42
Commentaires

Le Monde : comment les dessins, les titres et...le directeur ont milité pour Royal

Pendant le mois de novembre 2008, Ségolène Royal a été omniprésente dans les titres des articles du Monde consacrés au PS, généralement de manière positive, porteuse "d'avenir" et de "renouveau", tandis qu'Aubry était absente ou caricaturée en éléphant, représentant le passé.

Derniers commentaires

Dès lors que le journal "Le Monde" a approuvé la manière dont le traité de Lisbonne a été adopté , il a définitivement perdu ma sympathie
Les médias ont d'abord soutenu Delanoé, le meilleur pour perdre contre Sarkozy en 2012. Puis ils se sont rabattus sur Royal, la deuxième meilleure candidate pour perdre contre Sarko.

Patatra, c'est Aubry qui gagne.

Aubry n'est pas homosexuelle, ce qui lui ferait perdre une certaine frange de l'électorat. On peut le déplorer mais c'est comme ça.
Aubry n'a pas le profil de bobo parisienne, ce qui rendrait difficile d'optimiser le vote des ouvriers.
Aubry ne joue pas la starlette, ce qui en énerve plus d'un. Aubry c'est un peu la Merkel française.
Aubry est plus ancrée à gauche, ce qui ne va pas arranger Sarko qui aimerait donner l'illusion au moins le temps d'une élection de se soucier autant des ouvriers qu'un autre candidat.
Aubry, on ne peut pas lui reprocher son incompétentitude. Du moins, ce sera plus difficile de jouer sur ce registre.

Le seul point négatif d'Aubry, c'est qu'on a réussi à faire croire que les 35h étaient une abbérrrration, alors que c'est un progrès social évident. Et une nécessité tandis que la productivité s'accroit constament. La réduction du temps de travail est une façon de rendre aux salariés la part de gain de productivité dont ils ont fait bénéficier leur entreprise.
L'Insee a d'ailleurs sorti il y a quelques jours une étude disant que le coût horaire du travail avait diminué en 30 ans malgré les 35h et ce, grâce aux gains de productivité.

Et puis d'ici 2012 il peut s'en passer des choses. Nationaliser les banques paraissaient inimaginable il y a quelques mois dans une économie de marché. Or, les US et la GB l'ont fait.
Alors la réduction du temps de travail pourrait très bien être une réponse future au chômage, notamment aux US, car les pronostics sont très pessimistes dans ce domaine.

D'ailleurs, en favorisant le recours au chômage partiel, qu'est-ce que Sarkozy a-t-il fait d'autre que de réduire le temps de travail ?
Très bon article de Gilles Klein.
Même s'il n'est pas impartial, je préfère le Monde en ligne plutôt que la version papier, de toutes façons.
Il fut l'un des seuls à oser parler de la dissémination, ici notamment.
On n'arrête pas le progrès .
À noter que cet article, avant relookage du site, était disponible aux non-abonnés.
Merci pour ce décryptage.
Le Monde est de droite. ce n'est pas nouveau !
Le Monde n'est plus le journal de référence en france.
Ils roulent pour Royal parce qu'elle est la plus à droite dans le PS & la plus libérale...
C'est navrant, mais c'est ce qu'est devenu le Monde. Un journal libéral & militant...
Talasrum
http://thalasrum.over-blog.com
il faudra quand même qu'un jour quelqu'un nous explique pourquoi royal est si évidemment de droite ... (à part par Bourdieu dont le raisonnement pourrait alors concerner les trois quart du PS)...
Est ce parce qu'elle va à l'église parfois ?
doux jésus !

Est ce parce qu'elle a un jour critiqué une loi des 35 heures qui mal rédigée a été la source de mille nouvelles formes de précarité ?

Est ce parce qu'elle est fille de militaire ?
on ne se refait pas, les chiens ne font pas des chats ma bonne dame !
vous avez en partie raison = pas de déterminisme à mettre en avant.

Tort pour tout un tas de raisons =
* je me suis forcé à regarder le JT de TF1 en raison de son intervention le soir des résultats = elle a ELLE MEME fait de ses origines familiales un élément explicatif de ses valeurs.

C'est là
http://www.dailymotion.com/relevance/search/royal%2Btf1/video/x7hna3_22112008-sgolne-royal-sur-tf1_news
C'est à 10"20 son blabla sur ses origines familiales.


* Ses prises de position durant la présidentielle la placent effectivement proche de la droite. Le plus spectaculaire est sans doute la remise en cause de la carte scolaire au nom de la liberté de choix à rebours de toute une volonté de mixité sociale portée par la gauche.
quelle incroyable hypocrisie ! on remet en cause la carte scolaire qui fait qu'aujourd'hui à paris dans certains quartier la mixité c'est 90 % d'enfants d'origine sociale pauvre et les autres dans le privés (pas forcément riches) et dans les autres (rive gauche par exemple) des écoles publiques tellement élitistes qu'elles puent le snobisme à 100 m à la ronde !

Parfois on remet en question les choses non pour proposer la même chose que la droite mais simplement parce que ça ne marche pas.

Et à part ça ? vous gardez en réserve l'encadrement militaire ? celui qui avait pour but de faire faire à des jeunes des projets humanitaires, de les réinclure dans un projet sociale, leur rendre une place au monde ? (franchement je n'en étais pas fan mais quand je vois ce que c'est la droite ! je vois un fossé et il est terrible).

Quand à ses origine... vous avez entendu Martine Aubry expliquer son appartenance au siecle ? c'est un passage amusant d'une émission qu'il faudrait que je retrouve. Enfin bon... ne pas renier sa famille, ses origine, y compris quand elles sont de droite, je ne vois pas en quoi ça fait de quelqu'un nécessairement un suppôt du grand capital !

Non les gens ne sont pas des caricatures... sauf sarkozy peut être... qui dément toute volonté d'aborder son personnage avec retenu tant il est en tout caricatural.
Franchement ce passage sur sa famille que venait il faire là ? rappeler un point commun avec Mitterrand ? se poser en rassembleur de tous les français pour être davantage présidentiable (je suis de gauche mais imprégné de la droite) et du coup apparaitre transpartisan ? je suis d'accord pour dire qu'il ne fait pas accuser qqun sous prétexte de sa famille (meme si Bourdieu ...) mais pas plus ses origines familiales ne peuvent conduire à légitimer sa valeur personnelle.

pour la carte scolaire on va pas refaire le débat ? mais comme la politique a ceci de particulier que les prises de position successives s'effacent il est bon de rappeler les choses parfois ...

« La carte scolaire a créé un résultat qui est à l’inverse de celui recherché. […] Si pour certaines catégories, notamment les mieux informées ou les plus privilégiées, le libre choix d’une école est un bon principe, pourquoi est-ce que ça ne serait pas le cas pour tous les Français ? » décembre 2006
La candidate socialiste propose donc de l’assouplir, en offrant à chacun le choix entre deux ou trois établissements. (source humanité 2006-12-29).

Face au tollé de ses déclarations =
1. Hollande rappelera plus tard le programme commun
2. elle fera marche arriere évoquant des redécoupages.

Bref cela est allé plus loin que «remettre en question». Poser le probleme est effectivement nécessaire. Les solutions ne se valent pas toutes.

Le redécoupage et la fin des inscriptions de complaisance me semblent des solutions de gauche. Pas l'assouplissemest qui augmente les stratégies opportunistes et de ghettoisation (camouflés par les qq jeunes issues des ménages modestes avec une filiere rien que pour eux à LouisLeGrand et Henri4 voire Science Po).
Je maintiens donc = soit par calcul politique (parler aux couches moyennes sup), soit par glissement idéologique (fin d'objectifs de mixité sociale), soit par naiveté (je n'y crois pas) préparation du terrain politique à la droite.

Pardon du hors sujet. Ce qui me semble en revanche dans le sujet est cette volonté de marquer sa filiation familiale avec la droite. Ce n'est pas un aveu hein je ne suis pas naif, mais un message politique.

Je suis preneur de l'émission de Aubry. Mais pourquoi me balancer cela ? Cela ne dédouane pas l'autre.
Il ne s'agissait surtout pas de dédouaner mais de montrer que faire de quelqu'un un individu de droite du fait de son environement, de sa famille et donc pourquoi pas de ses amis serait beaucoup plus cruel vis à vis de Delanoé (mon ami lagardère, mes concession à decaux etc.) ou d'Aubry (mon ami minc et mes amis du siecle et ma jeunesse en bourgeoisie catho) ou de Lang ou de mille autres.
Royal a Bergé, sa famille, un certain regard qui est un peu étonnant, au delà des lignes...
c'est vrai.
Pour la carte scolaire je note quand même que dans l'extrait que vous donnez elle fait le bon constat (l'échec) et ensuite elle elle fait même le constat très juste du fait que certains bénéficient de plus du fait de leur "savoir" qui se révèle une clef "pratique".
Alors après oui on peut discuter et je pense que vous et moi serions d'accord. Mais ce constat est le bon et que le débat mérite d'être posé et que ses réponses ont peut être été mauvaises. Mais ça seulement pour qu'elle soit à droite... je ne suis pas convaincu.

à mon avis il s'agissait de votre (a) posé de manière maladroite plus que d'un (b) bien inutile et alors très mal motivé.

Le rapport à la famille relevé peut être un peu d'un calcul politique aussi : en faire une force, l'assumer, là où ça aurait pu devenir un handicap si ça n'avait pas été maitrisé. En gros prendre immédiatement la main sur le sujet histoire de séduire vaguement certains conservateurs, sans rien dire de bien méchant, tout en se débarrassant du sujet. Absolument tous les politiques sont, à un moment ou un autre confrontés à ce genre de petit calcul et de petites tactiques.
« La carte scolaire a créé un résultat qui est à l’inverse de celui recherché. […] Si pour certaines catégories, notamment les mieux informées ou les plus privilégiées, le libre choix d’une école est un bon principe, pourquoi est-ce que ça ne serait pas le cas pour tous les Français ? » décembre 2006
La candidate socialiste propose donc de l’assouplir, en offrant à chacun le choix entre deux ou trois établissements. (source humanité 2006-12-29).

Heureusement, la carte scolaire ne peut pas empêcher la nature humaine de s'exprimer. Donc on n'arrivera jamais au résultat escompter, c'est à dire la mixité sociale dans les écoles.
Mais si cette carte n'existait pas ce serait pire. Il ne faut pas la supprimer, il faut la renforcer ... Chacun voit midi à sa porte.

Quelqu'un qui a réussi à mettre en place les 35 heures ne peut pas être foncièrement mauvais, en revanche je ne sais pas quoi penser d'une personne qui est capable de remettre en cause des acquis sociaux.
j'admire votre manière d'être partisane. Mais c'est dommage parce que vous êtes de mauvaise fois.

DIre "la carte scolaire ne marche pas, changeons de systeme" c'est forcément remettre en cause les aquis sociaux (qui n'en sont que lorsque vous vivez dans le 7eme à Paris, quand vous vivez dans le 10 eme vous envoyez vos enfants dans le privé, mais passons).
Et Aurby qui a été à l'origine d'une loi des 35 h (la seconde) véritable cadeau au patronnat qui a généré dans certaines profession peu qualifiées des situations de précarité démentielle ou de souplesse absurde... qui a mille maux.... je suis désolé mais non, c'est trop facile. Les 35 h sont une formidable idée (de DSK contre laquelle Aubry a été... comme quoi on peut changer) qui sont une avancée et personne ne les remet en question et Royal a juste été (à juste titre) critique sur une partie de ce qu'elles ont représenté en étant mal foutues.

Pourquoi ne regardez vous pas la politique de droite qui est menée en Poitou Charente pour vérifier à quel point Royal est tellement de droite puisque vous l'avez décidé (soyons clair : vous voulez qu'elle soit de droite, donc vous cherchez la preuve après avoir lancé l'accusation).
Il est facile de dénoncer les conséquences de la carte scolaire. Mais les écoles sont implantées dans des quartiers qui ont été définis par la politique d'urbanisme décidée par les élus locaux. Evidemment qu'une école implantée dans une ZUP ne sera pas fréquentée par les mêmes élèves qu'une école implantée dans un quartier résidentiel. Mais qui a décidé de faire des quartiers résidentiels ou que des quartiers résidentiels (voir Neuiilly) et des quartiers populaires ? Pourquoi la loi SRU n'est pas respectée par certains élus locaux ? Pourquoi dès l'origine a-t-on créé ces ZUP à la périphérie des villes avec un type d'habitat unique ? Pourquoi la politique de rénovation des centres villes a consisté à favoriser la transformation des logements en appartements ou résidences de standing ? Pourquoi certaines communes trop rares ont préféré intervenir par la préemption pour créer un parc d'appartements à loyer modéré dans ces mêmes centres villes ? Il ne faut pas demander à l'école de régler tous les problèmes de la société, ce n'est pas elle qui a le pouvoir ! Qu'on lui donne les moyens de remplir sa mission sans entrave, ce sera déjà bien.
Je suis d'autant plus d'accord avec vous que dans le cas de S. Royal, il est flagrant qu'elle a construit ses idées politiques contre le conservatisme de sa famille. Donc oui, ses origines ont joué, en bien.

Pour le reste, cela ne sert pas à grand chose d'ergoter avec ceux qui affirment qu'elle est de droite : pour eux, tout ce qui est plus modéré que Besancenot et Laguiller sont de droite.

Samedi, sur le marché, il y avait des militants du futur Npa : ils étaient très fiers de nous dire que la CMU, c'est une mesure de droite (bein oui, il faut laisser les pauvres crever sans soins comme ça, leurs enfants feront la révolution).
Merci Gilles de cet article. Depuis longtemps, je n'achète plus Le Monde. Je préfère Le Monde diplomatique et celui de l'Education Je passe de temps en temps sur leur site Web. J'avais bien remarqué ce que vous développez dans votre article, sans aller vraiment au fond des questions que cela soulève. Pourriez-vous faire la même chose avec Libération, s'il vous plaît ? D'avance, merci.
Pour les détracteurs de l'article de Gilles, je rappelle naïvement que les journaux sont rarement neutres dans leurs lignes éditoriales et cela est navrant.
Les dessins de Plantu ne sont même pas scandaleux, ils sont grossiers c'est tout. Vraiment on a connu le dessinateur moins lourd si j'ose dire.
La caricature de Plantu est drôle et je n'y vois aucun sexisme .A partir du moment où les poids lourds du PS sont traités d'éléphants, représenter les femmes du parti sous les traits de ce gentil pachyderme ne me paraît nullement déplacé .Ségolène Royal ferait une superbe éléphante et j' imagine qu'elle aurait eu assez d'humour pour en rire .
La lecture de cet article fait froid dans le dos : je ne m'étais pas aprerçue du poids, de la lourdeur même de ce soutien et j'en reste éberluée, tant il repose sur des inexactitudes et des omissions. Ségolène Royal est soutenue aussi par des "éléphants" et des barons, voire des socialistes peu fréquentables (Frêche, Guerini). Hamon et Aubry prônent au moins autant qu'elle le renouvellement du PS, ils ont seulement des méthodes de fond qui divergent pour ce faire.
Ils ont quant à eux montré une fidélité à leurs idées dont Ségolène Royal fait fi au gré de ses intérêts et de ses interlocuteurs...

Le Monde s'est manifestement et outrancièrement montré partisan, sans assumé son parti pris puisqu'il se défend encore. C'est surtout regrettable quand son raisonnement repose sur des erreurs qu'il propage comme des informations.
pas sûr que tout cela porte chance à Ségolène Royal.En2002 , le monde avait soutenu Lionel Jospin et attaqué Chirac d'un manière que j'avais trouvé vraiment déplaisante à l'époque. on a vu le résultat
Bravo Gilles pour cette lecture du Monde assez incroyable
tout de même . Franchement "le monde" me deçoit pas mal quand
je constate le tepis rouge déroulé pour "Ségo le French Télévangéliste" !!
Il y a quelquechose de terriblement dérangeant car la plastique de Ségo flatte
davantage les photographes que notre Martine des "35h" !!
Nous sommes dans une société de l'image et la politique n'y échappe pas
et la dite "société" préfére une dinde catho bientôt sacrifiée à "Thanksgiving"
plutôt qu'une femme de terrain "moins tape à l'oeil" mais plus proche des
préoccupations du peuple à mon avis .
Le PS est écartelé entre le MODEM et l'extréme gauche , c'est une réalitée .
De là il y a 2 routes possibles , un chef avec tout le monde derrière (génération
Mitterand) ou bien l'éclatement du PS en 2 ou plusieurs groupes distinct :
les pro-modem , les modérés et les pro-facteur .
Les 35 heures je pense que c'est une vrai avancée sociale car la vie moderne
n'accorde que peux de temps libre et loin de dire que seuls les bobos en
profitent il y a des tas de personnes à qui 4h de repos hebdomadaire apportent
un vrai ballon d'oxygéne .
Un journal qui choisit un camp et le dit tres clairement a ses lecteurs? Moi ,ca ne me gene pas plus que ca.
Martine sur les dessins de Plantu, c'est grotesque mais
il y a longtemps que les dessins de Plantu ne font plus rire (si tant est..)
Le Congrès PS et Ségolène ont fait passer la crise au second rang et les SDF vont les supplanter.
Courrons après l'info du jour comme le monde (et "Le Monde") derrière les cours de la bourse!

Cependant....

Une suggestion pour un observatoire:
Il ya un an se réunissait la Conférence d'Annapolis qui promettait un Etat aux Palestiniens pour fin 2008.
On aimerait une analyse de la considération apportée par nos médias à ce joyeux anniversaire.
Elle est très flattée sur ce dessin !

LA PREUVE

D'autre part si on ne veut pas s'exposer aux crayons des caricaturistes il y a un moyen imparable : rester chez soi au lieu de se tortiller devant les objectifs 365 jours par an et de pourrir la vie des gens avec des Lois aussi imbéciles que les honteuses 35 heures qui ont obligé pas mal de fonctionnaires à travailler plus pour gagner pareil !

Bon ! Elle pourrait peut-être faire un procès, style Sarkozy... De toute manière ces gens rêvent d'annuler le peuple, de le réduire au silence,

C'est vrai que c'est chiant le peuple, et impertinent avec ça !

Si on pouvait les tuer, tous ces peigne-cul, ce serait le mieux, mais la collecte des impôts dans les cimetières il paraît que ça marche mal.

On les garde donc (tout en les bâillonnant) pour qu'ils fabriquent l'argent qui sera dépensé dans les javas tri-quotidiennes des palais nationaux. Ils sont pénibles, autant qu'ils servent à quelque chose... Surtout qu'on imagine mal un ou une politique préparer sa gamelle, prendre sa pelle et aller creuser un trou dont la municipalité a besoin. Il ont déjà du mal avec la truelle destinée à inaugurer symboliquement les travaux pharaoniques qu'ils ont ordonné à crédit... Un petit côté poule qui aurait trouvé un couteau...

***
A To

Je n'ai jamais travaillé au Monde, je n'ai aucun compte à régler avec Le Monde, que je lis tous les jours depuis l'âge de 17 ans. Je constate articles, photos, dessins et titres à l'appui, ce que le patron de la rédaction dit lui-même. Je vous propose donc de demander à Eric Fottorino s'il est en "guerre" avec son journal....

Comme vous le dites vous--même, Le Monde a choisi son camp et en parle dans la rubrique de sa médiatrice.Illustrer ce propos vous paraît choquant ?

Pas compris....

Gilles Klein
j'aurais beaucoup aimé un article pour nous expliquer comment les sondages DANS TOUTES LA PRESSE ont milité pour Aubry. Comment AUBRY a été présenté comme légitime avant même la moindre confirmation officielle. Sur le fait que le nouvel OBS avait un sondage se réjouissant de l'élection d'AUBRY juste avant la fin du CN. Sur le silence sur le "j'en ai parlé à hollande ce matin" de Aubry (le matin elle n'était pas encore désignée et le récolement n'était pas terminé). j'aurait aimé un petit topo sur BFM qui annonçait des résultats officiels qui n'en étaient pas...

Mais non, on a l'éternelle guerre @si - Le Monde...

En même temps Le MOnde ne faisait pas particulièrement semblant de ne pas avoir choisi son camp ce qui était à peu près honnête. De même que leurs articles n'étaient pour autant mauvais ou trompeurs.

Alors oui le monde a fait campagne, mais à l'américaine, comme quand un journal fait un choix.

Pendant ce temps le reste de "lémédias" faisaient l'inverse : une machine de propagande active qui minimisait les fraudes, oubliait l'absence de résultat officiel en proclamant une gagnante et une mauvaise perdante, diffusait des sondages aux questions biaisées etc. Je pense qu'un article sur le sujet aussi n'aurait pas été sans intérêt.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.