La dolce vita de 10h09...
De Rembrandt à Tarzan
De Rembrandt à Tarzan
chronique

La dolce vita de 10h09...

... avec des vrais morceaux de parmesan dedans

Réservé à nos abonné.e.s



Sur les panneaux publicitaires de ces derniers jours, cette affiche pour le café Lavazza nous montrant une jeune femme pataugeant dans la fontaine de Trevi à Rome.


Référence évidente à la fameuse scène de La Dolce Vita de Fellini (1960), avec Anita Ekberg qui barbote dans ladite fontaine et invite Marcello à en faire autant :


Ce qu'il y a de bien avec les images mythiques, c'est qu'on peut les recycler à l'envi. Ce détournement publicitaire de La Dolce Vita n'est donc pas le premier, loin s'en faut. En voici quelques autres, parmi une foultitude :

Un long spot publicitaire pour la marque de bière italienne Peroni, qui nous donna en 2006 sa version de La Dolce Vit...

Il vous reste 86% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.