67
Commentaires

La dolce vita de 10h09...

Derniers commentaires

Trouvé sur le net, les dessous des photos du calendrier Lavazza :
http://www.arhv.lhivic.org/index.php/2008/12/31/900-la-pire-photo-de-tous-les-temps-la-suite par André Gunthert.

Un retoucheur parle de son travail avec Annie Leibowitz consistant à faire le montage de douze photos
de mauvaise qualité.
RÉPONSES EN VRAC (ça devient une habitude)


ALOKOPARTY : oui, les pendules d'Arman désolent les horlogers comme son empilement de valises désole les malletiers.

BALTHAZ : Zallez vous faire enguirlander avant Noël par le ouèbemastère !
Alain,

moi je suis allée tout exprès ce matin à la gare Saint-Lazare regarder de plus près la sculpture des pendules, un peu givrée par le frimas.
O déception ! Y'en a à toutes les heures... y'en a même pas une à 10h10 !
Vrai...
Comme quoi les artistes et le marketing souriant de 10h10 ne feront jamais, non jamais bon ménage...
La vénus dans son assiette... ou comment vous dégoûter du café en photographiant une nouille dans des spaghetti !

Belle chronique, que j'attendais avec impatience depuis la sortie de cette campagne.
RÉPONSES EN VRAC


COBALT 60 : Ya du photoshopage dans ces photos de la Leibovitz. Ya qu'à voir les pieds de la nana qui se prend pour Anita Ekberg, avec le petit filet d'eau dessus. Et ptêtre que la Vénus aux spaghetti n'a jamais vu les spaghetti ni l'assiette (là, je ne suis pas sûr).

FANDASI : J'en connais, des mélomanes, qui aimeraient bien voir la Bartoli crever d'une fluxion de poitrine ou d'une asphyxie au gaz ! (Moi j'ai pas d'avis, chuis nul en ce domaine, mais je veux bien ouvrir le robinet si ça peut aider).

FIONA A. : C'est vrai qu'on peut voir des montres affichant 10h10 même quand elles sont inclinées, voire couchées. Je suppose que notre regard considère la montre comme étant verticale (position idéale pour lire l'heure) et perçoit, malgré tout, le fameux sourire qui fait tic-tac (et là, la Joconde est battue).
J'ai eu un profs il y a quelques années qui nous avais fait remarqué que les montres marquait effectivement 10h10. Mais il avait ajouté que l'interprétation "visage qui sourit" ne tenais pas vraiment parce que même quand la montre est à l'envers, elle marque quand même 10h10 (et j'ai vérifié ça arrive assez fréquemment). Là, le visage il ne sourit plus vraiment non ? Qu'est ce que vous en pensez ? Si vous avez une explication j'en serais ravie car à la longue c'est agaçant de ne pas savoir...
[quote=Cecilia Bartoli interprète des airs de Haendel (1685-1759), Scarlatti (1660-1725) et Caldara (vers 1670-1736). Tous trois à peu près contemporains de la fontaine de Trevi, édifiée entre 1732 et 1762. Est-ce une raison suffisante pour qu'une cantatrice décide de plonger dans la flotte ?]

Cher Alain , ne dites pas de mal de Cécilia Bartoli , s'il vous plait ! je l'adore . Elle a tous les droits, même celui d'attraper une fluxion de poitrine à la suite de son immersion partielle .
Certes , vous auriez pu insister sur la contemporainéité très approximative des trois compositeurs qu'elle interprète avec cette fontaine. Antonio Caldara ,s'il a vu les travaux , n'a sûrement pas vu d'eau couler , mais plutôt un échaffaudage se construire, G.F.Händel le même échaffaudage en plus rouillé , et Alessandro Scarlatti seulement le plan du projet en 3D sur le site internet de la ville.

Je signale au passage que ledit Alessandro Scarlatti était le père de Domenico Scarlatti, sans doute plus célèbre, celui qui a écrit plus de 500 sonates pour clavecin.
Aaaah ! Depuis le temps que je pestais tout seul dans mon coin devant cette immonde campagne.
Merci Alain pour cette chronique. Lavazza est en effet réputé pour son mauvais goût et pas seulement dans ses pubs. C'est une constante chez cet annonceur. Ce qui me choque le plus, c'est qu'Annie Leibovitz parvienne, au prix d'une mise en place sophistiquée et à l'ancienne de ses photos, à obtenir la même chose qu'un débutant particulièrement nul en Photoshop.
A cette différence près qu'elle a dû demander un prix colossal pour ces photos.
Sans cette chronique, et les remarques judicieuses des commentaires appelant des réponses édifiantes du chroniqueur, j'aurai cru toute ma vie que le titre de la chanson était Nonoletta (petit diminilutif de Ritalie équivalent à Nicoletta par exemple)
Ça me rappelle le bon vieux temps. Le play-back est même pas synchro ou je me trompe ?

Superbe chronique ! ! ! Ça devient lassant ;o)
REPONSES MUSICALES EN VRAC


HURLUBERLU : Merci mille fois d'avoir retrouvé ces chansons de Ricchi e Poveri, les ABBA de la botte.

MANAZO
: Pas merci d'avoir retrouvé ce nanar de Dalida. Comment peut-on lutter, hein ?

ULYSSE : Pas merci non plus de ressusciter cette version de Rita Pavone, qui méritait itou de rester dans l'oubli. Mais comme chuis pas chien, voici une bobine qui vous rappellera votre adolescence fiévreuse : Gigliola Cinquetti interprétant Non Ho L'età dans une émission française que vous reconnaîtrez aisément. Même que le présentateur, ex-star de l'harmonica, y cause en ritalien.
C'est par là.
C'est marrant, je ne sais pas si Alain l'a fait délibérement, mais sur la pochette du disque Vivaldi, Cecilia Bartoli semble enveloppée dans un peignoir éponge ...
Comme si elle sortait du bain qu'elle a pris dans l'illustration qui précède ...
RÉPONSES EN VRAC


MON NOMBRIL : 10h10 c'est mieux que 01h50 parce que dans le premier cas, la grande aiguille monte vers la droite. Idée de progression, d'ascension. Avec 01h50, c'est retour vers le passé.

FRANÇOIS T.
: Si c'est une référence à la mort de Louis XVI, alors pourquoi les Amerlocains et autres Grands-bretons utilisent-ils aussi ce truc de 10h10, hein ? Zatize ze kouestcheun...

SUPER ANNIE
: Envoyez-moi la photo, j'ai des relations chez Ricoré.

ÉMILIE : Si on se met à rechercher toutes les pubs qui ont piqué le gant de Gilda, on va en trouver pas mal aussi ! En attendant, Put the blame on mame, boy...
Pour Alain,
Trés intéressant !!! Mais au fait, on y a plus accès à "la boite à images" ??? Parce que moi j'avais pas encore tout lu, et je me réservais certains billets pour plus tard. ... Je m'imaginais de nouvelles découvertes .... après Hopper, Bentonn et Hokusai. Quand j'y pense c'est même un peu à cause de la boite à images que m'a pris soudainement l'envie d'aller rendre visite au New yorkais: Moma, Musee Whitney.... D'ailleurs j'ai une grosse frustration pour les hyper réalistes, jamais trouvé leur repaire.
Bon alors, c'est vraiment fini tout ca, on ne peux même plus se connecter aux archives de la boite????
Je connaissais déjà la minestrone (soupe italienne) d'Eros Ramazotti mais les pomodori qui dansent : c'est delicioso !
Le truc des montres aussi j'ai adoré : merci de mettre en exergue ce détail que je n'avais jamais remarqué !
Cher Alain, si tou m'amène lé café démain matin à 10 hores 10 pétantes, zé té mé 10 sour 10 à ta chronique bellissima ! zé lé joure sour la têté dé la mamma !

Daccordo ?

PS : ma n'oublie pas d'améner la fille en plousse hé !


;-)))
Les iconophiles et les iconoclastes ne peuvent que se réjouir des (très généralement) pertinentes interventions illustrées d'Alain K. Avec lui, "Arrêt sur IMAGES " prend du SENS.
Une autre pub pour le café, mais je ne sais plus de quelle marque, enfin plus précisément pour une cafetière ou une machine à expressi, montrait une femme dans une soirée mondaine retirant langoureusement son gant. Wha ! Trop flag ! Quelle allusion à Gilda, le super beau film de Vidor !

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Mais on l'a tous fait le coup de la fille dans la fontaine, parce que le vivre, c'est pas mal non plus.

Merci en tout cas pour cette belle chronique, Alain.
La Lupa capitolina de Rome trône dans ma cuisine et ces réminiscences italiennes sont bien agréables.



http://anthropia.blogg.org
La Vénus à la robe de chambre d'illy est moins vendeuse que les playmates d'Annie Leibovitz ?
Pas grave. La qualité des cafés illy est bien supérieure à celle de Lavazza (je précise que je ne possède pas d'actions illy).

Pa pa pa, pa parmigiano, re re, re re, re re reggiano, pa, pa pa...
Je suis à mon tour victime de l'obsédante chanson du parmesan.
Je n'avais vu que la louve dans le colisée. Et je rentrais de Rome en plus...
Je ne sais pas si elles sont réussies, mais elles attirent le regard. La louve est effrayante.

Mais face à George Clooney, ils ne peuvent pas se battre.
What else ?
Merci pour cette belle chronique...

À propos de la scène de la fontaine de Trevi, Ettore Scola s'est amusé à reproposer sa propre version dans Nous nous sommes tant aimés (avec Fellini et Mastroianni themselves) . Il doit y avoir d'ailleurs d'autres séquences cinématographiques qui reprennent cette scène culte de la Dolce Vita, mais je ne les ai pas en tête.

Sinon, j'ajoute une remarque de grand mélomane :la publicité pour le parmesan reprend en fait la chanson "Mamma Maria" du groupe italien au nom crytpo-marxiste Ricchi e Poveri (= "riches et pauvres"). Ledit groupe est également l'auteur du tube "Sarà perché ti amo", présent sur la bande originale du film L'Effrontée de Claude Miller, et qui fut reprise en version française par Karen Chéryl sous le titre "Les nouveaux romantiques"( aux paroles aussi débiles que celles de la version originale écrites par LE spécialiste en la matière, Didier Barbelivien).
Cette pub de Lavazza de janvier 2002 (pointer la première ligne) avait déjà attiré l'attention des chiennes de garde.
La Vénus aux spaghettis de 2008 ne devrait pas les laisser indifférentes.
DS a dit qu'il fallait tourner 7 fois son doigt sur le clavier avant d'écrire un commentaire. Sauf que moi, je n'ai rien à rajouter qui serait de l'ordre d'un éclair de génie ou autre apport intelligent à votre article. Est-ce que j'ai quand même le droit d'utiliser un peu de place pour vous dire merci? Merci donc!
10h10 c'est aussi la position des mains sur le volant, recommandée par les moniteurs auto-école, si je ne m'abuse.
C'est avec le sourire que je poste à 10h10. Merci Alain pour ce petit décryptage al dente.
Ah! M.Korkos! Vous n'en finirez pas de nous surprendre. "Pesant en parmesan" avez-vous dit? J'ignore s'il y a lieu dans ces rimes de se livrer à une "herméneutique korkosienne", mais je vous propose un nouveau coup de loupe sur une peinture maniériste qui elle aussi vaut son "pesant en Parmesan".

Attention! Celle-ci a un cou autrement plus long que les gnomes sympathiques du clip de fin de chronique...
http://www.photo.rmn.fr/cf/htm/CSearchZ.aspx?o=&Total=142&FP=2094461&E=2K1KTSYL6WO6&SID=2K1KTSYL6WO6&New=T&Pic=92&SubE=2C6NU0CTNYMZ
D'accord pour 10h10 mais pourquoi pas 01h50 ?

J'ai le sentiment qu'on est passé à côté du vrai sujet en omettant soigneusement cet aspect de la question, tout ça par empressement pour une ritournelle pas si mal troussée admettons-le.
C'est criminel, Alain, d'infliger de si bon matin cette pub fromagère à la bande son meurtrière !
Il m'a fallu monter le volume pour me nettoyer les chromosomes et me réconcilier avec la musique italienne.
Bon week-end quand même ;)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.