55
Commentaires

Le Monde et l'anthroposophie : une question de perspective (2/2)

Si les critiques du mouvement de Rudolf Steiner n'ont pas ménagé la série d'été du Monde à son sujet, ils ne sont pas les seuls : le jugement des journalistes ayant enquêté ces dernières années sur l'anthroposophie est tout aussi sévère. Seconde partie de notre enquête.

Commentaires préférés des abonnés

on vit dans une époque ("on vit dans une sociéter") où les deux alternatives qu'on nous présente c'est soit la technobéatitute inculte et le solutionnisme technologique; soit le rejet en bloc des sciences et de la technologie à travers toutes sortes (...)

Le gui contre le cancer , ça marche !


Mais, seulement le 31 décembre ,  et,  à deux conditions:


- si l'on s'embrasse,


- et, si l'on refuse d'être vacciné.



Approuvé 11 fois

D'après ce que j'en ai compris, la biodynamie c'est du bio + une surcouche d'ésotérisme. Je ne vois pas ce qu'il y a de très surprenant à ce que le bio ne soit pas une catastrophe. Et la surcouche d'ésotérisme, c'est globalement des choses qu'on pour(...)

Derniers commentaires

Ma fréquentation ancienne, mais assez lointaine d'anthroposophes et biodynamistes (je suis paysan bio) me fait dire que ésotérisme, oui, occultisme peut être (comme Victor Hugo ou Mitterrand, me semble t il), mais secte non. 

Ou du moins, pas pire que le catholicisme ou les autres qui ont réussies. Plutôt moins d'ailleurs, mais il est vrai que les religions sont d'autant plus dangereuses qu'elles ont le pouvoir.

Les mots ont un sens, et dans la période actuelle, poussés à bout par la politique de terre brulée de Macron, on l'oublie trop souvent : je vois que certains en appellent à faire exécuter ceux qui refusent de se faire vacciner. L'inverse est d'ailleurs presque vrai aussi.

Libre penseur et anti-calotin convaincu, je n'ai trouvé, lorsque je suis devenu paysan, que des cathos de gauche pour militer pour plus de justice sociale. Je suis devenu naturellement beaucoup plus tolérant envers cette religion, du moins pour ses pratiquants.

Et je fais pareil pour les anthroposophes, ou les musulmans.

Je trouve votre article assez tendancieux, amenant le soupçon en relayant des dénonciations sans preuves. 

Je suis tombé un jour sur le site de Perra, et d'autres, en cherchant sur internet Terres de Liens , qui est une asso de soutien au passage des terres agricoles en bio -et dont j'ai vécu la création-, et j'ai vraiment eu l'impression de gens aussi allumés que ceux qu'ils dénonçaient. Manifestement, ce monsieur avait des comptes à régler avec les steineriens.

Je suis abonné aussi depuis presque 50 ans au Diplo, et l’article de Malet m'avait paru aussi assez sensationnaliste.

D'ailleurs, après avoir pris pour argent comptant son enquête sur la tomate, je suis plus réservé, mais c'est un autre sujet.

Bref, à lire votre article, je ressors certain que les journalistes du Monde ont fait un bon travail.

Je ne vais pas échanger mon abonnement à ASI avec un au Monde pour autant, rassurez vous.

Mais faites quand même attention à la succession de DS, et restez critiques, même des critiques.

Pour terminer, je dirais que les milliers de paysans qui pratiquent la biodynamie - et donc qui en vivent tout en nous nourrissant- devraient suffire pour amener les gens à un peu plus de réflexion sur le sujet.

"Les journalistes du Monde, explique Aureliano Tonet, attribuent le "déferlement de haine" de la part des médias et sur les réseaux sociaux soit à "une intolérance très française et laïcarde vis-à-vis de la spiritualité", (..) soit à "une méfiance pour le succès grandissant de l'écologie, perçue comme une menace, tant à droite qu'à gauche" "

Ok donc on à affaire à un connard pur sucre. Le cartésianisme français est justement ce qui maintient une stabilité de la société française face aux assauts des intégristes, et qui érige une barrière préventive face à l’extrême droite. Ce n'est pas une tare, c'est un avantage culturel fondamental.
Et pour l'écologie, qu'est-ce que c'est que ce babil? Heureusement que la crise climatique et les problèmes de fertilité des sols, de disparition de la bio-diversité et des effets de bords de l'agriculture intensive sont défendues par des travaux effectués par des vrai scientifique et pas par des croyances spiritualistes aux relents sectaires...

Bon, il faut qu'on reparle de cette affaire du CDJM , n'en déplaise à Daniel Schneiderman: il n'est pas possible qu'un journal qui fasse un dossier de complaisance de ce type puisse bénéficier des aides à la presse, le CDJM devrait pouvoir être saisi par les citoyens, et un jury de citoyens devraient pouvoir le pénaliser en lui sucrant les aides publiques ET que ce soit mis au journal officiel, afin qu'on lui fasse bien sentir le poids de son choix éditorial.

Sectaire, sectaire, il y quinze plombes que je connais, fréquente, m'intéresse, participe à des séjours chez  des anthroposophes (Suisse Angleterre France). On les emmerde on est suspicieux on cherche la petite bête, l'os a ronger pour le journaliste qui veux absolument trouver la preuve de sa croyance ou de sa démonstration. Si il cherche, gratte les fonds de tiroirs le journaliste va trouver du racisme des cas de violes,  mais sont t ils plus important que dans notre société ou la croyante est  techno science et consommation (société bien aliénée bien dézinguée). J'ai connu des enfants qui sont des adultes maintenant plutôt épanouis hors milieu anthroposophe. Le bourgeois ( je lis du François Begaudeau en ce moment " Histoire de ta bêtise") les trouvent pas conforme, c'est vrai qu ils ont une autre manière de voir le monde. Je dis pas qu'il faut pas être prudent... Mais parole on peut causer avec ces gens ont peu entrer et sortir de leur milieu quand ont veut... promis juré craché. et leur vin est vraiment délicieux.

Plus fort que Moon, plus fort que la scientologie, plus fort que l'anthroposophie, voici la vrai alternative :


"Le Titanic n'a jamais sombré, l'iceberg-lui oui !"


Le Titanic hantera vos nuits si vous ne m'envoyez pas 10$ chacun !!!


PS uniquement en billet de Brocoly, monnaies et chèques refusés, merci.


Prix de la scolarité dans une école Steiner 


choisie au hasard (du primaire à la terminale) : 3030 euros de frais fixes plus une cotisation annuelle égale à 4,04% du revenu fiscal de référence avec un minimum de 505 euros .


Soit au minimum 3535 euros par an et par enfant .  Prévoir un budget supplémentaire pour la garderie et la cantine



Formation des enseignants à la pédagogie Steiner :


Conditions à remplir pour pouvoir suivre la formation : selon Didascali  il faut avoir 21 ans et le Bac , mais il est précisé que depuis 2018 l'Etat exige un Bac +2 pour enseigner dans une école privée sans contrat . 


la formation est donnée sur 3 ans à raison de 9 week-ends et 3 sessions de 3 à 5 jours   pour un total de 36 jours  par an  plus 2 semaines de stage pratique par an . 




La Formation coûte 3300 euros par an plus 150 euros de dossier .   


Donc pour  une formation qui correspond en temps au 1er semestre de la première année universitaire, il est demandé plus de 10 000 euros...


C’est vraiment dommage tous ces rideaux de fumée ésotériques.

Parce que la vraie question intéressante est : pourquoi la Biodynamie fonctionne-t-elle pour la vigne ?


Ou, plus exactement, pourquoi n’est-elle pas une catastrophe ?


Est-ce fortuit ?

Est-ce par une sorte d’effet placebo sur les hommes qui la travaillent (et non sur la vigne elle-même) ?

Ou est-ce parce qu’ elle est assez peu interventionniste, qu’elle laisse le sol « vivre », et que la vigne est une plante naturellement résistante ? (Capable en particulier d’aller chercher de l’eau très profondément)



"Un pouvoir au double discours permanent, dont la pensée présentée comme éminemment humaniste est aliénante et même dangereuse."

Ah, ça je connais bien!
Merci Loris pour ces 2 articles d'utilité publique, je vote bien évidemment.

Beau papier


"une intolérance très française et laïcarde vis-à-vis de la spiritualité"


Bon déjà, quand quelqu'un parle de "laicards" je tends le dos... C'est assez amusant de lire ce justificatif qui, dans l'article, arrive après le rappel que les alarmes sur ce mouvement sonnent ailleurs en Europe.

Quant à l'autre explication sur "la montée des écologistes" je ne vois pas le rapport entre ce machin et l'écologie au sein de la population ou au niveau politique. Cette manière de voir les choses m'interroge et je trouve que ça ressemble aux "on leur fait peur" typique des militants antisystème qui pensent être aux portes du pouvoir.


Je suis aussi stupéfait par le niveau "d'enquête" de certains passages du genre : ils nous ont dit qu'ils font de la médecine normale donc ça doit être vrai (reformulation libre telle que j'ai compris ce passage). Je ne suis pas abonné au monde pour vérifier si @si a bien retranscrit les choses.


Comme dit ici et là, on trouve des gens qui se réfugient dans des systèmes sectaires par rejet de l'ogre capitaliste. Même des journalistes au monde pourraient être sensibles au chant de ces sirènes visiblement.


Pour l'anecdote, j'ai toujours soupçonné macron d'être un peu antivax sur les bords ou méfiant envers les vaccins (si on retrace le cours de la direction politique des évènement depuis fin 2020, on voit qu'il est extrêmement prudent par rapport à son habitude). Ca reste un sentiment mais ça ne m'étonnerait pas qu'il ait été entouré d'autres gens comme nyssen. Je ne sais pas si je suis le seul à avoir eu cette impression ?

on vit dans une époque ("on vit dans une sociéter") où les deux alternatives qu'on nous présente c'est soit la technobéatitute inculte et le solutionnisme technologique; soit le rejet en bloc des sciences et de la technologie à travers toutes sortes de mouvements ésotériques; sectaires; avec le bon vieux sophisme du "retour à la nature"; et un fond toujours bien réactionnaire (homophobe; raciste; et j'en passe). L'amour irrationnel ou le rejet irrationnel. C'est bien entendu un faux choix qu'il faut refuser.  Pour reprendre un peu Gilbert Simondon il faut que les sciences et techniques fassent de nouveau parti intégrante de la culture légitime au même titre que la philosophie et la littérature; et ne soient plus considérés comme simples rouages; comme simples moyens à une fin; il faut les compendre et non pas les aimer et les detester.

C'est vraiment terrible de voir la gauche de plus en plus méfiante par rapport à la science et de plus en plus ouverte à l'obscurantisme.
Les penseurs de ce genre de spiritualités comme Steiner sont pourtant toujours très à droite là où la recherche est parmi les professions les plus à gauche (d'après https://www.pug.fr/produit/1250/9782706124273).

"quel est le mobile d'un embrigadement sectaire" si l'objectif n'est pas le prosélytisme spirituel ou le pouvoir direct, et que ceux qui y adhèrent en sont le plus souvent heureux, questionne Morin ?


Au pif : l'argent.  


La question elle est vite répondue.


Les premiers expliquent à ASI qu'ils perçoivent l'anthroposophie comme un "mouvement minoritaire" plutôt inoffensif, dont le gros millier d'adhérents officiels ne menacent pas grand-monde 


Il est relaté dans l'article qu'une ex-ministre s'implique dans cette mouvance (notamment lors de son mandat ?), c'est pas rien...


A propos de complotisme et dérives sectaires, y a un blog qui semble faire un travail sérieux : blogextracteur.wordpress.com

Ah zut, j’ai oublié ma question : est-ce que ce genre de secte ne s’adresse-t-elle pas à des gens qui ont pas mal d’argent ?

À chaque fois que vous faites ce type d’article, je découvre pourquoi untel ou unetelle m’a parlé de ceci ou de cela.

Un proche (soignant) m’avait dit que les Allemands, eux, guérissent le cancer sans chimio. Je vois de quoi il parlait, maintenant...

au final, ça

Le gui contre le cancer , ça marche !


Mais, seulement le 31 décembre ,  et,  à deux conditions:


- si l'on s'embrasse,


- et, si l'on refuse d'être vacciné.



Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.