94
Commentaires

L'ami Naulleau

Commentaires préférés des abonnés

Que Quotidien passe pour le média gauchiste, ça en dit long sur l'éventail des idées politiques dans l'opinion publique. Quand Bolloré représente la droite et Bouygues la gauche, on est mal barrés. Cette fenêtre, que dis-je, cette meurtrière à traver(...)

On comprend mieux maintenant pourquoi Mélenchon avait fait de l'absence de ce douteux personnage de Naulleau un préalable à sa venue chez Hanouna.

Mélenchon, encore et toujours dans la ligne juste.

on peut se dire de gauche et avoir des idées très à droite


on peut même, avec un tel paradoxe, devenir 1er ministre en France !


c'est dire....


Derniers commentaires

Juste une remarque : Joachim Son-Forget n'est pas "ex-député", mais (hélas) toujours député.

Il y 5 ans, j'écrivais que Naulleau finira à Sigmaringen. Aujourd'hui, je pense qu'il n'aura même pas le temps de s'enfuir.


Ce type est mort intérieurement.

J'ai fait connaissance d'un jeune couple avec 2 enfants en promenade. Nous étions avec 2 copains en train de faire un peu de musique dans un coin d'espace public.

Nous sympathisons les enfants jouent au milieu de nous.

Elle française "de souche" :-)

Lui, français - né en France - "d'origine Togo-Ivoiriene".

Et nous jouons des rythmes tropicaux allant des Antilles à l'Afrique en passant par l'Amérique du sud.

Lui essayant de suivre les rythmes sur les instruments à percussion que nous avions amené, avec la légèreté et la précision d'un rhinocéros dans un magasin de porcelaine - Bonjour essentialisme du rythme dans la peau. MDR :-)

Ah oui, il s'appelle Eric. :-)

On se marre sur Naulleau, mais visiblement dans le pays y'a pas que les bobo parisiens qui ont virés proto fascistes... 

Le meeting a réuni environs 11 000 personnes en plein milieu du 93 (Ville pinte est à côté de Bondy et Sevran, donc il est littéralement allé faire un meeting en pleine tess si je puis dire), contre 3000 pour Mélenchon à la Défense. Et selon les audiences, 4 millions ont suivi le discours du Z en direct. 


Soit un journaliste découvre que tous ces chiffres sont une vaste fumisterie, soit ils ne sont pas exagérés et c'est quand même un bon indicateur, basé sur des valeurs factuelles, de l'état de l'opinion... 

Le bal des faux-culs !

La photo du tweet établit la convergence Zemmour-Macron, via Darmanin, d'une part, et Naulleau-Hanouna- Bolloré, d'autre part.


L'admirateur de Naulleau, en charchant sur son site, est responsable d'un syndicat de police dont Google permet de découvrir qu'il est un conseiller de Marine Le Pen


Cette rencontre à Villepinte - pendant que le peuiple à Zemmour fracasse de l'antiraciste - heureuse de s'afficher ensemble confirme la mansuétude complaisante du ministre et du préfet, lesquels ont soutenu la manifestation fascistoïde du 19 mai contre l'Etat de droit devant l'Assemblée.


J'ignore ce qu'il faut en France pour que l'injustifiable soit dénoncé efficacement.


Larcher et Pécresse n'ont pas brillé dans leur dénonciation de la violence d'extrême, quant au silence de Darmanin, pourtant prompt à se saisir de n'importe quel fait divers, il est assez explicite de sa complaisance pour l'ordre nouveau.





Droite ou gauche? Un document que certains connaissent:

Pierre Bourdieu interviewé par pierre Carles

Concernant Naulleau, me revient dans ma mémoire qui flanche la réflexion de Bonhoeffer à Buchenwald sur ce qui a conduit son peuple à se joindre aux criminels, à savoir cette terrible infirmité que l'on appelle la stupidité (texte : "von der Dummheit"). On peut trouver quelques lignes à ce propos ici dans le PDF

et également aux réflexions de Jacques Généreux dans son livre "Quand la connerie économique prend le pouvoir" voir l'émission "L'empire de la bêtise"


Il faudrait bâtir un panthéon virtuel pour y abriter tout ce qui sont/ont été atteints de cette infirmité :

Entre ici, Éric Naulleau !


Tiens le prénom Éric va être dur à porter

Si c'était le mien, je le changerai pour Mohamed ou un autre de ces prénoms qui ont si mauvaise presse chez le petit fasciste, raciste, etc et surtout stupide

Il y a belle lurette que Naulleau a perdu toute crédibilité.En rejoignant l'équipe d'Hanouna et, pour se justifier,oser dire que c'était parce qu'il aimait bien son émission, il se dévoilait déjà et prouvait bien l'arnaque. De plus le mec ne cesse de vomir sur Mélenchon à la première occasion venue. Qu'on aime ou non Mélenchon,se prétendre de gauche et taper comme un sourd sur le seul représentant de la gauche crédible et susceptible de passer le premier tour de la présidentielle révèle sa malhonnêteté et son mépris. Ce type s'est vendu au système depuis bien longtemps, carriériste, opportuniste, il peut, toute honte bue, déblatérer les pires contre-vérités et insanités avec une morgue écoeurante et suffisante. Un tel imposteur, qui plus est, imbu de sa personne, représente vraiment la lie de ce système médiatique à gerber.

Tous ces cathos bien "propp' sur eux, racistes et bien dans leur haine, beurk!

Parfait. Denis Robert vient de faire également une magnifique réponse à tout cela dans son dernier édito, même si elle ne concerne pas spécifiquement cette "belle réunion fachos" : https://www.youtube.com/watch?v=_PmL8MW6L3g&t=16s


Perso, je soutiens ASI, BLAST, LA-BAS, le Monde Diplo. Hélas, je ne peux pas faire plus... J'aimerais.


"Ceci n'est pas un pipeau."

Ruquier doit se retourner dans sa tombe 

Quand on voit des gars comme Naulleau, ou même tout plein de gens que l'on pouvait trouver respectables auparavant, il me paraît indispensable de (re)lire "Rhinocéros" d'Ionesco.
Un véritable mode d'emploi du fascisme qui, après (et pendant) une pandémie de Covid-19, est plus que jamais d'actualité.


Ce qui écœure le plus le passager clandestin comme moi de cette époque "incroyable" comme dit l'autre copain de ces forums, c'est que ce qui était clair s'obscurcit et que les gens veulent être tout "en même temps" comme dit l'autre qui est loin d'être un copain


mais enfin, mais enfin, se dire de gauche et se faire prendre en selfie avec un mec d'extrême droite ou s'asseoir au premier rang du meeting de ce petit antisémite, raciste , xénophobe, homophobe et autres titres de bassesse

eh bien tout cela concourt à douter du futur même après la tempête


chacun s'accroche à ces vertueux ou moins qui surent tenir bon

pour moi ils sont quelques centaines que je me trimbale en mémoire

de Bonhoeffer à Churchill en passant par Viktor Klemperer

et en évitant de sombrer comme Stefan Zweig qui n'en reste pas moins l'un des plus grands par cette faiblesse


France Police n'est pas seulement hanouna-compatible, c'est aussi carrément un syndicat d'extrême-droite (il suffit d'aller visiter leur site, ou alors d'avoir un peu de mémoire). Il est par ailleurs ridiculement faible dans les résultats électoraux aux élections professionnelles, en tout cas pour le moment : de mémoire, je crois qu'il faisait moins de 5%.

Quant à Naulleau... On le voit chez Zemmour, mais il n'est pas zemmouroïde. Il se fait tirer le portrait en toute amitié par un syndicaliste d'extrême-droite, mais il n'est pas d'extrême-droite. Comment dire, ça va finir par se voir...

Je me rappelle un temps où Naulleau était un éditeur avec un beau catalogue (L'Esprit des péninsules). Mais ça, c'était avant. Comme dirait son ami, c'était mieux avant.

Vous oubliez,votre confrère,Domenach,qui a été aussi son binome.


https://www.youtube.com/watch?v=BJjoMXDlu10


https://www.youtube.com/watch?v=DtK3S5SYwvU

Un "homme ordinaire" comme écrirait Browning...

Infinie tristesse 


J'estime à notante neuf pour cent qu'il ne fera une lettre à Zemmour, ou bien trop tard. "Lettre à Franco "

On comprend mieux maintenant pourquoi Mélenchon avait fait de l'absence de ce douteux personnage de Naulleau un préalable à sa venue chez Hanouna.

Mélenchon, encore et toujours dans la ligne juste.

S'agissant de Quotidien, je vais peut-être faire hurler, mais peuvent-ils penser un instant qu'ils ne vont pas être insultés et rudoyés dans un meeting de fachos ?


Imaginons l'inverse, serait-on surpris qu'une équipe de Valeurs actuelles ou de CNews se fasse molester dans un meeting de Philippe Poutou ? Non. Et à vrai dire, on ne pleurerait pas beaucoup pour eux.


De même, les militants d'SOS racisme qui sont intervenus dimanche à Villepinte, auraient dû être beaucoup plus nombreux et porter des protections physiques. 


Nous en sommes là. Nous sommes face à un rapport de force quasi physique. Il va peut-être falloir s'y faire. Demain, si l'extrême-droite arrive au pouvoir, ce n'est pas avec des petites fleurs qu'on pourra se protéger...

Juste une remarque ! Cessons de faire comme si Naulleau était un type honnête. Il n'y a aucune ambiguïté, il est d'extrême droite. Et ni son hypocrisie, ni sa rhétorique mensongère, ni sa dissimulation, ni son habillage trompeur, ne peuvent dissimuler ce fait. Il en a trop souvent, donné les preuves. Tous ces faux débatteurs contradictoires aux idées semblables ne trompent plus grand monde. En tout cas pas moi.

Merci pour la chronique. En complément, on peut aussi reconnaitre à Karim Zeribi d'avoir posément et lucidement remis les pendules à l'heure, sans tourner autour du pot. Certes, tout ça demeure l'écosystème Bolloré et contribue à l'alimenter, mais au moins ce fut dit.

Que Quotidien passe pour le média gauchiste, ça en dit long sur l'éventail des idées politiques dans l'opinion publique. Quand Bolloré représente la droite et Bouygues la gauche, on est mal barrés. Cette fenêtre, que dis-je, cette meurtrière à travers laquelle on essaie de nous faire voir les questions de société ne peut aboutir qu'à une vision étroite, et à un traitement idiot. Quand on a comme outils que des idées réactionnaires, tout problème est une question de laïcité-immigration-sécurité.

Encore une fois, ces personnages ultra-conservateurs viennent incarner des idées depuis longtemps amorcées par les médias qui les emploient: atomisation, repli sur soi, sur-consommation, accumulation de fétiches et peur de l'autre. La publicité pour Mercedes, Guerlain ou Carrefour, qui encadre les programmes TV, les émissions de radio et les articles de journaux, et la façon dont la société l'accepte, est peut-être plus parlante et directement corrélée à la violence des discours d'extrême droite.

Les fausses pudeurs de Naulleau prennent l'eau.



" Nous errons auprès des margelles dont on a soustrait les puits. " (René Char)




Naulleau n'a jamais été de gauche et son soutien à Z n'est pas une surprise. 

Les catégorisations droite et gauche n'ont plus de sens depuis un certain temps. 

Bien sûr, mais il y a des précédents : Bernard Guetta a sévi de nombreuses années sur France Inter, avant de rejoindre LREM et se faire élire Député Européen. Bruno Roger Petit promu un temps porte-parole de Macron .La liste de journalistes  proches du milieu politique, qui ont confondu  travail d’information et  soutien (même implicite) à tel ou tel candidat est trop longue pour être énumérée ici.

Sans parler de l’appui de la quasi-totalité de la presse au candidat Macron en 2017.

Sauf que là, la fable vient surtout du fait que Naulleau joue le rôle de l'opposant médiatique attitré de Zemmour depuis des années. Il se cache plus derrière ça que derrière son soit-disant statut de journaliste pour ne pas être comptabilisé dans ses soutiens par le CSA.

Naulleau est de gauche : " Ben, voyons ! "


Naulleau est respectable : " Ben, voyons  !  "

C'est marrant, quand on demande à Naulleau s'il va voter Zemmour, il se réfugie derrière le secret du vote. Quand on lui demande s'il va voter Mélenchon, il répond "non". Après, on peut lui reprocher beaucoup de choses, mais c'est qqn de loyal qui sait à qui il doit sa situation aujourd'hui.

Eh Oh , va falloir fair la meme chose avec tout les journalistes soutient de Macron , tout les journalistes qui sont anti LFI , alors fermez la télé parce qu'il n'y aura plus personne ,et ouvrez internet vous aurez la même chose ! Comme quoi l'obligation d'objectivité devrait être la règle en télévision! Mais tant qu'il y aura des vieux qui ne vont pas sur internet ,et que l'on pourra manipuler avec la peur , et des bourgeois a qui on promet de s'enrichir encore plus y'aura aucune obligation !

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

on peut se dire de gauche et avoir des idées très à droite


on peut même, avec un tel paradoxe, devenir 1er ministre en France !


c'est dire....


Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.