228
Commentaires

"L'argument iPhone", degré zéro de la critique des femmes de gauche

Alors que le pays connaît une mobilisation d'ampleur contre la réforme des retraites, tous les moyens sont bons pour s'en prendre aux personnalités de gauche. Encore plus lorsqu'elles sont des femmes. Des twittos ont dégainé, ces derniers jours, l’une de leurs armes favorites : "l'argument iPhone". Analyse d'une méthode qui gratte du like malgré sa faiblesse argumentative.

Commentaires préférés des abonnés

Les mecs ils votent à droite et ils prennent leurs congés payés l'été ? Quels nazes... bande de gauchistes !

Les critiques des vêtements chers mais durables, plus écolos dans les matériaux de fabrication et souvent fabriqués en France, préfèreraient qu'on achète de la fastfashion fabriquée au Bangladesh? Ben oui, c'est justement ça l'anticapitalisme, remett(...)

Un article très important, merci beaucou ! 👍
C'est vraiment la base de la rhétorique anti gauche, ecolo, femme, prolo etc.
Poutou met un tshirt ? Regardez ce crasseux. Pouton metterait un costard ? Regardez cet hypocrite.


C'est très difficile de s'en so(...)

Derniers commentaires

Pour tenter de clore sur la question (la fable) les pauvres, la gauche et l'iphone.

les axiomes prérequis qui sont faux: 

-la gauche est la représentation politique des pauvres et donc les personnes incarnant la gauche doivent se plier aux codes de la pauvreté. 

-Chaque catégorie sociale, uniquement définie par ses revenus, doit respecter les goûts et les styles de vie qui lui correspondent.


Or:

-Nous sommes brassés, c'est un fait. Les gens brillants dans les études viennent de partout comparé aux décennies du xxe siècle jusqu'aux années 80, je vous assure. Preuve en est les écoles payantes de commerce, les écoles privées de notre ministre et tous les verrous créés pour mettre des bâtons dans les roues aux étudiants pauvres et à leur accès aux métiers: bac+5 prof ou instit payé quasi au smic sera assez bon pour eux!

-Nous entrons dans la catégorie pauvres en fonction de nos charges fixes, de nos revenus fixes. Et non pas de nos dépenses, qui sont la liberté de chacun dans le respect des lois.

Et je répète que ça ruissèle les iphones, du haut vers le bas.

-Que le parti pris, les convictions politiques soient confondues avec un code d'appartenance sociale est une calamité. J'ai connu une droite qui dans son propre intérêt prônait la justice sociale,  où est-elle?


Conclusion: c'est juste que des gens enragent de voir que l'on s'accapare "leurs" codes quand on n'a pas "leurs" idées. 


Et pour clore le trollage sur le droit de grève: 

C'est se figurer que la grève sans conséquences autres que des économies de salaires pour le patron, puisse avoir une efficacité. Ah ah! on est dans des temps où rien n'est pris en compte, mais faudrait arrêter les piquets de grève! Le contraire plutôt non?

Maintenant qu'en est-il de la réaction de beaucoup (la mienne incluse) lorsque notre bon roy et président est venu taper de la table avec une montre bracelet que certains avaient évaluée à 80 kilos d'euros ? même si paraît-il elle ne valait que 2,5 kilos

Est ce de notre part le degré zéro de la critique de notre président de droite, voire tendance extrême droite, pour paraphraser le titre de cet article ?


Je crois volontiers que oui et je ne vais pas m'en excuser pour autant ni demander la grâce du souverain pontificateur car l'homme mérite du fait que c'est un menteur qu'on le critique même pour les défauts qui lui font défaut


C'est comme ce député Eduardo Rihan Cypel qui a tourné sa veste pour rejoindre macron sans succès au point de devoir fonder la firme de sous-vêtements Brumaire, puis-je le critiquer en disant qu'en fait il avait tourné le sien ?

Merci pour cette chronique. Sans vouloir remettre une balle dans le bastringue de l'argument IPhone, je trouve que le fait de porter une tenue de luxe lors d'un événement public (type festival de Cannes), surtout pour un tapis rouge, n'est pas à placer dans la même catégorie que l'usage d'objets du quotidien chers. Lors des tapis rouges, les tenus sont bien souvent prêtées par les grandes marques aux célébrités qui les portent, car elles leur permettent de faire de la pub dessus. Du coup accepter de porter une tenue de luxe signifie accepter de devenir un panneau publicitaire pour une soirée. On vend son image. Je place cela plus proche de la signature d'un contrat de pub (genre Marion Cotillard avec Dior) que de la simple utilisation d'objets achetés par nous. Il y a plein de manières de ne pas être un panneau publicitaire à ce genre d'événement : acheter une robe d'occasion, se faire fabriquer une robe par un.e couturière local.e, ressortir une robe de la garde-robe familiale s'il y a matière a, porter une tenue qu'on a déjà et qui n'est pas de luxe (même si vous avez très bien montré que la misogynie dégaine alors rapidement)...


Je ne dis pas que la militante pointée du doigt est décrédibilisée d'avoir porté une robe Valentino... mais je déplore juste que des gens puissent l'accepter, à fortiori des gens engagés comme elle.

C'est dommage que vos chroniques ne soient pas plus fréquentes sur le site internet d'ASI avec celles de votre consœur, Madame Constance VILANOVA, très sérieusement.

Merci à Vous des plus profonds pour votre regard Féministe et éclairant.

Merci, ça fait du bien. je l'ai entendu récemment cet argument, "si t'es anticapitaliste commence par pas porter des nike, ah ah (rire gras)". Et finalement c'est cohérent, les mêmes qui rapportent la politique à une somme de petits gestes individuels utilisent les petits gestes qu'ils jugent incohérents contre les personnes engagées à gauche.


C'est dur d'être de gauche, à part être Cosette (et là c'est dur d'être tout court), et un ami de droite m'a fait rire quand il m'a dit penser le contraire, que c'est dur d'être de droite. Pouvoir être un gros con réac et décomplexé, ça doit pourtant être si confortable, à condition d'avoir le niveau de conscience d'une cacahuète pour ça. C'est peut-être ça qui est confortable en fait...

Toujours abattre le messager pour rendre le message inaudible...
On peut militer en chantant et dansant sur un sujet très grave comme le nucléaire. C'est le parti que nous avons choisi.

Merci pour cet article impeccable. Vous résumez parfaitement le bourbier argumentaire qu'est ce genre de réponse, bien souvent minable, ad personam, circulaire. 


Courage à celles (et ceux) qui ont à y faire face.

Une autre solution... fuir les réseaux sociaux qui sont des incubateurs de mauvaise foi

Vous oubliez de préciser qu'on peut tout à fait acheter des marques chères... au rabais ! Moins 50 pourcent, voire plus, selon les sites, en passant par des sites comme Vinted, BackMarket (pour les iphones), Le bon Coin, ou tout simplement les périodes de soldes ou les boutiques de dégrif, c'est vraiment pas compliqué pour un "pauvre" d'acheter de la marque !  
Les auteurs de ces critiques sont tellement matrixés qu'ils pensent qu'on ne peut qu'acheter NEUF ! Désolé les mecs, on n'est pas obligé.

Ceci dit, le floutage de la marque pour Glucksmann est révélateur du vrai problème : ce n'est pas le fait d'acheter de la marque le problème, c'est de le MONTRER ! Il faut cacher cela, car la forme est plus importante que le fond. L'image, en politique, dans un monde médiatique, est souvent plus importante que les idées. 


D'où les attaques en permanence dessus, qui se reproduiront de toute façon. Avant c'était : "t'es un jeune anticapitaliste mais tu bois une canette de Coca en manif ?" maintenant, ce sont les iPhones. Demain un autre symbole. Bref, cette critique ne partira jamais. Un bon communiquant doit donc tout faire pour ne pas se faire "pincer" là-dessus. Ce n'est, je pense, pas particulièrement sexiste (la preuve avec Glucksmann ou Boyard), c'est classiste, en vrai. Dans une guerre des classes, il ne faut pas souhaiter que cela disparaisse, mais au contraire, que cela vise les bonnes personnes !

Que je sache, on ne reproche pas à Bernard Arnaud d'avoir un iPhone...

Merci pour cet article. 

Une seule interrogation concernant les deux tweets sur la tenue des députées : quels indices vous laissent penser qu’ils sont sexistes, en dehors du fait qu ils concernent des femmes ?

autant les attaques racistes ,sexistes sont insupportables autant "l'argument iphone"  me paraît d'une certaine manière d'utilité publique , peut être pas dans les exemples que vous citez dans cet article mais Il me semble qu'on a toujours constaté une certaine dissonance cognitive chez nos politiques de gauche qui mérite d'être relevée. Le terme de gauche caviar  n'est pas sorti de nulle part au final et croire que celle ci est derrière nous c'est peut être un peu naïf. La gauche est dans un combat permanent pour conserver une cohérence entre la théorie  et la mise en pratique.


A l'heure de l'urgence climatique et énergétique il me semble difficile de se réfugier derrière l'argument que nous vivons dans une société capitaliste qui nous dicte un comportement qui tend impérativement vers  l'accumulation et la consommation a outrance..... nous avons encore notre libre arbitre. on ne demande pas aux politiques de gauche de faire voeu de pauvreté mais d'être en cohérence avec les idées souvent radicales qu'ils défendent.  l'impératif d'exemplarité en politique peut paraître injuste et particulièrement disproportionné si on est un élu de gauche mais il est bien réel et nécessaire. "perception is reality" on dit outre atlantique et ca vaut particulièrement en politique.

En passant, j'aurais plus vu Macron sur Playboy et Schiappa chez Pif Gadget.

Les critiques des vêtements chers mais durables, plus écolos dans les matériaux de fabrication et souvent fabriqués en France, préfèreraient qu'on achète de la fastfashion fabriquée au Bangladesh? Ben oui, c'est justement ça l'anticapitalisme, remettre un prix correct sur ce qui le mérite (la bouffe, les vêtements etc). L'écologie et le bien-être des travailleurs nécessite de payer plus cher. D'où aussi l'intérêt d'augmenter les salaires. Il n'y a rien d'incohérent là dedans justement. Y'a bien que les capitalistes pour croire que l'anticapitalisme c'est revenir à la bougie et habillé en haillons à manger des pâtes. Ils confondent anticapitalisme et pauvreté.

Muzellier,Estrosi,Ciottietc..,tout en finesse la bourgeoise vestimentaire et phallocrates de PACA,ces futurs compagnons de Lepen Marine ou de Zemmour.

Article très pertinent, merci. Toutefois, une critique : vous écrivez "Bien sûr, il est mal venu de se trimbaler avec un Smic de sapes sur le dos dans une manif' de gauche ou sur un piquet de grève de travailleurs dont c'est le salaire mensuel.

Pourquoi limiter le caractère "mal venu" à ces seuls évènements? Le caractère (d'évidence) bourgeois de la chose mérite lui-même d'être questionné dans son essence même. Remettre en cause l'imaginaire des faiseurzes vendeurzes de marques peut se faire tous les jours, même et surtout si on a la "chance" d'être issuë d'un milieu aisé. Non?...

Qu'elle soit chère (vous êtes un bourgeois privilégié) ou qu'elle provienne de la fast fashion (vous n'êtes pas cohérent avec vos opinions politiques), on trouvera toujours à vous reprocher.


Un bon résumé. Tu es pauvre, on te propose des vêtements pas chers qui ne durent pas. Si tu es petit bourgeois intelllo de gauche (comme moi), tu peux t'offrir une fringue qui va durer, durer, durer, ce qui fait qu'au final, tu vas dépenser moins de tunes que quelqu'un qui doit acheter régulièrement de la fast Fashion. L'argent va à l'argent disait ma grand-mère.

Pour se rendre compte,

un jean Shein, c'est 22 €. Il faut en changer régulièrement

Un jean Bonne Gueule avec un denim Japonais de haut vol c'est 175€ et il duuuuuuure (bon il faut le faire, le mettre en forme)

Enfin pour rappel, le prêt à porter c'est tout à fait autre chose. Une robe Chanel c'est autour de 8000 €, ça ne se lave pas. C'est de l’artisanat d'art avant d'être un vêtement.




Mon parrain m'avait envoyé cette vidéo pour exprimer son approbation de l'usage de la force contre des manifestants pacifiques,  rhétoriques habituels de la violence des manifestants qui empêchent les gens de circuler en voiture, mais le fait que ça soit un civil qui s'arroge un usage de la force et qui insulte n'a pas choqué mon parrain.

https://m.youtube.com/shorts/8kpPli9Tgds



Aussi pour exprimer ma désaprobation face aux incessantes appribation de dénigrement trollesque des manifestants je lui ai fait découvrir un peu de musique.


https://m.youtube.com/watch?v=xl1B0kNhRy0


Bonjour les amis,

Ce dimanche, il pleut. Sur une nocturne de Fauré, je lis, j'écris.

Tranquillou.


Mon conseil, si je peux.

Achetez ou construisez-vous une caverne et mettez les images de tout et de rien dans la poubelle jaune.

Un bout de nez pour humer le dehors et malgré les gouttes les lilas violets  mariés aux pyramides de fleurs de laurier aux parfum miellés embaumeront l'instant.


Et en manif en bleu de travail, en costard  en robe, jupette...portez un casque car il n'y a pas que les pétales qui tombent.

Point de "grattage du like" j'adore cette expression.

merci Elodie.


Nous vivons une époque formidable mais parfois Ô combien creuse.


Autant c'est absurde et injuste de disqualifier des opinions politiques sur ce genre d'arguments (et évidemment il est absolument dégueulasse de faire subir une pression supplémentaire aux femmes sur ces sujets), autant quand même, sur le cas particulier des smartphones dont on connaît l'empreinte environnementale et sociale, si les bourgeois faisaient l'effort pas surhumain de ne pas se payer le dernier iPhone chaque année, et se fournir de manière un peu plus responsable (je ne veux pas faire de pub mais même dans le milieu des smartphones c'est possible, je vous laisse chercher), le monde ne s'en porterait que mieux, et pour ceux de ces bourgeois qui sont militants de gauche, ça donnerait du poids à leur discours (à condition de ne pas se la raconter "faites comme moi je suis un modèle")...


Il y a un équilibre à trouver entre la culpabilisation dont on connaît l'inefficacité, et le fait de faire prendre conscience aux riches qu'ils ont un très fort potentiel à faire changer les choses par leurs comportements.


Tout ça pour dire que je suis d'accord avec le fond de cette chronique, mais que je n'aurais pas choisi "l'argument iPhone" comme porte-étendard du propos.

OK mais Matt Bors ne prend pas de N.

L'article d'Élodie Safaris n'épuise pas tous les cas de figure. Il n'y a pas que les adversaires de droite qui pointent la contradiction des ceux qui critiquent le capitalisme en portant "de la marque". La critique vient aussi de ceux qui, dans le même camps, croient échapper à l'imposition des marchands. Ceux là, les fortiches qui prétendent n'être pas victimes de la mode, font-ils tous les efforts dans leur consommation quotidienne, en dehors des sapes ? Évitent-ils d'acheter des produits de marques renommées alors qu'on trouve des produits équivalents vendus par les distributeurs 20 à 30 % moins cher ? D'ailleurs, les produits des marques de distributeur sont fabriqués par les mêmes usines qui fabriquent les produits de marque. Et souvent le cahier des charges est le même.

Donc Schiappa va  apparaître dans Playboy, et réagir à cette information ce serait inconvenant, mais pour quelle raison précisément ? 


Je sais bien qu'ici on n'hésite pas à inviter un réalisateur de films pornos ou  un dessinateur de dessins pédo-pornographiques , mais personne ici   n'est secrétaire d'Etat . 


Que voulez-vous qu'on vous dise ?


C'est tout simplement lamentable .  ....


je ne suis pas d'accord avec l'autrice de cet article. le sujet de la différence de commentaires sur les vêtements des hommes et des femmes n'est pas complet.


à l'assemblée nationale, un homme vient avec un costard, et point. à la limite, il peut s'autoriser l'absence de cravate, auquel cas ça lui est reproché souvent (Ruffin par exemple). pareil pour les présentateurs des JT : costard cravate tout le temps. et quasi toujours de la même couleur. les femmes présentatrices de JT, c'est relativement open bar et ça varie souvent, alors forcément on le remarque et on commente.


les femmes ont beaucoup plus de latitude pour s'habiller. regardez la tenue de Rachel Keke et imaginez un homme arriver à l'assemblée avec un costard jaune comme ça et le même turban (d'ailleurs je trouve que c'est plutôt un beau jaune). m'est avis qu'il se prendrait un petit shitstorm sur Twitter.


si les femmes mettaient toujours une sorte de tenue standard (comme le costard pour les hommes), il n'y aurait pas de commentaires. je ne dis pas que c'est bien, mais c'est la réalité.

Zut, je vais tout de suite ramener le pull zara, le jean levis et la chemise mango achetés à la frippe pour 10 balles... sinon en manif on va dire que je suis une gourde hypocrite! 


En général j'aime bien les chroniques d’Élodie Safaris mais je trouve que cet article est vraiment critiquable. Il met en effet quasiment sur le même plan des critiques qui sont calomnieuses (la ceinture qui n'est pas de la marque Gucci), racistes (reprocher à Rachel Keke de ne pas s'habiller à la mode occidentale alors même que ses vêtements sont élégants ), complètement stupides (car ce qui est reproché à Adèle Haenel c'est en fait d'avoir les yeux cernés et de ne pas se maquiller ; y a-t-il une obligation morale de le faire et de n'apparaître que sur des photos retouchées ?) et d'autres qui sont légitimes même si elles sont disproportionnées :


- s'il est effectivement quasiment impossible de se passer de technologies dans notre société on peut parfaitement faire le choix du téléphone que l'on achète. 


- s'il est immoral de culpabiliser les consommateurs pauvres qui n'ont pas les moyens d'acheter des produits éthiques, il est parfaitement légitime d'exiger des député(e)s qu'ils se comportent comme des consommateurs responsables.


- certaines personnalités de gauche (Sandrine Rousseau mais pas seulement) sont en partie responsables des critiques qu'elles reçoivent en raison de leur manque de rigueur intellectuelle (ça veut dire quoi "patriar-capitalisme" ???) et de leur pensée binaire (le capitalisme c'est le diable, il n'existerait que 2 modèles économiques antagonistes, etc.) qui ressemble sur ce point à celle des auteurs néolibéraux.


- Il suffit de constater toutes les critiques complètement infondées adressées à François Ruffin (récemment dans l'émission Quelle époque ! je ne sais plus quel gugusse l'accuse d'être entouré d'objets high tech dans ses vidéos, ce qui est complètement faux. Alex Vizorek a d'ailleurs la présence d'esprit de tourner cette accusation en dérision : "oui, c'est vrai que dans sa cuisine, on peut apercevoir un percolateur") pour se rendre compte que les hommes y sont autant exposés que les femmes. Par ailleurs, je n'ai pas l'impression que toutes les responsables politiques de gauche (Mathilde Panot, Clémence Guetté...) sont exposées à autant de critiques que Sandrine Rousseau.

Les mecs ils votent à droite et ils prennent leurs congés payés l'été ? Quels nazes... bande de gauchistes !

et un président qui enlève sa montre au cours d'une interview 

une montre qui vaut combien de SMIC

Je ne vois qu'une seule solution ( qui devrait plaire à Not' Président )  : l'uniforme !


( et accessoirement le téléphone à manivelle ).

L'argument I phone il est peut etre nul , mais il frappe ! Ca coute combien deja un I phone ? 2000 balles ? Bon y'a des mecs au RSA qui trouvent le moyen de l'acheter , tellement ils ont le cerveau brulé et que les promesses d'orange d'un paiement a perte de vue embrouille l'abruti . Mais qu'est ce qui peut bien justifier d'avoir un telephone a 2000 balles ? Et quand aux fringues , quand on voit la qualité des blousons a 50 euro chez leclerc , on peut en acheter 10 .Bon après si il est fait en poils de zob recyclés , ma foi .... Argument zero , ça dépend pour qui !

Au quartier on avait tous des lacostes , des pumas , addidas , levis , mais c'était que de la chourre .  Après en y réflechissant , c'était complétement stupide , on savait  tous d'où ça venait , mais y'avait ce besoin de se démarquer (aie) en étant des hommes sandwich pour les grands capitalistes , alors que nous étions la dernière roue du carrosse , en l'occurence une 103 couleur citrouille ... Y'a du taf pour nous déconstruire ....

Un article important et nécessaire. Merci !

De quoi réfléchir à mes propres réactions et à mes propres biais, parce que je suis à peu près sûre d’être déjà tombée dans ce genre de jugement à l’emporte-pièce.


Un article très important, merci beaucou ! 👍
C'est vraiment la base de la rhétorique anti gauche, ecolo, femme, prolo etc.
Poutou met un tshirt ? Regardez ce crasseux. Pouton metterait un costard ? Regardez cet hypocrite.


C'est très difficile de s'en sortir en contexte réel d'un débat, il y a un effet de surprise, de logique simple et efficace. Il faut un manuel d'auto-défense face à ce genre d'attaque !

DÉCOUVRIR NOS FORMULES D'ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT

(Conditions générales d'utilisation et de vente)
Pourquoi s'abonner ?
  • Accès illimité à tous nos articles, chroniques et émissions
  • Téléchargement des émissions en MP3 ou MP4
  • Partage d'un contenu à ses proches gratuitement chaque semaine
  • Vote pour choisir les contenus en accès gratuit chaque jeudi
  • Sans engagement
Offre spéciale
3 mois pour 3 € puis 5 € par mois

ou 50 € par an (avec 3 mois offerts la première année)

Sans engagement
Devenir
Asinaute

5 € / mois
ou 50 € / an

Je m'abonne
Asinaute
Généreux

10 € / mois
ou 100 € / an

Je m'abonne
Asinaute
en galère

2 € / mois
ou 22 € / an

Je m'abonne
Abonnement
« cadeau »


50 € / an

J'offre ASI

Professionnels et collectivités, retrouvez vos offres dédiées ici

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.