241
Commentaires

La surprise Fillon

Jusqu'au bout, ils se seront plantés, comme d'habitude. Douze points d'écart sur le score de Fillon avec les derniers sondages.

Derniers commentaires

Taubira candidate !!!!

Mais pourquoi faire ????

La PMA et la GPA "pour tous" ?

Et sinon, pour la séparation bancaire, la protection contre le dumping social, la sécurité sociale, la hausse des salaires, la lutte contre l'évasion fiscale, vous n'avez personne ?

En cherchant mieux ?
Macron vient de passer un grand coup de brosse à reluire sur les godasses de Juppé. La stratégie est claire.Lundi Juppé fait la campagne de la droite pour rafler le kiki de Hollande et il nommera Macron à la place de Valls.En juin l'Elysée est transformé en maison du peuple! Mélenchon doit se rallier...
Ce message est adressé à Daniel Schneidermann ainsi qu'à l'ensemble des journalistes afin qu'ils posent sans cesse les bonnes questions à tous nos charmants politiques (avec leurs projets plus libéraux les uns que les autres).
Je ne pense pas qu'il soit temps de rire d'eux ou avec eux ...

Tous ces "grands hommes" :
1) Où envoient-ils leurs enfants à l'école ?
2) Où se font-ils soigner eux et leur famille ?
3) Qui se chargent d'assurer leur sécurité et qui paye ?

Les quidams, dont je fais partie, répondent : à l'école publique, à l'université,à l'hôpital public, au commissariat, à la gendarmerie ; ou plutôt ce qu'il en reste car les moyens manquent de plus en plus depuis plus de 10 ans ... et l'ambiance y devient délétère.
Allons-nous nous laisser ruiner sans rien dire ?
Qui pour les interpeller ? Pour leur faire dire la vérité sur l'anéantissement programmé du système français hérité de l'après 2de guerre mondiale.
Fillon l'ultra-catho n'a aucune chance a tous les coups les "vrais défenseurs de la laïcité Française" vont organiser une riposte laïque contre lui... euh .... ou pas quoi. :)
"l'attelage mort-né Juppé-Bayrou" et voilà vous aussi vous jouez à ce jeu-là Daniel. Et si vous vous plantiez ?
Pire : et si par ce genre de formules vous faisiez le jeu du désormais délétère fillonisme ?
- Pourquoi Jean-François Copé a-t-il obtenu ce score pitoyable?
- Parce que tous ceux qui s'apprêtaient à dépenser 2 euros pour voter pour lui ont préféré acheter 13 pains au chocolat.
C'est sans doute moi, mais n'est ce pas ridicule que Fillon soit le candidat de la droite ? Il est déprimé, psychorigide, presque aussi mou que Hollande, il croit des choses absurdes (un catho, quoi !). Je l'imagine en face de Donald Trump devant négocier le parapluie américain avec comme alliée Merkel, tous les deux offensés, et pas offensifs, par Trump.
Fou !
Pour ce qui est de Taubira, même si je la respecte beaucoup, ce serait difficile pour elle. Toutes ces manigances et les insultes de la Manif pour Tous, pour ne parler que de ça, elle ferait mieux de ne pas s'en mêler, il n'y a que des coups à prendre, et des gros.
Taubira, mais n'importe quoi !!!
On parle de l'élection présidentielle, pas d'un concours de beauté. A ce compte là, Omar Sy (personnalité préférée des français) président et on s'exonère du travail de réflexion et de mobilisation qu'implique une campagne présidentielle. Remarque ça nous ferait des vacances et le gars est sympa. Pour la présidentielle pourtant, un programme progressiste, élaboré par des citoyens volontaires et de nombreux experts thématiques auditionnés (Rimbert et Maler au sujet des médias par exemple) existe. Ce programme s'appelle "l'avenir en commun" et se donne pour objectif principal de défendre l'intérêt général humain. Dans les méthodes d'élaboration et de communication, c'est en soi un phénomène qui devrait intéresser ASI. Avec Fillon comme candidat de droite, ce programme porté par son candidat (et pas l'inverse comme l'implique le principe de la primaire) peut être au 2ème tour et gagner, mais pour ça il faut redevenir un tantinet sérieux. Merci Daniel, à bientôt.
Trop rigolo le forum où les gens s'engueulent sur Taubira pour commenter les résultats du 1er tour de la primaire de droite.
Sauf erreur de ma part, l'hypothèse Taubira en est au stade du souhait pour DS.
Lequel considère que le 2ème tour de ladite primaire est déjà joué.
Bof, comme dit Todd, on connaît maintenant la tronche de celui qui nous représentera à Berlin: un bigot thatchérien.

Sur le plan politique, ça ne changera rien, à part de façon marginale le score face à M LPen au second tour: entre un Sarko qui aurait fait du 58% et un Juppé qui aurait fait 68%...ben on aura Fillon Président à 63% contre Le Pen.
La belle affaire!
Ca valait le coup de s'inscrire à cette primaire et d'"adhérer aux valeurs de la droite et du centre" les crétins...tout ça pour faire tomber un Sarko grillé à l'avance!

Les gens ont l'air de s'étonner que le "peuple" de droite - ie les 4 millions de bourgeois réacs et libéraux qui constitue le coeur de cet électorat - choisisse un candidat à leur image.
Face à la débilité des media de la fausse gauche qui ont poussé à s'inscrire à cette primaire pour bloquer Sarko en votant Juppé - et ainsi "gauchisé" ce dernier contre son gré - la droite bon teint a répondu par un pied de nez en choisissant "son" candidat, bien de droite.

Si il y en a un qui doit faire la gueule, c'est Juppé: lui qui n'a jamais caché son mépris pour les socialistes et la gauche en général, voilà qu'il est en passe de louper l'occasion de sa vie à cause de ces mêmes idiots d'électeurs "de gauche" qui voulaient le soutenir contre Sarko...quelle ironie!

Il ne faut pas prendre non plus Fillon pour un enfant de coeur - sans mauvais jeu de mots: ce second couteau de Sarkozy a une revanche à prendre ("le patron c'est celui qui est élu, pas celui qui est nommé" dixit Sarko lorsque Fillon était son valet de chambre).
Il fait penser à un Ayrault - un autre second couteau - de droite sur le plan psychologique: sous des dehors affables et bien peignés, ces types sont obtus, obstinés, et surtout méprisent leurs opposants et révèlent un profil autocratique pas vraiment rassurant.

C'est le même profil de petit garçon bien élevé par une éducation catho typique de leur région d'origine, qui sont capables ensuite de chier sur la tête de leurs opposants, poliment et avec le sourire: Ayrault sur celle des opposants à NDLL, Fillon sur celle des profs lors de la réforme des retraites en 2003 - où il n'avait rien lâché après plusieurs semaines de grève.

Ces mecs sont des tueurs, et au-delà des apparences bien élevées, et des crèches dans les mairies pour amuser la galerie, il faut s'attendre avec Fillon à ce que ça saigne niveau dépenses publiques, destruction de postes de fonctionnaires et poursuite de la cure d'austérité.

Au moins, en prenant pour modèle Thatcher, qui a réussi en une décennie à peine à détruire ce qui restait à la fois de syndicats, de services publics et d'industrie en Grande Bretagne, on ne peut pas dire qu'il avance masqué...contrairement à un certain Hollande.
...on entend de ci de là : "les primaires deviennent une institution ..." sur quel fondement base-t-on cette proposition ?
Il semble que nous ayons à faire à la (re ?)naissance du vote censitaire non ? ...à 2€ le bout , pour l'instant , mais ensuite ?
Par souci d'exhaustivité, il faudrait rappeler que les cathos sont pédophiles, contre les préservatifs et ont brulé Galilée.

Tous, sans exception.
Voilà que l'INA rappelle ces mots de George Leonard qui disait en 1972 qu'il sera plus facile d'élire un président noir qu'un président femme aux USA...

Alors ne parlons pas de la France où élire une présidente noire relève des rêves les plus insensés ou de la prise de drogue à dose intense vu la misogynie caractérielle des Gaulois.

Tenez voici le portait d'une grande dame dont on entend jamais parler et dont la ville de Strasbourg a honoré de son nom sa bibliothèque principale : Olympe de Gouges qui fit la Déclaration des Droits de la Femme et de la Citoyenne
Elle réclama ces droits en disant : "La femme a le droit de monter sur l’échafaud ; elle doit avoir également celui de monter à la Tribune." On la remercia en la guillotinant.
Pas un mot sur notre artisan-boulanger ? :-)
Puis-je humblement faire observer à notre lider maximo que la Sarthe n'est pas l'Indre et que présenter le vainqueur de la première étape du steeple chase de la droite sous les traits du rabindranah Fillon (deux syllabes svp), c'est lui faire beaucoup d'honneur.

Ne pas se tromper de rabindranah !
Le ridicule, décidément, ne tue pas.
Les gens "de gauche" qui se sont déplacés pour aller voter ce week-end ont offert plus d'un million d'euros à la droite, plutôt que d'aider financièrement leur propre candidat.
Mais ce n'est pas tout, ils ont provoqué un deuxième tour qui, sans leur participation à ce scrutin n'aurait pas eu lieu, car en effet, sans leurs voix, François Fillon l'emportait dès le premier tour!
Le pire est à venir...
Ces électeurs "de gauche" ont bien failli permettre un deuxième tour opposant François Fillon et Nicolas Sarkozy.
En supposant que cet électorat de gauche a voté Juppé:
Une participation de la gauche à moins de 3% n'aurait pu empêcher la victoire au premier tour de François Fillon (entre 50 et 52% des voix de l'ensemble).
Une participation de la gauche se situant au-delà de ce seuil a automatiquement engendré la tenue d'un deuxième tour, en faisant baisser le score de Fillon.
La participation de la gauche nécessaire à partir de là pour éliminer Sarkozy du second tour était de 8%.
Si la participation de la gauche s'était située entre 3 et 8%, elle permettait à Sarkozy de se qualifier pour le second tour, et aurait obligé tous les gogos à retourner voter une deuxième fois et enrichir encore un peu plus ce parti réactionnaire et ultralibéral.
La bêtise du moinpirisme montre là, plus que ses limites, mais bien sa nullité absolue, sa logique perverse qui dépouille toute la politique de son sens et de ses enjeux.

Et après s'être trompé tant de fois, DS nous prédit désormais une large victoire de Christiane Taubira... sans commentaires.

Je retourne pour ma part lire les analyses de ceux qui font de la politique: http://melenchon.fr/
Refaites vos calculs ( calmement ) et vous constaterez que les 500.000 voix " de gauche " ( que vous présumez ) ont forcément participé à l'élimination de Monsieur Sarkozy.
Monsieur Sarkozy ne va plus pouvoir espérer invoquer une quelconque immunité, et va devoir faire confiance à la justice de son pays ( comme on dit )
Quant au deuxième tour, il parait raisonnable de penser que les électeurs de gauche vont s'en dispenser.
Je refais mes calculs, mais avant, faites les vôtres.
15% de l'électorat représente 600 000 électeurs.
Le score de Juppé, c'est 1 156 769 voix (à 14h52):
son score après déduction des voix de gauche, c'est donc 556 769 voix.
Mais, ce qui change surtout c'est le total de la participation sur lequel on se base pour calculer les pourcentages de chacun, et, 4 000 000 - 600 000, cela donne un corps électoral de 3 400 000 personnes, soit un François Fillon culminant à 53% (la mise à jour des résultats sur le site officiel accentue encore les résultats que j'avais obtenu plus tôt dans la mantinée).
Fillon à 53%, c'est une victoire dès le premier tour, et même si, c'est au prix de voir Sarkozy arriver en deuxième position, il est tellement loin derrière que l'humiliation reste intacte. Quant à Juppé, miroir aux alouettes pour gogos, il retourne à la place où on l'a envoyé en 95, c'est-à-dire à 16%.
Vous présumez que l'intégralité des " voix de gauche " vont vers Juppé ...( très hypothétique )
Vous annoncez 1.000.000 d'euros , soit 500.000 électeurs , puis vous passez à 600.000 ...
Vous présumez des résultats d'un deuxième tour Fillon Sarkozy ...
C'est toujours plus facile d'être péremptoire ... après ...
Bien vu, j'ai annoncé 1.000.000 euros pour arrondir, mais, si vous y tenez, c'est encore plus grave avec 1.200.000 euros, non?
Et ça marche aussi avec 500 000 électeurs de gauche.
Je ne présume d'aucun résultat au second tour, je dis que si on avait laissé la droite voter tranquillement, elle aurait élu dès le premier tour François Fillon (entre 50 et 53% du total des voix, si l'on supprime de ce total les voix "de gauche") et n'aurait pas profité de la manne de 1.200.000 euros que vient de lui offrir les électeurs "de gauche".
Comprenez-bien que je ne fais aucun pronostic ni a posteriori, ni sur l'éventuel-deuxième-tour-qui-aurait-pu-se-jouer-si...
En ce qui me concerne, je n'étais pas favorable au fait d'aller voter dans une primaire de droite. Je pense plus utile de s'investir dans une candidature de gauche dès maintenant (quelque soit le choix que chacun fait concernant cette candidature, le mien est fait...)
J'avais écrit, dans un précédent commentaire, que, s'il y avait une carte à jouer dans cette primaire de droite, c'était plutôt de faciliter la victoire de Nicolas Sarkozy, car seule cette candidature devait déboucher automatiquement sur une candidature de François Bayrou et, ainsi, diviser la droite à la présidentielle. Il aurait fallu beaucoup plus que 600.000 électeurs de gauche pour faire élire Sarkozy au second tour contre Fillon, je le constate aujourd'hui.
Mais tant pis, ce commentaire que je faisais alors était à prendre sur le ton de la plaisanterie, c'était une façon de moquer les savants calculs que l'on peut faire pour truquer une élection et qui discrédite la politique dans son ensemble et développe chez les gens une forme de cynisme.
Finalement, Fillon sera quand même élu, et il pourra remercier la gauche de lui avoir fourni un surcroît de trésorerie de l'ordre de 1.200.000 euros.
Vous êtes lumineux pour expliquer ce qui aurait dû être fait, une fois que c'est fait ...
Quant à discréditer la politique, ... c'est déjà fait depuis un certain temps
En politique, " le choix est rarement entre le bien et le mal , mais entre le pire et le moins mal", et assurer l'éviction de Sarkozy n'était déjà pas si mal...
Il faut savoir que toute ces extrapolations partent d'un sondage qui donnait 15% d'électeurs de gauche.
Et il faut savoir que le même sondage donnait 8% d'électeurs FN.

Comme nul ne sait la réalité du nombre d'électeurs "pas de droite", je m'étonne qu'il n'y a aucun calcul savant du même genre sur les FN: l'argent versé par eux, l'effet de leur choix, l'effet de l'absence de leurs bulletins, ne vienne compléter les analyses de ces chiffres.

Ce qu'on ne sait surtout pas c'est pour qui ont voté les gens de gauche, je pense que c'est aléatoire.
Je trouve ça assez hallucinant que vous reprochiez à ereip d'analyser les résultats des votes. S'il y a bien un moment où il faut tirer les leçons d'un vote c'est bien après le vote non ?
A lire vos commentaires il me semble ici que c'est vous, peut-être parce que vous vous sentez visé, qui cherchez à noyer le poisson.
Il me semble intéressant contrairement à ce que vous affirmez de constater, si cela s'avère être bien le cas, que les gens de gauche qui ont voté pour influencer le résultat n'ont pas eu forcément de prise sur ce résultat, et que au final ils n'ont bien servit qu'à donner 1 million d'euros à la droite.
Il me semble normal que ceux qui critiquent le vote par "calcul" ( et qui le critiquaient déjà avant le vote si je crois bien me rappeler ) pointent du doigt ce résultat, car il semble leur donner raison.
Aussi l'idée que vous auriez "assuré" l'élimination de Sarkozy n'est peut-être qu'une vue de l'esprit, ce qui la fait chère payée pour une vue de l'esprit.
Et j'espère que ceux qui ont donné 2 euros donneront au moins le double à un candidat de gauche pour l'aider dans sa campagne, sinon cela serait un comble.
vous reprochiez à ereip d'analyser les résultats des votes.

En faisant l'hypothèse que se gargariser de chiffres et de règles de trois soit une analyse des résultats du vote.
Je remarque au passage qu'après avoir tant reproché à Jean-Luc Mélenchon la "personnalisation", la figure de "l'homme providentiel". On est aujourd'hui à espérer qu'une "femme providentielle" qui n'a pas dit un mot de reproche à ce gouvernement depuis son départ, vienne pour nous sauver du méchant Fillon. Pourtant, Fillon, c'est bien tout sauf Sarkozy, non? C'est bien du moinprisme, non?
Et maintenant, toute la gauche incarnée par Christiane Taubira, ce n'est pas de la "personnalisation-de-la-vie-politique" "dont-on-crève"?
Qui sont ceux qui sont fascinés par les personnes finalement? Peut-être pas ceux que l'on croit.
Un truc super astucieux que vous auriez pu faire, Ereip, c'est donner aussi deux euros au candidat de votre coeur.
Et même, pour soulager votre conscience, vous auriez pu donner deux fois deux euros (soit quatre euros) ou trois fois deux euros (soit six euros). Ou plus.
Le fait de donner deux euros à un parti ennemi aurait peu être pour vous l'occasion de financer vos amis.
Au besoin, si le fait de donner deux euros à la droite vous empêchait de dormir, vous auriez pu emprunter pour donner quatre fois deux euros à vos amis (soit huit euros) ou même cinq fois deux euros (soit dix euros). Rien ne doit être un obstacle aux âmes bien nées qui défendent les valeurs sacrées auxquelles ils adhèrent.
L'éventuel surplus d'argent (l'organisation de cette primaire étant évalué par Solère entre 8 et 9 millions d'euro et le parti Les républicains en ayant avancé 5, l'opération devient rentable à partir de 2 millions de "cotisants") servira (sera dédié) au financement de la campagne présidentielle du gagnant exclusivement. Donner de l'argent à son meilleur ennemi, c'est aussi une bonne stratégie à double bandes.
Que voulez-vous, les gens de gauche ont du cœur, c'est bien connu.
On ne se refait pas.
j'ajouterais à cette réflexion pertinente qu'on lit maintenant sur les forums des "électeurs de gauche" qui vont aller voter au second tour pour Juppé, parce que Fillon est décidément trop réactionnaire. Tout ça parce que d'après ces grands stratèges, le vainqueur de la présidentielle ne peut venir que de l'UMP. Ca devient du délire. Le vote est dans 6 mois, la campagne a à peine commencé, les candidats ne sont même pas encore tous connus, mais ils ont déjà intégré la défaite, et en plus, ils vont financer le parti adverse! Et ils lui donnent de l'élan en plus, car un candidat choisi par 4 millions de votants a évidemment plus de poids que s'il n'était désigné que par 2,5 ou 3 millions de personnes.
J'espère que ces gens vont rester chez eux au second tour, Juppé étant de toute façon battu, il faut que Fillon apparaisse clairement pour ce qu'il est, le favori des sacristies.

Quant à évoquer Taubira, c'est encore un symptôme du Tout sauf Mélenchon. J'ai l'impression de lire Médiapart, où ils sont prêts à pousser n'importe qui : Macron, Montebourg, Jadot, Hamon, pourquoi pas Vincent Peillon ou Fleur Pellerin...
Vous critiquez les électeurs de gauche qui "ont déjà intégré la défaite" alors que, selon vous, rien n'est joué.
Et deux lignes plus bas, vous affirmez qu'ils doivent rester chez eux aux second tour de la primaire de la droite, "Juppé étant de toute façon battu"...
Votre boule de cristal me parait...imprévisible.
c'est parce que je ne place pas ces deux éléments sur le même plan. D'un côté on a des sondages réalisés 6 mois avant l'élection, de l'autre un premier tour de scrutin où 4 millions de personnes ont voté, et où Fillon a 18% d'avance sur Juppé. Ca me paraît tout simplement impossible pour Juppé de remonter son retard, en une semaine en plus.
Excellente rencontre Mélenchon - Polony (je sais qu'elle n'est pas très appréciée ici, mais il y a des gens de droite que j'aime bien)
En effet, ce dialogue est d'un niveau très supérieur à la concurrence. Ce Mélanchon est peut-être sous-estimé par les médias. Et je vois mal en quoi Mme Polony serait de droite " sur ce coup-là".
Disons de droite chevènementiste. Réac pour ce qui est du sociétal, mais effectivement bien de gauche pour l'essentiel.
effectivement bien de gauche pour l'essentiel.
Faut pas caser l' "Ecole" dans l'essentiel, alors !
"Et je vois mal en quoi Mme Polony serait de droite " sur ce coup-là"."
Pour se faire une idée Comité Orwell.
Leur bouquin "Bienvenue dans le pire des mondes" semble être d'un optimisme délirant.
Fillon serait très sollicité pour la nommer Ministre de l'Éducation Nationale.
Polony n'a jamais été de droite. Le dialogue est effectivement d'un bon niveau. C'est un moment devenu rare où Mélenchon met de côté le narcissisme et les poses grandguignolesques qu'il adopte (hélas) beaucoup trop souvent.
C'est un moment devenu rare où Mélenchon met de côté le narcissisme et les poses grandguignolesques qu'il adopte (hélas) beaucoup trop souvent.

La qualité de l'interview dépend souvent de l'intervieweur Polony n'est pas une journaliste "formatée" contrairement à ceux qui l'interrogeait samedi dernier http://www.programme-tv.net/news/tv/100397-onpc-violent-echange-entre-yann-moix-et-natacha-polony-video/

Ce ne sont plus des questions mais un interrogatoire et quelle que soit la réaction de l'interviewé ça tourne au grandguignol. Ce genre de journaliste porte une grande responsabilité dans le discrédit de la parole publique.

Moix et sa camarade sont insupportables et leur seul objectif est de " confondre" de "piéger" leur invité un caractériel comme Mélenchon a choisi d'aboyer plus fort que les chiens de garde c'est ce qui tourne parfois au ridicule.
Une critique du Monde sur son dernier essai "Bienvenue dans le pire des mondes", titrée "Natacha Polony se trompe de monde", débute ainsi :

Décidément, la mondialisation a bon dos. Politiques et observateurs de la vie publique s’en donnent à cœur joie pour lui imputer tous les maux de la planète, et notamment de cette France qui serait privée de prendre son destin en main. Le dernier essai de Natacha Polony, chroniqueuse au Figaro et journaliste qui berce nos matins sur Europe 1, s’inscrit dans cette veine identitaire.
Autant le dire d’emblée, si sa démonstration correspond à l’air du temps décliniste, elle collectionne les thèmes classiques d’une droite réactionnaire : l’école est en berne, le néolibéralisme annihile nos identités, l’Europe détruit les Etats, la démocratie est en panne, le communautarisme ronge les nations. Bref, rien de nouveau dans ce copier-coller d’idées reprises ici ou là, et surtout à son ancien mentor, Jean-Pierre Chevènement, lequel, contrairement à Natacha Polony, maîtrise...


J'ignore ce que Chevènement maîtrise mieux qu'elle, car n'étant pas abonné, je n'ai pas pu lire la suite, mais je veux bien qu'on m'explique en quoi les thèmes qu'elle développe, cités dans cet article, sont ceux d'une "droite réactionnaire".
C'est pourtant simple. " Le Monde" dit que ces thèmes sont réactionnaires, or " Le Monde" est de gauche, parce que c'est le journal de Plantu. Donc Polony est facho. D'ailleurs, elle est bienveillante à l'égard de Mélenchon, qui, Plantu l'a montré, est le symétrique de la Pen. Ervé, faut tout vous dire. Faites de la politique, écoutez RMC !
Ha Mélenchon et son mitterandisme indécrottable ! ...Faut plus lui rappeler cet époque ni son soutien de base à l'Europe il déraille souvent, je veux dire dans l'argumentaire mais dans le passionnel.

Notez bien que je parle de l'aspect affectueux de la chose et non du débat d'idée et stratégie à avancer à l'époque.

Intéressant cette observation sur Chevenement ( et devant une de ses ancienne affilié) durant cet époque et ses plans...ou absences de plans pour une alternative.

Il était ou d’ailleurs Chevauchement en 2012, et aujourd hui en 2016 ? Peur pour sa retraite le vieux ou quoi ?
Le mittérandisme que Mélenchon manifeste dans cette (intéressante) interview est en effet surprenant. Dans son récit de ses premiers contacts avec Mitterrand, on croit voir une groupie de Johnny Hallyday demandant un autographe à son idole.
Ha Mélenchon et son mitterandisme indécrottable ! ...Faut plus lui rappeler cet époque ni son soutien de base à l'Europe il déraille souvent, je veux dire dans l'argumentaire mais dans le passionnel.

Totalement d'accord avec vous il est incapable de tuer le père ses réponses sont d'une mauvaise foi assez consternante.
Oui en même temps j'arrive à comprendre cet admiration. Il nourri énormément de respect en vers l'homme, avec lequel il n'était pas forcément d'accord sur tout en politique (je suppose).

Franchement Polony méritait pas un tel retour. Réservons le aux plus méritant au vrais chien de garde et leur petit coups bas avec ses question-affirmation parait il objectif mais plein plein d'insinuation.
Mais ce n'est pas tout, ils ont provoqué un deuxième tour qui, sans leur participation à ce scrutin n'aurait pas eu lieu, car en effet, sans leurs voix, François Fillon l'emportait dès le premier tour!

Vous nous dites donc que sans leur participation, Sarkozy n'aurait pas été recalé à la troisième place, de façon aussi humiliante.
Et que sans leur participation, l'affaire était déjà pliée pour Fillon et sa légitimité assurée dès le premier tour.

Vous semblez trouver cela négatif. Moi au contraire je m'en réjouis.

Les gens "de gauche" qui se sont déplacés pour aller voter ce week-end ont offert plus d'un million d'euros à la droite, plutôt que d'aider financièrement leur propre candidat.

Et rien ne leur interdit d' "aider financièrement leur propre candidat" en allant voter, encore plus nombreux, à la primaire "de gauche".
En tous les cas, une chose est certaine, c'est qu'elle nous donne cette primaire l'occasion de remercier une nouvelle fois Hollande d'avoir complètement anéanti son parti et d'avoir totalement fait perdre l'envie de croire à ceux qui l'ont élu.

Et par dessus le marché, cet homme croit encore en une possible réélection, c'est un peu comme le père Noël croyant au père Noël ou d ieu en d ieu

Et en plus à la lecture des commentaires, je sens que nous sommes tous prêts d'une seule femme, d'un seul homme à nous taper de monsieur le curé doublé en plus d'un inquisiteur.

Ayez confiance, pauvres gens, la fine fleur de la pensée française va suffisamment se combattre pour déglinguer les meilleurs d'entre nous. A vous chers citoyens les joies de la retraite élastique et des 35 heures comme Macron les rêve, muries à point, à 39 heures voire plus.

Sans compter la misogynie et le racisme qui lui est l'apanage de tout l'échiquier politique et de tous les électeurs de notre bon vieux pays gaulois, fille aînée de l’Église.
Sarko étant l'ennemi à abattre et la surprise étant ce qu'elle est j'imagine que le scooter votait pour "droit dans ses bottes"...
On parle bien de la même Taubira Daniel ?

Celle qui avait voté la confiance à Balladur en 1993 ? Celle qui s'était abstenue sur le vote du budget de ce même gouvernement au programme ultra libéral ?
Celle qui a attendu tout le débat sur la déchéance de la nationalité pour en déduire, très tardivement, que c'était un projet scélérat ? Celle qui n'a pas exigé l'amnistie pour les syndicalistes condamnés injustement sous Sarkozy, reniant une énième promesse de Hollande ?
Celle qui était responsable de l'action publique quand un procureur zélé a pourchassé les goodyears - jusqu'au fin fond de leurs lits à 6 h du mat' alors que l'entreprise et ses cadres avaient retiré leurs plaintes - et a laissé faire cette indignité ?
Celle qui n'a rien eu à redire sur l'ANI, la loi Travail, la loi Renseignement, la mort de R. Fraysse ?

Non franchement Daniel, un grand non merci à ton hypothèse...
Mélanchon / Taubira, même combat: une élocution belliqueuse décorée de propos éclairés (quand ils citent les autres) à la seule fin d'entretenir la haine.
Leur pendant à droite, c'est pas Marine Le Pen, c'est bien pire que cela!......

Cependant, en-effet, Taubira pourrait gagner! Le terreau haineux est très fertile! A droite comme à gauche!
A moins que. Rêvons un peu. Pourquoi les divines surprises seraient-elles toujours pour la droite ?

Et la je me dis qu'enfin un journaliste ayant une certaine notoriété va envisager une recomposition du paysage de la gauche autour de Mélenchon.

A ben non there is no alternative en dehors du PS j'avais oublié...
"Jusqu'au bout, ils se seront plantés" puis "Fillon, je ne l'ai pas vu venir"...
Plus simple de commencer par:
"jusqu'au bout, nous nous sommes encore plantés...
Et encore
pourquoi jusqu'au bout? c'est pas fini...
Perso j'en avais l'intuition, ne voyant pas vraiment papy-mou-dans-ses-bottes ou sakadhafiznogoud séduire ma vieille mère conservatrice, dans la vraie vie, de droite parce que, pasquaienne/chiraquienne... en effet elle "aime bien ce garçon", avec son château et ses enfants chrétiens en polo lacoste.
Tout le monde a autour de soi des gens super-représentatifs, et en parlant avec eux on peut voir venir...
"dans l'ordre, et pour n'énumérer que les déclarés, Mélenchon, Filoche, Lienemann, Hamon, Montebourg, Macron (essayons, cette fois, de n'oublier personne).

A moins que. Rêvons un peu. Pourquoi les divines surprises seraient-elles toujours pour la droite ? "


Ah oui? Vous n'oubliez personne? En êtes vous si sûrs?
Que se passe t-il si dans vos angles morts ?
Pas de Lordon ou de Todd pour dire la messe?
Et les nuit-de-boutistes et les pirates et les Indignés et les citoyens pour la démocratie réelle et ceux qui ont lâché la TV pour la permaculture et les zadistes et leurs ramifications mystérieuses, et.. et... ?
Que savez vous des germinations d'un peuple qui se recompose? Voilà les effets pervers aussi de l'Etat d'urgence... Car si surgissent, un peu partout et de manière inquiétante, -ce qui était recherché en effet avec cet état d'urgence et de terreur étatique-, à savoir la division du peuple, la montée en armes et en cagoules noires, d'armées de vigiles, de milices secrètes, de petits et gros cons testotéronés lâchés en roue libre, se forment aussi dans l'ombre, une autre couleur noire bien plus précieuse, brillante et mystérieuse, le noir de toutes nos couleurs.
Et si vous ne la voyez pas venir cette couleur étrange, c'est tant pis (pour Mélenchon et pour Taubira) mais c'est tant mieux.
Hier soir, avant de connaître les résultats définitifs, j'ai compris que Sarkozy était éliminé, lorsque j'ai réussi à décrypter ce message codé, posté sur Twitter :
La Rolex est tombée dans la friteuse... je répète... la Rolex est tombée dans la friteuse.
De l'utilité des réseaux sociaux, à condition de savoir faire le tri.
Face à la droite extrême et l'extrême droite, le plus raisonnable, ce serait JL Mélenchon.
Dès hier soir, Sarko a visité ses nouveaux bureaux : sommaire, mais coquet.
Je ne vois pas trop ce que Macron a de gauche et lui-même s'en défend, donc le classer avec Mélenchon, Filoche et autres ne va pas.
Lui aussi est moussé dans les médias mais je doute que les Français soient si dupes et si avides d'un Macron mou, pas crédible et absolument pas charismatique.

Ceci dit, on peut aussi citer François Asselineau qui devrait arriver à être candidat - et qu'on ne cite jamais. Lui aussi pourrait être celui qui vient jouer les troubles fêtes.

Qu'en pensez-vous ?
Sarkozy ratiboisé. Je ne peux cacher mon plaisir.
Je n'entendrai plus son discours vulgaire et menteur toujours largement relayé sur les ondes de Radio-France (pour les autres stations je ne sais pas).

Quand à Christiane Taubira, une ancienne de chez Tapie et avaleuse de couleuvre de chez Hollande... Vraiment, on pas quelque chose de plus insoumis en rayon? Je crois bien que si.
Daniel dit "et j'espère que cette fois je n'ai oublié personne" : et Yannick Jadot , il a la peste ?
Si Taubira se présente ce sera la revanche attendu après tant d'années de silence gêné d'Hollande sur sa, notre réforme du mariage égalitaire.

Fillon /Taubira/Le Pen, quelle campagne se serait ! Encore une fois, chaque fois qu'il est question de perdre, ce sera à une femme de s'y coller. Ce serait la seule à gauche qui me ferait voter pour elle dès le premier tour.
le dernier § de l'article fonctionne aussi, et même mieux, avec Gérard FILOCHE. Car j'ose espérer que "l'image de gauche qu'appelle la droite Fillon" ne sera plus JAMAIS incarnée par des personnes comme TAUBIRA, VALLS, HOLLANDE & Co. "l'image de gauche qu'appelle la droite Fillon", l'anti-Fillon c'est l'antilibéralisme, c'est la revalorisation du Code du travail etc. L'anti-Fillon, la gauche quoi!, ça ne peut pas être du Fillon!!!
J'adore ces présentations de Taubira en modèle de vertu. Pitoyable.
Les sondeurs sont une nouvelle fois aux fraises.
Mais rien ne les arrête ces gens là.
Ils vont continuer de plus belle dans les semaines qui viennent !

Les sondeurs sont comme les banquiers : ils ne font que des conneries, mais continuent comme si de rien était ...
De quoi légitimer une fois de plus la maxime : plus c'est gros, mieux ça passe.

Une bonne nouvelle dans tout ça : on est (pour l'instant ?) débarrassé de l'agité-du-bocal.

PatriceNoDRM
Yes Je n'ai pas vu Fillon arriver mais c'est normal un réac peut en cacher un autre, et le principal était de faire boire la pâtée à l'escroc bandit remisé de Justice de Neuilly.

Au moins voilà ce que les sondages n'avaient pas prévu et qui remet du baume au cœur l'instant d'un instant car le sarthois catho, ce n'est pas de la rillettes tous les jours.

Maintenant à la lecture de cette chronique, on en vient presque à rêver.
Du genre "I have a dream, Ich habe einen Traum, ikh hob a kholem, Yo tengo un sueño,... J'ai un rêve"
La France plus forte que les autres, une première femme présidente, une première femme présidente venue de Guyane

Non mais atterri mec, tu vois le genre, c'est comme si demain la fumée blanche annonçait que le nouveau pape était noir et que c'était une papesse. De quoi faire vomir toutes les rillettes et tripes du Mans à Caen et de Nice à Lille. Quel beau dégueulis.

Non ils préfèrent tous s'unir à rester désunis pour être certains de perdre et servir du 39 heures au "peuple" et du 65 ans assuré.

Racisme et misogynie sont les deux mamelles de la France

Mais néanmoins, s'ils se mettaient tous d'accord et s'unissent... I have a dream à cause de ce Daniel Schneidermann qui essaye juste de provoquer, histoire de s'en remettre d'un problème mécanique certainement avec son fichu scooter qui comme nous n'avait pas vu Fillon dans son GPS.
Bonjour
Laissons à Didier Porte le mot de la fin.
Daniel, la marque de votre scooter est Vespa…sienne.
Vous n'avez pas vu venir Fillon, vous n'êtes pas visionnaire ! Encore moins si vous imaginez que Taubira pourrait rassembler la gauche. C'est une femme qui ne sait que diviser. Pitié pour nous
Vous n'avez pas, comme tous les médias, le moindre mot pour Mélenchon, je ne comprends pas ce rejet.
Marine Le Pen doit se réjouir du succès de Fillon qui, au second tour des Présidentielles, sera confronté à son bilan comme premier ministre durant tout le mandat de Sarkozy et elle saura le lui rappeler, ce que les journalistes n'ont pas fait, bien entendu.
Dans une telle hypothèse, crédible, le peuple de gauche sera-t-il assez c.n pour voter Fillon ?
Et comme la semaine dernière, je n'ai qu'un mot d'ordre "courage fuillons"
Franchement, Taubira!!! Elle a épousé toutes les politiquesxde Hollande depuis 2012, jusqu'à ce que son patron, Baylet, ai pris la place et le maroquin! Taubira la tombeuse, avec Chevenement, de Jospib en 2002! Taubira la compagne de route de Tapie au PRG! Vous êtes tombé sur la tête ce week-end? Taubira! Appartient à cette droite qui se dit de gauche pour syphonner les voix! Taubira ministre de l'injusticen'a rien fait: les prison sont toujours ausdi pleines, misereuses, son ami Cahumaindanslesac court toujours... Oui le mariage des homos.. quelleinstitution progressiste et de gauche, le mariage. Et ncimporte qui, meme Urvoas, mele Cazeneuve, l'aurait fait si ils avaient eu le portefeuille ministeriel! Franchement Daniel, vous êtes decevant. Ou reveollez vous!!!
Franchement, Taubira!!! Elle a épousé toutes les politiquesu de Hollande depuis 2012, jusqu'à ce que son patron, Baylet, ai pris la place et le maroquin! Taubira la tombeuse, avec Chevenement, de Jospin en 2002! Taubira la compagne de route de Tapie au PRG! Vous êtes tombé sur la tête ce week-end? Taubira! Appartient à cette droite qui se dit de gauche pour syphonner les voix! Taubira ministre de l'injustice n'a rien fait: les prisons sont toujours aussi pleines, misereuses, son ami Cahumaindanslesac court toujours... Oui le mariage des homosexuels.. quelle institution progressiste et de gauche, le mariage! Et n'importe qui, meme Urvoas, meme Cazeneuve, l'aurait fait si ils avaient eu le portefeuille ministeriel! Franchement Daniel, vous êtes decevant. Ou reveillez vous!!! Ca doit être le soporifique Fillon qui agit!
J'ai adoré votre analyse Daniel (et j'ai même failli la partager...) mais, franchement, vos solutions me laissent perplexe ! Taubira ! non mais allo quoi !
Face à un candidat de droite dure, réac, assumé, mordant sur l'électorat Lepen, il faudra un candidat de gauche (la vraie gauche !) aux antipodes du programme dévastateur qui nous est annoncé ! Suivez mon regard :

face à FILLON, MELENCHON !!!

les autres, tous les autres que vous avez énumérés ne sont pas crédibles ou cramés, Taubira en premier !
Oh, les copains, copines...toujours à la recherche de la femme ou de l'homme providentiel, image fantasmée du (de la) sauveur (euse) des valeurs de gauche dissoutes depuis bien longtemps dans un capitalisme libéralisé...

Un maître, une maîtresse qui fera rêver, puis qui nous décevra...Serions-nous les esclaves permanents attendant la naissance providentielle de celle ou celui qui aura la marque et qui aura le "droit" de nous flageller?

Nous approchons de Noêl.

Desproges disait à peu près: "les enfants croient au Père Noël, les adultes votent..."
Je cite : " hisser au second tour, c'est Taubira. Lyrique, iconique, porteuse de la réforme la plus courageuse du quinquennat, Taubira est l'anti-Fillon parfaite, l'image de gauche qu'appelle la droite Fillon."
Décidément nous n'avons pas les mêmes souvenirs. Outre que Mme Taubira a eu un parcours sinueux comme sa présence sur une liste B. Tapi mais mettons cela sur le passé avec ses crédits et ses débits, elle a été ministre et en tant que ministre elle est comptable non seulement du bilan de son ministère mais tout également de celui du gouvernement. Ce bilan n'est pas celui de la décennie précédente, il est récent et certains sont encore à payer ces choix.
Pour compléter ce qui précède une petite vidéo qui sans être exhaustive résume bien ce bilan : http://osonscauser.com/demission-de-taubira-le-bilan-cest-maintenant/
Ah, tout y passera pour éviter le vilain Mélenchon...

Ça demeure une énigme, pour moi. Pourquoi ce haro sur Mélenchon ? Mystère. Mais si vous savez des choses (je ne sais pas, un portrait de Pol-Pot accroché au-dessus de son lit, un autographe de Poutine ?) qui accréditent la thèse d'un homme dangereux, dites-le nous, de grâce...

Que Taubira, qui a été la caution de gauche d'un gouvernement de droite (au même titre qu'un Montebourg), soit le remède miracle, cela me laisse assez circonspect...
Taubira est nulle à chier.

Le fait d'être noire n'est pas une qualité en soi. Cf. Barack Obama, ses assassinats ciblés et ses guerres qui ont ravagé le Moyen Orient.

Taubira est incohérente. Tiens tiens l'indépendance de la Guyane ne l'intéresse plus ? Elle a abandonné l'idée d'être présidente de la Guyane indépendante ? La soupe est meilleure quand on reste dans la maison France sur laquelle on n'a pas cessé de cracher ?

Avez-vous entendu Taubira émettre une quelconque idée en économie ? Non car c'est la politicienne de revendications sectorielles dans le plus pur style victimaire.

C'est la candidate idéale pour la gauche sociétale qui veut le statut co économique. Comme Obama, une personne qui versera des larmes sur les inégalités mais dont on est assurée qu'elle ne fera rien car au fond d'elle est persuadée que c'est dans l'ordre des choses. Deux bons comédiens.

Ce qui est bien pour la gauche avec une candidature Taubira, c'est que si elle perd la gauche pourra mettre la défaite sur le compte du racisme ou de la misogynie.
Taubira, femme, noire, ex-indépendantiste, humaniste et cultivée.
Honnie des misogynes, des racistes, des nationalistes et des beaufs, c'est-à-dire de ceux qui composent la majorité du corps électoral.
Ils sont nombreux à avoir rabattu son caquet à Nicolas Sarkozy, et pas seulement ceux de gauche. Merci à eux de nous avoir ainsi débarrassés des diatribes indigestes du roi de la frite.
Il nous reste maintenant à subir les débordements des cathos ultra-libéraux....Là où la générosité religieuse va rendre les pauvres encore plus pauvres, supprimer des fonctionnaires dans les hôpitaux déjà en difficulté , des enseignants ,des fonctionnaires territoriaux etc etc. Sous ses dehors bien polis, le leader nouveau est redoutablement droite-dure.
Formons le vœu qu'Alain Juppé l'emporte dimanche prochain et attendons les primaires de la gauche .Mais avant, demandons lui ce qu'il entend par "bilan calamiteux de la gauche". Ce propos lui a malencontreusement échappé je suppose.
La nouvelle figure particulièrement perverse de l'éternel Hollande bashing schneidermannien : l'éloge de Christiane Taubira. Que ne l'a-t-il défendue quand elle était ministre du "Normaland" !
Taubira, pour toujours plus de répression syndicale.
Moi aussi je l’attends mais, se déclarera-t-elle...
Ouf ! Exit, le petit excité. Place au papiste ultralibéral.
Vous oubliez la possibilité que Fillon soit battu au second tour des primaires... les lois de l'absurdie sont impénétrables ! ;-)
La droite comme on l'aime, everywhere. Celle du bienfait de la colonisation, des vrais Gaulois. Fillon et Juppé peuvent s'en réclamer, eux. Pas comme ces immigrés hongrois qui veulent nous en montrer !

L'homme blanc hétéro chrétien anti avortement, le chef de famille reprend du poil de la bête.

Il ne veut pas mourir, il sursaute, tressaille. IL mène son combat avec son ami PIB. Pendant que les Canadiens veulent nous fourguer
le CETA, ils instaurent un visa pour les Européens : pour que les marchandises circulent, les gens doivent rester chez eux. La droite
" on est chez nous" a de beaux jours devant elle. Fermons les frontières aux humains. Ouvrons les au reste, aux Rafales et bombinettes
intelligentes, chirurgicales ( même plus besoin d'envoyer les médecins, héhé :-) ), démocratisantes.

Des fois, j'aimerais être de droite, pour voir ce que ça fait. Juste un court instant, faut pas exagérer non plus.

Ça c'est cadeau.
Je me demande si le fait d'être allé voter à la primaire de droite ne vous a pas fait sauter quelques neurones.
Ca a commencé avec l'élection de Trump, en cas de victoire de Le Pen j'ai peur de vous perdre !

C'est le plus stupide de tous les 9:15.

Fallait pas commenter ! Je sais pas, parler de la tempête, des p'tits oiseaux, que sais-je !
c'est con pour Bruno Le Maire, car avec 3% aux primaires de droite, s'il avait choisi l'PS, il avait une chance d'être premier ministre....
"Je suis comme ça. On ne change pas."
Nicolas Sarkosy, hier soir.
Taubira président! Mieux que Barack Obama et la mère Clinton réunis!
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.