72
Commentaires

La Terre brûle, Mac Lesggy encourage l'inaction

Tous les samedis, l'édito médias de Pauline Bock (ici remplacée par Loris Guémart), envoyé la veille dans notre newsletter hebdomadaire gratuite, Aux petits oignons : abonnez-vous !

Commentaires préférés des abonnés

Quand un journaliste vulgarisateur se prend pour un scientifique et finit par prendre une posture de leader d'opinion, il fait le pas qui le conduit de la posture à l'imposture.

« aucun consensus politique et/ou technique sur les moyens de baisser rapidement les émissions de gaz à effet de serre »


En relisant son tweet, je me dis que c'est vrai, mais c'est trompeur parce que c'est une prophétie autoréalisatrice. Vu que la pol(...)

Je ne comprends pas de quoi vous parlez.
L'année 2020 correspond à une baisse nette d'émmissions de C02...


Pour la France (source INSEE)


Au niveau mondial :

(...)

Derniers commentaires

 l'argument massue pour la retraite a 60 ans : Mac Lesggy a 60 ans. Il faut le degager avant qu'il 

On entend cette petite musique également dans le JT d'Anne-Claire Coudray sur TF1 qui nous abreuve chaque week-end de techno-solutionisme. On ne conteste plus le réchauffement climatique et les problèmes qu'il engendre, mais on nous explique que la science, la technologie vont nous permettre de nous "adapter". 

Je n'y crois pas une seule seconde sauf à la marge.

Ce qui se cache derrière c'est surtout la volonté de maintenir notre système hyper-productiviste générateur de profits. Alors on dit comme Mac Lesgy qu'on "ne peut pas", alors qu'en fait "on ne veut pas".


Ne plus regarder ces émissions sur M6.

Bonjour et merci pour l'article.


En complément, et qui sait, peut-être y aurait-ol un rapport, on peut ajouter que l'adaptation (qui est une forme de résignation dans l'action plutôt qu'une forme d'inaction, car cela ne consiste pas à rien faire : je trouve votre titre un peu forcé mais c'est une nuance) est aussi le nouveau cheval de bataille du gouvernement contre le dérèglement climatique. Nouvelle manière de sauver la face pour des dirigeants incapables de se défaire de l'agenda capital-productiviste ? 



Ah, le Lorànt Deutsch de l’histoire du climat…

En Espagne, l'extrême droite se sert de la sécheresse pour faire campagne ...avec succès.

Ben ya du progrès *<:o)

Personne n'en est plus à dire que ça ne se réchauffe pas.

Se prendre la tête avec les "onipeuriens et les yapurienafaires" est une perte d'énergie. On ne lutte pas contre les cons et les défaitistes, on les ignore et on agit...

Trois postures

Stupéfaction

Fuite

Combat

Comme Fuite n'est pas possible, Stupéfaction non productive, il ne reste que Combat. :)

Les faits semblent donner raison à Mac Leggsy : sauf erreur, la plus grande diminution d'émission due à la pandémie Covid n'apparait pas dans les mesures de CO2. Autrement dit, une expérience grandeur nature de réduction de la production telle que ne sera peut-être jamais reproduite « volontairement » n'a montré aucun effet sur le CO2. De quoi effectivement se demander si c'est la bonne voie, non ?

Je ne comprends pas de quoi vous parlez.
L'année 2020 correspond à une baisse nette d'émmissions de C02...


Pour la France (source INSEE)


Au niveau mondial :

Et le rapport du GCP de décembre 2020 sur la chute des émissions de CO2 due à la pandémie avait été repris par tous les médias !

Effectivement, je parle des MESURES du CO2 dans l’atmosphère, pas d‘évaluations des émissions de nos activités.

Il s’agit de cette courbe là :https://keelingcurve.ucsd.edu/

Si vous y retrouvez l’épisode Covid dedans, faites-moi signe !

Ok, au temps pour moi.

Effectivement, le CO2 déjà présent dans l'atmosphère ne va pas disparaître lorsqu'on se met à en envoyer moins, et le GIEC ne prétend pas le contraire : on est parti pour subir du réchauffement quoi qu'on fasse. Cela ne donne pas pour autant raison à Mac Leggsy, pour reprendre ses citations dans l'article :


« [Le réchauffement climatique] est inarrêtable à court ou moyen terme » -> Cette affirmation vraie masque le fait qu'il y a une forte amplitude de trajectoires différentes, et que l'on peut nettement limiter les dégâts. Un réchauffement de 3°C a des conséquences dramatiquement plus graves qu'un réchauffement de 2°C.


« Seule une politique active d'adaptation permettra d'en limiter les conséquences." » -> Faux, l'adaptation permet de supporter les conséquences, et ne sera possible que si le réchauffement reste limité.

Ce qui permet de le limiter, c'est les mesures préconisées et largement connues à présent.

Ce qui devrait interpeller, c'est la continuation de la hausse de la courbe, sans trace du Covid.


Si l'homme est (l'unique) responsable de l’augmentation du CO2 (thèse du GIEC), alors les mesures devraient montrer une inflexion : s'agissant de la plus forte baisse d'activité humaine de l'histoire récente, et que toujours selon les partisans du GIEC, il faudrait maintenir ce niveau (au moins), si cet épisode n'a pas eu d'influence sur le niveau de CO2, c'est problématique.


L'absence de cette inflexion doit nous faire réfléchir sur la cause de la montée du CO2.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Laisse tomber, on hallucine là.

Misère. 

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Même si on le connaît et qu'on pourrait le zapper, ça file toujours le bourdon. Peut-être en effet leur déni les préserve de la désespérance, mais moi ça me l'aggrave, c'est pas sympa. Comme si le bordel ambiant ne suffisait pas, ça te grignote un peu plus ta petite once d'espoir dans une (enfin) prise de conscience collective... 

(même dans mon havre je vois les changements, à ma petite échelle, en 20 ans, et avec cette accélération là, mais peut-être en ville ça leur échappe totalement ? Ou peut-être bien ils ne voient que ce qu'ils croient ?)

« je ne trouve pas » que les incendies en Europe n’ont rien d’exceptionnel : je ne fais que rapporter que contrairement à ce qui est dit partout, en Europe, depuis plusieurs décennies, la surface de forêt brûlée avait tendance à diminuer, selon l’office européen des feux de forêt, pas selon moi.

C’est à se demander qui « nie en bloc » !

sauf erreur 



Pour des raisons de sécheresse, des villes comme Strasbourg ont renoncé aux feux d'artifice

Admirons comment cet autre consultant en connerie de CNews en parle en utilisant en plus le terme de "terre brûlée" (on pourrait apparenter cela à du sadisme)

Le plus grave à mes yeux, c'est qu'en encourageant l'inaction ces vulgarisateurs auront indirectement provoqué des catastrophes et, disons-le, la mort de milliers de gens

Nous Français avons dans un autre domaine avec le professeur Raoult un bel exemple

Et l'extrême droite est friande de toutes ces théories qui aveuglent les gens pour éviter les réponses industrielles et économiques nécessaires

Les USA se sont distingués avec Trump (qui a conduit à la mort de milliers d'Américains)

et nous avons en France ces lumières de savoir que sont ce Mac Lesggy ou cet homme orchestre de la connerie du nom de Pascal Praud


Hélas les uns et les autres ne seront jamais tenus comptables de leurs "crimes"


Fake news, fake science ou "Fake science and the knowledge crisis: ignorance can be fatal"


Un vendeur de soupe qui va être payer à vendre de la soupe.


Si tout marche comme pour les algues vertes et les pesticides et le reste, leur stratégie va fonctionner. On a beau avoir été alerté, ça a empiré, grâce à ce genre de gus ignares et suffisants. 


On nous fait des beaux reportages sur des belles pratiques, sans nous dire à quel point elles sont anecdotiques. Mais les algues vertes colonisent toujours plus de terrain. Presque pas d'hirondelles. Toujours plus d'élevages de gros cheptels. Des prés vides qui sont fauchés. Et moins de fermes, +de kilomètres pour les tracteurs portant la paille. Des caméras de "vidéoprotection" dans un hameau.

Et oralB qui va métérologiser le climat, on est limite en fou rire nerveux. 


Tous ces négationnistes climatiques honteux de la politique tels que les RN qui préconisent la relocalisation expresse en guise de plan... pour un sujet qui à leurs yeux n'existe pas,  les nains politiques du LR pour qui  le problème central c'est l'intégration des immigrés loupée depuis le départ, soit depuis 6 générations... (et qui ne produit donc que de faux français),  les journalistes qui nous expliquent doctement (sans être docteurs) pourquoi on ne peut rien y faire ainsi que leurs collègues de second plan  qui guettent le trou du cul de vaches, qui par leurs pets,  vont provoquer le montée des eaux et de monstrueuses exodes climatiques... nous avons reconstitué l'orchestre du Titanic.

L organisation de la société dépasse largement le cadre de la science, il n y a pas de phd" en gestion du monde". Marc lesgy à pour "défaut" de croire en la technologie et aux avancés scientifique et c est tout à fait défendable. Plein de techno émerge,  18gw d industrie lourde vont être électrifié en France, on va peut être y arriver. Mais avoir un doute les stratégies proposés par certaines associations ou chercheurs est tout à fait défendable.

Le premier article d'ASI consacré en 2020 à Olivier Lesgourgues (alias Mac Lesggy) sous la plume de Thibault Prévost vaut la peine d'être lu en détail. Y sont exposés ses conflits d'intérêt, notamment via sa société de pub Link Agency (dont on peut parcourir ici les clips promotionnels).  

La chine met en service 2 centrales à charbon par semaine...

« aucun consensus politique et/ou technique sur les moyens de baisser rapidement les émissions de gaz à effet de serre »


En relisant son tweet, je me dis que c'est vrai, mais c'est trompeur parce que c'est une prophétie autoréalisatrice. Vu que la politique prônée par Mac Lesggy est d'ignorer la possibilité de sobriété, de conserver les même modes de vie même si ils sont inadaptés à la limitation du réchauffement (source: « Quand ils ont interdit les jets privés, je n’ai rien dit. Puis ils ont interdit les piscines privées, je n’ai rien dit. Puis les maisons à la campagne, je n’ai rien dit. Puis … »), effectivement il y a un dissensus politique auquel lui-même participe.


Derrière ce refus de changement des modes de vie (abandonner l'avion c'est très souvent possible, manger peu de viande c'est possible, un vélo électrique beaucoup de monde le peut…), j'ai l'impression que sa vision est de préserver son mode de vie à lui, personnalité médiatique très aisée. Il aura toujours plus d'argent que la populace pour se payer les ressources raréfiées. Du techno-inégalitarisme. (au risque de faire un procès d'intention)

Quand il s'agit de défendre des causes indispensables, comme la survie de la vie sur terre, on choisit des avocats de la science très dispensables. Comme si, au fond, on essayait de donner peu de chance à la nature de s'en sortir face aux intérêts économiques et financiers. 

A pleurer.

Quand un journaliste vulgarisateur se prend pour un scientifique et finit par prendre une posture de leader d'opinion, il fait le pas qui le conduit de la posture à l'imposture.

DÉCOUVRIR NOS FORMULES D'ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT

(Conditions générales d'utilisation et de vente)
Pourquoi s'abonner ?
  • Accès illimité à tous nos articles, chroniques et émissions
  • Téléchargement des émissions en MP3 ou MP4
  • Partage d'un contenu à ses proches gratuitement chaque semaine
  • Vote pour choisir les contenus en accès gratuit chaque jeudi
  • Sans engagement
Devenir
Asinaute

5 € / mois
ou 50 € / an

Je m'abonne
Asinaute
Généreux

10 € / mois
ou 100 € / an

Je m'abonne
Asinaute
en galère

2 € / mois
ou 22 € / an

Je m'abonne
Abonnement
« cadeau »


50 € / an

J'offre ASI

Professionnels et collectivités, retrouvez vos offres dédiées ici

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.