24
Commentaires

Koh-Lanta : les mystères de l'oreillette

Un mois après la mort de Gérald Babin, décédé au Cambodge d’un accident cardiaque alors qu’il participait au tournage de l’émission Koh-Lanta, les policiers de l’Office central pour la répression des violences faites aux personnes poursuivent leur enquête. Au centre de leur curiosité : le déroulé précis des faits qui ont précédé et accompagné la mort du candidat, ainsi que les échanges d'informations, via l'oreillette, entre l'animateur Denis Brogniart et la régie.

Derniers commentaires

une enquète sur l'enquète dans Télérama...
Mouais, ça doit pas être facile de nos jours de faire un média sur le net avec forum. (Bon, y a 50 ans c'était pas facile non plus mais pour d'autres raisons...)

Si la rédaction n'intervient pas dans les forums, elle se verra très vite reproché d'être (en substance) des gros connards qui ne se mêlent pas au peuple.

Si la rédaction intervient sur le forum, ça sera toujours (en substance) des gros cons car ils devraient plutôt s'intéresser, qui à ceci, qui à cela, bref, on est pas content, on se plaint et on se sent vivant.

Sur le fond, euh non, la forme en fait, après m'être plaint à ma façon, je suis content qu'@si ai traité et continue de traiter l'affaire Koh-Lanta. Car il y a eu 2 morts dans des circonstances troubles et que ce n'est pas parce que ça se passe dans le domaine de la télé-réalité (bouh ! c'est caca, faut pas en parler !) que ça doit être pris à la légère.
Pour retwitter Stéphane Guillon : "Un mort dans le « Splash » version chinoise. Il faut que TF1 reprenne la main et ne s’endorme pas sur ses lauriers obtenus à Koh-Lanta!"
Encore des attaques sans fondement contre l'une des émissions phare de TF1, cela en devient lassant, notamment pour les abonnés de ce site qui se sentiront orphelins cet été en raison de la déprogrammation de ce programme.
Heureusement, il nous reste de beaux divertissements comme l'amour est dans le pré ou les enfants de la télé, divertissements qui nous permettent de trouver un peu de réconfort dans cette France élitiste et méprisante envers les émissions populaires de qualité.
Une suggestion pour les programmateurs de TF1, Intervilles pourrait constituer une excellente alternative, le temps que la vérité éclate et que soient réhabilités des gens honnêtes et bienveillants comme Denis Broignard qui, semble t'il, a beaucoup souffert de la mort de ce jeune candidat.
C'est quoi, ça ?

Mauvaise, la blague, très mauvaise !
Vous faites quoi la @si?

Sans rire arrétez de dépenser de l'énergie avec ca.
Faites du fond, svp!

Pour votre info, si quelqu'un de la rédaction me lit,
j'ai parlé d'@si et de médiapart ce WE devant un public large.

D'@si le seul retour que j'ai entendu était "mouais, je sais qu'ils en ont fait beaucoup sur l'histoire de koh-lanta..."

Et la semaine dernière, j'ai entendu d'un ami, "j'étais abonné, j'ai arrété, d'ailleurs regarde, ils racolent, regarde cette histoire de koh-lantah"...

Retournez interviewer Mar-lard, je suis sur qu'elle ne vous a pas tout dit, plutot!
Il fallait se mettre au moins à trois pour écrire ce papier.
Si on dégraisse ce papier, il reste
"Ce qui ressort de leurs auditions ne semble pas toujours corroborer les déclarations et confidences lénifiantes"
et
'Du coup les enquêteurs se demandent si le malaise de Babin (...) n’a pas conduit à privilégier la poursuite du jeu "

C'est à dire : rien.
Le reste, c'est de l'habillage.

A qui s'adresse ce papier ?
Aux @sinautes ? ca serait insultant pour nous
A vos contradicteurs, pour leur laisser entendre que vous avez des billes ? Merci alors de ne pas nous prendre à témoin de vos concours de muscles.

Gros gros malaise à lire cela ici. Déjà que cette histoire est sordide et pas passionnante.
Mais alors, traitée sur ce mode-là :au secours.

Vrai trou d'air. Ca m'attriste de le dire parce que je vous suis très attaché, mais là, un sentiment d'écoeurement m'envahit.

Cordialement
Thomas

PS : l'argument "c'est de l'analyse de médias, donc c'est légitime", merci bien. Surtout quand il n'y a pas d'analyse. Il serait cruel de vous rappeler toutes les images sur lesquelles on pouvait espérer que vous vous arrêtriez ces temps-ci, en vain.
Brrr....
Je le dis sans flatterie : vous avez raison de consacrer des articles à ce sujet. En fin de compte , cette émission a fini par avoir des conséquences tragiques.Des lecteurs en ont sûrement déjà parlé , cela fait penser au film d' Yves Boisset " le prix du danger " qui dénonçait les jeux télévisés.
Euh, dites-donc, qu'elle est l'information qui méritait d'écrire cet article ?
On feuilletonne avec par grand chose là !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.