu_S que cela vous gêne, mais le jeu est bêtement quantitatif, ce n'est pas de votre faute, c'est ainsi, vous n'existez dedans que selon cette dimension binaire, manichéenne si vous voulez.

C'est pourquoi que vous le voulez ou non, vous êtes comme moi, ni plus, ni moins, responsable.
Je ne vous reproche rien que je ne me reprocherai moi-même si je devai faire comme vous en aviez l'intention.

Ne votez pas contre Sarkozy ou pour Holland pour vous, faites-le pour ceux qui en ont besoin et qui eux font la différence, si vous vous ne la considérez pas comme pertinente.

Que risquez-vous ?
D'avoir servi à quelque chose au lieu de rien ?
D'avoir servi autrui au lieu de votre égo ?

Vous n'avez rien à perdre, puisque ce n'est pas pour vous que vous agissez, alors n'hésitez pas, votez PS, sans joie, sans vigueur, mais de façon responsable.

yG
D'avoir servi autrui au lieu de votre égo ?

celle la, elle est pas mal quand même.... on a donc le choix entre son ego(pas bien) et autrui (le bien universel)
je vais encore réfléchir pour savoir si je continu a être un salaud :)
je pense que c'est surtout votre ego, justement qui parle ici...
Je suis désolé YG vous allez croire que je vous en veux, mais pas du tt, mais vous abuser un peu :
"Vous n'avez rien à perdre, puisque ce n'est pas pour vous que vous agissez, alors n'hésitez pas, votez PS, sans joie, sans vigueur, mais de façon responsable. "
de façon responsable.??????????????????????????????
aller, imaginons personne du fdg va voter pour holland, sarko passe.....
la faute a qui a nous?????????????????????????
non, la faute a holland...... quoi, ça lui coûte un bras une augmentation du smic de100e ???? il aurait tt le monde derrière....
on lâche rien .... en tt cas pas pour 40e
"imaginons personne du fdg va voter pour holland, sarko passe.....
la faute a qui a nous?????????????????????????
non, la faute a holland..."


Non, cela sera notamment votre faute protagoras, et je ne manquerai pas de vous la rappeler.
Je sais, vous n'en avez cure, mais bon, c'est pour le principe, je le ferai néanmoins.

yG
"imaginons personne du fdg va voter pour holland, sarko passe.....
la faute a qui a nous?????????????????????????
non, la faute a holland..."

Non, cela sera notamment votre faute protagoras, et je ne manquerai pas de vous la rappeler.
Je sais, vous n'en avez cure, mais bon, c'est pour le principe, je le ferai néanmoins.


vous voyez maintenant ce que je veux dire,vous avez pris leur rhétorique.
C'est ce que dit les usagés de la SNCF quand il y a une gréve.... c'est la faute au gréviste si ils ne voyagent pas... et personne ne pense que c'est peut être de la faute a la direction qui les oblige a faire gréve pour avoir quelque chose.
culpabiliser l'un par la prise d'otage de l'autre.....
protagoras, ne faites pas le coup de la SNCF, vous avez les commandes de votre wagon, cela ne tient qu'à vous qu'il finisse sur une voie de garage ou non.

yG
C'est une très jolie a lire, mais ce n'est pas un argument.
je me répète donc : votre garage n'est pas le mien.... et puis ma foi,
si vous voulez absolument que je sois égoïste, et bien, je le serai pour vous faire plaisir uniquement ...

Non, Matthieu_S, votre absention ne signale rien, pas plus qu'une grève de la faim non médiatisée n'a de sens.

joli sophisme
non YG, on dit :
votre abstention ne signale rien tt seule, pas plus qu'une gréve patati patata
et si on remplace abstention par vote :
miracle ça marche aussi.....
c'est clair que nos millions d'abstentions ça a + de gueule qu'un seule abstention...
créons le parti de l'abstention en attendant la reconnaissance du vote blanc ... :-)

quoique le vote nico lepen ressemble beaucoup à un vote....blanc
"votre abstention ne signale rien tt seule, pas plus qu'une gréve patati patata
et si on remplace abstention par vote :
miracle ça marche aussi.....
c'est clair que nos millions d'abstentions ça a + de gueule qu'un seule abstention..."


Non, 99,999 % d'absentionnistes ne signaleraient rien, alors que 51% d'un vote, oui.
C'est pourquoi il est inutile de voter blanc ou de ne pas venir voter.

yG

Non, 99,999 % d'absentionnistes ne signaleraient rien, alors que 51% d'un vote, oui


vous avez le droit de le penser, surtout si c'est réfléchi...
je pense qu'il y a un certain niveau ou l'abstention n'est plus supportable pour un gouvernement
du moins c'est mon avis réfléchi.
"je pense qu'il y a un certain niveau ou l'abstention n'est plus supportable pour un gouvernement
du moins c'est mon avis réfléchi."
: protagoras.

Wouai, 100%, s'il est de mauvaise foi, mais ce n'est jamais une hypothèse à exclure...
Tiens, cela me fait penser que j'ai un Saramago qui illustre ce point dans ma réserve. Il serait temps de l'en ressortir.

;) yG
les gens accepterons des choses du ps qu'ils n'auraient pas accepté de sarko...... "si même hollende le fait, c'est que ça doit être utile et nécessaire".: protagoras.

Oui, il y aura des cons tout le temps et alors ?
Il y aura aussi des manifestants.

Quant à l'argument selon lequel ils n'auraient pas accepté de la part de Sarkozy, il ne va pas loin, puisque quelque soit l'opposition, la force de la rue, Sarkozy en a déjà fait à sa tête.

On n'a donc rien à perdre à essayer face à un autre parti, puisqu'on n'a rien obtenu face à celui-là.

"Je me refuse, et ce n'est pas une posture, d'avoir une sexualité qui n'est pas la mienne et cela peut importe la couleur de la capote."

Vous participez en ne votant pas contre Sarkozy à ce que les autres se fassent mettre profondément par lui.

Que cela vous indiffére de vous faire enfiler par untel ou untel, car, cela aura lieu avec ou sans vous, on s'en fout, il n'en va pas de même de tout le monde. Ce n'est pas pour votre bon plaisir que je vous sollicite, c'est pour celui des autres.

Sortez de votre moi-je, un instant.

"pouvez vous citer ces fameux principes qui relie fdg et ps (de 2012)"

Sortir Sarkozy, cela peut faire peu, au final, mais c'est bien assez pour ceux qui ont à pâtir le plus de sa politique pour que vous ne fassiez pas la fine bouche.

yG
"Oui, il y aura des cons tout le temps et alors ? "
Et bien faut mieux éviter de les faire sortir...

"Il y aura aussi des manifestants. "
bin tient, vous allez voir comme ça va être facile de faire sortir la cfdt

"Quant à l'argument selon lequel ils n'auraient pas accepté de la part de Sarkozy, il ne va pas loin, puisque quelque soit l'opposition, la force de la rue, Sarkozy en a déjà fait à sa tête. "
C'est ce qu'on appelle un point de rupture .... il y a un moment ou l'on doit changer de tête faire baisser la pression et pouvoir continuer .... pensez vous que maastrich soit passé si il était pas couvert sous les oripeaux des ideo de gauches .... et les privatisations si jospin n'avait pas commencé ... jospin et chirac main dans la main a lisbone, no alternative ....
Comme je disais plus haut quand l'huissier rentre chez vous, les déménageurs sont de droite mais celui qui ouvre la porte est socialiste.
Et même si la gauche dit qu'il faut se serrer la ceinture c'est que c'est vrai non?
croyez pas que le ps fera mieux, regarder le vote du senat sur le MES


On n'a donc rien à perdre à essayer face à un autre parti, puisqu'on n'a rien obtenu face à celui-là.

non rien a perdre, sauf de les voir arriver de moins loin

Vous participez en ne votant pas contre Sarkozy à ce que les autres se fassent mettre profondément par lui.
c'est bien ce que je dis, vous préférez la capote rose a la bleue .... c'est votre droit... les goûts et les couleurs ...
Et vous vous voulez que l'on se fasse mettre par hollande... permettez moi de ne pas décider qui....

Sortez de votre moi-je, un instant.
vous y êtes bien plus que je ne puis

Sortir Sarkozy, cela peut faire peu, au final, mais c'est bien assez pour ceux qui ont à pâtir le plus de sa politique pour que vous ne fassiez pas la fine bouche.

c'est parce que je fais la fine bouche que j'ai encore le goût de quelque chose, je m'interdit d'avaler certaines sornettes.

On tourne en rond.... vous vous pensez que sarko et hollande c'est pas pareil, moi je pense que c'est identique.... le désaccord est là ... le reste c'est très jolie mais ça ne fait pas avancer le schmilblik
"Et bien faut mieux éviter de les faire sortir...": protagoras.

Les cons ? Non, il ne faut pas s'inquiéter de les nourrir, ils bouffent n'importe quoi de toute façon.

"bin tient, vous allez voir comme ça va être facile de faire sortir la cfdt"


Vous avez besoin d'un syndicat pour manifester ? Et encore plus de la cfdt ? :)

"Et même si la gauche dit qu'il faut se serrer la ceinture c'est que c'est vrai non?
croyez pas que le ps fera mieux, regarder le vote du senat sur le MES"


Mais la question économique n'est pas tout. Loin s'en faut.
Il y a encore de multiples points d'opposition entre le PS et l'UMP, que cela ne vous concerne pas, c'est votre droit, mais cela ne vous autorise pas à les nier ou à les dénigrer. Ils sont amplement suffisant pour que le choix puisse s'opérer en dernière instance.


"c'est parce que je fais la fine bouche que j'ai encore le goût de quelque chose, je m'interdit d'avaler certaines sornettes."

Et vous ne considérez pas cela comme l'expression suprême de votre égotisme ?

Vous avez choisi de chausser des lunettes exclusivement économique, pas étonnant que vous ne distinguiez rien, dès lors que la question ne se pose plus essentiellement en ces termes.

yG
"
Vous avez besoin d'un syndicat pour manifester ? Et encore plus de la cfdt ? :)"

vous allez me dire que je dis un peu trop de "je"... mais il se trouve que je sais un peu comment les structures syndicale centrale fonctionnent et je (décidément) peux vous assurer que sans elles rien ne peux se faire de cohérent. sans aller jusqu’à tt ce qui est logistique, on peut dire que la cristallisation des énergies, le pouvoir d'impulsion, l'impossibilité du travailleur a quitter son poste si il n'est pas couvert, la capacité de mobilisation etc etc
Et oui on aura besoin de la cfdt du moins de sa structure, pour schrek (non ça c'est l'ogre qui se prend pour un roi)c'est moins sur :-)


"Mais la question économique n'est pas tout."
autre point de divergence, je pense qu'elle est tt justement .... la commune qui laisse la banque "dite" de france aux mains du privé et plouf la commune.

"Il y a encore de multiples points d'opposition entre le PS et l'UMP,"
ils sont sur les effets mais pas sur les causes



""c'est parce que je fais la fine bouche que j'ai encore le goût de quelque chose, je m'interdit d'avaler certaines sornettes."
Et vous ne considérez pas cela comme l'expression suprême de votre égotisme ? "

que dire a ça a par, non. Je ne vois toujours pas ou se trouve l’égoïsme ici en sachant que nous devons avoir la même définition de l’égoïsme vu que ce n'est pas un concept.
mais je veux bien admettre comme je l'ai dit plus bas :"
la seule chose qui me fait hésiter c'est les 1500e je crois de rentré en + et quelques prof en + .... c'est déjà ça de mieux... mais je suis suffisamment rodé a la négociation syndicale pour savoir que même les gens qui en ont besoin peuvent attendre si plus ils peuvent avoir ....."

Vous avez choisi de chausser des lunettes exclusivement économique, pas étonnant que vous ne distinguiez rien, dès lors que la question ne se pose plus essentiellement en ces termes.

La question est toujours poser en ces termes a l'heure actuelle, même si on veut nous faire croire que non car elle est l'outil de domination de pierre sur paul.
vous me dites que je suis aveugle et que je ne vois rien, je vous réponds que vous êtes sourd et que certain bruits vous échappent.
Mais rassurez vous en bons estropiés que nous sommes on votera pareil aux législatives... ce qui est quand même le principal :)
J'ai voté !

Voter en fonction de ses convictions au 1er tour mais bien peser le pour et le contre au 2ème.
@Albert

Putain, mais à quoi cela sert-il d'élaborer un programme qui s'appelle "l'humain d'abord", de se mettre en 4,5,8,120000 pour ensuite s'enfermer dans "c'est Mélenchon ou rien"?

Battre la droite, c'est battre l'extrême droite aussi et ce n'est pas pour autant être en accord avec ces fourbes du PS...

En plus vous référer aux sondages pour avoir une ligne d'action serait comme laisser standard and poor's décider de la politique sociale d'un pays...

Reprenez-vous Albert...Que vous soyez déçu, dégoutté, en colère, ne change rien à l'affaire...5 ans de sarkozysme ont fait "monter" le FN , détruits notre "état social", etc, et vous en voudriez encore?

Oui les "socialistes"du Ps sont des carriéristes, des politiciens, des traîtres, tout ce que vous voulez...Oui vous en avez marre du bi-partisme obligé et vous voulez un vrai changement (c'est aussi l'argument de certain(e)s qui votent FN), mais NON, ce n'est pas parce que vous glisserez, dégoûté, un bulletin Hollande dans l'urne, que vous abandonnerez vos convictions et l'envie d'une VIème république (pour ne prendre que ce projet)...

Vous ne serez pas mieux loti avec le PS qu'avec l'UMP, mais il existe quand même des différences et surtout le nécessaire combat pour faire vivre la démocratie et la lutte contre l'obscurantisme ne s'arrête pas à des résultats électoraux (le FdG est en constante progression et le but est la révolution citoyenne, un front du peuple)...

Trouver des responsables, de boucs émissaires (même s'il y en a), ne résoudra en rien la situation...Il n'y a qu'à voir de quelle façon sont traités ceux qui résistent (syndicalistes, salariés en luttes, etc) en sarkozie, pour ne pas souhaiter en arriver à une vraie dictature...

Dégageons la droite du pouvoir et continuons à oeuvrer pour une véritable politique sociale, démocratique et écologique...C'est la guerre, bordel ! Pas le moment de se "démobiliser", résistance !

Place à l'humain, place au(x) peuple(s) !
Tu m'as presque convaincu.
C'est votre "quand même" qui me gêne. Mais je vous rassure: Si les derniers sondages annoncent un coude-à-coude, je sortirai ma vieille pince-à-linge.
permettez Albert, je répond a votre place.

1/ oui, c'est "l'humain d’abord" ou rien.... pas "l'humain en 2em" ... oh et puis pourquoi pas "l'humain en 3em".... car ump comme ps ça sera (comme on disait du temps de la commune) :"les brave gens d'abord"....
c'est pas négociable et la résistance c'est ça.... le rapport de force c'est ça....

2/[quote=Battre la droite, c'est battre l'extrême droite aussi]
Faux... désolé ... mélenchon se trompe, je l'aime bien mais il se trompe.... battre la droite n'est pas battre l'extreme droite, bien au contraire il y a même un gros risque de l'inverse.

3/[quote=mais il existe quand même des différences]
concrètement les quelles ? pas des discours théoriques, mais sur les actes. il me semble assez dangereux de prôner une égalité et une redistribution et de ne pas la mettre en œuvre car on dénature pour longtemps la crédibilité non pas seulement de celui qui se rétracte mais de l'idée même car bien sur... infaisable....

la seule chose qui me fait hésiter c'est les 1500e je crois de rentré en + et quelques prof en + .... c'est déjà ça de mieux... mais je suis suffisamment rodé a la négociation syndicale pour savoir que même les gens qui en ont besoin peuvent attendre si plus ils peuvent avoir .....
Yeeees ! Monsieur Schneidermann.
Bravo pour ce coup d'oeil toujours si juste sur les dérives de nos chers médias.
Faut-il que nous soyons pris pour des cons par la secte des "grands journaleux", pour qu'elle envoie un abruti risquer de se faire écraser, dans le seul but de tirer trois mots au piteux empereur sortant.
Vive le service public !
Heureusement que l'objectif déclaré est d'instruire et d'éduquer le peuple de nazes qui paye à prix d'or leur médiocres prestations.
Pardonnez moi d'avance, je voudrais plus m'exprimer sur vos réactions que sur le billet d'origine.

Yannick G:
Pas grand chose, hélas, d'où les guillements. Ce qui porte la France que je méprise à presque un français sur deux.

Tauraduboudin:
Sur ce site, nous vivons dans notre bulle d'idéal de journalisme, de débats et d'arguments plus ou moins rationnels. Ma claque d'hier soir était la confrontation avec la réalité, quand ma petite bulle a pété face à l'absurdité de la soirée.

Bien.

Moi qui n'ai pas suivi la soirée [s]trépidente[/s] à la télévisioscope, je me vois forcé de tomber sur les chiffres ce matin. Leur énormité me saute également aux yeux. Force est de constater que les idées et valeurs de droite dominent dans notre pays. Mais est-ce vraiment le cas?

Soit on considère que les gens sont tous parfaitement informés des tenants et aboutissants des pensées en lice, soit on considère qu'ils sont bêtes et manipulés. Comme souvent, la vérité doit se trouver quelque part entre les deux.
Quoiqu'il en soit, Yannick G, 16 000 000 de personnes auraient voté à droite, sur une population totale de 64 000 000 de personnes. Bien sûr, ce site http://www.presidentielle-2007.net/resultats-premier-tour.php parle de 44 000 000 d'électeurs. Bref, ce n'est peut-être pas la peine de vouer une haine à 50% de la population. Pour cela, attendez patiemment le second tour! (et encore, avec l'abstention...)

Malgré tout, ces élections sont une bataille de valeurs. Force nous est de constater que les valeurs humaines de la gauche sont ridiculisées. Je pense que c'est un peu notre destin romantique, d'être toujours les seuls à se battre, d'être les garde-fous de la démence et de la haine, en étant voués à la défaite. (Bien entendu, je résiste, moi, à mon petit niveau.)
Dans le combat pour les valeurs de gauche, il faut naturellement s'attendre à:
- lutter seul contre tous
- aucune réconnaissance

Messieurs, pour finir, nous devons penser à un moyen de répandre nos valeurs, si nous voulons qu'elles percent à grande échelle. Dans mon microcosme à moi aussi, les idées de droite sont ridicules. Pourtant, sorti de ma bulle... l'enironnement paraît tout de suite très hostile. A la fin, c'est exaspérant.

Amicallement,

Matthieu de Poitiers
Pas le moral!Dans mon bled de Champagne,pas le vignoble,le tandem Le pen- Sarko fait 59,45%....A ce point-là,j'imaginais pas.... Dégoûtée!
Ah que merci, Daniel ! Je me suis fait en bouillant, les mêmes réflexions que vous hier soir sur l'Indispensables course à moto !

Ce n'est pas la première fois : je me souviens de la poursuite motocycliste par Benoît Duquesne interviewant Chirac en 95 ! Grand moment !
Il en va de même avec l'obligation faite aux candidats de gauche ne pouvant prétendre au second tour et appelant à battre Sarkozy de dire le nom de François Hollande (cf Mélenchon et Poutou). Bref, du journalisme crasse.
Lenglet sur la moto sans casque mais avec sa tronche inspirée...Avez-vous vu,sur les plateaux, ici et là ,la clique à Sarko,comme dirait Poutou.
Le duo Copé- Pécresse,incapable de vociférer"chacun son tour",inaudible donc...La Miss Dati,maquillée comme une voiture volée surgissant de son placard,tout aussi ridicule qu'avant,Juppé,coincé dans ses bottes,insupportable donneur de leçons inutiles,la Morano...Et la NKM roulant ses gros yeux énervés. Quel spectacle indécent de ces gens refusant d'assumer le fiasco de 5 ans de n'importe quoi. Et pourtant il y a encore un quart du pays derrière eux...pas seulement les privilégiés.Les masos aussi.
Un peu plus tard dans la soirée pour ceux qui avaient tenu, il y avait encore pire : Tapie, soi-même, à qui on venait demander son avis.

Tapie ! Sur France 2 ! une seule réaction : ras-le-bol !!!

Eteignons nos postes. Refusons de cautionner cela.
On aura en tout cas bien rigolé sur Twitter... (#radiolondres)
Et cette mascarade des journalistes français tournant autour du pot alors que la RTBF donnait des estimations dès 17 h en clair sur internet...
Je comprends vraiment pas ce pays, ni cette époque... J'ai pas du naitre au bon moment j'imagine...
Ha Daniel, vous omettez le plus beau dans la séquence motomobile évoquée : face à la vitre désespérément fermée du président candidat, le journaliste motorisé a eu cette conclusion, manifestement préparée à l'avance eu égard à la probabilité du manque de résultat de sa démarche, en vertu de la jurisprudence Benoît Duquesne 1995 :

"Pour paraphraser Sénèque : si ce que tu as à dire est moins fort que le silence, garde le silence" ! La parole présidentielle ravalée ipso facto et quelle qu'elle soit au rang d'inutile bla-bla moins opportun que le silence même... ! Oh Bon Dieu ! J'ai éclaté de rire devant mon écran, puis j'ai frémi en songeant à la lettre recommandée préfigurant son licenciement que ne manquera pas de recevoir le pauvre journaliste qui avait si bien préparé sa jolie citation, histoire de meubler le vide qu'il savait devoir occuper au moment crucial... le pauvre... que le plus bel effort de conscience professionnelle débouche sur un pareil couac, c'était merveilleux... délicieux...

Mais finalement, sa "sortie" se situait au plus près du réel qui tout à coup se télescope à la pensée unique : oui, effectivement, tout ce que pourrait dire un candidat en réponse à l'unique question motorisée possible (à savoir "qu'est ce que vous ressentez en ce moment ?") est condamné à une totale vacuité à laquelle le silence est bien préférable. Quel paradoxe exquis... et quel acte journalistique grandiose que de dire finalement à Pujadas : "Désolé David, tu m'as demandé de glaner à tout prix la première réflexion présidentielle... mais mon pauvre ami, ça ne sert à rien... c'est du vide... mieux vaut le silence...".
Ah les trois débats que ce lâche de Fromage Mou refuse.

La Sarkozie a attaqué FH sur son supposé manque de courage... et ça n'a pas marché.

Tant mieux si elle recommence.
Il n'y a aucune raison de s'étonner du score du FN, hélas. Ils étaient là en 2002, en 2007 et depuis cinq ans dans une version "light" au pouvoir. Ce qui m'inquiéte toujours, c'est cette capacité à l'oublier, à prendre l'élection pour une prière collective, la force de son désir, de ses raisons, de ses meetings, pour capable de déplacer ce tas d'immondices qui traîne dans nos pattes depuis des lustres.

Mais la bêtise, la lâcheté, l'ignominie, l'irresponsabilité sont de fait avantagés par rapport à leurs opposées dans un système électoral purement et stupidement quantitatif. On ne peut donc que serrer les dents, se retrousser les manches et se salir les mains en s'opposant à ces enflures. Ils ne nous laisseront jamais le choix.

yG
Bibi, il a la honte, la moselle a voté droite toute à plus de 50%.
Ça plus les débats pfff, quel paquet de m....
résistance
(pas trop gros, un vrai résistant vie caché,
voir 'le père tranquille').
gamma
Ce matin je me suis mis à la place de DS, et je me suis demandé ce que je pourrais bien raconter après une telle soirée d'évènements et de non-évènements à la fois...les 20 % de MLP ? Oui, mais qu'en dire ? ... Le relatif désaveu de Sarkozy ? La façon dont JF Copé a remis, d'un bloc, le halal/burqa/vote des étrangers sur le tapis, comme un présage des deux semaines à venir ? Tout cela est digne d'intérêt mais n'importe qui s'en est rendu compte...
Et finalement, DS trouve toujours un angle, celui qu'on ressent mais qu'on ne saurait exprimer, théoriser...aujourd'hui c'est plus vrai que jamais: il n'y a presque plus différence entre les soirées électorales et les soirées de finale de coupe du monde de foot (ou de tennis pour reprendre la métaphore) : interview des vainqueurs, des vaincus, analyses en tout sens, ressenti des champions, chroniqueurs qui chroniquent...
Merci de nous permettre, chaque jour, de prendre un peu de hauteur de vue.
Bonjour
Il y en a qui rejettent l'immigré, moi j'ai rejeté la médiacratie soirée électorale.
J'ai dépouillé les bulletins de mon bureau de vote et je peux vous dire que le machin et lapen étaient à la ramasse !!!!
J'ai au moins le plaisir de croiser de bons gens chez le boulanger et dans les rues.
Ah oui vite les trois d?bats, dans la boue, avec notre walkyrie nationale en arbitre avec fouet ! ? voilà qui nous changerait !!!
Sûr que c'est grande pitié que le journalisme dans le royaume de France. Ayer soir, j'ai éteint définitivement "ladeux" quand j'ai entendu la mère Lucet s'attaquer à un morceau de choix : la Ségolène, toute pimpante en bleu, et lui demander "son état d'esprit à la vue des résultats de son ex alors qu'elle, yavait cinq ans, elle s'était pris une tôle"... J'en ai eu le souffle coupé. Ja! "Latrois" c'était un peu mieux avec Mame Fressoz qu'analysait et les deux petits (Francis et sa copine) qui faisaient le lien avec les zenvoyés spéciaux... Bon, ya rien de pire que voir Copé et surtout de l'entendre gerber sa haine. En attendant, à Meaux son candidat s'est pris un râteau. Hollande est loin devant. ça serait ti que les Meldois (si si, c'est comme ça que ça se dit) commencent à en avoir honte ?
Comme à un tennisman après qu'il ait tapé dans une balle pendant des heures ou bien comme à Loana après qu'elle s'est tapée Jean-Edouard dans la piscine du loft, merci de rappeler le niveau actuel du journalisme dominant à la limite de "Ooops" et "Closer".

Sur ce site, nous vivons dans notre bulle d'idéal de journalisme, de débats et d'arguments plus ou moins rationnels. Ma claque d'hier soir était la confrontation avec la réalité, quand ma petite bulle a pété face à l'absurdité de la soirée.
En plein dans le mille. On est resté ahuri devant ces course-poursuites qui rappellent aussi tristement la sortie du Loft en 2001, lorsque les vainqueurs parcouraient les rues dans des berlines et que les caméras "documentaient" leur triomphe.
Deux autres choses à noter au cours de cette soirée électorale paroxystique :
- On a coupé brutalement la fin du discours d'Eva Joly alors même qu'elle abordait les consignes de vote, pour vite se catapulter au QG du FN, priorité au direct. Aucun mot d'excuse, même pour une maladresse technique, ne sera avancé.
- Alors que le candidat Philippe Poutou s'exprime sur les résultats, plan large : on suit en parallèle sur l'écran géant le slalom du cortège de Sarkozy dans les rues. La même chose avait été faite lors des débats dans "Des paroles et des actes". Tandis que les "petits candidats" étaient interrogés, on préférait filmer les coulisses où Hollande/Sarkozy serraient des mains et longeaient des murs. Un ténor PS/UMP aura toujours droit à un plan serré, pour les autres ça reste à voir selon les priorités du direct. Quelle hiérarchie dans l'information!
La palme à Pujadas qui a interrompu Eva Joly en pleine déclaration, pour interroger Jean-Marie Le Pen, qui n'était même pas candidat. ("Alors, jaloux de votre fille?")
plus que 2 semaines de shakeqi à supporter.
C'est la princesse de Clèves qui est contente.
voter contre sarko c'est voter contre le fn auquel il est obligé de s'allier : encore plus de immigration-insécurité, de clivages, d'affrontements entre les Français.
Nous avons besoin d'appaisement et Hollande gagnera.
lapeine comme chef de l'opposition ! lol, pas lol.
Une vraie droite bien conne en face du ps : la gauche a de beaux jours devant elle.
Le total des voix d'extreme-droite ( Le Pen + Sarkozy) frise les 50%.Quel pétillant retour aux sources de Vichy ! Le slogan méluchesque " Résistance !" pourrait prendre dans les temps à venir un sens très direct. Il est vrai qu'il-y-a 70 ans, on trouvait - par exemple dans le clergé- des âmes humaines et généreuses pour se préoccuper du confort dans les wagons. Ce noble rôle incombera peut-être à Hollande et à ceux qui ont eu le flair politique de voter pour lui.
Bonne analyse, et bravo à DS d'avoir encore ses esprits pour réfléchir.
Moi je suis encore sonné par ces presque 20% qui font froid dans le dos.
Difficile de savoir ce que tout cela va donner. Mais je pressent que ça ne va pas être du joli.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.