65
Commentaires

Italie et migrants : nouveau départ au Média

Nouveaux remous au Média. Toujours confrontée à une crise économique, la web-télé vient de perdre un nouveau journaliste : Jacques Cotta, présentateur de l'émission Dans la gueule du loup, vient de démissionner, après le refus par la direction d'une émission jugée trop complaisante envers le gouvernement italien.

Commentaires préférés des abonnés

vous ne pourriez pas les lâcher un peu !!!! est ce que nous savons tout de ce qui se passe chez ASI et en plus cela ne nous intéresse pas . Mais depuis qu'ils existent chaque battement de cils est scruté, amplifié , analysé alors que ce n'est que la (...)

J'ai d'abord mal lu: "Nouveau départ au Média", j'ai cru à un reportage sur le redémarrage du Média, qui en effet est plutôt réussi. Ça n'aurait pas été inutile d'en parler. 


Puis, je lis en dessous "Nouveaux remous". Ah bon... Je vais lire quand(...)

Aude Lancelin a raison de vouloir garder le cap! Les questions de Cotta sont dignes de France 2: il devrait y retourner!!!

Derniers commentaires

Ah enfin un article ! Je trouvais ça bizarre que vous ne parliez pas des trucs super intéressants de la saison 2 ou de la collecte de fond actuellement en cours. Maintenant je suis rassuré ! Votre seul objectif c'est les flinguer :)

un (autre)  chouette article qui décrit bien le "problème", à la FI et en parallèle au Média:

https://www.lignes-de-cretes.org/france-insoumise-une-crise-a-la-croisee-des-chemins-bruns/

c'est tout à fait déprimant.

Bien. Pour une fois, je suis d'accord avec la direction du Média.

Par exemple: dans le journal du 12 octobre, Serge Faubert (entre la 4ème et la 8ème minute) expose de façon lumineuse les motifs pour lesquels, selon lui, le remaniement ministériel piétine. Par rapport au vide intersidéral (encore plus que dab) des commentaires interminables et répétés sur les médias tradi, ça fait vraiment contraste. 


Et en quatre minutes, s'il vous plaît!

Vous avez contacté Aude Lancelin mais pas Jacques Cotta, il me semble ?

Je trouve ce départ symptomatique d'un dilemme vieux de trente ans, depuis que les partis classiques de gauche ont décidé de transformer la lutte sociale en lutte antiraciste, en même temps que leur électorat s'est dépouillé de ses bases populaires.


"quelques prudents, entre les deux, conscients des ravages que font de telles images au sein d'un électorat populaire qui, souffrant au quotidien, voit souvent le migrant comme un concurrent déloyal et encombrant". 


Tout y est dit. L'Allemagne voit d'ailleurs l'extrême droite monter au rythme de l'immigration.


Et "le média" est sans doute trop lié politiquement à ces partis pour s'écarter de la ligne immigrationniste.

Sur le fond de la pensée de Jacques Cotta, lisez  l'article précédant celui que ASI met en lien. Moi aussi, je le trouve... inquiétant. Une chose est de reconnaître que l'Europe, en laissant l'Italie assumer seule l'accueil des migrants débarquant sur son territoire, est responsable de l'élection de cette coalition ambiguë, une autre de croire (de nous faire croire) à la générosité de Salvini vis à vis des errants de l'Aquarius. Quant au refus d'obéir aux contraintes de l'Europe en matière d'austérité -tant mieux si les Italiens s'y retrouvent mais j'attends de voir- ça me fait le même effet que Marine Le Pen hurlant au "Tchernobyl social": hypocrites!  


Bref, je n'ai pas envie du tout de soutenir le Média s'il se met à dégoiser de telles sornettes.

Décidément le problème est récurent. Qu'est-ce que l'information : se conforter ou s'informer ? Si on écarte d'emblée les sujets alors on est dans la manipulation et non plus dans l'information d'où la nécessité pour ceux qui veulent comprendre de lire une grande diversité de publications.


 Sauf à prendre les lecteurs pour des idiots n'imposer qu'un choix, en supprimer certains est subtil mais loin de l'information. Notons que lors des débats de Cotta tous les points de vues étaient présents. Il en aurait été probablement de même pour le sujet en question. Je crains fort que ceux qui refusent le débat réel contradictoire se réveille un jour douloureusement se demandant ce qui leur arrive. Notons que Aude Ancelin est parti du Nouvel Obs justement parce que ses choix ne convenaient pas à la direction. Rien ne change en ce bas monde, les réflexes primaires, les pulsions dépassent la raison.

merci a aude , je n aimait pas du tout ce type, je le trouavis nombriliste, mais je comprend qua rret sur image adore defendre les males blzncs d une gauche le peniste, ca donne a daniel l impression que lui est un mec bien, les bobos sont gonflant, en tou cas lacelin elle se bouge le cul, elle etait a la manif du 9 pour donner des flyers et je crois pas que ca l enchantait, ce type lui n y etait pas ... arretons d emmerder une femme integre que Daniel regrette de je pas avoir sousnsa coupe . merci Aude de viere ce con de presentateurs fachsite, merci de nous eviter les meme conneries que Rabhi comme ici, ou autres bo oisme. 

Article lu... 

Finalement, c'est dommage qu'il parte, Jacques Cotta, ça vous aurait donné l'occasion d'accabler le Média pour avoir été complaisants avec les fascistes.

J'ai d'abord mal lu: "Nouveau départ au Média", j'ai cru à un reportage sur le redémarrage du Média, qui en effet est plutôt réussi. Ça n'aurait pas été inutile d'en parler. 


Puis, je lis en dessous "Nouveaux remous". Ah bon... Je vais lire quand même, mais avouez que nous avoir saturé avec leurs problèmes tout l'été, ignorer leur tentative de redémarrage et, il faut bien le dire, de survie, pour ne s'apercevoir de leur existence que "grâce" à un nouveau sujet de bisbille... c'est pas très correct.

vous ne pourriez pas les lâcher un peu !!!! est ce que nous savons tout de ce qui se passe chez ASI et en plus cela ne nous intéresse pas . Mais depuis qu'ils existent chaque battement de cils est scruté, amplifié , analysé alors que ce n'est que la vie d'une entreprise , mais visiblement tous les autres médias cela les passionne....

longue vie au MEDIA et qu'on leur fiche la paix une bonne fois pour toutes !

Des fracas au Media!

N'est-ce pas ce que l'on attend d'un média qui donne une grande liberté à  ses journalistes ? L'expression de l'opinion de journalistes forts en gueule produira toujours des conflits. Dommage qu'il parte. Longue vie au Media

Aude Lancelin a raison de vouloir garder le cap! Les questions de Cotta sont dignes de France 2: il devrait y retourner!!!

"Les émissions constituent en réalité des plateaux assez classiques de débats, sur des sujets variés : l'éducation, la Syrie, l'Union Européenne, la réforme de la justice... et la laïcité. "


Ca manquait de nouille dans le slip ? de discussion sur l'impact de la suprématie du camembert sur les élevage auvergnat ? Excusez les de traiter les sujets d'actualité...


Et le double sous entendu qui suit : quand ils parle des problème jusqu'au plus haut de l'état il parle de macron et des catho, et ensuite vous sous entendez qu'il parle trop de l'islam... Excusez les de ne pas avoir aborder le boudhisme...


Aude Lancelin n'a pas tord, au moindre pas de côté sur l'immigration, ils vont se faire tomber dessus.


Mais la situation de l'Italie est complexe et critiquer Salvini c'est pratique pour pas voir pourquoi il est arrivé là.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.