113
Commentaires

Le CSA "se penche" sur Zemmour

Commentaires préférés des abonnés

je commence à avoir des Zemmoroïdes, je vais me reposer un peu...

Un peu hors sujet, mais ...


Comme quoi il n'y a pas que des   Zemour dans la vie.




Image

Le CSA se penche... 

Comme Narcisse au dessus de sa flaque d'eau ?


Et puis je lis ça :

"dans les périodes de crise, le pays trouve quelqu'un qui n'est pas de la classe politique, pas un professionnel de la politique, pas un parlementaire, pas un é(...)

Derniers commentaires

Je ne pense pas que Zemmour se présentera à la présidentielle.

Et puis tant qu'il fait pas acte de candidature officielle le CSA peut se saisir. Cela lui en touchera une s'en réveiller l'autre.


PS.Spéciale dédicace pour DélecteurdeVraiThé : Surtout ne change rien. T'es le meilleur, on t'aime !  bisou


 Vous ne sentez pas cette odeur de facho, c'est amusant comme ils s'arrangent pour chapeauter les commentaires

et en plus ils viennent geindre en s'épaulant les uns les autres comme si on allait perdre son temps à alerter de leur présence, eux qui manient si bien la censure, ils viennent pleurnicher

Quel courage ASI de taper sur Zemmour bien à l'abri du débat contradictoire...

Si il est si terrible et ses arguments son stupides et faux, invitez-le !
Arretez de chialer et in-vi-tez le à débattre.
Je suis sur que vos 'journalistes' de choc le mettront KO...
Ne me dites pas que vous avez peur....

En parlant de courage, merci à tous ceux qui ont permis mon bannissement du forum en allant se plaindre comme des morveux à Papa (ie modérateur).
En effet, j'ai l'immense honneur d'etre le premier banni du forum ; quel courage encore aux Asinautes qui dénoncent en cachette la dissendence aux autorités... Nostalgie....
Bien sur, impossible de savoir du modérateur quel message était incriminé, ni quelle insulte professée, il semble que c'est juste le nombre de signalement qui compte. Interressante pratique sur laquelle un site d'analyse médiatique pourrait se pencher.
Ma conclusion est que c'est un bannissement pour l'ensemble de l'oeuvre et pour dissidence idéologique grave.

Et toutes les insultes de fachos/nazis et autres que je (moi et d'autres) recois (vent)? niet, juste à les signaler me dit-on.
Eh bien, non, ca fait partie du jeu, pas l'habitude d'aller pleurer sa mère ou de rgclamer un safe=space pour petits lapins apeurés.


Z m' a toujours  fait penser à Tullius Detritus  . JE SAIS  c' est pas neuf .... qui dit mieux ?

file:///home/utilisateur/Bureau/112596211.jpg

Zemmour c'est comme du déjà vu

mais pas avec les mêmes moyens

petit budget, remake minable du sketch "Trump, l'éolien et le cancer"

triste dialogue, retenez-moi je vais lancer l'Appel... bientôt...

ou le schtroumpf du 18 juin


Zemmour c'est aussi la présomption du grand écrivain

et un remake d'Edouard Drumont


Pour le reste le CSA devrait plutôt se pencher sur Bolloré : quand on veut combattre les risques de marée noire, mieux vaut s'en prendre directement au capitaine qui dégaze en pleine mer son zemmour (mazout en verlan)

Business Akbar ! L'appel à la prière des fidèles est à 19 h 00 sur Cnews. 


C'est ainsi que Bolloré est grand et que Zemmour est son prophète (librement inspiré d'Alexandre Vialatte).

Un peu hors sujet, mais ...


Comme quoi il n'y a pas que des   Zemour dans la vie.




Image

Je languis de lire son appel, histoire de le comparer à celui de Coluche il y a quarante ans….

Allez, pour ce que ça vaut, je dis qu'il ne sera pas candidat, ou qu'il se crashera avec un score lamentable. C'est bien de jouer au grand imprécateur, mais ça a ses limites. Outre que c'est a peu près exactement un fasciste, il n'y a pas la moindre empathie qui suinte du moindre pore de sa peau. Il est condescendant, fier d'être soit-disant cultivé, confit dans son monde étroit d'écrivains-qui-deviennent-politiques, repu des ses (fausses) références et de ses certitudes. C'est vraiment l'oncle puant du bout de la table. Aucune chaleur, et très manifestement aucune envie d'en témoigner, il voit la France comme une entité abstraite qu'il faut remettre sur des bons rails, et tant pis pour la casse, les migrants noyés aujourd'hui, demain les chômeurs et les pauvres, oeufs qu'il faudra bien casser pour faire des omelettes. Et ce n'est pas par aveuglement antifasciste que je dis ça : Marine Le Pen, que je vomis tout autant, est capable de trouver des mots qui font mouche sur ce terrain. Ca me désolerait que l'extrême droite soit forte au point de présenter plusieurs candidats l'an prochain,  ce qui pourrira et dévoiera le débat démocratique, mais je n'ai aucune inquiétude sur l'issue cette candidature là, qui au mieux, si elle va au bout, restera comme celle du ressentiment caricatural, et de la haine ouverte et assumée, sans rien d'autre à proposer que la schlague. Ca plaira à quelques bourgeois réactionnaires, d'ailleurs à mon avis plutôt à des CSP+ qui croient se cultiver en l'écoutant sur CNEWS (c'est sûr que c'est plus facile que de lire Chateaubriand) mais franchement, ça fait pas rêver.

Bonjour au chroniqueur matinaute qui nous alerte sur le futur d'une possible "action" du CSA à propos du traitement médiatique  d'un personnage dont il vaudrait mieux "ne pas dire le nom"( par commodité je le nommerai z..r si besoin était).

Plusieurs remarques et questions:

- étant donné que j'ai compté que ce nom apparaissait in extenso une vingtaine de fois dans cette chronique (titres  de la chronique et titres et textes des photos), sans compter les dérivés du dit-nom et l'exposition du personnage en images, le site ASI va-t'il "tomber" dans l'étude du CSA comme un site "promotionnel"?

- étant données que les études des cabinets conseils et spin-doctor de tout poil s'appuient sur les chiffres issus des expositions médiatiques, cette chronique matinale ne fait-elle pas , en toute innocence bien sûr, le jeu du-dit personnage qui dit ce qu'il ne fait pas tout en le faisant ?

- étant donné que la f(r)ange médiatique de droite se radicalise et offre un tapis rouge, voire un boulevard, au dit-personnage, ne serait-il pas urgent de réfléchir aux moyens d'informer sur les actions des médias sans mettre également le doigt dans l'engrenage de l'exposition ?

- pour finir, en supposant que le jeu du-dit personnage soit de rouler pour lui et/ou de faire le lit d'une idéologie puante, le résultat de l'exposition de plus en plus massive ne risque t'il pas de dominer et d'occulter la critique?


(liste non exhaustive...mais je suis à sec pour aujourd'hui)

Franchement, je m'interroge: quel intérêt à lire sur ASI ce que j'ai vu et entendu chez Quotidien la veille?... En plus drôle, chez Quotidien, souvent.

Du coup, je m'interroge...

Zemmour, j'ai hâte de le voir dans l'arène politique c'est un guignol dont la contenance va se dégonfler comme un ballon de baudruche au fur et à mesure qu'il rencontrera de vrais contradicteurs. Car pour le moment le bonhomme e dialogue qu'avec lui même  (manque plus que le coin du feu dans ses émissions )ais il ne rencontre aucune intellectuelle   digne de ce nom qui lui fermerait le caquet à propos de toutes ses inepties,  sophismes, erreurs historiques sorties à la minute. 

Suite du feuilleton : un journalisme phare qui éclaire la République de ses lumières. 

Claude Veil explique que Bayou est un dangereux anticapitaliste, Autain "on sait qui elle est," dit il  il n'a pas dit le mot magique mais pas besoin cela va de soi, et Pulvar elle n'est pas socialiste mais le c... assis entre le PS et les insoumis c'est dire si elle est infréquentable. 

Il s'est abstenu de dire comme Vals, Minc ou Huchon qu'il fallait mieux voter pour la versallaise ascendante "manif pour tous" et "sens commun", mais on sentait que ça le demangeait. Mais bon la déontologie lui interdisait une telle audace. C'est un journaliste intégre.

Quand tous les editorialistes distingués expliquaient qu'il fallait l'union et que c'est la FI et JLM, qui l'empêchaient  ils oubliaient de dire que leur conception de l'union commencait à Pecresse, que pour le PS c'est Vals ou Huchon et pour les verts c'est un Macron compatible genre Jadot. Eureka ces régionales n'ont fait idéologiquement progresser. Comme disait l'homme à l'echarpe rouge : l'editorialiste est un tuteur sur lequel le peuple, comme du lierre rampant , peut s'elever.

Fidèle à la lecture de vos chroniques, je n'en peux plus de lire le nom de Zemmour

oui le cas est grave, oui il a été condamné... pas assez,

mais s'il vous plait vous saurez nous intéresser avec beaucoup d'autres sujets

Le CSA se penche sur le cas Zemmour ? Le suspense est loin d'être insoutenable.

Le CSA va-t-il froncer les sourcils ? Faire les gros yeux ? Ou siffloter d'un air dégagé ?

Beinh mon film jamais tourné depuis 40 ans, "Zobbo contre Dracouilla", faute de producteurs a enfin sa chance !


Je navet pas de vedette -star- maintenant oui :


Il signe d'un grand Z, Eric Zobbo !!! 


PS Arrêtez SVP avec les "Zemmouroïdes", on va encore dire que c'est la faute des ... euh ... one point G.

J'aime beaucoup le "stoppons l'éolien" avec une photo qui semble montrer que le vent de manque pas a Dunkerque

Le CSA se penche... 

Comme Narcisse au dessus de sa flaque d'eau ?


Et puis je lis ça :

"dans les périodes de crise, le pays trouve quelqu'un qui n'est pas de la classe politique, pas un professionnel de la politique, pas un parlementaire, pas un élu, surtout un grand écrivain. Au XIXe siècle, tous les écrivains, tous les journalistes qui se lancent dans la politique, c'est ça la vraie constance française".


Donc, ce Z. se prend pour un grand écrivain.


Étonnant, non ?



Prochaine étape du discours de Z : la guerre c'est la paix...

On peut pas dire qu'il s'avance masqué, le rigolo de kermesse.

Attention je dis pas que Hitler était de gauche , mais c'est quoi être de gauche ? Benoitement je pensais que c'était être altruiste , partager ,avoir le sens du commun , j'ai de plus en plus l'impression que c'est autre chose .Zemour président ? vous vous foutez de notre gueule ! si il fait dix pour cent je me coupe les glaouïs (promesse de politicard )

Être de gauche, c'est ne pas voter pour la liste de droite en disant que la liste d'union de gauche en face est anti-republicaine 🙄

j'espère que vous ne visez personne en particulier !


;-)

Si vous vous posez vraiment la question, voilà une réponse qui est assez juste, vous pouvez continuer enssuite sur le reste de sa chaîne, il développe ça plutôt bien.

Merci pour ce lien. C’est didactique, et bien vulgarisé. 

Super ,merci ! Donc Valls n'est pas con il est simplement confus pauvre petit chou , ok ,Les libéraux c'est bon c'est plié , la droite on l'enterre et puisque la gauche devient un jour la droite reste plus qu'a trouver une vraie appellation pour ceux qui veulent améliorer les choses réellement et en continu , OK je m'inscrit au Gouv.fr !

Bof,

sa theorie est que 

-tout ceux qui veulent transformer la societe vers de la nouveaute sont de gauche.

-tous ceux qui veulent le statut quo sont de droite.

-Tous ceux qui veulent retourner en arriere sont d'extreme droite.


J'ai de nombreux d'exemples en tete qui vont completement a l'envers de cette logique. Autant dire que c'est sacrement faiblard. 


La seule notion juste est la relativite de la dualite droite/gauche. Celle-ci est variable dans le temps mais il aurait pu preciser egalement dans l'espace.


J'ai de nombreux d'exemples en tete qui vont completement a l'envers de cette logique. Autant dire que c'est sacrement faiblard. 
J'ai une conaissance assez pointue de l'histoire politique, et je n'ai aucuns exemples qui vont à l'encontre de cette théorie, donc j'aimerais bien savoir ce que vous estimez êtres des contres exemples.

mais il aurait pu preciser egalement dans l'espace 

Cette notion étant diférente pour chaque entité politique, vu que c'est précisé "par rapport à la société", c'est bel et bien aussi clairement dans l'espace pour lui.

L'eugenisme facon nazisme n'etait pas vraiment un truc du passe.

Le transhumanisme n'est pas vraiment considerer d'extreme gauche.

Je viens de voir Ruffin qui veut retourner a des quotas voir a un etat pres mondialisation.

L'agriculture Bio, le refus des OGM, la 5G, etc....

De maniere generale il y a une plus grande peur de la science de la part de la gauche que de la droite.

Le controle des naissances.

etc etc...

L'eugenisme facon nazisme n'etait pas vraiment un truc du passe. 
L'idéologie nazie dans sa globalité cherchait à rétablir un peuple Aryen originel fantasmé.

Je viens de voir Ruffin qui veut retourner a des quotas voir a un etat pres mondialisation. 
Ce qui se place dans l'objectif d'un monde écologique, humaniste et solidaire, le projet d'une sociétée nouvelle qui n'a jamais été expérimenté et qui n'est pas imaginé comme le rétablissement d'un passé fantasmé.

L'agriculture Bio, le refus des OGM, la 5G, etc.... 

Des positions soutenus par des camps de la droite ou de la gauche pour des objectifs différents, créer une sociétée nouvelle ou rétablir un société passé, selon les cas.

Je m'arrête là, mais vous voyez bien le problème, vous confondez les moyens et les fins.

En etant de mauvaise fois on arrive a tout prouver.


Le nazisme etait une finalite qui avait pour but de maintenir la race aryenne et de massacrer ou d'asservir les autres.

Le transhumanisme est une finalite.

L'eugenisme est une finalite. 

Gattaca n'est pas vraiment de gauche.

La mondialisation absolue et le liberalisme economique absolue (0 taxe) est une finalite.


Les no borders sont difficilement qualifiable d'extreme droite alors qu'ils veulent un retour a un etat tres tres anterieur.

En etant de mauvaise fois on arrive a tout prouver. 
Ou alors vous ne bittez rien aux sciences humaines, c'est une autre possibilitées, parce que je ne vois pas ce qui peu être interprété comme de la mauvaise fois dans mes propos...

Le nazisme etait une finalite qui avait pour but de maintenir la race aryenne et de massacrer ou d'asservir les autres. 
Dans le but de faire revenir le monde à une hierarchie naturelle antérieure.

Le transhumanisme est une finalite.

L'eugenisme est une finalite. 
Parce que vous voyez les finalitées au niveau des individus, mais on parle de politiques, donc les finalitées sont forcément politiques, à l'échelle de la sociétée et de son organisation.

Gattaca n'est pas vraiment de gauche. 

Le film ne montre à aucun moment le développement de l'idéologie qui a conduit à cette organisation sociale et des justifications idéologiques de cette politiques, donc la vrais réponse c'est que nous n'en savons rien, même si c'est fort probable qu'une idéologie aussi inégalitaire ne soit pas de gauche.Car elle se base sur la perpetuation des déterminismes sociaux en plus de ceux génétiques et a donc vraissemblablement comme l'un de ses but de maintenir l'ordre social antérieur.

La mondialisation absolue et le liberalisme economique absolue (0 taxe) est une finalite. 
La modialisation absolut et l'abscence de taxe ne sont pas une organisation de société, donc une finalité d'idéologie politique. Ou alors, allez-y décrivez moi en quoi ces élément décrivent une organisation de société et ne sont pas seulement des moyens pour obtenir une organisation de société.

Les no borders sont difficilement qualifiable d'extreme droite alors qu'ils veulent un retour a un etat tres tres anterieur.
Les no-bordeur ne placent jamais leur modèle de sociétée idéal comme une recréation d'une sociétée passé disparue, ou prétendus disparue, où alors trouvez-moi un manifeste qui prétend le contraire. Suprimer les frontières ou non n'est pas un projet de société en tant que tel, ça fait parti d'un projet de société qui un enssemble de caractèristiques.

Vous caractérisez aussi par des sous-questions de programmes et non des logiques générales d'une idéologie politique.

L'agriculture Bio, le refus des OGM, la 5G, etc....

De maniere generale il y a une plus grande peur de la science de la part de la gauche que de la droite.
Vous ne mélangez pas sciences et techniques? Je dirait même, tous vos exemples ne sont-ils pas liées au rapport au productivisme et au capitalisme?

Les 2 mon capitaine.

Le programme definit l'ideologie.


Je considere les techniques comme de la mise en application de la science et donc une forme de science.


e dirait même, tous vos exemples ne sont-ils pas liées au rapport au productivisme et au capitalisme?

Pas necessairement, ils peuvent s'integrer aussi bien deant que en exterieur de celui-ci et etre quand meme des modeles de societes radicalement different de tout ce qui a ete present.

Le programme definit l'ideologie.
Un souspoint de programme ne suffit pas à définir une idéologie, surtous si on exclue la question du "pourquoi".

Je considere 
On cherche à faire une aproche la plus objectivable possible pour savoir si cette définition du rapport droite gauche est plausible, les "je considère" qui ramènent à des positions purement individuels ne vont pas nous y aider.

Pas necessairement, ils peuvent s'integrer aussi bien deant que en exterieur de celui-ci et etre quand meme des modeles de societes radicalement different de tout ce qui a ete present. 
Oui, donc la question ce sont bien les fins, pas les moyens, pour définir une idéologie, les technologies ne s'insèrent ou non dans une idéologie que par rapport à ses fins.
Pour certains de droite, le problème des OGM c'est le fait de touché à une vie sacrée qu'il faut conserver en l'état, et pour certains de gauche ce sera plus la question du brevetage du vivant et du pouvoir des multinationales. Deux projets différents, deux fins différentes.

De nombreux sous points suffisent pour definir si une ideologie est de droite ou de gauche.

Par exemple le developpement du racisme societal suffit a definir un programme d'extreme droite.


On peut egalement imaginer comme laurent alexandre ou peterson une societe organisee autours du QI des individus qui definirait leurs futurs carrieres. Tourne dans tous les sens possible ca n'en ferait pas une societe de gauche.


le transhumanisme de gattaca n'est pas vraiment de gauche.


Le communisme qui commence a etre une vielle ideologie n'est pas vraiment passe a l'extreme droite dans les pays ou il a ete applique.

Ne me dites pas parceque ce n'etait pas du VRAI communisme car on peut dire exactement la meme chose du capitalisme ou de la mondialisation.


Les OGM, la 5G ou autre ne sont pas tant une course a la productivite qu'une course a la science est notre salut.

Le brevetage du vivant est pourtant une nouveaute, les multinationales sont une nouveaute. Un monde dytopique comme la fille automate est une nouveaute.

Un modele de societe ou des multinationales geantes ont pris le controle des etats n'est jamais arrive dans l'histoire de l'humanite. Ca n'en ferai pas vraiment une societe de gauche.

Des projets de transformation de la societe jamais testes n'en font pas pour autant des societes de gauche.

Par exemple le developpement du racisme societal suffit a definir un programme d'extreme droite. 
Et vous avez vu dans quels genre de projet de société il s'insèrent? Systhèmatiquement un projet qui veux rétablir un passé fantasmé...

Tourne dans tous les sens possible ca n'en ferait pas une societe de gauche. 
Pas besoin de le faire, on voit directement quel est leur projet de société et on constate tout de suite que c'est une volonté de conservation de l'ordre social actuel...

le transhumanisme de gattaca n'est pas vraiment de gauche. 

La société de Gattaca est une société qui cherche à préserver l'ordre social, donc un projet de société concervateur...

Le communisme qui commence a etre une vielle ideologie n'est pas vraiment passe a l'extreme droite dans les pays ou il a ete applique. 

Le Stalinisme est d'extrème droite en Russie, bien sure que si, c'est clairement là qu'est placé le PC par rapport à Russie Unie et il fait généralement bloc avec les ultra-nationalistes pour faire pression sur Poutine dans le même sens. La gauche ce sont les démocrates.

Ne me dites pas parceque ce n'etait pas du VRAI communisme car on peut dire exactement la meme chose du capitalisme ou de la mondialisation. 
Vous mélengez encore les choses, le néolibéralisme est une idéologie, la mondialisation et le capitalisme ne sont que des moyens ou des parties de cette idéologie (ou d'autres idéologies d'ailleurs, qui peuvent être de gauche).

Les OGM, la 5G ou autre ne sont pas tant une course a la productivite qu'une course a la science est notre salut. 

Sous toutes leurs formes et sur tous leurs usages? Avoir des centaines d'objets connectées dans chaque maisons pour consommer un maximum d'énergie etde métaux alors qu'on est en pleine crise climatique? Avoir des pousses stériles pour garantir la propriété intelectuelle des multi-nationales?

Ces technologies ne sont pas notre salut ou notre perte par essence, ça dépend ce qu'on en fait. Pour le moment, la 5G c'est plus de cosomation d'énergie pour avoir des vidéos en 4k sur un portable et les OGM sont souvent un gros scalpel bourins qui ne donnent pas focément de meileur résultats que des croisements finement selectionnées.
Vouloir à tout pris appliquer des technologies juste par ce que l'on peu c'est aussi délirant que les rejeter par principe.

Le brevetage du vivant est pourtant une nouveaute, les multinationales sont une nouveaute. 
L'idéologie qui soutend ça, par contre, ce n'est pas une nouveauté.

Un modele de societe ou des multinationales geantes ont pris le controle des etats n'est jamais arrive dans l'histoire de l'humanite. 
C'est un modèle de société qui préserve l'ordre social, les hiérarchies existantes, le fait de changer le nom des structures qui les cadres n'en fait pas un nouvel ordre social.

Des projets de transformation de la societe jamais testes n'en font pas pour autant des societes de gauche. 
Pas si, selon la formule du Gépard, ils sont fait pour que "tout change pour que rien ne change", c'est à dire l'odre social, les hiérarchies sociales en place.

Faite gaffe.. les glaouis c'est plus utiles que certains politiciens ...

Il a raison, stoppons les éoliennes. A la place je propose de construire un EPR au centre de Paris. Pour voir si ça les botte toujours.

je commence à avoir des Zemmoroïdes, je vais me reposer un peu...

Qu'il continue à se pencher sur l'éolien. Sa "pensée" se réduira en tranches et avant de reconstituer le tout, le CSA n'aura rien tranché.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.