78
Commentaires

"Le Monde selon K" : @si arbitre (ou essaie)

Le jour J, la contre-attaque est lancée. Au moment ou sort Le monde selon K de Pierre Péan, le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner, cible du livre, réplique. Sur RTL, son avocat Me Kiejman déclare qu'il va "probablement intenter une action en diffamation" et sur France Inter, son ami BHL traite Péan de "nain". Kouchner lui-même répond dans une interview au Nouvel Observateur, puis lors des questions au gouvernement à l'Assemblée. Dans le camp d'en face, Péan s'explique sur France Info et sur Marianne2.fr. Les radios et les télés se sont emparées du débat.Dans cette bataille, arguments et accusations volent. Ainsi que des demi-vérités, et de vrais mensonges. Qui dit quoi? Qui a raison ? @si a lu Le monde selon K. et tente de départager le vrai du faux dans son (petit) domaine d'expertise.

Derniers commentaires

Enfin du lourd à @si !
Je me suis plaint il y a quelque temps du caractère gentillet des émissions. Les amateurs de Facebook ou de jeux vidéo, les ex-pros de la télé-réalité, ça va un moment...
Là, avec Schneidermann/Péan j'ai assisté à un débat de haute volée. Tant pis s'il a été écourté : il nourrira ma réflexion. Merci Daniel et Pierre.
En même temps, ça doit être dur pour le reste de l'équipe d'@si (Judith...) : le patron en solo a été magistral !
pas lu le livre
vu beaucoup de reportages
donc in fine celui de @si
PPéan m'y est bien sympathique
oui kouchner ne fait rien de juridiquement attaquable mais moralement!!!
alors on sort alors l'etendart de l'antisémitisme
alors oui pourquoi pas
mais pourquoi Kouchner ne répond pas il pas alors aussi aux attaques de ppéan
je n'ai pas eu le courage de lire tous les messages
mais je vois que circule "bilderberg"
pas compliqué de se renseigner
allez interroger par exemple manuel Valls
peut être qu'il y était lui aussi comme védrine, kouchner, okrent et d'autres

mes amitiés à pierre péan
vous ne manquerez pas daniel de lui faire passer les messages après votre insistance et vos insinuations
quand vous le laissez "avec sa propre conscience"... vous avez débordez mon cher daniel
pascal
Avant cette émission et ces accusations je ne savais même pas que Bernard Kouchner était juif et n'avait aucune idée de la place dans l'histoire du mot "cosmopolite". N'est-il pas plus facile pour Kouchner d'accuser quelqu'un d'antisémitisme que de répondre à des accusations fondées ? Et les journalistes ne devraient-ils pas être des gardes fous contre ce glissement du débat et poser à Kouchner les bonnes questions ?
Le journaliste nous a fait comprendre que le mot "cosmopolite" est à bannir sinon on est antisémite...pourriez vous nous fournir la liste complète des mots à éviter !! et vive le "débat de fond" et vive le journalisme!!
Très bon article de mariane2.fr je redonne le lien.

Philipe Cohen écrit : « une méthode qui aurait fait la fierté de Vichinsky, le procureur des procès de Moscou »

Attention l’usage de « Vychinskiste » peut nuire à la la santé.

En lisant l’article j’ai repensé à LYSENKO (Trofim Denissovitch Lyssenko), qui a appliqué les théories du communiste à la biologie... (on peut changer du maïs en blé, tout comme on peut transformer un capitaliste en communisme..).

Appuyé par le Parti, il fonde un magazine et attaque les biologistes « mendéliens ». En 1937, il se livre à des attaques contre les biologistes qui refusent ses idées et plusieurs finiront en prison lors des purges staliniennes. Ce qui conduit à l'annulation du Congrès international de génétique de Moscou prévu cette année-là.
En février 1938, un décret du Conseil des commissaires du peuple de l'URSS nomme Lyssenko à la tête de l'Académie Lénine des sciences agronomiques de l'URSS.
En 1939, Nikolai Vavilov, un des biologistes soviétiques les plus prestigieux, voit ses travaux rejetés sous recommandation de Lyssenko. Il est arrêté en 1940, ainsi que ses principaux collaborateurs. Tous mourront au goulag.
Après la Seconde Guerre mondiale, Lyssenko forme la notion de « biologie de classe » invitant à rejeter les travaux de Gregor Mendel, de Morgan et des autres généticiens, et revenait à l'idée de transmission des caractères acquis que Charles Darwin, en son temps, avait fini par rejeter.
Il prétend, relayé par la presse scientifique soviétique et des pays de l'Est, qu'il est possible de donner naissance à une espèce végétale à partir d'une autre. Les partis communistes occidentaux répètent ce discours en Europe de l'Ouest, au grand désarroi de personnalités telles que Jacques Monod ou J.B.S Haldane, biologistes d'envergure et membres du Parti.
Haldane et Monod finiront par quitter le Parti, d'autres tairont leurs doutes pour la cause. Toute critique des théories lyssenkiste est impossible en URSS jusqu'à la chute de Nikita Khrouchtchev en 1964.
« De 1948 à 1952, le pouvoir de Lyssenko fut absolu : aucune de ses décisions ne fut contestée, aucune de ses thèses critiquée»En 1965, l'Académie des sciences relève Lyssenko de ses fonctions officielles. Sa mort sera mentionnée dans une petite dépêche de l'agence Tass. Bilan de la carrière de Lyssenko :


[large]« Apport scientifique nul, paralysie de la biologie et de l'agronomie soviétique pendant près de trente ans, mise à l'écart et assassinats de savants mondialement réputés. ».[/large]

Stan 1000g
je ne sais pas si le livre de PEAN est juste , mais ce que je pense c'est qu'il serait grand temps de dégonfler la baudruche KOUCHNER!!!!
Les réunions de Bilderbergers se déroulent chaque année, dans un pays différent, partagées entre l'Europe et l'Amérique du Nord, toujours dans un endroit sélect, où aucune autre personne n'est admise.
Leurs invités proviennent de l'élite de leurs pays respectifs et leurs délibérations sont d'une exquise discrétion. Nul compte rendu dans les journaux de 20h00, ni dans aucun journal.
Pour info, après avoir accueilli celle du 6 au 9 juin 1991 à Evian, la réunion 2003 se tint de nouveau en France, à Versailles, au Trianon Palace du 15 mai au 18 mai intitulée, en toute simplicité, "Symposium International".
L' Allemagne, la Grèce, la Finlande, la Suède, la Suisse, l'Ecosse, le Portugal, la Belgique, l'Italie ou de l'autre côté de l'Atlantique, Ottawa et Toronto pour le Canada et Lake Lanier en Géorgie et Chantilly, dans l'état de Virginie, ont eu la visite de ses prestigieux et discrets voyageurs.
Pourquoi tant de secret ?
Mais il ne sont pas seuls.
Faites vos propres recherches pour vous faire votre propre opinion sur les nouveaux maîtres du monde et ainsi être mieux informés que Yves Calvi ou Jean-François Kahn qui apparemment ne sont pas au courant de l'existence du Bilderberg Group (La vidéo est ici) ni probablement de celle des Illuminati.
Le reste n'étant que rideau de fumée, M. K, une particule élémentaire.
Je viens de lire :

15h41 flash
Péan quitte le plateau d'@si
Par Daniel Schneidermann le 06/02/2009 Pierre Péan, auteur du "Monde selon K.", a quitté aujourd'hui le plateau d'@rrêt sur images, après une quarantaine de minutes d'émission sans heurt, ne supportant pas d'être interrogé sur l'antisémitisme.

Voici ce qu'en pense Philippe Cohen (Marianne)
Supplique à Aphatie, Le Monde, Le Nouvel Obs et les autres : oubliez-nous, oubliez les juifs !
"Un certain nombre de journalistes se sont abaissés à reprendre l'argumentaire honteux de Bernard Kouchner insinuant que le livre de Pierre Péan est limite, voire antisémite. Ce sont eux les vrais fourriers de l'antisémitisme qui vient..."
http://www.marianne2.fr/Supplique-a-Aphatie,-Le-Monde,-Le-Nouvel-Obs-et-les-autres-oubliez-nous,-oubliez-les-juifs
Redéfinissons les rôles :
- Le lecteur (qui peut aussi être un journaliste) s'informe en multipliant les sources d'info et tente de décrypter sa vérité. Quand il s'aperçoit que les médias ne sont pas assez pointus sur un sujet (ce qui est souvent le cas, il faut l'avouer, puisqu'ils souhaitent le plus souvent vulgariser leur propos pour toucher un maximum de lecteurs), il va chercher l'info à la source, c'est à dire les archives officielles, les documents bruts, les témoignages humains (qui peuvent être des livres), les acteurs de l'événement... S'il partage ces recherches publiquement, il devient alors journaliste.
- Le journaliste (qui est aussi un lecteur) doit diffuser le message brut (et non le noyer sous un flot de préjugés) ou donner son avis en argumentant. A mon goût, Dan Israël juge Péan en s'appuyant sur la critique de la critique... Tiré par les cheveux ! Si tu as lu le livre, donne ton avis là-dessus ! Si tu connais Péan (ou son parcours), retrace l'historique. Tout cela est subjectif mais au moins on sait à quoi s'en tenir. Si le sujet est Kouchner alors fait pareil. Si le sujet est Bilderberg fouille le sujet (beaucoup en seront ravis car passer le rideau de fumée est difficile ;-) Et la principale qualité d'un journaliste est qu'il a le temps de faire des recherches (et pas seulement sur Internet, ça on sait très bien le faire ;-) car c'est son job !

Dan ne prend vraiment pas cela pour une critique personnelle car le but n'est pas de faire un symbole mais de m'appuyer sur un exemple. Personnellement j'attends plus d'un journaliste professionnel qu'un compte rendu de compte rendu. Parles du livre si tu le souhaites en donnant ton avis et en l'argumentant. On saura très bien comprendre ton analyse et en retirer ce dont on a besoin ;-)

Encore une fois la critique de la critique ne sert à rien mais la critique du fait ou de l'idée est intéressante...
Dommage le dernier "vite dit"

Mais ca promet une emission interessante.
Maintenant il va falloir attendre ...
Je conseille à tous les @sinautes d'aller écouter (Daniel et son équipe compris) sur le site d'Inter la chronique hebdomadaire de Philippe Val --> Ici. Consacrée au livre, elle est assez consternante de simplisme. Elle est à rapprocher du renvoi de Siné suite à sa 'blague pas drôle et déclarée antisémite' par Val, et éclaire d'un jour nouveau la 'pensée' du personnage.
Cela faisait quelque temps que je ne l'écoutais plus régulièrement. Cela ne risque plus de changer.
Je me souviens que lors d'une l'émission "Qui veut gagner des millions" pour une cause humanitaire, le Bon Docteur Kouchner,séchant sur un question avait utilisé le joker " appel à un ami" qui n'était autre qu'Eric Danon.

Je n'arrive pas à retrouver la vidéo de l'émission...
Moi j'aime bien Péan, il nous oblige à regarder autrement, et à nous questionner.
Pour le Rwanda, la chose était pliée, ils y avait des bons et des méchants, après "noires fureurs blancs menteurs" on regarde autrement le libérateur Kagame. Avec cette "histoire Kouchner" on doit se poser des questions.
Une par exemple que je ne retrouve pas souvent dans le dossier : Comme président du GIP Esther, Bernard pouvait il avoir une casquette de conseil en santé? N'y a t il pas un conflit d'interets ?
Comme a dit Sarko hier, Monsieur K. n'est pas en train de rendre des comptes devant la Justice, mais Prête t il le flanc à une telle attaque? Comme président de GIP peut-il facturer du conseil à titre personnel?
Quelqu'un de compétent peut me répondre?
salut à tous,

çà n'a rien à voir mais au sujet de la photos du livre, la première fois que je l'ai vue, j'ai crue à un montage:

kouchner , affublé d'un pantalon de cuir moulant, sur les genoux de bush. le cuir moulant étant en vérité le dossier du fauteuil sur lequel bush est accoudé.

Vox Clamantis,
nan ils peuvent pas, cet adjectif ainsi que celui d'antisémite sont leur armes d'ostracisation massive.
Rien d'aussi douloureux qu'un dégonflage d'égo...et rien d'aussi salutaire.
Mais:
Béhachèle ( et les journalistes) pourraient-ils, au nom de Zeus, Jéhovah, Allah & Co cesser de redire ,reprendre, rabâcher, insister, seriner, ressasser, réitérer, remâcher, répéter l'adjectif "nauséabond" ?
Lisons le passage incriminé (visant en priorité BHL et son livre "L'idéologie Française") :

"Derrière la thèse visant à accréditer l’idée que toute la France se serait retrouvée derrière Pétain et sa révolution nationale, Lévy attaque l’indépendance du pays et ses velléités d’appartenance à une Europe politique qui affirmerait clairement son autonomie vis-à-vis des Etats-Unis d’Amérique. En définitive, ce qu’il ne cesse d’exprimer et de partager avec l’autre Bernard, c’est bel et bien la haine du gaullisme et de la philosophie politique qu’il sous-tend : les valeurs de la Révolution française, de la Convention au Conseil national de la Résistance ; celles d’une indépendance nationale honnie au nom d’un cosmopolitisme anglosaxon, droit-de-l’hommiste et néolibéral, fondements de l’idéologie néoconservatrice que nos « nouveaux philosophes » ont fini par rallier."

C'est une phrase tout simplement d'une vérité absolue. On peut tourner en rond, chipoter sur tel ou tel mot, ça n'y changera rien. A moins que Kouchner et BHL n'assument pas ce qu'ils pensent, ce qui serait gênant... Atlantistes, pro-américains, pro-israéliens, ce ne sont pas des fantasmes paranoïaques, mais le fond même de la pensée de ces 2 hommes. Et comme toute pensée, elle doit pouvoir être analysée et critiquée, voir être dénoncée si on le juge utile ou si l'on pense (à tort ou à raison) qu'elle est contraire aux intérêts français, ou de l'image qu'on se fait de la France.
Kouchner ? Il est allé loin, ce petit.


... OK, je sors.
Aujourd'hui, j'ai entendu Péan s'exprimer sur 4 radios différentes
Ma question à Mr Dan Israel :
j'ai cru comprendre que le plus gros reproche fait à K est...
...de ne pas avoir coupé tous les liens avec une "boîte" qui continuait à faire des "affaires" avec des chefs d'états africains très, très, très, très très peu démocrates alors qu'il était devenu le ministre des Affaires Etrangères de la France. J'ai même cru comprendre qu'il aurait installé des amis et collaborateurs de cette "boite" à des postes bien agréables (par exemple ambassadeur à Monaco)
Même si ce n'est pas punissable, je trouve personnellement que, après son histoire "birmane", ce comportement est éthiquement et politiquement très grave
Quand au reste je m'en moque, BHL, Christine, la Marseillaise...
...je m'en tape
Un souhait : que par de tel traitement d'affaire, mon @si ne devienne pas Paris-Match.
Après que BHL se soit porter témoin contre ce bon vieux Siné, pouvez-vous m'expliquer pourquoi ici, le fait de parler des Anglo-Saxons peut être assimilé à de l'anti-sémitisme ?
Je croyais que le qualificatif sémitisme (qui vient de Sem) s'adressait aux juifs et aux arabes
...des airs de déjà vu...
J'ai gagné mon pari : vous allez voir sortir l'accusation d'anti-sémite.
Beaucoup de bruit pour pas grand chose. Sauf le dernier point, tout était connu, mais "personne" n'osait le diffuser. Une fois de plus, la collusion presse (une certaine - celle qui a pignon sur rue)-politiques. Si vous m'objectez : théorie du complot, vous me ferez bien rire! Je n'achéterai pas le bouquin; mais ceux qui ignorent Péan devraient se renseigner sur celui qu'il a écrit sur Mitterrand. Enorme scandale, indignations vertueuses... On a finit par être obligé d'admettre qu'il avait raison!!!!


Fidèle depuis le début d'ASI, je suis choquée qu'en deux jours, on y trouve deux articles fort ambigus, celui-ci et celui donnant à penser que Libé virerait sa cuti.
Selon le VITE DIT de 16H04 : l'ouvrage de Péan est nauséabond. (notez l'adjectif, vous le réentendrez; il y aurait du communicant de crise la-dessous que çà ne m'étonnerait pas).
Donc, il n'est pas nécessaire de s'attarder.
Curieusement, je ne suis pas surpris.
Peut-on imaginer un rapport avec La face cachée du Monde?
Bonjour,

Je ne connaissais pas l'existence supposée du Bilderberg il y a 1 heure, mais en faisant quelques recherches sur Wikipédia, je suis tombé sur ce lien qui relate le témoignage d'un commentateur politique espagnol qui aurait infiltré la réunion de 2005.

Je cite donc le passage qui m'a fait sursauter :

En conclusion, attendez-vous à une sévère crise de l'économie mondiale dans les deux prochaines années alors que les Bilderbergers tenteront de protéger les réserves de pétrole restantes en prenant l'argent des mains des gens. Dans une récession ou, au pire, une dépression, les populations seront obligées de diminuer radicalement leurs habitudes de dépenses, assurant ainsi un plus long approvisionnement de pétrole aux riches de ce monde alors qu'ils tenteront de concocter une solution.

(J'espère ne pas être trop hors-sujet)
Ce qu'un individu ordinaire (l'abonné lambda d'@si que je suis) ne pourra jamais faire, c'est arriver à se glisser dans la peau et dans la tête d'ambitieux forcenés comme Kouchner ou Ockrent.
Esprit très simple, authentique naïf, j'aimerais bien savoir, par exemple, ce qui a poussé Kouchner a fonder MSF. Pensait-il : "J'entreprends une action généreuse, conforme à mon éthique" ou bien : "C'est une bonne rampe de lancement pour une carrière politique"?

Pour le dire encore plus simplement, peut-on, lorsqu'on est à ce point assoiffé de pouvoir et d'argent, lorsqu'on éprouve à un tel degré le sentiment de faire partie de l'élite de l'élite, ressentir de la sympathie pour les deshérités de ce monde ?
Pourquoi avoir envie de se faire la Kouchner Family ?
Qui est derrière Péan ?
A quoi ça sert tout ça ?
Perso, ça fait un bail que je pense qu'il trempe dans moultes choses pas nettes. Depuis l'époque de MSF en fait.
("mais Ockrent n'avait pas souhaité répondre à nos questions."

Je ne supporte plus cette formulation "patate chaude dans la bouche". Pourquoi @si, qui consacre bien de l'énergie à blâmer la pusillanimité des autres journalistes, n'écrit-il pas "n'a pas voulu répondre" ou "a refusé de répondre" ou au moins un factuel "n'a pas répondu" ?)

Péan n'a sans doute pas produit une démonstration impeccable. Son livre a au moins le mérite d'attirer l'attention sur une icône plutôt sur(auto)évaluée. La défense de Kouchner pointe sur ses imperfections, c'est de bonne guerre. Et ça lui évite de répondre sur le fond. Quant à accuser Péan d'antisémitisme, c'est aussi roublard qu'abject.

Entendu sur France Info BHL incendier Péan et glorifier BK. Normal, ces deux aigles volent de conserve sous les yeux dûment sollicités du bon peuple dans les mêmes hauteurs... méphitiques. Magnifique hommage non de la vertu mais du vice au vice. Avec un ami pareil, Docteur K n'a pas besoin d'ennemis.

BHL, entre autres gracieusetés, traite Péan de jaloux. C'est sûr qu'un homme croisé il y dix ans dans un petit (et fauché mais costaud) festival de culture rurale novatrice où il était venu animer un débat sur "comment se faire publier" devant un public plus que local, un homme venant de faire élire conseiller municipal à Maumusson (44), village perdu d'un peu plus de 800 habitants nettement moins glamour et jetset que Sperone ou Marrakech, cet homme doit être affreusement jaloux.

http://tinyurl.com/67j7vy
C'est documenté et prudent, donc solide. Du bon boulot.
bon sur Bilderberg je vous trouve léger. J'avais oublié l'existence de ce groupe, je ne crois pas aux théories conspirationnistes classiques,
mais il semble bien que l'existence de ce groupe soit avéré ? dans ce cas que cherchez vous à dire ? un peu léger comme vérification ...
Puisqu'on essaie d'arbitrer : Péan n'a pas aimé l'attitude de Kouchner à propos du Rwanda. C'est le point de départ de l'enquête. Il lui reproche des positions politiques et des comportements en contradiction avec son image "vertueuse", en particulier les rapports à la guerre et à l'argent.
La réponse de Kouchner essaie surtout de discréditer l'auteur (disqualification par l'antisémitisme - pas une surprise pour moi!, pinaillages divers).
Résultat du match : comme dit Kawouede, "outre-Rhin, le ministre aurait déjà démissionné"; aux Etats-Unis d'Obama, il n'aurait pas été nommé (il avait bien raison d'aimer G. Bush!)
Reconnaissons que ces quelques lignes maladroites ont pu nourrir les allusions de Kouchner aux "nostalgiques des années 30 ou 40".

Le groupe Bilderberg existe bien. Il comprend bien des multimilliardaires et certains de leurs valets gouvernementaux (David Rockfeller (fondateur en 1954) et Henry Kissinger en ont été membres). Il s'est réuni en juin 2008. Un certain nombre de français de toutes opinions et de tous les pouvoirs (exécutif, legisltif , médiatique) y auraient été invités.
Leur opinons sont généralement bien retransmises par les représentants de médias qui y sont invités.
Deux citations de D. Rockfeller

For more than a century, ideological extremists at either end of the political spectrum have seized upon well-publicized incidents to attack the Rockefeller family for the inordinate influence they claim we wield over American political and economic institutions. Some even believe we are part of a secret cabal working against the best interests of the United States, characterizing my family and me as "internationalists" and of conspiring with others around the world to build a more integrated global political and economic structure - one world, if you will. If that's the charge, I stand guilty, and I am proud of it. -David Rockefeller (Memoirs 21€95 chez Amazon)

< d'autres grands journaux, leurs directeurs ayant participé à nos rencontres et ayant respecté la
promesse de discrétion pendant près de 40 ans. Il nous aurait été impossible de développer notre
Plan pour le Monde toutes ces années durant si les projecteurs avaient été braqués sur nos activités.
Le Monde est maintenant plus sophistiqué et plus préparé à accepter un Gouvernement Mondial. La
Souveraineté Supra-Nationale d'une Elite intellectuelle et de banquiers est sûrement préférable au
principe d'Autodétermination Nationale des peuples, pratiquée tout au long de ces derniers siècles ».

David Rockefeller (Discours à la Commission Trilatérale en 1991).
La "Trilatérale" est mieux connue que le Bilderberg
La vidéo « Questions au gouvernement – 4 février 2009 », me fait penser à un passage du livre d’Alexandre DUMAS (et du film avec Jean Marais) « Le Conte de Monte-Cristo », où Fernand MONDEGO, comte de Morcerf se défend à la chambre des pairs [dans la fiction de Dumas] contre un article de presse « On nous écrit de Janina », de la même façon et avec presque la même rhétorique que Bernard Kouchner aujourd’hui [dans la réalité] à l’Assemblé nationale contre un article de presse, d'un livre, qui est sûrement le reflet de la réalité « Le monde selon K ».

Le conseiller de Bernard Kouchner est-il un fan de Dumas ? @si devrait enquêter ?
Bernard Kouchner est-il parano et croit-il qu’il est victime d’un complot à la « Edmond Dantès » ?

Encore une fois la réalité dépasse la fiction…
J’aime cette téléréalité.

Un vrai feuilleton à suivre…
Le comte de Monte Cristo, avec jean marais extrait

Mercedes
J'ai regardé les infos sur la 3 ce soir. L'affaire K y était abordée, et ce que j'ai remarqué, c'est que la parole a été partagée entre Pierre Péan, et Kouchner lui même, à l'assemblée nationale, devant les députés de droite et de gauche (il est parait-il toujours socialiste !), qui tous, après l'avoir "interpellé" en séance, ont dit benoîtement qu'il avait droit à la "présomption d'innocence", puisque nous étions, paraît-il, dans une démocratie et un état de droit...

Je voudrais juste rappeler, que Julien Coupat, le présumé "terroriste" de "l'ultra-gauche" n'a pas eu droit, lui, au même traitement. Il croupit toujours en prison.

Selon que l'on est puissant ou misérable...
Oui merci très bonne synthèse, finalement plus convaincante que ce que je viens de voir sur Canal.
Pour le reste, le mot "cosmopolite" et les élites riches renvoient effectivement aux années 30, mais que sait-on de Péan à ce sujet, a-t-il un rapport à l'antisémitisme par ailleurs ?

http://anthropia.blogg.org
Merci, c'est très complet et convaincant.

Sur l'ambiance à France 24 ajoutons le papier paru dans le Canard enchaîné la semaine dernière (daté du 28/01) qui est assez stupéfiant. Mais là, encore une fois, Kouchner n'est pas le seul responsable. Sa défense "s'il y avait conflit d'intérêt je démissionnerais" est un cas d'école de langue de bois et de sophisme : elle vise à faire penser à son public "donc s'il ne démissionne pas, c'est qu'il n'y a pas conflit d'intérêt !" Ce qu'il faut démonter en effet...
Bonjour Dan

Merci de tenir cette première synthèse.
Une question : l'interview de Péan a-t-elle été modifiée (depuis votre papier ou dans la journée, je ne sais pas ?) ?

Car il dit :
"Marianne2 : Le Ministre vous accuse d’être un nationaliste. Il dénonce l’usage d'un mot comme «cosmopolite anglo saxon »
Pierre Péan : Je n’ai jamais dénoncé le « cosmopolitisme anglosaxon » de Bernard Kouchner. J'ai utilisé cette expression à propos de l'idéologie de Bernard-Henri Lévy dont a pu être proche Bernard Kouchner. J'ai évoqué les vertiges américanolâtres des deux Bernard, ce qui me parait qualifier leurs engagements politiques dont ils ne devraient pas avoir à rougir. Or , ces mots me valent l’accusation par le ministre d’avoir proféré une accusation « grotesque et nauséabonde ». Il est étrange et un peu décevant que des journalistes entament l’interview du ministre par des citations tronquées.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.