30
Commentaires

Le 7-9 des tout-petits, l’autre matinale des télés

“Il est 8h, vous écoutez...”. Comme tous les matins, vous êtes en retard. Tout en buvant votre café, la matinale de France info (d’Inter ou d’Europe 1) défile en fond sonore. Vous n’écoutez pas vraiment car on est lundi et une réunion importante vous attend, mais avant, faut déposer Lucas (3 ans et demi) à l’école. Tiens, c’est vrai ça, il est où celui-là ? En fait, ça fait 1h qu’il ingurgite son chocolat chaud et sa matinale, celle de TF1, France 3, France 5 ou M6. Car pendant que vous n’écoutez pas les infos, lui regarde bien ses dessins animés. Très pratique, paraît-il que ça le réveille (et ça l'immobilise, inutile de lui courir après). Mais qu’est-ce qui lobotomise les Lucas, Léa, Camille en 2018 ? On a regardé ce 7-9 pour tout-petits, beaucoup plus bruyant et coloré que les autres.

Commentaires préférés des abonnés

Merci pour cette chronique. Je comprends maintenant pourquoi, à chaque fois que mes filles reviennent de chez leur mère, elles me réclament une Nitendo Switch, objet dont elles n'ont jamais entendu parler chez moi. Peut-être à l'école ou dans Mickey.(...)

On a pas la TV, choix qu'on a pris avant l'arrivée de mes enfants. C'était en réponse à une question toute simple, peut on interdire à nos enfants la télévision si nous on se permet d'en avoir l'usage? Fais ce que je te dis, pas ce que je fais.


Les to(...)

Approuvé 4 fois

Je pinaille, mais on n'est pas obligé de s'interdire ce que l'on interdit à ses enfants (sinon, fini la voiture, les plats au four, la tondeuse etc.)
Cela dit, je suis bien d'accord sur le choix de ne pas avoir la télé (la notre nous sert d'écran à fi(...)

Derniers commentaires

Cher monsieur  Sherlock Com',

 

Votre chronique, fort bien documentée et très explicite, a provoqué dans mon cerveau parcellaire un choc épouvantable.


Et des acouphènes hystériques plein les oreilles ...


Je me suis vu obligé de consulter le premier marabout-exorciste venu. 

A mes demandes de désenvoutement gothique, il est resté septique quant aux imprécations et sortilèges à accomplir (548 € pour rien !)


Ainsi, je me suis tourné vers la faculté de médecine où mon récit fut accueillit par moult ricanements ; une hilarité avec dépassement d'honoraires (350 €)


J'ai décidé d'arrêter les frais, et me lance dans la consommation de drogues dures. 


Je ne vous dis pas merci.


Kenavo my love,

Hallucined.


PS Pauvres enfants abandonnés au mercantilisme aveugle et crétin !




Je rejoins les abonnés qui font la remarque que la production pour adulte est aussi faite de nuisances sonores.

(Je ne sais pas comment on fait pour écouter une radio au réveil, c’est horrible. Et même le reste de la journée, d'ailleurs.)


Avant, on avait failli avoir un chroniqueur axé sur la musique et le design sonore. Dommage…


Je préférais quand les enfants allaient se coucher tout en douceur avec Nounours.

Certes, vous allez me dire qu'un énergumène balourdait systématiquement du sable dans la tronche des petits pour leur souhaiter Bonne nuit


Merci beaucoup Sherlock. (J’ai bien ri pour Elkabbach et autres.)

Il y a aussi le problème de l’esthétique  des dessins animés,   normative pour les dessins animés japonais et les animations 3 D en général,  ça laisse des traces. En outre de la nuisance sonore, les bruits remplacent l'expression orale à un âge où il est crucial d'étendre le champs lexical le plus possible et où il est le plus facile d'apprendre. La pub est plus courte car les gamins sont à un âge où on assimile un grand nombre  d'informations  dans un temps très court, et ça c'est une saloperie supplémentaire que les annonceurs font aux enfants. Pour contrer, une bonne vidéothèque maison, les gamins apprennent très vite à l'utiliser et ne se lassent pas de regarder toujours les mêmes films, une bibliothèque comprenant également des livres audios qui habituent à une langue parlée  riche et créative. 

Je travaille dans l'industrie du dessins animé. Je suis globalement d'accord avec les critiques adressées ici à notre profession. Néanmoins ça manque un peu de contexte. Notamment les conditions économiques de la production de séries d'animation. Abonné à Arrêt sur Image depuis longtemps, je remarque de grandes similitudes entre la production d'information destiné aux adultes et la production d'animation destinés à nos têtes blondes.

Pour éviter tout malentendu (mail précédent) , j'espère que ce sont des femmes qui seront intéressées.

C'est décidé, à partir de maintenant je sortirais avec une boite de BN. Mais est-ce que ça va fonctionner pour un vieux comme moi.

b - Le pré-générique de TFOU


(Comment ça, j’ai triché ?)

Dans le monde éducatif, on voit une grosse différence entre les enfants qui ont la télé dans la chambre, ceux qui la regardent le matin, et ceux qui ne la regardent pas du tout. C'est évidemment pas si binaire "la-télé-c-est-mal", mais, j'insiste, la télé avant l'école, c'est à éviter ( et idéalement pas d'écran avant 3 ans. Bon courage!).

Pour les effets de la TV sur nos bambins, d'un point de vue aussi scientifique que possible, regardez ça (pour ceux qui ont le temps): https://www.youtube.com/watch?v=NvMNf0Po1wY ou lisez le bouquin (tv lobotomie par Michel Desmurget).

On a pas la TV, choix qu'on a pris avant l'arrivée de mes enfants. C'était en réponse à une question toute simple, peut on interdire à nos enfants la télévision si nous on se permet d'en avoir l'usage? Fais ce que je te dis, pas ce que je fais.


Les tout petits nous imitent donc exit la tv. Et c'est vraiment très bien.

En plus de tout ce qui est souligné par Sherlock, on remarque l'immense majorité de noms et graphies anglo-saxonnes. 

Merci pour cette chronique. Je comprends maintenant pourquoi, à chaque fois que mes filles reviennent de chez leur mère, elles me réclament une Nitendo Switch, objet dont elles n'ont jamais entendu parler chez moi. Peut-être à l'école ou dans Mickey. Ah oui Mickey ! J'ai vu la pub en le lisant dans les toilettes, Il y a des trucs que l'on peut rajouter tout autour. Elles m'ont expliqué, mais j'ai rien compris. Je les ai juste amenées en magasin voir le prix de la console. Ah oui quand même. Bon maintenant regardons les prix des jeux... Ca se craque une Nitendo Switch ? On va oublier peut-être !


Bon moi, j'ai fait le choix de jeter la télé et la radio par la fenêtre. Le petit déjeuné se fait avec ce qui nous reste de famille dans la joie et la bonne humeur des "Je suis fatiguée ! J'ai pas envie de me lever ! J'ai pas envie d'aller à l'école ! Tu as fait ton cartable ? Zut, j'ai pas fait le mien ! Je mets qu'elle robe ? Comment ça il pleut et il fait froid ? Mais si je mets une polaire on voit plus ma robe, c'est débile ! Met plutot un pantalon ! N’oublie pas tes lunettes ! Allez dépêche toi, tu as 5 minutes pour être à l’arrêt de bus ! Putain j'ai oublié de faire mon exo de math ! Je vais me faire tuer !...

Ca me rappelle quand j'étais petit.


Question écran, un ordi, un écran 4/3 21' et c'est partie : merveilleuses cités d'or, Trotro (c'était il y a longtemps), Heidi (une merveille comme tout ce qu'a fait Takahata : mes voisins les Yamada, Conte de la princesse Kaguya, tombeau des lucioles (adultes)...), Le roi et l'oiseau, La boum 1 & 2 (si si), Ulysse 31 (souvenirs souvenirs), Imuhar... et même Les Tuche que m'a fait découvrir ma fille (je suis totalement fan !).

Bref que du bonheur d'avoir remplacé la télé par la médiathèque. Je profite de leur temps de cerveau disponible pour leur expliquer les stratégies publicitaires toxiques.

Je n'ai quand même pas réussi à échapper à Alvin 1, 2 et 3 ou aux Monster high. J'accepte mais je serre les dents.

La torture, c'est quand on part en vacance et qu'on retrouve la civilisation de la boite à lobotomiser.


Sinon la voix "Alvin" on la retrouve partout maintenant ; je ne supporte plus.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.