38
Commentaires

Kurdistan : mobilisation générale des neurones !

Commentaires préférés des abonnés

"ces mêmes Kurdes épaulés par le Méchant absolu, Bachar Al Assad, qui a envoyé des troupes "affronter l'agression" de la Turquie."


Si je me suis pas pris les pieds dans les frontières, j'avais (quand même) remarqué que pour écrabouiller les Kurdes (de(...)

Pourtant, l'histoire des Kurdes est assez simple, pas besoin de citer De Gaulle le raciste, l'orient n'est "compliqué" que si on ne fait pas un miminum d'effort pour comprendre la géopolitique.


Donc les Kurdes habitent principalement une zone géograph(...)

« Pour parvenir à comprendre, je crains qu'il faille renoncer, pour un temps, à nos catégories des gentils et des méchants. »


Pourquoi « pour un temps » ?


Sans sombrer dans un relativisme forcené et profondément improductif, c’est en permanence que l’o(...)

Derniers commentaires

Les bons et les méchants... c'est l'horizon indépassable des médias.


Pour un fait divers, ils en font des tonnes ; pour une guerre ils larguent les mégatonnes.


Et l'Histoire montre que même les neurones les plus sains n'en sortent pas indemnes.


Personnellement - mais j'ai sans doute le cerveau en pâté de foie - j'ai cru pendant 10 minutes, vendredi soir, à l'arrestation de Dupont de Ligonnès  ; avant de réaliser qu'on en était à la nième annonce.


Il ne faut pas être grand clerc pour voir que les Kurdes, c'est l'épine dans le pied de tout le monde.


Tout le monde le sait, y compris les Kurdes. Et ils jouent sur le fait que les opinions publiques occidentales pourraient leur être favorables et changer la donne, c'est leur seule chance.... Mais le problème, c'est que les opinions occidentales sont actuellement muselées...

Et les temps ne sont plus à la morale ni même à l'éthique, chacun joue son jeu.

Les pays occidentaux veulent le pétrole du proche-orient, c'est une question de vie ou de mort (imaginez-vous une seconde privés de bagnoles, ce serait la révolution), et ils jouent continuellement sur les rivalités dans la zone, y compris en utilisant Israël. 

Les Kurdes veulent être indépendants, et si possible réunifiés, et ils jouent alternativement contre les pays qui les "occupent", Turquie, Syrie, Irak, Iran. Ce sont les plus vulnérables, mais comme tout le monde, lorsque l'un de ces pays est déstabilisé, ils jouent leurs cartes. Ce qu'ils ont fait quand ils se sont alliés aux occidentaux contre Daesh pour tirer leur épingle du jeu en Syrie et chatouiller les Turcs. Erdogan et la Turquie en général ne veulent pas de Kurdistan nulle part, parce que le Kurdistan turc occupe tout l'est de son territoire, la partie pas très exploitable, mais suffisamment sur des routes stratégiques, celles du pétrole et du gaz venant de l'Asie centrale, et surtout, une énorme portion.

Assad ne veut pas de quelqu'un comme Erdogan à ses frontières, car c'est un allié éventuel mais encombrant et instable. 

Donc Erdogan attaque les Kurdes de Syrie pour les repousser loin de ses frontières où ils pourraient faire la jonction avec le Kurdistan turc. Les Syriens ne bougent pas tant que les Kurdes sont repoussés, puis interviennent "en leur faveur" pour pouvoir jouer leur jeu dans la zone, qui et à eux. 

Les occidentaux font mine de gueuler tout en ne faisant rien, et Trump est particulièrement mauvais à ce jeu là : il comprend qu'il doit sortir les troupes américaines de ce piège, mais pas toute la stratégie, trop compliquée pour lui.

Macron et la chancelière font semblant de tonner. Tous ces acteurs espèrent que ça ne se verra pas trop que c'est un théâtre où sont engloutis des milliers de civils innocents. 

Et croisent les doigts pour que ça résolve quelque chose, ce qui est peu probable. Mais il faut savoir sacrifier des pièces pour que la situation se stabilise.

Et malheur aux faibles !!!


Pour info, certains diront fake news, cela dépend de la vision que l'on a

les hôpitaux sont bombardés en dépit des règles de la guerre

si tant est que l'on puisse encore se réclamer de 

"Ah Dieu ! que la guerre est jolie
 Avec ses chants ses longs loisirs "

Guillaume Apollinaire

mort au sortir de la guerre

Ça fait plaisir de voir cette nouvelle tonalité dans vos chroniques, Daniel ! Je ne sais pas ce qu'il s'est passé, mais vous semble avoir pris la pilule rouge. Je pense que c'est votre prise de conscience quasi décroissante ? Le lien avec Le Média ? L'accumulation de traitements journalistiques dégueulasses + de fourberies de l'exécutif cette dernière année ? En tout cas, ça fait du bien ! Pourvu que ça dure !!

Pour comprendre quelque chose sur ce sujet, le site L'orient le jour est le mieux. 

https://www.lorientlejour.com/article/1190784/poutine-et-assad-prets-a-recuperer-leur-mise.html?fbclid=IwAR0IeyUhF95_tYm81Gc1yWDlxlo9xkNCzoNdRctgRX9TRnSxo30ALWnv4uA 

Ce soir se déroulera le match de foute France-Turquie, qualificatif pour le championnat d'Europe.

A l'aller, la Marseillaise avait été copieusement sifflée par les supporters massés dans le stade de la ville sainte de Konya.

En ce moment, circulent sur les réseaux sociaux, les images des joueurs turcs faisant le salut militaire lors de leur précédent match contre l'Albanie, en signe d'allégeance à leur boucher.

S'ils réitèrent ce geste ce soir, cela risque de poser de sérieux problèmes. Sans compter celui la présence de supporters ultra fanatisés dans les tribunes.

De nombreuses voix s'élèvent pour demander l'annulation de ce match.

Proverbe Kurde cité par Jean-Noël Jeanneney dans le dernier Esprit Public sur France Culture :

"Un homme qui se noie se rattache à n'importe quoi sur la rive, ne fut-ce qu'un serpent"

les kurdes et les palestiniens sont les grand cocus de l'histoire du 20éme siècle .


Pour avoir assisté à une manifestation sur le port de marseille l'an dernier en honneur d'Abdullah Ocalan ( emprisonné depuis 1999 !!!! ) j'ai trouvé les Kurdes qui chantaient et dansaient sur le port en hommage à cet homme d'une dignité exceptionnelle ! 

Et quand un jeune un peu virulent à voulu en découdre avec la police, il a été directement recadré et éloigné.


Une belle leçon, sachant ce que vit ce peuple et son leader "Apo"

Pourtant, l'histoire des Kurdes est assez simple, pas besoin de citer De Gaulle le raciste, l'orient n'est "compliqué" que si on ne fait pas un miminum d'effort pour comprendre la géopolitique.


Donc les Kurdes habitent principalement une zone géographique à cheval sur 4 pays: Turquie, Syrie, Irak, Iran. Les gouvernements de ces quatre pays ne veulent surtout pas d'un Kurdistan unifié et indépendant, donc ils répriment les Kurdes en tant que minorité ethniques. Enfin, c'est surtout vrai en Iran et en Turquie; en Irak, la chute de Saddam Hussein a donné une large autonomie aux Kurdes d'Irak, et le cas de la Syrie est un peu spécial (j'y reviendrai).


La subtilité, c'est que les gouvernements de ces 4 pays ne s'entendent pas toujours bien (euphémisme) et pour mettre des bâtons dans les roues du gouvernement voisin, ils vont soutenir les mouvements indépendantistes kurdes dans ces pays voisin. C'est ainsi que pendant la première guerre du golf (guerre Iran-Irak), l'Iran réprimait férocement les kurdes iraniens et soutenaient les kurdes irakiens, tandis que l'Irak faisait l'inverse.


Pour en revenir à la Syrie, la révolte de 2011 a certes un peu compliqué les choses. Jusque là, c'était relativement classique; les gouvernements turcs et syriens, qui ne peuvent pas se saquer. Ils réprimaient donc les indépendantistes chacun de leur côté (PKK en Turquie, PYD en Syrie) et laissaient tranquille (voire soutenaient discrètement) les Kurdes dans le pays voisin. Mais avec la révolte syrienne de 2011 a donné aux PYD une large autonomie (Assad étant entièrement occupé à sauver sa peau, il s'est de facto allié au PYD) et la lutte entre Daesh et le PYD a favorisé le rapprochement entre les Kurdes de Turquie et les Kurdes de Syrie et leur victoire face à Daesh est vu, par les Turcs, comme une menace. Erdogan a donc repris de plus belle la répression contre le PKK et a bien envie d'éradiquer le PYD chez son voisin aussi.


Donc la situation est relativement simple:

- le PKK et le PYD sont alliés

- le PYD et Assad sont en bons termes (pour le moment)

- les gouvernements turcs et syriens sont en guerre froide

-  Erdogan veut réprimer le PKK et le PYD

- Assad veut revenir à la situation avant 2011, en reprenant le contrôle de toute la Syrie.



Mais, me diriez vous, je n'ai pas parlé des Russes et des Ricains. Pour eux, c'est simples: ils en ont rien à foutre des Kurdes et cherchent seulement à préserver, voir augmenter leur influence dans la région. Les Russes sont fermement alliés à Assad; les Ricains sont théoriquement alliés avec les Turcs. Mais Erdogan et Poutine s'entendent plutôt bien (entre autocrates nationalistes et machistes, on se comprend) d'où le rapprochement entre les Turcs et les Russes (sans être formellement alliés). Comme il y a maintenant un troisième nationaliste, machiste et apprenti-autocrate aux USA, qui lui aussi admire Erdogan et Poutine, ce crétin de Trump a laché les Kurdes par pure stupidité, et Erdogan en profite.


L'offensive Turque arrange bien Assad, qui lui permet de reprendre le contrôle sur le kurdistan Syrien. Cela va permettre de retourner à la situation "avant 2011" ; et ça ne dérange absolument pas Moscou qui a réussi à avancer ses pions dans la région. Bref, les seuls perdants, ce sont évidemment les Kurdes. Et indirectement les occidentaux, qui sont perdants au niveau géopolitique.


Mais bon, si vous préférez vous dire que tout ça est trop compliqué, hein, et que les gentils et les méchants, hein, c'est qui ? Et puisqu'on ne comprend pas, c'est qu'il y a complot. Bravo pour le niveau de réflexion "café du commerce" de cette chronique matinale.





" Les plus brillants esprits" & "Thomas Legrand" ? Oxymore !!!

La rapidité et l'intensité avec lesquelles les journalistes ont immédiatement cherché à trouver un coupable au crash de l'affaire Dupont de Ligonnès sont proprement stupéfiantes.


Ils ne comprennent donc rien, c'est définitif. C'est un bouleversement culturel du monde de la presse qui est à fournir.

"ces mêmes Kurdes épaulés par le Méchant absolu, Bachar Al Assad, qui a envoyé des troupes "affronter l'agression" de la Turquie."


Si je me suis pas pris les pieds dans les frontières, j'avais (quand même) remarqué que pour écrabouiller les Kurdes (de Syrie), l'armée turque pénétrait le territoire syrien. Pas trop étonnant que Bachar el Hassad ça lui ait déplu, et que, momentanément, il soutienne la résistance des Kurdes. 


Quitte à se retourner contre eux dès qu'il pourra. Et il ne manquera pas de le faire, et si les Kurdes ne sont pas idiots, et ils ne le sont pas, ils le savent. 


Comme ils savaient, je pense que les gouvernants occidentaux allaient les écraser par omission dès que possible. Ya du pétrole, là bas, non? Malheur aux habitants d'un pays pétrolifère. 


Je garde (pour l'instant) ma sympathie aux Kurdes de Syrie: quand il est question de vie ou de mort, on peut s'allier même avec le diable, et ceux qui vous y ont contraint par leur lâchage devraient être les derniers à s'en plaindre.

Merci à DS pour cette chronique qui problématique bien le sujet. J'étais moi-même plongée dans un raisonnement similaire, à savoir que pour bien comprendre les grands conflits internationaux, il faut avant tout abandonner l'angle piégeur des bons et des méchants., des justes et des injustes, des pour et des contres. Bref, aucune marge pour aucune partisanerie, ce qui est en jeu exige bien mieux.  Pour ceux que ça intéresse, j'ai apprécié la matinale de F-Cult avec Tissot pour invité. 

Rassurez-moi, quand vous parler de "plus brillants esprits" pour désigner Thomas Legrand, vous êtes ironique ?

Quand est-ce que les médias arrêteront de considérer la parole policière (préfectures inclues) comme parole d'évangile ?

Juste un épisode de plus dans la fin du monde en cours...

Sinon, a revoir encore et encore:https://www.youtube.com/watch?time_continue=595&v=xTWC8lWMTuQ

"Ankara et Damas de mèche" : dis donc c'est du billard à 15 bandes ou alors le symptôme de l'anarchie mondiale car, ils faudrait comprendre que deux pays qui se feraient la guerre (la vraie, avec des armes, des morts et tout et tout) auraient en réalité les mêmes intérêts et joueraient la comédie au prix de quelques centaines ou milliers de morts.


Des enquêtes à venir. 


Au fait, en parlant d'enquête, aucun journaliste ne s'est dit sur l'info Dupont de Ligonnès : "c'est énorme que ce type ait pu se procurer un faux passeport capable de passer les contrôles d'un aéroport et changer de tête. Soit c'est devenu un cador de la cavale proche du grand banditisme, soit nos systèmes de sécurité sont des passoire. Sinon, c'est pas lui"

 Je dis ça, je dis rien


« Pour parvenir à comprendre, je crains qu'il faille renoncer, pour un temps, à nos catégories des gentils et des méchants. »


Pourquoi « pour un temps » ?


Sans sombrer dans un relativisme forcené et profondément improductif, c’est en permanence que l’on doit tenter de lutter contre ses biais, y compris ceux qui tendent à nous faire voir le monde en noir et blanc.

C’est d’ailleurs l’une des bêtises (piège) dans laquelle veulent nous faire plonger ceux qui ne veulent pas nous laisser le choix.

"renoncer pour un temps à nos catégories des gentils et des méchants", parce que ça permet à Daniel de faire l'éditorialiste, càd de se placer dans la posture du sage et de faire semblant d'être capable de tenir des propos intelligents tous les matins, ce qui n'est le cas de personne.

" Vers l'Orient compliqué, je volais avec des idées simples ... "   ( De Gaulle )

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.