31
Commentaires

L'«archéologue» sulfureux qui séduit les médias

Archéologue amateur, "beau gosse" apprécié du Kremlin, ami de Marion Maréchal, Pierre Malinowski creuse sans autorisation, exhume en Russie un corps de général napoléonien, ouvre en France un tunnel de la Première guerre mondiale... et bénéficie des vivats de Franceinfo ou TF1 et d'un chic portrait dans Le Monde. Les historiens sont furax.

Commentaires préférés des abonnés

De la même manière, on dit que :


- Stephane Bern est un historien

- Zemmour , un écrivain

- Brunet, Calvi, et Praud , des journalistes ( et bien d'autres )

- Ferry , un philosophe

- Onfray, un visionnaire

-  Raoult, le Sauveur

- Macron , un chef d'Etat



(...)

> contre le préfet de m*rde," nous dit-il (l'astérisque est d'ASI.) 


Non. NON. 


Purée, c'est pas possible, ça n'en finira jamais, il faut vraiment qu'on importe chaque connerie venue des États-Unis ? Qu'on s'inspire jusqu'à la fin des fins(...)

Il est très regrettable que le titre qualifie ce douteux personnage d'archéologue, alors que l'article s'emploie à montrer qu'il ne l'est aucunement.

Derniers commentaires

Personnellement, je suis dubitative!  De formation historienne, et connaissant très bien d'un point de vue historique et familial le chemin des dames, je me pose des questions! Sont ce ses amitiés politiques qui en font un personnage méprisable? Dans l'histoire de l'Archéologie, il y a eu bien des individus ayant agi ainsi! Il n'empêche que RIEN n'avait été fait dans cette recherche! L'intérieur du tunnel n'a pas été touché!...

Le monde est hypnotisé par Malinowki. Quel monde ? En 2016 le "monde" était hypnotisé par Macron.. enfin le petit monde de la finance, de ceux qui "réussissent " des editorialistes et journalistes maestrum.  Ariane Chemin la première qui faisait un papier dans le  Monde, VRP zélé de Macron à l'époque, qui aurait eu sa place en Corée du Nord et intitulé  le fantasme Macron.

Pas la peine d'aller chercher jusqu'à Moscou pour organiser une entrevue Le petit  et Marion Maréchal.. Ils ont un ami commun à porté de main : Geoffroy Le Jeune de Valeur actuelle.

Pourquoi ces fautes d'orthographe ? "Tout est trop compliqué en France. Les autorités savaient où étaient le tunnel, mais disaient que les fouilles seraient trop chères, qu'ils n'était pas sûrs... Ça n'aurait jamais été débloqué ! Alors j'y suis allé."  ...

Encore un beau facho qui passe bien à la télé, qui n'a aucun diplôme, mais qu'est-ce qu'il a du bagoût, ma bonne dame, et qu'est-ce qu'il présente bien! Le genre de personnage qui peut compter sur la plume et l'éthique peu regardante d'une Ariane Chemin pour avoir son beau portrait tiré dans les colonnes du Monde.


Je ne sais pas le lien qu'il y a d'ailleurs entre la bogossitude de ces Bardella, Julien Odoul, Damien Rieux, Malinowski, etc. et leurs idées extréme-droitistes? Quelqu'un aurait une hypothèse à ce sujet? Un truc eugénique sordide? Une stratégie politique pour promouvoir un produit politique nauséabond?


C'est peut-être ça qu'il manque à la gauche en fait. Les idées, il y en a plein. Des intellos, il y en a plein. Des gens qui parlent bien, savent manier le subjonctif avec dextérité. Mais ça manque cruellement de beaux/belles gosses pour aller les vendre. (Ne comptez pas sur moi, je suis moche comme un poux)

 Ce passage : "Archéologue amateur, "beau gosse" ??

 Nous allons voir comment , "beau gosse "fait rêver..


Un article  mené tambour battant, on entend les portes claquer.. 

Offrons une  cravache à notre chroniqueuse pour cette fin d'année funeste...une souscription , et vite.


Beau travail. Belle écriture. Pauline Bock a du talent. 

C'est quoi le talent? Je sais pas.
(faut pas faire rougir les dames par ces temps troubles et troublés)


Je dis que quand même que Pauline B.   qui a du talent et que que et ce que n'est pas négociable.



Elle nous offre un   récit, une fable,  sur un personnage qui construit un ou des récits . 

C'est un personnage  essentiel qui sait bien qu'entre vrai et vraisemblable, c'est sourire en grimace.

( pourquoi pour faire le son "sse" entre deux voyelles, ici pour vraisemblable on ne met qu'un S?? ainsi commencent les mystères, et les contes, on peut partir d'un S qui manque ou pas)


Pierre Malinowski  nous est essentiel dis-je. 

Je vais donc le défendre. Et le prouver (bis) 


Pour qualifier des faits vrais, et les conter, il faut qu'ils soient inexistants.  Si. Donc on invente une ou des fables. (comme les miracles dans quelques religions,  on ne se préoccupe pas de l'existence du divin , par exemple,  pour nous relater ses manifestations, pas le temps à ça. Croyez, c'est tout de même c'est  l'essence-ciel. )


Il faut bien fabriquer de la fiction, ne serait- ce que pour notre santé mentale. 

La Covid, ce  n'est pas de la fiction, et c'est Ôrrible; le réel est horrible.


Avec ses  histoires, PM le conteur  a des auditeurs qui rêvent à d'autres histoires, c'est solide au final, harmonieux


La fiction est trop riche pour n'être pas incontournable.


Madame Pauline, je vote Pierre Malinowski;

Oui. Il a le droit à la fabulation. Pas vous.


 Et votre article est en ce sens parfait.

Oh la science, la méthode, tout ça tout ça... C'est dépassé ! Un discours 'anti-système', un ego hypertrophié et une chaîne YouTube font largement l'affaire ! 

Ce type est une belle merde (l'absence d'astérisque est de moi) mais le plus grave dans cette histoire c'est la fascination (et je pèse ce mot) de journaux tels que le Monde ou FranInfo : "oui ça il m’intéresse parce qu'il est d’extrême droite" mais sans rappeler les graves faits dont il doit répondre. C'est inquiétant et en dit beaucoup de notre époque.

Vous le décrivez "proche de macron"  ....pourquoi je ne suis pas surprise ? du coup les adjectifs....opportuniste, sulfureux, égocentrique...etc prennent tout leur sens !

"Quand j'ai vu l'article du Monde, j'ai halluciné," murmure un historien qui préfère demeurer anonyme mais ne masque pas sa colère"


En voila un historien bien soucieux de sa carrière.......

Il a l'air assez détestable comme monsieur. Opportuniste, égotiste, puéril et méprisant les règles et la science. Tout ce qu'il faut pour faire une carrière médiatique en 2020.

De la même manière, on dit que :


- Stephane Bern est un historien

- Zemmour , un écrivain

- Brunet, Calvi, et Praud , des journalistes ( et bien d'autres )

- Ferry , un philosophe

- Onfray, un visionnaire

-  Raoult, le Sauveur

- Macron , un chef d'Etat



( moi-même, si je m'écoutais .... )

Il est très regrettable que le titre qualifie ce douteux personnage d'archéologue, alors que l'article s'emploie à montrer qu'il ne l'est aucunement.

Avouez, c'est Didier Raoult déguisé en archéologue, c'est ça? 

> contre le préfet de m*rde," nous dit-il (l'astérisque est d'ASI.) 


Non. NON. 


Purée, c'est pas possible, ça n'en finira jamais, il faut vraiment qu'on importe chaque connerie venue des États-Unis ? Qu'on s'inspire jusqu'à la fin des fins de chaque petite manifestation pathétique de leur puritanisme ?

Ou vous mettez une insulte ou vous ne la mettez pas, mais vous êtes des adultes journalistes, pas des enfants de 6 ans qui rigolent en rougissant de honte parce qu'ils ont écrit "caca".

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.