209
Commentaires

Le "diner" gênant de Kevin Razy, l'humoriste anti-conspirations de Matignon

Fâcheuse coïncidence. Quelques jours après le lancement de la campagne du gouvernement contre le complotisme, "On te manipule", le site StreetPress relève que le youtubeur star qui apparaît dans la première vidéo de la campagne, Kevin Razy, était invité, il y a un mois dans une émission du Cercle des volontaires, un site qui relaie régulièrement des thèses complotistes (à propos des attentats du 11 septembre ou du 13 novembre). Razy assure qu’il "ignorait que ce site relayait des propos conspirationnistes".

Derniers commentaires

Bonjour, Justine,

Très surpris de la nouvelle "formulation" d'@si, et vous allez penser, encore un vieux c... qui pense que "c'était mieux avant" !!!..... Non, c'est autre chose, et, pour nous, les vieux c..., les nouveautés sont toujours déstabilisantes !!!.....

Tout simplement ..... J'aimais bien suivre @si, tous les vendredi, et avais l'impression de retrouver mes vieilles pantoufles, et aujourd'hui, j'avoue être (un peu) perdu !!!..... Peu importe, 'l'homme, depuis Cro-Magnon, a pris l'habitude (non sans douleur), d'être manipulé, trituré, torturé, mais, "fidèlement", ou "bêtement", poursuit sa quête de connaissance, de "mise à jour" de son existence !!!.....

Je vous aime bien, vous tous, participant à cette "enthousiasmante aventure" où vous a conduit Daniel Schneidermann, et poursuivrai ma "quête", ..... envers et "avec" tout !!!.....

Cordialement, 

Pierre.

Pour en revenir au sujet, pauvre Kevin, après les anti-complotistes qui l'accusent de complotisme c'est les complotistes qui lui en mettent plein la gueule pour l'avoir démenti.
Et comme prévu la campagne gouvernementale est vue comme un complot.
Quand @si traite d'un sujet au coeur de son ADN :le traitement de l'actualité des médias" voilà le résultat: tip top! Merci Justine!
L'importance du point d'interrogation est incroyablement sous-estimée. Un point d'interrogation peut servir d'anti-pièce à conviction.

Par exemple, j'entends ce matin que l'Assemblée nationale a voté l'article inscrivant l'état d'urgence dans la Constitution. Et j'en déduis de l'explication qu'il pourra être décrété "en cas de péril imminent résultant d'atteintes graves à l'ordre public", que le moindre gouvernement facho sur les bords ou franchement facho pourra s'en servir à la moindre occasion voulue. Et tout cela avec en préambule le discours de Valls "La menace terroriste est là, inédite, globale" ce qui veut dire que cette menace est là pour durer ce que durent les Constitutions, c'est à dire ce que durent les inscriptions dans le marbre.

Par exemple, deux faits de la journée : Le procès Cahuzac dont tout le monde parle et rappelle que ce monsieur dont personne au PS ne pouvait ignorer la situation financière avait été désigné comme ministre du Budget chargé de la fraude fiscale, et le procès LSK à propos duquel L'Obs révèle encore ce matin une "signature embarrassante pour DSK".

Et de tout cela me revient l'étrange impression malgré moi de complot qui commença au moment de l'affaire du Sofitel, ma naïveté ayant placé un point d'interrogation à ce qui ne pouvait qu'expliquer les faits. Comment un homme de cet acabit dont tout le monde sait qu'il se dit socialiste et qu'il socialise énormément et immodérément a pu être placé au FMI si ce n'est pour couler le PS [large]?[/large] Et comment a t on pu désigner Cahuzac à ce poste si ce n'est pour la même raison [large]?[/large]. Et comment expliquer autrement l'incroyable forfaiture du gouvernement actuel en matière sociale mais aussi de liberté [large]?[/large]

Il y a aussi une Face cachée du complotisme : ceux qui tentent de le démasquer. Une chroniqueuse de France Inter rappelait ce matin la profusion d'émissions de télé titrées la "face cachée". Il y a des complots partout et la télévision est le meilleur endroit pour les dénicher. Sauf que le point d'interrogation n'est pas toujours perceptible à la télévision au contraire des blogs.
Tant qu'ils ne sont pas trop fanatiquement agripés à leurs vérités, tant qu'elles ne sont pas secrètement dictées par des sentiments mauvais comme du racisme, on devrait plutôt voir les adeptes de théories complotistes d'un bon oeuil. Le complotisme nait dans leur esprit de la rencontre de deux choses qui s'y trouvent : un côté curieux, frondeur, pas facile à duper (et en cela il a bien raison) ; joint a un manque de rigueur scientifique, un peu comme le manque de rigueur que Remi Brague donne a appréhender, dans La sagesse du monde, de toutes les théories abracadabrantes concernant l'organisation du cosmos, qui ont pu germer dans des esprits humains qui avaient seulement regardé le ciel, les étoiles, le monde tel qu'il leur apparaissait, sans avoir rencontré la science, et sa rigueur démonstrative. Bref, le complotisme est un stade de l'évolution d'un esprit, entre gober tout ce qu'on lui raconte sans réfléchir, et croire des choses par sa propre raison et observation, avec une rigueur scientifique. Aussi on peut se demander ce qui derange le plus telle ou telle personne qui denonce le complotisme : est-ce que des gens manquent de rigueur scientifique, ou qu'ils ne gobent pas tout ce qu'on leur raconte ?
Je me demande s'il faut classer Alain Cotta et son Règne des oligarchies, dans la catégorie des complotistes ? Sinon quelle catégorie ?
Bon, Kevin Razy est un type qui essaie de faire un peu de business, rien de plus.
On peut lui reprocher de ne pas être très regardant sur ses relations professionnelles, c'est vrai.

Et on le peut d'autant plus parce qu'il a non seulement fricoté avec un site complotiste chelou, le "Cercle des volontaires", là, mais aussi parce qu'il a accepté de bosser pour le SIG qui n'est pas mal non plus dans la catégorie repaire de guignols tordus.

Fin de l'histoire.
Entre conspirationnistes purs et durs, et anticonspirationistes purs et durs.
Ca devient fatiguant.
Cette coïncidence est tout de même un peu troublante. À qui profite le crime ?
Peut-être que j'ai loupé un épisode, mais personne n'explique jamais en quoi les théories du complot son gênantes ? dangereuses ?
Du coup j'ai toujours l'impression qu'il manque quelque chose à ce genre de débat. Quelle est la démonstration si on pousse le raisonnement jusqu'au bout ?
Je trouve cet article consternant, en ce qu'il englobe sous une même étiquette "complotiste" tout ce qui s'oppose au discours dominant. Le nouvel ordre mondial, les illuminatis, du pareil au même. Il fallait oser...
Cette approche binaire me laisse sans voix.

Même pas envie d'en discuter. Je préfère citer le site (parodique) LeGorafi.fr : " selon un sondage, un illuminati sur trois croit au complot reptilien".
L'article de Justine Brabant commence par ces mots "le lancement de la campagne du gouvernement contre le complotisme, "On te manipule" "
Et déjà cette campagne paraît illusoire, non pas en raison de la présence de ce Kevin Razy là où il n'aurait pas dû être (il est impossible d'échapper à toutes ces branches complotistes, ce serait comme passer un jour sans entendre parler de Sarkozy même si c'est pour en rire comme avec le commentateur Ervé (binational franco-grolandais) ).

Non cette campagne parait illusoire car le complotisme est une des formes multiples de l'illumination. Cette illumination permet de fournir une explication relativement simple et abordable à des problèmes complexes, et son avantage est que par l'instauration de quelques axiomes, elle déclenche une réaction en chaîne, et tout s'imbrique parfaitement puisque le simple fait d'avoir accepter une grosse élucubration au départ permet de trouver l'acceptation des moindres qui en découlent comme naturelle et une preuve même de la première.

Cette campagne me paraît d'autant illusoire qu'en dehors des soit-disant complots "qui te manipulent", on peut ranger aussi les mythologies qui ont pignon sur rue avec églises, synagogues et mosquées, sans parler des mythes cycliques (régimes amincissants, morningophilie, eveningophilie...).
Juste en passant, j'ai profité de ce bad buzz pour aller voir le site "on te manipule", qui paraît malgré les risques avoir une approche pas trop mal du sujet : indiquer qu'il est bien de se poser des questions et d'avoir de l'esprit critique, travailler sur le démontage de la méthodo des théories du complot plutôt que leur contenu, s'appuyer sur de l'existant pas gouvernemental (ex : renvoyer à Hoaxbuster)
Bref, ce n'est sur le fond pas délirant ou stupide.

(Par contre, la vidéo "virale" n'est pas très drôle et a donc peu de chance d'être virale)
Je me demande ce qui est le plus assommant: le complotisme ou l'anticomplotisme ?

Qu'est-ce qu'il y a ce soir à la télé ?
c'est bien après leur disparition que les grands génies littéraires sont reconnus
Une autre humoriste, Carla Bruni, a déclaré sur RTL à propos du livre de "son mari", La France pour la vie :
"Je l'ai lu d'un trait. C'est merveilleux, je ne savais pas que je vivais avec un écrivain", phrase qui a déclenché l'hilarité quasi générale, en particulier sur les réseaux sociaux.
Un tweet parmi d'autres de la même veine :
Mon fils a fait un collier de nouilles pour la fête des mères. C'est merveilleux, je ne savais pas que je vivais avec un joaillier.
Le chef-d' œuvre du complotisme avec mise en abîme appartient toujours aux antisémites russes, auteurs des " protocoles des sages de Sion" qui continuent avec Bilderberg.
Justine, je suis vraiment, mais alors vraiment navré de le dire, mais j'ai trouvé votre article navrant.

Je pensais que vous aviez plus de regard critique. Enfin si, il y en a un peu, il faut arriver à l'avant-dernier paragraphe pour en trouver.

Imaginons qu'un journal publie un article sur les liens que nourrirait Daniel Schneiderman avec les réseaux complotistes-néo-facho-islamo-truc (c'est une simple supposition, une pure vue de l'esprit!).
Nul doute qu'un site auto-proclammé critique irait éplucher les vidéos et noterait qu'effectivement un jour Daniel a bel et bien souri à un type qui un jour a fait une quenelle, que Daniel a invité des tas de gens peu-recommandables, …

Je suis persuadé que vous seriez partagé entre la consternation et l'éclat de rire devant ce nouveau modèle journalistique.

Comprenez donc ma gène.
Personnellement, je trouve ça génial les théories du complot et pas seulement parce que parfois elles sont vraies :

- GW Bush a attaqué l'Irak sous le faux prétexte de la présence d'armes de destruction massive,

- On ne nous a pas tout dit sur le 11/09 : le gouvernent américain a caché le rôle de l’Arabie saoudite dans ces attentas.

Ou qu'elles ne se discutent pas lorsqu'elles viennent du camp du bien :

- l'Iran prépare une bombe atomique,

- Poutine a abattu le MH17,

- La Corée du nord veut atomiser le reste du monde.

(je n'ai pas dit que ces trois affirmations sont fausses, je dis juste qu'il s'agit de théories du complot et donc que ce n'est pas formellement prouvé)

Mais surtout parce que parfois elles sont extravagantes :

http://elmahdi.canalblog.com/archives/2015/09/17/32639863.html

La terre est plate et voici son plan :

http://p0.storage.canalblog.com/07/95/1241590/106415158.png

Donc pour aller de Buenos Aires à Sidney, bon courage :-)
La vraie question: combien coûte a la collectivité les campagnes pour le moins inutiles du SIG ?!
Justine dixit : "ses silences peuvent passer pour une approbation". Vraiment ?
Une de ses vidéos que j'aime bien : La vidéo secrète sur les Illuminatis.
Je crois que Bolloré a supprimé le Before sur Canal...
D'où l'incompétence d'un gouvernement qui veut faire "djeuns" mais qui ne comprend pas grand chose à leur écosystème !
A sa décharge , il est vrai que les méandres de la toile sont parfois impénétrables , mais se donnent il la peine de "chercher" et séparer le bon grain de l'ivraie ?
Vous ne connaissez pas Kevin Razy ? Ce jeune humoriste est pourtant passé par à peu près tous les tremplins télévisés permettant de se faire un nom dans le stand-up en France : membre du Studio Bagel, invité régulier d'On n'demande qu'à en rire (France 2) et désormais chroniqueur sur Canal+ (Le Before du Grand Journal)... Sa chaîne Youtube compte près de 250 000 abonnés.

Bref, une bonne pioche, en apparence, pour une campagne de com' visant les jeunes.
Pourquoi une bonne pioche? 250 000 abonnés on ne peut pas dire que ce soit une star du web. Un peu trop trentennaire et trop télé pour être l’idole des jeunes d'aujourd'hui. En gros, on est loin des Cyprien, Norman, Mister V ou Seb la frite.
Je comprend pas exactement ce que c'est que le "complotisme" ? Ou se situe la frontière ?
Je propose que l'on construise des grands murs pour séparer les gentils qui gobent les versions officielles des méchants complotistes qui croient aux extraterrestres. Pour qu'il n'y ait pas de risque de contagion.

Ne surtout pas douter.et encore moins débattre.

Il n'y a jamais eu de complot, et nos médias ne disent que la vérité, dictée par nos gentils maitres.

Tout va bien.


Au boulot les feignasses ! et fermez la définitivement.
Le complotisme ne permet pas le débat, il prive de l'accord minimum sur le paradigme permettant d'en avoir un, et transforme la confrontation d'idées en argumentation sur ce qui est réel, ça a déjà été démontré.

Il est par contre malheureux que nos élites ne réalisent pas que la pire chose à faire est une campagne de propagande gouvernementale contre lui.
Eternel et vain débat sur ce qu'est le "complotisme". Aucun intérêt d'affirmer péremptoirement "Le complotisme ne permet pas le débat" et de discuter là dessus. Chacun ayant sa définition, comme ça l'arrange.

Discutons plutôt de savoir comment s'organisent les pouvoirs (économique, législatif, médiatique, etc.) ? Où se situe réellement le pouvoir ? Qui décide réellement ? A qui profite le système actuel ?

Spoiler : attention, si vous tentez de répondre, vous sombrerez surement dans le "complotisme"... ou vous pouvez avaler la doxa qu'on nous sert tous les jours (on est des gentils républicains, qui vivons dans une démocratie, où chacun est libre, le marché veille, la finance c'est super (il faut juste ne pas intervenir), il faut travailler 39h/semaine pour vivre heureux, etc. etc.).

Par exemple pour moi, la lutte des classes est une forme de complotisme : l'organisation (ou la désorganisation) de certaines classes sociales pour prendre (ou garder) le pouvoir, c'est un complot stricto-sensu ("projet plus ou moins répréhensible d'une action menée en commun et secrètement")


Bonus
Exactement chacun à sa propre définition....mais oui évidemment...

Mais là vous mettez exactement sur le même plan les critiques du système capitaliste/social/moral avec les négationnistes/911/les attaques de charlies/les illuminaties/etc....
Une sorte de grosse bouillie indigeste.

Tout le monde sait très bien ce que signifie "complotiste" sauf les complotistes qui mélanges les lignes pour justifier leur démarche.

Mais là vous mettez exactement sur le même plan les critiques du système capitaliste/social/moral avec les négationnistes/911/les attaques de charlies/les illuminaties/etc....

Une sorte de grosse bouillie indigeste.

Tout le monde sait très bien ce que signifie "complotiste" sauf les complotistes qui mélanges les lignes pour justifier leur démarche.


Je suis pas tellement convaincu que seulement les "complotistes" font se mélange, mais aussi bon nombre de politiciens et de média.... Disons que tout ceux que ça arrange utilise se mélange...
La lutte des classes n'est pas complotiste, car elle ne dit pas telle personne, ou tel groupe de personne est directement responsable de l'exploitation capitaliste.

La lutte des classes accepte la complexité du monde. C'est une lutte politique, contre une organisation politique, le capital.

Les complotistes, eux, s'imaginent que le système se maintient uniquement du fait d'un groupe d'individus qui détiendraient les pouvoirs entre leurs mains. Ah, comme ça serait si simple s'il suffisait d'occire Bernard Arnault pour résoudre la crise du capital... En fait les complotistes flippent tout simplement d'admettre que le monde est en roue libre, que l'hécatombe n'est pas pilotée, mais simplement le fait d'une addition de circonstances désastreuses.
Certes ces circonstances peuvent être le fait d'individus, mais tout ne s'inscrit pas dans un grand dessein anti humanité.

De toute façon, si c'était si simple on n'aurait pas le droit aux délires de grands malades qui circulent.
Intéressante hypothèse : Peut-il y avoir complot quand il n'y a plus de pilote dans l'avion ?
Houlàlà

- La lutte des classe ne dit pas, c'est pas un parti politique, pas même un mouvement. C'est une lutte, une guerre, un combat.
Ce que vous dites ressemble au discours de Hollande : "mon ennemi n'a pas de nom…" (on est de fait impuissant face à un ennemi invisible, et c'est une impuissance institutionnalisée, fabriquée), tandis que par exemple Mélenchon dit "si si, on a les noms !". Lequel des deux vous semblent se soucier davantage de la lutte des classes ?

- "Les complotistes, eux, s'imaginent que…"
Il faut se mettre d'accord sur le terme, parle-t'on de gens qui croient à une organisation pyramidale avec illuminatis et extra-terrestres…, ou y mettez-vous aussi des gens qui pensent que la version officielle du 11/9 est pourrie de mensonges, que l'industrie pharmaceutique est un grand complot, une mafia, ainsi que l'industrie agro-alimentaire, …, que les chemtrails sont un fait avéré au moins au niveau expérimental (reste à savoir si c'est pratiqué en masse ou pas), …

Comprenez bien que, sur tous ces sujets, il devient impossible de se laisser convaincre, par peur de tomber dans le grand complotisme, ou par peur de se voir accuser de. Moi je trouve que ce climat devient très très très dangereux.
A propos des chemtrails, voici une conférence d'un expert en géoingénierie :
http://www.dailymotion.com/video/x49x6k_chemtrails-geoingenierie-conference_tech

Petit résumé :
"
- il est facile, et peu coûteux, de réduire l'effet de serre en pulvérisant des produits dans l'atmosphère ou la stratosphère.
- Nous allons le faire*, non pas parceque c'est bien, mais parceque la science nous l'offre. [yo!]
- Un bouton, où on règlerai la température et le taux de CO2 de la planète, tous les pays se battraient pour l'avoir. Il nous faut donc un gouvernement mondial.
"

* en fait on sait au moins que des tests ont été faits, qu'ils leur semblent concluants, et puisque c'est facile et peu coûteux, et en l'attente d'un gouvernement mondial (mmhhhhh), il n'est pas interdit de penser que c'est déjà en place, et qu'il est prudent de le tenir secret.


Question : est-ce que ce thème vous paraît mériter qu'on en discute, ou vous préférez me ranger parmi les affabulateurs psychopathes ?
rectification, il ne dit pas "Il nous faut donc un gouvernement mondial" mais "on n'a pas un gouvernement mondial". J'ai interprété !
Dites-donc, aucune réponse !
Bon, je dois en tirer les conclusions, et prévenir mes copains Soral et Meyssan que je suis dévoilé ;-)
Voilà ce que dit le conférencier sur la théorie des chemtrails (qui n'est pas la théorie que la géo-ingénierie sera peut être utilisée un jour, mais celle qu'elle l'est déjà massivement et secrètement) : http://www.keith.seas.harvard.edu/chemtrails/

Pourquoi écouter son opinion quand il dit quelque chose allant dans le sens de cette théorie du complot mais l'ignorer quand il dit quelque chose allant dans l'autre ?
"I don’t trust that governments will always do the right thing, but I do trust the good will of individual who take risks to blow the whistle, exposing government misdeeds."

Bien sûr, d'autant qu'on rêve tous d'être extradé en russie !
Que penser alors de Kristen Meghan ?
Qu'elle a fourni 0 preuve de ce qu'elle raconte, ce qui la différencie des vrais lanceurs d'alerte.

Qu'elle a fourni 0 preuve de ce qu'elle raconte, ce qui la différencie des vrais lanceurs d'alerte.


Ce qui permet de caractériser un-e complotiste, c'est bien qu'il-elle ne fournit aucune preuve solide en faveur de la "théorie alternative" qu'il-elle avance.
Ah, je me disais aussi, Yannix n'est pas encore entré dans la danse, il est malade ?

Me voilà rassuré !

Ah, je me disais aussi, Yannix n'est pas encore entré dans la danse, il est malade ?

Me voilà rassuré !


Rassures toi : On m'a déjà interdit d’expression ici pendant un mois. (J'ai des preuves de ça bien sûr...)

Mon avis est que la rédaction d'ASI, et en particulier Justine, sont des reptiliens à peau verte qui veulent nous faire avaler les infos de l'AFP/BFMTV en intraveineuse. :-)
En cherchant un peu des documents sur le sujet (ce que je n'avais pas fait depuis pas loin de dix ans), je m'aperçois que les choses ont changé en dix ans. Les voix se délient, on peut plus facilement évoquer le sujet.
Je suis tombé sur cette super émission d'Arte :
https://www.youtube.com/watch?v=WuVMZZZRPZQ
que j'ai commencé à visionner. Je vous assure que ce qui est dit n'était pas imaginable, sur une chaine nationale, il y a dix ans.
Un bon documentaire malgré quelques insinuations un peu douteuses (le soleil sur la place rouge), qui nie au passage que ce que dénoncent les chasseurs de chemtrails soit en cours (en tout cas pas à grande échelle) tout en résumant très bien les problèmes que posent la géo-ingénierie, et les risques liés à cette tentation grandissante.

Pour ce qui est dù "il n'aurait pas pu passer à la télé il y a 10 ans", si ça peut vous faire plaisir, mais m'est avis qu'une recherche sur les sommaires d'émissions de vulgarisation scientifique ou de futurologie scientiste douteuse vous montrerait que ce vieux rêve de l'homme de contrôler le climat, et les expériences qu'il a entrainé, n'a jamais rien eu d'un tabou jalousement gardé (je soupçonnerais même que l'interdiction du recours aux armes climatiques ayant fait l'objet d'un accord international elle a été commentée dans la presse de l'époque).

Quant à la géo-ingénierie ce n'est que partiellement relié au complotisme lié aux chemtrails, dont nombre d'adeptes sont loin de pointer la lutte contre le réchauffement climatique comme leur objectif (et pour cause, les complotistes extrêmes capables d'imaginer qu'un complot impliquant des dizaines de milliers de pilotes puisse rester secret n'ont aucun mal à croire qu'un complot impliquant des milliers de climatologues le puisse, et donc ne croient pas au réchauffement climatique), mais évoquent des campagnes empoisonnement ou stérilisation des populations, dispersion de mutagènes dans un but transhumaniste, de substances facilitant un contrôle mental via HAARP, etc...
"Pour ce qui est dù "il n'aurait pas pu passer à la télé il y a 10 ans", si ça peut vous faire plaisir, …"
Ah, c'est pourtant ce que disent les experts en géo-ingénierie eux-mêmes (dans les deux vidéos que j'ai données en lien), qu'on a trop longtemps passé sous silence ces questions. Encore des complotistes, sans doute…

Quant à Haarp, je ne suis pas au courant des évolutions de l'information à ce sujet, ça existe, maintenant, ce truc, ou pas ? C'est plus complotiste d'en parler ?

Faut vraiment que j'me mette à la page, moi !
Ben disons que comme ce qu'il en reste va passer sous contrôle civil les revues scientifiques qui publieront les résultats des travaux qui y seront menés auront du mal à être accusées de complotisme.

Un bon documentaire malgré quelques insinuations un peu douteuses (le soleil sur la place rouge), qui nie au passage que ce que dénoncent les chasseurs de chemtrails soit en cours (en tout cas pas à grande échelle) tout en résumant très bien les problèmes que posent la géo-ingénierie, et les risques liés à cette tentation grandissante.


Plutôt une catastrophe ce docu. J'ai cru que c'était un remake, version "chemtrails", de celui de William Karel : "Opération Lune". :-)
Mais bon. Il est certain que vu le niveau scientifique des docus chez Arte, ça peut passer pour un "docu crédible" pour un observateur non averti...
Qu'est ce qui était scientifiquement erroné ? (à part le fait qu'ils exagèrent la quantité d'expériences menées sur l'ensemencement de nuages à coups d'insinuations pour essayer de les faire sonner comme un truc qui aurait été d'un coût comparable à la recherche d'armement nucléaire)

Enfin ça m'a fait regarder sur wikipedia qui a un article assez complet là dessus et je vois pas où est le problème à part ça (bon après je dois admettre que ma science sur le sujet ne va pas au delà de ce qui s'y trouve).
Par exemple, comme preuve que les USA ont des "armes climatiques" : Juste le fait qu'ils soient capable de faire des bombes thermonucléaires. Le concept d'hiver nucléaire et connu depuis la fin des années 1970. Sauf que c'est une "arme" qui consiste surtout à se tirer dans le pied puisqu'en cas de frappes nucléaires massives, les "vainqueurs" se retrouveront à sucer des cailloux avec 20°C de moins au thermomètre (en Europe) pendant des années.

Autre exemple, la méthode que vous indiquez avec de l'iodure d'argent pour provoquer des précipitations existe bien, mais à part faire tomber la grêle sur le champ du voisin avant qu'elle tombe sur le votre, je vois mal en quoi ça peut être une "arme climatique" au sens militaire du terme.

Bref, ce docu "chemtrails" est tissu d'âneries pour gogos, mais bon, comme ça passe à la télé, de surcroit sur Arte, c'est que c'est surement vrai, hein ? :-)
Euh vous avez réalisé que ce n'est justement pas un docu chemtrails mais sur la géo-ingénierie solaire (normalement c'est plutôt les amateurs de complotisme qui confondent) qui donne la parole à x spécialistes qui nient tous qu'il y ait utilisation de ces techniques actuellement ?

Enfin vous devez être plus difficile que moi vis à vis de ce style de documentaires, mais je ne vois toujours pas de grosse erreur à lui reprocher (je veux dire autre que quelques petites insinuations/exagérations de faits historiques pour faire mousser son sujet). Il me semble cohérent avec ce qui s'en est dit lors du dernier giec (à savoir technologie utilisable mais court-termiste avec risque d'effets collatéraux imprévus, non utilisée sauf pour ce qui est de l'ensemencement à petite échelle, mais tentation grandissante). Et pour ce qui est des armes climatiques, une recherche sur l'opération Popeye montre que l'ensemencement de nuages a bien été considéré dans des buts militaires par les Etats-Unis.
Rien à voir avec le nombre d'incohérences graves des documentaires complotistes du net, ou même celui de certains docu-catastrophe de chaînes comme Planète (certes ces critères sont assez bas).
Donc c'est quoi votre théorie et quelles sont vos preuves qu'elle soit vraie ?
Ma théorie est que vous n'avez pas vraiment trouvé d'argument autre qu'anecdotique pour contester le fond de ce documentaire, présentant l'état des recherches en géo-ingénierie et les tentations grandissantes à la voir comme une solution à la question du réchauffement climatique ce qui suscite pas mal de réserves, et n'en disant rien de bien différent que ce qu'en dit toute source respectable trouvée depuis.
Et donc réagissiez en fait plus à sa forme, qui il est vrai reprend les codes un peu douteux des documentaires complotistes, musique inquiétante, insinuations et tout ça.. qu'à son fond. Mais que vous avez des difficultés à reconnaître que vous l'avez qualifié de "tissu d'âneries pour gogos" pour cette seule raison.

Et la preuve en est que vous bottez en touche en répondant à une question par une question. :)
Donc vous n'avez aucune théorie et vous ne faites que vous "poser des questions".

C'est beau comme du Bigard votre truc. :-)
Je viens de vous en donner une, pourtant.

Pour ce qui est des "chemtrails", ma théorie est que vu le nombre de gens qui y croient et le nombre de complicités que leurs théories nécessitent s'ils étaient répandus avec l'ampleur qu'ils décrivent, ils auraient trouvé depuis longtemps une personne pour dévoiler le pot aux roses avec de vraies preuves s'ils avaient raison, par la simple logique de la loi des grands nombres.
De plus si le but de ces épandages était d'atténuer le réchauffement climatique (comme la frange la moins totalement délirante des complotistes chemtrails l'avance) on en verrait les résultats depuis le temps que ces épandages ont prétendument lieu.

Quant à la charge de la preuve elle est pour ceux qui croient en un truc hautement improbable pas ceux qui n'y croient pas (voir : athéisme vs religions).

(Après je n'exclus pas totalement la possibilité qu'il y ait eu un petit nombre d'expériences privées secrètes d'ensemencement de nuages ou d'épandages illégaux pour d'autres raisons vu qu'il y a une logique juridique à ne pas révéler des expériences pouvant faire grêler sur le champ du voisin ou le polluer. Mais rien de l'ampleur de ce qui est décrit dans la complosphère.)

ps : Sinon j'ai ma petite hypothèse personnelle sur le lobby à qui profite la mouvance chemtrails, mais n'ayant pas l'ombre d'une preuve, je la garde habituellement pour moi hors crise de complotite aiguë.
Comment ça," Dieu n'existe pas " ? Dans une lettre à Mersenne, Descartes annonce avoir trouvé la preuve de son existence. Il est vrai qu'il ajoute que l'administration de cette preuve est si complexe qu'il pense être à jamais le seul à pouvoir la comprendre.
J'adore ! Voilà deux chasseurs de sorcières en train de se chasser entre eux !

Mais, Yannix, vous-même, n'êtes vous pas un peu complotiste, mmhhh ??? :-D
Bon relisez mon message et on en rediscute. La lutte des classes est un concept politique. C'est tout et c'est ce que j'écris dans mon post.

Oui, on a les noms des personnes qui participent à la domination de l'ensemble par quelques uns. Mais éradiquer ces personnes, les emprisonner, en faire ce que vous voulez ne changera rien, elles seront immédiatement remplacées par d'autres. Voilà, donc même si les "juifs" (entre "" car pris dans le sens donné par les malades mentaux que j'appelle complotistes) étaient les seuls détenteurs du capital et les seuls responsables de l'exploitation des travailleurs, il ne suffirait pas de faire une loi leur confisquant tout (ou un génocide pour la version nazie...) pour résoudre le problème du capitalisme.

Quand on adhère au sens premier de la lutte des classes, version Marx, le capitalisme est un état de notre société contre lequel il faut lutter politiquement : s'opposer fermement à toute exploitation, donc s'organiser pour créer une opposition forte, capable de porter un message d'émancipation des exploités. La lutte des classes s'incarne donc dans le syndicalisme, l’insurrection populaire, les partis d'extrême gauche, les processus révolutionnaires...

Il ne s'agit pas de lutter contre les membres de la caste oligarchique mais contre l'existence de cette oligarchie. C'est donc un objectif de prise de pouvoir par les exploités qui domine la lutte des classes. "Renverser la table" comme le dit Lordon.

Et pour le reste, entre autres vos délires sur les chemtrails, vous n'avez jamais mis les pieds dans l'industrie pour pouvoir imaginer une seule seconde un accord secret commun à toutes les compagnies aériennes. Donc à moins que les dites "substances" soient mises en places par des agents secrets sacrément fortiches pour ne pas se faire choper, c'est effectivement du pur délire.

Concernant les pharmaceutiques, il n'y a pas de grands complots, il suffit de s'informer pour savoir comment ça marche. J'en ai déjà témoigné 36 fois ici même. Les lois soutenant les pharma sont publiées au journal officiel, difficile donc d'y voir un complot. (Les médocs sont payés 3 fois par le contribuable : recherche publique qui créé les molécules, subventions publiques pour le développement des médocs, sécurité sociale pour l'achat des médocs). C'est juste du colbertisme dans un monde capitaliste, rien de fou en soit.

Dans le même genre, le corpus normatif pourrait être vu comme un complot, vu qu'il permet aux grosses boîtes de dominer le marché. Pourtant ces normes et les mécanismes normatifs sont accessibles à tous. Point de complot si point de secret. Idem pour tous les autres industries donc.

Renseignez vous par les voies classiques, vous trouverez matière à indignation bien plus facilement. Et ça pourra sûrement faire bouger les lignes. Parce que voyez vous, j'ai l'impression que ces délires complotistes sont le premier vecteur de maintien d'un système capitaliste. Ils détournent les citoyens des vrais problèmes et de leurs moyens d'agir. En disant "vous êtes manipulés, c'est du complot", on décourage l'insurrection civique car elle semble impossible. Or c'est totalement faux, la lutte des classes est encore bien présente et encore bien efficace. Voilà la différence entre les complotistes, et les militants (ou indignés ou citoyens engagés ou insurgés ou révoltés...). Quelques témoignages :

- Sur la crainte des financiers de voir le peuple s'insurger : https://www.youtube.com/watch?v=3IixxUPBTW8
- Sur la possibilité de faire tomber les exploiteurs : http://www.fakirpresse.info/Merci-patron-en-tournee.html
(oui, je suis un grand fan de ruffin !)
- Et sinon, ça c'est de la lutte concrète : http://www.cgtcarrefour.fr/article/detail/91/ et la direction du groupe flippe sévère quand les 2 carrefours ayant le plus gros chiffre d'affaire sont bloqués.

Bref, il suffit de se sortir les doigts du c... pour parler poliment. Et arrêter de gober les débilités qui circulent sur le web. C'est ce qui fait la différence entre un complotiste et un militant.
Excusez moi
Al1 gobe quoi qu juste ?
C'est dommage que vous soyez si méprisant, on pourrait débattre !
Ce que vous dites sur la lutte des classe est très sensé, je n'y souscris pas tout à fait parce qu'on ne lutte pas contre le capital sans lutter contre les oligarques.
Là dessus je préfère la démarche de Ruffin (faisons la pub, demandons aux petits cinémas de quartier et de village qu'ils programment "Merci Patron", c'est important !)

Mais voilà, vous m'avez classé dans votre petite case des "complotistes", mais vous n'êtes pas le seul, ça ressemble à du reflexe conditionné ! (complooot!)

Ben oui, si je prends la défense de ReOpen, si je pense qu'on nous balance des cochonneries (justement pas forcément les avions civils, mais plus sûrement les avions militaires), c'est donc que je crois au "complot juif", et donc évidemment que je suis antisémite, que je souhaite éradiquer … je développe pas on a compris.

Et hop là, passez muscade, circulez y'a rien à voir ! Et surtout ne pas oublier de dire "il suffit de s'informer", parce que bien sûr ces gens là ne s'informent pas, c'est tellement pratique !

Faites un effort, essayez de comprendre qu'on puisse être à la fois Chomskyste (ce qui prend l'apparence d'un complot n'a pas besoin d'en être un, chacun à sa place participe au système, fait sa part, sans concertation ni organisation autre que celle du système) et à la fois persuadé qu'on nous ment, qu'on nous spolie dans un tas de domaines.

Sur l'industrie pharmaceutique, puisque vous êtes très informé, vous savez donc qu'on retrouve à la certification des médicaments les mêmes experts que dans l'industrie. C'est les mêmes qui fabriquent la substance et la contrôlent. Moi je veux bien remplacer "complot" par "mafia", mais le scandale, le foutage de gueule est toujours présent !

je vous serais reconnaissant d'admettre que je puisse être pas moins militant que vous, et que je ne gobe pas plus d'inepties que vous.
On verra ensuite si on peut discuter
(et j'ajoute que je suis aussi un grand fan de Ruffin, je suis abonné à Fakir malgré mon maigre salaire)
Beh voilà, on mélange tout là.

C'est vous qui mettez tout dans le sac complot ! Et là paf, vous retournez la situation en faisant la victime.

Bon relisez ce que j'ai écrit sur la lutte des classes, vous verrez que j'affirme que la lutte contre les détenteurs du pouvoir est une nécessité, mais pas une fin en soi. Tout le contraire des délires de Soral et consorts, que vous mettiez dans le même panier que la lutte des classes... (cf votre premier post).

Je maintiens mon opinion, il n'y a pas de grand complot, tout est visible, assez facilement finalement. Sans avoir besoin d'imaginer des organisations mondiales qui édicteraient les grandes lois de ce monde.

Prenons un seul exemple, donné par vous même : Alors oui, il y a des conflits d'intérêt dans les industries, très graves. La subside publique aux entreprises représente presque 150 milliards / an, ces subsides sont pilotées par ceux là même qui en profitent. C'est un scandale, c'est sûr. Le peuple n'est assez informé de cette situation c'est sûr. C'est indigne de voir des patrons de labos publics investir massivement dans des industries privées et se voir décorer des plus grands honneurs dans la foulée, c'est encore sûr ! C'est un scandale d'incriminer les malades comme responsables du trou de la sécu quand en face les labos pharmaceutiques font exploser le coût du médicament, c'est encore sûr !

Mais devons nous parler de complot pour autant ? Sérieusement ? Ces gens ne font qu'utiliser un système en place. Alors certes ils font tout pour le protéger, en achetant les médias en particulier et en investissant massivement dans le lobbying. Ce même lobbying qui a conduit au verrouillage du système politique. Mais bon sang, nous sommes nombreux à le savoir ça, ce n'est pas caché ! Il est où le complot si tout le monde peut être facilement au courant, qu'il n'y a pas besoin de chercher des preuves puisqu'elles sont là devant nos yeux ? Il n'y a donc pas de complot, c'est tout.

Votre amalgame entre d'une part les complotistes qui s'imaginent qu'"on nous cache tout, on nous dit rien" et d'autre part les militants qui dénoncent un système politique clairement visible, est tout simplement dangereux. Il fait le jeu des théories complotistes et du populisme d'extrême droite. Car il casse toute motivation possible de faire tomber le système.

Qui croit les théories complotistes ne peut plus avoir aucun espoir de changement. C'est ça le problème de base. Les complotistes tombent donc facilement dans le fanatisme et l'adulation des courants fascistes, comme seule issue possible de leur point de vue. Remplacer les tenants du grand complot actuel, par d'autres tenants d'un nouveau complot, qui leur serait plus favorable.

Bref, je ne suis pas complotiste et pourtant je dénonce les dérives du système actuel, le comportement obscène des 1% les plus riches, la mise à sac des anciennes colonies, la mascarade de démocratie à laquelle nous faisons face actuellement et j'en passe... Bref, refuser la théorie du complot, ce n'est pas refuser la remise en question de la parole officielle. Ce n'est pas blanc ou noir. On peut militer pour une révolution majeure sans être complotiste.
"C'est vous qui mettez tout dans le sac complot ! "

Où ? Quand ?

"des délires de Soral et consorts, que vous mettiez dans le même panier que la lutte des classes... (cf votre premier post). "

????????????????????

"Je maintiens mon opinion, il n'y a pas de grand complot, "
J'ai la même opinion, c'est ce que je dis depuis le début, mais à quoi bon ?

"tout est visible, assez facilement finalement."
Là je ne suis absolument pas d'accord.


"Votre amalgame entre d'une part les complotistes qui s'imaginent qu'"on nous cache tout, on nous dit rien" et d'autre part les militants qui dénoncent un système politique clairement visible, est tout simplement dangereux. "

Hallucinant ! Mais c'est le vôtre, d'amalgame !!!

"Qui croit les théories complotistes ne peut plus avoir aucun espoir de changement. C'est ça le problème de base."

Si on met en parallèle cette phrase et le fait que les lanceurs d'alerte ne trouvent bien souvent écho que sur les sites complotises, on comprend l'étendue du désastre !

"Bref, je ne suis pas complotiste et pourtant je dénonce les dérives du système actuel, le comportement obscène des 1% les plus riches, la mise à sac des anciennes colonies, la mascarade de démocratie à laquelle nous faisons face actuellement et j'en passe..."

Moi pareil ! Etonnant, non ?

"Bref, refuser la théorie du complot, ce n'est pas refuser la remise en question de la parole officielle. Ce n'est pas blanc ou noir. On peut militer pour une révolution majeure sans être complotiste."

Parfaitement d'accord aussi !
A ceci près que parmi les délires des adeptes du grand complot mondial, on trouve des choses importantes, qui posent question.
C'est votre comportement obtus qui fait la fracture, le "blanc et noir".

Alain et Adarr, deux Chomskystes, deux Bio'lchéviks à la Ruffin, ces deux-là devraient s'entendre comme cul-et-chemise, seulement voilà, l'un est ouvert et ne fait son jugement qu'après avoir écouté l'argumentaire de son interlocuteur, l'autre est fermé et fait des jugements à l'emporte-pièce !

Avouez que c'est ballot !
La lutte des classes n'est pas complotiste, car elle ne dit pas telle personne, ou tel groupe de personne est directement responsable de l'exploitation capitaliste.

1) qu'est ce qu'une classe sociale, si ce n'est pas un groupe de personne ?

2) Si pour vous complotiste signifie "trouver un ou des personnes physiques qui existent qui seraient responsables", alors en effet, la lutte des classe n'est aps complotiste.


Encore une fois, il s'agit simplement de bien définir les termes.

Je parlais de complotisme dans l'absolu, dans son sens le plus strict : "qui croit en l'existence de complots, c'est-à-dire de projets plus ou moins répréhensible d'une action menée en commun et secrètement." (Larousse)

Si l'on s'en tient à cette définition, et sachant que la lutte des classe n'est pas reconnue officiellement (et pour cause !), on peut dire que la lutte des classes est une théorie complotiste.
Qu'est-ce qu'une personne, si elle est abstraite de sa classe sociale ? La lutte des classes, comme l' attraction universelle, n'a rien de complotiste.
Non le complotiste croit à une manigance secrète. C'est la définition même du complot. D'être tenu secret. Vu l'amateurisme de nos gouvernants vous arrivez quand même à y croire ???... J'appelle ça de la naïveté.

J'ai régulièrement à faire avec des patrons d'entreprise et des politiques, je peux vous le dire, c'est du gros n'importe quoi. Il ne faut pas les croire plus intelligents qu'ils n'y paraissent. Il font tous dans l'amateurisme ! Leurs décisions sont prises sur des coups de tête, en fonction de ce que font les copains. Si ils tiennent c'est parce qu'ils ont un culot monstrueux. Pas besoin de complot, leur comportement est ouvertement obscène et personne ne leur rentre dedans. Pourquoi B. Arnault arrêterait ces délocalisations et l'augmentation de son capital ? Personne ne l'en empêche alors autant continuer ! Pourquoi le medef arrêterait son lobbying pour la sape du droit du travail ? Personne ne l'en empêche alors autant continuer !... Et on pourrait continuer ainsi. Regardez les derniers scandales politiques, l'affaire Bismuth et les autres, sérieusement, il y va du complot là dedans ? C'est les pieds nickelés oui !

Bref, votre "complot" c'est juste une défection des citoyens, l'abandon massif de la lutte sociale justement.

Et votre argument classe sociale = groupe de personne ne tient pas car on peut entrer et sortir d'une classe sans que cette classe s'effondre. Si vous enleviez les lagardère, arnault, bettencourt &co de la classes des dominants, il y en aura d'autres pour les remplacer.
la volonté de la classe dirigeante de tenir la population à l'écart des décisions importantes .
complot? pas complot?
Bonsoir,
De quels complotistes parler vous? Ceux qui doutent? Ceux qui croient? Kennedy? 911? OU tous dans le même sac (procédé très utilisé dans le monde complotiste.

Sinon je suis d'accord avec le concept de roue libre, en ajoutant quil ya sans concertation une certaine oligarchie qui s'emploie a ce que les freins ne fonctionnent le moins possible. Chacun œuvrant comme il le peut en gouvernant, boursicotant, en lobbyant...

@ Justine.
En qualifiant certains site de complotiste ou relayant des thèses complotistes, vous leur offrez le statut recherché, la classification par le main-stream (oui ASI est considéré comme Main-stream par ces sites) comme peu crédible et vous légitimez leur travail dit "de ré-information". De plus sans prendre leur défense, certains, comme l'Agence Info Libre, apportent parfois des points vues assez rares et développés ici même (comme ils peuvent publier du" pas vérifié" voir du " tout bidon").
Je pense que le coté "pas sourcé" ou "peu vérifiable" de leur infos est plus attaquable que les sujets traités, puisque jusqu’à preuve du contraire, Charlie ou pas, on peut encore parler de tout. Même que parfois les thèses complotistes semblent bien crédibles par rapport à certaine interprétations des livres sacrés. Je ne sais pas si j'ai été clair...


edit:ortho
Je préfère perso avoir à débattre de ce qui est réel ou pas, plutôt que d'avoir à gober sans rechigner n'importe quelle parole de manière autoritaire sans avoir le droit de la remettre en cause, et ce peu importe les questions, les doutes ou les invraisemblances qu'elle suscite.
Je ne sais pas si le complotisme ne permet pas le débat, mais je suis sur que votre commentaire, qui n'est qu'affirmation péremptoire sans aucune source (et pour cause, vu le fumeux de l'assertion), n'en permet aucun.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.