12
Commentaires

L'argent de l'UIMM a-t-il arrosé des sénateurs ?

Et Eric Decouty continue à creuser son sillon, seul.

Derniers commentaires

Merci pour ce décryptage.

Tout ceci est hallucinant et écoeurant.
C'est tout de meme un peu for de café de voir que ce sont les journalistes de Marianne qui mènent l'enquête et pas la police.
Quoi ??? des politiciens accepteraient des pots de vin ????!!!!
les bras m'en tombent....
Merci pour cet article même si on touche aux limites des missions d'@si : au fond, il s'agit ici de donner un peu de résonance (et de couverture) au confrère Eric Decouty - et au Canard enchaîné lui aussi en pointe sur un tel sujet ? Tant mieux pour vos lecteurs quand même ! l'analyse de médias se limite à consister qu'ils sont muets comme des carpes sur les détails de l'affaire (préférant interviewer en continu la médiatique et sondagière Laurence Parisot).

Un petit tour par le site du sénat nous informe que le RDSE comporte actuellement 16 membres ; outre le mort, qu'on ne fera plus parler, ancien du gouvernement Rocard comme vous le dites, il y a Jean-Michel Baylet, le pote à Tapie aux européennes de 1994 (quand il fallait flinguer le dit Rocard pour le compte de la Mitterrandie), ex-de l'équipe de campagne de Royal en 2007... Et les autres ? C'est par ici http://www.senat.fr/listes/rdse.html un @sinaute avisé y trouvera peut-être d'autres personnalités intéressantes ?

En tout cas c'est la preuve qu'il faut supprimer le Sénat !
Rare et intéressant!

Je suppose que je devrais acheter ce numéro pour en profiter mieux, mais c'est bon de savoir que Marianne (et le Canard Enchaîné) arrive(nt) encore à bosser, pourvu que ça dure...
C'est plus que troublant que les médias semblent se désintéresser à ce point de ces histoires d'amendements "clés en main"...

Sur l'UIMM, déjà par Marianne: Cet article
Lundi 05 Novembre 2007 - 00:49
Philippe Cohen
Lu 14025 fois

(pas énorme 14 025 fois en presque 5 mois...)


Concernant la différence entre la loi et ses applications, caricature mais d'après modèle original:

Les lois sont faites pour rassurer les électeurs. et pour donner l'image d'un gouvernement actif, les ministres doivent "produire" des lois nouvelles, ça s'appelle "faire des réformes", c'est ce que les français demandent dans leurs réponses aux sondages d'opinion commandés par des politiques et leurs caniches appelés aussi "journalistes de grand groupe".
Une loi existe au yeux du peuple au moment de son annonce dans les médias, ça s'appelle "l'effet d'annonce"...
Ensuite elle est discutée, amendée, parfois votée, et ensuite parait un décret d'application, et alors, elle finit par être appliquée et donc utilisée par la justice, pour défendre les citoyens.
Cool, hein?
Sauf qu'il a de la perte en route, et seul reste l'effet d'annonce. L'effet de suivi n'est pas un concept médiatico-politique...
Même quand on doit remplacer la maison Borloo (le gros naze du gouvernement du président précédent, pas le génial ministre écolo roots économe en eau du gouvernement actuel, hein) par la maison Boutin, on nous fait passer ça pour un progrès, fort, non?

Et après, il reste ce qu'il est convenu d'appeler une "tolérance d'usage".
Dans le milieu de l'hôtellerie-restauration, il est toléré un certain niveau de "black" de la part des patrons, d'ailleurs ils le disent carrément dans la formation à la création d'entreprise que j'ai suivi par l'intermédiaire de l'ANPE!
Le smic horaire est inférieur au smic légal. Les pourboires ne sont pas soumis à l'impôt, c'est ce qui sert d'argument à ce sous-smic. Sauf qu'en cotisation retraite et chômage, ça ne compte pas non plus... Et un pourboire peut être inexistant, voire négatif quand l'usage consiste à faire payer l'employé pour les clients indélicats qui laisseraient une dette...
(Sans compter les plongeurs et les cuistots qui sont rarement concernés par les pourboires.)

Ce milieu là je pourrais presque faire un article dessus, mais c'est du menu fretin par rapport à l'UIMM, et là, rien vu de mes yeux donc merci d'en parler ici.
avant de crier démagogiquement contre les salauds-de-grands-médias-soumis-au-MEDEF-a-l-UIMM-et-a-Sarkozy-et-heureusement-qu-il-y-a-@si-seul-media-libre


les pistes des financements politiques ont été évoquées ici (entre autre)
http://www.challenges.fr/20080304.CHA8400/uimm__la_cfdt_et_la_cfecgc_evoquent_des_financements_po.html

certes pas à fond, mais tout le monde n'a pas les sources de decouty, qui d'ailleurs ne se base que sur un seul témoin. Si tous les médias pouvaient sortir des scoops sur les mêmes scandales politico-financiers ça se saurait. C'est la vie.

Le journal soumis-a-sarkozy-et-au-patronat le Figaro avait sorti un article sur l'éventualité de financements de la campagne de Giscard en 74 par l'UIMM via des groupuscules d'extrême-droite.

http://www.lefigaro.fr/economie/2008/03/04/04001-20080304ARTFIG00286-iumm-des-fonds-au-servicede-l-extreme-droite-etudiante.php


Un blogue de plus
Comment en effet peut -il en être autrement, lorsque l'on sait que l'uimm a arrosé ( sauve-qui-peut ) en achetant son silence !!!.

Serons nous un jour la vérité dans la France d'après ??!!!, cela dépendra du courage de quelques journalistes épris de justice et de vérité !!!!!, je les en remercie par avance.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.