148
Commentaires

La Macronie en état de peur

Commentaires préférés des abonnés

BFM ne diffuse pas ce genre d'image car un pays capable de cela n'a, en réalité et pour reprendre les termes de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen, "point de constitution".


Comme BFM ne communique pas sur la mort de cette pauvre femme (...)

Todd nous préviens depuis dimanche que le vrai risque, la suite logique en 'état, après les éventements de samedi dernier, était celui d'un coup d’État. 

Et toute cette semaine nous assistons à ce qui ressemble à la préparation de celui ci.

Des in(...)

La cohérence des réponses des gouvernants est à la hauteur de leur incompétence. 

Loi sur la fessée qui traumatise les enfants et j'y souscris sans les débordements pseudo-psychologiques utilisés par des marcheurs gentils et propres. 

De l'au(...)

Derniers commentaires

Sarko invité à déjeuner à l'Elysée vendredi  !!!!!!!  Pourquoi ne pas faire appel à un" conseilleur génial". On croit rêver...

Profitez de votre pouvoir ! Vous semblez jouir dans votre pantallon à humilier des enfants ! Si vous êtes un homme, sans doute flic en civil, un gradé,  dont on devine la préférence électorale, montrez-vous !

MACRON  &  LREM : Le fascisme en Marche.

Enseignant en lycée, j’ai suggéré à mes collègues de sortir du lycée pour nous agenouiller le front contre un mur pour signifier l’horreur que cela inspire (sans succès pour l’instan). Et les gilets jaunes feraient bien de s’agenouiller de même dès le début des manifestations de samedi : non violence et honte à Macron et à sa clique.

Le défenseur des droits a ouvert une enquête sur l'interpellation des 151 jeunes à Mantes-la-Jolie. 


Voilà, nous sommes toujours en Etat de droit.

Macron t'es foutu, la jeunesse est à genoux


On humilie jamais en vain

c'est comme planter un grain dans une bonne terre de ressentiment

Le problème c'est, est ce que notre petit pays a les moyens de lutter seul contre un capitalisme mondial ultra libéral ? il faudrait des gilets jaunes dans le monde entier ... L'autre interrogation que j'ai  c'est , est ce que ceux qui ont élu Trump (qui n'a rien à faire du climat entre autre) sont l'équivalent des gilets jaunes  ? Si oui, cela pose question. Ce serait très interessant de le savoir....

Chaque jour qui passe nous conforte dans l'idée que Macron n'est pas à sa place.

Il existe un vocabulaire de la propagande: les propos "glaçants" des manifestants, les "menaces inquiétantes" du futur, le "carnage" à l' Arc de Triomphe, et des méthodes: la censure de l' expression des "lecteurs/témoins. participants" dans les courriers, fora, et autres RezSoc', l' amalgame et la confusion, l' oblitération des faits gênants, et le conditionnement...Nos lemmings médiatiques postulant, déjà, l' intrinsèque responsabilité des morts civils à venir!

Des discours scandés d' Adolf, aux radotages de Pétain, de la "chienlit" gaulliste aux "factieux" de Castagner & Co, le discours présent du pouvoir ne "prouve" qu' une chose: le sempiternel de la bêtise!

Après, et de mon expérience personnelle, les gens agenouillés, les mains sur la tête précèdent, trop souvent, les gens allongés, une balle dans la tête.

Carpe diem...

La question que je me pose depuis hier : que se passe-t-il si les momes ne restent pas dans cette position grotesque ? S'ils s'assoient en tailleur, s'ils baissent les bras ?

La reponse semble evidente mais elle pose tout un tas de questions : ils se feront taper n'est-ce pas ?

Bon. Ben le probleme, il est la. Peut importe ce qui a pu se passer avant. L'usage de la force doit etre proportionne au but recherche. Et la, cela ne PEUT PAS etre le cas.

Bon les gens faudrait qu'ils sachent d'abord que c'est la procédure quand t'es une vingtaine de policiers contre une centaine de casseurs ou manifestants violents !! 

De plus les soi disant victimes ont saccagé, agressé des policiers et  brulé des voitures de gens qui bossent et ont du mal à finir la fin du mois  alors tant pis pour eux et puis les voir sages, à genoux et mains sur la tête c'est marrant.

Leurs profs seraient contents d'avoirs des gosses aussi sages en classe et quand ils ont les mains sur la tête ils font pas de conneries et écoutent leurs professeurs !!

Et pour les pires, les parents dont leurs gosses au lieu d'être en cours font des conneries eh ben eux on va leur demander de rembourser les conneries de leurs gosses et on verra s'ils seront toujours indignés 

Et puis ça leur fera des souèvenirs quand ils seront plus vieux ils pourront raconter comme cohn bendit leur révolution !!

Là où je suis plus inquiet c'est la diffusion en boucle de ces images ça sent la manip à plein nez pour que demain ça passe mal voire très mal !!

Je ne sais pas si ce sera le cas mais Todd avait le nez creux en parlant de coup d'état possible  s'il y a des morts sur les Champs Elysées

 Mais on ne lâchera pas maintenant soyez en sûr Macron les gens à ta demande ils vont venir te chercher

L'attitude des policiers en l'occurrence est inqualifiable. Je peux, avec vous tous, commenter ces images dans le même sens : honte aux policiers, et vive les jeunes et les manifestants

Mais n'est-ce pas trop facile ? Jusqu'où doit-on tolérer la violence des manifestants ? J'ai VU des lycéens incendier leur Lycée - sans savoir pourquoi, d'ailleurs - , j'ai VU des "gilets jaunes" molester d'honnêtes citoyens, j'ai VU Paris vandalisé. Que fait-on ? On laisse faire ? C'est mieux de laisser faire ? Jusqu'où ? Grillo ? Salvini ? Bolsonaro ? Orban ? Quand Salvini sera au pouvoir en France, on dira : c'est la faute à Macron ; certes, je suis tout à fait d'accord là-dessus, ce sera la faute à Macron ; mais Salvini sera au pouvoir, un point c'est tout.. Alors reprenons nos esprits. Les manifestants n'ont pas toujours raison.

je regarde lci en boucle et la question du moment c'est pourquoi Macron ne parle pas . Ben la réponse est simple , on lui a appris a ne pas négocier en moment de faiblesse , si il reprend la main après la manif de Paris , il pense modifier le rapport de force . Il sait déjà comment utiliser le résultat qu'il soit négatif ou qu'il soit positif .

ah quelle honte oui! 

Et ça se passe en France!!

Des blindés dans Paris! La peur sui suinte de partout! 

Violence réelle ( les yeux crevés et les mains arrachées des enfants contre violence symbolique ( l'oeil crevé de la République!)

Mais ils sont terrifiés face à ça.!

Face à quoi? 

L'armée des pauvres, des sans armes, ceux qui portent leur pauvreté d'être comme une nouvelle étoile jaune.

Ceux qu'on aimerait voir partir en fumée;

Enfin le sens fait irruption de manière claire et sans ambiguité.

Après chacun se détermine en effet selon sa conscience, sa culture et "sa classe"...


le gouvernement. a un plan d'action , d'abord faire peur et baisser le soutien , essayer de décourager pour de future manif a paris , et si la première partie marche , ce sera le démantèlement de tout les points de blocages les uns après les autres . Il faut bien comprendre que ce qui leurs fait peur ces pas les manifs , c'est la demande d'assemblée citoyenne comme ça entrainera automatiquement  la fin des privilèges , le questionnement sur l'Europe des peuples . Ce qu'ils n'ont pas compris c'est que c'est un mouvement mondiale , regardez le président de l'Uruguay , celui du mexique , la seule solution serait le front national de Marine lepen pour eux pour continuer a garder leur pré carré

@Evemarie


Sur le plan opérationnel, en effet, les blindés ne servent pas à grand chose. 


En revanche ils contribuent à hystériser les médias et à alimenter la rhétorique martiale de ce gouvernement qui a déclaré la guerre à son peuple. 


Déjà la messe est dite :  ceux qui monteront à Paris ne sont pas des manifestants mais des casseurs (dixit Casta).


Nous savons d'avance qu'il n'y aura pas de GJ à paris, mais des voyous et des casseurs et que ceux qui seront arrêtés, blessés ou pire n'auront eu que ce qu'ils méritent.


Dormez bien braves gens, votre grand leader Minimo vous protège.

Vives félicitations à Macron. Signé Bolsonaro

Nous y voilà !  Enquête sur Drouet parce qu'il a dit sur BFM avant-hier qu'il fallait rentrer à l'Elysée.


Après les jeunes à genoux les mains sur la tête, la machine à fabriquer des martyres est en route.

J'apprends à l'instant que les GJ ont reniflé le gros traquenard concocté par le Gouv qui a laissé des excités d'ex. droite préparer des violences à la manif du 8 à Paris, de sorte à justifier l'intervention des forces spéciales et instaurer un état d'urgence ou d'exception.  Du coup, les GJ appelle à ne pas aller à Paris et à manifester en province. Ils demande aussi d'être reçus par le gouv et auraient désigné un groupe de représentants. Affaire à suivre


Une personne m'affirme que cette vidéo est bien passée à 7h45 sur BFM et le lien dans l'article (lorsqu'on clique sur "bfm s'est bien gardé de la diffuser") renvoie à un tweet du 5 décembre 21h30 dans lequel on peut voir une vidéo qui traite de ce sujet en détail.
Alors je ne comprends pas.
Ils semble qu'ils en ont bien parlé non ?

Le Pompon : les dealers furieux de voir leurs clients bloqués par les lycéens débloquent le lycée.

Mais que fait la police ?


https://www.nouvelobs.com/education/20181206.OBS6726/ils-canardaient-au-fusil-de-paint-ball-a-marseille-des-dealers-debloquent-le-lycee.html

En effet comment pourraient-ils nier la peur. Elle est tellement visible à tous les étages du sommet de la hiérarchie jusqu'à tout en bas. C'était la peur de se faire éjecter qui a fait reculer le gouvernement et maintenant face à cette fronde, tout en haut c'est ajouté la peur qu'ils "viennent le chercher" lui, cet homme au service des puissants.

Enfin les blindes servent a rien , on a pas d'armes, vous avez tellement peur vous  Daniel, que vous ne voyez pas comme c'est derisoire, les blindés servent a protéger les gens dedans, mais que feront ils dedans une fois au milieu de la manif ??? on va pas les embeter, ils seront bien ranger dans des boites de sardines. je comprend absolument pas comment des instruments de guerres peuvent aider un gouvernement attaqué par un peuple demunis , sans armes, si les flics n'attquent pas , il n'y aura pas de violence. En ce moment vendredi 12h30, y'a une manif de lyceen qui est partie de Stalingrad vers republique , aucun probleme les flics bougent pas .. donc arretons de delirer. LES CRS se sont senti humilier par la prime qui ne paye mm pas leur heures sup, pourquoi Daniel n'en parle pas ? (l'huma) la verité c'est que bcp de CRS, sont des bas du front national, et d'autres fatigués et ils veulent leur fric .. 

Je ne regarde jamais la télé d'habitude, mais depuis quelques jours, je suis pris d'une sorte de fascination pour BFM et consorts, et je suis subjugué par leur traitement du soulèvement, et plus encore par leurs silences.


Voilà qui permettrait à nos chers "journalistes télé" de situer un peu les choses:

https://blog.mondediplo.net/fin-de-monde

https://lundi.am/Violences-policieres


Quant aux grenades GLI-F4, j'aurais aimé les entendre aborder le sujet, c'est pourtant un bon morceau, avec ce mensonge de Macron ("vous dites n'importe quoi"):

https://www.liberation.fr/checknews/2018/11/21/la-france-est-elle-le-seul-pays-autorisant-les-forces-de-l-ordre-a-utiliser-des-grenades-comme-l-a-d_1693340


Ils ont peur qu'on les accuse de jeter de l'huile sur le feu ? Ce sont eux, les huiles.

Ce week-end, des balles réelles, bien trop réelles, tirées par des français, tueront d'autres français, dans les deux camps.


Auprès de ceux qui peuvent encore écouter, j'invoque la raison. Celle qui devrait nous faire réaliser que, non, nous n'avons pas rien à perdre dans ce combat. Celle qui devrait permettre de réaliser que, même une victoire ne pourra qu'être une défaite. La défaite de se retrouver victorieux sur un champ de ruines, ruine économique, politique, humaine... à devoir recoudre une France déchirée, décomposée, traumatisée, sans les outils, sans les leaders, sans l'unité nationale, sans l'argent, sans la dynamique pour reconstruire ce qui aura été détruit. Aujourd'hui, des gilets jaunes se battent pour une vie meilleure. Dans les mois à venir, une France en guenille grise risque de devoir se battre pour ne pas sombrer.


J'invoque le coeur. Celui qui bat, encore, dans la poitrine de ceux que vous considérez comme vos ennemis. Celui qui, samedi, ou dans les semaines à venir, sera peut-être troué d'une balle, à moins que cela ne soit le votre, celui de votre enfant, ou de l'être que vous aimez le plus au monde. 

Ces ennemis qui aspirent à la même chose que vous. 

Vivre. En paix, dans un monde meilleur. 


J'invoque l'espoir. Celui de persister à croire qu'il est possible de changer le monde sans arme, de ne pas sombrer dans les erreurs du passé. L'espoir de s'unir dans la raison et non dans la haine.

@Mlagate

Aux dernières nouvelles, Al Sissi vient de proposer à Macron le savoir-faire de la police égyptienne.

Ces images sont à vomir!

La dernière fois que l'on a vu ceci en France c'était ça! MM.Castaner', Blanquer, M.Macron n'a t'il point été élu pour faire barrage à qui vous savez....


"Voilà une classe qui se tient sage" ...la classe laborieuse en somme , voilà ce qui l'attend !

Depuis ce matin j'en entends parlé de cette vidéo

même France Info en a fait son plat de résistance

entre un "Je n'avais pas eu aussi honte depuis les images des soldats de l'occupant défilant devant l'Arc de Triomphe"

L'interviewé parlait des tags sur l'Arc, et il a dû dire soldats Allemands

et France Info de dire aussi

cette vidéo est terrible pour l'image de la France à l'étranger

Je ne l'avais pas vue cette vidéo jusque cet article

car j'en avais déjà honte avant de l'avoir vue


JE VAIS GUEULER POUR VOUS DIRE CE QU'ELLES ME RAPPELLENT CES IMAGES

Elles me rappellent les Flying squads de la police de l'Apartheid en Afrique du Sud


Eux aussi ils étaient morts de peur, les Pieter Botha et autres

On me dira que le Pays des Lumières se distingue, il humilie sans tuer


Die kind is nie dood nie


Cela fait longtemps que je le dis, pardonnez cette forfanterie

bien avant que viennent les Gilets Jaunes,

ils sont terrifiés, ils ont peur et c'est pour cela que Macron a été mis en avant par ceux qui sont terrorisés (non pas pour leur fin de mois, leur moi ne connaît pas l'effroi, leur richesse se décuple au fil des jours), ils sont terrifiés et ils ont placé Macron dans un simulacre de démocratie, en faisant une OPA sur notre démocratie


et ils envoient les blindés

Un autre truc qui gambade de ma tête depuis ce matin: Michèle Alliot-Marie qui proposait au gouvernement tunisinen le savoir-faire français pour réprimer le printemps arabe...mais où es-elle donc?

Aucun conseil avisé ?

aujourd'hui envie de tout cramer en lisant la cohorte de tocards de service finis au pipi qui se ramène en disant que les jeunes de la vidéo "IlS l'aVaiEnt BieN CheRChé" et "oN cOnNait pAs Le CoNtexTe DaborD". ya aucun contexte qui justifie ça; vous kiffez juste voir des gamins noirs et arabes se faire humilier bande de pervers racistes fascisants. gestion coloniale des "banlieues" 101. vite arrêter internet et aller voir l'AG des étudiants/profs/lycéens  avant de devenir cinglé. et ACAB tout ça tout ça hein.

Les images de Mantes La Jolie sont terribles, non pas seulement par ce qu'elles montrent, mais par ce qu'elles nous renvoient.

D'abord des images du ghetto de Varsovie, effectivement, on ne peut s'en empêcher, malgré soi.

Ensuite toutes les répressions du 20ème siècle, et effectivement, spécialement le Chili  ou la bataille d'Alger.


Et de voir nos enfants, nos précieux enfants, si rares aujourd'hui en Europe, en être victimes, c'est glaçant.  Et c'est aussi le symbole de ce qu'ils vont subir dans l'avenir. 

Personnellement, j'ai vécu en direct Parcoursup avec mon fils, et je peux vous dire que ça a été pénible. Parce que long, chronophage, déstabilisant. Pour finir, ça s'est bien passé, et mon fils a fini par avoir, au bout de plus d'un mois, l'enseignement qu'il voulait, et pas trop loin de la maison. Sauf que Blanquer n'a pas parlé de remettre en cause les fondements de Parcoursup. 


Ah, les jeunes familles ont morflé ? Passez votre chemin, je n'ai aucun conseil à recevoir de vous ! Nous sommes élus ! Nous sommes libres de faire ce que bon nous semble... (Air connu !)



Ce n'est qu'un détail, évidemment, mais dans d'autres temps, ne pas tenir compte des problèmes techniques, ça ne s'appelait pas de l'autorité, ça s'appelait de l'incompétence. Comment des technocrates ont commencé à être choisis parmi les plus stupidement conformistes et pas parmi les meilleurs, comment les plus mauvais ont réussi à bloquer que système politique et à empêcher les autres d'y accéder ? Je n'en sais rien.  Je me contente de constater.

Et peu importe. Parce que maintenant, il faut en sortir. 


Je ne sais par quel invraisemblable farce de l'Histoire tout cela va se terminer, dans ce mois, ou un autre jour, mais  ca va venir....



Un Nazi 🏭🏭🏭 : << Merci aux forces de l'ordre de remettre au goût du jour la séparation des hommes et des femmes. Les hommes d'un côté, les femmes de l'autre. Merci Macron 🏭♨️🛢️🛢️🛢️⚱️☠️>>

MBS : << La France comprend enfin qu'elle a tout à gagner à s'inspirer de mes méthodes>>.


Poutine : << Bravo Macron ! Je suis fier de toi 🤗😘>>


Un jeune élève amoureux : <<Elle est où ma maîtresse de classe? !>>


Trump : << A Guantanamo>> https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/ab/Guantanamo_captives_in_January_2002.jpg


Bolsonaro : << Merci Macron 😍 Ils faut pendre ses terroristes>>


Duterte : << Tous des p... ces terroristes vendeurs de drogue ! Tuez-les tuez-les ! Soutien à Macron ! Livraison de ⚰️⚰️⚰️>>


Plénel : <<C'est Mélenchon qui montre le mauvais exemple. Les policiers sont exemplaires ! Soutien à Macron>>


La procureure générale : <<C'est la loi>>


Zémmour : <<L'islam est dans les écoles, il est partout. Vive la croisade !>>


Papon : << Tous à la Seine ! Merci Macron>>


Pétain : << La force de mon bouclier ! Macron est la relève !>>


Un nazi🏭🏭 : <<les hommes d'un côté, les femmes de l'autre... Au prochain épisode ma vidéo sur les femmes indigènes non censurée 🛢️🛢️🛢️🚬☢️>>



Le macronisme interdit la fessée il y a quelques jours et en même temps met "plusieurs dizaines d’adolescents, alignés en rangées, genoux à terre, en silence, mains derrière la nuque, tête baissée, leur sac à dos de lycéen sur les épaules, encadrés par des policiers en tenue, debout, casqués, armés de matraques et de boucliers."


En même temps.

Il faut quand même relativiser, non pas tant ce qu'écrit Daniel (oui, ils ont peur, on peut aussi le comprendre en tant que citoyen.ne, j'ai peur pour les collégien.ne.s et les lycéen.ne.s en ce moment) mais ce qui se dit en commentaires. 


On est loin de la situation en Turquie, en Arabie saoudite ou en Russie (sans parler de la Syrie) à l'égard des manifestant.e.s pacifiques au moindre rassemblement d'opposition. Là-bas on se fait tabasser, emprisonner, systématiquement.


Dans tous les cas, même à Mantes-la-Jolie il y a maintien d'un Etat de droit sur la procédure judiciaire - mais c'est la pratique policière qui est ici inadmissible : parquer les jeunes, les humilier, les aligner comme dans une guerre en effet.


Le reste, qu'on lit dans les commentaires, c'est juste de l'huile sur le feu, et de la poudre aux yeux : penser qu'on ne vit pas en démocratie, ici, c'est juste une erreur qui peut être lourde de conséquences.

Quand un régime commence à utiliser des méthodes d'humiliation des citoyens soutenues par des blindés peut-être est-ce pour rétablir le calme et la démocratie.


Malheureusement, c'est rarement le cas.

Une idée pour votre prochaine chronique, le communiqué de la honte des syndicats, sauf Solidaires qui sauve l'honneur : "Le dialogue et l’écoute doivent retrouver leur place dans notre pays. C’est pourquoi nos organisations dénoncent toutes formes de violence dans l’expression des revendications. "

Une phrase qui aurait pu être écrite par Castaner et Macron. La peur d'être débordé, la peur du peuple, aussi du côté des bureaucraties syndicales.

https://www.cfdt.fr/portail/presse/communiques-de-presse/declaration-des-organisations-syndicales-cfdt-cgt-fo-cfe-cgc-cftc-unsa-et-fsu-srv1_631623

Au bagne, au bagne, faut m'envoyer ces  jeunes ... flics casqués au bagne !!!


Ou à Aubagne, où stationne Le 1er RE de la Légion Etrangère.

Daniel, votre conclusion est incompréhensible dans votre niouseleteure car elle ne donne pas le lien avec la vidéo. sans ce lien, votre conclusion semble attribuer cette peur à Xavier Mathieu. 


Je ne peux m'empêcher d'exprimer ma colère, bien que ce post ne servira à rien juste à me défouler, à la vue de cette image. Oui, c'est une image de guerre, et celui qui s'intéresse un tant soit peu aux guerres dans le monde a pu voir cette image maintes fois.


Alors, comme un commentaire fait état d'un préjugé contre la police, ici, sur cette image, nous parlons de jeunesse et non d'adulte. Nous parlons d'adolescents, de lycéens. Avant même de se demander qu'est-ce qu'ils ont bien pu commettre comme "crimes" pour être ainsi agenouillés et menottés, nous devrions nous demander qu'est-ce qui à bien pu se passer dans leur "tête" pour que des jeunes lycéens en arrivent là ?


Est-ce un fait isolé ? 100 lycéens, ça commence à faire... Certes Mantes la jolie... Préjugé quand tu nous tiens. J'en sais quelque chose, j'ai grandi dans le 93...


Profiter du chaos pour se défouler ? Ou peut-être à leur façon d'exprimer une haine du système qui en tant que lycéens peut s'exprimer bien plus gravement que pour des adultes. Et là, vous vous demandez pourquoi ? Pour de multiples raisons : Pas de grande responsabilité dans la vie active,  un effet de groupe qui est peut-être plus dévastateur que chez l'adulte, Le rapport au conséquence pas installé voir flou, et il y a le contexte de leur environnement et bien d'autres encore.


C'est bien tout ça, mais cela n'enlève en rien à la force de l'humiliation qui émane de cette photo. La France, pays en guerre ?


* guerre dans son sens figuré bien sûr.

La cohérence des réponses des gouvernants est à la hauteur de leur incompétence. 

Loi sur la fessée qui traumatise les enfants et j'y souscris sans les débordements pseudo-psychologiques utilisés par des marcheurs gentils et propres. 

De l'autre ces images qui auront un impact de traumatisme réactif. Les jeunes qui ont été "traités" à la chilienne, se rappelleront et garderont en marqueur l'humiliation subie, le "châtiment" imposé. 

L'effet sera inverse . Ils détesteront, encore plus, les forces de l'ordre bourgeois et de pourront pas les respecter. Les ordres envoyés et les exécutions de ceux-ci sont, si l'on parle en économistes-comptables, contre productifs. Il n'y avait pas meilleure réponse pour attiser les ressentis "haineux". 

Jouer avec le feu nuira et je plains, réellement, les CRS et autres gendarmes qui auront à subir les "débordements" de ces gamins ou de leurs frères pour des ordres indignes dont ils ne sont que le bras "armés". Le tragique est là. 

je sais que ça va faire hurler mais ces images me font penser aux images du ghetto de Varsovie avec ces gens ordinaires les mains levés. Bien sur les flics ne pas des nazis et notre monde est très éloigné de celui là. Mais l'image est là en arrière plan dans ma tête. Il m'est impossible de comprendre comment on peu en arriver là. Peut-être manquaient ils de paniers à salade ?

Ils va y avoir des morts , ils le reconnaissent , essaient de mettre ça sur le dos des manifestants et tout le monde le voit . Je ne sais pas si c'était pareil en 68 ,si les gens avaient cette conscience de la peur qu'ils inspiraient au pouvoir , ou si cela  vient des réseaux sociaux ou de la diffusion en continu des informations sur les chaines en continues qui inévitablement laisse transparaitre cette peur . Mais le gouvernement à déjà perdu la partie . Si il y a des morts lors des manifestations ,  je crains qu'a la suite ,il y ait des têtes coupées , mais littéralement , vraiment !

@MoOn...


Maintenir l'ordre, ce n'est pas punir et humilier.


Allez, encore une autre petite vidéo pour vous dessiller.

Ferrand vient, indirectement, de reconnaître que les précédentes prises de parole de Macron visaient à envenimer la situation et à générer du désordre.


"Le Président ne souhaite pas mettre d'huile sur le feu et par conséquent n'a pas l'intention de s'exprimer avant samedi", a déclaré Richard Ferrand (AFP).





Pardon pour la note discordante. Comment peut-on dire que ces images sont choquantes si on ne sait pas ce qu'il s'est passé juste avant? La technique de maintient de l'ordre utilisée est déjà jugée disproportionnée, mais disproportionnée a quoi???


J'entends la France insoumise ce matin "rien ne justifie cette humiliation". Oh que si, beaucoup de choses peuvent justifier de forcer des gens a rester calmement a genoux. Encore un exemple de présomption de culpabilité appliqué a la police.

Todd nous préviens depuis dimanche que le vrai risque, la suite logique en 'état, après les éventements de samedi dernier, était celui d'un coup d’État. 

Et toute cette semaine nous assistons à ce qui ressemble à la préparation de celui ci.

Des infos qui circule depuis l’Élysée comme quoi les futurs manifestants seraient "prêts à tuer", comme pour mieux faire accepter la répression et les violences policières à venir.

Et maintenant cette vidéo qui fait froid dans le dos...!

Communiqué de la Préfecture.


"L'Assemblée Nationale vient d'interdire la fessée.


Parents !


Si votre enfant fait une grosse colère... appelez la police !"

"douze blindés de la gendarmerie"


Des chars dans Paris, et ils ne sont pas soviétiques? Vive la France?

BFM ne diffuse pas ce genre d'image car un pays capable de cela n'a, en réalité et pour reprendre les termes de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen, "point de constitution".


Comme BFM ne communique pas sur la mort de cette pauvre femme de 80 ans, tuée à Marseille, par une grenade tirée par un CRS.On peut en être certain : on l'a retrouvée dans son appartement. Si on y avait retrouvé un pavé, on en aurait bouffé matin, midi et soir.


La macronie a peur. C'est normal car la violence des gilets jaunes et des autres est LÉGITIME.


Voici, rapidement, pourquoi.


D'abord un argument historique : tous les ans, à la même date, on fête en France le 14 juillet, qui ne fut pas une partie de plaisir. Il y eut du sang sur les murs et des morts. Pourtant, on célèbre l'évènement. 

Que les grosses têtes ne me disent que l'on fêterait en réalité la fête de la fédération du 14 juillet 1790 puisque d'une part cette fête fait référence à la prise de la Bastille et, d'autre part, parce que dans l'esprit de tout français qui fait exploser un pétard ou va au feux d'artifice il commémore cet évènement fondateur de 1789.


Ensuite, cette violence institutionnelle qui, elle, fait des morts (des suicides notamment) constitue un scandale permanent et justifie la riposte du peuple. 

Cette violence qui se traduit par l'organisation d'un chômage de masse pour contenir les salaires, par un management cruel, par le mépris qui fait que les derniers de corvée devraient attendre qu'on leur ruisselle dessus.

Il est donc légitime de répondre à la violence par la violence.


De cette violence, les TOUSSAINT, KRIEF, APATHIE et autre SALAMÉ ne parlent jamais.

Un détail les douze blindés, que vous évoquez ne seront pas réquisitionnés, ce sont des véhicules d'état, ils seront utilisés pour ce qu'ils sont conçus et ont un grand succès à l'exportation.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.