163
Commentaires

Le meurtre en Allemagne d'une femme voilée laisse la presse européenne indifférente

La presse égyptienne est en colère après le meurtre d'une jeune femme musulmane, Marwa el-Sherbini, en plein tribunal à Dresde, le 1er juillet. Le meurtrier comparaissait pour avoir proféré une insulte raciste envers la jeune femme en raison de son port du voile. Durant le témoignage de la jeune femme, l'homme s'est jeté sur elle et l'a poignardée.

Derniers commentaires

MERCI ASI

MERCI ASI

MERCI ASI

ET MERCI A VOUS !!!!!!
Il faudra qu'on m'explique comment il est toujours possible de pénétrer dans un tribunal armé. Ce n'est pas la première fois que j'entends qu'un meurtre y ait lieu. Cette fois il est à caractère raciste et particulièrement brutal, pourquoi ce laxisme ?
je viens de lire qu'en plus elle était enceinte et son mari a été grièvement blessé en tentant de lui venir en aide ? ça a de quoi couper le souffle cette histoire...Dresde c'est en Allemagne de l'est, je pense que si ça avait été plus à l'ouest il y aurait eu des émeutes depuis. si un truc pareil se produit en France je n'imagine même pas...
et le silence des médias ne peut qu'ajouter à l'indignation et se faire se poser des questions
Une info comme ça, et voilà ma journée gâchée...
Je n'en avais pas entendu parler ailleurs, pas une ligne qui défile sous un jt, pas une mention afp dans un journal radio, pas un commentaire d'un politique quelconque. Je déteste les faits divers qui polluent l'information et n'apportent rien aux débats, les détournent même. Mais là on dépasse largement le fait divers : un crime raciste, mais aussi sexiste, dans un tribunal, un policier qui trahit par son erreur toute une mentalité de préjugés sociaux dont les dernières positions des dirigeants européens sont en partie responsables.
Et surtout une communication réfléchie, sélective et orientée. Un compte-rendu (ou plutôt non-rendu) révoltant d'un mécanisme écoeurant qui consiste non pas à interroger mais à illustrer ce qui doit être admis. Nous disposions ici d'une superbe contre-illustration : la stigmatisation d'individus par des symboles fantasmés (ici le port du voile) entraîne l'incompréhension, donc la haine. Les médias ont une fois de plus mis de côté leur rôle de contre pouvoir. Le sujet était pourtant d'actualité.
Non pour le fait divers, mais pour la façon dont cette famille et ceux qu'elle représente maintenant sont traînés dans la boue par les spécialistes de la "com'", sincèrement, j'ai envie de pleurer.
Whouff.. j'avais lu le début du thread, je reviens maintenant et je vois les scuds dans tous les sens...

Bon désolée finalement, je m'autocensure.
Les médias ne se sont pas intéressés non plus au saccage de la LIbrairie Résistances par la Ligue de défense juive. Quand des juifs (qui soutiennent la résistance palestinienne) sont agressés par des juifs facistes, le silence règne aussi.

- Un commando de la LDJ saccage la Librairie Résistances > http://www.librairie-resistances.com/

- Agression contre la librairie Résistances : pourquoi le silence ? Par Pascal Boniface | IRIS | 07/07/2009 > http://www.rue89.com/boniface/2009/07/07/agression-contre-la-librairie-resistances-pourquoi-le-silence

- Solidarité des libraires avec la librairie Résistances - mardi 7 juillet 2009 > http://bellaciao.org/fr/spip.php?article88711

- « L'impunité de la Ligue de défense juive, ça suffit » | 07/07/2009 > http://www.rue89.com/2009/07/07/limpunite-de-la-ligue-de-defense-juive-ca-suffit

- Des fanatiques sionistes pratiquent le vandalisme en série Diana Johnstone Mercredi, 08 Juillet 2009 > http://www.michelcollon.info/index.php?option=com_content&view=article&id=2196:des-fanatiques-sionistes-pratiquent-le-vandalisme-en-serie&catid=6:articles&Itemid=11
A la lecture des interventions sur ce forum, je me dis une fois de plus que certains mots attirent le troll. Mais "musulman" fait mieux encore : le troll va jusqu'à usurper les pseudos de contributeurs honorables.
Sur la question du "pourquoi" de l'occultation de l'information, je voudrais proposer (après d'autres) une hypothèse : la fonction réelle des grands médias est de scénariser la réalité afin qu'elle soit compréhensible au plus grand nombre (les médias reprenant ainsi un des rôles des églises). Les scénarios sont toujours du même type : "nous (le Bien)" contre "les autres (le Mal)". Modèle qui a fait ses preuves, en particulier à la télévision américaine.
Un des classiques du genre - qui fait toujours un tabac - est "Les hordes mahométanes sont à nos portes", dans les banlieues, à la frontière de l'Europe (Turquie), à portée de SCUD ou d'anthrax (Irak), voire de bombe atomique (Iran, Pakistan), ...
L'assassinat d'une jeune femme enceinte musulmane par un européen grand teint dans l'enceinte d'un tribunal tout aussi européen (donc civilisé) n'entre pas dans le scénario.
Donc, il n'existe pas.
RAPPORT (2007) DE LA COMMISSION
NATIONALE CONSULTATIVE DES
DROITS DE L’HOMME
Présenté À Monsieur Le Premier ministre


Synthèse
(...)
La CNCDH constate que :
– le nombre global d’actes et menaces à caractère raciste, xénophobe et antisémite
reste toujours élevé par rapport à celui de la période des années 990-2000 ;
– les violences recensées revêtent toujours un caractère important de gravité et les
personnes physiques continuent à être la cible première de ces violences ;(...)

(...)Toutefois, la CNCDH reste très prudente quant à l’évolution du nombre d’actes
racistes et antisémites en france :
• les chiffres de la violence raciste et antisémite restent aujourd’hui encore plus
élevés que ceux recensés au cours de la période 990-2000
• la tendance à une augmentation de la violence déjà constatée les années précédentes
se trouve confirmée, et les personnes physiques restent les premières victimes
de cette aggravation
:
– la part des actes ou menaces ayant fait des victimes reste stable à 5,5 % (elle
était de 5,7 % en 2006) ;
– la part des actes de violence, dans l’ensemble des actes et menaces racistes et
antisémites recensés, passe de 22 % en 2006 à 23,6 en 2007.(...)

Les violences et menaces à caractère raciste et xénophobe

Les violences et menaces à caractère raciste et xénophobe sont pour l’année 2007
en baisse de 9 % ce qui représente une baisse nettement moins importante que
celle constatée pour les actes d’antisémitisme (32,5 %). Si la CNCDH relève cette
tendance générale à la baisse du nombre des actes racistes, elle constate toutefois
que la proportion des agressions contre les personnes reste stable, tout en se maintenant
à un niveau élevé (51 %).
La part des menaces touchant directement les
personnes (menaces verbales, menaces écrites et menaces téléphonées) augmente
légèrement passant de 45 % en 2006 à 51 % en 2007. L’ensemble de ces éléments
semble confirmer une aggravation dans l’expression du racisme, qui touche plus
directement les individus.
Comme les années précédentes, on constate que les personnes d’origine maghrébine
sont les plus touchées à la fois par les actes racistes (68 % de la violence
raciste est dirigée contre la communauté maghrébine) et les menaces racistes
(60 % du volume global des menaces racistes).(...)


Mais bien sur ce ne sont que des faits divers qui ne menacent en rien notre civilisation.

Tandis que le hijab lui si mâââme Michu.

Et encore ne parlons pas de la burqua qui envahit l'espace public, la preuve :

Recherche burqa désespérément
Par Nadia Djabali (6 juillet 2009)
bastamag.net


Les burqas se répandraient en France comme un mauvais vent de sable sur un oasis de laïcité. La tendance semble tellement inquiétante que des députés communistes, sarkozystes et socialistes rejouent l’union sacrée et demandent une loi sur la question. Pourtant, malgré la frénésie médiatico-politique, les journalistes ont bien du mal à se procurer des photos prises en France sur le sujet. Etrange, non ?(...)

Selon le député communiste André Gerin, initiateur de la pétition demandant une loi sur la question (et signée principalement par des députés UMP et de la droite du PS comme Manuel Valls ou Aurélie Filippetti), on entendrait dans les campagnes mugir les féroces soldats du fondamentalisme : « Cela fait dix-douze ans que c’est en augmentation. Et je ne suis pas le seul à le constater. C’est pareil en région parisienne, en région lilloise mais aussi en zone rurale désormais », alerte-t-il dans un entretien publié par le site Internet de 20 minutes, le 18 juin.

La situation est, selon lui, comparable à « un iceberg recouvert de la marée noire des fondamentalistes... » (Libération.fr, 1er juillet). Diantre ! Dans nos sociétés de l’image et de l’information, il devrait donc être aisé d’illustrer cette « prolifération » de burqa, de photographier des foules de femmes dissimulées derrière leur grillage de textile à Vénissieux, Tourcoing ou Sarcelles.

Marseille ou Vénissieux, c’est kif kif

Pourtant... c’est une photo prise à Marseille qui accompagne le reportage de l’envoyée spéciale du Figaro.fr qui titrait le 1er juillet : « À Vénissieux terre d’expansion de la burqa » [1]. À défaut de photographe spécialement dépêché, la journaliste avait-elle oublié son appareil numérique alors que « cette banlieue mitoyenne de Lyon (...) serait une des concentrations [de voile intégral] les plus importantes de France » ? La pénurie d’ iconographie a pour conséquence la publication de la même photo, un couple avec une femme voilée devant la tour Eiffel, sur les sites de Paris-Match (1er juillet), Libération (30 juin) et Rue 89 (25 juin). D’autres sites Internet d’information – et non des moindres [2] - ont préféré une photo prise lors du congrès de l’UOIF (Union des organisations islamiques de France) qui s’est tenu au Bourget en... 2005. Ça c’est du scoop coco ! Avec quatre ans de retard…

Déficit de burqas en France, allons les chercher à Kaboul !

Pas assez de burqas en France ? pas de problème, des illustrations foisonnent ailleurs. Ainsi, 20 minutes.fr (19 juin) a choisi une photo d’une femme en burqa lors d’une manifestation à La Haye (Pays-Bas). Le Nouvelobs.com (1er juillet) illustre son article avec une photo prise à Kaboul. Kaboul toujours pour accompagner l’article du Monde.fr du 28 juin et pour Marie-Claire.fr du 1er juillet. Le Point.fr (23 juin) et le Figaro.fr (17 juin) partagent la même image prise dans le Kashmir en Inde.

Quant au photo montage proposé par l’AFP et repris par l’Express.fr (1er juillet), et le Parisien.fr (23 juin), il est constitué par quatre clichés originaires d’Égypte, du Pakistan, d’Iran et d’Afghanistan. Enfin, la palme de la meilleure mise en scène est décrochée par France2 qui mettait en ligne le 23 juin une photo prise en Égypte... en 1999. Toujours cette quête du scoop qui passionnera les masses.(...)
D’un côté, l’indifférence totale sur la mort de cette femme égyptienne voilée ; de l’autre, l’empathie totale pour ces femmes Ouïgoures, voilées, elles aussi.
Dans un cas, la femme égyptienne a été poignardée dans un tribunal en Allemagne ; dans l’autre, les femmes ouïgoures réclamaient leurs maris ou fils emmenés par la police pour le massacre de 150 citoyens à la veille en Chine.
Le voile irrite les Européens ? On voie bien ici : pas toujours. Même le Niquab n’est plus choquant, s’il est porté en Chine.
Une musulmane voilée est soupçonné d’être islamiste quand elle est en Europe ; mais si elle va en Chine, les Européens se mettent alors à craindre qu’elle ne perte son ‘identité’ religieuse et culturelle.
Aux yeux des mêmes Européens, L’Islam est antipathique en Europe, mais sympathique en Chine.
Qui peut expliquer cette contradiction ?

Qu’aurait changé si cette égyptienne avait été assassinée en Chine, et ces meurtriers ouïgours avaient massacrés 150 allemands ?

La presse égyptienne est en colère après le meurtre d'une jeune femme musulmane, Marwa el-Sherbini, en plein tribunal à Dresde. Le meurtrier comparaissait pour avoir proféré une insulte raciste envers la jeune femme en raison de son port du voile. Durant le témoignage de la jeune femme, l'homme s'est jeté sur elle et l'a poignardée.
Cette mort, guère médiatisée en France, l'a été davantage dans différents pays européens. Et en Egypte, où ce meurtre suscite de nombreuses manifestations rendant hommage à la "martyre du foulard", et dénonçant l'islamophobie occidentale.
"La martyre du voile : un meurtre dans un tribunal allemand mobilise des Egyptiens contre l'islamophobie de l'Ouest" titre le Guardian.

"Marwa el-Sherbini était en train de rappeller comment l'accusé l'avait insultée parce qu'elle portait le hijab, (...) lorsque le même homme s'est jeté sur elle dans le tribunal de Dresde et l'a poignardée à 18 reprises." En outre le mari de la victime...


la presse égyptienne devrait se mettre aussi en colère parce que son gouvernement condamne des gays parce qu'ils sont gays.
plus facile de se fâcher contre les gouvernements des autres pays que de s'élever contre sa propre dictature...
Comment peut-on donner 18 coups de couteau à quelqu'un, dans un tribunal et agresser celui qui tente de sauver sa femme.
Je ne suis jamais entré dans un tribunal donc je ne sais pas comment ils sont organisés, encore moins en Allemagne.
Outre le meurtre clairement raciste, on se pose des questions

Comment est-il entré avec un couteau au tribunal ? n'y a-t-il pas des fouilles ou des portails comme dans les aéroports ?
N'y a-t-il aucune sécurité dans un tribunal ?
18 c'est beaucoup, personne pour aider à part le mari ?
Clairement, si on a agressé celui qui portait secours, c'est que le service d'ordre est arrivé après les faits, donc absent pendant.
Le comportement de celui qui sauve quelqu'un est différent de celui qui agresse.
Voyant une femme en sang, comment agresser le mari qui peut-être défend cette dernière de l'agresseur ? Enfin, ça se voit !

Le point de vue des médias ne me choque pas. Le fait qu'elle soit voilée n'a que peu d'importance.
Le fait est quelqu'un à tuer quelqu'un dans un lieu où la justice est sensée être rendue.
Ne pas parler d'une agression délibérément raciste tournant au meurtre en plein tribunal, de la bavure policière à l'encontre du mari voulant secourir sa femme, ni de comment le prévenu a pu introduire de quoi poignarder en plein tribunal.
Et se laisser mondialement submerger par ces images [volontairement] très gore des manifestants iraniens tués par une milice forcément coupable.

Je sais que lorsque l'officiel commet un "crime", c'est plus grave, mais depuis quand un tribunal est officieux ?

Une grande partie de l'occident refuse d'admettre son islamophobie, son désir de continuer à coloniser les esprits différents ainsi que décider pour les autres ce qui doit être bon ou mauvais. Sauf que tant que ça sera le cas, nous continuerons à être servis de menaces imaginaires et le tri de la bonne ou de la mauvaise innocence persistera.. C'est, en vérité, à vomir.

Mais comme personne ne mange le même menu d'informations, il y a toujours des laïcs fanatiques pour ramener un débat sur le voile alors que l'on parle d'un Meurtre Raciste en plein Tribunal...!
Si n'y avait qu'une seule façon de montrer comment chacun, tellement auto-centré, fait peu de cas des musulmans, ce sera de souligner ceci :
Alors qu'une femme musulmane s'est fait poignarder à 18 reprises dans un tribunal, que son mari a été blessé par un policier en tentant de la sauver sans susciter de Unes dans la presse on débat ici... du port du voile.

Tout est là.
Je ne comprends pas : "il l'a poignardée à 18 reprises" dans un tribunal ????????? Qui sont les criminels ??????????????

Je n'ai pas lu tout le forum, je ne sais si quelqu'un a relevé.

Merci Gilles Klein, sans votre vigilance, nous ne serions pas encore au courant de ses deux agressions.
Message 2/5max du 09/07/09.

@ irene

seulement qualitativement, c'est bien assez pour soutenir mon propos. Mais bien peu pour soutenir une loi.

C’est votre droit d’estimer que le sexisme ne mérite pas une loi de plus, je ne le partage pas.

'influence du loczl de quelsues foulards dans la rue serait comparable à la puissance qutidienne des médias? voyons!

Vous réinjectez du quantitatif, "à la puissance", là où je me cantonne sciemment à du qualitatif. Il est certain que si l’on doit attendre que le sexisme tourne au meurtre collectif pour s’en indigner, vous pouvez attendre. Je crois qu'il n'y en a que quelqu'un par jour en Espagne par exemple, est-ce assez pour s'en préoccuper selon vous ?

Non il n'y a aucune obligation à le porter. par contre la loi qui les oblige à l'ôter est bel et bien une obligation, contre laquelle elle lutte en refusant de l'ôter au nom de la liberté. Il y a de votre côté une obligation fantasmée contre une ou des obligations présente ou futures bien réelles de la part de la loi.


Moi, j’ai démontré en quoi il y avait obligation de le porter, aussi bien quant à la façon (pas de cheveux) que quant aux circonstances (ici, ici et pas là en privé). Le simple fait de ne pouvoir l’ôter à la demande en tel endroit suffit à l’attester, vous vous affirmez péremptoirement qu’il n’y a aucune d'obligation lié au port de ce type de voile.

Chacun sera juge.


@ Fabien

Bien sûr, certaines femmes subissent des pressions, de leur famille, de leurs proches... mais pas de l'inconnue voilée croisée dans le métro.

Vous êtes toutes les inconnues du métro ? De plus, si la pression familiale se sent accepter dans l’espace public, que ne va-t-elle diminuer sa pression sur les femmes de son environnement immédiat ?
Ne pensez pas d'abord qu'aux plus forts.

un « symbole » finalement assez peu répandu (voire même très exceptionnel si l'on parle de la burqa) et qui par dessus le marché n'est pas perçu de façon unanime : symbole sexiste de la soumission des femmes aux hommes pour les uns, symbole religieux de la soumission à Dieu pour les autres

Outre que le fait qu’il soit répandu ou non ne suffit pas à légitimer un comportement, le fait que le voile soit perçu différemment n’entre pas en cause, du moment qu’il est copié, il réitère de facto la dimension sexiste inhérente à son port.

@ rimbus

Le turban des sikh doit aussi être interdit ? Il cache les cheveux et est réservé exclusivement aux hommes.

Même cause, même connerie.
Go head.

Sérieusement, laissez les gens vivre et respectez leur différence.

Et quoi encore ? Gardez donc votre laxisme pour ceux qu’il séduit, je n’en fais définitivement pas partie.

Et personnellement je pense que vous avez tort de vouloir nier la différence entre les sexes.


Personne ne nie les différences sexuées, voilà typiquement le genre d’amalgame que j’attendais. Il s’agit juste de critiquer et d’interdire toute différence symbolique sexuée inégalitaire, ce qui n’a strictement rien à voir.


Quand vous aurez contraints les autres en leur imposant votre façon de voir, vous allez inventer quoi pour emmerder les gens ?


Il ne suffit pas d’être « des gens » pour avoir le droit de faire ce qu’on veut.
Je vous laisse votre énième expression de votre laxisme, je ne saurai qu’en faire.


Tout ceci me conforte dans ce que je disais dans l'autre forum sur le voile, ce choc de civilisations organisé


Pourquoi, il existe des civilisations sexistes ? Et il faudrait en accepter l’expression sur notre territoire ?
Si tel est le cas, c’est sans moi, vous l’aurez compris.

yG
Décentrons le débat.

Je ne crois pas que la presse soit islamophobe, homophobe ou phobe de quoi que ce soit. La presse, au sens large du terme, est pognonphile et audiençophile (ouh les beaux mots inventés).

Hors, qu'est ce qui suscite de l'audience ? L'émotion bien sûr, ces gens qui avachis devant leur télé vont pouvoir se révolter, pleurer, pester, crier ou sauter de joie.

En allemagne, pourquoi la presse n'a pas parlé de ce crime ? Parce que ce n'est pas vendeur, les allemands comme la plupart des européens n'en ont rien à battre d'un meurtre d'une musulmane dans un tribunal.

Ailleurs, là où ça peut susciter de l'émotion parce que les communautés musulmanes y sont mieux représentées ou tout simplement parce qu'on peut accuser un autre pays d'islamophobie, alors là oui, on peut déchaîner l'appareil médiatico-émotionnel !

Les parts d'audience, les chiffres des ventes, en bref, l'argent, voilà ce qui motive la presse internationale.
Le temps de l'information pour l'information est révolu. On vit à l'époque de la télé-réalité et ici encore, c'est ce qu'on vous vend, de l'émotion.
Vous pouvez continuer de vous révolter, de débattre de l'islamophobie présumée de tel ou tel média, en attendant, eux gagnent du pognon sur votre émotion au lieu de vous informer comme ils sont censés le faire.
Quand il y a un homo tabassé et qu'on en parle pas, c'est par homophobie ?

Il faut arrêter de constamment se focaliser sur le traitement médiatique pour savoir si oui ou non il y a discrimination.

Et en Egypte, où ce meurtre suscite de nombreuses manifestations rendant hommage à la "martyre du foulard", et dénonçant l'islamophobie occidentale.
Un malade mental qui assassine une femme... ce n'est guère représentatif de l'occident. Ces manifestants cherchent à utiliser la mort d'une femme à des fins idéologiques. C'est dégeulasse. Sans compter que l'Egypte a beau jeu de se faire passer pour un pays tolérant, haha...

Ce genre d'histoire ne peut, bien évidemment, susciter qu'une condamnation morale et juridique. Néanmoins, cet homme ne représente pas l'Allemagne et nous n'avons pas à inventer des martyrs à tour de bras. Respectons les morts mais ne les sacralisons pas.
Quel tonitruant silence en effet !

Merci à vous de le rompre
Le fait que l'islamophobie existe est une évidence et en effet ce crime relève de l'islamophobie. Il n'empêche que ça relève aussi un peu du fait divers et ça n'intéresse peut-être personne parce que ce n'est tout simplement pas représentatif d'une réalité. Ce n'est pas parce qu'il y a un "agité" raciste en Allemagne que tout le monde y est islamophobe. Ce n'est pas parce que les journaux européens ne relayent pas l'information que tout le monde est islamophobe en Europe.

Bientôt il faudra faire un article dès que le chien d'un juif aura mordu le chat d'un musulman.
[quote=terroriste, traînée Islamiste]

Pour moi c'est de la diffamation, et condamnable comme tel. Mais c'est en rien une injure "raciste".
L'erreur du tribunal allemand sera lourd de conséquence. (à propos, quel a été le mot allemand exact utilisé par le tribunal?)

En quoi l'islamophobe diffère-il de l'anti-communiste?
Peut-on condamner quelqu'un parce qu'il hait une idéologie?
A sacraliser ainsi la religion, on va perdre beaucoup de libertés.
A commencer par la liberté d'être athée (qui sera bientôt assimilé à une injure "raciste" envers n'importe quelle religion)
Cela ne disculpera personne, mais il faut remarquer que le racisme, l'islamophobie, le mépris de la vie humaine et le meurtre comme solution banale sont des caractéristiques de la Russie actuelle.
Non, pas d'accord, ce n'est pas du racisme;
qu'elle soit voilée ou porte ostensiblement la croix,
ou tout autre signes religieux,
me font tous chi...
à flinguer !
gamma
provoc
Nos médias ont jeté un "voile" pudique sur ce fait divers. Merci de corriger le tir.
Merci de traiter ce sujet.
Bigre
C'était quand ? je n'ai pas vu la date (mais lu en diagonale)

En effet en France on se préoccupe surtout de faire une loi stigmatisante de plus, aux bons soins de l'UMP
Message 1/5max du 08/07/09.

Thurar a mentionné cette info sur l'un de vos précédents forum Gilles Klein, rappelant au passage que celle-ci était globalement deux moins reprise que celle de la député voilée. Mais il ne dit pas ce qu'il en pense, comme si cette simple comparaison avait un sens elle-même...

Oui, un meurtre raciste a eu lieu, il a suivi une insulte raciste qui a été condamné par la justice allemande.
Ce qui est arrivé est inadmissible.

Certains pays et journaux font aussitôt de cette victime, la martyr d'une cause identitaire.
D'autres n'ont aucun intérêt à jouer ce jeu morbide, d'où peut-être leur relatif silence.
D'un côté comme de l'autre, rien de bien surprenant.

Tomberons-nous dans ce piège à l'heure où le voile sexiste est ici sous les projecteurs ?
En tout cas, moi pas.

yG
[quote=Tomberons-nous dans ce piège à l'heure où le voile sexiste est ici sous les projecteurs ?]
Vous ! tomber dans un piège ! Mais, comment est-ce possible ?
A la rigueur, si le meurtrier est un anti laïc ou bien un électeur de droite.
>>Oui, un meurtre raciste a eu lieu, il a suivi une insulte raciste qui a été condamné par la justice allemande.
Ce qui est arrivé est inadmissible.

Ce qui est inadmissible, c'est surtout l'incitation médiatique constante à ce genre de crime. Rendez-vous compte, des gens se promènent en Burka dans les rues, la république, la civilisation, l'humanité est en danger! (et le gros Calvi qui nous bourre de deux émissions sur le sujet, et en première partie s'il vous plaît, la crise économique et politique peut attendre, les mahométans sont à nos portes! tremblez braves français, ils vont vous retirer le sifflard de la bouche!).
Mon voisin peut se promener en dans des draps "à la fantôme", en combinaison de super man ou en tutu rose dans la rue, je m'en contrefous, mais là c'est pas pareil, ce sont des arabes, des "gris"!
Ce n'est pas un hasard si cette info n'est pas reprise par les grands média (rien n'est dû au hasard dans ces incroyables machines à propagande), il n'y a pas de meilleur fumigène que la haine et la peur de l'autre. Avec la crise que ne cessera de s'approfondir, le storytelling politique sur ce sujet deviendra vite le seul qui passera auprès du peuple et ça c'est de la dynamite niveau maniement/utilisation.
Message 2/05max du 08/07/09.

Ce qui est inadmissible, c'est surtout l'incitation médiatique constante à ce genre de crime. Rendez-vous compte, des gens se promènent en Burka dans les rues, la république, la civilisation, l'humanité est en danger! [...] la crise économique et politique peut attendre, les mahométans sont à nos portes! tremblez braves français, ils vont vous retirer le sifflard de la bouche!).

C'est encore la faute de Camus et des Cure, quelle idée ils avaient de chanter "Killing In Arab" dès 1979 après avoir lu le premier ?

Il est amusant lorsqu'on évoque la propagande sexiste que ce genre de voile promeut, qu'on me réponde que les personnes ne sont pas aussi vulnérables que cela qu'il faille les préserver avec des interdits, des lois, alors que dès lors qu'il s'agit d'un meurtre, pensez-vous bien, l'incitation médiatique est indubitable... les gens sont si fragiles qu'il ne faut pas leur bourrer le mou.

Un poids, deux mesures.

Maintenant, il est toujours possible que notre gouvernance cherche ainsi à cacher d'autres problèmes, la question est de savoir, non pas si c'est vrai, mais dans quel contexte de tranquillité public sera-t-il bon d'examiner ce problème...à moins que cela n'en soit pas un pour vous, mais dites-le alors, inutile de vous cacher derrière l'argument peut pertinent du "il y a des problèmes plus urgents", car, il y en a toujours, si on le veut.

Comme si nous ne pouvions collectivement traiter plusieurs problèmes parallèlement, la crise et le sexisme...

yG
Je n'arrive plus à compter le nombre de contradictions dans votre message, ça dépasse l'entendement de la raison d'un honnête homme.

"Il est amusant lorsqu'on évoque la propagande sexiste que ce genre de voile promeut, qu'on me réponde que les personnes ne sont pas aussi vulnérables que cela qu'il faille les préserver avec des interdits, des lois, alors que dès lors qu'il s'agit d'un meurtre, pensez-vous bien, l'incitation médiatique est indubitable... les gens sont si fragiles qu'il ne faut pas leur bourrer le mou. "

Et oui YG, quelle découverte pour vous, vous allez faire dans quelques mots; Un homme qui commet un meurtre est indubitablement plus faible qu'une personne qui porte le voile. Commettre un crime, prendre une vie relève d'un niveau de mépris, de lâcheté, de faiblesse, bien supérieur, à celui hypothététique du port du voile. Donc oui, les médias répendent incidieusement une islamophobie à tous les étages et sous toutes ses formes, faisant à l'exemple de la femme voilée, une traitresse des valeurs communes de notre république!!!

"Comme si nous ne pouvions collectivement traiter plusieurs problèmes parallèlement, la crise et le sexisme... et avant le sexisme, traitons dans l'ordre des choses, le racisme, qui fait davantage de victimes, et bizarrement vous verrez que le problème du voile n'en sera plus un. Certes il y aura toujours un ou deux inféodés pour lutter contre, au nom d'une lutte contre le sexisme que personne ne comprend, et que vous avez le plus grand mal à expliquer avec des mots simples, comme ce qui se conçoit aisément.
Message 3/5max du 08/07/09.

le sexisme que personne ne comprend, et que vous avez le plus grand mal à expliquer avec des mots simples, comme ce qui se conçoit aisément.

Passons sur votre jugement sur ma personne qui m'indiffère, et revenons à ce qu'est le sexisme, une discrimination basée sur le genre sexué ne pouvant se justifier rationnellement. Par exemple, l'obligation pour les femmes de cacher leurs cheveux pour x ou y raisons, dans tel ou tel lieu ou circonstances, alors que les hommes pourvu également de cheveux et pour les mêmes raisons ne sont pas eux assujettis aux mêmes obligations.

Quelles mots ou principes ne comprenez-vous pas ?

Un homme qui commet un meurtre est indubitablement plus faible qu'une personne qui porte le voile. Commettre un crime, prendre une vie relève d'un niveau de mépris, de lâcheté, de faiblesse, bien supérieur, à celui hypothététique du port du voile.

Il me semble que vous n'avez rien compris à ma remarque, si un homme peut se laisser influencer par les médias pour commettre un crime, une femme peut alors être influencée en en voyant une autre voilée ou un homme de vouloir voiler sa femme ainsi. Si le pire (le meurtre) est attribuable à la propagande (médiatique), le moins pire (le port du voile sexiste) l'est davantage (par la pression environnementale, les autres femmes ainsi voilées).

Or, certains pensent que cette pression du symbole sexiste dans l'espace public est négligeable... alors que d'autres estiment que la pression médiatique est elle assez grande pour pousser au meurtre.

Il y a pour le moins un paradoxe. L'influence fonctionnerait pour le geste plus radical mais pas pour les autres, étonnant, non ?

avant le sexisme, traitons dans l'ordre des choses, le racisme, qui fait davantage de victimes, et bizarrement vous verrez que le problème du voile n'en sera plus un.

Le sexisme est un racisme. Et je doute fort que supprimer un racisme ne permette d'en éradiquer un autre, puisque bien que de la même famille, ils sont indépendants les uns des autres. Vous pouvez être sexiste, raciste et homophobe, ou l'un des trois ou diverses associations des trois.

yG
Par exemple, l'obligation pour les femmes de cacher leurs cheveux pour x ou y raisons, dans tel ou tel lieu ou circonstances, alors que les hommes pourvu également de cheveux et pour les mêmes raisons ne sont pas eux assujettis aux mêmes obligations.
Encore une fois, qui vous parle d'obligations. Vous omettez scirmment et constamment celles qui le porte de leur plein gré.


Le sexisme est un racisme.
C'est vrai, éliminons les racismes, Le racisme, le sexisme y étant inclus disparaitra lui aussi

Pour le principal, reprenons calmement:
On vous explique que les médias véhiculent l' islamophobie, ce à quoi vous répondez, en première instance que le voile lui aussi véhicule par une propagande le sexisme, propagande que vous élargissez par la suite à chaque personne voilée dans l'espace publique. Pour vous il y a un paradoxe!
Outre le fait que l'islamophobie de Alquaida aux mosquées des pistes d'Orly en passant l'inhumanité des piscines non mixtes jusqu'à Karachi, est présente quotidiennement dans tous les médias, et que votre pseudo raccourci promeut une thèse d'explication sexiste groupusculaire au niveau de la puissance de martelage de tous les médias internationaux, vous comparez la faiblesse éventuelle de portez un voile à la "faiblesse" doux oeuphémisme de commettre un meutre. Ce paralelle effectué vous repartez sur un raisonnement, alors que les bases mêmes sont injustifiables et intellectuellement connotées.

Non une personne voilée n'a pas la puissance médiatique comparable au martelement de CNN sur Alquaida, et non le voile n'est en aucun cas un type de comportement comparable à un meutre sur lesquels on pourrait coller le même adjectif de faiblesse pour mieux établir une similitude, qui n'existe pas!
Message 1/5max du 09/07/09.

Encore une fois, qui vous parle d'obligations. Vous omettez scirmment et constamment celles qui le porte de leur plein gré.

Mais non, je ne l'occulte jamais, pas un instant, je n'en tiens pas compte, car, lorsque je vous parle d'obligation, ce n'est pas par le père, le frère ou le mari, ou sa mère, sa soeur, c'est par le principe même du port sexiste.

Si tel n'était pas le cas, s'il n'y avait aucune obligation de port particulier, elle ne ferait aucun cas de l'enlever lorsqu'on lui demande, de laisser dépasser ses cheveux aux trois-quart ou de se découvrir dans tel ou tel endroit où on pourrait l'exiger. Il y donc bien une obligation spécifique à ce type de port sexiste.

Le sexisme est un racisme.C'est vrai, éliminons les racismes, Le racisme, le sexisme y étant inclus disparaitra lui aussi

C'est une boutade, mais le fond est juste. Maintenant, les vœux pieux...

vous comparez la faiblesse éventuelle de portez un voile à la "faiblesse" doux oeuphémisme de commettre un meutre. Ce paralelle effectué vous repartez sur un raisonnement, alors que les bases mêmes sont injustifiables et intellectuellement connotées.

Pas certain de vous comprendre. Par exemple, intellectuellement connotées, en quoi, comment ?

Non une personne voilée n'a pas la puissance médiatique comparable au martelement de CNN sur Alquaida

Qui vous parle de comparez la puissance ? D'ailleurs les effets ne sont pas comparables, comme vous le dites vous-mêmes, donc, il n'est pas question de comparer quantitativement, seulement qualitativement, c'est bien assez pour soutenir mon propos.

non le voile n'est en aucun cas un type de comportement comparable à un meutre sur lesquels on pourrait coller le même adjectif de faiblesse pour mieux établir une similitude, qui n'existe pas!

La similitude n'est pas dans l'acte, incomparable, mais dans ce qui le précède, l'influence soi-disant exercée par le milieu. Si c'est possible au niveau médiatique en quoi n'est-ce pas possible au niveau local, de l'espace public ? Si l'un est condamnable pourquoi l'autre ne l'est-il pas à relativement à son importance ?

yG
seulement qualitativement, c'est bien assez pour soutenir mon propos.
Mais bien peu pour soutenir une loi.



Si c'est possible au niveau médiatique en quoi n'est-ce pas possible au niveau local, de l'espace public ?
La comparaison n'est possible que qualitativement donc et non quantitativement. Aucune comparaison possible comportementale ou médiatique!
l'influence du loczl de quelsues foulards dans la rue serait comparable à la puissance qutidienne des médias? voyons!

Mais non, je ne l'occulte jamais, pas un instant, je n'en tiens pas compte, car, lorsque je vous parle d'obligation, ce n'est pas par le père, le frère ou le mari, ou sa mère, sa soeur, c'est par le principe même du port sexiste.
Si tel n'était pas le cas, s'il n'y avait aucune obligation de port particulier, elle ne ferait aucun cas de l'enlever lorsqu'on lui demande, de laisser dépasser ses cheveux aux trois-quart ou de se découvrir dans tel ou tel endroit où on pourrait l'exiger. Il y donc bien une obligation

Non il n'y a aucune obligation à le porter. par contre la loi qui les oblige à l'ôter est bel et bien une obligation, contre laquelle elle lutte en refusant de l'ôter au nom de la liberté. Il y a de votre côté une obligation fantasmée contre une ou des obligations présente ou futures bien réelles de la part de la loi.

Or, certains pensent que cette pression du symbole sexiste dans l'espace public est négligeable... alors que d'autres estiment que la pression médiatique est elle assez grande pour pousser au meurtre.

Il y a pour le moins un paradoxe. L'influence fonctionnerait pour le geste plus radical mais pas pour les autres, étonnant, non ?


Je n'avais pas très envie de rentrer dans ce débat mais bon, allons-y; deux choses :
1) D'abord, oui, cette pression est négligeable... Dans un environnement où porter le voile est plutôt mal perçu, elle est en fait inexistante. Dans un pays où sortir sans être voilée pour une femme est inconvenant, alors oui, il y a une pression très forte qui oblige de nombreuses femmes à se soumettre. En France, je vois mal comment le fait de porter le voile dans l'espace public peut représenter une quelconque pression sur qui que ce soit. Bien sûr, certaines femmes subissent des pressions, de leur famille, de leurs proches... mais pas de l'inconnue voilée croisée dans le métro.

2) Il n'y a pas de paradoxe ici, comme l'a déjà expliqué Irène, vous comparez des causes différentes et vous vous étonnez que les effets le soient aussi. D'un côté nous avons l'idéologie véhiculée majoritairement par les médias qui sont par essence des outils de propagande, en cela qu'ils sont des outils de communication de masse, et de l'autre un « symbole » finalement assez peu répandu (voire même très exceptionnel si l'on parle de la burqa) et qui par dessus le marché n'est pas perçu de façon unanime : symbole sexiste de la soumission des femmes aux hommes pour les uns, symbole religieux de la soumission à Dieu pour les autres. Comment peut-on voir un paradoxe dans le fait que deux choses si différentes amènent à des analyses différentes ?
Vous dites :
revenons à ce qu'est le sexisme, une discrimination basée sur le genre sexué ne pouvant se justifier rationnellement. Par exemple, l'obligation pour les femmes de cacher leurs cheveux pour x ou y raisons, dans tel ou tel lieu ou circonstances, alors que les hommes pourvu également de cheveux et pour les mêmes raisons ne sont pas eux assujettis aux mêmes obligations.

Le turban des sikh doit aussi être interdit ? Il cache les cheveux et est réservé exclusivement aux hommes. Le conditionnement social est si fort que ces pauvres hommes croient qu'ils choisissent de leur plein gré de le porter.

Sérieusement, laissez les gens vivre et respectez leur différence. Et personnellement je pense que vous avez tort de vouloir nier la différence entre les sexes. Nous sommes aussi des animaux qui avons besoin d'ornements pour vivre notre sexualité. Nous n'avons pas les culs rouges des babouins pour cela mais nous avons inventé la mode vestimentaire, variable selon les cultures.

Quand vous aurez contraints les autres en leur imposant votre façon de voir, vous allez inventer quoi pour emmerder les gens ?
>>Comme si nous ne pouvions collectivement traiter plusieurs problèmes parallèlement, la crise et le sexisme...

Une société où l'économie est véritablement un outil pour l'homme, à son service (et non l'inverse, ce que l'on peut remarquer même dans l'expression "ressources humaines", la novlangue fait son travail en restructurant l'esprit) permet l'égalité pour tous dans l'accès au travail et dans l'éducation. Avec une véritable éducation légitimée par une société d'égalité, de fraternité et de liberté (dans les faits et non seulement dans les mots, donc exit les appareils politiques et syndicaux déliquescents, exit la 5ème République, exit Sarko 1er, UMP et PS, exit CGT et MEDEF), peu de jeunes filles auraient l'idée de se rendre volontairement esclaves (rien ne les y pousserait, ni les amis, ni une société qu'elles pourraient trouver absurde car injuste). Avec un travail, ou au moins un revenu minimum (ou un accès aux biens vitaux) universel permettant d'être autonome, peu de femmes accepteraient les fers d'un mari ou d'une famille fanatique.

Une société qui n'a pour seules fins la croissance et l'argent (le rêve américain c'est l'avènement de l'idole "Loto", la vie est un loto, tout est une question de chance. Combien d'hommes ayant travaillé avec zèle toutes leurs vies arrivent véritablement à obtenir le confort et la réussite promis par la société capitaliste? Non, la vie dans notre société mondialisée est une question de chance, n'est-elle pas "précaire" comme nous l'a suriné la sondeuse du MEDEF. Même la politique est un grand loto, Sarko n'a-t-il pas réagi comme l'un des gagnants de ce jeu quand il est devenu président? Si vous êtes bien nés, tant mieux, et les gala et autres torchons de cet acabit nous le crachent tout le temps. Si vous êtes pauvres et dépendants, tant pis.) n'est pas plus légitime que la théocratie la plus absurde. La crise dévoile cette absurdité et les puissants, ceux qui arrivent encore à profiter d'un système qui s'effondre, n'ont aucun intérêt à ce que le peuple s'intéresse trop à cette crise (mais c'est inévitable). Mieux vaut pointer le doigt ailleurs.

Régler le problème "sexiste" (comme vous dites) en interdisant la burka et autres voileries, c'est chercher à désarmer un flingue en lui collant un bouchon dessus. Je vous propose d'enlever le chargeur.
Prenez des choses qui n'ont pas de rapports entre elles. Des envolées lyriques à 2 balles et des arguments foireux. Mettez dans un shaker. Secouez : et servez "frappé" !Vous obtiendrez un post de l'ami Bob. N'oubliez pas l'olive pour hommage au cerveau du sus-nommé. Au second degré, ça peut faire marrer ces posts !!! Allez Bob, tu nous fait bien rire ...
Robert Smith à Yannick : "ne me mêle pas à tes fumeuses théories, tanx" ;-)
C'est tout de même incroyable ! Comment un accusé ou quelqu'un qui comparaît devant un tribunal peut-il avoir une arme sur lui ? N'y a-t-il pas de fouilles à l'entrée des tribunaux ? Pour n'être pas un habitué de l'institution judiciaire, j'avoue que je suis révolté par une situation aussi choquante. Pour moi, elle révèle le laxisme des pouvoirs publics lorsqu'il s'agit de racisme et d'intolérance vis-à-vis des étrangers ou des gens considérés comme tels. C'est vraiment déplorable. Ce n'est donc pas étonnant que nos médias n'en parlent pas puisque, de toute évidence, le cas n'entre pas dans le conditionnement actuel qui fait d'un épiphénomène (la question du port de la burqa) une préoccupation nationale.
Il ne me semble pas fasciste d'exiger que les gens ne se planquent pas entièrement sous un rideau noir.
Ces personnes dérangent nos habitudes de vivre ensemble et nous n'avons pas à nous soumettre aux ddiktats de l'Arabie Saoudite.
Ensuite, une institutrice d'école maternelle ne peut rendre un enfant à une personne non identifiable..
Ensuite, sous prétexte de "pudeur", j'em... tous les gens qui peuvent défendre ce genre d'ignominies pour les femmes, que chaque personne porte une heure cette merde sur le dos et aille se promener avec sous des chaleurs comme celles de la semaine dernière.

ici, c'est le site à dieudonné et à soral et à Tariq Ramadan.
Allez lire leblogdecarolinefourest, ça va vous remettre les idées en place;
C'est quoi cette gauche qui défend l'islamisme radical????
Une femme couverte de la tenue intègrale ne circule jamais seule , elle est accompagnée d'au moins un mâle , même âgé de 8 ans .
Celle-ci ne l'est pas ? alors , vous pouvez lui demander fermement de se découvrir dans le cas que vous citez , elle ne porte ce déguisement que par provocation , pour se donner un genre , enfin , bref , par c....... pure .

Dans la salle d'attente de mon médecin , une de ces crétines arrive , seule , juste les yeux à l'air libre . Je la regarde pour engager une sympathique conversation ( si , sympathique , je ne suis pas chez moi ) , elle détourne le regard , et , pour se donner une contenance , fouille une enveloppe de radios . Pour ce faire , elle doit enlever un gant .
Je lui souris très gentiment ( peut-être pas quand même ) et lui dis : "on voit votre main , c'est pas bien ".

Interdire la burqa , dit l'autre dangereux guignol , et comment ? Avec une " police des moeurs" qui circulerait dans les rues avec fouets et gourdins pour punir les contrevenantes ?

isa , vous étiez au picnic ? Vous avez courageusement dit ce que vous pensez des @sinautes ? Et ça n'a pas été filmé !!!!!!!!

Une femme couverte de la tenue intègrale ne circule jamais seule , elle est accompagnée d'au moins un mâle , même âgé de 8 ans .
Celle-ci ne l'est pas ? alors , vous pouvez lui demander fermement de se découvrir dans le cas que vous citez , elle ne porte ce déguisement que par provocation , pour se donner un genre , enfin , bref , par c....... pure .

Dans la salle d'attente de mon médecin , une de ces crétines arrive , seule , juste les yeux à l'air libre . Je la regarde pour engager une sympathique conversation ( si , sympathique , je ne suis pas chez moi ) , elle détourne le regard , et , pour se donner une contenance , fouille une enveloppe de radios . Pour ce faire , elle doit enlever un gant .
Je lui souris très gentiment ( peut-être pas quand même ) et lui dis : "on voit votre main , c'est pas bien ".

Interdire la burqa , dit l'autre dangereux guignol , et comment ? Avec une " police des moeurs" qui circulerait dans les rues avec fouets et gourdins pour punir les contrevenantes ?

isa , vous étiez au picnic ? Vous avez courageusement dit ce que vous pensez des @sinautes ? Et ça n'a pas été filmé !!!!!!!!


Ca m'énerve ça!

J'ai déjà vu trois femmes couvertes d'une burqa ou niqhab, plutôt, marcher seules dans la rue. mais je n'ai pas vérifier si leur abruti de mari marchait loin devant.
On a bien pu interdire le voile à l'école, on peut interdire le niqhab pour raison de sécurité publique.
je ne veux pas que mon pays se transforme en pays anglo-saxon où tous les communautarismes se révèlent, s'apostrophent, s'entretuent (cf. le 19ème à paris), je veux qu'on vive tous ensemble, en s'aimant, en s'aiment pas, mais pas avec des machins qui montrent de quelle religion on est.
Je porte des grandes mains de fatmas ou petites, complètement colorées et détournées de toute origine religieuse parce que, supertitieuse, le "ramsa" (ciq) est un porte-bonheur. je ne suis pas du tout musulmane, je précise.
Le détournement des objets religieux me parait déjà une bonne forme de lutte individuelle.
On peut aussi porter la croix avec le serpent qui y gripe.
La kippa, pour une femme, avec un croissant et une étoile.
Enfin, moi, c'est mon truc pour lutter contre tous les intégrismes.
Où est mon mail en réponse à l'autre antisémite dont on laisse le mail pourri "ah, si elle avait porté une kippa"!!
La tehon ici
Pourquoi "antisémite". Bien sûr que le meurtre d'une juive en plein tribunal aurait défrayé la chronique. Et je ne parle même pas de son mari blessé par la balle d'un policier, ca aurait été le scandale.

Et cela aurait été normal.

Plutôt que de railler la maladresse de votre contradicteur, demandez-vous pourquoi la sociologie occidentale déteste tant l'islam qu'elle ne s'émeut même pas de l'assassinat d'une femme dans un tribunal, de 18 coups de couteau, parce qu'elle portait le voile.
Le meurtre d'une Juive en plein tribunal ne serait pas produit (sans doute)
Oula, pourquoi donc ? L'histoire est là pour nous rappeler que non.
Attention au point Godwin ! J'ai été maladroite , j'aurais du dite d'une Juive ou tout autre personne ... Comment peut-on se faire assassiner dans un tribunal ? Est-ce si fréquent ? Une agression dans un tribunal ne peut être arrêtée avec toutes les personnes qui sont là pour la sécurité. 18 coups de couteau ne s'assènent pas en une seconde et demie.

Ce que je veux dire, c'est qu'on a probalbment laissé faire .... pace qu'un femme voilée c'est vraiment moche. Le fait est que c'est moche, encore que ça dépend du voile .... Mais de là à tuer. C'est bien un message de haine qui passe envers les musulmans. Je sais que vous serez d'accord avec moi.
Je suis d'accord avec vous
Sauf pour la dimension esthétique dans cette affaire. Le moche ou le beau est totalement hors sujet.
Insinuez-vous une complicité des services de police allemands ? « On a laissé faire. » Ce n'est pas une accusation légère.
N'oublions pas de quel procès il s'agissait : un procès pour injure, un délit somme toute mineur. L'accusé n'était sans doute pas en détention avant le procès et la sécurité réduite au minimum légal (ce qui est très peu, les tribunaux étant des lieux publics ouverts à tous). Les services d'ordre n'avaient aucune raison de craindre un tel acte. Si la victime avait été juive, rien n'indique que les choses se seraient déroulées différemment.
N'oublions pas que cette agression n'est pas une première : il y a déjà eu d'autres cas d'agressions en plein tribunal, par exemple en France, en 2007, où un juge a été poignardé dans son bureau à Metz, et une greffière à Nanterre.

Sinon, le relatif « silence » des médias français n'est pas forcément lié au fait que la victime soit musulmane. Cet acte s'est déroulé en Allemagne et parfois, l'information peine à traverser les frontières. Il n'est pas si rare qu'un évènement jugé important ici n'ait droit qu'à quelques brèves là. J'ai souvenir par exemple qu'on avait assez peu parlé de la fusillade d'Emsdetten (alors qu'on a parlé de celle de Winnenden) qui avait pourtant fait la Une des journaux allemands pendant un certain temps. Pourquoi Winnenden et pas Emsdetten ? (peut-être parce qu'il n'y avait pas eu de victimes, mis à part le tireur lui-même alors qu'il y a eu 16 victimes à Winnenden).
Quant au fait que la presse allemande elle-même s'est assez peu intéressée à ce meurtre, c'est faux : http://news.google.de/news?pz=1&ned=de&hl=de&q=dresden+%C3%A4gypterin
Pas faux, mais nous sommes dans un contexte général délétère aux musulmans occidentaux ou que l'on tient pour musulmans. C'est dans ce décorum là qu'il faut analyser, non pas les faits, je suis d'accord, mais leurs traitement dans les médias.
Je n'insinue rien. J'ai dit probablement, je me pose des questions. Assassiner un juge dans son bureau, ou une greffière qui étaient peut-être seuls, c'est différent d'un tribunal ..; La question que je posais était est-ce qu'on assassine si facilement dans un tribunal. 18 coups de couteau ... Ce n'est pas une balle sortie d'un flingue. Et le mari de la victime qu'on confond avec l'agresseur. Ça fait beaucoup. C'était le boxon dans ce tribunal. ?

Les nouvelles ne traversent pas la frontière Allemande. Comment Gilles Klein a-t-il fait ? Je vous rappelle qu'il est à Boston ..

Les manifestations en Iran nous sont bien parvenues ?

Je n'insinue rien. J'ai dit probablement, je me pose des questions. Assassiner un juge dans son bureau, ou une greffière qui étaient peut-être seuls, c'est différent d'un tribunal ..; La question que je posais était est-ce qu'on assassine si facilement dans un tribunal. 18 coups de couteau ...
Ce n'est pas une balle sortie d'un flingue. Et le mari de la victime qu'on confond avec l'agresseur. Ça fait beaucoup. C'était le boxon dans ce tribunal. ?


Et bien oui, on assassine facilement dans un tribunal : comme je le disais, les tribunaux sont des lieux publics ouverts ; beaucoup de tribunaux ne disposent pas de contrôles à l'entrée. C'est notamment ce qui s'est passée avec la greffière qui a été attaquée à l'accueil du tribunal où elle n'était pas seule. Seulement voilà, il n'y avait pas de fouille à l'entrée de ce bâtiment. C'est pareil en Allemagne.

Concernant les 18 coups de couteau et la bavure avec le mari de la victime, j'admets que c'est fort surprenant, mais je suppose que c'était effectivement le « boxon » lorsque l'accusé s'est jeté sur le témoin. Je doute que les personnes présentes soient simplement restées là à regarder en se disant « bah, une femme voilée, bien fait pour elle ». Sans doute cet acte inattendu a-t-il provoqué un certain chaos, face auquel les policiers n'ont pas su réagir.


Les nouvelles ne traversent pas la frontière Allemande. Comment Gilles Klein a-t-il fait ? Je vous rappelle qu'il est à Boston ..

Les manifestations en Iran nous sont bien parvenues ?


Vous ne m'avez pas compris. Bien sûr que les nouvelles traversent les frontières, et c'est le cas de celle-ci (@si n'est pas le seul média français a en avoir parlé). Mais tout ce qui fait la une en Allemagne ne fait pas forcément la une en France. On a beaucoup parlé de la fusillade de Winnenden, très peu de celle d'Emsdetten, on parle un peu de cette agression raciste, je ne crois pas qu'on ait parlé de la fusillade au tribunal de Landshut en avril, où un homme avait tiré (avec une arme à feu) sur sa belle-soeur.
Bref, parfois, les journaux s'intéressent à ce qui se passe à l'étranger, et parfois non, et je ne comprends d'ailleurs pas toujours pourquoi (autant je ne m'étonne pas que la presse française ne se soit pas intéressée au policier berlinois accusé d'avoir travaillé pour la Stasi, autant la faible couverture de la fusillade d'Emsdetten m'avait surpris).

Il me semble qu'il est un peu hâtif de conclure que les médias français ne s'intéressent pas à l'affaire simplement parce que ça ne colle pas avec le discours anti-voile actuel. Peut-être les journalistes ont-ils juste estimé qu'un fait divers sur fond de racisme en Allemagne ne méritait pas spécialement d'être traité ou que le débat concernant la sécurité dans les tribunaux allemands n'était pas pertinent pour le public français.
Libération se décide à en parler ce vendredi sur une page. Je pense avoir contribué à ce que Libération s'y intéresse... mais c'est à vérifier
Bah, c'est toujours comme ça, Gilles.
Il y a toujours eu des racistes et des fous, et des fous racistes.
Edit Webmaster : caduc.
Ce genre d'insultes, ça n'a pas sa place sur ce forum Isa. Relisez les règles du forum, attentivement.
Merci Thomas ! je n'avais pas pris la peine d'alerter ..... C'est vrai, les attaques sur le physique...... Mais bon je m'en fiche :-) Puis j'aimais bien ma réponse. :-)
Une jeune femme , musulmane élevée en France , pratiquante sans éprouver le besoin de cacher ses magnifiques cheveux , épanouie mais mal mariée , décide de demander le divorce après de nombreuses nuits de violences au cours desquelles les gendarmes devaient intervenir .
Monsieur veut qu'elle se voile . Elle ne cèdera pas . Elle le quitte . Lui retourne dans sa famille qui lui met la pression : le déshonneur !
Elle arrive sur un parking de supermarché , il l'a suivi . Les trois enfants sont dans la voiture de la maman . Cet homme est armé d'un grand couteau de cuisine , il lui assènera 17 coups de couteaux . Les témoins ont dit comme cela a été long , décrivant la scène , le petit garçon de 11 ans qui essayait de défendre sa maman en tapant le père avec son téléphone , en criant , hurlements des petites filles . L'homme continuait encore et encore . Un jeune couple intervient pour le maîtriser ( 18 après , au procès , ils ne s'en étaient toujours pas remis et pleuraient ) .
Au tribunal , la famille est venue dire toute sa haine pour cette jeune femme qui a tenu tête , - l'assassin , avec 2 séances psy par semaine en prison , a osé :" mais elle ne voulait pas faire comme je disais ."
Cela se passait à Troyes . Je suivais le procès au nom de l'association qui suivait cette jeune femme .

Le sujet est l'assassinat d'une jeune femme enceinte , longuement assassinée devant des policiers formés à réagir rapidement .
Le sujet c'est un Le sujet est que ces policiers ont agressés le mari qu'ils avaient sous les yeux en tant que tel depuis un long moment .
Le sujet , c'est un minable à qui un environnement minable a inculqué " la supériorité de sa race " .

Le meurtre d'une Juive en plein tribunal ne serait pas produit (sans doute)


Ca doit être ça, je ne sais pas lire.
En tous cas, vous, vous ne savez guère écrire: vous avez oublié le "se"?
Je ne me bats ni pour le Darfour (je laisse ça à feu Kouchner) ni pour les sans-papiers.
Je me bats, dans mon quotidien, dans mon association, dans mon travail, pour essayer de donner un minimum d'éducation à ceux qui sont là.
Prof dans le technique, j'ai déjà bien assez de boulot, et ouf! l'année vient enfin de se terminer!
"Prof dans le technique, j'ai déjà bien assez de boulot, et ouf! l'année vient enfin de se terminer!"

Voilà un prof que je ne souhaite à aucun adolescent .
ah ouais?
Cela fait plus de 20ans qu'ils ont l'air de bien me supporter et d'en redemander en" souhaitant " m'avoir comme prof;
Je ne manie aucune idéologie dans mes cours qui sont de tout petit niveau , je ne fais pas dans la grandiose éloquence , et j'essaye de leur apprendre à TOUS quelque chose, ce qui relève déjà du sacerdoce pour bon nombre d'entre nous.

Il faut avoir une certaine force de caractère pour le faire qu'avec vos idéologies primaires, hors contexte réel, vous ne devez pas avoir;
or, certains de mes collègues (jeunes pour la plupart, alors qu'il ne devrait y avoir que des anciennes aguerries dans mon lycée) ont renoncé;
cela veut dire quee leur idéologie leur a fait perdre le fil de l'éducatif face aux enfants les plus durs, les moins éduqués dans leurs familles.
Il y a plein de blancs, de droite et extrême, mais, surtout chez les garçons, beaucoup de musulmans qui pallient leurs difficultés scolaires par une adhésion totale à un islamisme radical que je nerencontre (en nombre et en intensité) que depuis une dizaine d'années;
C'est effectivement gênant d'écrire cela ici, puisque tout le monde y est laïc, mais la religion musulmane, sous prétexte de n'être pas respectée(je peux vous assurer qu'elle en terrorise plus d'un, surtout une),y est adorée.
Après les croisades, Isabelle la Catholique, etc..Je peux vous assurer que défendre l'islam comme vous le faites, en croyant bien faire, parce que vous êtes pour la plupart de grands gentils humanistes (je vous ai vu dimanche), vous vous trompez complètement de combat.

Ce qui ne m'empêche pas de dire et répéter que c'est scandaleux que cet assassinat et "cette méprise des flics allemends" ne soit relayé en tous cas par aucun JT; Même pas la trois dans mes recherches.
La résurgence du néo-nazisme doit toujours au moins être dite, si ce n'est trop explicitée car elle donne des idées à de nouveaux dingues.
C'est à moi que vous reprochez de défendre l' islam , isa ?

Vous êtes tellement agressive et insultante pour les @sinautes , que je ne peux que réagir en dérision sur vos arguments .
Ne m'infligez pas votre rhétorique : je suis seule contre tous ! moi moi moi .

C'est ensemble que l'action est valable , alors calmez-vous , vous serez plus audible .
Mona : "C'est à moi que vous reprochez de défendre l' islam ?"

Ca c'est la meilleure depuis un moment !

( J'en oublierais presque d'aller prendre mon cafe. Mais bon, maintenant que j'en parle ... )
Trop drôle , vous avez vu Mona dimanche ? Maintenant des hallucinations ! C'est ce que disais plus haut. Peut-être, devriez-vous consulter ?

Le meurtre d'une Juive en plein tribunal ne serait pas produit (sans doute)


Là, là, là;

Et arrêtez de dire que c'est le mot "juive" qui me gêne.

Elle ne dit même pas ,l'internaute, que la presse en eût parlé, mais qu'il n'aurait pas eu lieu.

Pourquoi? décortiquons cette réflexion:
Si "la juive" n'avait pas été typée physiquement, le meurtrier, xénophobe et raciste, ne l'aurait sans doute pas injurié de manière raciste puisqu'il aurait peut-être pensé qu'elle était "aryenne". il l'aurait peut-être traité de "sale conne", juste parce que c'était une femme.

Si la "juive" avait été typée, il l'aurait insulté de la même manière qu'une musulmane, ou qu'une rom, ou quii onveut de trop brun, trop frisé, etc..et lui aurait dit de se casser et lui aurait envoyé toutes sortes d'insultes à la figure.

Ensuite, croyez-vous vraiment, sincèrement que ce genre de dingue ne l'aurait pas tué parce qu'il aurait senti que cela aurait été plus mal vu de tuer une juive?

maiis vous rendez-vous compte de la portée de cet écrit?

C'est là que je trouve étonnant que le webmaster, en relisant les règles du forum, ne soit pas immédiatement intervenu pour signifier que cette réaction était hs.

La force de l'habitude, sans doute...
hey cool isa... vos propos suinte la haine a tout bout de champ
je respecte plus les Juifs que vous envers votre propre personne
"la tehon ici" ah ah ah j'ai bien rigolé, isa du neuf trois wesh wesh yo, hey zyva comment tu parles wesh, t ouf toi mdr lol msn etc...

hey cool isa... vos propos suinte la haine a tout bout de champ
je respecte plus les Juifs que vous envers votre propre personne
"la tehon ici" ah ah ah j'ai bien rigolé, isa du neuf trois wesh wesh yo, hey zyva comment tu parles wesh, t ouf toi mdr lol msn etc...


Mon propos ou mes propos???
J'exprime effectivement ma haine contre votre antisémitisme qui vient, pour nombre d'entre vous, du fond de votre âme.
les juifs n'ont pas à être "respectés" par quelqu'un comme vous;
Sans parler en leur nom, comme vous le faites, je crois vraiment qu'ils se passent de votre genre de soutien.

De toutes façons, je relis votre phrase et je ne la comprends pas, la deuxième phrase???
En classe, ce serait "à refaire".

Où est mon mail en réponse à l'autre antisémite dont on laisse le mail pourri "ah, si elle avait porté une kippa"!!
La tehon ici


c'est bien vous qui avez écrit cela ? la "tehon" .... l'usage du verlan traduit parfaitement l'état de votre mentalité qui est justement à l'envers
Allez sans cune-ra, sa-i
"La kippa, pour une femme, avec un croissant et une étoile. "

Chiche ?

"La kippa, pour une femme, avec un croissant et une étoile. "

Chiche ?


Depuis que je l'ai écrit, j'en ai fait une avec deux pins.
Un peu, mon n'veu que je vais la porter aujourd'hui.
Soral, Fourest, deux faces d'un même problème


En plus, chez soeur Caro, ya pô les commentaires, raouste les contradicteurs ;-)
Ah?
Vous les mettez dos à dos?
Ha mais carrément, à chacun son idéologie rance, et nous au milieu, qu'ils nous lâchent !

Ha mais carrément, à chacun son idéologie rance, et nous au milieu, qu'ils nous lâchent !

Moi je ne trouve pas qu'elle ait une "idéologie rance", mais on peut voir les choses comme ça.

Pour moi, Soral est un facho fouteur de merde(je rappelle qu'avant de trouver sa clientèle chez les antisémites, il s'était trouvé une clientèle chez les islamophobes en les insultant à gogo) et je trouve que fourest essaye de bien distinguer tous les problèmes.
Voyez-vous, ces comparaisons immédiates que j'ai pu lire sur ce forum me révulsent.

3Ah, si elle avait été juive, on en aurait parlé".
mais pourquoi penser à cela?
Je lisais l'article de Klein et j'étais horrifiée comme vous tous, évidemment par le fait qu'on n'en parle pas, mais que ça continue encore et encore d'exister et je tombe sur cettte réflexion dégueuelasse;
et encore une après de la bisonnepasfutefute, et une autre;
Mais c'est quoi le problème?
Si elle avait été juive, évidemment qu'en Allemagne on en aurait parlé.
Et pourquoi systématiquement parler de la religion juive quand un article concerne un(e) musulman(e)?

je ne comprends rien à cette haine que je trouve chez les @sinautes qui participent au forum!
Je lisais l'article de Klein et j'étais horrifiée comme vous tous, évidemment par le fait qu'on n'en parle pas, mais que ça continue encore et encore d'exister et je tombe sur cettte réflexion dégueuelasse;
et encore une après de la bisonnepasfutefute


Désolée de mettre ce truc hors contexte, je ne sais pas de quelle réflexion dégueulasse vous parlez, faute de temps je n'ai pas lu celui ou celle que vous interpellez.

Pour la bisonnepasfutefute, ça vous a demandé combien de temps ? Je vous avais pourtant donné des munitions : bisonfichue.

Sur ce bonnes vacances, vous en avez besoin.

Je lisais l'article de Klein et j'étais horrifiée comme vous tous, évidemment par le fait qu'on n'en parle pas, mais que ça continue encore et encore d'exister et je tombe sur cettte réflexion dégueuelasse;
et encore une après de la bisonnepasfutefute


Désolée de mettre ce truc hors contexte, je ne sais pas de quelle réflexion dégueulasse vous parlez, faute de temps je n'ai pas lu celui ou celle que vous interpellez.

Pour la bisonnepasfutefute, ça vous a demandé combien de temps ? Je vous avais pourtant donné des munitions : bisonfichue.

Sur ce bonnes vacances, vous en avez besoin.


De quelle réflexion dégueuelasse?
De la vôtre..
Qui vous a un peu gênée (il y a comme qui dirait aussi une loi contre les propos antisémites) pour dire ensuite que vous vouliez vous-même modérer vos propos.

Vous tombez en plein dans le truc classique de celle qui veut tant défendre les Palestiniens et qui déteste tant les israéliensah oui! et les "sionistes") qu'elle en oublie que les attques contre les juifs en France cela s'appelle de l'antisémitisme.
mais c'est tellement passée dans les moeurs, et on lit tellement cela sur ce site dont vous êtes une des stars.

Sérieux, faut que quelqu'un appuie un peu là où ça fait mal et vous réveille de vos ronrons cuculs et mal-pensants.
Je ne comprends pas les journalistes d'@si qui rentrent en plein dans votre délire.

Enfin, c'est comme partout, on caresse les clients dans le sens du poil.

Jai terminé hier mon abonnement, ouh, ouh,c'est incroyabbbbe que je puisse encore poster..
Tiens celle-là je ne l'avais pas vue. Encore un gros délire, et tout plein de procès d'intention. Je viens de descendre dans le secret de mon âme, je n'ai rien trouvé [large]Je ne suis pas anitsémite, point barre.[/large]
laisse tombé bysonfuté moi aussi j'ai chopé cette maladie de l'antisémitisme, c'est un truc dont tu ne peux te défaire...au début tu ne le sais pas que tu es antisémite, puis me concernant, j'ai participé à ce forum d'asi, et voilà que le Docteur Isa (l'éminent professeur, champion toute catégorie) me diagnostic le Mal dont je suis atteins : l'ANTISEMITISME...Aïe...le diagnostic était sans appel...
j'ai étudié cette maladie très précisément et je vais te donner une astuce pour que tu devienne toi même un éminent Docteur dans le diagnostic d'antisémitisme : parcours les forums et si un participant utilise les mots suivants dans son commentaire
- juif
- kippa
- israel
- [s]cosmopolite[/s]
Tu pourras toi aussi lui apprendre qu'il est atteint d'antisémitisme ... quelle œuvre de bienfaisance
Un peu que je vais laisser tomber, mais les insultes personellement adressées, je suis obligée de relever, et ce matin j'étais verte de rage c'est pourquoi j'ai écrit très gros à la mesure de ma colère.

Je sais que cette demoiselle a déjà sévi grave sur un autre forum, mais tant qu'elle me fichait la paix, je m'étais contentée d'observer les bagarres.

Tu as pu voir qu'après je me suis calmée, je n'ai pas que ce forum dans la vie, là je suis cool, je viens de passer une super soirée avec des amis de très longue date. Tout va bien. Demain sera un autre jour.

laisse tombé bysonfuté moi aussi j'ai chopé cette maladie de l'antisémitisme, c'est un truc dont tu ne peux te défaire...au début tu ne le sais pas que tu es antisémite, puis me concernant, j'ai participé à ce forum d'asi, et voilà que le Docteur Isa (l'éminent professeur, champion toute catégorie) me diagnostic le Mal dont je suis atteins : l'ANTISEMITISME...Aïe...le diagnostic était sans appel...
j'ai étudié cette maladie très précisément et je vais te donner une astuce pour que tu devienne toi même un éminent Docteur dans le diagnostic d'antisémitisme : parcours les forums et si un participant utilise les mots suivants dans son commentaire
- juif
- kippa
- israel
- cosmopolite
Tu pourras toi aussi lui apprendre qu'il est atteint d'antisémitisme ... quelle œuvre de bienfaisance


Vous êtes décidément atteint de la même maladie que pasfutefute, je l'avais déjà largement remarqué dans vos posts.

Ceci dit, mon métier n'est pas d'être détecteur d'antisems, y aurait trop de boulot ici.

Tiens celle-là je ne l'avais pas vue. Encore un gros délire, et tout plein de procès d'intention. Je viens de descendre dans le secret de mon âme, je n'ai rien trouvé Je ne suis pas anitsémite, point barre.

SI.

Quand on écrit, suite au crime, non dénonçé dans la presse, d'une musulmane, "si elle avait été juive, on en aurait parlé", c'est comme l'histoire du juif Schuss, c'est vomitif.

Ne pas vous en rendre compte, ne même pas y réfléchir, même si vous voulez que je sois l'unique coupable, c'est très très grave.
Mais vous faites partie de ceux qui ont trouvé un magnifique exutoire à leur détestation des juifs, la défense des Palestiniens, dont ils n'auraient rien eu à faire davantage dans la vie si ce conflit;

Si j'étais aussi maligne que vous, je vous demanderais si vous êtes contente du résultat du jugement sur les coéquipiers de Fofana?
On peut dire aussi : si ça avait été Nicolas Sarkozy, un attaquant du PSG, une bimbo de la télé-réalité etc., on en aurait parler.
En fait, on peut dire : si ça avait été n'import qui d'autres qu'une musulmane, on en aurait parler.
Parce que c'est quand même pas banal, une femme enceinte poignardée dans un tribunal de 18 coups de couteau.
On a vu des faits divers faire le buzz pour moins que ça.

Y a donc quand même un truc qui est en rapport avec l'identité des protagonistes...

Alors, est-ce que dire : si ça avait été une juive etc., c'est antisémite ?
Je vais vous dire : je m'en fous. Parce que je sais que Bysonfutée ne l'est pas.
Merci Nonosse. :-) Je sais que j'aurais dû [s]ne pas répondre[/s] à Isa dès les premières insultes qui ont été webmasteurisées à juste titre, mais c'est trop tard, c'était difficile pour moi de rester insensible devant mon écran et mon clavier.

Nous savons tous maintenant quels sont les mots à ne pas employer avec Isa et tous les obsédés de l'antisémitisme. C'est devenue une véritable plaie.
[quote=Et pourquoi systématiquement parler de la religion juive quand un article concerne un(e) musulman(e)?]

Voila une bonne question, sans rire !

Parce que, si je peux résumer ça en une phrase - je tends la corde pour me faire pendre - sans développer ni rien, parce que dans l'imaginaire collectif des ressentiments, des intolérance et des peurs, en Europe, les arabes ont remplacé les juifs.

En gros.



Voila une bonne question, sans rire !

Parce que, si je peux résumer ça en une phrase - je tends la corde pour me faire pendre - sans développer ni rien, parce que dans l'imaginaire collectif des ressentiments, des intolérance et des peurs, en Europe, les arabes ont remplacé les juifs.

En gros.


Ah, c'est ça votre explication???
Vous seriez pas un epu neuneu simplificateurextrême vous?????
Au revoir Isa

Au revoir Isa


Les gens âgés racistes que j'entends parler détestent aussi bien les "youpins" que "les bicots".
C'est totalement débile de prétendre qu'un néo-nazi préfère s'en prendre à une musulmane qu'à n'importe quel autre "étranger".
C'est un meurtre xénophobe, commis par un taré à qui on a bourré le crâne.
effectivement, on n'en parle quasi nulle part, et c'est très grave;
Vous avez vraiment perdu la raison, ou me rappelleriez-vous que la raison, à l'instar du dialogue, est dans la jungle le langage des faibles, des impuissants !

Dans un environnement hostile où celui, ou de celle, qui a décidé de s'habiller comme il, ou elle, l'entend doit quitter son choix et suivre amoureusement l'axe du bien : celui auquel croirait la majorité bienfaisante, laïque, laïque à la surface, seulement à la surface...
Pendant ce temps là, cette même majorité critique l'absence de libertés des minorités dans des pays lointains (où elle n'a jamais mis les pieds...)

Triste monde, malheureuse société où les majoritaires décident de comment doit s'habiller la minorité... Une démocratie en marche, un soir, pour élire un président et en panne le lendemain quand l'élu décide de passer outre l'avis du peuple électeur sur des questions de taille...

Halte aux amoureux des libertés individuelles, de la liberté de conscience : à bas les gauchistes qui défendent l'islamisme radical !!!

A la lecture de plusieurs forums, après le vécu des débats publics (et privés) depuis 2003 en France, une idée prend du terrain dans la zone du "fort probable" dans mon esprit... Cette idée consiste à voir en l'émergence de sujets en France ciblant les musulmans (musulmanes de préférence), sujets nourris par certain(e)s idéologues ou professionels de la politique, l'illustration d'un climat d'islamophobie extrêmement préoccupant. Il ferait penser aux années 30 du siècle dernier où les juifs furent les musulmans d'aujourd'hui.

J'ai une allergie infinie aux propos de mépris à l'égard d'un Homme ! Certain(e)s @sinautes ici courent à la condamnation des femmes voilées, citent leurs anecdotes avec une arrogance qui fait peur !

Dans le débat du voile à l'école publique en fin des années 80, les sages l'avaient emporté sur l'intégrisme de certains. Dans le même feuilleton saison 2 en 2003, nous avions tous suivi les arguments des appels à la législation contre le port du voile à l'école publique en nous disant qu'il était hors de question, évidemment, d'interdire ce vêtement en dehors des écoles et services publics. Les mêmes têtes reviennent nous expliquer cette année qu'il faut désormais s'attaquer à la même population sous le drapeau revisité de la lutte contre l'intégrisme, l'extrémisme et le sexisme. Je me demande bien quand sera la prochaine saison ?! et comportera-t-elle d'autres restrictions de libertés et d'autres violences de tout genre ?

Message 1/5max du 08/07/09.

Thurar a mentionné cette info sur l'un de vos précédents forum Gilles Klein, rappelant au passage que celle-ci était globalement deux moins reprise que celle de la député voilée. Mais il ne dit pas ce qu'il en pense, comme si cette simple comparaison avait un sens elle-même...

Oui, un meurtre raciste a eu lieu, il a suivi une insulte raciste qui a été condamné par la justice allemande.
Ce qui est arrivé est inadmissible.

Certains pays et journaux font aussitôt de cette victime, la martyr d'une cause identitaire.
D'autres n'ont aucun intérêt à jouer ce jeu morbide, d'où peut-être leur relatif silence.
D'un côté comme de l'autre, rien de bien surprenant.

Tomberons-nous dans ce piège à l'heure où le voile sexiste est ici sous les projecteurs ?
En tout cas, moi pas.

yG


RAPPORT (2007) DE LA COMMISSION
NATIONALE CONSULTATIVE DES
DROITS DE L’HOMME
Présenté À Monsieur Le Premier ministre

Synthèse
(...)
La CNCDH constate que :
– le nombre global d’actes et menaces à caractère raciste, xénophobe et antisémite
reste toujours élevé par rapport à celui de la période des années 990-2000 ;
– les violences recensées revêtent toujours un caractère important de gravité et les
personnes physiques continuent à être la cible première de ces violences ;(...)

(...)Toutefois, la CNCDH reste très prudente quant à l’évolution du nombre d’actes
racistes et antisémites en france :
• les chiffres de la violence raciste et antisémite restent aujourd’hui encore plus
élevés que ceux recensés au cours de la période 990-2000
• la tendance à une augmentation de la violence déjà constatée les années précédentes
se trouve confirmée, et les personnes physiques restent les premières victimes
de cette aggravation :

– la part des actes ou menaces ayant fait des victimes reste stable à 5,5 % (elle
était de 5,7 % en 2006) ;
– la part des actes de violence, dans l’ensemble des actes et menaces racistes et
antisémites recensés, passe de 22 % en 2006 à 23,6 en 2007.(...)

Les violences et menaces à caractère raciste et xénophobe

Les violences et menaces à caractère raciste et xénophobe sont pour l’année 2007
en baisse de 9 % ce qui représente une baisse nettement moins importante que
celle constatée pour les actes d’antisémitisme (32,5 %). Si la CNCDH relève cette
tendance générale à la baisse du nombre des actes racistes, elle constate toutefois
que la proportion des agressions contre les personnes reste stable, tout en se maintenant
à un niveau élevé (51 %)
. La part des menaces touchant directement les
personnes (menaces verbales, menaces écrites et menaces téléphonées) augmente
légèrement passant de 45 % en 2006 à 51 % en 2007. L’ensemble de ces éléments
semble confirmer une aggravation dans l’expression du racisme, qui touche plus
directement les individus.
Comme les années précédentes, on constate que les personnes d’origine maghrébine
sont les plus touchées à la fois par les actes racistes (68 % de la violence
raciste est dirigée contre la communauté maghrébine) et les menaces racistes
(60 % du volume global des menaces racistes).
(...)

Mais bien sur ce ne sont que des faits divers qui ne menacent en rien notre civilisation, tandis que le hijab lui si mâââme Michu.
Bah oui, mais si il fallait parler de tous les crimes racistes dans le monde, on aurait pas fini. Les TV préfèrent organiser des débats, sur l'aspect antidémocratique des methodes de lutte républicaine contre le fascisme que d'inviter des femmes voilées pour expliquer leurs positions. Un post, deux fils traités, je lutte contre le flood. sur ce...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.