84
Commentaires

Le divin quart d'heure

Il est là, il est arrivé, admirez-le.

Derniers commentaires

Fin de la pub? Arnaque!! Et oui, entre le journal et la météo, il y a toujours cette pub déguisée qu'on appelle un programme court: "Partir, vous est présenté par Jet Tour". Si c'est pas de la pub...
Et juste après, "la météo vous est présentée par Darty".
Ils nous prennent vraiment pour des billes...
Et honnêtement, pour que la deuxième partie de soirée passe de 23h à 22h45, c'était pas la peine de mettre en danger le service publique!
(petite) question 'bête', je ne sais pas si elle a déjà été posée, ou si ça a déjà été remarqué :
avec ou sans la pub, rien n'empêche de commencer le prime-time à 20h35, non?!

plusieurs chaines de la tnt commençaient déjà à 20h35/20h40... peut-être elle n'ont en quantité que peu de pub (par rapport à d'autres chaines? d'où :
Est-ce techniquement il y aurait des astuces qui feraient que sans (ou avec moins de) pub, c'est plus facile de commencer à 20h35??? (VRAI question)

J'ai le sentiment que tout le monde se laisse un peu berner, comme avec le 'travailler +, ...' ou d'autres thèmes, où les critiques ne visent la 'cible' pas à l'endroit le plus opportun.
__________________________________________

Autre chose :
c'est quand même bizarre pour Sarkozy de supprimer de la pub, alors qu'il estime que pour les entreprises, c'est le seul moyen d'INFORMATION du public au sujet de leurs produits... (c'est ce que qu'il disait en creux dans un discours, évoquant la pub).

Je suis globalement déçu de ne voir jamais aucunes réflexions quant à une suppression totale de la pub (à la télé, mais que que : dans la rue, dans les journaux...), et quant à son 'remplacement' par de la vraie information (par exemple un 'Tele-shopping' SERIEUX, c'est-à-dire qui présente des produits de façon la plus objective possible (personne n'est parfait), et non ouvertement et pleinement subjective ;
et par exemple une telle émission serait payé par les actuels annonceurs ;

bon, c'est une ébauche d'idée pour remplacer la pub...
évidement, ça n'est pas simple, puisque beaucoup de choses tournent autour de la pub,
mais ça, ça serait une REFORME comme dit l'autre, voir, sortons les grands mots, une POLITIQUE de CIVILISATION, puisque effectivement, le système de consommation repose quasi-uniquement sur la pub.
Mouais ! une grosse Arnaque tout cela.
Ai-je revé ou il y avait une PUB GROUPAMA hier soir sur FRANCE 2 après Terre inconnue ?

Tout cela sent tres mauvais!!!!!
et si la vraie pensée élyséenne était dans les lapsus de ses porte-paroles...
jouissif, merci yann barthès, pour moi = le dernier journaliste d'investigation à la télé...

http://www.canalplus.fr/index.php?pid=1744

en deuxième ligne : "Le buzz du jour" le 05.01 HIER 22H24 (désolée j'sais pas bien faire les liens, j'ai pas réussi à faire plus précis !!)


en clair et sans décodeur : " la télé publique doit mourir" !! signé : le suprême
Médiacrité !

Sarko l'américain...
Américanisation de la presse !

L’écart [et la média(bè)tisation] se réduit entre les USA et la France, pour la classification de la liberté de la presse :
2002 : France 11ième – USA 17ième
2003 : France 26ième – USA 31ième
2004 : France 19ième – USA 22ième
2005 : France 30ième – USA 44ième
2006 : France 35ième – USA 53ième
2007 : France 31ième – USA 48ième
2008 : France 35ième – USA 36ième


Voir le sujet sur RSF

Stan 1000g
A part ça, moi je suis content, figurez-vous, de la disparition de ce fameux quart d'heure. Et plus encore, de cet interminable tunnel de plus de vingt minutes avant et après le Journal de la Nuit de France 3 en attendant Taddéi !
Je sais bien que ça n'améliorera point les programmes, mais le peu de belles émissions qui restent, je pourrai les voir avant deux heures du mat.
Et c'est un meussieu qui vit en partie indirectement de la pub depuis de nombreuses années qui vous le dit.
Sorry…
Les bras m'en tombent.

Je regarde la fin de complément d'enquête sur France 2 en faisant autre chose en même temps. Le mec annonce le journal de la nuit, je reste pour voir ce qu'il reste de Gaza et boum, je tombe sur 5 mn de pub pour l'UMP à la gloire de Sarkozy avec musique exaltante, faux quidams panelisés, ralentis à la Santa Barbara, portraits des ministre souriants comme dans le générique de Love Boat.

DE LA PURE PROPAGANDE jamais contrebalancée par la moindre particule de bonne foi.

Je me dis, c'est comme expression direct, il y a un spot de la LCR derrière. Que Nenni, quedal, un programme court et puis le journal.

On va pouvoir renvendre nos TV, parce que là, c'est pas bon pour ma tension.
Ah oui j'ai vu. J'ai exactement la même sidération indignée que vous ! La télé des Soviets est de retour ! Au secours !
idem.
j'ai totalement halluciné en voyant ça.
5 min de pub gratos pour l'ump, histoire de bien nous enfoncer dans le crâne que tout va bien, on s'occupe de vous, vive la pensée unique.
le messie est arrivé chers amis.

on comprend mieux à quoi va servir le temps de cerveau libre sur france télévision...
enfin bref.
une nième raison de ne plus regarder la télé. -_-

edit: ceci dit, l'enchainement des programmes est assez sympa.
en plus ce soit c'était un peu plus intéressant...
Un petit extrait ici.

Ah oui ! Ah oui...
Et encore il en manque un morceau...
insupportable...
Le service de médiation de France 2 vient de répondre à mes jérémides d'hier :



[quote=Le médiateur de France 2]Cher Monsieur,

Nous avons bien reçu votre courriel, dans lequel vous vous interrogez sur la présence, sur l'antenne de France Télévisions, du programme "Expression directe"sur l'UMP.

Le programme que vous avez vu, intitulé Expression directe, est diffusé de façon bi-hebdomadaire par France 2 et France 3, dans le cadre des obligations qui incombent aux chaînes publiques en matière d'expression des partis politiques, tout au long de l'année, y compris en dehors des périodes électorales (la diffusion d'Expression directe est d'ailleurs régulièrement suspendue au cours des campagnes électorales).

Les conditions de sa diffusion relèvent de la compétence exclusive du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel. C'est à lui qu'il appartient de définir les temps de parole respectivement accordés aux différentes formations politiques et syndicales, ainsi que les modalités et le calendrier de diffusion. Ceux-ci sont régulièrement rendus publics, pour la période à venir, sur le site du CSA.
L'obligation est reprise dans les cahiers des missions et des charges des chaînes publiques.
Voici les extraits qui concernent les "missions particulières" de France 2 et France 3 en matière d'expression des partis politiques :

CHAPITRE II - MISSIONS PARTICULIERES
Article 9
Sous réserve des dispositions des articles 10 à 15 du présent cahier des missions et des charges, il est interdit à la société de diffuser des émissions ou des messages publicitaires produits par ou pour des partis politiques, des organisations syndicales ou professionnelles, ou des familles de pensée politiques, philosophiques ou religieuses, qu'ils donnent lieu ou non à des paiements au profit de la société.
(...)
Article 13
En complémentarité avec la société France 3, la société diffuse des émissions régulières consacrées à l'expression directe des formations politiques représentées par un groupe dans l'une ou l'autre des assemblées du Parlement, dans le respect des modalités définies par le Conseil supérieur de l'audiovisuel.
Le coût financier de ces émissions est à la charge de la société dans les limites d'un plafond fixé par le conseil d'administration de la société.

La charte de l'antenne de France Télévisions reprend elle aussi l'ensemble de ces dispositions. Elle est consultable sur le site de France Télévisions ou bien via le lien http://charte.francetv.fr/ :

1.3.11. Vie politique et syndicale
France Télévisions est un lieu privilégié de la vie démocratique. (...)
France 2 et France 3 diffusent des émissions régulières consacrées à l'expression directe des formations politiques représentées au Parlement, des organisations syndicales et professionnelles représentatives à l'échelle nationale selon les modalités définies par le CSA. Ces émissions sont produites par les organisations politiques, syndicales et professionnelles. Elles sont financées par les chaînes. Cependant, « Chaque attributaire d'un temps d'émission est pleinement responsable de la conception et de la réalisation des émissions, sans pouvoir engager par conséquent la responsabilité éditoriale de la chaîne ».

J'espère que ces précisions vous permettront de mieux comprendre la présence de ce programme sur les antennes du service public.
Nous restons à votre disposition et vous remercions de vous être donné la peine de nous faire connaître votre point de vue.

Salutations attentives,

France Télévisions
Médiation des programmes




En bref, t'a aucun problème, tout est normal.
C'est très intéressant, ce qu'on vous a répondu.
Mais ça fait un bon 10 minutes que je cherche les horaires et jours de programmation sur le site du CSA, et je n'ai rien trouvé...
Peut-être m'y prends-je mal ?
Ah, monsieur RB s'est finalement converti à un relatif anonymat, après sa [s]sortie sur conviction intime[/s] recopie des communiqués de presse de l'Élysée.

N'oublions pas un truc extrêmement important, quand même :

Ce à quoi l'on assiste, la suppression de la pub et la nomination du PDG par l'Inculte, ce sont les effets d'une loi, appliquée, mais qui n'a pas encore été votée...
Démocratie, disiez-vous ?
Tout ce que je sais , c'est que le service publique passe un sale quart d'heure .
M'excuse, mais la météo de ce soir à 20h30 sur france2 était avec PUB.
Je n'ai pas compris.
Madeleine
Ce que je retiendrais de ceci c'est Christine Albanel, nous disant que grâce aux deux coupures de publicités durant les films, TF1 pourra passer du Visconti ou du Fellini à 20h50... Puisse t-elle être entendue et exaucée !!
La pub partie
La branche
En tremble encore
De passer un sale quart d'heure

Haïku à la petite semaine par Watson
Le divin quart d'heure né près d'un an après l'annonce faite à la presse du 8 janvier, et cette fusée intellectuelle** (ça phospore !) percute (boum) le come-back du terme fumigène dans l'autre actualité du jour.

** pour reprendre Eolas reprenant Bilger

Oilà, oilà... c'est juste pour jouer avé les mots et les moments. points d'amalgame douteux dedans.
sarkozy a besoin d'une télé à sa botte pour formater les cerveaux, et pour ça rien de mieux que la télé gouvernementale, c'est encore mieux que TF1 qui peut jouer les électrons libres si ça lui chante... sarko a donc tout intérêt à compenser financièrement la fin de la pub afin de ne pas saborder une télé qui lui est très utile !
Et bien maintenant que la pub va disparaitre, puis-je dire que j'aime ça, quand on peut regarder des heures durant sans stress, sans pression à acheter,
que j'aime france cul pour ça aussi.

Et les arguments idiots du genre, je rentre à 9 heures, donc je ne pourrai pas trouver le film au démarrage, je n'aurai pas le temps de faire la vaisselle ou de raconter une histoire à mon enfant, etc., que nous déversent par sauts lémédias, peuvent être renversés et n'ont pour but que de montrer que ce n'est pas bien un monde sans pub, alors que ce n'est pas le problème, le problème c'est la nomination et surtout la révocation au pied lever par sarko des pdts et l'argent, le nerf de la guerre d'une bonne TV.

Donc la seule question c'est de savoir si en pleine crise, un père de famille donnerait 3 mds à la grand-tante très riche et renoncerait à des ressources pour regarder la tv sans pub.

Sarko ne gère pas la France comme un père de famille, mais comme un brigand.


http://anthropia.blogg.org
Après le 1/4 d'heure de A Warhol, un autre 1/4 d'heure. Je prone plutôt le 3 secondes chrono : c'est le temps nécessaire à éteindre la télé qui nous sert des programmes débiles et médiocres : et cela ne va pas s'arranger ...
Ma cassette, ma chère cassette (Martin Bouygues)

L'intérêt ce pourrait être d'avoir des émissions de qualité un peu moins tard...

D'autant qu'il faut ajouter au quart d'heure initial les tunnels de 22 heures 30 et de minuit !

Et puis la pub c'est énormément chiant (ou pissant, c'est selon !), débile, infantilisant, redondant, répétitif, matraquant, décalé en temps de crise, grotesque, insupportable !

Mais il y a aussi l'aspect économique, la prise de pouvoir sur l'audiovisuel public (inadmissible) et le copinage scandaleux avec Martin Bouygues...

Le service public ne me semble pas compatible avec la marchandisation du monde, la qualité des programmes n'a d'ailleurs cessé de baisser au fil des années.

Il reste à savoir qui paie quoi, la redevance me semble être une manne merveilleuse et gigantesque,

Le problème c'est que, dans le public, on met 12 personnes là où une seule suffirait largement... C'est cher ! Regardez les génériques des émission du service public, c'est trop drôle !

Demandez-vous aussi comment il est possible d'animer @si avec une équipe si réduite (et avec talent) alors qu'il faudrait 100 personnes dans le public pour faire moins bien....

Demandez-vous enfin pourquoi vous devez travailler autant pour payer des impôts et des charges qui permettent aux ponctionnaires de vivre bien en travaillant peu...

Enfin, si d'aventure nous pouvions avoir un audiovisuel public moins nul ce serait une très bonne nouvelle, hélas je n'y crois guère et j'attends avec accablement le prochain concert de Carlita (dont la nigauderie n'aura échappé à personne parmi ceux qui ont suivi son émission de promotion sur France 2 la semaine dernière)

Et pour conclure il ne faut pas oublier que le paysage change très vite : Internet, DVD.... Que de moyens d'échapper au matraquage que nous propose la télévision !

***
J'ai toujours été un téléspectateur assidu d'arrêt sur images (maintenant asinaute). Je dois souligner le rôle vraiment salutaire et quasiment unique de décrypteur du monde médiatique que vous remplissez. Malheureusement, je suis assez fatigué de constater systématiquement un certain biais idéologique qui affaiblit votre démarche. Je trouve que la totalité de vos articles est imprégnée d'une certaine couleur politique, ce que je regrette. Les procès d'intention absolument innombrables que vous intentez au président de la République sont pour beaucoup exagérés. En réalité, vous êtes à mon avis dans une démarche bien plus partisane que vous ne le pensez. En ne voyant que ce que vous voulez trouver, vous êtes souvent à côté de la plaque.

Sur la télévision publique : Quel blabla insensé ! Quelles spéculations déraisonnables ! Quel bavardage inutile ! Lorsque l'on sait que c'est Alain Minc qui a soufflé l'idée de la suppression de la publicité sur la télévision publique à Nicolas Sarkozy ; lorsque l'on sait que c'est pour justifier le principe pour le moins vague de politique de civilisation que Nicolas Sarkozy a retenu cette proposition ; lorsque l'on sait que les recettes publicitaires des chaînes privées seront taxées à hauteur de 1,5 à 3% et les opérateurs télécom à près de 1% (double peine pour le groupe Bouygues) ; lorsque l'on sait que les compensations financières de l'arrêt de la publicité sont assurées par la loi dans un contexte difficile où le marché publicitaire entame un sérieux déclin ; lorsque l'on sait que les programmes de soirée de France télévisions commenceront avant leurs concurrents sans tunnel de publicité ; lorsque l'on sait que la nomination du président de France télévisions en conseil des ministres nécessitera l'avis conforme du CSA et des chambres et donnera lieu à un vif débat public ; lorsque l'on sait enfin que les rédactions sont pleinement indépendantes de la présidence du groupe France télévisions (une enquête confidentielle relate que 98% des rédactions de France 2 et France 3 se situent "plutôt à gauche") : comment continuer à s'agiter sans cesse et à voir le mal là où il n'existe pas ? À une heure où jamais les médias n'ont été si indépendants, où jamais ils n'ont été si puissants face au pouvoir politique : comment peut-on peindre Nicolas Sarkozy en dictateur en puissance ?

Pour finir, je suis quelque peu intrigué (à l'instar de Jean-Michel Aphatie sur son blog) par votre silence face au partenariat entre le livre de l'actuel premier secrétaire du Parti socialiste et la radio France inter. Votre décryptage ne va-t-il que dans un sens ? Combien de membres de votre équipe se sentent-ils "plutôt à gauche" (je déplore au passage l'éloignement d'Elizabeth Lévy et de David Abiker) ? Le biais idéologique n'est pas l'apanage de TF1, Bouygues ou Nicolas Sarkozy.
De fait ! je ne vais rien gagner ! je vais perdre ce fameux quart d'heure, métro-boulot-dodo et maintenant le quart d'heure sans pub ! Celui-ci me permettait au préalable de souffler un peu avant d'enchainer sur ma soirée odieuvisuelle !

Si je vous suis chère Anne Hdk ! vous vous demandez que va faire nicolas de ce fameux quart d'heure ? ! Déjà qu'il n' aime les galas de danse classique, lui supprimer la pub la journée me parait insupportable pour lui !
Et si ce quart d'heure n'allait pas avoir des effets secondaires sur les chaines privées? Et si dans 3 mois TF1 décidait d'avancer l'horaire de ses programmes pour rattrapper sa perte d'audience?

Une vraie idee service public: creer des chaines +1h comme en UK. Les memes programmes mais décalés d'une heure.
bonjour,
moi ce qui m'a affolée hier, c'est que je n'avais pas du tout compris l'enjeu de cette suppression de pub. Je pensais naïvement, qu'elle concernerait la télé depuis le matin, et notamment les heures de dessins animés. Jetez-donc un oeil à ces créneaux : sucreries, céréales super du petit-déjeuner, jouets débilisants hors de prix etc.
Hors, cette pub est certainement plus nocive pour la population, parce qu'elle propose de fausses références aux enfants, parce qu'elle pousse les enfants à faire acheter des choses inutiles à leur parents, parce qu'elle favorise cette triste surenchère sur les cadeaux...

De fait, j'ai l'impression qu'un des ennemis dans ce débat n'a pas été traité, qui est " l'heure où la pub fait le plus de dégat pour produire des consommateurs stupide, ruiner les foyers et pousser à une mauvaise consommation". J'aurais préféré la fin des coupures pub du matin...

Pour les tristes événements du Proche-Orient, effectivement il faut un traitement, mais prendre le temps de l'analyse serait bénéfique, non? et l'analyse d'Alain Korkos sur le rôle de a photo est très intéressante.

et une question subsidiaire : est-ce que c'est pas douloureux, pour un journaliste, d'avoir une matière de travail aussi dûre ces jours-ci?
Très juste Daniel !!! Entre Bruni et Tapie autant dire entre
Charybde et Scylla , la pire des horreurs !!!
Et voilà que le service public se glorifie à l'avance que la
2ièm partie de soirée avancera aussi d'un providentiel quart d'heure !!!
Vous en avez rêver F2 l'a fait !! Calvi 15mn de gagné , idem pour Tadeï sur
la 3 et que dire des émissions qui commencent à minuit !!!
Mais enfin arrêter de pleurer misérables contribuables , le service public
vous fait gagner 1/4 d'heure de sommeil !!!
Fini la mine d'Ours mal léché le matin grace au mythique quart d'heure !!
Magique Daniel je vous dit !!
Pas de télé chez moi = pas de changement
MAIS
La plupart des gens l'ayant, ça m'intéresserait qu'assez vite, vous nous racontiez/expliquiez/décodiez comment on y traite la guerre à Gaza (au-delà du fait déjà analysé - guerre du Golfe - qu'il faut de l'ingéniosité pour les images, faute de journalistes autorisés sur place).
Merci.
Bon, ça c'est fait !
maintenant, qu'est-ce qu'on casse !
Le 1er janvier, j'ai démonté mon antenne, enlevé les cables et amplificateur d'antenne, (quel soulagement), pour ne plus cautionner cette mascarade, autant la télé publique avait quelque minutes par jour de bonnes émissions, l'ORTS qui va dicter les programmes de propagande, j'en veux pas !!! Puis l'opéra et le théatre, j'aime pas trop.
Maintenant, reste à se battre pour ne plus payer cette taxe. J'espère qu'@si va continuer longtemps à décrypter cette désinformation télévisuelle que je ne veux plus voir.
Bonne année à @si et à tous les @sinautes, pourvu que ça dure !
Encore un "fumigène"
Certes, il y a masquage des événements externes comme vous l'indiquez Daniel.
Mais il y a un autre masquage.
Personne ne parle du corollaire à tout ça: la nomination, mais surtout de la REVOCATION, du président de France Télévision par l'Hyperprésident !!!
Un peu comme les pubs qui mettent en gros un détail (votre abonnement à machin à 0 €), mais qui présentent en tout petit caractères en bas de l'affiche les contraintes à ce bonus (ça ne dure qu'un mois).
un sujet sur gaza me parait plus approprier aujourd'huit que le quat d'heure televisuel.
ah bon, le quart d'heure pour une guerre ou un SDF ??
et moi je dis NON ; ce quart d'heure durant lequel la famille sera enfin unie devant ce poste là, je dis qu'il doit être utilisé UNIQUEMENT pour passer en boucle et à longueur d'année la rediff du discours "guainesque" de fin d'année du suprême "injusticiable" (et injustifiable) ; sinon c'est un quart d'heure perdu ; point ;
.euh ....... ou plutôt : au point où on en est !!!!
[s]Le poumon, le poumon, vous dis-je[/s] euh non, le quart d'heure ;-) Vive le quart d'heure !
Ouah!!!! le quart d'heure!
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.