73
Commentaires

La Presse Libre prend son envol

Enfin ! Retenez bien cette date du 9 août. C'est peut-être bien le 9 août 2016, au coeur de l'été, que la presse indépendante en ligne aura franchi un cap décisif : la constitution d'un portail groupé d'abonnement en ligne. Nous venons d'en avertir par mail tous nos abonnés : La Presse Libre est née, et bien née.

Derniers commentaires

Où en est La Presse Libre?
L'abonnement annuel à @si est-il maintenu?
La Presse Libre prend son envol


Putain ! Ça sent le marketing à plein nez.

Je commence par la fin. « prend son envol ». Je ne vais pas vous faire un cours d’histoire, mais la liberté de la presse a-t-elle attendu les accords entre truc et machin pour se manifester ?

C’est la presse ou la liberté qui s’envole ?

Je continue par le début « La presse libre » Libre de qui ? Libre de quoi ?

Libre de qui ? Au pays où Drahi et Bolloré, pour ne citer qu’eux règnent en maîtres, être libre, c’est avoir su se rendre indépendant des puissances d’argent.

Libre de qui toujours, c’est permettre à tous, même ceux qui vous chagrinent, (coucou Varlin ! ) de s’exprimer.

Libre de quoi ? Des sempiternels marronniers, de la pensée du jour qui se veut branchouille, et qui n’existera plus demain, libre de ne pas sauter sur « l’événement » avec tous les chiens de la meute.

Parce qu’Arrêt sur Images, comme son nom l’indique, ce n’est pas la presse libre. C’est le regard sur la presse qui se prétend libre.

Parce qu’Arrêt sur Images n’a pas besoin de prendre son envol. Sinon nous ne serions pas là.
@ Mona...
Je reformule ta phrase
La Presse Libre est une utopie qui doit se réaliser pour la survie de la liberté de penser , d'analyser , de décrypter , de résister .
en :
La Presse Libre est une nécessité qui doit être réaliser (pour la survie de la liberté de penser , d'analyser , de décrypter , de résister) par ceux qui veulent être "acteurs" de leur vie et non simples "spectateurs" passifs mais râleurs/critiqueurs/conseilleurs/et autres ***eurs.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Impossible de finaliser les abonnements. Normal ?
Les plantages du site constatés aujourd'hui ( "The database connection failed.") sont-ils liés à la mise en place
de cette nouvelle fonctionnalité ?
Je profite d'un rare moment de up du site pour vous indiquer que :

The database connection failed. Please check your database configuration in include/db/config.php. If the configuration is okay, check if the database server is running.

Ça sent la fin. Le bout du rouleau toussa.... ! :-(((
A propos des articles, est-ce qu'on ne pourrait pas avoir une sorte de carte virtuelle en plus des abonnements, qui nous permettrait d'avoir un nombre d'articles limité, genre 40, sur les autres sites qui font partie du panel, mais auxquels on n'est pas abonné ?
Par exemple, je trouve NextImpact intéressant, mais c'est trop spécialisé et trop technique pour que je trouve un intérêt à m'abonner, même si c'est bon marché. Mais pouvoir picorer des articles parfois, et en illimité dans le temps, je trouverais ça génial.

Je pense surtout à ça quand je trouve des articles pas mal sur Libé ou Le Monde, mais réservés aux abonnés. Je me dis que je serais prête à payer pour un nombre d'articles limités, histoire de ne pas ressortir ma carte bancaire trop souvent, parce que c'est quand même périlleux sur le web.
Et si je ne m'abonne pas à ces journaux, c'est parce que je n'aime pas être injuriée à chaque fois que je ne vote pas comme ils voudraient, sans parler de Libé qui ne lit que les titres des dépêches AFP, mais qui a tout de même toujours un avis bien net sur des évènements dont il ne sait rien.
Pas question de leur donner de l'argent tous les mois.
Et je ne pense pas qu'ils répondent aux critères de la Presse Libre, mais c'est juste que l'idée de la carte virtuelle ou du forfait 40 articles me plaît bien.
"Entre la vieille presse, aux mains des oligarques français"
J'aurais bien aimé que vous rajoutiez: "à quelques exceptions près". Le Canard, certes, mais d'autres aussi qui persistent à rester sur papier, sans pub et sans oligarque ou presque.
Pas mal ce concept d'un tableau de bord unique pour tous les fournisseurs de contenu indépendant de la publicité. Sont-ils aussi indépendant de toutes autres activités hors la presse ?
L'idéal serait que ce portail acceuil toute entreprise de presse (réellement) indépendante, les frais de fonctionnement serait assuré par un pourcentage sur les transactions. Atlantico, TV liberté devrait, s'il respecte les critères, pourvoir en faire partie. Est-ce le cas ou la liberté a ses limites?
Dans ces conditions, vous pourriez même avoir une régie publicitaire respectueuse du lecteur (pub non intrusive) et où l'annonceur ne peut pas choisir ses titres, il passe sur tous ou aucun. Le contenu reste donc indépendant de la pub (et l'annonceur touche tout public sans pouvoir être traité de facho ou de gaucho car il ne maîtrise pas le support).
À la lecture de certains posts ci-dessus, je constate que ces asinautes non pas [bien] lus [complètement] le site
https://beta.lapresselibre.fr/
Remarquons que Chrome considère https://www.lapresselibre.fr comme un site dangereux !

Il existe déjà PRESSE LIBRE INTERNATIONALE

À propos du mot LIBRE.
Presse Libre n'a pas une connotation suffiante pour votre projet à mon sens...
J'eusse préféré LIBRE ET INDEPENDANTE (ce n'est pas un pléonasme), qui accentue par cette redondance dans le sens de AUTONOME le caractère des "acteurs" [les sites participant] de ce portail.

Questions subsidiaires :
INpact MediaGroup, SARL de presse a déposé à INPI le nom PRESSE LIBRE dans les classes :
16 : Produits de l'imprimerie
25 : Vêtements ; chaussures ; chapellerie
35 : Publicité ; gestion des affaires commerciales ; administration commerciale ; travaux de bureau
38 : Télécommunications

Pourquoi la classe 35 : Publicité ?
Pourquoi pas la classe 41 : Éducation ; formation ; divertissement ; activités sportives et culturelles ?
Bonjour,

Même si je trouve cette initiative plutôt intéressante, je m'interroge sur le timing : "C'est peut-être bien le 9 août 2016, au coeur de l'été, que la presse indépendante en ligne aura franchi un cap décisif : la constitution d'un portail groupé d'abonnement en ligne.".

N'aurait-il pas été plus "productif" d'annoncer ceci officiellement à la rentrée en septembre ? Histoire d'avoir un maximum d'impact ?

A+
C'est une excellente nouvelle, un grand merci !
Vous avez bien raison de vous regrouper et de créer ce réseau.
Bon été !
Dans la FAQ :

"Si je dispose déjà d'un abonnement chez certains partenaires, puis-je tout de même bénéficier d'une réduction ?
Oui, vous avez la possibilité de lier votre compte La Presse Libre avec des abonnements déjà en place. Ils seront ainsi pris en compte dans le calcul de votre réduction chaque mois, tant qu'ils seront actifs."

Je ne suis pas sûre de comprendre... J'ai un abonnement chez ASI et HS, est-ce que j'ai droit à une réduction sans m'abonner à un nouveau site ? Il ne semble pas que ce soit possible sur la plateforme...
Abonnée de la première minute à @si, je suis de tous ses combats. Si je trouve l'initiative excellente, j'attends une diversification de l'offre : Médiapart auquel je suis abonnée mais aussi Là-bas, si j'y suis. J'ai été abonnée à Hors-série pendant la première année sans trouver mes marques ce que je déplore d'ailleurs;

Comme l'a dit un(e) @sinaute, affaire à suivre!
À quand une chaine de télé de la presse libre ?
La possibilité d'abonnement annuel subsiste-t-elle ?
Et d'autres sites, dont je ne suis pas pour l'instant autorisé à vous révéler les noms (mais je piaffe !), devraient très vite faire partie de la troisième fournée.
Piaffer > Piaf > Oiseau > Canard > Canard PC ?
Illuminati Confirmed !
Avec la version en ligne qui arrive prochainement ça serait parfait !
Hum pas Médiapart. La grosse question c'est pourquoi ? Sans doute n'ont-ils pas voulu, mais j'aimerai bien connaitre leurs raisons.
Pour l'instant, tous les partenaires ne sont pas encore connus. Une troisième salve a été annoncée. Peut être Mediapart en fait partie. En tout cas ils ont été approchés parce qu'ils suivent la presse libre sur twitter
au passage, tant qu'on y est, j'aime beaucoup Mediapart, par contre si on compare les démarches nécessaires pour résilier un abonnement:
chez médiapart on est quand même dans les techniques les plus indignes de marketing, l'info est très difficilement trouvable, il faut envoyer un courrier papier à une adresse à Poitiers. on en parle ici:
https://blogs.mediapart.fr/leg/blog/270114/resiliation
ça ajouté à l'abonnement à 1 euro le premier mois avec reconduction automatique et on est à la limite du malhonnête.
chez arrêt sur images c'est un bouton "suspendre son abonnement" trouvable en un clic dans l'interface de gestion du compte. Idem chez hors-série.
Chez "les jours", on annule son abonnement par mail.
Le genre de pratique utilisé par mediapart est ultra courante, et n'en est pas moins une technique toute à fait consciente et honteuse de "desincitation": plus la démarche est complexe, moins les utilisateurs y auront recours parce que ça demande un peu plus de temps (et qu'ils auront tendance à oublier ou changer d'avis). Il n'y a AUCUNE raison technique de ne pas rendre le désabonnement aussi simple que l'abonnement. (j’espère que "la presse libre" adoptera aussi un système simple, très interessant en tout cas, je n'ai jamais compris comment profiter des offres cumulées si on était déja abonné à un site).
T'ain c'est ENCORE le cas ?
Ils mériteraient que je me re-désabonne juste par principe !
Je me suis désabonné par mel.
je sais pas, si on clique sur "options" dans la rubrique abonnement (espace personnel), ça explique qu'il faut envoyer un courrier pour la résiliation, ou
"si vous résidez hors de France Métropolitaine ou que vous ne pouvez vous déplacer, merci de nous contacter par mail : contact@mediapart.fr". Un simple mail pour tout le monde aurait déja été plus correct.
Sur les "dysfonctionnements" de Médiapart, j'ai rédigé deux articles donnés en lien plus haut.

Et je ne suis pas le seul à l'avoir fait. Pour rien : ces gens-là ne répondent que quand il pleut des fers à repasser.
Je viens de lire l’article de LEG et les commentaires.

C'est carabiné !
LEG ??
Pseudo de l'abonné mécontent (la moitié des gens qui ont commenté chez lui se sont barrés)
Ravi. le seul truc négatif que je trouve sur Médiapart c'est le niveau bas de plafond et propagandiste des commentaires.
J'ai plusieurs fois hésité à m'abonner à Mediapart. Le prix m'en dissuadait, surtout dans ma période chômage. Vu ce que vous tous en dites, je vais laisser tomber pour le moment.

Parce que de ce coté là, ASI, c'est réglo:
- Abonnement/ désabonnement facile
- tarif chômeur, RSA, étudiant
Et même un abonnement "gratis": "je suis fauché jusqu'à la gueule et j'ai la connexion internet sur le PC de l'assoc qui me permet de chercher du boulot entre deux nuits sous les ponts de Paris".
Avec pour compenser, un abonnement: "soutenez arrêt sur image".
Hello Eärendil

Mediapart a bien évidemment été approché. Ils ont manifesté leur intérêt pour le projet, mais n'ont donné aucune réponse pour l'instant, sans doute accaparés par d'autres priorités. Je crois traduire l'opinion de tous les medias fondateurs en souhaitant vivement qu'ils rejoignent La Presse Libre, le plus vite possible. Compte tenu de la dimension collective de leur démarche depuis leurs débuts, notamment à travers leur investissement dans notre syndicat commun, le SPIIL, en faveur de l'émergence d'une presse indépendante, j'ai du mal à imaginer qu'il puisse en aller autrement. Mais ce n'est que mon opinion, hein...
n'ont donné aucune réponse pour l'instant, sans doute accaparés par d'autres priorités

Si leur priorité est de réparer l'espace commentaires des abonnés (on est plusieurs à les avoir quittés devant leur absence de réaction concrète depuis au moins huit mois), on veut bien. Ici, à côté, c'est de la soie.

S'ils mettent autant de rapidité à manifester leur intérêt, vous pouvez vous la mettre sur l'oreille.

J'ai raconté ça sur mon canalblog :

lien
Abonnés qui peuvent publier de très bons articles :

https://blogs.mediapart.fr/ermler/blog/080816/le-president-lhistoire-et-lepouvante-qui-vient/commentaireslien
http://misentrop2.canalblog.com/archives/2016/06/20/33989328.html

Lire aussi les commentaires, instructifs
https://blogs.mediapart.fr/bruno-doguet/blog/160616/lhebdo-du-club-le-fil-reuters-dactualites-un-nouveau-service-pour-nos-abonnes

Dernier article du responsable du Club, qui depuis "fait le mort". 239 commentaires, 8 Recommandés. Chiffres impitoyables...
Bonne initiative.
pensez-vous ouvrir le portail à la presse libre régionale ?( je pense à CQFD en région PACA) à la presse écolo ? ( je pense à Reporterre et à Bastamag )
Très beau projet ! Si cela peut permettre de financer une palette de magazines numériques sur des thèmes plus large, je suis preneur ! Un prix plus bas et un parcours de paiement plus simple va enfin m'inciter à m'abonner à Next INpact, que je suis gratuitement depuis trop longtemps, et pourquoi pas d'autres plus tard...
Beau projet, affaire à suivre.

J'observe que Médiapart n'en fait pas partie, tant mieux. Dans le pigeonnage d'abonnés, c'est le top.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.