19
Commentaires

Jeux vidéo : Sony influence les "influenceurs"

Ils prennent la pose, déguisés en homme-araignée, se filment en train de survoler New York en hélico... Une poignée de youtubeurs français ont été invités par Sony à quelques jours de la sortie du jeu Spiderman. Une visite de presse tout frais payés qui agite le milieu du jeu vidéo.

Commentaires préférés des abonnés

Pour la petite Histoire et aussi pour ceux qui ne sont pas au courant, la Carole Quintaine nommée dans l'article ( qui a aussi fait le voyage) est la compagne/concubine de ce clown de Chièze.

ça a commencé le jour où on a porté des tee shirts avec le logo des marques , c'est l'homme sandwich qui se mange lui même ...

Sacré Julien.

Derniers commentaires

Ayant suivi la polémique sur twitter j'attendais plus un article d'analyse qu'un simple état des lieux, je suis un peu déçu.


Je partage l'analyse d'Yvan Gaudé sur le retour sur investissement qu'attendent les éditeurs dans ce genre d'opération mais ce n'est pas forcément pour l'obtention d'une bonne note dans un test, les deux ou trois tweet et vidéos remboursent certainement tous le voyage.


Tous les joueurs ne se ressemble pas, il y'a des joueurs qui veulent de l'objectivité, avoir des avis techniques et eclairées, et puis il y'en d'autres qui aiment le spectacle, la com, et juste entendre un mec qu'ils aiment bien dire qu'il a aimé le jeu pour telle ou telle raison (comment en est on arrivé là ?). Mais la finalité de tout ça c'est quand même un jeu vidéo, pas le soutient d'une ONG...


Ce que j'ai du mal à admettre c'est cette haine que ces influenceurs suscitent. On est juste pas dans le même monde, il n'y a pas d'un coté les bons journalistes et les mechants youtuber, il y a juste des gens qui essaient de vivre en faisant ce qui leur plait tout en satisfaisant une catégorie de joueurs.


Ce n'est pas Julien Chièze qui diminue les abonnements chez CanardPc ou lemonde.fr ces gens ne sont pas concurrents.


Tellement d'arrogance et de suffisance transpire dans l'utilisation du terme homme sandwich... on a l'impression d'être dans la lutte entre la TV et internet il y'a 10 ans. Il va falloir passer à un autre discours mais ce n'est pas avec ce genre de retour que les journalistes vont en sortir grandit. Il faut arriver à comprendre l'émergence de ce phénomène et pourquoi des joueurs se tournent vers les youtuber plutôt que vers la presse spécialisée. Moi je n'arrive pas à la comprendre mais je n'ai pas vu un seul article me permettant d'y arriver.


Moi j'ai plutôt tendance à me demander pourquoi tous les écrivains, cinéastes et autres musiciens invités par des journalistes sur des chaines TV ou radio publiques sont tellement formidable, font un travail extraordinaire... Il faudrait déjà nettoyer les plateau par toute cette pub déguisée, ça en devient gênant parfois (avec une mention spéciale pour france inter hélas). L'arrivée de la pub pour des jeux vidéos dans Canard PC n'es pas un mal en soit mais pourrait tout autant être critiquable...


En quoi il est intéressant de savoir que Carole Quintaine est en couple avec Julien Chièze, ça renforce en quoi l'analyse ? Mais écoutez vous, il est ou le recul là ?

Comme le dit Ivan Gaudé, les voyages presse payés par l'éditeur, ça existe depuis 20 ans (et même plus). Vol, hôtel de luxe, goodies, virées en boîtes de nuit avec bimbo. Et c'est pas que dans les jeux vidéos. 

La différence avec les Youtubeurs, c'est qu'ils affichent tout dans des vidéos. Au moins c'est transparent. Bien sûr qu'ils sont influencés, et possiblement ils ne s'en rendent pas compte, mais au moins, leur public a les cartes en main pour comprendre le contexte. 

Alors que traditionnellement, tout ce contexte n'est pas raconté, il y a au final que le journaliste qui donne son avis sur le jeu, sans expliquer tous les à côté.
Ce bon vieux Gollum, égal à lui-même. Mais il donne du rêve à son public, vous le comprenez, ça, bande d'airgris?!? C'est son devoir d'accepter ces cadeaux des éditeurs, sa conscience professionnelle, sa vocation, et tout ça c'est pour vous!

Que l'on critique les journalistes du jeux vidéos parce qu'il reçoivent des invitations, des soirées et autres avant de pondre leur article, je comprends (c'est extensible à plein d'autre domaines). Idem pour les videastes ou« ioutoubeurs». 


Le problème étant d'émettre un avis apparemment indépendant alors qu'on a reçu masse cadeaux.


Mais là il est où le véritable problème? Ce n'est pas caché, ils étalent sur tous les réseaux sociaux. À ce sujet la situation sur youtube s'est bien améliorée depuis quelques années, et beaucoup moins de choses sont cachées. Crier au scandale lorsque la transparence est là... bof



C'est quoi ce délire d'"influenceurs" ? Je débarque sûrement, mais qu'un expert en algorithme ioutube, roi des titres 'putaclics', qui parle trop vite, trop près de sa caméra (et accepte les "pots de vin" de sony) devienne un "influenceur", c'est pas glorieux non ??
L'appeler "influenceur" revient donc à prendre l'auditoire pour un demeuré, non ?
 Je conçois bien que ces (mauvais?) animateurs modernes touchent un (trop?) large public, mais que ce public accepte de n'être rien d'autre qu'un mouton totalement influençable, ça me dépasse ! 


Tiens pour la peine, une bande de ioutubueurs, que dis-je, d'"influenceurs" tape un bon coup dans la fourmilière et essaye d'expliquer aux gens comment ne plus céder à l'influence: Partie 1/3 et 2/3, la suite bientôt...

Pour la petite Histoire et aussi pour ceux qui ne sont pas au courant, la Carole Quintaine nommée dans l'article ( qui a aussi fait le voyage) est la compagne/concubine de ce clown de Chièze.

ça a commencé le jour où on a porté des tee shirts avec le logo des marques , c'est l'homme sandwich qui se mange lui même ...

Ça me penser à cette article du Monde :


https://mobile.lemonde.fr/pixels/video/2018/06/10/pourquoi-la-vie-des-youtubeurs-n-est-pas-si-simple_5312536_4408996.html


Une vidéo à montrer à tous les jeunes qui seraient tentés pour devenir Youtubeurs

Qu'en dire ? Pas grand chose !

Les seuls influencés sont les influenceurs.

Sacré Julien.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.