42
Commentaires

La falaise fiscale d'Obama, ou...

Qu'est-ce qui relie la crise économique menaçant les USA à partir du 1er janvier 2013, Bip-Bip et le Coyote, les ouesternes de John Ford et les voitures décapotables lancées à vive allure ? C'est la falaise. La vertigineuse falaise… Accrochez-vous !

Derniers commentaires

on parle de falaise, de mur, de précipice brrrr
"Après le Sénat, la Chambre des représentants vient d'approuver, mardi soir peu avant minuit, le compromis pour éviter «le précipice budgétaire»."
l'économie mondiale va mal parait-il ??
ils jonglent avec des milliards et ne parlent que de déficits, de récession, de serrage de ceintures du populus ??
mais où sont alors tous ces milliards dont ils nous parlent sans arrêt : milliards de dépenses, milliards d'économie, millie milliards de mille sabords de tonnerre de Brest !!
ça commence à me gonfler leurs problèmes d'argent à tous ces Etats ; la seule chose que je comprends c'est qu'ils sont juste incompétent à gérer nos sous (puisque ces milliards sont l'argent de nos impôts), que la Grèce est en récession, et qu'à la fin c'est toujours l'Allemagne qui gagne !!!!

merci m'sieur Korkos pour les chro du Saturday !
cadeau :
"You work all week long
You work the fingers to the bone
Fridays' enemy
I can't wait for Saturday to begin ! "

ahem promis dès demain je vous remets du Neil Young si cher à votre coeur....

alors Joyeux Noyel et Bonne Année à toussstes et comme on dit en Septimanie :
"A l’an que ven ! E se nous sian pas maï, que nous fuguen pas mens"
("A l'An qui vient ... si nous n'y sommes pas plus, que nous n'y soyons pas moinssss"
nb : bien prononcer les sssss ....grrrhumpf y prononcent tout en Septimanie même les ssssssss
et le "pas moinsssss" c'est pour le capitaine bien sûr puisqu'il s'agit d'une chro budgétaire lol
L'année 2012 s'est bien terminée pour moi, merci. J'ai fait exploser une vingtaine de gros pétards made in Deutschland et j'en suis sorti indemne. Avec le dernier, j'ai mis le feu à une voiture, mais c'est parce que je l'avais placé dans le pot d'échappement. On peut appeler ça un dommage collatéral.
Pour 2013, je suis moins optimiste.
Déjà, en me levant ce matin vers 14 h, je me suis fait une petite bosse au front en me cognant dans la porte de notre chambre. Ensuite, j'ai buté sur une bouteille vide égarée dans le couloir, et je me suis fait un tour de reins.
Puis en prenant appui sur la table de la cuisine pour me servir mon café, mon coude a ripé, et le liquide brûlant a éclaboussé mes genoux et le chat qui traînait imprudemment sous ma chaise.
Je devrais pas raconter ça. J'en connais ici qui sont capables de se réjouir de mes petits malheurs. Mais ils ne perdent rien pour attendre. Pour eux aussi, 2013 sera une année de merde. 13 est un chiffre maléfique, c'est reconnu. Personne n'échappera au désastre.
Enfin, bonne année à toutes et à tous malgré tout. C'est sans conviction, le coeur n'y est pas, mais c'est la tradition.
Quelle surprise, ils ont trouvé un accord de dernière minute. Les filles de Thelma et Louise avaient quand-même plus de cran.
Par contre, si qq'un est capable de l'analyser, ce deal...
Le mot "falaise" fait immanquablement resurgir dans mon esprit, le souvenir de ce très beau film de 1979, réalisé par Michel Caputo : "Arrête de ramer, t'attaques la falaise".
Ce qui est bien avec les chroniques d'Alain K., c'est que chacun peut y apporter sa petite touche culturelle. Sgd et ses poèmes, moi et mes références cinéphiliques.
Je ne pense pas que les images de voitures fonçant vers le vide soient une reference à Thelma et Louise, mais plutot à La fureur de vivre. La reference est en fait au jeu de "chicken", qui consiste pour deux personnes à rouler vers la falaise, et le premier qui saute de sa voiture est un degonflé.
Dans Thelma et Louise, les 2 protagonistes savent qu'elles vont mourir. Mais dans le jeu de chicken, les 2 protagonistes espèrent survivre ET emporter la partie et le statut social qui vient avec. Ce qui est précisément le cas des congressmen, qui ne veulent pas ruiner le pays mais simplement que l'autre camp se dégonfle.
Le jeu de chicken est une modelisation des rapports humain, qui est étudié par la théorie des jeux. (Lien en anglais, je n'ai pas trouvé de page en français. )
J'ai beaucoup aimé l'humour des dessinateurs amerlocains ;o))... (tout comme j'adore le roadrunner et le coyote des cartoons)
Merci ;o)
allez tiens, un p'tit tour près de Brighton https://www.youtube.com/watch?v=2hOv9N9J3hg
avec mes deux balles de références culturelles, la falaise ça me fait penser à Indiana Jones et la dernière croisade, quand dans l'ultime épreuve le héros se jette dans le vide : c'est le "saut de la foi". Et finalement ça a bien quelque chose à voir avec Obama et les USA, où on a le nom de Dieu sur toutes les lèvres, des "God bless America" à la pelle.

CHEESES VS GUNS
En cadeau cette image qui m'a bien fait rire suite à la tragédie des enfants tués dernièrement.

Bonnes fêtes à M Korkos et à tous d'ailleurs
Coucou m'sieur K.

Rien du côté de la roche Tarpéienne ou rien à voir ?
L’Amour tombé des nues

Un samedi du moyen âge
Une sorcière qui volait
Vers le saba sur son balai
Tomba par terre
Du haut des nuages
Ho ho ho madame la sorcière
Vous voilà tombée par terre
Ho ho ho sur votre derrière
Et les quatre fers en l’air
Vous tombez des nues
Toute nue
Par êtes vous venue
Sur le trottoir de l’avenue

Vous tombez des nues
Sorcière saugrenue
Vous tombez des nues

Vous tombez des nues
Sur la partie la plus charnue
De votre individu
Vous tombez des nues
On voulait la livrer aux flammes
Cette sorcière qui volait
Vers le sabbat sur son balais
Pour l’ascension
Quel beau programme
Ho ho ho voilà qu’la sorcière
A fait un grand rond par terre
Ho ho ho quel coup de tonnerre
Il tomba d’l’eau à flots
Et l’eau tombe des nues
Toute nue
Éteint les flammes tenues
Et rafraîchi la détenue
L’eau tombe des nues
Averse bienvenue
L’eau tombe des nues
L’eau tombe des nues
Et la sorcière se lave nue
Oui mais dans l’avenue
L’eau tombe des nues

Qu’elle était belle la sorcière
Les présidents du châtelet
Les gendarmes et leurs valets
La regardaient
Dans la lumière
… et un éclair qui brille
Et c’est vos yeux qui scintillent
… et votre cœur pétille
Nous sommes sourds d’amour
Et nous tombons des nues
Elle est nue
Oui mais notre âme est chenue
Nous avons de la retenue
Nous tombons des nues

Sorcière saugrenue
Nous tombons des nues
Nous tombons des nues
Qu’on relaxe la prévenue
Elle nous exténue
Nous tombons des nues
Et je…
Mais tombe des nues
Tu tombes des nues
Le monde entier tombe des nues
L’amour tombe des nues
Et vive les femmes nues !

Robert DESNOS
Recueil : "Les Voix intérieures"
Il a aussi les photographies de montagnes retouchées par Michael Najjar, de manière à ce qu'elles épousent les cours de la bourse.

http://www.michaelnajjar.com : cliker sur ArtWork, puis "high altitude (2008 2010) en bas de l'écran.
Furieuse, les yeux caves et les seins roides,
Sappho, que la langueur de son désir irrite,
Comme une louve court le long des grèves froides,

Elle songe à Phaon, oublieuse du Rite,
Et, voyant à ce point ses larmes dédaignées,
Arrache ses cheveux immenses par poignées ;

Puis elle évoque, en des remords sans accalmies,
Ces temps où rayonnait, pure, la jeune gloire
De ses amours chantés en vers que la mémoire
De l’âme va redire aux vierges endormies :

Et voilà qu’elle abat ses paupières blêmies
Et saute dans la mer où l’appelle la Moire, -
Tandis qu’au ciel éclate, incendiant l’eau noire,
La pâle Séléné qui venge les Amies.

Paul VERLAINE
Recueil : "Parallèlement"
Avant que vous comptiez dix
tout change : le vent ôte
cette clarté des hautes
tiges de maïs,

pour la jeter ailleurs ;
elle vole, elle glisse
le long d’un précipice
vers une clarté-soeur

qui déjà, à son tour,
prise par ce jeu rude,
se déplace pour
d’autres altitudes.

Et comme caressée
la vaste surface reste
éblouie sous ces gestes
qui l’avaient peut-être formée.

Rainer Maria RILKE
Recueil : "Quatrains Valaisans"
Alain Korkos, vous qui avez tout, essayez de retrouver ce dessin terrible de Sempé où un couple est près d’une falaise.

L’homme, derrière la femme, rêve qu’il la pousse dans le vide.

La femme, elle, rêve qu’elle se baisse pour qu’il passe par dessus.
Bien aimé votre chronique, Alain, as usual.

Je pense que le coyote suspendu au-dessus du vide et tentant de retourner sur la terre ferme est l'image la plus hilarante et la plus angoissante de tous les dessins animés.
http://anthropia.blogg.org
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.