175
Commentaires

Là-bas si j'y suis : vers un "après Mermet", mais lequel ?

Fin de partie pour Daniel Mermet: l’émission Là-bas si j’y suis n’est pas reconduite à la rentrée. Après vingt-cinq ans d’antenne, des changements d’horaires et une semaine écourtée à quatre jours, l’émission de France Inter passe à la trappe. Définitivement ? Pas forcément selon la direction de la station qui assure à plusieurs medias (off the record) réfléchir à une nouvelle formule avec ou sans Mermet. De l’esbroufe pour ne pas fâcher les auditeurs "modestes et géniaux" et surtout très attachés à leur émission ?

Derniers commentaires

La nouvelle ligne éditoriale de France Inter se précise. Grâce à sa nouvelle émission phare "ils changent le monde", ils restent à la pointe de la plus haute conscience sociale. Ne reculant devant rien dans la défense des faibles et des opprimés, après avoir soutenu courageusement les pauvres victimes de musulmans qui mangent des enfants au petit déjeuner et celles de l'ogre Poutine, le nouvel Hitler, j'en passe, et après avoir reçu cette faible femme qu'est Hillary Clinton, les voici maintenant à l'avant-garde d'une bien juste cause: redorer le blason de Pascal Lamy, si injustement mis en cause par les complotistes d'Internet notamment pour sa participation aux dîners du Siècle et au Groupe Bilderberg. Heureusement, FI est là pour dissiper ces purs fantasmes et poser les questions essentielles: Faut-il plus de libéralisation ou de régulation, accepter la globalisation ou démondialiser ?

Le suspense est à son comble.

Merci FI.
Il est toujours aussi navrant de voir qu'il n'y a pas pires aveugles que ceux qui ne veulent pas voir ! Et c'est encore plus navrant venant de la part de personnes se prétendant de gauche ! Si elles étaient de gauche elles ne parleraient pas seulement de "complot" (l'éternelle rengaine usée jusqu'à la corde auquel plus personne ne croit à force d'avoir été trop utilisée). Il est vrai que la disparition de l'émission pose en soi un problème. Mais ne rêvez pas, cela fait bien longtemps que France Inter et France Culture sont la voix de la pensée dominante néolibérale. Ou alors vous êtes sourds et votre cas est clinique. Il reste quelques émissions fréquentables comme celle de Sonia (pardon pour l'ortographe) Krenoune... et quelques autres par ci par là. Mais je n'attends rien de ces radios. C'est simple, hormis un peu France Cul je n'écoute rien et n'achète que très rarement le diplo. Tout le reste est à jeter (sauf les parutions d'Acrimed :-) ).
Aujourd'hui la vraie info, la bonne, la soupesée, celle qui ne fait pas d'abord du buzz se passe ici sur asi, mediapart, acrimed, OrientXXI, et d'autres où je pioche de temps à autre, l'observatoire des inégalités, et de temps à autre un article par ci ou par là.
Trés majoritairement la presse se porte mal parce qu'avant tout elle est soumise à une concurrence entre médias effroyables et qu'il est plus facile et moins chère de faire du buzz. Les journalistes (je ne parle pas des éditocrates-chiens de gardes) font ce qu'ils peuvent. Mais le résultat est une presse de l'écume, qui ne fait que des coups, des "buzz" pour - et ceci est valable pour tous - vendre le plus cher et le plus de parts de marché aux publicitaires qui sont les véritables maîtres du jeu.
Alors, oui, il serait regrettable que LBSJS disparaisse. Et bien évidemment on cherche à faire taire une voie discordante. Mais cette voie est insoutenable et infréquentable. Et cela les Méluch, Lordon (que j'apprécie par ailleurs), les Diplo, ATTAC, Ruffin et toute cette clique de la gauche de la gauche ne doit pas garder le bébé et l'eau du bain. Il faut EXPLICITEMENT dire ce qui a déjà été dit et bien dit l'an dernier. MERMET EST INSOUTENABLE ET INFRÉQUENTABLE PAR SA CONDUITE. J'EN AI MARRE DES CULS BÉNIS DE LA GAUCHE DE LA GAUCHE QUI CRITIQUENT EN PERMANENCE LES AUTRES, DONNENT DES LEÇONS DE MORALE À LA TERRE ENTIÈRE MAIS NE SE REMETTENT JAMAIS EN QUESTION QUAND IL S'AGIT DE LEUR PROPRE CAMP. CE QUI EST INADMISSIBLE CHEZ LES AUTRES EST EXCUSABLE CHEZ SOI ?
EH BIEN NON ! JE SUIS BIEN À GAUCHE (mais "n'appartient à aucun parti) ET JE COMMENCE TOUJOURS D'ABORD PAR BALAYER DEVANT MA PORTE. C'est avec cette attitude de deux poids deux mesures que les gauches se décridibilisent depuis 30 ans. On voit où cela mène : abstention, fn et idées fascisantes rampantes dans la société.
Alors faites un effort et soyez enfin cohérents !
Porte,Guillon....vulgaires!
Taddei....malade du cerveau!
Mermet.....esclavagiste!
Visions complotistes,denis de réalités????? Que ce petit wagon ,exprimant une certaine.... différence, soit attaqué......
Rien à redire.????... un léger problème peut être????...Non?,,tout va pour le mieux???
Elkabbash et son dernier exploit avec Don Sarko....une demi journée d'indignation!
Incroyable la puissance d'une boule puante lancée voici un an....Aprés, quoique que l'on puisse dire ,il en restera quelque chose...
Incroyable cette naiveté....que tout le service public ,voir les "médias" dans leur ensemble fonctionnent sur un système de précarité,
C'est à Mermet la faute!! Ben voyons....si commode.....Que ce soit le boss de l'emission et qu'il le revendique...Que sa ligne éditoriale
necessite de l'exigence......inique pour un homme de gauche.....Avoir du caractère ,voir mauvais ,impardonnable.....La gauche doit être un monde de bisounours.....Après que son émission soit d'utilité public .....on s'en fout.....Tuons le chien,il a la rage!
Ps:Le martyre ,julien Briggo ne s'en tire pas trop mal au Brésil....en CDI??????
La question pour ASI est la suivante : allez-vous les laissez se démerder seuls ? Vous pourriez-consacrer une émission à propos de France Inter, comme vous l'aviez fait pour Libé !!! Le parallélisme de Là-bas avec ASI est frappant, tout deux viré du service public, donc, on prend son courage à deux mains et on y va !!!
Salutations
J'ai été il y a plusieurs année assez fidèle de LBSJS.
Puis l'horaire a fait que je n'avais plus trop l'occasion de l'écouter.
A chaque fois que j'ai eu l'occasion, j'ai réessayé d'écouter.
Je me suis alors rendu compte de la paresse dans laquelle était tombé Daniel Mermet. D'abord, on passe 1/4 d'heure de message d'auditeurs. C'est facile, ça évite de se poser trop de questions sur la façon de remplir l'antenne. Ensuite, on retrouve les sujets, un peu toujours les même avec la bonne conscience d'un animateur, convaincu d'incarner le bien face au mal de tous ces salauds de patrons et de capitalistes.

Alors oui, je crois qu'à 70 ans, il est temps qu'il passe la main. Il aurait été préférable qu'il assure une transition avec des jeunes, mais visiblement, depuis plusieurs années qu'on évoquait son départ, il n'a pas su anticiper cela.
S'offusquer aujourd'hui, crier à la censure, c'est un peu facile.

Oui j'espère qu'une émission avec des idées différentes du "mainstream" trouveras sa place, non je ne regretterai pas là-bas si j'y suis.
Je boycotte l'émission depuis l'affaire Mermet qui a fait coulé beaucoup d'encre l'an dernier. Les gens payés au lance-pierre et seulement lorsque leur reportage est publié, les tentatives de suicide, les personnes montées les unes contre les autres, la bande à Mermet au comportement lâche lorsqu'un nouveau est humilié publiquement, Ruffin de Fakir qui le soutiens et admet n'être pas en démocratie dans son jounal et être "the boss", (c'est la même chose)d'autres qui l'ont soutenus mordicus ( hormis Olivier Cyran et #CQFD, Christophe Ayad (qui a fait une et fait une belle carrière) qui fut le premier a parlé du traitement infame des reporters d'appoint de l'émission et ACRIMED qui ont toujours fait la part des choses et ont été les premiers a parlé de la tentative de suicide d'une collaboratrice en 2003), sans parler des silences complices du Diplo et de Filoche (ancien inspecteur du travail, farouche opposant à l'ANI.Bravo gégé)
Bref, l'émission a apporté de bonnes choses. Mais Mermet doit virer. Ras-le-bol de tous ces culs bénis de la gauche de la gauche qui dénoncent les comportements déviants chez les autres et détournent le regard quand cela se passe chez eux ! D'OÙ QUE CELA VIENNE CES COMPORTEMENTS SONT INADMISSIBLES ET DOIVENT ÊTRE DÉNONCÉS ET PUNIS. Et oui, et ce n'est que juste retour des choses si l'émission a perdue plus de 100.000 auditeurs en 1 an dont moi. Normal.
Je ne signerai jamais pour Mermet ni pour l'émission. D'autres font le même travail tout aussi bien sans jouer les dictateurs fous !
Mermet n'a plus qu'à aller se faire soigner. Et ceux de la gauche de gauche qui le défendent revoir ce que sont les vraies valeurs de gauche. Elles doivent s'appliquer à tous, tout le temps, partout.
Tant que tous les hommes ne seront pas libre, je ne serais pas libre.
CQFD
Elkabash.......!!!!!aucune chance de se faire viré!!!!
Lui.... est toujours jeune....n'a pas changé depuis Giscard....a toujours la même acuité et pugnacité dans ses interviews!
En plus c'est un bon patron,pas mégalo pour un rond...
Quelle originalité,créativité....un ton ,un son,une plume.....
Mermet tu es vraiment un hasbeen!!!
Cela fait belle lurette que Daniel Mermet et LBSJS étaient dans le collimateur.
Dans une TV et une radio publiques dont nous avons pu au cours des années observer la droitisation, "Ecoutez la différence"
était devenu "Ecoutez la déférence".

France Inter ne pouvait échapper à la main-mise totale de la pensée néo-libérale sur tout et partout dans le monde.
LBSJS, donnant la parole aux critiques du système, aux alterpenseurs, aux faibles et aux petits était devenue insupportable,
d'autant plus que la grande qualité de l'émission regroupait tous les jours un grand nombre d'auditeurs fidéles (dont moi).

Les coups de boutoir ont été nombreux, marqués par un changement d'horaire et réduction du temps d'écoute.
Il y a quelques mois encore, c'est un article de Télérama qui attaquait violemment Mermet et son émission.

C'est maintenant chose faite, le vieux sanglier a été abattu.
C'est bon pour la pensée dominante et très mauvais pour la démocratie.
Au delà du Bien et du Mal, comme disait l'autre, et au-delà des petites polémiques colériques ci-dessus, laissons la parole au Maître lui-même:
" Avant chaque saison radiophonique les équipes se créent ou se modifient ou repartent ensemble pour un nouveau bail. Affaire de convenance, d’attirance, de compétence ou de simple envie de changement"
(Daniel Mermet, en décembre 2003, à propos du départ de Joëlle Levert - via Acrimed).
La messe est dite, non?
Sur Fakir, François Ruffin propose de ne pas s'en tenir à LBSJS, mais d'élargir. Avec des rendez-vous d'été.
Il souligne le rôle d'éducation populaire militante de LBSJS, et demande "une mobilisation ambitieuse", qui ne vise "pas seulement à « sauver Là-bas », comme une espèce de totem, mais à réclamer plus: deux heures par jour, par exemple, et entre 17 h et 19 h. Et surtout : la présence d’auditeurs au Conseil d’administration."
Le répondeur qui insupportait certains asinautes, faisait partie de l'émission et son contenu relevait de la seule responsabilité de D Mermet. Il a déjà expliqué que lui seul validait au final les messages à passer.
Sans connaître DM le moins du monde, un nombre non négligeable de mes messages sont passés à l'antenne, entendus par les 400 000 auditeurs réguliers de l'émission.
Qui peut me dire, où, à part chez Mermet, les deux messages ci-dessous (choisis parmi tant d'autres), auraient pu être diffusés à l'antenne, venant d'un simple citoyen mieux informé que d'autres sur les problèmes de santé?

Grippe porcine 28/04/09
"La diffusion des infos, c’est vraiment quelque chose de particulier.
Je parie que ce matin, pas une place de village en France, pas un café, pas un bureau, pas un atelier n’échappe à des discussions sur la grippe porcine mexicaine, et sur le risque fort peu probable par ailleurs, d’une pandémie mortelle.
Et à côté de ça, silence presque total sur la destruction programmée de l’hôpital public par la loi Bachelot.
L’hôpital public, comme la Sécurité sociale, sont le patrimoine de ceux qui n’ont pas de patrimoine.
Et les premiers intéressés, c’est à dire en fait 90% des français, n’ont pas accès à cette information, ou si peu.
Ce 28/04/09 première manifestation d’envergure des hospitaliers avant le passage au Sénat du projet de loi déjà voté à l’Assemblée dans l’indifférence générale."

diffusé à l'antenne le 28/04/2009

Médecins contre la vaccination de masse 12/11/09
"A l’hôpital de la Timone de Marseille, quelques dizaines d’hospitaliers seulement sur plusieurs milliers d’agents ont accepté le vaccin de Madame Bachelot.
Et c’est comme cela dans toute la France.
Le corps médical rejette la propagande de l’OMS et du Gouvernement pour une vaccination de masse.
Les experts, corrompus par les entreprises du médicament ont monté de toutes pièces le scénario d’une pandémie grippale mortelle.
En 2009, comme en 2005 pour le referendum, c’est grâce à Internet que les faits incontestables sur la banalité de cette grippe et sur les conditions de mise au point des vaccins ont pu être diffusés dans la population.
Il faut recommander l’excellent travail du site PHARMACRITIQUE, l’analyse du Dr Martin Winkler, les dossiers très fouillés du Dr Girard, et les prises de positions de la Revue Prescrire.
Pour les auditeurs, je te donne, Daniel, les conclusions tant attendues de la Revue Prescrire dans son numéro de novembre.
C’est la seule revue de formation médicale française qui n’accepte pas la pub des laboratoires pharmaceutiques.
Elle conseille ceci :
« Chez les adultes et les nourrissons en bonne santé, la gravité somme toute sans particularité de cette grippe ne justifie pas une stratégie vaccinale différente de celle mise en œuvre contre la grippe saisonnière. Chez ces personnes en bonne santé, autant se passer de la vaccination.»
« Comme pour la vaccination annuelle contre la grippe saisonnière, les personnes susceptibles de tirer un bénéfice de la vaccination sont celles qui présentent des affections lourdes avec risque élevé de complications graves en cas de grippe. »
Ca ne devrait pas être le rôle du répondeur de diffuser ces conseils médicaux de bon sens , mais apparemment à l’antenne, la propagande écrase tout.

diffusé à l'antenne le 12/11/2009
Guillon : viré !
Ca se bouffe pas ca se mange: Coffe. Viré!
Mermet: viré!

France inter sur mes heures d'écoute : Viré!
La censure de la dictamolle a frappé intelligemment. Mermet incarne le discours militant, avec ses forces et ses faiblesses ( redondances trop souvent édifiantes). Mais les anti-Mermet sont mille fois pires que Mermet, entre deux maux je choisis Mermet.
Mais c'est quoi ce délire????
L'âge du capitaine....place aux jeunes!!!!!
Mais depuis quand les idées ont un âge?
A quel âge doit-on la fermer?
Quel rapport avec l'âge de la retraite et une émission comme LBSJS?
Mais bondieu! Que Mermet vous énerve,libre à vous....vous n'écoutez pas et basta! Allez écouter les "grosses têtes" sur RTL.
Mais que l'on nous empêche de l'écouter,c'est une tout autre histoire qui demande un argumentaire un peu plus étayé
que ce que je suis en train de lire.
70 ans ... Il est temps de laisser la parole aux autres , non ? 25 ans d'antenne ça va . Même si son émission est super , il n'est pas le seul . LEs héros , les hommes (c'est jamais des femmes) providentiels , y'en a marre . Aurevoir Mr Mermet , c'etait super , merci.
Et sous Sarko, moi, c'est Porte et Guillon et arrêt sur image et et .. qui m'ont manqués , on s'est débrouillé et en mieux non ?
"la chaîne prévoit bien un nouveau rendez-vous hebdomadaire, qui pourrait perpétuer l'esprit de Là bas si j'y suis..."

Cela me rappelle une histoire qui date de quelques années, une télé qui arrêtait une émission critique de média en assurant qu'il y aurait une autre émission "service pulic" qui devait elle aussi "décrypter". On en trouve encore des traces ici :
http://forums.france5.fr/revuetcorrige/Emission-du-6-octobre-2007/signifie-decryptage-revu-sujet_3_1.htm

Vite Paul Amar, venez remplacer Mermet !
on ferait mieux de virer druker à la télé!!
Mon Dieu, tant de bruit pour une émission vieille de 25 ans... On sait où se trouvent les vrais conservatismes hein... Oh mon Dieu, en 2014, qui va nous donner la bonne parole de gauche sur la radio de service public ? Comment qu'on va faire ?

Pitoyable.
Je suis encore une fois surpris par la modération ,voir la mièvrerie des articles concernant la fin de LBSS.
En effet on disserte sur l'âge du capitaine,son présupposé management( efficace et miraculeusement fort à propos boule puante),
un "possible" remplacement en 2015.... hebdomadaire de surcroit......Mais de qui se fout -on??
500000 auditeurs fidèles sur le service PUBLIC.....pas respectable????
Un courant d'idées représentant une frange importante de la population....pas respectable?????
Un ton ,un son,une couleur ,une originalité que tout le monde qualifie d'artistique.....pas respectable??????????????????????????????
L'éducation populaire....et oui!!! Lordon ,Castoriadis etc.... à notre portée...toujours pas respectable??????????????????????????????????????

Mais???? Est-ce que nous demandons que les Zemour, Seux ,Bethoux,Elkabach etc... ferment leurs grandes gueules??
Non ,nous ne le demandons pas.
Nous demandons que cette voix résonne encore et que lorsque l'on veut la faire taire on mette les mots justes:
Censure,mise au pas,pensée unique......monstrueuse saloperie!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Au-delà du départ de son animateur, c'est l'extinction de la seule voix d'un courant de pensée totalement exclu des grands médias qui est triste. Cette émission aura été la seule à justifier la fameuse "différence" affichée par F.I. dans ses spots de pub. C'es tout un pan d'opinion publique (peut-être pas si minortaire que ça, d'ailleurs) à qui on supprime son espace d'expression. Comme le soulignent plusieurs commentares, ce qui restera sera bien monochrome. C'était la seule émission qe j'écoutais, pas tous les jours, en entier sur F.I. Qui perd donc définitivement un auditeur.
Mermet : intermittent du spectacle, je l'aurais bien imaginé journaliste ! Bloch qui veut rajeunir France inter a soixante deux ans ! elle pourrait se licencier elle même puisqu'elle veut éloigner les vieux, tous ces cons fidèles à une radio différente. Une vraie cougar qui lorgne vers des jeunes, elle ne ménagera pas ses efforts pour les séduire ; musique, rigolade, musique, surtout pas classique, de la play liste en continu ! c'est vraiment réjouissant. J'oubliais , elle ne veut pas non plus de ces cons d'auditeurs que le sort des bêtes vaut bien une heure hebdomadaire.
Pourquoi Mermet et Rufin ( voir d'autres si affinités ) ne créeraient ils pas un pure player du type @si, Mediapart ou Hors-Série ?
Que Mermet doive partir à la retraite un jour ou l'autre, c'était inévitable.

Mais si c'était réellement le principe de l'émission qui devait disparaître, ce serait scandaleux.
Ce serait bien évidemment un des rares (peut-être le seul ?) espaces de critique politique de grande écoute et populaire qui disparaitrait. Il restera le Monde Diplomatique, mais qui n'est pas (hélas) pas réellement populaire - LBSJS en était précisément un outil de transmission.

Il restera quoi à FI ? Du people, du bien-pensant à la P.Clarck, à la B. Guetta et à la C.Fourest, avec toute leur morgue de "ceux qui savent" (alors qu'ils ne sont qu'une foule de médiocres, confis dans leur simplisme snob), et du blabla insignifiant - et surtout "non clivant", parce que cliver, c'est pas bien, cliver, c'est caca, c'est faire de la politique, c'est faire du débat, c'est risquer que des idées pas comme il faut apparaissent, c'est risquer que des gens soient pas d'accord, c'est risquer qu'il y ait du débat, c'est risquer qu'il y ait des accrocs à la social-démocratie, lisse, propre et sans aspérité.

Bref, ça fait mal au cœur.
On s'en branle de Mermet ! D'abord qui c'est Mermet ?
Parlez nous plutôt de Valbuena, de Benzema, de Lloris... de cette France qui gagne, plutôt qu'essayer de nous apitoyer avec le sort réservé à ce vieux loser has been.
Allez les Bleus ! Allez les Bleus ! Allez les Bleus !... Pouêêêt !
Un Là-bas si j’y suis avec l’équipe actuelle ? C’est l’hypothèse de Télérama qui prétend que "la chaîne prévoit bien un nouveau rendez-vous hebdomadaire

Sujet de rédaction : Définissez la différence entre un rendez-vous hebdomadaire (le dimanche à 23h, par exemple) et un rendez-vous quotidien. Vous en profiterez pour disserter sur la notion de foutage de gueule.

Je ramasse les copies dans quatre heures.
Enfin une bonne nouvelle, des années à supporter la logorrhée marxiste d'un animateur à bout de souffle qui passait son temps à tirer à boulets rouges sur ceux qui construisent la France, les chefs d'entreprises, les banquiers, la droite responsable, les footballeurs, les Français porteurs d'une certaine morale éloignée de ses turpitudes personnelles: la débauche, l'éloge de la paresse…

Il était temps !
Souhaitons que la très avisée nouvelle direction propose à des animateurs impartiaux comme Eric Brunet ou Dominique Seux , une heure pour animer des émissions de qualité.

Monsieur de Saint Rémy exprimera sans doute dans une chronique vidéo à venir les sentiments qu'éprouvaient de très nombreux auditeurs à l'écoute d'une émission qui glorifiait tous les parasites de notre économie: les fonctionnaires, les ouvriers en arrêt de travail, les gens prétendument du voyage etc….

Deuxième bonne nouvelle, l'arrivée de Nagui, un homme qui avec des jeux populaires divertit depuis de longues années les Français, petits et grands méritait de trouver une place sur le service public de radiodiffusion.

Ne parlons pas de Taratata un programme qui nous a offert de si belles soirées avec des artistes majuscules comme Jean Louis Aubert ou Florent Pagny.
Gageons que ces chanteurs populaires trouveront leur place rapidement en lieu et place des Dominique A ou autre Florent Marchet que nous subissions dans la tranche 11.00- 12.30.

Il faudrait pour parachever l'œuvre qu'est en train de bâtir le nouveau directeur d'Inter confier une émission politique à Christophe Barbier, éditorialiste de talent malheureusement sous employé par les chaînes de télévision.

Nous patienterons avec le retour du très humble et très ouvert Nicolas Demorand à 18h un grand homme de radio injustement évincé de Libération par des salariés irresponsables.

Et si RTL persiste à licencier Philippe Bouvard, il serait peut-être opportun de rapatrier son émission au sein de la maison ronde, quel bonheur de retrouver de grands humoristes comme Jacques Balutin ou Chevalier et Laspalès ( dont on apprécie les trop courtes interventions le matin avec la désopilante publicité pour la Matmut)

Que de bonnes nouvelles décidément ! Enfin de l'argent public bien employé !
On peut aussi considérer que c'est bien qu'un jour, quand on a eu l'antenne pendant 25 ans, on laisse la place à de potentiels nouveaux talents, non?

PF
PS: La question est ouverte, je n'ai aucune partie prenante pour ou contre l'émission en question, que je n'ai jamais écouté, vu que je ne suis auditeur d'aucune radio.
Ce n'est pas tellement une question de personne mais bien politique: il était le seul à exprimer ces idées dans le PAF et il n'est pas remplacé.
je n'ai aucune partie prenante pour ou contre l'émission en question...

Même si votant pour Bayroux, j'ai tout de même ma sensibilité propre...
Même si votant pour Bayroux, j'ai tout de même ma sensibilité propre...
Vous allez trop loin...
BayrouX ? Rassurez-moi, il n'y en a pas plusieurs ?! ;-)

Sérieusement, quelques soient nos votes respectifs, dont personnellement je me tape le coquillart, j'imagine que chacun conviendra que dans une société prétendument démocratique, toutes les sensibilités doivent pouvoir s'exprimer, en particulier dans les chaînes de service public. Là, il a un petit problème.
Ben non, désolé, la note de bas de page était sincère, n'ayant jamais écouté l'émission, je n'ai aucun avis a priori sur la qualité de la dite émission, ni son contenu.

Je sais que le concept de ne pas avoir d'a priori idéologique peut vous sembler incongru, désolé d'avoir enfreint vos croyances.

PF
PS: ça avance vos lectures en neurosciences? J'attends toujours votre MP avec des arguments un peu soutenus sur notre dernière discussion.
Je me suis dit qu'il fallait un solide préalble aux neurosciences, j'ai donc commencé l'être et le néant que je compte terminer en 2019... je vous tiens au courrant.
Sinon, je trouve que l'on aurait pu tomber d'accord sur la proposition de TCHD... Je ne me fous pas des idées politiques, mais je veux bien faire un effort.
J'ai peu de sympathie pour le bonhomme — une amie a bossé dans l'émission et a des anecdotes sur lui qui sont à vomir—, mais son charisme à l'antenne explique pour beaucoup l'aura qu'il a auprès de tous les "amis modestes et géniaux". Il fallait un égo grand comme l'Everest pour avoir l'audace et l'arrogance d'un positionnement aussi radical sur une grande chaîne nationale. Personne ne le remplacera.
Les anecdotes d'une amie ça c'est du lourd.
Un conseil, malgré toute l'amitié et la confiance qu'on peut avoir, ne basez pas votre sympathie ou non sur des "on dit".
Cyberprimate. Faite comme Sandy, n'écoutez pas vos amis. n'écoutez que la vérité du grand timonier. :o)
C'est vrai que c'est absurde de ne croire qu'en ce qu'on voit et de ne pas être un vecteur de rumeurs et d'idées reçues.
Comptons sur nos amis pour faire l'effort que l'on refuse de faire.
Concernant les relations de DM avec certains de ses journalistes, il y a beaucoup plus que des "on dit". Acrimed en parlait dès 2003, puis en 2004 et y revenait en 2013. Plus un article récent sur la suppression de l'émission.
Je crois qu'il est important de faire la différence entre le comportement et la personnalité de DM d'une part, et l'intérêt de l'émission d'autre part. Mais bien sûr, comme il est difficile de soutenir l'un sans l'autre, le soutien à l'émission s'en trouve un peu amolli. France Inter n'aurait pas pu se permettre, sans ces dérives relationnelles, de passer l'émission à 15 heures pour finir par la supprimer définitivement.
Il est plus que jamais important, maintenant que "tout se sait" et que plus personne n'a peur de "désespérer Billancourt", de se comporter correctement, à quelque place qu'on se trouve.

Tu veux changer le monde? N'oublie pas de te changer toi-même.
Sandy refuse de voir l'éléphant dans le couloir. Comme d'habitude. :o)

Tu veux changer le monde? N'oublie pas de te changer toi-même.

On peut prendre l'œuvre et laisser le personnage...
non, quand les actes du personnage sont a tel point en contradiction avec l'oeuvre. J'ai pour ma part laissé tombé cette émission il y a plus d'un an. Le terme de "faux allié" va tellement bien à Mermet et Ruffin ...
je trouve Mermet souvent totalement insupportable mais c'était toujours une autre approche (avec laquelle je n'étais pas toujours d'accord, même loin de la), et pour cette raison je suis écoeurée de la suppression de son émission. une suppression politique à mes yeux.
Merci du lien et il semble que Mme Laurence bloch a déjà censuré une émission sur la Palestine :censure et le prétexte d'une possible baisse de l'audition de l'émission est totalement fallacieuse bien sur

.Mais de toute façon n'oublions pas que le service public normalement n'oblige pas a un taux élevé constant mais il doit se mette au service du public et des auditeurs. Le fait que ce taux baisseraient n'est pas fatalement la mort d'une émission par ailleurs suivie et aimée de ce public..Déjà des pétitions circulent pour demander que LSJS reste ...
Peut-être est-ce vrai.
Peut-être est-ce faux.
Je n'en sais rien et ce n'est pas mon propos.

Je tenais juste à rappeler qu'il est malsain de se forger une opinion sur quelqu'un en fonction de ce qu'en disent d'autres personnes.
Et surtout que cela n'a absolument aucune valeur dans une discussion sur un forum.
Sauf que, dans ce cas, on ne peut pas avoir d'opinion sur grand chose . Je pourrais même mettre en doute l'existence de l'Amérique, que je n'ai jamais vue. Et d'ailleurs, si j'y étais allée, coment être sûre que l'aéroport où je débarque n'est pas un aéroport indien?
Si quelqu'un que je connais bien et à qui je fais confiance me dit quelque chose, je ne vais pas bien sûr le croire sans réfléchir, mais je vais y accorder plus d'attention qu'à ce que je lis dans les journaux. Et je vais essayer de recouper un peu. Pour voir si ça converge et si c'est vraisemblable.
Je tenais juste à rappeler qu'il est malsain de se forger une opinion sur quelqu'un en fonction de ce qu'en disent d'autres personnes.

ah ? Et bien fait ce que tu dis là ...Merci
acrimed ?

toujours bien intentionnés ,ça ne fait aucun doute..

http://www.legrandsoir.info/oui-viktor-dedaj-du-grand-soir-est-un-antisemite-ornella-guyet-co-toujours-en-mode-mensonge-diffamation.html
J'ai pas compris la ref. à Acrimed dans ton lien, c'est ACRIMED qui l'accuse d'antisémitisme ? C'est pas clair !

Ceci dit moi je trouve que c'est un peu 1 partout. Par exemple, ça je l'aurai retiré :
"Sionistes : vous avez du vous balancer une fois de trop et trop près d’un certain mur. Jusqu’à votre nom sonne désormais comme une insulte à l’intelligence et à la dignité humaine"

Et le mec s'étonne que des lecteurs ne fassent pas la différence entre son anti-sionnisme et de l'anti-sémitisme ? A mon avis il a eu ce qu'il cherchait. Au point que moi aussi je le soupçonne d'antisémitisme.

Une dénonciation est nécessaire, il faut crier l'urgence. Mais il faut le faire intelligemment, par exemple la comparaison avec l'apartheid est juste, celle avec la shoah est une provocation malicieuse, abjecte. C'est une incitation à l'engrenage. C'est ne pas comprendre que la haine est comme l'amour, universelle.

Bon, t'es sûr que tu veux relancer le débat ici ? ;-)
Au point que moi aussi je le soupçonne d'antisémitisme.

tu peux préciser ce qui t’amènes a penser cela ?
Franchement, Jeanbat, ça me fait chier. Je sais bien qu'entre nous ça ne pourra être que des objections constructives, mais d'une on sait bien qui on va voir débouler en meute, de deux ça me demande de relire, de citer, d'expliquer pourquoi tel truc pue, tel autre peut être interprété de telle façon, pourquoi il le sait, ou pourquoi je crois qu'il le sait, etc… et ces évicérations finissent par me soulever le cœur, qu'est pas en forme olympique. Pas prêt à combattre ! ;-)
dommage
on aurait peu être avancé dans la description de ce qui est à mon avis ,le mal intellectuel de notre temps,le procès d'intentions et le principe de salir tel ou tel journal ,tel ou tel blog ,en jetant le discrédit,comme acrimed l'a jeté sur Mermet ,et sur le grand soir.(sur le grand soir,par le biais de ornella guyet)

te sachant opposé à se genre de pratiques,ça m'aurait intéressé de percer le mystère .

personnellement voici comment j’entends cette phrase

sioniste ,a force de construire des murs et de maltraiter le peuple palestinien,vous avez terni votre image auprès du reste du monde;dans l'esprit de la plupart des gens, vous avez associé votre projet au pires actions coloniales .

je trouve que ce message est relativement modéré car il sous entend que ce qui terni la cause sioniste,ce n'est pas le projet en lui même auquel,on serait face a une position antinationaliste radicale ,mais ce que les sionistes en ont fait.
Tu fais chier ! ;-)

Bon allez, puisqu'on a l'air au calme :

- On le sait, les sionnistes utilisent la shoah comme outil, comme levier, pour tout se permettre et se croire protégés par ce statut de victime.
- Du côté anti-sionniste, il y a un tel raz-le-bol, une telle volonté de ne plus se laisser impressionner par ces éternelles accusations, que certains jouent de la provocation à outrance, "t'as vu même pas peur !" comme par exemple shoah-nanas, cette désopilante chanson du très fin Dieudonné.
- Du côté des juifs, des gens qui pleurent la disparition d'êtres aimés, il y a une telle souffrance, un tel besoin de ne pas oublier, que ces provocations sonnent comme de la haine des juifs. Au mieux, pour ceux qui arrivent à garder la tête froide, c'est d'une inconscience criminelle. Au pire, pour ceux qui gardent encore en eux ces blessures, c'est de la nostalgie du nazisme. Au final c'est eux qui se le prennent dans la gueule, pas les sionnistes, pas ces salopards qui les utilisent. Et, l'humanité est ainsi faite, les juifs, pour beaucoup finissent par s'identifier aux sionnistes qui sont leurs premiers bourreaux. Comme l'humanité est partagée dans le meilleur comme le pire, on retrouve la même chose chez les jihadistes.

Sur ce monsieur du Grand Soir, que je ne connais pas, moi j'y vois au mieux une inconscience criminelle. Quand il évoque "un certain mur", toi tu vois une allusion à ce mur de la honte, cette ignominie, mais tu sembles ne pas réaliser qu'on peut y voir une allusion au mur des lamentations, donc une attaque gratuite d'un symbole, de ce qui peut faire une identité. Et il finit avec "Jusqu’à votre nom sonne désormais comme une insulte à l’intelligence et à la dignité humaine" "
Quel nom ? Le mot sionnisme, ou votre nom de famille ? Imagines-tu qu'on puisse le recevoir comme une extrême violence ?
Et j'y vois au pire une malice dégueulasse, cette double allusion. Evidemment qu'il a à l'esprit cette confusion, qu'il la crée, l'alimente. Et là je ne parle que de cette seule phrase.

Je reviens à Mermet. J'ai pas tout lu sur Acrimed à ce sujet, mais j'ai bien aimé le "à notre avis".

Pour moi, Mermet c'est un chef de guerre. Il n'est pas responsable du statut de ses sous-fifres, mais en chef de guerre il l'utilise. J'aime bien ce qu'en dit Ruffin.
Imaginez un jeune journaliste, sorti de sa fac, qui aurait le même niveau d'émotivité que moi, que toi, … Imagine le interviewer le maire de Levallois-Perret. S'il est impressionnable il fera un reportage qui passerait très bien au JT de Pujadas. Pour faire ce job il faut avoir, ou bien l'assurance du vieux roublard, ou bien l'inconscience du jeune casse-cou. Les tendres n'y ont pas leur place. Donc il les rudoie, ça passe ou ça casse.
Quand ça passe, il aura formé la nouvelle génération.
Et quand ça casse, il n'est plus là pour voir les dégâts. C'est quand même pas joli-joli, comme méthode. Mais c'est une méthode de guerre.
Alors, la question nous vient en tête : la fin justifie-t'elle les moyens ?
Je continue de penser que non. Mais on peut tout de même porter un jugement différent à l'aune de cette fin.

Sur les moyens, j'y vois très peu de différence avec ces managers assassins et guerriers qu'on peut voir dans "la mise à mort du travail", par exemple.
Dans ce cas, quelle est leur fin ? Faire du fric, toujours plus, toujours et encore plus chaque année, pour satisfaire les actionnaires.
Dans le cas de Mermet, la fin est par exemple de dénoncer ce capitalisme fou.
Alors, il se renie ? Pour moi non, mais il est dans le déni.
Rappelons que dans ce combat, il y a bien peu de combattants dans nos rangs. Alors faut pas se voiler la face, au sujet de la responsabilité de Mermet comme de la nôtre propre, à chacun.

Ca y est, j'ai fini ;-)
Quel nom ? Le mot sionnisme, ou votre nom de famille ? Imagines-tu qu'on puisse le recevoir comme une extrême violence ?
Et j'y vois au pire une malice dégueulasse, cette double allusion. Evidemment qu'il a à l'esprit cette confusion, qu'il la crée, l'alimente. Et là je ne parle que de cette seule phrase.


je n'avais pas vu ces allusions ,et je crois qu'il n'y a aucune ambiguïté volontaire ,en tout cas ,rien ne permet de l’affirmer.

si il s'agit du nom de famille ,bien sure c'est antisemite mais il ne parle pas des juifs mais des sionistes qui peuvent etre non juifs .
il y a tres peu de rapport entre le mur des lamentations,objet religieux et le projet sioniste,laïque.
donc je ne voit aucune bonne raison de soupçonner l'auteur de l'article d’antisémitisme.

après le problème que soulève notre présent échange ,cher Al1 que je remercie d'avoir fait l'effort de répondre malgré les vue-mètre a zéro ,c'est l'idée de précaution particulière que l'on doit ou pas s'imposer quand ce dont on parle concerne la communauté juive,étant donné les souffrances que ce peuple a subit ,et particulièrement la Shoah.ne pas employer tel mots ,ne pas employer tel image pour que personne ne puisse s'imaginer ci ou ça.

je trouve que c'est un jeu dangereux ,une boite de pandore que toutes les communauté qui on souffert,c'est a dire toutes les communauté peuvent ouvrir a la moindre occasion,et donc ,et une forte atteinte a la liberté d'expression .

pour Mermet ,mais plus généralement,sur les campagnes de discrédit.

je suis pas du tout a l'aise avec cette position que l'on devrait tous prendre,pour ou contre.
je trouve ton angle de vue intéressante mais un peu faussé.
faussé parce qu'on a trop peu d’élément pour juger Mermet.

qu'il se soit pris le choux méchamment avec une standardiste et des stagiaires ne veut pas nécessairement dire que c'est un type peu recommandable .
ça peu vouloir dire qu'il gère mal les conflits,on sait pas et je ne saisi pas cette obligation de décréter que Mermet est un patron voyou qui renit ces propres convictions,sans quoi on est un naif,on se voile la face ou que sais-je.


on se construit des images sur les choses ,les gens..en fonction d’élément qu'on maitrise plus ou moins.
pour illustrer mon propos,je vais prendre mon propre cas en exemple ,jeanbat sur asi,parce que
1 je sais qui je suis ou en tout cas plus que je sais qui est mermet ou un autre
2 je sais ce que les asinautes(beaucoup d'entre eux) pensent de moi ,puisque ils s'en donnent à cœur joie.

je suis victime de ce phénomène sur le forum d'asi.Il y a une dizaine de personnes qui ne s'adressent à moi qu'en insinuant que j'incarne les pires valeurs de l'humanité .
ils ne sont ni moins ni plus intelligents que moi mais sont persuadés que je suis une bête immonde et a part toi ,pierre mas ,yeza,Djac récemment,personne n'a jamais pris ma défense...
je précise ,mais je suis sure que tu l'as compris,si je parle de ça,ce n'est pas pour exprimer un sentiment d'injustice vis a vis de moi,mais pour dénoncer un principe générale dont est à mon avis victime Mermet et le grand soir.
pourtant,ils ne me connaissent pas,ne savent pas comment j’interagis avec mon environnement,dans mon quartier,mon métier,ils n'ont pas besoins de ces notions pour me juger.
ils m'ont pris comme "mauvais objet",ça leur est utile,surement, pour se fabriquer leur propre image de "bon objet"

Et notons que dans ce genre de cas de figure,chacun est prompt à inventer de nouvelles fausses bonnes raison de se conforter dans son préjuger car ils est très difficile pour tout le monde de reconnaitre s’être trompé.
ça ne dérange personne de voir quelqu'un être diffamer sur la base de la suspicions,des intentions cachées,ainsi on me dit souvent
"si on ne peut pas le prouver ,c'est que tu avances masquer"
et je pense qu'un certain doute s'est installé chez la plupart et qu'ils sont prudents ,suivant le fameux principe"dans le doute ,s’abstenir".


je crois que ce qu'a subit Mermet ou le grand soir accusé de dérive rouge brun par une journaliste d'acrimed est du même ordre.
ils ont construits une mauvaise image de lui,et restent bloqué la dessus.
"je n'avais pas vu ces allusions ,et je crois qu'il n'y a aucune ambiguïté volontaire ,en tout cas ,rien ne permet de l’affirmer."
"si il s'agit du nom de famille ,bien sure c'est antisemite"

Je vais te dire ce que je crois :
1- "si il s'agit du nom de famille ,bien sure c'est antisemite"
2- "je n'avais pas vu ces allusions ,et je crois qu'il n'y a aucune ambiguïté volontaire ,en tout cas ,rien ne permet de l’affirmer."

S'il s'agit du nom de famille c'est antisémite, DONC JE CROIS qu'il n'y a aucune ambigüité volontaire.
L'ambigüité tu ne VEUX pas la voir. Ce que je crois c'est que tu es dans le déni.

Tu es tellement échaudé par tous flicaillons de la pensée que tu en viens à nier l'évidence.
Ces connards voient de l'antisémitisme partout donc il n'y a pas d'antisémitisme.

Des fois si, quand même, jeanbat !

J'insiste sur ce paragraphe :
"Sionistes : vous avez du vous balancer une fois de trop et trop près d’un certain mur."

Auprès de quel mur se balance-t'on en Israël ? Tu veux que je te donne un indice, ou tu vas trouver tout seul ?

"Jusqu’à votre nom sonne désormais comme une insulte à l’intelligence et à la dignité humaine"

"Votre nom", pour toi, et c'est une évidence, c'est le sionnisme. Mais pourtant le sionnisme est un mot, pas un nom !

"Jusqu’à votre nom sonne désormais comme une insulte à l’intelligence et à la dignité humaine"
(je te jure que ça ne m'amuse pas de répéter ces phrases)

Non, vraiment, aucun doute possible ?

L'autre expression volontairement choquante, avec un grâcieux jeu de mots, "les champs de Gaza n’ont jamais existé", je l'aurai peut-être trouvée border-line, mais on pouvait le voir comme un retournement d'accusation, qui pouvait passer comme étant à-propos. A la limite du supportable, mais-à propos…
…sans ça :
""Sionistes : vous avez du vous balancer une fois de trop et trop près d’un certain mur. Jusqu’à votre nom sonne désormais comme une insulte à l’intelligence et à la dignité humaine"


Ensuite :
"après le problème que soulève notre présent échange ,cher Al1 que je remercie d'avoir fait l'effort de répondre malgré les vue-mètre a zéro ,c'est l'idée de précaution particulière que l'on doit ou pas s'imposer quand ce dont on parle concerne la communauté juive,étant donné les souffrances que ce peuple a subit ,et particulièrement la Shoah.ne pas employer tel mots ,ne pas employer tel image pour que personne ne puisse s'imaginer ci ou ça. "

Je comprend bien ce que tu veux dire, je suis même assez d'accord, mais par exemple, figure toi que la dernière petite phrase du papy Le Pen, sur Ebola qui règlera le problème, j'ai trouvé ça aussi dégueulasse, dis donc, alors que les juifs sont pas particulièrement concernés !
Et puis figure toi que nous pouvons tous employer les mots shoah, chambre à gaz, à partir du moment où on ne déclare pas, par exemple, que les nazis n'ont pas terminé le boulot, tu comprends ?

Evidemment qu'il faut pas se laisser imposer des curseurs ultra-sensibles du tolérable en fonction de qui on cause, mais pour autant il est normal que chacun ait ses curseurs, ses limites à ne pas dépasser, et qu'il n'est pas mal de respecter.

Enfin bref, voilà, tombe pas dans l'excès inverse par réaction, quoi !
désolé
je ne vois rien de convainquant dans ta démonstration.

Evidemment qu'il faut pas se laisser imposer des curseurs ultra-sensibles du tolérable en fonction de qui on cause, mais pour autant il est normal que chacun ait ses curseurs, ses limites à ne pas dépasser, et qu'il n'est pas mal de respecter.

valable pour les caricatures du prophète?
les actes de vandalisme contre les lieux de cultes et tout ce qui heurte les différentes culture,religions?
on s'en sort plus.
si quelqu’un te dis que la maniéré dont tu parles de sa communautés le heurte,tu te tais?


bon ,je ne crois pas être dans le déni de quoi que ce soit .

tu poses les choses de cette façon,celle que j'ai essayé d’analyser dans mon post précédent.
l'analyse des intentions du journalistes: il emploie se mots pour souffler sur les braises.
analyse de mes intentions ou de ma conscience de mes intentions: tu es dans le déni..

bon
je n'utilise jamais cette grille de lecture trompeuse .
je suis d'ailleurs une preuve vivante de l'aspect trompeur de ce type d' analyse,basées sur les intentions supposées.
Tu es aussi la preuve vivante que se poser tout le temps en victime peut être pénible !

La conversation ne mène nulle part, et tu me gonfles, j'arrête là. Pas grave, on se verra plus tard !
ha c'est chaud-froid avec toi...

bon ..

j’étais à fond dans la conversation...comprends pas pourquoi tu dis des choses si méprisantes..
je t'es vexé?

Tu es aussi la preuve vivante que se poser tout le temps en victime peut être pénible !


j'ai pourtant pris des précautions multiples pour ne pas etre percu comme ca .coup bas là..

m'en prendre plein la gueule pour pas un rond complétement gratuitement,juste parce que je ne suis pas d'accord avec toi et bien que je l'exprime avec courtoisie.
bref
sympa
Pour faire un tube de toilette
En chantant sur cet air bête
Avec des jeux de mots laids
Il faut pondre des couplets
Permets que je te réponde
C'est sûr, faut que tu les pondes
Bon, mais que dois-je pondre ?
Que ponds-je. Que ponds-je.
Pot podet pot pot
Le dernier mot qui t'a servi était :"Ponds-je"
Serviette éponge ! parfait ! ...
Allez vas-y, je vais t'aider
J'apprécie quand de toi l'aide
Gant de toilette
Me soutient cela va beau-
Ce lavabo
coup plus vite c'est bien la vé-
C'est bien lavé
rité, ça nous le savons
A nous l'savon
DE TOILETTE
Sur ce piano les touches t'y aident
Les douches tièdes
Ton air est bon, mais mon chant point
Mets mon shampooing
Il s'ra peut-êt' pas sal' demain
Salle de bains
Il m'aura en tout cas miné
Ou cabinet
DE TOILETTE
Eau chaude eau froide eau mitigée
Cette salade, on verra dans
Un verre à dents
Un instant si c'est le bide, et
C'est le bidet
Est-ce à répéter ou à taire
T'es au water
J'aimerais mieux que d'aut' la vendent
Eau de lavande, eau
DE TOILETTE
Eau chaude eau froide eau mitigée
Ma face de carême harassée
Crème à raser
Pour sûr aura ce soir les tics
Rasoir électrique
Ils font rire les gosses mes tics
Les cométiques
Sur ma gueule d'empeigne à moustache



PEIGNE A MOUSTACHE

COSMÉTIQUES

CREME A RASER

RASOIR ELECTRIQUE

SERVIETTE EPONGE

CHANSON DE TOILETTE

TRÈS POÉTIQUE

TOC

(laisse béton, je fatigue, c'est tout)
Tiens je connaissais pas ce film d'animation :

http://www.dailymotion.com/video/x8liv8_boby-lapointe-clip-animation-tube-t_music
t'avais prévenu que tu la sentais pas cette discute.

pas de soucis .
Mermet ne m'est pas sympathique non plus. Mais c'est un grand professionnel du journalisme qui a formé de jeunes talents que j'aimerais retrouver sur l'antenne de France Inter. LBSJS était la dernière émission que j'écoutais avec celle de Zoé Varier (issue elle aussi de l'équipe de Mermet). Une émission d'éducation populaire dans tout le sens du terme
J'en profite pour reposer cette question: Où désormais écouter des émissions comme celle-ci: Le Grand Marché Transatlantique contre les peuples ? Rappelons à toutes fins utiles que ces ( négations, lapsus ) négociations détestent la lumière ( effet Dracula ).

Ceci expliquerait-il cela ?
DS : Anne- Sophie, pond nous un truc sur LBSJS, que les Asinautes gauchiss arrêtent de se répendrent sur tous les forums!

ASJ : Peux pas, chuis sur aut chose...

DS : M'en fout, tu fais un truc rapide, c'est juste histoire de dire qu'on aura fait quelque chose... Mermet, je m'en tape!
Y'en a d'autres qui se sont fait virés du service public parce qu'ils gênaient.
Je suis prêt à payer un abonnement à @si, avec majoration, si on a un podcast quotidien de La-bas si j'y suis(.net), inclus.

Daniel (S), faîtes donc une proposition à Daniel (M) et à son équipe. Au pire, ça vous fait un coup de pub.
C'est "modestes et géniaux", Anne-So. Et non "modestes et généreux".
C'est honteux de partir à la retraite ?
gamma
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.