32
Commentaires

L'Acta, entre fantasmes et réalité

"Une logique répressive dictée par les industries du divertissement." Un traité négocié en secret, sans l'aval des peuples, par les pays de l'Union européenne, les Etats-Unis ou le Japon, visant à imposer leurs vues aux pays en voie de développement. Une menace contre les médicaments génériques ou les semences traditionnelles... N'en jetez plus ! Depuis plus de quatre ans, l'Acta, (ou Anti-Counterfeiting Trade Agreement, pour accord commercial anti-contrefaçon) est la source de nombreuses angoisses, et la cible d'attaques répétées sur le net.

Derniers commentaires

Simplement pour rappeler que c'est demain, mercredi 04 juillet, que le parlement européen doit se prononcer sur l'ACTA.
Après relecture, excellent l'article de Dan Israël.
Site à consulter (signalé dans l'article): www.laquadrature.net/fr
Un truc grave de plus a moins que je n'ai pas compris qqchose,

http://www.pcinpact.com/news/68577-lien-fort-faible-identite-securisee.htm
Misanthrope en a rêvé, Dan Israel l'a fait !

Merci Dan !!
Putain, vachement simple d'être en tête de liste...
tu fais ";-)"
n'importe quoi !
gamma
Premiere chose : il est totalement scandaleux qu'un texte de loi soit discute de maniere fermee et secrete par des ... Elus. Donc des representants du peuple : Comment pourraient-il snous representer si nous ne savons pas de quoi il s'agit.

On a bien vu qu'a chaque fois qu'une information s'est retrouvee etre publique, il y a eu des changements : La pression est donc la seule maniere de faire une peu evoluer le texte. Mais il devrait etre largement publique afin que tous les specialistes puissent donenr leur avis eclaire.

Si Danette passe dans le coin : Est-ce que le projet d'une loi europeenne peut etre legalement discute sans que ce texte soit publique ?

Il s'agit ici avant tout d'un accord commercial : Et il ne faut pas oublier que l'Europe est avant tout une construction commerciale plus que sociale ou politique.

Quant a la Chine : on sait tres bine de quelle maniere ce pays respect les traites commerciaux internationaux : Il ne faut pas s'etonner que non seulement elle ne valide pas cet accord, mais qu'au contraire, elle en tire un maximum de profits.

Pour finir : Une note plutot interessante et positive : Il semblerait que si Acta passe, Hadopi devienne illegal au niveau europeen.
Je trouve dommage que Kader Arif ait demissione de son poste : il me semble important que les deputes qui en ont la possibilite puissent justement etre sur place pour a la fois informaer le public, mais aussi presenter aux deputes, en connaissance de cause les dangers du texte.
L'ACTA n'a pas pour vocation le résultat mais les moyens, comme de nombreuses actions de ce type (patriot act, Loi d'Orientation et de Programmation pour la Performance [!!!] de la Sécurité Intérieure, livre blanc de la défense de 2008, passeport biométrique).

Il ne s'agit pas de résoudre le problème de la contrefaçon, d'ailleurs le texte ne fait pas mine s'attaquer pas aux causes, mais de mettre en place des outils de contrôle de la population.

Le filtrage du net exigé par LOPPSI au titre de la lutte contre la pédocriminalité et le filtrage du net exigé par ACTA au titre de la lutte contre la contrefaçon ont le même résultat qui est : le filtrage du net par le pouvoir politique, qui une fois dépositaire de ces moyens en fait naturellement ce qu'il veut. (c'est à dire la chasse aux dissidents)
L'article est essentiellement axé sur la restriction des droits numériques et seule une phrase peu précise parle de restriction sur les semences agricoles. C'est ce dernier point qui me semble de loin le plus important s'agissant d'un droit fondamental touchant absolument tout le monde contrairement à internet, dont on peut très bien se passer pour vivre. Quelqu'un a-t-il creusé cette question ? Comment se fait-il qu'@si n'ait pas trouvé d'infos là dessus ? Touche-t-on là les limites de l'ultra-spécialisation à la culture médias et numérique de notre site préféré ?
Non franchement Yann102, il faut arrêter avec les phrases comme ça: "contrairement à internet, dont on peut très bien se passer pour vivre". Sinon on peut se passer de voter, de parler, de manifester pour vivre. C'est sûr que la question des semences est ultra-importante et révoltante d'ailleurs l'industrie a commencé à se les approprier en France http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/11/29/le-texte-sur-la-protection-des-semences-adopte_1610493_3244.html, puisque la réutilisation des semences est maintenant sanctionnée et les paysans doivent payer pour ça, mais internet est une révolution démocratique majeure, on n'est plus maintenant seulement récepteur d'information mais on peut être beaucoup plus facilement grâce à cet outil émetteur. Donc on pourrait s'en passer mais ce serait une erreur grave!
Ce n'est pas ce que j'ai voulu dire, c'est vrai que cette remarque faite en passant est un peu inutile et réac'. Je vous l'accorde, ne mettons pas inutilement en concurrence les libertés entre elles et ne donnons pas l'impression de pouvoir nous passer d'internet. J'ai simplement fait remarquer le déséquilibre du traitement de l'info entre l'accès au numérique et l'accès aux semences. Et je reste tout de même convaincu que le second point, totalement oublié, nous reviendra violemment à la tête, d'autant plus violemment qu'il reste faible dans le débat public.
c'est bien vrai ça, y a que manger, boire et faire caca qui est vital au niveau de l'individu
et la reproduction au niveau de l'espèce
donc si on doit se limiter aux sujets vitaux on va vite s'ennuyer.
Pas d'accord. Le triple B (bouffer, boire et b...) nous pend au nez c'est moody's qui l'a dit. Moi ce qui m'ennuie (un peu, ça ne vaut pas le coup de s'étripper pour ça), c'est plutôt de voir sur @si des km de pages très techniques sur Hadopi, ce qui est très bien en soi, et rien sur le reste. Pour ceux qui vivent dans le monde merveilleux des geek c'est sans doute passionnant mais pour les autres...
je crois que c'est parce que les gens qui se battent dénoncent essentiellement l'impact sur le net que l'article reste centré sur le net.
Information d'utilité publique, merci
Rien à ajouter, sinon ce commentaire.

C'est vraiment très intéressant
. Pardon
Hou là là.... quel souk, 100 H de lecture mini ( la moitié en Anglais et en PDF )
sans moi, sacré Dan, quel courage !
Admiration et respect, un "vrai" journaliste...
gamma
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.