736
Commentaires

"Là bas si j'y suis"... je n'y reste pas ?

C'est l'histoire d'une émission qui est de toutes les luttes sociales. Un havre de paix. Mais à l'antenne seulement. Le site internet Article11.info a publié plusieurs témoignages accablants sur les conditions de travail au sein de l'équipe de "Là bas si j'y suis", l'émission phare de France inter présentée par Daniel Mermet. Un ancien journaliste aurait notamment été écarté après avoir révélé à l'antenne n'être payé que... 850 euros par mois. Après enquête interne, l'affaire n'a pourtant pas eu de suite. De son côté, Mermet assure que ces affaires sont "classées" et rejette la responsabilité des mauvaises conditions de travail sur France inter.

Derniers commentaires

Bonjour,
je prends la peine de vous écrire pour vous faire part de mon écœurement devant la déprogrammation d'une émission qui faisait de France Inter l'exception dont vous vous revendiquez. “La différence”? “La voiE est libre”? On sait désormais clairement laquelle, et sans X.

Bonnaud, Porte, Guillon, Mermet. C'est bizarre il y a comme une familiarité, une certaine couleur politique qui ne devrait plus figurer dans le panel du service public? A moins que ce soit ce dernier terme de “service public” qui soit lui-même à dégager?

L'âge de Daniel Mermet vous pose problème? Il semble qu'il ait pourtant proposé de laisser progressivement la place. Sans parler de la nature élégante de l'argument, sans parler du nombre de dinosaures des médias à qui on laisse le micro ouvert jusqu'à la sénilité...

Une baisse d'audience? Environ un demi million d'auditeurs que vous piétinez? Vous allez la sentir la baisse d'audience. Pour chacune des voix qui n'aura plus accès aux “grands médias” avec la fin de “là-bas si j'y suis”, des milliers de paires d'oreilles se détourneront de vous. Sans parler de l'odieuse mauvaise foi de l'argument devant la constance et l'importance de ce public en pleine heure creuse radiophonique, et ce de la part d'un service public ne dépendant pas de la publicité!

Une dernière remarque concernant votre futur grille des programmes : n'avez-vous pas oublié de supprimer également Rendez-vous avec X ?! Que fera encore ici cette émission au milieu de votre programmation dont la concurrence assumée avec les chaines privées se soucie avec tant de zèle d'accompagner cette hémiplégie de la représentation politique considérant que messieurs Demorand ou Valls sont de gauche? Que le simple fait de contester le pouvoir et ceux qui le représentent est forcément conspirationniste? Que prononcer le mot “capital” fait fuir les annonceurs? Pardon, j'oubliais que votre situation vous permet de ne vous soucier que des auditeurs... A moins qu'il n'y ait déjà d'autres grands projets dans les cartons?

1 parmi 500 000
Beaucoup,beaucoup d'âneries déversées sur Mermet sur ce forum, le problème n'est pas d'apprécier ou pas, de l'âge de la retraite
du commandant;le problème est:
_de faire taire une voix écoutée par 500000 personnes(avec même des vieux!)
_de faire taire une voix représentant un courant d'idées
_de présenter des arguments pour cette supression iniques(baisse de l'audience,jeunisme etc...)
_de ne pas se rendre compte de l'unicité de cette voix dans les médias classiques ,tant par l'angle politique,des sujets traités,
de l'originalité artistique de ces traitements.

C'est une mise au pas politique,tout comme Didier Porte et Guillon,c'est une honte!
Ci dessous une lettre ouverte à la rédaction de France Inter que je me permets de diffuser sur ce forum. Oui au maintient de Là-bas si j'y suis.

Chère radio,

J’ai 22ans. Je ne pourrais pas dire avec précision le jour où je t’ai rencontré. Petit, mes parents t’écoutaient religieusement, alors tu vois c’est un peu comme si tu avais toujours été là pour moi. Depuis que je suis en âge d’écouter la radio, tu as toujours été ma référence. Aujourd’hui je m’interroge : j’ai entendu dire que l’émission Là bas si j’y suis ne serait pas reconduite à la rentrée prochaine. Cette émission est pourtant plus qu’une simple émission de découverte du monde. Cette émission, c’est un regard, différent de tous ceux qu’on entend habituellement. Cette émission c’est un univers à lui tout seul. Cette émission enfin est d’une qualité excellente. Attention, je ne dis pas qu’elle est parfaite et qu’il faudrait que FI se transforme en Là-Bas. Le parti pris de l’émission est trop étroit. Il n’en demeure pas moins unique et magistralement bien traité.
J’ai 22 ans. Avec mes amis le soir je parlais de sujets bêtes, comme de Secret Story, de Nabila ou de la coupe du Monde de foot. Elle nous fait grandir, elle participe à notre éducation même, cette émission.
J’ai 22 ans, je suis étudiant. Je n’ai pas de BlackBerry, pas de Ray-ban et encore moins de Rolex. Mais j’ai Là-Bas. J’ai entrevu la pensée de Noam Chomsky, de Frédéric Lordon, et d’Howard Zinn.

Alors peut être que les chiffres d’audience ne sont pas bons. Mais qu’allez vous mettre à la place ? Cyril Hanouna peut être ? Bonjour l’éducation. Et puis, est-ce une raison pour supprimer une émission ? Sur le service public ?

Par cette lettre tu l’auras compris chère radio, je voulais te signifier que je n’étais pas d’accord avec la décision que souhaite prendre ta direction. Merci de m’avoir lu. Merci de revenir à la raison.
Je trouve cela dégueulasse de supprimer cette émission. car ainsi tout est nivellé.
Ce n'est pas à l' émission " les p'tits bateaux " que cela arriverait.

4 fois 45 minutes par semaines ....... C'est vrai, C'EST BEAUCOUP TROP DANGEREUX!

Tiens , ils parlent de Vincent a France inter, vous savez celui qui a un badge Vinci autoroute..... "Ah mais ça c'est mieux que faire des émissions partiales, voire haineuses sur divers sujets ( comme sur l'aéroport de Nantes par exemple)

Tchao bonsoir

Nicole Pavlowsky
La bas si j'y suis disparait......les premières réactions journalistiques sont d'une mièvrerie confondante(rue89,telerama....)
4 fois 50 minutes differentes sur tout le PAF....encore trop pour nos médiacrates.....on parle de banalisation,de limite d'âge
Mais pourquoi ne pas parler de totalitarisme,de censure.....d'une monstrueuse saloperie.
Mais qu'est ce qu'ils veulent......finir au bout d'une fourche????
Je suis plus que révolté!
et bien voila : la-bas perd un jour (le vendredi) et 10 minutes tous les jours!!
zoe varié qui remplace mermet le vendredi et pochon qui prend le relais a 15h50 font du tres tres bon boulot. Ils ne sont pas en cause.
Mais philippe val, qui a du orchestrer tout le proces fait a Mermet durant cet ete, ne reagit que par haine. Petit a petit il sabote l emission...
J ai vraiment les boules et j espere qu on sera assez nombreux pour dire a ce..., les mots me manquent, a ce minable libertaire de roman feuilleton, ce qu on a sur le coeur...
Nouvelle ici, je précise tout de suite que je ne comprends rien au fonctionnement du forum.
En essayant de chercher une réponse a mes questions, je suis juste tombée sur des posts qui de fichaient de mon pseudo???
C'est vrai qu'en j'y réfléchissant ça peut paraître guerrier, je l'ai pris juste après avoir gagné un jeu sur mon ordi qui me flash ait victoire, victoire.
Ça c'est fait.
Le reste, je pense repartir sur la pointe des pieds, x´scusez d'avoir dérange, j'ai vu que le forum est réservé aux mêmes cinq ou six personnes.
saviez vous que l emission risquait de perdre le vendredi?
On accuse mermet de tout puis on supprime une journee a l emission... c est beau non?
Très impressionnée par le nombre de commentaires et surtout l'importance de ceux qui sont hors sujet, pour ne pas dire délirants...
Je suis en train d'écouter Michéa (que j'ai découvert grâce à ce fil de discussion), et je pense que le passage qui commence à 0:09:16 sur ce document devrait correspondre au sujet.
Je ne trouve rien de nouveau ici qu'on ne trouve dans le premier texte d'article XI, puis dans la réponse de Rufin faite dans Fakir et enfin dans la réponse faite à lui d'Article XI.
Pour ma part, c'est bien dommage que cette émission unique soit salie, il n'empêche qu'elle l'est et pour des raisons à prendre au sérieux. Les tentatives lues ici, de salir en retour Article XI, comme acteurs de la division de la gauche, c'est juste une honte, et c'est donner un pouvoir à Article XI qu'il aimerait peut-être avoir, mais qu'il est loin de posséder tant son lectorat est restreint. Du côté de la division , excusez ou pas ce coup bas, mais le PS se débrouille très bien tout seul.
Là-bas si j'y suis, 2008 - 2011.


Je suis Agnès Le Bot, « cheffe » du répondeur pendant une saison en 2008-2009, attachée de production (i.e. assistante) de « Là-bas si j’y suis » les deux années suivantes.
J’ai hésité à répondre au papier d’Olivier Cyran. Cela ne servait à rien me semblait-il, les faits seraient encore « tordus », mes mots mal compris, retournés contre moi. C’était aussi une de ces querelles de clochers dont je me sens on ne peut plus éloignée. Il y avait également la peur de ne pas savoir m’exprimer. Et un sentiment de ne pas être légitime aussi, puisque je ne travaille plus à France Inter.
Mais j’ai continué à regarder ce qui s’écrivait ici ou là, la pseudo « enquête » de Rue 89, certains des commentaires sur les différents sites. Et que n'ai-je pas lu sur moi ces jours-ci ! Je suis « lobotomisée », entrée dans « une équipe à caractère sectaire » au sein de laquelle je détournais la tête lorsque d’autres « se faisaient démolir », et dont je serais ressortie à la fois comme « les soldats de la Légion » et « terrorisée » à l’idée de parler de cette expérience.
N’en jetez plus !

Si je veux écrire maintenant c’est aussi parce que je suis frustrée de ne pas avoir parlé dans ces papiers. Pas parce que j’avais peur mais pour une raison très simple : personne ne m’a interviewée, ni même contactée. Ils ont réussi à retrouver « Eve » et « Mauranne » mais pas moi. Pas plus qu’aucun des anciens ou actuels membres de l’équipe que je connais. Une soixantaine de personnes passées à « Là-bas », cinq témoignages. Bonjour l’enquête contradictoire.

Il y a aussi quelques faits, rapportés comme des preuves irréfutables, qui m’ont effarée.Les salaires des reporters par exemple. Comptez donc. 927 euros par reportage, deux reportages sans les indemnités de l’intermittence : 1 854 euros. Ou un reportage et les 1 500 euros par mois de l’intermittence, selon François Ruffin : 2 427 euros par mois. Vous gagnez ça, vous ? Pas moi.
Le répondeur qui ne serait pas un mi-temps ? L’année où je le faisais j’étais également attachée de production remplaçante pour la Matinale de France Inter et je faisais le montage pour les reportages à l’étranger de « Là-bas si j’y suis ». Alors là oui je peux vous parler de conditions précaires : trois boulots pour avoir un salaire, quelques jours de 5h du matin au soir. Mais ce n’était pas le fait de Daniel Mermet. Vous croyez quoi, c’est comme ça partout dans les media : piges, cdd à répétitions, faux intermittents du spectacle. Allez disons presque partout en espérant très fort trouver la jolie boite qui fait exception à la règle, un jour !

Pour revenir à « Là-bas », il faut que je prévienne, je ne parle pas depuis un bord politique. Ma politique c’est la radio et le journalisme, les faits. Bien sûr je suis « sympathisante », mais pas militante. Du coup, je comprends que les libertaires voudraient que « Là-bas » soit plus libertaire, les communistes plus communiste, les … enfin bref, nous sommes sûrement nombreux à vouloir que « Là-bas » nous appartiennent, mais ce n’est pas le cas.

Moi, donc, je suis arrivée pour la radio. A Inter depuis deux ans, je voulais devenir monteuse. J’ai commencé à le faire sur des émissions de la grille d’été, mais c’est à « Là bas » que j’ai réellement appris ce métier. Pour ça il me semble que je n’ai pas ménagé ma peine. J’ai travaillé tard, tôt, beaucoup. Ce n’était pas le bagne hein, les gens étaient compréhensifs et mes heures étaient payées (et mieux que dans mes postes précédents). Mais j’ai raté beaucoup de montages, recommencé à zéro, Giv, Antoine, Khoi ou Raphaël ont du me réexpliquer vingt fois les choses. Bref j’ai appris, c’était long, c’était difficile. Et c’était exactement ce que je voulais : pas par masochisme, mais parce que l’artisanat c’est ainsi, il faut prendre le tour de main et ça ne se fait pas en une semaine.
C’est Khoi, le réalisateur, qui me l’a dit après mon premier vrai montage, qui n’était même pas diffusable : on ne peut pas y arriver du premier coup, c’est comme pour tout, il faut accepter d’apprendre.

J’ai eu mes séances d’écoute avec Daniel. La première des messages du répondeur par exemple, ma première fois assise à côté de son bureau. Il m’a dit « C’est mal monté ». C’est tout. Et bien c’était vrai. Puis plein d’autres après, pour les reportages qu’il faisait à l’étranger avec Giv ou Antoine. C’était différent des écoutes dont parle François : moi ce n’était pas mes questions que j’avais coupées, c’était les siennes. C’est un truc que les journalistes détestent, ça, les monteurs qui se permettent de couper leurs si belles et intelligentes questions. Avec d’autres d’ailleurs ça c’est parfois très mal passé. Daniel m’a dit que ça n’allait pas, parfois. Et parfois que c’était bien.

Qu’on se comprenne, Daniel ce n’est pas un gentil monsieur tout en rondeur. C’est une forte personnalité, qui s’entoure de fortes personnalités. Dans le bureau 528, pour faire entendre sa voix, il faut y aller. Pas « mettre ses couilles sur la table », non, je suis bien contente de ne pas en avoir. Il faut prendre son courage à deux mains, s’exprimer, être plus intelligent que son prochain, convaincre Daniel. Ne pas s’écraser devant lui. Il ne faut pas être tiède. Mais j’ai tendance à croire que dans la vie en général, il ne faut pas être tiède.

Donc, au sein de l’équipe de « Là-bas si j’y suis », j’ai appris le montage, j’ai appris le direct, j’ai appris la radio. Et j’ai appris l’engagement aussi, beaucoup de choses sur la politique, l’économie, l’histoire, moi débarquant petite fille qui se croyait cultivée parce qu’elle savait épeler le nom de Chomsky.
J’ai appris à m’exprimer, à (essayer de) m’imposer, à échanger. J’ai rencontré des gens formidables, reçu de l’amour et de l’amitié, et puis d’autres que j’ai moins aimés, avec qui je n’irai pas boire un café. Comme partout où je suis allée. Je me suis tapée des heures très longues et j’en ai vécu d’autres plus légères. J’en ai eu marre, j’ai été fatiguée, j’ai été remotivée, j’ai été heureuse. Comme dans mes autres boulots.

Et puis j’ai vu des reporters rivaliser entre eux, j’ai vu des gens que j’appréciais ne pas s’entendre avec Daniel et d’autres membres de l’équipe, j’ai vu des querelles internes, des avis qui divergent, des gens qui envoient tout valser, des nouveaux qui veulent apprendre, et qui à leur tour trouvent cela long et difficile. Comme dans mes autres boulots.
J’ai vu également la reporter qui témoigne dans le papier de Cyran. J’ai vu avec Daniel et elle deux personnes qui ne se comprenaient pas du tout tenter de travailler ensemble. Oui j’aurais du comprendre que la situation s’envenimait, que cela allait mal se terminer, que chacun se retranchait sur ses positions, que tout le monde était malheureux. J’aurais du lui dire qu’elle serait plus heureuse ailleurs, pas parce qu’elle était médiocre, du tout, pas parce que Daniel était un tyran, mais pour la même raison que moi j’ai été malheureuse parfois dans d’autres équipes : parce qu’il me semble qu’ils ne parlaient pas le même langage. Je regrette de ne pas l’avoir fait.

Pour les autres témoignages, j’étais déjà partie lorsque Benjamin Fernandez est arrivé. Eve et Maurane étant anonymes, je ne peux pas savoir qui c’est et donc ce qu’elles ont vécu.
Quant au témoignage de Julien Brygo, je suis circonspecte. J’étais là et je m’étonne beaucoup qu’il n’ait pas été payé pendant six mois, alors que ses reportages étaient diffusés. Je m’étonne qu’il ne se soit pas senti soutenu, vu le travail qu’ont fourni pour ses sujets le réalisateur, l’assistant réalisateur et Daniel. Je m’étonne du récit qui est fait des deux dîners racontés dans l’article. L’un parce que j’étais là. Et l’autre parce que je n’y étais pas mais Olivier Cyran oui. Je ne dis pas que cela veut dire quelque chose, sa présence, mais que taire ce fait est étrange, à mes yeux.
Mais je ne gérais pas les piges, les salaires, les heures de montages, je n’étais pas de tous les dîners, je n’ai donc pas les éléments concrets en ma possession, ce qui m’oblige à attendre les conclusions de l’enquête du CHSCT, qui pour l’instant semble bien circonspect, lui aussi. Et à me taire, en attendant. Mais cela ne m’oblige pas à considérer son témoignage comme tout à fait honnête. Du tout.

J’avais imaginé que je voudrais aussi raconter le Daniel que je connais. Vous me pardonnerez, j’ai ma pudeur. Simplement : le portrait qu’en fait François Ruffin est juste. Daniel n’est pas un ange. Je suis contente de ne pas en être un non plus. Mais ce n’est pas un monstre, un sadique, un tyran, un pervers narcissique... je ne sais même plus ce qui est dit, tout ça me semble si fou.

Ce que je garderai toujours en mémoire, en plus de toutes ces choses que j’ai apprises en parlant avec lui, Charlotte, Pascale, Khoi, Giv, Raphaël ou Antoine, c’est ce qui est décrit dans ces quelques lignes : « Il est dix heures du soir et je quitte le bureau, quasi-désert. Plus aucun bruit au cinquième étage. Juste la sonnerie de l’ascenseur. « Bonne nuit, Daniel. » Il ne reste que lui, sous un petit halo de lumière. Il épluche les courriels de ses auditeurs, ou il prend des notes dans ses carnets, ou il appelle Daniel Bensaïd. Mentalement, je le photographie, avec nostalgie déjà : c’est un morceau d’histoire au présent que je contemple. Et je me demande : qu’est-ce qui le fait courir, encore ? »

Il faut de l’endurance pour travailler à la radio en général, il faut de l’endurance pour travailler à « Là-bas si j’y suis ». Et lui il en a. Plus que moi, plus que beaucoup des gens qui sont passés à « Là-bas », sûrement. J’espère sincèrement qu’aucun de ces commentateurs ne parviendra à le décourager.

Car je lis un peu partout « Que Mermet passe la main ». Il m’arrive parfois de me dire qu’il faudrait qu’il le fasse. Pour lui, pour qu’il profite plus des gens qu’il aime, pour la vie quoi. Mais il a raison de continuer, tant que la direction ne l’en empêche pas définitivement.
Pourquoi ? Parce qu’il ne peut pas passer la main, justement. Vous croyez qu’il a quelque chose à passer ? Vous croyez que France Inter, à son départ, va s’embêter à garder « Là-bas si j’y suis » ? La relève, à mon avis elle est déjà quasi programmée, et je mets ma main à couper que vous allez déçus, si vous vous attendez à ce qu’un autre « Là-bas » existe, après. Écoutez donc l’antenne...

En conclusion, ce qui est attaqué ces jours-ci c’est l’émission que Daniel Mermet a créée, c’est lui, mais c’est aussi moi, mon travail, ma personne, ce que j’ai fait et été pendant ces années. Et quand je vois comment c’est fait, pour le coup c’est ça qui me terrorise.

Agnès
C'est maintenant le SNJ de Radio-France qui s'exprime sur le sujet.
Moi, je me pose plusieurs questions concernant cette affaire. Mettons de côté les méthodes managériales, qui en lisant l'article de Ruffin, semblent effectivement nulles, mais je ne sais pas si on peut parler de harcelement.... ca m'a juste l'air de l'idiotie carabinée d'inaptitude dans le domaine et sans remettre en cause le fait que ce soit difficile, pour moi ce n'est pas du harcelement mais de l'incompétence... (le résultat peut etre proche).

Par contre question conditions de travail, comment c'est dans les autres emissions de France Inter, c'est mieux ? Et àTF1, à M6, canal, ça donne quoi ? Il me semble que toutes ces boites utilisent plus qu'abusivement le statut d'intermittent et donc maintiennent leurs employés dans le précariat ? et à Arret sur Image ça donne quoi ? Vous devez pas rouler sur l'or ici, pourtant la qualité est là, alors qu'est-ce qui est sacrifié, qui est payé comment et combien ? A médiapart ?

Est-ce que ce n'est pas un probleme général, d'une profession dont les moyens ne sont pas à la hauteur des besoins, les dotations pour France Inter, ont largement baissé ces dernières années il me semble ? Comment faire mieux, avec moins ?..... En exploitant les gens bien sur.... Et cette question se pose dans beaucoup d'autre domaine (la recherche, l'animation, la culture, le spectacle vivant....) Mermet est-il responsable ? cautionne-t-il ? a-t-il une marge de maneuvre ?
Après le bon papier de Ruffin dans la forme, mais un chouia moins dans le fond, paf : la réponse d'Article 11 http://www.article11.info/?Daniel-Mermet-la-Boite-de-Pandore.
Et assez rapidement, celle de Cyran de CQFD, en commentaire sur le papier de Fakir http://www.fakirpresse.info/Mes-annees-Mermet.html#forum1355

Au-delà d'une véritable difficulté à dialoguer, au-delà même de la personnalisation de LBSJS (jamais très bons, les cultes de la personnalité!), il y a toujours la question de savoir si l'on doit vivre selon ses idéaux ou se contenter d'être des donneurs de leçons : faites ce que je dis, mais ne regardez pas ce que je fais.
Autrement dit, quand on grimpe pour secouer le bananier, on doit veiller à avoir le cul propre!
En fait la gauche-la vraie- n'arrivera jamais à sortir de ses chapelles et querelle d'égo...

no futur!

Je me tâte pour renouveler mon abonnement à Fakir. C'est plutot un bon journal mais avec des défauts aussi gros que ses qualités ( maquette en lice pour le concours de la plus moche de France, la moitié du journal n'a aucun intérêt...)
Le témoignage de François Ruffin.
Il est indispensable que l'équipe d'arrêt sur image réalise une enquête ou une émission afin de nous éclaircir; Car relayer juste l'information n'est pas satisfaisant et ne fait que semer le trouble!!!
Si Sébastien, Laure ou Anne-Sophie ont des réclamations sur leurs conditions de travail, c'est le moment :-)
Ça m'a toujours semblé louche que "Là-bas si j'y suis" n'utilise qu'une grille de lecture sociale pour tout ce qu'elle traite, je préfère "Les pieds sur terre" sur France Culture qui est plus proche de l'humain en mettant les pieds dans des dimensions psychologiques et autobiographiques que l'on ne peut pas contourner. "Là-bas si j'y suis" me semble propager une vision désincarnée et abstraite des problèmes sociaux, une sorte de fourre-tout idéologique de gauche que l'on n'arrive pas clairement à saisir : Mermet se dit "rouge", mais personnellement je ne suis jamais arrivé à comprendre si ses conceptions étaient plutôt socialistes, communistes, anarchistes... On sait contre qui il est mais pour ce qui est de préciser le "pour", de s'engager un peu, on peut attendre longtemps pour espérer être éclairé. À partir de là, ça ne m'étonne pas qu'il puisse sans honte perpétuer ses agissements de type pervers, certes en disant "sans honte" je m'avance car je ne suis pas dans son cerveau, mais manifestement il persiste et signe et ne semble pas vouloir se soigner.

On touche ici la limite de toute position idéologique : quand elle n'est pas vérifiée par les faits, par le vécu de l'individu, elle perd beaucoup de sa pertinence. Il faut accepter de faire entrer des notions psychologiques ou psychiatriques dans les réflexions sur le pouvoir et le discours, ça peut éviter de commettre plein d'erreurs de jugement. Je repense à Lordon, après une chronique de Sébastien Bohler dans un @si, disant qu'il regrettait l'arrivée des sciences "dures" dans les questions sociales et économiques, et je regrette qu'on puisse continuer à se voiler la face ainsi. La pensée de gauche, les combats de gauche ont tout intérêt à oser nommer ce qui relève de la pathologie pour gagner encore en lucidité et en pertinence.
Article XI plombe Mermet, mais Le Grand soir plombait Article XI et aussi rue 89... et Acrimed qu'est pas d'acoord.. Et CQFD non plus...Et du coup..? Puis-je renouveler mon abonement a ASI en tout confiance?...pffff....
PUNAISE, MAIS OU ON VA?? A QUEL SAINT SE VOUER???
http://www.youtube.com/watch?v=10Ego2KkD78
Pour un site Internet, nous l'avions sollicité pour une rencontre.
J'ai pu constater personnellement son comportement, son mépris pour les salariés qui travaillaient pour lui.
J'en ai aussi fait les frais. A peine avais-je formulé une question, d'une manière qui ne lui convenait pas, et il a mis à l'entretien.
Il a eu raison. Cela m'a évité de faire de la publicité à un tel individu.
J'ai rarement rencontré d'aussi près une telle contradiction entre l'image publique et la réalité singulière.
C'est on ne peut plus "parlant" en effet ! Merci pour ce lien...
Je mets en lien un témoignage du producteur Fabrice Pinte (intervenu dans le forum sur Article11) qui a fait venir Mermet sur France Inter. Rarissime et stupéfiant.
Post que vous retrouverez dans le fil de la discussion au samedi 29 juin 2013 à 06h26.
Ah tiens, en passant, comment ça se passe chez ASI ?

Ça serait pas mal qu'on soit au courant, nous, les [s]actionnaires[/s] abonnés.
"Grille" de "salaires", types de "contrats", etc... Nous sommes des "abonnés" responsables qui ne peuvent cautionner d’éventuelles malversations sociales ou fiscales, mettant en péril l'entité que nous finançons de nos deniers...

Transparence bien ordonnée commence...
Le dévoilement du comportement de petit tyran de D.Mermet, comportement caché derrière les discours de défense des dominés, ainsi que certains commentaires qui cherchent à détourner, minimiser, pinailler - en fait, en résumé, à regarder ailleurs, afin de ne pas nuire à la "cause" (alors qu'on peut très bien, au minimum, séparer la personne Mermet de l'intérêt des reportages), tout cela me ramène irrésistiblement à la volonté de pouvoir qu'analyse JC Michéa (l'Empire du moindre mal, p161 - 172), véritable impensé des idées de la plupart des mouvements de gauche (ou d'extrême-gauche).



"Orwell a en effet toujours considéré le désir de pouvoir (c'est-à-dire le sentiment qu'un individu ne pourrait réaliser son essence qu'à travers l'emprise qu'il exerce sur les autres) comme l'obstacle psychologique majeur au développement d'une société décente, et la source ultime de toutes les perversions politiques autorisées par l'Idéologie. Ce point décisif mérite d'être explicité car il permet de mettre en lumière certains aspects fondamentaux de l'inconscient des sociétés modernes.

On sait que Stendhal tenait en haute estime l'œuvre de Fourier, ce "rêveur sublime ayant prononcé un grand mot : Association." Dans ses Mémoires d'un touriste, il élève, cependant, contre l'idée de phalanstère, une objection fondamentale, de nature à compromettre, selon lui, toutes les tentatives d'"association" proposées par les différents courants du socialismes alors naissant. Fourier - écrit-il - "n'a pas vu que dans chaque village, un fripon actif et beau parleur (un Robert Macaire) se mettra à la tête de l'association et pervertira toutes ses belles conséquences".

Une telle critique, contrairement aux apparences, est très différente de celle des libéraux. Stendahl ne soutient pas (du moins dans ce texte précis) que c'est la nature même de l'homme qui rendrait utopique le projet d'une société solidaire et fraternelle. Il souligne simplement que les socialistes, sans doute par excès d'optimisme, ont systématiquement oublié que la volonté de puissance qui caractérise certains individus conduirait toujours à l'échec les entreprises politiques les mieux intentionnées.
Si par anarchisme entend le projet d'un monde où les "Robert Macaire" seraient, sinon impossibles eux-mêmes, du moins dans l'impossibilité pratique de s'emparer du pouvoir et d'arriver à leurs fins, il est donc beaucoup plus exact de dire que Stendhal soulève ici la question anarchiste par excellence.

Il est vrai que la notion de "désir de pouvoir" (ou de volonté de puissance) ne soulève habituellement qu'un enthousiasmes limité parmi les critiques modernes de la société libérale. Ceux qui ont été dressés à une approche purement sociologique des faits (et c'est désormais le plus grand nombre) ont généralement tendance à dénier toute valeur à ce genre d'expiration, qu'ils relèguent volontiers dans l'enfer du "psychologisme" ("la gauche - constate Christopher Lash - a trop souvent servi de refuge à ceux que terrifait la vie intérieure").

Un tel reproche contient, bien sûr, une part de vérité. On accordera sans difficulté que le désir de pouvoir s'articule d'abord à des conditions sociales et historiques spécifiques. À ce titre, il est tentant de le congédier comme un simple effet psychologique secondaire des rapports de classe et des différentes formes institutionnelles qui abritent la domination de l'homme par l'homme. Il est cependant impossible de dissoudre entièrement l'idée de volonté de puissance dans ces rapports et ces formes.

D'une part, en effet, la question du pouvoir (ou de l'emprise exercée sur les autres) traverse tout le champ des relations humaines, y compris, par conséquent, celui de la vie quotidienne et des rapports privés. D'autre part, comme Pierre Clastres l'a amplement établi, le besoin d'imposer à ses semblables les lois de son ego (en les traitant, de ce fait, comme de simples moyens ou miroirs) peut surgir à tout moment, y compris dans les sociétés les plus égalitaires (et chacun sait - à l'expection, peut-être, des militants eux-mêmes - que l'univers des partis, des syndicats et des associations n'est pas mieux protégé qu'un autre, et peut-être moins bien, contre les luttes de pouvoir et les conflits d'ego).
Il vaut donc mieux, sur ce point, donner acte aux anarchistes de leur lucidité philosophique fondamentale, et accepter ainsi de réintroduire dans le champ du politique certains effets déterminants de l'histoire individuelle des sujets et de leur rapport à l'inconscient.

[…] s'il est clair que la plupart des êtres humains ne sont pas comme des Robert Macaire, il n'en demeure pas moins, et de ce point de vue Stendhal a évidemment raison, que là où il y a des êtres humains, on doit généralement s'attendre à rencontrer des Robert Macaire. Je ne vois qu'une seule manière, à la fois logique et empiriquement vérifiable, de résoudre cette contradiction apparente. Elle consiste à distinguer philosophiquement l'égoïsme de l'adulte, qui est toujours contingent, de celui de l'enfant, qui apparaît, au contraire, inévitable non pas parce qu'il serait "naturel" mais, ce qui est très différent, parce qu'il est initial.

Il ne sera pas nécessaire de convoquer ici la vaste littérature que la psychanalyse a consacrée à ce sujet, notamment dans ses multiples approches du narcissisme. La moindre observation (si elle n'est pas aveuglée par les formes les plus possessives de l'amour parental) atteste suffisamment que le désir de toute-puissance constitue l'une des premières figures du devenir de l'esprit individuel. C'est par exemple, ce désir originel qui fonde, comme l'écrit Christopher Lash, la "rage que ressent l'enfant contre ceux qui ne satisfont pas immédiatement ses besoins."

Si l'éducation a un sens, c'est précisément d'offrir à l'enfant les moyens de dépasser cet égocentrisme initial et d'acquérir ainsi progressivement ce sens des autres qui représente, à la fois, le signe et la condition de toute autonomie véritable (ou, ce qui revient au même, de toute maturité psychologique).

[…] Sous ce rapport, les différentes pathologies de l'ego - qu'il s'agisse de la volonté de pouvoir manifestée en tant que telle, ou de ses multiples formes dérivées, comme, par exemple, le besoin pathétique de devenir "riche" ou "célèbre" - doivent apparaître pour ce qu'elle sont : l'effet d'une dépendance non résolue à des histoires d'enfance, dépendance qui conduit invariablement un sujet à envisager sa propre vie comme l'occasion d'une revanche personnelle à prendre.

L'importance traditionnellement accordée par les anarchistes au problème de l'éducation des individus (aussi bien familial que scolaire) - de même que leur sensibilité constante aux dimensions morales et psychologiques de l'activité politique - n'a donc rien qui doive étonner.
Et dans la mesure où le refoulement de ces questions fondamentales est à l'origine de toutes les mésaventures du mouvement révolutionnaire, depuis la bureaucratisation inévitable de ses organisations jusqu'à ses dérives totalitaires les plus prévisibles, l'anarchisme apparaît moins comme un courant politique parmi d'autres que comme une propédeutique morale à toute révolution possible, si du moins on entend par révolution, non pas la conquête du pouvoir par des Robert Macaire toujours interchangeables, mais l'institution, par les classes jusque-là dominées, d'une société libre, égalitaire et décente."
Charlie Chaplin était aussi un vrai connard dans la vie .
Donc, en réponse à Grégory, si les employés d'Orange, de Renault, de la poste...se suicident ce n'est pas parce que leurs dirigeants et leurs employés utilisent managariales qui conduisent au suicide mais parce que ces mêmes employés sont mal organisés et trop individualistes ? Ce serait un peu vite oublié que nous sommes tous passé par la lessiveuse TINA depuis 30 ans et y avons tous plus ou moins laissé des plumes...
C'est tout le problème de penser qu'il y a des "purs", des vrais de gauche qui mettent leurs actes en accord avec leurs paroles: on est d'autant plus déçu losqu'on découvre que la pureté, c'est rare.

Rien de bien étonnant sinon. Sur la dérive égotique du personnage, il suffit d'écouter l'émission pour s'en apercevoir (péché véniel).
Sur le traitement des pigistes de LBSJS... Ben c'est assez conforme à ce qui se pratique partout ailleurs actuellement -il y a certainement des exceptions vertueuses, mais la dérive est générale. Aux temps anciens (j'en ai entendu parlé, mais pas vécu personnellement): un papier commandé était du, même s'il était mis au marbre sine die ou passé à la trappe. Aujourd'hui c'est bien fini: on (chef de rubrique, de service, rédac chef) vous fait refaire un papier 10 fois s'il ne convient pas à l'idée qu'on s'en fait, pour pas un euro de plus (ça ne change pas le prix du feuillet, mais ça change beaucoup le prix de l'heure travaillée), s'il ne passe pas il n'est pas payé, et il est payé à parution naturellement (se compte en mois pour les mensuels et les pages froides des hebdos).
Bon, ça c'est la base, le traitement "normal" du pigiste.
Après il y a tout le reste: prise en charge aléatoire des frais annexes, travaux d'essais non défrayés, pressions morales de toutes sortes sur le pigiste qui a envie de collaborer régulièrement et, cerise sur le gateau, modifications des tarifs en cours de route (expérience vécue personnellement: "travailler plus pour gagner pareil"... c'est un concept...)
Evidemment, on peut reprocher à Mermet de se comporter dans la moyenne basse des comportements des rédacs chefs actuellement, dans l'absolu -si l'on en croit l'article cité et les antécédents relayés par Acrimed- c'est "mal", mais sur le fait qu'on pouvait en attendre mieux de lui, permettez-moi de hausser les épaules: il n'y a que ceux qui pensaient que Mermet était un "pur", un défenseur de la cause, pour être déçus !

Dieu sait que je ne suis pas mélenchonniste, mais sur la condition des journalistes "de base" et des pigistes, il a mille fois raisons et il exprime fort bien le scandale des pratiques actuelles, qui sont la meilleure façon de maintenir le joug des chefs de rédacs sur les tâcherons qui pondent les papiers, les reportages etc. Evidemment, il y a des rédactions où l'on discute pour de vrai entre chefs et journalistes rédacteurs (quel que soit leur statut), mais la dépendance économique dans laquelle sont maintenus les pigistes fausse le jeu trop souvent. Dans le cas LBSJS, le caractère militant de l'émission renforce cette dépendance à mon avis: si l'on est convaincu que l'on va pouvoir faire du jouralisme engagé, si l'on y croit, on est sans doute encore plus porté à accepter des conditions de travail intolérables (légalement, humainement, financièrement, rayez les mentions inutiles).

Après des années de réfexion, je peux vous le dire, le principal avantage d'être pigiste c'est de pouvoir écouter pratiquement tous les jours les excellents reportages de LBSJS ! Pour le reste, c'est la m...
PETITE REMARQUE : France-Inter est une radio de gauche comme le PS est un parti de gauche. Comme l'a dit Lordon l'UMP est la droite décomplexée. Le PS est la droite complexée. Même chose pour France-Inter !
Ce n'est pas en vieillissant que Mermet devient un pervers narcissique. Il l'était déjà il y a 10 ans ! Et gageons que ce n'est pas apparru de manière spontanée !
Relisez l'article d'Acrimed qui est consacré à cette affaire d'il y a 10 ans, avec réponse de MERMERT.
http://www.acrimed.org/article1764.html

En aucune manière on ne peut accepter ce genre de comportement. Détourner la tête sous prétexte que l'attaqué serait faire le jeu de l'adversaire politique est un insulte même aux valeurs de gauche. Cela nourris la rancœur, la colère et la HAINE.
C'est rester sans rien dire et rien faire qui est condamnable.
Je ne peux être libre si tous les êtres humains ne le sont pas !

Et qui plus est cet homme prétend défendre la liberté. Qu'il cesse d'abord de traiter les autres comme des sous-merdes. Mais de toute façon, à son âge...il ne changera plus. Combien de temps France-Inter va-t-elle encore nous le servir ? Hélas trop de fric en jeux pour l'indemnisé.
Donc pour moi, les podcasts de LBSJS, c'est fini !
Et qu'on ne vienne pas me chercher pour soutenir SON émission !
Je vais être une teigne... mais honnêtement, j'espère que DS est absolument irréprochable dans la gestion de ses salariés.
Très difficile de s'attaquer à un mythe... mais je pense comme Mlemaudit...
Dommage que ces gens talentueux tournent mal en vieillissant ;o((
Je ne comprends pas comment on peut sous-entendre que c'est mal que Daniel Mermet ne diffuse pas tout ce qu'on lui propose. C'est logique, il sait faire de la radio et veille à ce que ce soit écoutable et pertinent. Chaque pouvoir de choix d'un décisionnaire peut être dénoncé comme un abus, mais comment fonctionner autrement si on veut respecter l'auditeur et lui rendre plus intelligible le monde?
Ce serait triste que cette affaire sonne le glas de l'émission. Je ne crois pas que Mermet ne se soit jamais pris pour un gourou. Certains de ses auditeurs (collègues?), oui. Le mélange travail par motivation affective/ affinité et en même temps pour l'argent produit ce genre de dépit et de malentendu et j'ai du mal à prendre parti. Si la situation était formidable à New-York, pourquoi démissionner? Si c'est Mermet le déséquilibré, pourquoi des messages en gros caractères dans ce forum pour l'attaquer?
Je suis parfois fatiguée du déballage des guerres intestines, de partout, qui nous prennent à témoin. Structures hyperlaxes, manque de chef, de gouvernance, manque d'argent, OK, mais nous on n'est pas Jeanne d'Arc et on ne veut pas bouter Daniel Mermet hors de France Inter.
C'est comme par-exemple-je-sais-pas-moi, on ne voudrait pas tirer à boulet rouge sur @si, même si on accepte volontiers de l'asticoter, alors que le véritable censeur de Varlin est Néophyte attéré qui [s]coupe[/s] enlève [s]les[/s] le mot couilles. :-)
Pointer @si, "Là-bas si j'y suis" comme coupable c'est une responsabilité, d'autant que ces instances ont une "tête" à couper, considérée comme irremplaçable, un genre de cauchemar de DRH.
Ce sont des espaces de liberté avant tout, dans lesquels on prend et on laisse, mais qui manqueraient.
Il suffit d'écouter Mermet pour se rendre compte de son narcissisme ! Il est en admiration devant son émission et ne témoigne que de son mépris pour le travail des autres journalistes. Le summum a été atteint la semaine dernière où on a eu droit à des extraits de son "oeuvre". Il en pleurait d'émotion... En ce qui me concerne, je ne peux plus supporter son rire suffisant
Dommage j'y croyais ! ... Pour se faire pardonner Mermet doit commanditer une enquête sur le scandale des stages non rénumérés, en entreprises, auprés des municipalités et autres services publics ...
Pas grand chose à en dire...
Que j'avais déjà entendu parler des méthodes Mermet...
Que ça ne m'a pas plus étonnée que ça car ce genre de "potentats-chefs-vénérés-même-si-guère-vénérables" est fréquent dans ce genre de milieu. C'est, pour moi, inhérent à leur notoriété, au fait que le monde journalistique, surtout dans l'audiovisuel public, est une sorte de "royaume" dans un empire... que les DRH profitent souvent des pentes savonneuses posées à droite t à gauche dans les rédactions, du désintérêt (pour ne pas dire mépris) des journaleux vis à vis des "administratifs". Les DRH soignent les potentats aux petits oignons, et leur obéissent au doigt et à l'oeil. Car les journalistes sont régis par la Convention Collective des journalistes et les autres par la Convention Collective de l'Audiovisuel Public (qui a dû être sacrément rabottée depuis mon départ en retraite)...
Cette affaire révèle le peu de solidarité qui règne dans le monde journalistique et le mépris dans lequel beaucoup de ses "patrons" tiennent leurs "petites troupes"... Certains pratiquent le harcèlement sexuel, d'autres le harcèlement et les coups de colère, d'autres demandent à la DRH de faire des notes...
Avec des syndicats de journalistes qui côtoient des syndicats de non journalistes, la division atteint son comble. Où j'étais, quand les "grouillots administratifs" se mettaient en grève, les journalistes se découvraient tout à coup des possibilités de trouver des images qu'ils ne prenaient même pas la peine de chercher avant, parce que c'était pour "leur journal"... "Tu vas me planter MON journal", m'a dit une fois une rédac.chef/chef de son syndicat... tout ça parce qu'après 36 ans de métier, la DRH s'était débarrassée de moi sans affectation, dans un emploi hyper technique alors que j'avais des compétences en tant que documentaliste !!! Lorsque Pujadas arrivait dans nos assemblées générales de personnels grévistes (ou pas), il nous disait "Laissez moi faire MON journal!"...
C'est leur petit jouet... que des hommes, des femmes qui leur permettent de jouer avec soient en souffrance, ils n'en ont rien à battre...

Mais c'est là que Varlin nous manque, je dois dire... ;o(
A la rentrée, Daniel Mermet va changer le nom de son émission, elle s'appellera "Là-bas si j'essuie" (les plâtres)
Combien vaut un reportage radiophonique ordinaire ?
Il y a un amalgame entre un salaire mensuel et une pige au reportage dans cet article. Il y a anguille sous roche, dirait-on ?
1ère réaction : Hein ? quoi ? Mermet ! Non, c'est pas possib' !
2ème réaction : Ch'uis super déçue.
3ème réaction : Faudrait approfondir, il manque des choses, j'espère qu'@si va suivre le sujet.
4ème réaction : Et sur @si, tout est nickel ? J'espère.
Julien Brygo c'est le journaliste qui a piégé Jean-Michel Apathie pour Pierre Carles ?
"I'm speechless, I have no speech..."
Une émission ou une enquête poussé serait bien utile pour nous eclairer sur ce sujet délicat.
Voir des ennemis partout qui cherchent à se venger, ça a un nom en psychiatrie. Dur dur à soigner, le persécuté tenant plus que tout à ses "symptômes". Habiles manipulateurs jusqu'à feindre la guérison en embobinant e thérapeute.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

A Gregory Makles : il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir ! Donc ACRIMED EST AUSSI UN SITE QUI TIRE À BOULET ROUGE ET EST UN TROLL UMP ? VA VOIR SUR LEUR SITE ET FAIT UNE RECHERCHE À DNIEL MERMET : 1 SEUL ARTICLE DE 2004 AUQUEL FAIT RÉFÉRENCE @SI ! TU VERRAS QUE LES PRATIQUES DE MERMET NE SONT HÉLAS PAS NOUVELLES ET QUE NOUS AVONS AUX COMMANDES DE #LBSJS UN PERVERS NARCISSIQUD QUI JOUÏS DE SON POUVOIR ! CET HOMME EST MALSAIN ET DOIT ÊTRE VITE RANGÉ AUX OUBLIETTES !
PAS SON ÉMISSION
ON NE PEUT EN AUCUNE FAÇON EXCUSER CE TYPE DE COMPORTEMENTS ! À PLUS FORTE RAISON DE LA PART DE PERSONNES SE FAISANT DÉFENSEURS D'IDÉES ET DE PRATIQUES DE GAUCHE ! LES PERVERS NARCISSIQUE DICTATORIAUX ET JOUÏSSEURS DE LEURS POUVOIRS DOIVENT ÊTRE MIS À LA RETRAITE ! DE TOUTE FAÇON IL CUIT ET JE FERAIS CONNAÎTRE SON COMPORTEMENT AUTOUR DE MOI ET SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX. IL N'A PAS SA PLACE À GAUCHE !
Article XI c'est le site archi grillé qui a publié l'innénarable Boutoleau/Guyet (pourquoi deux noms ? ah mais ça fait parti du sel de l'histoire, il faut lire l'article) qui a raconté déjà n'importe quoi pour salir l'image du Grand Soir. L'historique de Boutoleau/Guyet ne s'arrête pas là, on la retrouve à l'origine aussi de l'attaque contre le Front de Gauche sur Rue 89 en plein entre deux tours des législatives pour peindre selon le même procédé que LGS Renée Balme en negatioconsopirationiste et d'autres cas que j'ai oublié. C'est un site "d'idéalistes de gauche" spécialisé dans le fait de critiquer tout ce qui dans la gauche marche un peu et attire du monde, en gros. Certains théoriciens du complot (oh pas moi, ne me regardez pas comme ça) émettent l'hypothère que la constance dans la démarche laisse supposer que peut être Boutoleau/Guyet ne serait pas du camp qu'elle prétend soutenir. Des mensongeries à coup sûr. Quand à Article XI, je ne sais pas s'ils se sont laissés abusés (à la différence d'Acrimed qui a assez vite viré Ornella...) ou si c'est toujours la chose de la même fine équipe, mais dans le doute je vérifierai bien chacune des affirmaitons que j'y lirai si je devais faire un papier dessus. Est ce le cas ici ?
Bonne question ! Voté, en attendant d'en savoir plus. Merci de ce message éclairant.
"en attendant d'en savoir plus"
A propos d'Article XI : plusieurs articles saignants sur le site legrandsoir.info, dont Article 11, amalgames, « effet de halo » ou effet « tache d’huile ».
A propos de Mermet : ce n'est effectivement pas la première fois qu'on entend ce genre d'accusations. Cà mérite une enquête approfondie.
Tout a fait ce n'est pas la première fois : Déjà en 2002 ! et le Nouvel Obs Nouvel Obs aussi

Et Médiapart là Médiapart ..

en vérité ce sont pas les problèmes sociaux qui font le problème pour Art.XI et les autres sites infiltrés c'est parce que n'ayant pas pu le faire sur le terrain de l'antisémitisme ils tentent de le faire par la diffamation.

Si il y a problème d'abus sur les salaires ou les conditions de travail je vois pas ce que Art.XI vient se mêler si ce n'est qu'ils n'ont pas réussi à dégommer une fois encore Mermet qui ose parler de choses "tabou". Le reste est mensonge et propagande ou chasse aux sorcières a nouveau pour une nouvelle proie.

.Le lobby qui n'existe pas ne lâchera pas quand on voit que Aurore Filipetti a dû s'abaisser devant eux pour l'expo du Jeu de Paumes.

C'est la stricte vérité hélas.
Une de mes amies a travaillé brièvement pour Daniel Mermet. Déjà il y a 2 ans elle ne cessait quand je vantais les mérites de l'émission de me rappeler que dans la réalité, c'était juste un gros connard. Apparemment elle n'est pas la seule à le penser et certains ont enfin pris le courage de l'écrire. La perversité de ses manipulations dépassent largement le "simple" problème budgétaire qu'il soulève en espérant pouvoir se cacher derrière...
J'ai répondu, je ne vois plus rien.
Mona, il est évident que les colonisations doivent s'arrêter et que les anciennes doivent être rendues, comme m'a été Gaza, en espérant que ce ne sera pas un gouvernement islamiste qui serait élu.
Il est évident aussi que s'il y a la moindre miette d'espoir de paix, il faut que tous les protagonistes soient la, se parlent et ne disent pas qu'après une des parties ne pourra plus mettre les pieds dans le nouveau pays crée.

Je ne me prends pas pour une victime, merci pour l'accueil, j'explique.
Tiens, dans leur article on trouve ceci

"Sachant qu’il recrute lui-même ses collaborateurs et qu’il dispose d’une enveloppe de 30 000 euros par mois pour rémunérer ses pigistes comme il l’entend, l’argument du « c’est pas moi » peine à convaincre."

Allez demander à Daniel ce qu'il en pense, 30 000 euros pour embaucher les pigistes d'une quinzaine d'émisions d'une heure de grande écoute par mois. Si vraiment c'est le montant, c'est ce montant qui est le scandale et il ne faut pas s'étonner que ça donne ces salaires en sortie. On peut éventuellement blamer Mermet de bien mal se faire financer par rapport à ce qu'il rapporte, mais il est clair que l'affameur, le cas échéant, est à l'étage au dessus.
Ce que vous raconté est intéressant mais pourquoi n'écrivez-vous pas un papier (avec liens) afin de démontrer la mauvaise fois de ce journal ?

Ceci étant dit, je prends bonne note de vos observations, je ne connaissais pas ce journal avant qu'il y ait ce papier
Je n'ai certainement pas le temps, ni d'endroit pour l'écrire, et au demeurant ce sont des remarques primo facie: s'il fallait s'y plonger, il y a de quoi en passer du temps dans ce maquis de vrais et de faux gauchistes. Et puis des gens inspirant dans la révolte qui sont très durs à vivre, j'en ai vu d'autres, alors pourquoi pas Mermet ? Au fond peu m'importe. Quitte à relayer des choses sur Mermet, j'aurais préféré qu'@si cite son reportage en Lybie, celui où l'on apprend que les correspondants d'agence de presse sur place on bel et bien menti délibérément en inventant les avions mitraillant la foule qui allaient précipité l'opinion française dans la guerre. C'était bien fait, c'était sourcé et c'était tout de suite un débat plus intéressant que de savoir si Daniel Mermet pue du bec le matin quand il se lève (je pense que oui).
Désolé mais moi je trouve que cet article est fort à propos. Julien Brygo a amené les reportages parmi les plus intéressant le temps qu'il a travaillé à LBSJS, il a collaboré avec Pierre Carles sur Hollande , DSK, etc... ça a l'air d'un journaliste prometteur en plus d'un bon photographe. Ça m'intéresse de savoir comment il a été traité.
Je conçois très bien que ça puisse interessé. On me demandait pourquoi moi je n'investiguais pas plus mais si vous avez la flamme pour creuser un peu, vous n'êtes pas forcé d'attendre que quelqu'un le fasse pour vous. Ca ne doit pas être si difficile d'écrire à Julien Brygo, pour commencer.
savoir si Daniel Mermet pue du bec le matin quand il se lève

Ce n'est pas exactement ça qui lui est reproché, mais le fait qu'il se torche avec le droit du travail, qu'il pratique allègrement le harcèlement moral de ses subordonnés, qu'il les traite comme de la merde, qu'il les paye au lance-pierre, etc.

C'est un peu plus grave que de "puer du bec". En tant que syndicaliste, je suis absolument scandalisé par ce que je découvre. Dans ma boite, jamais on ne laisserait un tel salopard sévir aussi longtemps.

Au passage, l'article d'Olivier Cyran n'est pas très clair sur les raisons de l'arrêt de l’enquête du CHSCT
Dire "le président du CHSCT a été démis de ses fonctions" ne veut tout simplement rien dire. Passons sur la confusion président/ secrétaire (le président du CHSCT, c'est le chef d'entreprise). Le secrétaire du CHSCT est élu par les membres du CHSCT, eux-mêmes élus par l'assemblée plénière des élus CE et DP. Le secrétaire du CHSCT ne peut donc quitter son poste qu'en fin de mandat, il ne peut être "démis de ses fonctions"
C'est un peu plus grave que de "puer du bec". En tant que syndicaliste, je suis absolument scandalisé par ce que je découvre. Dans ma boite, jamais on ne laisserait un tel salopard sévir aussi longtemps.

Et dans votre boite, serait il concevable que quelqu'un qui gère des centaines de collaborations sur ving cinq ans se fasse quelques ennemis au point qu'on puisse en faire un dossier qui, à défaut de convaincre non seulement les tribunaux, mais les syndicats au final, soit cru à la virgule par un impressionnant cortège de lecteurs confiants ?

Pour moi cet article a ce défaut précis qui éveille toujours en moi une grosse méfiance: il est n'est pas cohérent avec lui même. Ansi explique-t-il dans un premier temps que les syndicats n'aiment pas Mermet, avant d'expliquer qu'en fait il les a à sa botte. Il explique que les journalistes sont martyrisés avant d'expliquer qu'ils se précipitent tous pour retenir Mermet à la fin d'un repas. Il explique que Mermet a certainement les moyens de payer plus, avant de donner un chiffre (30 000 euros) qui montre plutôt que justement, non. Il dit que Mermet ne paye pas ce qu'il n'utilise pas avant de montrer un cas ou il paye. Il dit que l'ambiance est horrible, que les gens ne restent pas longtemps, avant de dire qu'il y a bien une équipe qui fait en fait corps sur l'emission et des indéboulonnables. Plus remarquable encore, il réussit à faire tout l'article à dire que l'émission est sous le contrôle du tyran Mermet, il en reconnait la qualité, le succès publique et critique, la longévité, mais en omettant de dire que ce succès est donc bien lié à la méthode de Mermet, et plus fort encore, en disant "ou est l'omelette", un aveuglement qui en dit long sur la logique de l'auteur. On trouve aussi ce biais dans la manière de tourner tout ce qu'il peut contre: comme il ne connait pas le salaire de Mermet, il dit qu'il gagne très bien sa vie. Ca n'engage à rien et ça contribue au tableau. Soit, mais dans ce cas, le tableau est une vue d'artiste, pas de journaliste... Et je trouve plus conclusif qu'au final il n'y ait rien au tribunal contre Mermet sur une telle période.

Pour moi c'est la question centrale qui doit chatouiller tout utopiste de gauche: ça par exemple, la course à l'excellence amène à l'exigence, qui est de fait un trait distinctif de l'exploitation (en demander toujours le maximum). Mermet ne s'est jamais caché de cette exigence, qu'apprécient manifestement ses auditeurs, et je vous garantis qu'en vingt cinq ans d'émissions un certain nombre de journalistes en herbe n'auront pas réussi à y satisfaire, et en auront forcément souffert, quelles que soit la manière dont la patron le leur annonce (possiblement pas la meilleure des manières, mais ça ne change rien au problème de fond).

Beaucoup de gens dans les utopies de gauches pensent qu'il ne devrait plus y avoir de tension dans le travail mais il reste à prouver que c'est possible où qu'on a même envie du résultat que ça donnerait. En tous cas un certain nombre de "rouges" (pour reprendre l'expression de Mermet) sont finalement de l'idée qui prévalaient en URSS, à peu près opposée: exigence totale. Et mon petit doigt me dit qu'Eisenstein, Prokofiev etc n'étaient pas spécialement tendres avec les collaborateurs qu'ils n'estimaient pas au niveau....

Donc non, Mermet n'est pas gentil, et manifestement plus encore que fire le grand soir, il veut faire une grande émission. C'est un bon sujet de débat, à condition de le prendre à ce niveau et pas à celui "mais alors, Mermet ne serait pas toujours aussi sympa que dans le micro", que je caricaturais effectivement en "mais alors, Daniel Mermet pue du bec".
s'il fallait s'y plonger, il y a de quoi en passer du temps dans ce maquis de vrais et de faux gauchistes

Heureusement qu'il y a des gens comme vous, qui savent séparer le bon grain de l'ivraie et qui dénoncent grave.
Allez, du coup on attaque article XI et on mélange allégement Boutoleau/Guyet, Olivier Cyran et la ligne éditoriale du journal. Beau sophisme.
Faire d'article XI un site sensationnaliste de la gauche de la gauche montre en tout cas que vous ne le lisez pas beaucoup (savez-vous d'ailleurs que ce n'est pas qu'un site ?)
Alors, Guyet mis à part, en quoi ce journal est-il grillé ? J'attends votre brillante démonstration.
Les accusations contre Mermet ne sont pas nouvelles (CQFD, dès 2004) et méritent qu'on s'y attarde même si cela écorche votre héros.
Alors, Guyet mis à part, en quoi ce journal est-il grillé ? J'attends votre brillante démonstration.

Pourquoi diable faudrait il mettre Guyet à part ? Je ferais ça si je lis des rétractations de Article XI qui s'est gravement déshonoré sur ce passage. En attendant, aucune raison (mis à part le design graphique, franchment joli) de lire ce truc. Je ne connaissais pas avant l'affaire du Grand Soir et c'est pas celle là qui m'a donné des raisons de m'y plonger. Si un jour on m'envoie un article de chez eux recommandé pour sa qualité et non son coté dégradant, je changerai peut être d'avis. En tous cas là quand je lis l'analyse qu'il font des 30 000 euros, je me dis que soit ils sont idiots, soit ils sont malhonnêtes. On ne peut pas dire que ça donne des raisons de donner sa chance à leur contenu.
En tous cas là quand je lis l'analyse qu'il font des 30 000 euros, je me dis que soit ils sont idiots, soit ils sont malhonnêtes.

Alors pourquoi Mermet n'annonce-t-il pas la couleur à ses futurs collaborateurs ? Pourquoi ne dit-il pas d'entrée ce qui les attend étant donné son budget ? Est-il idiot ou malhonnête ?

Quant au contenu des articles d'Article XI, je vous laisse juge. Il y en a, à mon goût, de très intéressants, comme sur Le Grand Soir d'ailleurs. Et, un rapide coup d'oeuil, honnête pour le coup, convaincrait toute personne sensée que taper sur la gauche de la gauche est loin d'être le fond de commerce de ce journal...
Alors pourquoi Mermet n'annonce-t-il pas la couleur à ses futurs collaborateurs ? Pourquoi ne dit-il pas d'entrée ce qui les attend étant donné son budget ? Est-il idiot ou malhonnête ?

Qu'est ce qui vous dit qu'il ne le fait pas ? Une poignée de témoignage en quelques années (et encore, même pas une poignée car dans ce petit nombre tous ne sont pas surpris).

Quant au contenu des articles d'Article XI, je vous laisse juge. Il y en a, à mon goût, de très intéressants
Si vous aimez ce site, n'hésitez pas à les citer. Je n'ai pas de guerre contre eux mais comme j'avais souvenir d'un épisode, j'ai trouvé pertinent d'en parler. Si c'est l'occasion de montrer qu'il y a de bons articles, pourquoi pas ? Tout le monde se trompe tout le temps. D'ailleurs là, rien ne prouve qu'ils se trompent: je dis juste que je ne les crois pas sur parole, non seulement à cause de leur historique, mais parce que je ne crois personne sur parole.
[quote=Makles]Qu'est ce qui vous dit qu'il ne le fait pas ? Une poignée de témoignage en quelques années (et encore, même pas une poignée car dans ce petit nombre tous ne sont pas surpris). et une toute petite tentative de suicide aux medocs, mais qu'est-ce donc? :-D

Le fanboy ne veut pas voir la triste réalité...

J'écoute Mermet depuis "bienvenue à bord du titanic"; le portrait du triste personnage ne m'empêchera pas de continuer à écouter son émission mais franchement, je préfères savoir à qui j'ai à faire plutot que de me mettre des œillères...
Les propos lancés par Article11 et relayé par @si sont assez contesté sur ce forum, moi même je ne sais que pensé des méthodes employés (s'il y en a) et des responsabilités

Je trouve que les jornalistes d'@si devrait un peu plus enquêter sur cette affaire afin d'avoir le fin mot de cette histoire

Pour ma part, je suis très partagé...

Mermet dirige son émission mais il n'est pas responsable des salaires, ce n'est pas lui qui fait les budgets de son émission et qui verse les salaires mais bien le patron de la chaine...
c'est comme si vous reprochiez à Judith de ne pas payer suffisamment François Rose pour sa participation dans les D@ns le texte...
Il y a de quoi se poser des questions et demander à tous les acteurs ce qu'il en est exactement (Article11, Mermets, les personnes qui se plaignent, la direction de France Inter, etc...)
Certes, en revanche il est responsable de ses méthodes. Et les témoignages sont tellement nombreux qu'on peut difficilement croire à une cabale...
Il y a des témoignages certes mais dans ces témoignages il peut également y avoir des interprétations.
Croire p.e. qu'une personne est responsable alors qu'il s'agit de décision émanant de la direction : Mermet est peut-être obligé de suivre les contraintes qui lui sont imposés.

Lorsque la CAF refuse à une personne la CMU, cela peut venir de la personne qui a instruit le dossier et qui a mal fait son travail mais cela peut venir également des lois en place (dépassement des seuils)

Il faudrait que je relise tout ça pour savoir qui est quoi ;-)
c'est pas la caf qui s'occupe de la cmu, c'est la sécu ;)
ah oui' suis-je bête ! ;-)

Surtout pour une personne au chômage c'est ballo...

Mais au fait, a qui ai-je envoyé ma demande :-)
Le fanboy ne veut pas voir la triste réalité...

C'est intéressant, puisque je ne suis pas de votre avis pour présupposez que j'ai un biais. Notez que je ne l'ai pas fait dans l'autre sens: ce genre de présupposé indique avant tout assez surement le fonctionnement de celui qui l'emploi...

Le fait que je ne saut pas à la conclusion comme vous que "je travaille pour Mermet, je fais une TS, donc Mermet est reponsable de ma TS" relève juste de la prudence minimale avant de formuler une accusation grave. Elle en rend Mermet responsable, Mermet donne une autre version que je trouve assez convaincante, et un tiers - viré par Mermet autour de l'affaire - dit (quelle surprise) que les torts étaient partagés. Et soudain, tout un pan d'explication sur cet inexplicable silence de l'équipe apparait: que ceux qui ont eu des problèmes avec Mermet avaient leur part de responsabilité. On dit ça et immédiatement, on quitte l'extraordinaire: LBSJYS serait en fait une épopée banale. C'est sur que ça à moins d'allure que "Mermet m'a tuer", celà dit.

J'écoute Mermet depuis "bienvenue à bord du titanic"; le portrait du triste personnage ne m'empêchera pas de continuer à écouter son émission
Je ne l'écoute pratiquement pas. Mon angle vient plutôt de ma propre pratique professionnel.

franchement, je préfères savoir à qui j'ai à faire plutot que de me mettre des œillères...
Je vous souhaite vivement que les gens qui veulent savoir à qui ils ont affaire avec vous ne le détermine pas exclusivement sur le témoignage des gens avec qui vous avez eu querelle.
Quel grand avocat tu fais !
sincèrement.
gamma
C'est une simple question de bon sens....

On est ici dans une émission de critique des médias et certains sont près a jetter le bébé avec l'eau du bain.
il faut enquêter, recueuillir tous les témoignages, les recouper

A entendre certain, je me demande s'ils ont déjà préparé la guillotine et le jour de l'execution !!!
Quitte à ressortir la Louison, il y a d'autres têtes à faire tomber avant la sienne !
--
Si l'article concernait Bernard Arnault, Laurence Parisot, Serge Dassault, ou Vincent Bolloré, tout le monde ici serait immédiatement monté sur ses grands chevaux en dénonçant (avec raison) des pratiques patronales scandaleuses.
Et le premier qui aurait exprimé des doutes sur les accusations en précisant qu'"il faut enquêter, recueillir tous les témoignages, les recouper. À entendre certain, je me demande s'ils ont déjà préparé la guillotine et le jour de l'execution !!!" aurait immédiatement été conspué et dénoncé comme un affreux pro-exploitation, inconscient du harcèlement moral des entreprises et du management néo-libéral destructeur.

Seule la symbolique de ce que représente l'émission empêche de voir que, très simplement, les témoignages sont nombreux, clairs et concordants. Et, oui : hélas.
d'un autre coté, un prof de philo français, aux states, qui quitte ces chers élèves et sa passion de l'enseignement, pour laquelle il/elle a passé la magnifique agrégation, pour venir faire du journalisme dans une émission niche.... ne doit pas être une grande lumière dans le productivisme que représente l'EN.
Pourquoi ?
exactement Djac, oublions qui et voyons quoi .
Je n'écoute pas l'émission donc je ne suis pas de parti pris.

Mise à part Article 11, il n'y a AUCUN autres média qui en parle et AUCUNE autres enquêtes qui traitent de ce jugés

Bernard Arnault, Laurence Parisot, Serge Dassault, ou Vincent Bolloré nous savons qui ils sont, leurs richesses, nous connaissons leurs implications dans les médias, leurs amitiés avec ceux qui nous gouvernent

Mermet, je suis désolé, je ne connait rien, son émission je ne l'ai connu que grâce à @si (Émission de Lordon), je podcastais mais je n'avais JAMAIS le temps d'écouter donc je ne podcaste plus)

Donc oui, il faut une enquête, une enquête précise et non un copier/coller d'un journal que je ne connaissais pas avant qu'@si en parle

Je ne protège personne mais je me refuse de juger quelqu'un sans savoir si non c'est du lynchage médiatique
Je ne fonctionne pas avec les ouïs dires.
Vous faites passer des témoignages directs pour des ouï-dire, c'est assez étrange.
Au temps pour moi, j'aurai dut être plus précis... ;-)

Je ne fonctionne ni en écoutant qu'un seul son de cloche ni en écoutant les ouï-dire, pour moi il faut d’abord allez plus loin dans l’enquête et l’analyse des faits
mal placé
Je crois qu'il faut faire la part des choses entre l'émission LBSJS, son contenu, son projet, ses ambitions, d'une part, et ne pas lui retirer ses qualités indéniables, et d'autre part la personnalité de Mermet... Le Che, dans l'idéal, avait une vision très belle de l'Amérique...dans la pratique, c'était un personnage qui a viré comme il a viré, n'en déplaise à ses disciples.

Et oui, les êtres humains sont des êtres humains, complexes et imparfaits. C'est vraiment dommage mais c'est la réalité. Merci à Djac pour son résumé très intéressant.
article à lire sur Acrimed
6novembre
je crois que oui!
imagine un peu : un gourou stalinien pervers narcissique ultra libéral et "mechant"! ('et encore j en oublie)
on ne peut le laisser entier...
René Balme n'a besoin de personne pour être repeint en conspirationniste, il se débrouille très bien tout seul. Au lieu de s'expliquer avec le Parti de Gauche, il a préféré aller se victimiser chez ses amis complotistes de Reopen911, dans une interview où il s'est amusé à qualifier le PG de « parti atlantiste ». Selon Martine Billard, co-présidente du Parti de Gauche : « On avait prévu d'avoir une discussion avec lui mais il nous a annoncé qu'il quittait le PG au motif que nous n'ayons pas fait de communiqué de soutien. (...) On ne peut pas être dans un parti qui lutte quotidiennement contre l'antisémitisme et donner la parole à des gens qui en font la promotion. C'est contradictoire ».

Non content d'avoir fait la promotion d'Alain Soral sur son blog personnel, et d'avoir donné la parole (même indirectement) à des personnages plus que douteux sur son site, René Balme s'est plus récemment illustré par la traduction d'un (magnifique) poème dans lequel il est affirmé que tous les Israéliens travaillant au WTC avaient été prévenus qu'un attentat allait avoir lieu le 11 septembre. Comment peut-on publier ça sans prendre la moindre distance avec cette élucubration axu relents antisémites ?

Ce type n'est franchement pas clair...
L'interview en question a été donnée après l'article de Rue89 ; c'est cet article qui l'a forcé. Votre affirmation est donc fausse: si cet article n'avait pas existé, René Balme n'aurait pas démissionné etc.

Quand à Rue89/Ornella Guyet, on peut considérer que la question de la sortie de cet article en pleine semaine d'élection n'est qu'un hasard fortuit. On peut aussi remarquer qu'Ornelle Guyet, sniper de gauche qui ne snipe apparemment que des gens de gauche mais anti OTAN, n'a publié là bas que ce seul article ; qu'elle a eu accès dans ses attaques à des choses qui ressemblent étonamment à des fiches de renseignement des RG et adopte une démarche de délation du mauvais citoyen qui rapelle de fait les methodes rouge brune qu'elle prétend dénoncer. On peut de même soit penser qu'il n'y a aucun service à l'OTAN en charge de travailler l'opinion publique, que l'affaire des couveuses koweitiennes ou du plan fer à cheval n'ont jamais existés, ou que si ça existait employer le type de stratégie employée par Ornelle Guyet ne sera ps une approche simple et évidente pour attaquer les opposants à la politique que l'on mène, ou bien l'on peut acter que ces choses ont bien eu lieu et avoir toujours un minimum de vigilance sur ce qu'on lit. C'est ma préférence. Il y a des tas de sites médias, à commencer par celui ci, qui n'achètent pas les vues antiimpérialistes mais ne passent pas non plus leur temps à critiquer qu'elles existent. Mermet a démontré que Kadhafi n'avait pas fait tirer sur la foule par ses chasseurs, que c'était un mensonge délibéré pour entrer en guerre.

dans lequel il est affirmé que tous les Israéliens travaillant au WTC avaient été prévenus qu'un attentat allait avoir lieu le 11 septembre

C'est effectivement faux mais vous oubliez que l'info, issue de la presse israëlienne, a été reprise à pein d'endroits respectables avant d'être invalidée. Effectivement les gens qui veulent s'exprimer sur le sujet feraient mieux de s'informer mieux mais ils avaient des raisons de croire l'info de bonne foi. C'est très intéressant dans cette démarche de Conspiracy Watch de diaboliser ceux qui ont cru la presse plutôt que de critiquer celle ci quand elle se trompe. Il me semble qu'une démarche centrée sur la vérité des faits se contenterait de dire "vous croyez ça parce que vous avez vu une source fiable le dire, mais c'était faux au final" plutôt que de dire "vous dites ça parce que vous êtes antisémites".
Dans la série type pas clair, saviez vous que Rudy Reichstadt a publié dans le journal Le Meilleur des Mondes, dont je vous laisse découvrir la notice wikipedia? N'est il pas piquant de découvrir que le contempteur des conspirationnistes du 11 septembre est pil poil l'un des quelques journalistes en France qui sont proches des positions de Bush ?
Mon affirmation est exacte, car René Balme n'a pas attendu l'article de Rue89 pour surfer sur le conspirationnisme. L'article n'a pas provoqué les faits : il les a mis en lumière. Et Balme a clairement choisi son camp en refusant de s'expliquer et en donnant cette interview chez Reopen 911.

Permettez-moi de douter très sincèrement du fait que l'Otan et les RG se soucient des convictions d'un candidat aux législatives que personne ne connaît, et qui n'a pratiquement aucune chance de l'emporter. Le seul scénario plausible à mes yeux est celui d'une journaliste en herbe qui cherche à se faire les dents sur un rouge-brun qui lui permettrait de se faire connaître. Comme Balme était candidat aux législatives sous l'étiquette Front de Gauche, et comme son blog perso et son site contenaient pas mal de trucs pas nets, elle avait une occasion en or de faire parler d'elle... Et elle a tapé en plein dans le mille. Je ne pense pas qu'il y ait besoin d'aller chercher plus loin.

Dans tous les cas, cela n'excuse pas les publications effectuéee ou cautionnées par René Balme... Et cette "délation" effectuée par cette Ornella Guyet, en tant que militant du Parti de Gauche, ancien délégué au Conseil national de ce parti, me semble tout à fait salutaire. Je ne veux pas qu'un personnage véhiculant des thèses conspirationnistes et/ou antisémites représente mon camp dans une élection. C'est juste inimaginable, et contraire aux valeurs du Front de Gauche.

Je crois que le hoax sur les Israéliens travaillant au WTC vient de la chaine "Al-Jazeera". Et j'estime qu'il est préférable de vérifier ce genre d'affirmation avant de contribuer à la faire circuler. Le minimum, c'est de prendre au moins ses distances en insérant une note dans le texte.

En fait, à partir du moment où les faits qu'il rapporte sont des faits, je me moque de savoir qui est Rudy Reichstadt. Je ne comprends pas que l'on puisse défendre l'indéfendable au prétexte que certaines attaques viennent d'un autre camp.
hoax sur les Israéliens travaillant au WTC vient de la chaine "Al-Jazeera"
c'est un hoax sur les "juifs". Et il est repris par AJ.
Merci pour le rectificatif ! Au temps pour moi, le hoax de départ concernait effectivement les juifs travaillant au WTC. L'auteur du poème traduit par Balme a probablement cherché à esquiver les accusations d'antisémitisme en mettant "Israéliens" à la place de "juifs"... Malgré l'euphémisation, la rumeur reste aussi dégueulasse.
té cadeau pour le méxicain sans sombrero, qui voit des conspirationnistes partout : complotiste ? C'est celui qui y dit qu'il l'est .Etudes scientifiques

Le doute raisonnable !
Cette rumeur totalement infondée fut propagée par la chaîne de télévision libanaise Al-Manar qui a ouvert son édition du 17 septembre sur ce "scoop", qu'elle attribuait au journal jordanien Al-Watan, lui-même informé par "des sources diplomatiques arabes".

d'après open 911

http://www.reopen911.info/reopen911.html
Comme par hasard toi tu reviens bien sur ...C'est quoi ton vrai nom ? Et puis quand on en sait pas plus que cela ...Il vaux mieux parfois ne pas parler ..Reopen est d'origine Etat-Unienne et non conspirationniste, ce mot exagéré et péjoratif qui voudrait nous faire croire que tous ceux qui ne pensent pas comme la VO sont des malades soucoupistes et antisémites.
Pardon, mais je ne "reviens" pas. Je suis abonné à Arrêt sur Images depuis mai 2010, et ce n'est pas la CIA qui s'acquitte de mon abonnement. Et puis comment ça, mon "vrai nom" ? Tu ne veux pas un prélèvement de mon ADN, aussi, pendant qu'on y est ?
Ne renverse pas les rôles c'est pas moi qui fait la chasse aux "prétendus conspis" et qui donne dans la diffamation et l'accusation abusive de l'antisémitisme mais je parle de tes amis qui font des amalgames douteux.

Et je sais de quoi je parle pour avoir suivi ces antifas bobo" chasseurs de complots en lien avec leurs amis du Cercle de l'Oratoire ou de conspywatch. et ces potes :

OPIAM opium des peuples ...

Opiam tu connais non ? C'est un pote à toi ..Donc je suis pas étonnée que tu dises ne rien vouloir savoir a propos de Rudy Reichstadt car toi et lui même combat : terrorisme intellectuel, sous l'étiquette de gauche, soit disant antifas mais atlantiste et pour Israel sans vraiment le dire !

Désormais le mot d'ordre est : assimiler l'antisionisme à l'antisémitisme et faire de ceux qui sont contre le système (banques, Europe, guerre contre les "dictateurs" décidés tels etc...) a dégommer d'urgence comme empêcheurs d'intervenir dans les affaires qui concernent la défense d'Israel "masquée".

Il suffit de lire des articles d'indymédia Paris ou Rebellyon ou Ornella Guyet dit bien : "il faut absolument que ceux qui prétendent être "antisionistes" soit dénoncés comme antisémites ! ".


Sur la Palestine et le BDS idem les articles écrit en parlent peu et pour dénigrer le "bateau"pour la Palestine ! Il fut pas sortir de Saint-Cyr pour comprendre ce qu'il y a comme enjeu derrière.

Les mots "conspis" confusionniste, fascistes, qui reviennent sans cesse comme si cela était réel alors que ce terme vient bien de Taguieff et de la Règle du Jeu, de conspywatch.org, ou toute la bande se réunit pour faire le point sur les "mauvais français".
.
Tout cela en attaquant avec la Loi Gayssot-Fabius (épée de Damoclès !) tout ces gens "très méchants antisémites" même si tout est faux. Daniel Mermet est depuis longtemps dans le collimateur et lui aussi doit perdre son poste ..

C'est dégueulasse ces agissements ! Un site pour toi :

Les néoconservateurs français chasseurs de complotistes antisémites
Faux c'est pas Al-jezzera qui l'a dit mais c'est vrai ce sont des auteurs et journalistes Us qui l'ont révélés ..désolée mais je peux pas laisser passer cela.

Les israeliens arrêtés le 9/11 blog Us

Eric Laurent qui a écrit sur les banques et autres affaires : Eric Laurent conspirationniste ? ou

Hicham Hanza .?

C'est pas un hoax mais "ils" ont bien été arrêtés ce jour devant les tours jumelles. Cherchez d'autres sources a moins que vous soyez là pour défendre la cause des "anti-reopen".

Vu vos précédentes interventions je pense pas me tromper de beaucoup. René Balme a géné le PS surtout cela a été fait pour affaiblir le FDG également et le "début d'une campagne qui s'intensifie" sur la prétention de l'existence de dangereux comploteurs contre l'Etat français. .

Que vous ne vouliez pas savoir QUI EST Rudy Reichstadt ne plaide pas en faveur d'une envie de savoir ou de trancher sur la question. POurquoi ???...
Nous parlions du mythe des 4.000 juifs absents des deux tours lors des attentats du 11 septembre. Votre message est donc totalement hors-sujet.

René Balme, cible d'un complot organisé depuis les États-Unis ? Franchement, elle est bien bonne !
Il ne s'agit pas de cela voyons ..il y a eu environ 3000 morts officiellement donc d'ou sortent ces 4000 juifs ? Et dans le lot de victimes il y a surement des juifs et ce n'est pas de cela que l'on parle non ?

René Balme a été attaqué comme l'est en ce moment Chouard, Meyssan, Collon, l'UPR, des personnes de gauche étant ant-atlantistes, antisionistes ou ayant invité des personnes désignés par le clan "antifas" ou pseudo-anars, dont Ornella Guyet en est le modèle. et le FDG va pas tarder a exploser d'ailleurs.

Tu le sais bien alors pourquoi tu fais semblant de ne pas comprendre ? Si quelqu'un invite Meyssan a parler de ces livres ou de ces enquêtes, il est harcelé, diffamé, de blog en blog, jusqu'à ce qu'il rentre dans le rang (cas de Bellaciao !) ou jusqu'à ce la diffamation d'antisémitisme marche au point de faire sauter des films, réunions.

J'appelle cela du terrorisme intellectuel et du harcèlement dont Mermet a été victime plusieurs fois déjà . Comme cela n'a pas marché on l'attaque sur "autre chose" : qui ne peux attaquer le raisonnement attaque le raisonneur !....

IL y a eu procès que je sache et une pétition pour le soutenir que veulent tes amis lemexicain ?? encore une fois on parle de Mermet qui a été accusé d'antisémitisme juste parce qu'il parle de "l'état raciste d'Israel" et qu'il invite des gens jugés antisémites par ce groupes d'activiste "pro-israelien, atlantiste" et pas de gauche du tout, même si leurs blogs semblent mettre la gauche en avant. Comme toi non ?

Depuis que Meyssan a écrit son livre sur le 9/11 le CSA a fait le ménage et il "pue" d'après tes potes "pseudo-anars, Cnt-Ait, antifas de salons, et tout ceux qui l'invite sont accusés des mêmes faits ....

Cela s'appelle comment ce procédé selon toi ???
Yeza,
Quel est le rapport entre vos propos légèrement euh complexes et le fait d'être de gauche?
Comment peut- on se dire de gauche et défendre Meyssian et Soral?

Comment peut- on ne pas se poser quelque question lorsque, dans la recherche du processus de paix actuel, le Hamas refuse de s'asseoir a la table de discussions et le représentant des palestiniens prévient d'avance qu'aucun juif ne pourra vivre dans les territoires qu'il réclame a Israël?
"dans les territoires qu'il réclame a Israël?"
Euh... non, rien.
sont pas gentil les palestiniens y pourraient s'contenter de s'qu'ils ont [s]pas[/s] au lieu de toujours réclamer,réclamer...
c'est pas une vache à lait Israël !
quand même!
C'est cela la question a laquelle vous me demandez de répondre absolument Jeanbat, par MP?
Je trouve que ce n'est pas une question.
Il y a belle lurette que je ne classe plus des peuples entiers entre gentils et méchants, depuis j' ai cesse de croire aux films américains:))
absolument pas puisque ce n'est pas une question mais un commentaire ironique

la question était celle ci
pensez vous qu'il soit juste d'affirmer que les palestiniens subissent l' oppression des Israëliens depuis plus 60ans?
Mona,
Il n'y a ni gentils ni méchants, il y a que peut- être, peut- être il existe un tout minuscule espoir de paix.
Il est évident que, du côté israélien, la première des conditions est d'arrêter la colonisation et de détruire les colonies de juifs orthodoxes invraisemblables.
C'est ça une négociation, mais si on veut parler il faut déjà être la, et ne pas mettre comme condition que l'interlocuteur adversaire n'aura plus jamais le droit de poser ses pieds dans le nouveau pays qui doit être crée.
Enfin, ça me semble être tout simplement du bon sens, parce que la vraie paix, pas forcée, elle viendra lorsqu'il y aura des mariages entre israéliens et palestiniens, donc des enfants ayant une double origine: s'ils ne se rencontrent jamais, ça me senle difficile a réaliser.
"Comment peut- on ne pas se poser quelque question lorsque, dans la recherche du processus de paix actuel, le Hamas refuse de s'asseoir a la table de discussions et le représentant des palestiniens prévient d'avance qu'aucun juif ne pourra vivre dans les territoires qu'il réclame a Israël?"

^^ Victoire , vous reconnaissez qu'il y a des Palestiniens ? ( une majuscule pour le nom de l'habitant d'un pays , s'il-vous-plait ! ...^^ ne me dites pas qu' ils n'ont pas de pays ? )

C'est où , la Palestine ?
le processus de paix de quels pays ? quelle guerre ?
où est la table de discussions ?
qui a un siège ?
qui n'en a pas ?
un juif , un catholique , un musulman , ce sont des habitants de pays ? Ils en ont chacun un ?
ou bien ce ne sont pas des noms d'habitants ?
la guerre , c'est quoi la guerre
c'est quoi la paix
M'a fait rire, et ça aussi.
J'ai du mal avec le déroulement" physique du forum".
Je viens de lire la réponse de Mona a la question que je posais a Yeza, enfin plutôt aux trois questions que je posais.
Je ne la retrouve déjà plus, mais la réponse de Mona ne portait que sur les Palestiniens( excusez- moi pour le fait de n'a pas avoir mis de majuscule, en vacances avec un smartphone, j'avoue aller au plus simple), et sincèrement je n'ai tien compris.
Je sui s évidemment prête a reprendre une discussion cohérente sur cette question délicate, mais pour une fois qu'il y a même ne serait-ce qu'un millième d'espoir de paix.
Pour suivre plus facilement les forums, vous pouvez installer cette petite extension concoctée par notre ami juste au-dessus http://gemp.ch/forums-asi/
Pas possible, il existe encore des @sinautes sans la pratique et extraordinaire extension
de l'ami gemp !
rhoooo
gamma
Merci.
J'applique.
Je suis nouvelle.
Victoire , vous posez des questions à Yéza à propos d'un de ses commentaires , elle vous répondra certainement !

"... mais la réponse de Mona ne portait que sur les Palestiniens "

Concernant mon intervention : je me permets de réagir sur les sujets que je connais et sur lesquels il est dit des incongruités , - soyez sûre que je continuerai ;-)) , même si ce n'est pas à moi que l'on s'adresse .

Ce matin : http://www.france24.com/fr/20130811-israel-lancement-un-appel-offres-construction-logements-colonies-palestine-paix
C'est quoi la paix????

Que chacun ait un État avec des frontières qui conviennent aux deux parties...
On peut rêver.

Et arrêter d'importer le conflit en France.
Qu'entendez-vous par : importer le conflit en France ?
Au fait Victoire, quels territoires ? Car au final l'Etat d'Israel a le droit de s'étendre sur ces voisins depuis le début, ces frontières n'étant pas fixées c'est pourquoi il prends le droit de voler la terre des Palestiniens, et plus loin de Syrie, Liban voir plus dans un futur pas si lointain.

Oui l'israelisation de la région se poursuit et les autochtones sont considérés comme des étrangers sur leur propres terres, et de plus sont de trop depuis des lustres.

Israel a encore du temps devant lui pour arracher la terre qu'il colonisera en dépit des droits de l'homme à respecter. Chaque jour il s'étends, détruisant tout ce qui apppartients au arabes palestiniens qui de toute façon devront soit mourir soit être déportés chez les voisins.

Vous connaissez le plan d'Eretz Israel depuis le début je suppose et ces untermenschens sont justes bons à êtres des sous citoyens, ou quasi une nouvelle classe de "pseudo-citoyens". Gaza aussi devra être rendue vide de ces maudits palestiniens, et rendue aux "faux hébreux", ou "colons" ayant double ou triple nationalité.

Ah oui le droit au retour ne concernant qu'une "espèce d'homme" religieux ou pas; a part ceux nés ou prétendus nés d'une mère ou grand-mère juive -pourtant pas une race ni un peuple mais une construction idéologique définie !- afin de battre le taux de natalité des arabes !

Occuper la terre dont les plans sont mis en cadastres lors de la fondation de cet état arficiel, mais vraie colonie pro-européenne au service des USA/UE ! Franchement quelles terres vont rester aux plus d'1 millions et demi d'arabes si il n' y a plus de territoires libres pour eux ?

C'est la grande duperie ce prétendu partage entre deux états qu'Israel fait miroiter depuis des lustres, repoussant toujours plus loin les indigènes à l'image des indiens qui une fois signer le traité de paix avec les "blancs", cow-boys ou l'armée Us, sont une fois encore repoussés et assassinés méthodiquement jusqu'à leur instinction programmée.

Et ceux qui ont été déportés, déracinés par force ailleurs eux n'ont aucun droit de retour chez eux. Ils erreront à vie sur d'autres terres que la leur ..Cela fait plusieurs millions de personnes bannies et honnies a jamais avec la complicité de nos états dits démocratiques, et de l'ONU.!

Quand aux morts eux ils ne réclameront rien bien sur. Mêmes leurs tombes sont effacés. ...
En voilà trois questions qu'elles sont bizarres Mais je réponds oui, ..D'abord je ne défends nullement Soral le "Messie auto-proclammé" cosmo-planétaire, mais Collon le marxiste et aussi Meyssan car il a été bannis de la société juste à cause de son livre sur la question critique du 11 septembre, et puis je suis à gauche de la gauche sans affiliation à un parti. Tout le bla-bla fait par une pseudo-gauche sur la diabolisation de ces deux personnes ne doivent pas être prises au pieds de la lettre : du matraquage pour tenter d'éloigner les penseurs indépendants de ces dangereux anti-médias mains-tream" pour leur servir la bouillie habituelles d'un anti-fascisme de facade fleurant bon la collaboration de classe.

C'est pourquoi comme beaucoup depuis que la gauche officielle est morte je pense en roue libre. Deuxio les méchants palestiniens comme vous vites Victoire, sont pas plus méchants que leurs bourreaux israeliens, qui eux par contre veulent à terme étendre les frontières de cet état raciste et d'appartheid, du Nil à l'Euphrate, comme prévu dans la bible, ce qui fait que les guerres vont forcement continuer dans la région, et que les palestiniens seront de trop comme ils le sont déjà depuis 75 ans. Ils ont le droit de se défendre à ce que je sache et que cela nous plaise ou non.

Renseignez vous sur l'Histoire du ce peuple qui natif depuis toujours contrairement aux "crypto-juifs" ex-européens (issus des Khazars !), eux sont arrivés par la bienveillance des grandes puissances anglaise, américaine, françaises et allemandes pour avoir un pied à terre sur la plus grande terre du pétrole à exploiter.

Sur la base d'une "compagnie a charte" et "d'un foyer national juif" (sous mandat britannique d'abord puis Onusien !), des européens de "confession judéenne", profitant du "mythe du roman national" messianique biblique, ont spoliés les arabes de leurs terres, maisons, leurs puits, leurs animaux, oliviers, arbres fruitiers, afin de remplir une "mission" quasi guerrière : pacifier ce "peuple indigène" et permettre l'exploitation des richesses de la région en servant de "bras armé" aux pays riches occidentaux qui paie en chèque blanc (et sur nos impôts !) leur maintien à flot sur place.

Comme "bras armé" ce pays "ethno-centré" misogyne et raciste, est bien lôti et fait assez bien son travail : dans 50 ans les palestiniens seront déjà ou sous terre ou refoulés vers des cieux encore moins cléments en tant que réfugiés à vie.

Ceci dit le peuple israelien dans son ensemble ne peux être tenu pour responsable des erreurs des élites de l'époque et des odieux mensonges du mythe messianique qui ne repose sur rien de concret et d'historique.

Ais-je répondue Victoire ? Bienvenue sur le forum, bien sur.
Oups ..un peu tard mais voilà deux petits films qui expliquent en deux cuillières et un pot le prochain enjeu des déflagrations et l'imposture ou s'engage l'Etat prétendu "hebreu" colonie à vie des terres environnantes :

Détruire Al Aqsa pour construire une modernité style Walt disney au moyen-orient Que dira l'UESCO ou l'ONU ?

Bah pas grand chose elle fera comme d'habitude : elle s'indignera et puis elle laissera faire, de toute façon ceux qui la paient chèrement la dirige !...
Je vous prie de m'excuser, Yeza, je ne suis pas venue sur ce site pour me disputer.
Dans la mesure ou vous en êtes la, excusez les accents, je ne peux faire autrement, l'état soi- disant hébreu, avec deux millions de non hébreux quan même, ça va pas pouvoir se faire.
Je pensais passer un mois d'août agréable car j'aime beaucoup d'émissions auxquelles j'ai accès, je vais donc les regarder et vous laissez entre ceux qui parlent pareil.
Victoire,
il faut reconnaitre que les positions justifiants la politiques d'Israël sont assez rares sur ce forum.
profitons en pour essayer de se comprendre.
expliquez vous si vous le voulez.
commençons par le début
pensez vous qu'il soit juste d'affirmer que les palestiniens subissent l' oppression des Israëliens depuis plus 60ans?
voici la réponse de Défaite(Victoire)
elle me l'a envoyé en message privé
je lui ai proposé de la mettre sur le forum ,elle était mais à rencontré qq difficultés
donc
jeanbat:
pensez vous qu'il soit juste d'affirmer que les palestiniens subissent l' oppression des Israëliens depuis plus 60ans?
Défaite ou victoire:
Non.
Je vais même vous dire pourquoi, a mon avis parcelle que je me rends souvent dans cette région et, en tant que non juive, je peu x discuter avec tous les bords, sauf les Gazaouis qui ont tres très mal vote, et qui sont très mal barrés avec le nouveau blocus égyptien. Tant que le Gamas ne reconnaîtra pas l'existence Israël, les israéliens ne lâcheront rien. Ce sont de pauvres gens coincés dans un bout de terre et ou, culturellement il est bon pour une femme d'avoir beaucoup d'enfants.

Parlons des arabes musulmans et chrétiens en Usrael, ils ont le droit aux mêmes études, aux mêmes métiers... Ce qui est discriminant c'est l'attitude des israéliens juifs a l'encontre des palestiniens.
Je dis que la solution arrivera quand les mariages seront mixtes, pour le moment ceux qui le font se font souvent rejeté de leur famille respective, très difficile a assumer mais ça existe dans les milieux intellos et artistiques et tout le monde a une langue commune, ça aide.
En tous cas, un récent sondage montre que beaucoup plus de la moitié des palestiniens vivant en Israël voudraient avoir la double nationalité, si l'état de Palestine était crée.
C'est donc et je le vous, pas une catastrophe absolue dans le quotidien.
Bien sur il y a des irréductibles es deux cotes, mais
shlomo sand prétend qu'il n'ont pas les même droits
http://www.youtube.com/watch?v=AiCsQT1RhUk
http://www.legrandsoir.info/il-ne-reste-maintenant-aux-palestiniens-que-8-de-la-palestine-historique.html
..."je me rends souvent dans cette région et, en tant que non juive, je peu x discuter avec tous les bords,"... , certes , Victoire ( Defaite ) , mais vous avez une vision partielle .

Pour une vue d'ensemble , et les débats des @sinautes , la jubilatoire ( si , même sur ce sujet ) chronique d'Alain Korkos :
http://www.arretsurimages.net/chroniques/2008-05-10/Israel-Palestine-id726

L'excellent , le précieux dossier d'Arrêt sur Images , avec ce titre :

ISRAEL-PALESTINE , LE CAUCHEMAR ASYMETRIQUE :

http://www.arretsurimages.net/dossier.php?id=125
Victoire ,Les mots ont un sens :

http://www.lesmotsontunsens.com/files/carte-territoire-palestinien-depuis-1946.jpg

Les non - hébreux que vous signalez , sont des Palestiniens qui ont eu la chance de rester chez eux . Ils sont traités en sous-citoyens d'un Etat baptisé Israel depuis 1948 , avec la bénédiction de l'Occident à la mauvaise conscience *.

Discutons , Victoire , le sujet est passionnant . @si est une magique place publique comme au temps où le forum était un vrai lieu de discussions .

* le ridicule n'a pas tué les journalistes qui osent énoncer ce matin : " le nazi untel est mort avant son procès ."
Responsable du massacre , du martyre de milliers de Juifs hongrois , il avait ... 98 ans ...
Il est effectivement bien inutile de pourchasser des nazis en 2013!
Il faut juste que leur identité soit connue, comme vient de l'être le " héros" de la série pour gens âgés, dont je ne me souviens plus du nom.

A part cela, non, je ne parlerai pas de la question israélo- palestinienne avec vous, car vous n'attendez qu'une dispute sur je sujet, et, sincèrement, je suis plutôt venue pour échanger, même si nous ne sommes pas toujours sur la même longueur d'onde, pas pour entendre qu'Israel a été vole.
Ce n'est heureusement plus le sujet, le sujet étant: on fait comment pour arrêter la haine maintenant entre les deux peuples?
Les deux états doivent exister, c'est tout.
je crois que Mona évoquait une légère erreur de date

la question que je vous ai posé n'est pas polémique
votre réponse m'intéresse

pensez vous qu'Israël exerce une politique d'oppression en vers les Palestiniens?
oups j'ai mal lu
Je traduis : Victoire , je vois (, moi , consciente grinçante agaçante ) que l'on a mis bien longtemps avant d'arrêter le criminel , que ces criminels-là ne sont découverts que par des organisations non gouvernementales .

Je lis et j'entends des journalistes oser présenter ces évènements , comme ce matin pour le vilain lâche qui meurt avant son procès .
Ici où l'on décrypte les médias , j'avoue ma faute : je réagis sans une savante analyse .
Et je continuerai , je l'espère , au moins jusqu'à 98 ans ;-)))

Je fais le parallèle avec papon , haut fonctionnaire maintenu dans ses fonctions très hautes malgré ses crimes reconnus mais qui ne dérangeaient pas grand monde en France , - série de crimes qu'il a pu perpétuer sur une autre communauté , toujours avec l'appareil d'Etat .

La Justice a cèdé enfin devant les dossiers apportés par de courageux plaignants . Le procès a eu lieu ... en 1998 .

Condamné mais soit-disant grabataire , il est libèré 3 ans après pour raison humanitaire . Il sort de prison sur ses deux jambes , l'arrogance faite homme .

Grabataires , ils l'étaient tous sur leurs châlits d'auchwitz et d'ailleurs .

Arrogants , ils ne l'étaient pas ces hommes et ces femmes venus français dans la mère-patrie , et battus , jetés à la seine , en 1961 .
Yeza,

Je ne connaissais pas la confession judeenne.
Je ne veux pas remonter aux origines de la création de cet État, la Shoah( qui, a mon étonnement absolu, semble être remise en question par un comment dire, étrange personnage négationniste,kommodor, ça fait longtemps que je n'avais pas vu du Faurisson, timide, mais Faurisson quand même), et le RU, etc...
Voilà, tous sont des êtres humains: d'un côté ils bénéficient de la force militaires et d'énormes avancées technologiques, de l'autre côté ils ont gagné médiatiquement dans le monde entier.
Je parle d'aujourd'hui, n'est- ce pas?
Sans être a égalité, j'en suis consciente, il faut arriver a la paix.
C'est nécessaire pour les femmes, enfants et hommes qui y vivent si ce ne l'est pas pour leurs représentants.

Vœux pieux, je sais...
Victoire vous savez bien qu'Israel ne veut pas la paix mais fait trainer en longueur ce voeux qui n'en n'est pas un mais au contraire Israel va s'étendre aux dépends de ces voisins arabes pour le grand mythe d'Eretz Israel prenant en otage l'histoire afin de servir de base arrière aux soit disant grands pays démocratiques USA/UE. Cela vous fait plaisir de savoir que ce pays petit pour l'instant va encore atomiser sans fins jusqu'à ce qu'il récupère au nom d'un prétendu droit au retour avec la Bible pour seul modèle idéal contrairement aux droits des peuples à disposer d'eux-mêmes ?

Projet grand Israel ou Eretz Israel Si vous lisez jusqu'a au bout des morceaux de Jordanie, Liban, Syrie, Egypte, voir plus seront soumis de gré ou de force à l'influence israelienne et la loi dite mosaique ! le motif religieux comme identité est d'une fausseté car se baser sur la religion ou la bible comme d'un livre d'histoire c'est fallacieux et mensonger.

Quand donc as t'on dit que les livres religieux sont des livres d'histoires ? JAMAIS ! Les archéologues sont formels. Ce prétendu Etat juif ou Palestine n' a jamais existé ! Sauf dans les mensonges des sionistes de l'époque D'Hertzl a Ben Grünn ou Ben Gourion !

Sinon mes ancêtres sont tous "gaulois" ou "francs" comme on disait dans le temps, alors que j'ai des multiples origines comme tout un chacun . Les mythes fondateurs ne servent qu'à cela : créer des identités fausses et éloignées de l'Histoire et la Science afin de servir des causes moins nobles et plus meurtrières.

Le "messianisme" inclu, dans le grand projet depuis le début à causer la perte de millions de personnes depuis. Et ce n'est pas fini la preuve les nombreux conflits dont Israel est le seul bénéficiaire.

Dans un contexte religieux, le Grand Israël fait référence aux territoires promis par Dieu au Peuple juif et qui, selon la tradition, s'étendent du Nil à l'Euphrate, recouvrant ainsi la Palestine historique (Israël, Cisjordanie, Bande de Gaza), le Liban, la Syrie, la Jordanie, une partie de l'Irak, une partie de l'Egypte dont le Sinai). Selon certaines interprétations, cette promesse n'inclut toutefois pas le Sinaï mais se limite un peu près à la frontière actuelle entre Israël et l'Égypte. Cette revendication est plus souvent mise en avant par les adversaires d'Israël que par les Juifs ou les Israéliens eux-mêmes et a un caractère principalement polémique.

Et voilà pourquoi il n' y aura jamais de paix et encore plus de morts dans l'avenir proche.
Sincèrement, je vois plus de morts en Syrie et en Egypte en ce moment que dans ce conflit.
Me soucie plus des égyptiens que des Palestiniens de Ramallah, par ex, mais pour Gaza, c'est dramatique, le passage des produits par l'Egypte ne se fait plus et les égyptiens anti-Morsi ont déclaré un mois de couvre-feu aujourd'hui.
Au fait donc les morts d'un côté ont plus de valeur que d'autres pour vous ? Curieux tout de même ..Et puis que je sache Israel est partie prenante dans le conflit avec la Syrie comme il est intervenu militairement au Soudan contre toutes lois de la guerres et les conventions acceptées par tous.

Je suppose que bien entendu vous faites semblant d'ignorer qu'Israel peut affamer les gazaouis ou les priver d'eau potable, soins médicaux, quelque soit le pouvoir en Egypte ?

Dommage !
Al-manaar est la chaîne de tv du Hezbollah, assez différente de la chaine Qatari, dans ses objectifs comme dans son traitement de l'info.
Elle surfe en permanence sur la vague du Hezb' triomphant, seul rempart contre Israel etc... Pour l'avoir pas mal regardé au Liban c'est assez indigeste, pour rester poli.
Mais je ne pense pas qu'Hasan Nasrallah en veille à Mermet :)
http://www.legrandsoir.info/a-propos-de-l-affaire-balme-du-front-de-gauche-et-de-qui-est-pris-qui-croyait-prendre.html
Oui l'Internationale Socialiste (ISO !) s'est alignée completement sur l'ordre : Otan, EU, US, Israel jusqu'à trahir les idées du mouvement socialiste du début mais c'est pas nouveau :


Fronde de censure général contre les derniers "anti-guerre" pour le peuple, et altermondialiste
En ce moment c'est la guerre contre tous ceux qui osent défier l'Empire mondialiste, avec ces guerres et ses injustices mondiales. Qui n'est pas encore sur la black-liste ?
Conspirationniste ? C'est une maladie?

Je ne crois pas à la vision officielle des attentats du 11 septembre et considère que Reopen 911 est un site d'utilité publique.

Je n'ai aucune ambition politique ou médiatique mais à vous lire je comprends que vous feriez tout pour m'interdire d'en avoir.

Tel un gentil "chien de garde" du système.
Tu as le droit de dire que l'homme n'a jamais mis le pied sur la lune...
gamma
Le problème est simple ,c'est que le 11 septembre risque de vous amener sur le terrain glissant de la shoah.
en effet:
11 septembre -> islamo fascisme -> Hajj Amine -> Nazis -> Schoah -> Juifs -> Dieudonné -> Biggard -> 11 septembre

CQFD
C'est quoi "terrain glissant de la Shoah" ? Expliquez-nous ça.