26
Commentaires

Le "grand bouleversement" : on a refait la Une du "Point"

La France est fracturée. C’est Le Point qui le dit : de plus en plus de prénoms arabo-musulmans, des Français qui s’expatrient, le narcotrafic qui prospère. En choisissant de mettre à sa Une certaines statistiques d’un analyste de l’IFOP, l’hebdo surjoue le choc du « grand bouleversement ». En pages intérieures pourtant, les révélations sont bien maigres et le propos plus nuancé. Allez jusqu'au bout : on a refait la Une.

Commentaires préférés des abonnés

Ils devaient vouloir dire qu'il est bouleversant de penser à tous ces gamins condamnés à la discrimination par des parents leur donnant des prénoms musulmans sans même penser à la réaction des lecteurs du Point et condamnés pour l'oublier à sombrer d(...)

Excellent article.

L'étude de Jérôme Fourquet est certainement intéressante.

Ce qui en est fait par le Point est scandaleux.


Ou comment ne choisir que les statistiques qui nous intéressent

Je crois que la raréfaction du prénom Marie atteint un summum dan(...)

" Le Point" ressemble de plus en plus à une virgule ( laissée sur un mur  d'édicule ).

Derniers commentaires

C'est vrai que Cindy, Wendy, Megane, Kevin, Aaron, Addison, Alan, Alidson, Anton, Barrett, Billy, Branden, Brandon,Bruce, Britney etc...... (voir : http://www.quelprenom.com/liste_prenoms.php?code=US&page=8) sont vachement "arabomulmans-islamo-gaucho trucs comme prénoms!

"Mais quel peut donc bien être le lien entre ces trois statistiques," ....les élections à venir, et la nécessité de faire monter "LaMarine" pour que ce soit Manu qui gagne à la fin, non?

"mettre à sa Une trois chiffres, tirées......etc " TIRÉS serait mieux, merci ^_^

Le Point et cette maitrise "parfaite" de l'effet cigogne pour faire valoir ses "valeurs"; un grand classique.

Le Point dans leur gueule. Ah, qu'est ce vous voulez... il ne m'inspire pas, ce torchon ( à part les pages auto de Chevalier et Maroselli).

Mais cette statistique de 20% de prénoms arabo-musulmans, elle est vraie ? Parce que quand même, ça semble étonnant, à première vue. On est bien d'accord qu'il n'y a pas 20 % de personnes arabo-musulmanes en France ? Et même en se disant que la natalité peut être plus élevée chez les personnes arabes et/ou musulmanes (je n'ai pas vérifié, mais c'est possible), ça semble étonnant qu'il y ait 20 % de naissances arabo-musulmanes parmi l'ensemble des naissances, non ?


Et quand bien même on serait à 20%, parmi ces bébés, une partie reçoit un prénom qui le rattache à ses origines, et une partie pas... alors au total, quoi ? Comment on arrive aux 20 % ? Je trouve que si c'est le cas, il y a un vrai papier à faire sur cette question.

(Quelques hypothèses peu probables, en attendant que vous nous donniez quelque chose de mieux :
Les élites très riches de pays arabo-musulmans qui viennent MA-SSI-VE-MENT accoucher en France pour la qualité de ses maternités ?
Les camarades anti-racistes non-arabes se sont tous organisés pour donner des prénoms arabes à leurs blondinets, histoire de noyer le poisson ?

etc etc) 


D'ailleurs, après vérification rapide, l'affirmation semble également paradoxale au vu de ces chiffres de l'INSEE ; en tout cas, les prénoms arabo-musulmans ne sont pas parmi les plus donnés (peut-être qu'il y a des millions de prénoms arabo-musulmans, chacun très peu donnés, mais qui au total forment 20%... quand même, je demande vérification...) :
https://www.insee.fr/fr/statistiques/3532172

Ce qui est bouleversant, c'est de devoir se taper régulièrement l'étalage des unes nauséabondes du Point.

Sur le recrutement des prêtres venant des pays du Sud, n'est-ce pas la porte ouverte à la radicalisation? (changer prêtre par imam, et vous avez un argument islamophobe)

" Le Point" ressemble de plus en plus à une virgule ( laissée sur un mur  d'édicule ).

Excellent article.

L'étude de Jérôme Fourquet est certainement intéressante.

Ce qui en est fait par le Point est scandaleux.


Ou comment ne choisir que les statistiques qui nous intéressent

Je crois que la raréfaction du prénom Marie atteint un summum dans le genre.

Pourquoi "Marie" ? Que veut-on nous dire ?

Il y a plein d'autres prénoms et pleins de sites internet donnant l'évolution des prénoms depuis le début du 20ième siècle.

Et, fait incroyable, il y a des modes dans les prénoms... Né en 1973, à l'école, j'étais toujours entouré d'Olivier, de Stéphane, de Jérôme (d'ailleurs Jérôme Fourquet est né en 1973 !), de Vincent et de Céline, Cécile, Nathalie, Delphine...


Si le prénom Marie revient à la mode dans quelques années, le Point titrera-t-il sur le grand bouleversement vers une société de plus en plus catholique ? Mystère...


Bien sûr, il n'empêche que les statistiques sur les prénoms musulmans sont sans doute exactes. La couverture que le Point en fait est tout simplement tordue...


Ils devaient vouloir dire qu'il est bouleversant de penser à tous ces gamins condamnés à la discrimination par des parents leur donnant des prénoms musulmans sans même penser à la réaction des lecteurs du Point et condamnés pour l'oublier à sombrer dans les paradis artificiels du haschish tout en se faisant tatouer "j'aurais préféré François-Louis" sur le visage. 

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.