25
Commentaires

Le harcèlement policier des journalistes et des internautes amplifie les émeutes de Ferguson

Depuis plusieurs jours et la mort d'un jeune Noir de 18 ans, tué par balle par un policier le 9 août dernier, Ferguson, ville de la banlieue de Saint-Louis (Missouri), est le théâtre d'une violence urbaine que les Etats-Unis n’avaient plus l’habitude de voir depuis les années 60. Sous le feu des critiques depuis la mort de l'adolescent, les journalistes sont également devenus la cible des policiers de la ville !

Derniers commentaires

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

En ce moment à New York, des protestations massives contre la décision du grand jury de Staten Island ne pas poursuivre les policiers suite à la mort au cours de son interpellation d'Eric Garner. Eric Garner était noir, il faisait apparemment de la contrebande de cigarette. Les policiers ont fait sur lui une manoeuvre d'immobilisation par étranglement. Ils ne pouvaient sans doute pas savoir qu'il était asthmatique, et que l'étranglement selon une méthode interdite et le poids de deux policiers sur sa poitrine lui seraient fatal. Les derniers mots d'Eric Garner ont été "I can't breathe", repris par les protestataires qui ce soir bloquent la gare de Grand central, la voie express Westside highway ou plusieurs rues de Manhattan. A la télé ils disent que les protestations sont pacifiques, mais à priori y'a eu quelques voitures en feu à Brooklyn. La nuit est marquée par les sirènes de la police, pas si loin.

Voilà, ça résonne tristement avec Fergusson et les autres arrestations qui tournent mal d'hommes noirs aux US.
L'intégralité de la scène de l'arrestation d'Eric Garner a été filmée. La vidéo est disponible ici ou encore ici, pour ceux qui s'en sentent le coeur. Il n'était pas armé. Il ne semble à aucun moment particulièrement agressif, au delà du gars qui gueule un peu parce qu'il va se faire serrer. Il ne fait pas de geste menaçant. Il ne résiste pas spécialement son arrestation, je veux dire à part le réflexe du type qui se fait prendre par derrière, par surprise et se retrouve étranglé. J'imagine que dans ces cas on remue un peu. Ils s'y mettent à 5. Il faut dire qu'Eric Garner doit bien faire ses 250 pounds. Ca fait un petit paquet, en kilogrammes de chez nous. Les flics à côté, ils font tout petit.

Voilà, du coup ça résonne aussi avec le résultat de l'enquête administrative sur la mort de Rémi Fraisse. Visiblement, filmer la mort par étranglement d'un homme non armé, ce n'est pas suffisant pour le grand jury. Je ne sais pas quels sont les détails qui ont conduit à cette décision, j'ai rarement l'habitude de critiquer les décisions de justices, sans éléments et sans connaissances légales nécessaires. Mais là, je m'interroge.

La chaîne d'info locale Fox 5 passe en boucle les images de l'arrestation, et des protestations dans les rues, Grand central. Suit un reportage montrant comment les protestations ont vite été évacuées du Rockefeller center. C'est que ce soir avait lieu la cérémonie d'allumage du sapin, sur la 5e avenue, au milieu des boutiques de luxe. Les braves gens n'ont pas été dérangés, c'est l'esprit de Noël.
Il y a 6 ans pratiquement jour pour jour, les gens dansaient dans les rues pour célébrer le premier président noir et le chemin parcouru. Pour le discours d'investiture d'Obama, le chef est venu nous chercher et nous a dit "venez tous au bar, on va l'écouter en direct, c'est pas tous les jour que l'histoire se déroule devant nos yeux". 6 ans après, il ne reste que le son des hélicoptères au dessus de la ville.

Eric Garner avait 43 ans, une femme et 2 enfants.

(quelques) liens : New York times 1 - 2 (en anglais)
je tombe de ma chaise;
de telles répressions sans motif au pays de la liberté :
incroyable
Vite dit: Vidéo du deuxième noir tué par la police.

Est-il pertinent de désigner une personne par la couleur de sa peau ?
Le fait est qu'Obama déçoit de plus en plus de monde et surtout dans la communauté dite "noire" car celle ci attendait mieux sur l'éternel racisme institutionnel américain et au final Obama a fait pire que Bush. la discrimination en tout (éducation, travail, profiling au faciès, prison etc ) la pauvreté aidant dans cette communauté, le système est désormais en place pour le contrôle des foules et de la dissidence avec la militarisation de la police .

C'est une véritable armée (SWAP Squadres) qui sert de police en cas de troubles sociaux tout est prévu avec la crise qui s'intensifie :militarisation de la police aux Usa Nous ne sommes qu'au début des troubles ...
[quote=article]Journaliste ou simple citoyen, la police du coin ne fait visiblement pas la différence et a placé mercredi soir French en garde à vue.

Euh... je ne comprends pas bien le harcèlement policier sur les journalistes c'est mal; mais sur les simples citoyens c'est normal ?
En plus, il n'est pas journaliste il est activiste et élu non ?
Harceler les journalistes et élus, c'est surtout très con (question de relations publiques).
[quote=L'auteur]Ferguson, ville de la banlieue de Saint-Louis (Missouri), est le théâtre d'une violence urbaine que les Etats-Unis n’avaient plus l’habitude de voir depuis les années 60

Sans déconner??!!!
Pourtant y'en a eu plein depuis dans le style: Les émeutes de LA en 1992, le bordel post Katrina à la Nouvelle Orléans...
Journée ordinaire du XIXème siècle quelque part en occident.
Une criante injustice, quelques jets de pierre, tous ceux qui regardent, branchés sur le spectacle.
On tweete, on filme, on photographie, on se répand sur les réseaux sociaux, on en fait des articles, on en discute sur les forums.

Quelques-uns qui vient la vie et le malheur.
Et tous ceux qui regardent...

Une journée ordinaire....
tant qu'on a pas vecu ce genre d'abus de pouvoir, on ne peut pas comprendre pourquois un gosse préfère se planquer dans un transfo, plutôt que de subir la énieme arrestation de la journée.
La réponse à l'article est assez simple: les USA ne sont que l'illusion d'une démocratie, prêt à réprimer par la force n'importe quel mouvement social, et surtout lorsqu'il est essentiellement composé de noirs. C'est d'ailleurs assez logique vu qu'ils sont la part la plus pauvre de la population.

On peut par exemple regarder les photos publiés par le site zerohedge pour se rendre un peu compte de l'ambiance.

http://www.zerohedge.com/news/2014-08-14/ferguson-latest-morning-after

Et sur la liberté de la presse, dans la mesure ou 90% des médias sont détenus par 6 grandes compagnies, cette liberté me semble tout à fait relative. A noter également que cette concentration des médias n'est absolument pas spécifique aux USA, elle est à peu près identique dans le monde entier.

Je rêve d'un jour ou on présentera un classement sur la liberté des pays non pas selon une pseudo liberté de la presse, mais par la proportion de personnes emprisonnées (ce qui est d'ailleurs assez logique: être en prison revient bien à être privé de liberté). ça nous mettrait les USA dans les dernières places au niveau de la Corée du Nord.
Intéressant, mais vous qui ne tweetez pas d'une main en repoussant les policiers de l'autre, pourquoi laisser passer tant de coquilles? Aïe les yeux!
( Et je parlerais de conseil municipal blanc plutôt que de "gouvernement" blanc. )
Ceux qui trouvent (non sans parfois quelque raison) que nos policiers se comportent un peu moins bien que des enfants de Marie, les penseraient nettement plus au dessus s'ils avaient affaire à ces gros tarés de cops, recrutés plus sur la grosseur de leurs biscotos que sur la qualité de leurs neurones.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.