Le Monde et l'anthroposophie : une question de perspective (2/2)
article

Le Monde et l'anthroposophie : une question de perspective (2/2)

2e et dernier volet de notre enquête

Réservé à nos abonné.e.s
Si les critiques du mouvement de Rudolf Steiner n'ont pas ménagé la série d'été du Monde à son sujet, ils ne sont pas les seuls : le jugement des journalistes ayant enquêté ces dernières années sur l'anthroposophie est tout aussi sévère. Seconde partie de notre enquête.

Les journalistes du Monde se souviendront longtemps de l'idée de leur directeur, Jérôme Fenoglio. Amateur de bon vin, il a découvert fortuitement que derrière les vins biodynamiques, il y avait un mouvement spirituel ésotérique, l'anthroposophie, et proposé à la rédaction une série d'été de cinq doubles pages sur Rudolf Steiner et son mouvement, dont l'approche bienveillante a valu aux auteurs des articles une volée de bois vert sur les réseaux sociaux – comme nous le racontions dans le premier volet de cette enquête

A...

Il vous reste 97% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.