166
Commentaires

L'astrologie sérieuse, selon France 2

Par définition, David Pujadas me connait, puisque tous les soirs il me regarde dans les yeux.

Derniers commentaires

la prétention de ces gens à pouvoir prédire l'avenir
A ma connaissance, les "vrais" astrologues n'ont aucunement la prétention de prédire l'avenir. Un thème astral n'a d'autre ambition que de dresser un portrait psychologique. Au même titre que le modèle RIASEC a pour ambition de dresser un portrait psychologique en milieu professionnel. A priori, la seule différence de mon point de vue, c'est que l'Etat distribue des fortunes à des entreprises privées pour qu'elles jouent les marabouts avec nos chômeurs. Mais bon... c'est un autre débat.

Je suis d'accord avec Tigi: si France 2 avait fait un reportage sur un "faux" curé, ou un "faux" psychanalyste, je prédis que les réactions n'auraient pas été aussi virulentes. Je m'explique difficilement cet acharnement à vouloir tirer sur une ambulance. Peut-être que l'asinaute croit que la moitié de ses concitoyens est une veuve éplorée et stupide qui dilapide sa misérable retraite pour un thème astral (généralement réalisé gracieusement soit dit en passant). Quitte à vouloir chasser du charlatan, du requin, et du vautour, autant s'attaquer aux véritables menaces: banque, assurance, artisans, ...

Après, ce qui est dommage, c'est que l'information vraiment importante est passée à la trappe. Non, il ne s'agit pas de seulement "piocher des phrases dans des bases de données" pour qu'une machine rédige un texte grammaticalement et sémantiquement correct. C'est un peu plus compliqué que cela. Le reportage aurait pu le montrer. Une critique de ce reportage également. Tout comme il aurait pu montrer qu'il existe également de "faux" journalistes: des articles entiers rédigés uniquement par des machines. Notamment pour la météo, des nouvelles de la bourse, ou des résultats sportifs et des comptes rendus de match. Cela aurait été une information vraiment intéressante éclairant l'état et le devenir de notre société, les nouveaux moyens de production de l'information, et notre rapport à la consommation d'informations.

Cela dit, ce serait beaucoup moins drôle que de se moquer de ceux qui lisent l'horoscope, et bien moins rassurant que de se convaincre que son prochain est d'une bêtise affligeante.
Tant que vous y êtes, vous n'auriez pas vu ma clef de 12.
Je pense l'avoir oublié dans la deuxième maison du cancer qui se trouve juste à droite en sortant de la trajectoire jupitérienne, elle même bien ancrée dans les ascendants moyens et supérieur décrits par...Rabindranath Duval

http://www.dailymotion.com/video/x1ys19_pierre-dac-le-fakir-rabindranath-du_fun
Il y a ceux qui font de l'audience avec l'astrologie ou l'homéopathie, et il y a ceux qui veulent faire du clic en flattant toute cette population qui ne croit plus en rien à part la rhétorique. Il y a autant de charlatans et de menteurs dans les marchands de science et d'études pour notre bien-être, rassurez-vous. Je vois dans l'article plus une posture qu'une réelle démonstration. Forcément puisque l'astrologie se donne pour objectif de parler de la personnalité d'autrui, il est plutôt normal que ceux qui écoutent s'y retrouvent, est ce que c'est disqualifiant pour ce simple état de fait ? J'émets un doute.

Ca me fait penser à ces chercheurs de l'INRA qui expliquent que dans les années 70 et après, c'était les industriels qui finançaient les thèses, et donc pour ceux qui voulaient être financés, forcément ils ne pouvaient pas taper sur la main qui devait ensuite les nourrir. Pour autant, dès lors que c'est une étude scientifique, on l'a pris comme du pain béni, sans se demander qui avait financé la recherche et pourquoi. Car nous sommes en flagrant délit d'opinion, n'essayez pas de nous l'habiller en éducation des masses, il n'y a la plupart du temps rien de vérifié dès qu'il s'agit d'une source scientifique : forcément, ca demande du savoir. Par contre, dès que ca tombe dans le naturel, l'occulte, l'expérimental, là c'est l'inverse, on cherche la petite bête, comme un esprit embrumé de début janvier y'a pas besoin de pousser trop loin la réflexion...

Au final, ce genre d'article ne sert à rien : celui qui a envie d'y croire continue à y croire, et celui qui, comme vous visiblement, pense que c'est une supercherie continue à tirer à boulet rouge dessus. Si c'était une question d'arguments, j'ose espérer qu'un camp finirait par gagner des partisans au profil de l'autre, hors les lignes de front restent désespéremment à la même place. Non désolé, je ne vois pas l'intérêt de ce genre de brève autre que l'audience, le nombre de clics, le carressage dans le sens du poil de son lectorat. Sur ce billet, vous ne valez pas mieux que ceux que vous accusez.
S'il y a une astrologie bidon, il y aurait donc, a contrario, une astrologie sérieuse ?

Il est indéniable que les horoscopes publiés dans les médias sont totalement bidons.

Cela dit, à défaut d'une "astrologie sérieuse", il existe bien des astrologues sérieux.
(je ne me prononcerai pas sur les cas de "Christine Haas, sur RTL, ou Jean-Yves Espié, dans Télé 7 Jours")

Sérieux, dans le sens où ils pratiquent sérieusement leur discipline, non pas en rédigeant leurs analyses au hasard ou selon la tête du client mais en appliquant sérieusement tout un ensemble de règles.

Des règles qui peuvent d'ailleurs être implémentées sur ordinateur.
Ceci n'a rien de nouveau : depuis 50 ans (1966), la société Astroflash commercialise des études astrologiques générées par ordinateur, à partir d'un ensemble de fiches rédigées initialement par l'astrologue André Barbault.

Cela vous sort en quelques minutes une dizaine de pages de "portrait psycho-astrologique", ou davantage s'il s'accompagne de prévisions, alors qu'il faut des heures et des heures de boulot à un astrologue pour produire une analyse à partir des mêmes données de base : jour, heure et lieu de naissance.

Certes, tout comme la psychanalyse, cela ne signifie pas que cette discipline ait la moindre valeur scientifique (en ce sens, on peut dire que ce n'est pas "sérieux"), mais il existe bien des praticiens de la chose qui œuvrent avec sérieux.
Pas besoin d'un informaticien pour découvrir que dans les journaux de Pujadas ou autres, il y a aussi des phrases qui reviennent régulièrement, carrément des phrasés, je dirai, des intonations.
Alors qu'il y a des journalistes qui travaillent vraiment sur les faits (astres) il y en a d'autres qui font selon leur humeur, leur envie, leur bon plaisir, c'est du boulot ni fait ni à faire.

Il y a presque 500 ans Rabelais faisait un carton avec ses "pronostications" qui se moquait de l'astrologie, il ferait un bide aujourd'hui car Pujadas pense que c'est sérieux et qu'il ne faut pas se moquer. Il est d'humeur à défendre l'astrologie. Est-ce qu'il n'y aurait pas comme un projet d'émission sur le service public? En plus de la météo, des spots d'astrologie! Idée de génie!
(vive les bibliothèques municipales, qui avant conservaient les livres et avaient des éditions un peu datées, même si pas originales et du démodé dans lequel on pouvait piocher, ce n'est plus le cas, les bibliothèques jettent leurs vieux rogatons, bon ok dans le cas de Rabelais c'est réédité mais c'est grâce à des déambulations dans les rayons d'une bibliothèque que j'ai découvert ça )
Tout dépend du niveau d'études et des positions politiques des astrologues.Une astrologue de GAUCHE, bac+8 comme Elizabeth Teissier c'est du sérieux,rien à voir avec les pythonisses de droite,pouah!
L'astrologie...'décryptage L'astre au logis) j 'ai, en effet, un télescope, chez moi.
Vous le saviez.
Macarel, vous étiez voyante.
Aprés consultation de l’astrologie de cette année, je suis rassuré de voir que personne ne va mourir. Ouf. Encore que, 2 - 3 morts bien ciblées avant les élections m'auraient bien arrangé(es? je ne sais pas :( ).
En hommage à mon homonyme, je tiens à mentionner que le premier (ou un des premiers) démontage par la logique de l'astrologie est attribué au philosophe Carneade vers l'an 150 avant Jésus-Christ. Face à une croyance qui survécut encore plus longtemps que la plupart des religions à la critique des esprits logiques que pouvait vraiment faire ce pauvre Pujadas ?
Effet barnum : L'effet Barnum, « effet Forer », « effet puits », « effet de validation subjective » ou «?effet de validation personnelle », désigne un biais subjectif induisant toute personne à accepter une vague description de la personnalité comme s'appliquant spécifiquement à elle-même.
En même temps les sondages c'est de l'astrologie non ?
Et la psychanalyse qui ne donne aucun résultat, qui a ses théories , par exemple sur les rêves, invalidé par les expériences scientifiques, reste l'étalon de réflexion des zintellos (Francais, seulement), et ont se moque pas dans ce cas.
La création d'un réacteur nucléaire Super phénix ou EPR qui est impossible selon des ingénieurs et pourtant , notre fric s'y perd . Le projet Brain machin chose, la création d'un cerveau électronique, pareil , jugé impossible par des scientifiques mais validé.
NDDL, Buire, Le Tunnel Lyon-Turin ... ça aussi c'est de l'astrologie. Et l'astrologie fait beaucoup moins de mal que , les sondages, la psychanalyse (demandez donc aux mère d'autiste), et autres choix des bourgeois.
Ce que voulait surtout dénoncer Pujadas c'est ces tricheurs d'informaticiens qui sans que le public s'en rende compte peuvent extraire d'une base de données des phrases types au hasard et sans liaison, que des humains étaient payés auparavant pour produire en prenant l'air inspiré.

Avant pour faire Mme Soleil ou conseiller un président, il fallait pouvoir raconter des conjonctions de planète, trouver des ascendants et pratiquer la langue divinatoire qui impressionne tant le chaland.

Maintenant un script tout bête et une collection de phrases types peuvent remplacer tout ça, si c'est pas dommage ma pauv'dame!

La différence entre la traduction automatique qui fait rire ou pleurer le lecteur mais ne saurait le tromper, et l'astrologie automatique que vous lisez dans les journaux traîtres qui y ont recours est indétectable et passe tout aussi bien que les phrases savantes de décans et de planètes, élucubrées par des années d'expérience du baratin qui fait de l'effet.

C'est donc un petit métier qui disparaît, et le client ne voit même pas la différence. Imaginez l'angoisse du Pujadas qui pourrait se trouver lui aussi bientôt remplacé par une voix de synthèse lisant des dépêches AFP sur un prompteur!
D'ailleurs il pousse à son auto-immolation tous les jours en répétant "pour en savoir plus n'hésitez pas à télécharger notre appli", effectivement ça va plus vite et on n'a pas à écouter ces fausses enquêtes pour avoir les infos.
Je regarde régulièrement sur YouTube les videos de Météo France pour connaitre le temps du lendemain.
Et je constate que les "suggestions" de YouTube (colonne de droite sur mon navigateur) sont souvent des sites ... d'astrologie.
Ce qui laisse à penser, si j'ai bien compris le principe de ces suggestions, que de nombreux internautes qui consultent les prévisions météo sur le site officiel de Météo France consultent également dans la foulée des sites bidons, comme s'ils ne faisaient pas la différence entre la démarche rationnelle, purement technique, que constitue la prévision météorologique et les bidouillages des charlatans visqueux de l'astrologie. Attristant, non ?
Quand quelqu'un me demande quel est mon signe astral, j'aime bien répondre que je l'ignore pour voir l'air effaré de la personne.
bon , aucun étonnement a voir
D. S "pondre" une chronique sur
les horoscopes :
en chine c'est l'année du coq qui s'annonce
hi hi hi hi.....
Étant persuadé comme Woody Allen que si d ieu l'a fait à son image, d ieu est roux et porte des lunettes, et j'ajoute d ieu est du signe du sagittaire, avant de s'en servir comme dit le sar Rabindrana duval dont je m'empresse de donner le lien pour égayer notre journée sous le signe du mauvais temps à chier

Après l'infaux, voici l'horreurscope
Un vrai remake du sketch des Inconnus sur les bons et mauvais chasseurs ! Merci !
C'est navrant, certes, mais ce qui l'est encore plus, c'est ce que cela révèle du spectateur moyen. Je suis à peu près convaincu qu'il y aura demain autant de gens en train de regarder Pujadas qu'aujourd'hui.

Même ceux qui sont convaincus de l'idiotie du concept d'horoscope pourront comprendre : ceux qui croient en ces fadaises méritent des astrologues honnêtes. C'est l'anti-intellectualisme à la française. Combien de fois s'est on entendu répondre, ou même dire : "Mais laisse-les tranquille ceux qui veulent y croire, du moment qu'ils sont heureux".

Pour l'astrologie, les cartes, la voyance, les coupeurs de feux, les magnétiseurs, les homéopathes (remboursés par la sécu), les anti-vaccins, etc. N'importe qui d'honnête et d'éduqué se penchant trente secondes objectivement sur un de ces sujets n'aura aucun doute. Mais on nous a appris, quotidiennement, à respecter ce genre de croyance passque "ça fait de mal à personne". Bien sûr, ça n'est pas vraiment vrai, on comprend bien que certains consultants pathologiques de voyantes et autres cartomanciennes ne sont pas bien dans leurs têtes.

Au pays où l'on confond laïcité et athéisme d'état, c'est presque paradoxal.
Et voici que notre lider maximo tombe sous l'empire du signe.

Après les cent quararante signes de touiteur, les ??? signes du zodiaque.

Quelle époque !
Etant moi-même " Poisson " , je ne suis pas visée par ces remarques. Tout le monde sait que les "poissons " ne croient pas à l'astrologie.
Parlez moi d'moi, yaksa qui m'intéresse... Parlez moi parlez moi d'moi...

l'enquêtriuce: bouh, la vilaine faute de frappe, et comme c'est dur à prononcer!
Merci Daniel.
Je viens de consulter l'Horoscope de Marianne :
"Votre obsession pour la planète Mars vous pousse à donner la parole chaque semaine à tous les les croisés laïcards, faux libertaires et vrais réactionnaires, pour vous conduire directement jusqu'à Pluton. Bien fait pour votre gueule."
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.