44
Commentaires

La chemise d'Air France : Porte rhabille Pujadas

Ah, cette chemise arrachée du DRH d'Air France ! Dans quelles conditions a-t-elle été arrachée ? Par qui ? Par quels voyous ? Les coupables courent-ils encore ? Où en est l'enquête ? Les journaux de France 2 y ont consacré de longues séquences, auxquelles il manquait tout de même une information essentielle, a réalisé Didier Porte. Oui, c'est vrai, à propos : pourquoi les personnels d'Air France sont-ils si en colère ?

Derniers commentaires

Gilles Gateau, conseiller social (!) de Valls, rejoindra Air France le 1er novembre, en charge des ressources humaines (AFP).
à voir aussi épandages, les petites pastilles de nada-info.fr, les auteurs des nouveaux chiens de garde (le film):
http://nada-info.fr/site/category/films/voir-en-ligne/
Bravo pour cette chronique
Excellente chronique.
Si avec tout ça Pujadas ne vole pas en première classe Air France à l'oeil c'est vraiment à désespérer...
très bonne chronique
Le retour de ce comique aigri vêtu de sa chemise noire, preuve de ses convictions anarcho-bolcheviques, me laisse songeur sur l'utilisation que les responsables du site font de mon abonnement.
Quelle aigreur vis à vis d'un journaliste qui chaque soir nous éclaire avec un journal bien construit et des costumes impeccables.. et que dire de sa coupe de cheveux qui a sauvé des milliers d'emplois chez Playmobil ?
Elle est parfaite.
Il y pense Mr Portevitch aux salariés slovaques de chez Playmobil ?

Mr Porte déverse sa bile depuis qu'il a été licencié à juste titre pour des propos inqualifiables sur l'antenne de Radio France et cela en devient pathétique.

Il rêve sans doute d'une télévision aux bottes du pouvoir comme en Corée du Nord ou à Cuba en utilisant des archives tronquéees notamment à propos des Conti qui n'ont jamais compris que leur refus de la flexibilité a entraîné la fermeture de leur lieu de travail, lieu de trvail où ils percevaient des rémunérations suffisantes pour vivre décemment mais voilà ces gens veulent toujours plus !

Oui ces images sont scandaleuses, chienlit est encore un mot trop faible pour désigner des actes qui ont sans doute été inspirés par la grande poétesse Rika Zaraï, sans chemise mais avec un pantalon, pantalon que ne baissent pas les grands capitaines d'industrie et les journalistes indépendants face aux lobbies syndicaux.

Nous devrions soutenir ces courageux DRH qui travaillent jour et nuit pour sauver leurs entreprises écrasées par les cahrges sociales et la paperasse que leur imposent des fonctionnaires dont on souhaite rapidement que le statut soit réformé comme l'a proposé avec beaucoup d'acuité Mr Macron, un grand ministre pragmatique et humain à la fois, tellement humain
Mr Porte, je ne vous salue pas.
Voici un commentaire absolument hors-sujet ici, mais il me semble que @si, en tant qu'observatoire de tous les médias francais, donc aussi de ses partenaires et amis, devrait traiter cet aspect de l'info en ligne : comment une rédaction se fait retournenr comme un crêpe par ses propres abonnés, une mise à nu virtuelle cette fois.

Je veux parler de l'éclairage et la vision trés orientée, la manipulation (disons les mots) scandaleuse d'un journal sur un sujet grave et explosif, puiqu'il concerne le conflit en Syrie. Journal qui pourtant se présente comme indépendant : Mediapart

http://www.mediapart.fr/journal/international/091015/syrie-les-quatre-raisons-de-l-escalade-russe

Rédaction de Mediapart qui s'est emmurée dans une vision très manichéenne et orientée d'un conflit complexe, systématiquement du côté de la version officielle du gouvernement et des mensonges des faucons us. Mais aussi qui persiste à croire à une info pyramidale, avec des journalistes qui décident des titres, soit, mais feigne d'ignorer que leurs lecteurs sont trop simplets ou abrutis pour faire une recherche sur le net et s'informer à d'autres sources que les sites grand public, et ne supportent pas la remise en cause.

Ou quand la direction d'un journal se fait virtuellement rhabiller (ou déshabiller) sur ce sujet précis de la Syrie, après des mois de désinformation flagrante.

Une autre forme de révolte intéressante, non ? Peut-être pas si hors sujet d'ailleurs, qu'en pense Didier Porte qui est également présent sur @si et mdp ??
Si je comprends bien Didier Porte nous dit "Pujadas en fait des tonnes pour pas grand chose."
Des tonnes? Mouais...
Pas grand chose ? Si le DRH avait été une femme blanche ou un homme noir, Didier Porte aurait-il persifflé de la même manière?
Violence symbolique versus violence réelle, un terrain glissant pour les persiffleurs.
La chienlit de Sarkozy ou la chienlit chez Sarkozy ? Ces derniers jours, il aurait pu éviter de se foutre de la "gauche", de Valls et de Hollande parce que, chez lui, c'était le bazar ..Et pourtant, pas de réaction spectaculaire, pas de traitement intensif, du Pujadas clean, le regard assuré, le brushing impeccable.
Merci Didier ! Vivement la chienlit ! Banzaïïï !!!!
Très bonne analyse et très bon décryptage de cet évènement tel qu'il est rapporté sur France 2 au Pujadas News.

Mais pire que la mise à l'index des "voyous" par la télé nationale, il y a les mots de Valls.

Je veux dire que le mot "chienlit" de Sarkozy passe mieux que les mots de Valls. Le mot de Charles le Grand repris par Nicolas le Petit, ça fait un peu comme les mots d'adulte dans la bouche d'un petit bonhomme de cinq ans, on sourit devant l'incongruité, de biens gros mots dans la bouche d'un enfant, pense-t-on avec la main prête à carresser les cheveux du précoce.

Mais les mots de Valls, c'est un coup de poignard dans le dos de 2900 camisards, c'est un coup de poignard dans le coeur du Socialisme, c'est Tu quoque fili, c'est Judas qui vend Jésus, c'est Dalila qui trahit Samson.
Je ne sais pas si certains visiteurs du forum sont aussi abonnés Air France, mais si oui, ils ont certainement reçu un mail aujourd'hui. Une campagne de com' complètement naze.
Pire.
Une vraie saloperie, où Air France déplore, etc... c'est rédigé de telle façon que tous les abonnés sont censés avoir été horrifiés par les actes inqualifiables et être rassurés par le fait qu'aucun vol n'a été annulé ( on se doute bine que c'est pas le DRH qui les fait voler !!!!)

Ce post pour suggérer d'utiliser le formulaire de réclamations sur le site d'AF pour dire l'effet que fait ce mail à ceux qui comprennent qu'on puisse s'énerver quand la situation est scandaleuse et qui n'apprécient pas qu'on préjuge de leur positionnement.


Merci à porte pour cette chronique.
Sur le même thème : http://television.telerama.fr/television/air-france-france-2-denonce-l-impunite-des-syndicalistes,132550.php
Savez-vous que la France fait peur ?
La fameuse violence invisible en 3 minutes.
Observez le comportement fuyant des futurs-sans-chemises, écoutez leur silence méprisant, voyez comme ils tournent le dos.
Mais surtout, entendez cette femme, qui est fière de porter cet uniforme comme elle dit.

Ce JT là je l'ai vu. J'attendais le moment où Pujadas allait demander à son correspondant si le yucca et les chaises de la salle de réunion n'avaient pas été malmenés.
Ben non.
Comme vous le soulignez si justement M. Porte, ils sont revêtu leur costume de flic pour commencer les interragotoires. Un cap a été franchi depuis les Contis.


Et dire que je paie une redevance pour ça...
Et une fois de plus Pupu mérite sa laisse d'or. C'est bien vrai qu'il pue jadas et que sa chemise est vraiment trop impeccable !!!
Merci Didier!
Au fait, c'est quoi la marque de ces chemises même pas fichues de résister à une empoignade standard?
merci Didier;comme "ces images de patrons chahutés ont mis du baume au cœur à bien des exploités"(bravo salve),votre chronique aussi.
Tout comme vous, M.Didier Porte, je bouillonnais devant ce jt si honteusement( mais si banalement) patronal. et devant ce Pujadas des grands jours (comme vous, je pensais aux Contis...)
Merci aux travailleurs d'Air France qui ont font éclater au grand jour la saloperie de nos dirigeants et de nos médiacrates en remettant au premier plan la question du travail.
Je reste persuadé que ces images de patrons chahutés ont mis du baume au cœur à bien des exploités qui en ont pris connaissance dans le monde occidental, en Grande-Bretagne et ailleurs. En France, on ne plaisante pas avec le travail.
Bonjour
Bonne analyse Didier de la violence toute aussi visible qu'une chemise déchirée de la la médiocratie.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.